Étiquette : rétrospective 2017

Les abris vélos enfin installés à la gare !

Excellente nouvelle pour les cyclistes ! L’abri à vélos de la gare de Val-de-Reuil sera opérationnel avant la fin de la semaine : 18 emplacements disponibles dans un premier temps… 16 autres dans le courant de l’été !

IMG_2746

Finis les réverbères transformés en range-vélos ! Le tout nouveau parking de la gare de Val-de-Reuil dispose désormais de son abri vélo. Enfin le bout du tunnel pour tous ces cyclistes qui commençaient à perdre patience !

Après de longs mois d’attente, les travaux menés par la SNCF ont débuté ce lundi. Les ouvriers, qui devraient venir à bout du chantier au plus tard demain, auront finalement mis quatre petits jours pour monter la structure en métal, le long du bâtiment de la gare, et y installer les accroche-vélos.

« L’abri vélo compte deux parties distinctes, toutes deux abritées par un toit : l’une est sécurisée, l’autre non », indique Michel Pison, conducteur de projet à la SNCF et chef d’orchestre de ce chantier. La partie non sécurisée, qui abrite 18 emplacements vélos, est opérationnelle depuis ce matin. Tous les cyclistes peuvent y déposer librement leurs deux-roues.

L’abri sécurisé prêt fin juillet

Encore quelques toutes petites semaines de patience pour utiliser l’abri-vélo sécurisé (16 emplacements). Reste encore à installer le système de déverrouillage de la porte d’accès pour qu’il soit opérationnel. « D’ici fin juillet, tout devrait fonctionner »… au moyen de la carte de transports à puces Atoumod (qui coordonne les réseaux de transports en Haute-Normandie).

De quoi garer son vélo à la gare
De quoi garer son vélo à la gare

Si la SNCF reconnaît que cet équipement a pris beaucoup de retard dans son installation, elle en explique précisément les raisons : « C’est le premier abri vélo de ce type que nous installons en Normandie. Nous avons été contraints de changer de fournisseur car tous nos abris vélos étaient jusqu’alors en bois. Avec l’architecture de la gare de Val-de-Reuil, le bois n’aurait pas été esthétiquement compatible », précise Michel Pison.

Quoi qu’il en soit, plus d’hésitation : sortez les vélos et direction la gare ! Venez découvrir cet équipement flambant neuf dont tant de cyclistes rêvaient depuis des mois…

Partagez :

Hermès : des nouveaux emplois créés à Val-de-Reuil

Le groupe de luxe Hermès a inauguré hier sa nouvelle maroquinerie à Val-de-Reuil. 130 personnes y travaillent aujourd’hui et 250 dans les 5 ans. Rencontre.

Hermès - la coupure de ruban pour l'inauguration
Hermès – la coupure de ruban pour l’inauguration

Des sacs à mains, des portefeuilles, des porte-valeurs, des porte-clés… le nouveau site rolivalois de l’enseigne de luxe mondialement connue est opérationnel depuis janvier 2017. Spécialisé dans la petite maroquinerie, il développe un savoir-faire traditionnel auquel sont très attachés les dirigeants d’Hermès et qui séduit les clients à travers le monde. A tel point que les ventes de produits Hermès sont aujourd’hui en  forte hausse.

Trop à l’étroit dans son atelier de maroquinerie du Vaudreuil créé il y a 20 ans, Hermès a donc choisi de s’agrandir. « Nous cherchions un site proche du Vaudreuil ; C’est dans la commune voisine, à Val-de-Reuil que nous avons trouvé notre bonheur », indiquait Axel Dumas, dirigeant d’Hermès, lors de l’inauguration du nouveau site ce mardi 13 juin. Et d’ajouter avec une pointe d’humour : « Ici, le maire s’intéresse beaucoup à nos métiers ».

Un lieu métamorphosé

Une usine métamorphosée, des métiers de haute tradition
Une usine métamorphosée, des métiers de haute tradition

C’est sur l’ancien centre des affaires des Falaises, dans des locaux de 5700 m2 au rond-point du Fantôme, que le groupe de luxe a ainsi jeté son dévolu. Un lieu qu’il a totalement métamorphosé pour y accueillir ses ateliers.

« Merci d’avoir transformé cet endroit. Votre architecte a réalisé un magnifique travail, que ce soit dans le choix des couleurs, des matériaux, des formes… », insistait Marc-Antoine Jamet devant un parterre d’invités alors que Bernard Leroy, président de l’Agglomération, renouvelait sa gratitude envers Hermès pour cet investissement sur notre territoire.

Ce nouvel atelier de maroquinerie abrite donc désormais les 100 artisans de l’atelier jusqu’alors implanté au Vaudreuil mais aussi de nouveaux salariés. Aujourd’hui, 130 femmes et hommes travaillent au quotidien sur ce site ouvert depuis seulement cinq mois. Ils seront 250 d’ici cinq ans.

Formation interne de 9 mois

Une formation interne de 9 mois
Une formation interne de 9 mois

Le travail mené avec les partenaires de l’emploi, avec la ville, a permis de recruter un certain nombre de candidats locaux. Une dynamique qui devrait se poursuivre ces prochaines années. « Nous recrutons les artisans sans a priori ; ils bénéficient tous ensuite d’une formation spécifique de 9 mois ». Deux sessions annuelles de formation sont organisées pour les nouveaux artisans, en partenariat avec le lycée Boismard à Brionne. Elles permettent à tous,  quels que soient leur bagage, leur parcours,  d’être formés au savoir-faire Hermès.

Témoignages

Valérie, 53 ans, achève tout juste sa formation : « Ce métier est une une reconversion totale pour moi. C’est un vrai bonheur de finir ainsi ma carrière car c’est passionnant. Je suis très épanouie ». Baptiste, 26 ans, est tout aussi enthousiaste. « Je me plais beaucoup ici. D’autant que nous avons la satisfaction de fabriquer nous même un produit de A à Z ».

C’est en effet une remarquable spécificité : chaque artisan façonne son objet jusqu’à l’ultime finition. « Le plus simple des objets peut prendre six heures quand d’autres nécessitent plusieurs dizaines d’heures de travail. C’est extrêmement minutieux ». Grâce à tout ce soin accordé à la fabrication, Hermès a gagné ses lettres de noblesse, que ce soit en termes de qualité, de solidité ou du durée. « Nous sommes heureux si un produit peut se transmettre d’une personne à une autre, d’une génération à une autre ».  

Une visite du site appréciée de toutes et tous
Une visite du site appréciée de toutes et tous

3 questions à Guillaume De Seynes, n°2 du groupe Hermès

Guillaume de Seynes n°2 du Groupe Hermès
Guillaume de Seynes n°2 du Groupe Hermès

Pourquoi avoir choisi de vous implanter à Val-de-Reuil ?

Nous étions implantés de longue date au Vaudreuil. Lorsque le projet d’agrandissement s’est fait jour, nous souhaitions installer le nouvel atelier le plus près possible de l’ancien site pour que cela n’augmente pas le temps de transport de nos employés. Ce lieu s’est très vite avéré idéal, d’autant qu’il était très visible.

Nous avons eu un très bon accueil de la part de Marc-Antoine Jamet qui a très vite délivré le permis de construire et facilité notre installation.

Quelles sont les perspectives pour ce site ?

Aujourd’hui, nous employons 130 personnes et nous allons progressivement monter en puissance ces prochaines années. Nous prenons le temps de former nos artisans grâce à une formation que nous assurons nous-même, à raison de deux promotions de 25 personnes par an. L’objectif étant d’atteindre 250 à 300 personnes d’ici 5 ans. Ce qui, pour nous, est un effectif raisonnable pour permettre à tout le monde de se rencontrer. Et si à terme, la croissance de nos ventes est toujours au rendez-vous, nous aviserons sur l’éventualité d’autres projets.

L’atelier de maroquinerie rolivalois est-il un site sur lequel vous vous déplacez souvent ?

Il y a 50 sites de production en France, dont 15 ateliers de maroquinerie ; nous avons ouvert le dernier atelier la semaine dernière en Aquitaine. Je ne peux bien sûr pas aller sur tous les sites mais. Mais à Val-de-Reuil, je suis venu poser la première pierre, je suis aussi venu au début de l’activité ces derniers mois puisqu’au sein du groupe, je dirige les activités de production de cuir, de textile et de soie… Il faut savoir que cet atelier est pour moi empreint d’une grande symbolique. Je suis personnellement très attaché à ce secteur car mon père a dirigé l’usine de parfum du Vaudreuil à partir de 1977.

L’emploi à Val de Reuil

 

Envoyer une candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? Merci de postuler en suivant ce lien : https://www.valdereuil.fr/vous-recherchez-un-stage Vous souhaitez déposer une candidature spontanée ...
Lire La Suite…
Carte de Val-de-Reuil

Vie économique : Les commerces, entreprises artisanales et industrielles

Créée en 1975 entre Seine et Eure, rebaptisée Val-de-Reuil en 1985, la cité rolivaloise, maintenant quatrième ville du département a ...
Lire La Suite…
L'emploi

Le HUB de l’emploi

La Ville de Val-de-Reuil a pour priorité l'accès à l'emploi pour tous. De nombreuses actions sont mises en place, retrouvez ...
Lire La Suite…

 

L’actualité de l’emploi à Val de Reuil

 

Chantiers jeunes : premier job, premier salaire !

Comme à chaque vacance scolaire, les chantiers jeunes prennent leurs quartiers ! Pour les vacances de printemps, 12 adolescents se ...
Lire La Suite…

4 000 visiteurs au forum de l’emploi !

Le forum de l’emploi, de l’orientation et de la formation a battu son plein ! Près de 4 000 visiteurs ...
Lire La Suite…
Val-de-Reuil recrute

Agent d’entretien F / H –

Cadre d'emploi : Adjoint technique Nous recrutons 2 agents d'entretien pour la Direction des sports, et la piscine municipale. Sous ...
Lire La Suite…
Val-de-Reuil recrute

Encadrants chantiers jeunes (H/F)

Cadre d'emploi : : Technicien, agent de maîtrise Au sein de l’équipe du Centre Communal d’Action Sociale, sous la direction ...
Lire La Suite…

Les premiers contrats “Engagement Jeune” signés !

Jeudi 3 mars, 5 jeunes rolivalois ont signé les tout premiers contrats "Engagement Jeune", un dispositif national qui remplace la ...
Lire La Suite…

Présentation des vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité pour l’année 2022

Bienvenue en 2022 ! Quelques jours après le lever de rideau sur cette nouvelle année, Marc-Antoine Jamet et le conseil ...
Lire La Suite…

Le collège PMF fait tout de même la fête !

La 1ere fête du collège Pierre Mendès France avait lieu ce vendredi 2 juin en fin de journée. Collégiens, futurs collégiens et leurs familles s’y sont retrouvés pour une belle rencontre conviviale.

La fête au Collège Pierre Mendes France
La fête au Collège Pierre Mendes France

Oubliée la traditionnelle matinée portes ouvertes au collège Pierre Mendès France ! L’établissement rolivalois joue la carte de l’innovation et de la convivialité pour cette fin d’année scolaire 2017.

Pour la première fois, une fête du collège y était organisée hier vendredi 2 juin dès 15h30. « Jusqu’alors les portes ouvertes ne concernaient que les futurs 6e. Dorénavant, nous avons décidé qu’en plus des futurs collégiens, cette fête était aussi celle des élèves actuels pour créer un moment de convivialité et montrer tout ce qui a été fait ici cette année », indique le principal, Hocine Benhedane.

Présentations tous azimuts

Pléthore d'activités
Pléthore d’activités

Joli succès de cette première édition : à peine le visiteur pénétrait-il dans la cour qu’il était accueilli sur les rythmes de l’atelier rock, lequel proposait une démonstration des talents de ses participants.

Démonstrations sportives, présentation du journal du collège, projection du projet danse à l’Arsenal le 20 mai ou encore présentation des travaux réalisés en arts plastiques et en langues mais aussi dans le cadre des nouveaux EPI.

L’éolienne de Ludwig

L'éolienne de Ludwig
L’éolienne de Ludwig

C’est ainsi que Ludwig, un élève de 3e, présentait aux visiteurs une éolienne qu’il avait réalisée lui-même. « J’ai beaucoup aimé ce projet qui s’est tendu sur l’année ».

Et pour accueillir les visiteurs comme il se doit, des élèves délégués jouaient les guides-accompagnateurs au fil de ces quelques heures de fête.

Des guides hors du commun

Parmi eux, Maroua, Bouchra et Théresa, 3 élèves de 6e qui ont pris leur rôle très au sérieux. Les trois jeunes collégiennes aiment leur collège et ne le cachent pas. « On est bien ici. On n’a vraiment pas envie qu’il ferme. C’est vrai qu’on a un peu peur de ce qu’il va se passer ».

Des élèves qui aiment leur Collège !
Des élèves qui aiment leur Collège !

Mais pas question que cette épée de Damoclès ne vienne perturber la fête hier vendredi. Les élèves et les enseignants voulaient oublier, ne serait-ce que quelques heures, leurs inquiétudes.

 

L’EPIDE recrute à nouveau 60 jeunes

Nouvelle session de recrutement à L’EPIDE ! D’ici fin mars, 60 jeunes de 18 à 25 ans pourront rejoindre la structure rolivaloise. En attendant, deux matinées portes ouvertes sont organisées les jeudis 9 et 16 mars.

L'EPIDE recrute
L’EPIDE recrute

150… C’est le nombre de volontaires âgés de 18 à 25 ans, accueillis à l’EPIDE de Val-de-Reuil. L’ambition de ce centre : leur permettre de trouver un emploi ou une formation à l’issue des quelques mois passés dans la structure, située voie du Futur.

Un accompagnement qui a su faire ses preuves au fil du temps. Près de 60 % des jeunes  quittent en effet l’EPIDE chaque année avec une solution.

Tenue bleu marine et internat

Ici, les volontaires sont accueillis du lundi matin au vendredi après-midi. Particularité des lieux, ils portent tous la tenue de l’EPIDE (tenue bleu marine) et se plient chaque jour à une batterie de règles spécifiques.

Aidés par les 72 professionnels qui œuvrent au sein de l’EPIDE, ces jeunes y bâtissent progressivement leur projet professionnel ou d’insertion, bénéficient de stages, passent leur code de la route ainsi que différents certificats…

Dans le même temps, tous perçoivent une allocation mensuelle ainsi qu’un complément en cas de sortie positive.

Comment rejoindre l’EPIDE

Le centre EPIDE de Val-de-Reuil accueillera 60 nouveaux jeunes volontaires dès le 28 mars prochain. Vous êtes intéressés pour rejoindre le programme ? N’hésitez pas, dans un premier temps à venir visiter les lieux lors des deux matinées portes ouvertes organisées les jeudi 9 et jeudi 16 mars de 10h à 12h.

Les entretiens de pré-admission ont lieu les 21 / 22 et 23 mars.

Pour postuler au dispositif et être convoqués pour les entretiens, merci de vous inscrire en ligne sur : www.epide.fr / un jeune / déposer sa candidature

Val-de-Reuil à l’honneur sur France 3 dimanche

L’émission TV Histoire de se balader a fait un détour par Val-de-Reuil il y a quelques semaines. A découvrir ce dimanche 4 juin à 12h55 sur France 3.

Val de Reuil sur France 3
Val de Reuil sur France 3
Une ballade dans Val de Reuil
Une ballade dans Val de Reuil

Ce dimanche, Histoire de se Balader nous emmène chez nous, à Val-de-Reuil, la plus jeune commune de France. Vincent CHATELAIN y rencontrera des acteurs principaux du tissu associatif de la ville. Il commencera sa balade par une séance sportive et testera le catamaran à la base de loisirs de LERY-POSES en compagnie de Pierre TOULOUZAN et de ses élèves. Puis, Vincent se rendra dans le centre-ville pour découvrir et comprendre l’architecture de VAL DE REUIL qui se veut moderne avec Patrick VERSCHUEREN, fondateur de la Maison de poésie de Normandie.

Deux diffusions dans la semaine

Une émission à voir et revoir
Une émission à voir et revoir

Ensuite, Vincent ira à la rencontre de Nadia BENAMARA, présidente du collectif associatif « Vivre Ensemble », ils iront ensemble préparer une recette aux couleurs congolaises chez un membre du collectif, Love TCHICAYA. Pour finir, Vincent CHATELAIN s’invitera au repas-partage qu’organisent Nadia et ses amis dans le Jardin Fantastique.

L’émission sera diffusée une première fois ce dimanche 4 juin à 12h55 sur France 3 Normandie et rediffusée le mercredi 7 juin à 10h15 sur les antennes de France 3 Normandie. 

Certaines séquences d’émissions sont aussi reprises pour une diffusion nationale dans « Les Nouveaux Nomades », le samedi à 12h55 sur France 3 et l’émission est mise à la disposition de TV5 Monde pour une diffusion internationale.

Les soirées du Caméléon débarquent en force

J-10 avant le retour du Caméléon. Rendez-vous les 3 et 4 juin à l’Arsenal pour le festival rolivalois, nouvelle formule. Une cascade de concerts de musiques actuelles pendant deux jours entiers.

Festival du Caméléon
Festival du Caméléon

Le site du Festival du Caméléon
Envie de sortir des sentiers battus ? De vous plonger dans des univers musicaux insolites ? On a ce qu’il vous faut : foncez aux soirées du Caméléon ! Le festival rolivalois de musiques actuelles, 16e du nom, débarque en force les samedi 3 et dimanche 4 juin prochain.

Organisé d’une main de maître par le conservatoire de musique et de danse, le rendez-vous attire les foules, venues de loin parfois.

Et pour cette édition 2017, nouvelle formule ! « Nous proposons deux jours entiers de concerts, en alternance sur deux scènes : l’une gratuite en extérieur et l’autre payante en intérieur », indique Vincent Grandserre, directeur du conservatoire. Les soirées du Caméléon 2017 auront donc lieu au théâtre de l’Arsenal, de jour comme de nuit.

Des têtes d’affiche cosmopolites

Impatients de connaître la programmation ? Allez, on vous dévoile les perles de ce 16e festival : l’orchestre national de Barbès, le groupe de pop baroque et électronique 3someSisters à 19h mais aussi Pavel Sporcl et son gipsy band (musique classique et traditionnelle tsigane) ou encore Mohamed Abozekry (un des plus grands joueurs de Oud) & Heejazz

Samedi 3 juin

De 14h à 19h (extérieur – gratuit) Après-midi assuré par nos élèves artistes et les jeunes Rolivalois ! Avec la classe orchestre « musiques actuelles », l’atelier impro, Snooze, Agrum’s bridge, Black&White, ORB, RecreaSound, Chris Biab, Savoir faire, et d’autres surprises…

3Somesisters 
3some sisters.19 avril 2015. Le Reservoir. Paris.Michela Cuccagna©
3some sisters.19 avril 2015. Le Reservoir. Paris.Michela Cuccagna©

19h00 : (intérieur – payant) – Sur fond de rythmiques tribales, et de moutures électro, l’incroyable architecture est avant tout vocale. À la première note, vous serez l’hôte de leur univers qui ne ressemble à rien mais rappelle tellement d’influences. Ils ont collaboré entre autres avec Yael Naim et Gush, cela promet une haute volée !

Orchestre National de Barbès
L'Orchestre National de Barbès
L’Orchestre National de Barbès

20h30 (intérieur – payant) – Le groupe se revendique à l’image de la France actuelle… métissée ! Un patchwork multi- culturel et énergique, intelligent et irrésistiblement festif !
Après + de 1000 concerts autour du globe, les musiciens de Barbès continuent de faire danser avec leur brassage musical, entre sons d’Afrique du Nord (chaabi, rai, gnawa) et tout ce qui leur passe par la tête : rock, reggae ou ska cuivré…A l’occasion de leurs 20 ans, l’ONB revient avec un nouvel album.

Kinkeliba

Kinkeliba
Kinkeliba

22h00 (extérieur – gratuit) – Groupe légendaire normand du reggae, les 8 musiciens du « Kinke Style » donne sur scène toute leur puissance avec des textes originaux et engagés, une rythmique « gros calibre », des percussions africaines le tout coloré de cuivres.

Soul & Tropiques

23h (extérieur – gratuit) – Quoi de mieux pour finir cette soirée que de continuer le voyage avec ce qui a contribué au développement de la musique au XXe siècle : le vinyle ! Ce combo de DJ rouennais mixe exclusivement ce support avec une culture musicale hallucinante et toujours pour faire danser le public. Une fin de soirée avec Soul & Tropiques c’est le plaisir d’écouter de la TRES bonne musique Afro, Soul, Jazz, latin & tropical !

Dimanche 4 juin

14h à 18h30 (extérieur – gratuit) – Place aux grandes formations du conservatoire avec l’orchestre symphonique, les ensembles et les classes orchestres vent et percussion, les groupes de musique de chambre, l’ensemble de flûte traversière … Swing 276 vous fera danser avec ses standards de Jazz, chansons françaises, musette à la sauce Swing Manouche !

Mohamed Abozekry & HeeJaz
Abozekry
Abozekry

18h30 (intérieur – payant) – Place à la musique instrumentale avec cet ensemble mené par le « jeune prodige » égyptien du Oud qui fût dès l’âge de 15 ans le plus jeune professeur du monde arabe avant d’être élu en 2009 meilleur joueur de l’année. Il réussit à développer un style qui lui est propre, mêlant la musique orientale à d’autres musiques du monde (latines, tzigane, indienne), ainsi qu’à d’autres in uences : jazz, blues, rock, etc.

Alex Massmedia
Alex Mass Media
Alex Mass Media

19h45  (extérieur – gratuit)- Jeune prodige français originaire du Congo-Brazzaville, Alex possède une voix et une interpré- tation exceptionnelles. Faisant preuve d’une maturité et d’une sensibilité hors-normes, il donne un caractère surprenant à son œuvre au carrefour entre soul et blues. Un artiste authentique !

Pavel Sporcl & Gipsy way
Pavel Sporcl & Gipsy Way
Pavel Sporcl & Gipsy Way

21h (intérieur – payant) – Considéré comme un des grands violonistes tchèques, Pavel Sporcl a plus d’une corde à son violon. En version classi- que, il a joué sous la direction des plus grands chefs. Il vient ce soir pour son projet de musiques traditionnelles (contrebas- se, cymbalum…), origine selon lui de la musique classique. D’une danse hongroise à un air populaire des Balkans, Pavel nous promet une soirée d’exception sous le signe de la virtuosité.

LES SOIRÉES DU CAMÉLÉON : MODE D’EMPLOI

Tarifs

  • Billet 1 jour: 14€ Plein tarif / 6€ Tarif réduit*
  • Billet 2 jours: 25€ Plein tarif / 10€ Tarif réduit*  (*Tarif réduit: Enfants +10 ans, lycéens, étudiants, demandeurs d’emploi et adhérents du conservatoire de musique et de danse)

Prévente des billets

  • Conservatoire musique et danse Val-de-Reuil, Léry, Poses 5 voie de la Palestre 27100 Val-de-Reuil / 02 32 59 45 94
  • Réseau Fnac: www.fnac.com – www.francebillet.com

Durant le festival

  • Théâtre de l’Arsenal – Avenue des Falaises 27100 Val-de-Reuil / 02 32 40 70 40

Renseignements
02 32 59 45 94 / ecoledemusique.vdrp@wanadoo.fr www.lessoireesducameleon.wordpress.com facebook.com/festivallessoireesducameleon

Toutes les photos de l’évènement

Patrick Le Fur : de l’or dans la raquette

Le squasheur rolivalois Patrick Le Fur a décroché la médaille d’or aux World Masters Games en Nouvelle Zélande fin avril. Un exploit mondial pour le pilier du VDRTS.

Patrick Le Fur
Patrick Le Fur

Auckland 2017 : quand le rêve devient réalité !

Patrick Le Fur a réussi l’extraordinaire exploit de décrocher, fin avril, la médaille d’or aux World Masters Games. « C’est en quelque sorte les jeux olympiques pour les vétérans », glisse le joueur de squash rolivalois, encore ému de sa splendide performance.

Pour monter sur la plus haute marche du podium néozélandais, l’entraîneur du VRTS (club de squash de Val-de-Reuil) aura dû se surpasser, éliminant tour à tour trois joueurs néo-zélandais et un Australien !

«Nous sommes une grande famille»

Nous sommes une grande famille
Nous sommes une grande famille

Mais bien plus que la compétition, Patrick Le Fur et sa compagne, Laurence Alain (qui a terminé 5e de sa catégorie à Auckland), se souviendront longtemps de cette formidable osmose entre athlètes. « C’est un moment où tout s’arrête : il n’y a plus de pays, plus de nations, plus de religions… Nous sommes une grande famille. Même les athlètes de pays qui se font la guerre partagent ensemble quelque chose de très fort ».

Cette complicité et cette ambiance si singulières qui règnent lors de ces compétitions internationales, Patrick Le Fur en est accro. Si bien que chaque année ou presque, le couple de squasheurs rolivalois pose ses raquettes dans un pays différent.

Cap sur Kyoto

Après les World Masters Games de Turin (médaille d’argent) en 2013, après les World Masters Squash de Hong Kong en 2014, après European Masters Squash de Malmeu en 2015…  cap sur Kyoto dans 4 ans. Patrick Le Fur y remettra en jeu son titre mondial ! « Je porterai très haut les couleurs de mon pays et de ma ville ». Nul doute que la ville entière sera derrière lui…

Poesia, festival 100 % poétique, entre en scène

Poesia, le tout nouveau festival de poésie rolivalois entre en scène dès samedi. Au programme: une semaine de rendez-vous poétiques, partout en ville, pour tous les publics. Rencontre.

Poesia entre en scène
Poesia entre en scène

Val de Reuil, ville poésie ! Ce label, la plus jeune commune de France en est très fière. Autant dire que c’est avec enthousiasme que la ville soutient le tout nouveau festival piloté par la Factorie et son responsable artistique Patrick Verschueren.

Le rideau se lèvera sur Poésie ce samedi 13 mai. Chaque jour ou presque pendant une semaine, l’équipe de la Factorie proposera, avec ses partenaires, de nombreux rendez-vous tous très différents, dans des lieux très différents, pour des publics très différents… «Notre fil conducteur, c’est DEMAIN, confie Patrick Verschueren. Tout simplement parce que nous avons choisi de tourner Poesia vers l’avenir. Dire non à l’individualisme et retrouver le sens du partage.» 

Si la poésie fait partie des choses très simples qu’on peut partager, elle est aussi partout: « nous le montrerons en accueillant des poètes, des architectes, des agriculteurs, des plasticiens… qui nous parleront à leur façon d’environnement, de nouveaux modes de vie mais aussi de jeunesse et d’inventivité ».

Une semaine de poésie tous azimuts

Samedi 13 mai : Projection du film Poesia sin fin à 20h00 au cinéma Les Aracades. Séance suivie d’un débat. Tarif : 4,50 €.

Dans l’effervescence de la capitale chilienne Santiago, pendant les années 1940 et 50, « Alejandrito » Jodorowsky, âgé d’une vingtaine d’années, décide de devenir poète contre la volonté de sa famille. Il est introduit dans le coeur de la bohème artistique et intellectuelle de l’époque et y rencontre Enrique Lihn, Stella Diaz, Nicanor Parra et tant d’autres jeunes poètes prometteurs et anonymes qui deviendront les maîtres de la littérature moderne de l’Amérique Latine.

Mardi 16 mai : Spectacle Rosie, par la Cie Paon dans le ciment. A 20h30 à la MJA. Tarifs : de 5 € à 10 €.

Rosie
Rosie

ROSIE est une création collective de la Compagnie Paon dans le ciment, équipe fraîchement sortie de l’ESAD, mise en scène par Mattia Maggi. Spectacle total, mêlant danse, acrobatie, musique en live, théâtre…

Mercredi 17 mai : Ateliers – poésie. A partir de 15h00 à la médiathèque. Entrée libre.

Sur le thème de « Demain en poésie », les bibliothécaires et les membres de l’association « Lire et faire lire » proposent trois ateliers ouverts au jeune public : atelier de lecture, atelier de calligraphie et un arbre à poèmes, Un atelier de création de poèmes. Jeudi et vendredi, les bibliothécaires continueront vaillamment ces lectures poétiques auprès des classes invitées à la médiathèque.

Mercredi 17 mai : Inauguration de la Poétothèque de la Factorie à 18h30.

Construite pas à pas par Jean- Pierre Vernizeau et l’équipe de la médiathèque de Val de Reuil, la Poétothèque ouvre ses portes pour la toute première fois. Forte de ses 800 ouvrages de poésie contemporaine (elle en accueillera 3000 en 2019) elle est désormais une antenne de la Médiathèque le Corbusier, ouverte tous les mercredis après-midi et sur rendez- vous. Ses dernières acquisitions : l’ensemble des livres de poésie jeunesse des éditions MOTUS.

Visages de Laura - Cie Lagrimas
Visages de Laura – Cie Lagrimas

Jeudi 18 mai : spectacle Le visage de Laura par la Cie Lagrimas à 15h à la MJA (dès 12 ans). De 5 à 10 €.

Au moment charnière entre l’enfance et l’âge adulte, la surreprésentation de soi en ligne, et le brouillage entre identités réelles et fictives qu’elle suppose, peut sembler rassurante, comme une façon de s’affirmer. Mais elle peut aussi mener à de graves désillusions, accentuer certaines angoisses et encourager certaines formes de harcèlement. Ce sont ces interrogations que Visages de Laura explorera, à travers le personnage de l’adolescente Laura et de ses alter-ego fictifs.

Vendredi 19 mai : Lecture Demain à 16h00 à la MJA.

Lectures des textes réalisés par des femmes du quartier du MAIL sur le thème de « Demain » (vision de leur quartier dans le futur). En partenariat avec Vivre Ensemble, le Conseil Citoyen et la Ligue de l’Enseignement.

Vendredi 19 mai : Nuit de la poésie urbaine à 20h30 à la MJA. Tarif: libre.

Une nuit toute en slam réunissant des jeunes de Val-de-Reuil et des poètes d’ici et d’ailleurs, amateurs ou expérimentés pour échanger rimes, rires et risques. Une scène ouverte à toutes et tous, animée par les slameurs Yo du Milieu et Ben Herbert Larue, orchestrée par le multi instrumentiste Nicolas Jozef Fabre et mise en vidéo par Michel Grazda. Interludes dansés par le collectif de break dance New Wave Family.

Samedi 20 mai : remise des prix CoPo à 11h30 à la médiathèque.

Remise des prix CoPo et CoPo des Lycéens, en présence des poètes primés, de leurs éditeurs, des membres du jury et de la classe du lycée de Val-de-Reuil qui a participé au prix. En amont, le 18 et 19 mai, le poète primé par les lycéens normands fera le tour des établissements (5 lycées retenus pour l’opération : Val-de-Reuil, Evreux, Pont-Audemer, L’Aigle et Yvetot). Des lectures d’extraits des recueils primés seront également proposées par des comédiens.

Samedi 20 mai : Inauguration de l’Audiothèque à 17h30 à la Maison de la poésie.

Le collectif LIFE ON MARS mettra à disposition des casques audios pour pouvoir écouter librement les enregistrements des 8 poètes de passage, au cours de la saison, à la Maison de poésie.

Samedi 20 mai : PIANOCHOPPER BABY à 18h30 à la Maison de la poésie.

Épopée mécanique, théâtre de rue. Durée : 50 min. La Compagnie des PIANOS MOBILES nous emmènera dans un univers tout droit tiré d’un roman de science-fiction avec le PIANOCHOPPER BABY.

 Samedi 20 mai : Apéro-musical à 19h30 à la maison de la Poésie.

Mélanie Leblanc, poète et marraine de la Factorie nous déclinera son Ephéméride, accompagnée par le musicien Nicolas Jozef Fabre.

Samedi 20 mai : 20h30 – Concert LA MATHILDE à 20h30 à la maison de la poésie.

Ils sont cinq sur scène, tous instruments dehors, cuivre et guitare électrique en avant. Ils ont chacun moins de 25 ans mais une énorme maîtrise déjà et toujours l’énergie militante, la sensibilité et la colère de leur jeunesse. Il émane de leur jeu, au carrefour du rock et de la chanson française, une écriture effrontée, brute et honnête, pleine de la conscience sociale qui les anime. Le groupe est dans la lignée de Noir Désir ou des Têtes Raides, et dans une ambiance punk-guinguette.

Samedi 20 mai 22h00 – Concert GREEN STREET

Le projet GREEN STREET prend part au mouvement Hip Hop depuis sa création en janvier 2013. Les influences électro/rock/hip hop et leur experience de l’instrument organique les amènent à hisser un Hip hop Alternatif Anglophone affirmé, énergique, positif et fédérateur. Une des références de ce sous-genre du Hip hop reste le groupe originaire de Philadelphie, The Roots.

Samedi 20 mai 23h30 – AFTER ELECTRO par le label Mouton Noir Records. En presence des artistes CHRISTINE et BROOK LINE.

Derrière leurs quatre platines, le duo électronique normand CHRISTINE composé de Nicolas Lerille et Martin Blanche nous fera l’honneur de sa venue pour la sortie de son premier album “Atom from heart” qui entend bien creuser un nouveau sillon dans le prisme de l’électro française.

BROOK LINE est un jeune Producteur de 18 ans qui a commencé à se produire en Dj set dès l’âge de 15 ans et s’est peu à peu rapproché de producteurs expérimentés qui lui ont transmis de précieux conseils. Son premier EP “Paradoxe” sorti en Mars 2016, chez Mouton Noir Records allie percussions festives et ambiances sombres.

Samedi 20 mai : toute la soirée

Romain Reveilhac
Romain Reveilhac
  • Romain Réveilhac est un artiste contemporain qui nous fera découvrir son installation sculpturale et architecturale, graphique et rythmique avec pour reflexion l’urbanisation gallopante et l’avenir de l’homme (et de la femme ) dans la ville.
  • Tom Peintre musicien entreprend une démarche picturale mêlant « son et image » où la musique est à la base de ses créations avec un concept de « rythme image ». Pour POESIA sera exposée une de ses toiles de 32 mètres de long.
  • Abi Fantastic est une artiste plasticienne catalane. Ses peintures de couleurs vives sont d’un expressionnisme abstrait. Pour le festival, elle réalisera un happening sur les photographies géantes d’Olivier Bonnet.

Dimanche 21 mai : journée familiale de 12h30 à 19h30 maison de la poésie.

  • Tout au long de l’après-midi : installation de hamacs pour une sieste poétique avec un
    fond sonore réalisé par des personnes de l’Espage et la Graineterie de mots avec les éditions du Chiendent.
Tête en l'air & Maman Lampadaire
Tête en l’air & Maman Lampadaire
  • 14h30 – Spectacle jeune public à partir de 6 ans. « Têtenlaire et Maman Lampadaire»
    D’après l’oeuvre de Céline Gouel, interprété par Jérôme Revel et un lampadaire. Maman Lampadaire veille sur son petit Têtenlair. Dialogue cocasse entre un enfant turbulent et sa mère veilleuse. (Places limitées, réservation sur place)
  • A partir de 15h – La caravane poétique des « contesses »
    Hélène Beuvin nous offrira un voyage autour de contines pour les plus petits. L’idée est de raconter des histoires présentes depuis la nuit des temps ou des récits d’aujourd’hui aux couleurs multiples, dans une intimité avec le public. Les contes ont la particularité de s’adresser à l’être, ils questionnent, amusent, chamboulent, parfois apportent des réponses…
  • 16h à 17h – Parcours poétique sur l’Ile du Roi
    Départs toutes les 10 min. Munis de casques diffusant des poèmes dans divers univers sonores, fournis par le collectif LIFE ON MARS, les spectateurs sont invités à déambuler sur l’Ile du Roi et d’y découvrir des œuvres de land-art conçues par les élèves du college A.Allais, des cabanes et structures architecturales construites à partir de matériaux récupérés par le collectif Les Bourlingueurs et de croiser des poètes, comédiens et musiciens qui les inviteront à partager leur vision personnelle de demain. Parcours poétique conçu par Mélanie Leblanc et réalisé par François Quesnel, Elena Böhler avec l’aide des milieux naturels de la CASE, des jardins familiaux de Val de Reuil et dirigé par Anne- Charlotte Bertrand.
  • 18h – Projection et clôture du festival
    Avec Gérard Boinon, agriculteur, autour de la projection du film: « SECRETS DES CHAMPS ou le potentiel du végétal » d’Honorine Perino (2012). Durée : 1h24. Ce film relate sans polémique ni opposition la manière dont les plantes et les êtres vivants communiquent. Les recherches scientifiques et paysannes récentes ouvrent des pistes d’innovations pour l’agriculture, éclairées par l’expérience de Marc Dufumier, agronome émérite. Du maraîchage à l’agroforesterie, en bio comme en agriculture de conservation, ce sont finalement les pratiques des paysans qui permettent d’activer le potentiel du vivant pour l’agriculture.

8 mai : l’émotion au monument Mémoire et Paix

Toutes les générations étaient réunies ce lundi 8 mai au monument Mémoire et Paix. Plus de 250 personnes venues commémorer la victoire de 1945, tout au long d’une cérémonie riche en émotion.

À Val-de-Reuil, les cérémonies patriotiques prennent toujours une dimension toute particulière ! Rares sont en effet les communes où de telles foules se déplacent pour commémorer ces moments clés de notre Histoire.

Ce lundi 8 mai n’a pas échappé à la règle. Que ce soit ces enfants, ces adultes, ces personnes âgées, ces personnalités civiles et militaires, ces Rolivalois de toutes cultures… pas question pour eux de manquer ce moment d’unité et de partage citoyens. Ils étaient plus de 250 ce lundi matin devant le monument Mémoire et Paix.

L’hommage à toutes ces générations

Le recueillement
Le recueillement

Une cérémonie au cours de laquelle Marc-Antoine Jamet a adressé, comme de tradition, le message de Jean Marc Todeschini, secrétaire d’Etat chargé des anciens combattants et de la Mémoire. « Aujourd’hui, nous rendons hommage à tant de générations : aux combattants de 1940, à tous ces hommes et ces femmes de toutes origines qui ont conjugué leurs efforts pour vaincre le nazisme, à tous ces Français libres qui ont choisi de se battre pour la liberté, aux résistants de l’intérieur, aux victimes de la déportation ».

Plusieurs gerbes ont été déposées ce 8 mai tandis que la chorale emplissait d’émotion le monument aux sons du chant des partisans et de la Marseillaise. Cette même émotion qui a enveloppé plus encore la cérémonie pendant l’hommage rendu à Jacky Fourneaux, porte-drapeau rolivalois récemment décédé.

N’oublions pas Jacky Fourneaux

Né en 1938 à Rouen, ce mécanicien de profession, volontaire pour rejoindre l’armée pendant la guerre d’Algérie, aura marqué notre ville où il habitait depuis 1998. Décoré à de nombreuses reprises pour son engagement militaire (croix de guerre, médaille des engagés, titre de reconnaissance de la nation), il était avant tout un homme tourné vers les autres.

Bénévole aux Restos du Cœur, membre du conseil des sages et de l’ARACA (association des anciens combattants), Jacky Fourneaux ne manquait pas une seule cérémonie. Il avait d’ailleurs reçu l’an passé l’insigne avec étoile argenté pour 10 ans de bons et loyaux services comme porte-drapeau.

Un hommage aux Rolivalois qui nous ont quittés également
Un hommage aux Rolivalois qui nous ont quittés également

« C’était un homme discret, réservé, solide, courageux, droit et honnête », insistait le maire ce lundi matin devant son épouse et trois de ses cinq enfants. « La Ville lui devait bien cet hommage ».

 Au lendemain d’une journée « historique »

Avant de se séparer, Marc-Antoine Jamet a tenu – en marge de la cérémonie – à revenir sur cette journée électorale historique vécue hier, insistant sur les dangers et les conséquences (à Val-de-Reuil plus qu’ailleurs) du vote extrémiste ; sur le défi qui attend notre nouveau président qui « espérons-le fera autant pour notre ville que ne l’a fait François Hollande ». Le maire souhaitait en effet rappeler à l’assemblée tout ce que Val-de-Reuil doit au Président Hollande et ce qu’elle lui devra encore ces prochaines années « pour l’avoir retenu pour le prochain programme de renouvellement urbain ». Un programme qui verra de grandes transformations dans le quartier du Mail, autour des écoles Louise Michel et Léon Blum notamment.

Souvenirs de cette journée



Le 1er Ministre vient défendre les couleurs de la République

Plusieurs centaines de personnes ont rejoint l’écoquartier des Noés en fin d’après-midi pour un grand rassemblement citoyen autour du Premier Ministre Bernard Cazeneuve.

La défense des couleurs de la République
La défense des couleurs de la République

Ils sont venus de Val-de-Reuil, des communes alentours mais aussi des quatre coins de l’Eure et pour certains du département voisin… Des femmes, des hommes (et même des enfants) venus partager, autour du Premier Ministre, leur attachement à la République ; venus s’opposer au front national.

Rassemblés devant la nouvelle crèche que le chef du Gouvernement venait inaugurer, c’est avec une très vive émotion qu’ils l’ont écouté parler avec son cœur pour défendre les valeurs de notre pays. « C’est tellement bon d’entendre rappeler les valeurs de la République. Ca remet du baume au cœur en ces temps si difficiles », confie Christine, une Lovérienne de 53 ans. « Une vraie bouffée d’oxygène », insiste Evelyne, une Rolivaloise de 59 ans.

« Tous égaux, tous libres, tous frères »

Dès 18h00, alors qu’il venait tout juste de dévoiler la plaque inaugurale de l’écocrèche, Bernard Cazeneuve – accompagné de son ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll – montait sur la scène en plein air, acclamé par une foule impatiente.

Et d’emblée, Marc Antoine Jamet, qui le premier prenait la parole, donnait le ton : « Ceux qui sont devant nous autour du drapeau tricolore, ce sont les démocrates, les républicains, les vrais patriotes de la France. Des français par le sol, par le cœur, des français de naissance, de préférence, par destin ou par choix… Tous égaux, tous libres, tous frères ! ».

La crèche symbole des valeurs de la République

Capture d’écran 2017-05-04 à 20.26.17[1]

Quel plus beau symbole pour le maire de Val-de-Reuil que de s’appuyer sur cette crèche tout juste inaugurée pour rappeler les valeurs fondamentales de la république : « une crèche, c’est de l’équité et de la solidarité pour faire face aux inégalités de la vie » ; « c’est là où la république offre à chacun qu’il soit blanc ou noir, chrétien ou musulman le même berceau, le même service »…

Si Bernard Cazeneuve, en farouche ennemi de l’extrême droite, en fervent défenseur des valeurs de la République, a construit l’essentiel de son discours sur la dangerosité de Marine Le Pen, il n’en a pas moins fait l’éloge de la plus jeune commune de France : « Une ville diverse, multiple, où les habitants d’où qu’ils viennent se serrent les coudes dans la fraternité où la solidarité n’est pas un concept mais une exigence ».

Capture d’écran 2017-05-04 à 20.33.55

La magie de Val-de-Reuil

Capture d’écran 2017-05-04 à 20.34.47

En observant cette foule éclectique réunie devant lui, le Premier ministre s’est ému du spectacle : « De ces hommes et de ces femmes aux origines bien différentes, au parcours plein de diversité, je vois un rassemblement, une foule, une fraternité… »

Pas question enfin pour le Premier Ministre de ne pas avoir un mot pour le commissaire Arnaud Beldon, commandant du commissariat de Val-de-Reuil, très grièvement blessé au Bataclan en novembre 2015. « La première fois que je suis venu à Val-de-Reuil, j’ai vu, au commissariat, un policier debout, amoureux des valeurs de la République. Celui-là même qui, quelques mois plus tard, était blessé dans sa chair à tout jamais alors que des terroristes s’en prenaient à tout ce que nous sommes ».

Bernard Cazeneuve tenait donc cet après-midi à rendre hommage « à ce policier magnifique qui m’a toujours dit que ce qui lui a donné la force dans les moments terribles qu’il traversait était le sentiment que la République debout, rassemblée était toujours plus forte que les terroristes ».

TOUTES LES PHOTOS DE LA VISITE DE BERNARD CAZENEUVE

Du 10 au 12 mai, 3 jours bucoliques autour de « Ville Fleurie »

Retenez bien les dates ! L’opération Ville Fleurie reprend ses quartiers à Val-de-Reuil du 10 au 12 mai. Rendez-vous place des Chalands pour la distribution gratuite de fleurs.

La nature, c’est l’ADN de Val-de-Reuil ! Ne partage-t-elle pas la devise de Chicago : urbs in orto (une ville dans un jardin). Agrémentée de 70 hectares d’espaces verts disséminés sur l’ensemble de son territoire, riche de ses 3 fleurs au concours des Villes et Villages fleuris, obtenus avec une rapidité de promotion qui fit pâlir plus d’un, la plus jeune commune de France a mis en place une politique très soucieuse du respect de l’environnement et du cadre de vie.

Si la municipalité est, depuis plus de 15 ans, fortement engagée dans une démarche continue d’amélioration des espaces publics, les Rolivalois ont pris leur part, une part essentiel, dans ce processus collectif d’embellissement. Faire participer les habitants à l’embellissement de la ville et partager une volonté de gentryfication sans exclusion est, en effet, un objectif de Marc-Antoine Jamet et de son équipe !

Trois jours de fête place des Chalands

C’est dans ce contexte que l’incontournable et très attendue opération « Ville Fleurie / Ville Propre » prend tout son sens. Elle aura lieu, cette année, du mercredi 10 mai au vendredi 12 mai.

Pendant trois jours, les habitants sont invités à rejoindre la place des Chalands, à l’ombre de la maison des jeunes et des associations, pour la grande distribution de plants : à Val-de-Reuil chaque foyer reçoit en effet deux cageots de 10 plants pour fleurir son jardin ou son balcon. L’an passé, ce sont près de 2200 familles qui ont profité de ces fleurs offertes par la Ville.

Distribution assurée
Distribution assurée

La distribution a lieu de 14h à 18h le mercredi 10 mai ; de 9h à 12h et de 14h à 18h les jeudi 11 et vendredi 12 mai. Pour en bénéficier, il faut simplement présenter un justificatif de domicile de moins de trois mois.

Les permanents des espaces verts, des volontaires toujours partants des autres services et quelques uns de nos retraités qui ne voudraient manquer cette occasion d’échanger recettes botaniques et conseils paysagers pour rien au monde. Le Maire lui même enfile le traditionnel tablier vert et met la main à la serre…

Compost en libre service

Pendant ces trois jours de fête, près de 100 tonnes de compost fournis par l’agglomération seront également mis à disposition des habitants, gratuitement, en libre-service. Dans le même temps, les jardins familiaux proposeront aux Rolivalois des bulbes de tulipes issus de la plantation hivernale, tout juste déplantés par les agents municipaux des espaces verts.

Différentes animations viendront densifier l’opération : ateliers autour des plantes proposés par le service municipal de la jeunesse, expositions et démonstrations des différents partenaires de la ville (ID Verde, Pinson Paysage et Valois), pédagogie du recyclage par l’agglomération…

Les écoliers à l’assaut de Ville Propre

Les enfants et l'environnement
Les enfants et l’environnement

Comme chaque année, l’opération Ville Fleurie s’accompagne d’une autre action, placée sous le signe de l’exemplarité : Ville Propre aura lieu le vendredi matin 12 mai. Plusieurs centaines d’écoliers de la ville participent à cette grande manifestation dédiée au respect de l’environnement.

Equipés de gants, vêtus de leurs tee-shirts « Ville Propre », les enfants se lanceront dans une chasse aux papiers, canettes et autres petits déchets jetés sur la voie publique. La leçon est généralement bien comprise et on dit que c’est pour cela que l’idéal de propreté à Val-de-Reuil s’est répandu. Ils seront aussi accompagnés, pour l’occasion, des ânes de l’association Le Chemin de Halage, mais aussi des véhicules électriques Goupil des services techniques. Le rassemblement est fixé à 9h30 sur la place des Chalands le vendredi 12 mai. Tous les adultes sont les bienvenus.

Remise des prix concours Ville Fleurie

La fête ne serait pas complète sans la traditionnelle remise des prix du concours Ville Fleurie 2016 auquel participe chaque année plus d’une centaine de familles. Cette cérémonie bon enfant, présidée par le maire, aura lieu le jeudi 11 mai à 17h00 au conservatoire de musique et de danse, voie de la Palestre.

Le palmarès 2016 sera alors dévoilé dans les catégories « jardins » et « balcons ». Le gagnant de la première catégorie se verra remettre un bon d’achat « jardinier » de 240 € et celui de la seconde, un bon d’achat de 96 €. A noter que tous les participants seront récompensés !

En route vers la 4e fleur

La 4ème fleur pour cette année ?
La 4ème fleur pour cette année ?

En tout état de cause, cette grande fête 2017 prendra une dimension toute particulière car que la commune est en lice pour décrocher une 4e fleur au concours national des villes et des villages fleuris. Elle serait alors la première ville de l’Eure de plus de 10 000 habitants à décrocher cette récompense tant prisée.

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle étape vers l’excellence est une formidable reconnaissance pour le travail des 14 femmes et hommes dévoués, compétents, en charge des espaces verts qui, accompagnés de leurs apprentis, oeuvrent au fleurissement de la ville, mais aussi à l’entretien de ses prairies, des ses squares et des 3200 arbres de la commune régulièrement élagués.

Chaque année, les jardiniers municipaux procèdent à la plantation de 50 000 plantes annuelles et bisannuelles pour le fleurissement saisonnier (300 variétés différentes, 25000 bulbes pour le fleurissement printanier, 300 arbustes, 50 arbres, 500 vivaces…). Qui n’a pas remarqué le serpent de tulipes sur l’avenue des falaises.

Cette 4e fleur est un défi de taille car, au-delà du fleurissement, le jury évalue tout ce qui fait la force de la ville : que ce soit les aménagements urbains, sa propreté, l’entretien des façades, l’animation … Autant de critères qui permettent à Val-de-Reuil et à ses habitants de croire « dur comme fer » qu’ils vont emporter ce trophée et de tout faire pour y arriver.
Voir notre page Environnement

Ruée sur le forum des métiers

Énorme succès du forum des métiers et de la formation ce mardi au stade Jesse Owens. Les visiteurs ont afflué en masse à la rencontre des 120 entreprises présentes.

Chaque année, elles sont de plus en plus nombreuses ! A tel point que ce mardi, pour la 3e édition du forum des métiers et de la formation, 120 entreprises s’étaient installées pour la journée à l’intérieur du stade Jesse Owens. Elles n’étaient que 60 lors de la 1ere édition en 2015 !

Des métiers très éclectiques

Et les visiteurs ne s’y sont pas trompés : les portes n’étaient pas encore ouvertes qu’ils étaient déjà très nombreux à l’entrée du stade. Pas question de manquer l’événement !

3ème forum des métiers - 2017
3ème forum des métiers – 2017

Il faut dire que ce rendez-vous incontournable de l’emploi avait transformé les lieux en une véritable caverne d’Ali baba. Métiers de la sécurité, de l’automobile, de l’esthétique, agences d’interim, entreprises d’espaces verts, du bâtiment, du luxe mais aussi entreprises d’insertion, métiers du sport et de l’animation… tous avaient répondu présents pour rencontrer des centaines et des centaines de demandeurs d’emploi au fil de la journée.

Renault recrute

Vincent Bonnet, responsable du recrutement pour Renault Normandie, et Muge Fazgliolu, chargée du recrutement pour Renault chez Adecco, ont attiré les foules. « Renault Cléon prévoit 200 recrutements pour cette année et Renault Sandouville près de 240 : des conducteurs d’installation et techniciens de maintenance pour la plupart ».

Alors, ce forum des métiers est pour eux une belle opportunité. « Nous sommes là bien-sûr pour valoriser le fait que Renault recrute mais aussi pour rencontrer des candidats potentiels, les conseiller et récupérer des CV ». Autant dire que cet événement pourrait bien permettre à certains visiteurs de voir le bout du tunnel !

Voir le bout du tunnel : c’est le grand espoir de Laetitia, 41 ans, en recherche d’emploi depuis trois mois. « C’est la première fois que je viens ici. Le nombre d’entreprises est assez impressionnant. J’ai emmené pas mal de CV : j’espère pouvoir en distribuer un maximum et qui sait ? La journée sera peut-être efficace ».

Sanda, marketing et communication

Sanda, autre demandeuse d’emploi, a choisi de sensibiliser les entreprises ce mardi. « Je suis spécialiste de la communication et du marketing. Je vais voir les entreprises une à une pour leur expliquer que des profils comme moi existent sur le secteur : pas besoin de se diriger vers la région parisienne ».

Des métiers à découvrir

Outre le fait de susciter des rencontres productives entre demandeurs d’emploi et acteurs de l’emploi, ce rendez-vous est aussi un excellent moyen de découvrir des métiers moins connus. Parmi eux : celui de verrier. Wladimir Grünberg est maître verrier. Installé à Pont de l’Arche depuis trois ans, il venait ce mardi à son premier forum des métiers. Pour l’occasion, l’artisan d’art proposait d’impressionnantes démonstrations de son savoir-faire.

« C’est un métier d’avenir : 70 % du patrimoine mondial en vitraux se trouve en France… Ceci notamment grâce à la qualité des maîtres verriers français ». Peu de gens le savent alors Wladimir Grünberg a tenu à jouer la carte de la pédagogie tout au long de la journée ; lui qui est désormais agréé comme organisme de formation continue. « Beaucoup de personnes se sont renseignées sur mon métier pendant ce forum  ».

CAP esthéticienne

Autre stand plutôt prisé : Cegefop ! L’organisme qui aide à la reconversion professionnelle, à la création d’entreprise, propose des bilans de compétence… prépare également au CAP d’esthétique : « C’est le seul dans le département. Nous avons déjà proposé deux sessions et obtenu un taux de réussite de 100 % ». Voilà qui pourrait susciter des vocations !

Merci aux 120 entreprises

Marc-Antoine Jamet a tenu à adresser ses plus vifs remerciements aux 120 entreprises qui ont accepté de participer à ce 3e forum des métiers. « Beaucoup de demandeurs d’emploi ne savent pas où aller, auprès de quels métiers se diriger. Grâce à vous aujourd’hui, certains y voient plus clair. Merci ». 

Très attaché à ce rendez-vous de l’emploi, le maire de Val-de-Reuil en a fait son éloge : « C’est un salon de proximité, très pratique qui permet de trouver des solutions ». Un forum qui permet également à de nombreuses entreprises de se rencontrer, de partager des expériences. Mais aussi de mettre en avant les offres de formation proposées sur le territoire.

Au final, ce rendez-vous 2017 s’est soldé par un véritable succès. Pas de répit d’ailleurs pour les organisateurs qui s’attèlent déjà à la préparation du 4e rendez-vous, en 2018.

Retrouvez ici toutes les photos du forum des métiers

Bienvenue à la crèche des Noés

Première rentrée à l’écocrèche des Noés ! La toute nouvelle crèche municipale, installée dans l’écoquartier, accueille ses premiers occupants depuis lundi. Rencontre.

Les adresses, les crèches, le relais d’assistantes maternelles, la maison de l’enfance,contacter le service petite enfance : les infos utiles pour la petite enfance

Difficile d’imaginer qu’ils ne connaissaient pas les lieux il y a quelques jours encore ! Les bambins de la crèche des Noés semblent en effet avoir toujours vécu ici. Et pourtant, depuis lundi, la trentaine de petits Rolivalois accueillis jusque-là au multiaccueil la Ribambelle apprivoisent leur nouveau nid : l’écocrèche installée au cœur de l’écoquartier.

Spacieuse, lumineuse et fonctionnelle

Dessinée par Philippe Madec, architecte spécialiste des écoquartiers, la structure municipale a donc d’emblée conquis ses petits occupants mais aussi leurs familles et les onze agents municipaux qui y travaillent désormais. Il faut dire qu’en plus d’être spacieuse (elle s’étend sur une superficie de 410m2), lumineuse (l’architecte a très largement privilégié la lumière naturelle) et fonctionnelle, elle se distingue par son atmosphère particulièrement chaleureuse.

Les Biscotos, Arc en Ciel et Emeraude

Les petits âgés de 3 mois à 3 ans sont divisés ici en trois sections distinctes, selon leur âge et le type d’accueil. Un premier espace est exclusivement consacré aux enfants accueillis de manière occasionnelle (halte-garderie). Dans ce secteur baptisé « Les Biscotos », les enfants sont accueillis à la demie journée, jusqu’à trois fois par semaine.

Un deuxième espace (avec salle d’activité et dortoir spécifiques), « Arc en Ciel » est dédié aux tout-petits (de 10 semaines à 18 mois) tandis qu’un troisième (baptisé « Émeraude »), conçu sur le même principe, est destiné aux plus grands (18 mois / 3 ans).

Lumineuse spacieuse, & fonctionnelle
Lumineuse spacieuse, & fonctionnelle

La bonne cuisine !

Dans quelques semaines, les repas de l’ensemble des enfants seront préparés sur place, dans cette cuisine ultramoderne de 100m2 en cours d’installation. La Ville de Val-de-Reuil, très attachée à proposer une nourriture de qualité aux petits Rolivalois, a en effet souhaité aménager ici une « unité de diététique infantile » répondant aux normes les plus strictes, où la priorité sera donnée aux circuits courts et aux produits bio.

Trois agents municipaux y concocteront 75 à 80 repas quotidiens, servis aux enfants des Noës mais aussi à ceux de la crèche du Pivollet où ils seront acheminés chaque jour, en liaison froide.

La capacité d’accueil doublée

Une capacité d'accueil doublée
Une capacité d’accueil doublée

Bien au-delà d’offrir des conditions d’accueil optimales à ses jeunes occupants, l’écocrèche va aussi permettre de changer la vie de bien des familles, aujourd’hui confrontées aux difficultés de trouver une solution de garde pour leurs enfants.

En ouvrant cette nouvelle structure, la ville de Val-de-Reuil avait pour ambition d’accroître son offre d’accueil des jeunes enfants. La crèche des Noës dispose ainsi d’une capacité d’accueil de 30 berceaux (ce qui représente un total de plus d’une centaine d’enfants sur l’année), soit quasiment le double de la capacité d’accueil de la Ribambelle.

Et parce que les besoins en accueil occasionnel sont bien plus importants à Val-de-Reuil que dans de nombreuses autres communes (pour répondre aux besoins des familles qui ne travaillent pas mais qui, ponctuellement, ont besoin de temps), la crèche dispose non plus de 5 places de halte-garderie mais de 10 places désormais.

Des espaces adaptés
Des espaces adaptés

Une offre de garde très diversifiée

Au final, ces 30 berceaux des Noës viennent s’ajouter aux 55 places de la crèche du Pivollet (82 enfants à l’année), aux 27 places de la crèche familiale (extension à 30 places à compter du mois de septembre 2017), aux 91 assistants maternels actifs répertoriés au relais assistants maternels de la ville (pour 237 enfants) mais aussi à Parent’Aise, ce lieu d’accueil parents / enfants très prisé des familles.

L’enfance et la jeunesse à Val de Reuil : Infos pratiques

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, et la Cyberbase Isaac Asimov L'enfance et la jeunesse à ...
Lire La Suite…

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Mais aussi Infos pratiques ...
Lire La Suite…

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires et périscolaires peuvent vous demander À l’occasion de la rentrée, ...
Lire La Suite…

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans le cadre d’ateliers en groupe ou individuel : découverte de ...
Lire La Suite…

Palmarès des lycées : Marc Bloch en tête dans l’Eure

Le Ministère de l’Education Nationale vient de le confirmer : le lycée Marc Bloch à Val-de-Reuil retrouve sa place habituelle en tête des 18 lycées d’enseignement général de l’Eure. Ce titre vient couronner les efforts collectifs menés par l’équipe éducative de Marc Bloch pour conduire leurs élèves vers la réussite au baccalauréat, un parcours universitaire de qualité, une situation forte sur le marché de l’emploi.

Le baccalauréat 2016 a été un excellent cru pour le lycée Marc Bloch, le meilleur même depuis de nombreuses années. Fort d’un taux de réussite atteignant le record de 93,2%, le lycée rolivalois peut être particulièrement fier de ses 178 admis, toutes séries confondues (L ; ES ; S ; STMG).

Cela d’autant plus que l’établissement a également battu son record de mentions (assez bien, bien et très bien) pour atteindre les 48,3% : près d’un bachelier sur deux ayant ainsi obtenu une des trois mentions ! C’est donc officiel depuis quelques jours : le lycée Marc-Bloch est en tête des 18 lycées de l’Eure. La performance est d’autant plus exceptionnelle que le Ministère de l’Education Nationale établit son classement en fonction de plusieurs critères complexes : outre le taux de réussite, il prend en compte différents indicateurs sociologiques, mais aussi les modes d’accompagnement des élèves.

 40 % d’élèves issus de milieux fragiles

Le lycée rolivalois, qui compte un peu plus de 800 élèves, accueille 40 % de jeunes issus de milieux fragiles, alors que la moyenne nationale s’élève à 25 %. C’est dire la prouesse réalisée. C’est la preuve, en était-il besoin, que l’équipe éducative, très impliquée dans la vie de l’établissement et soucieuse de la réussite de ses élèves, multiplie les initiatives pour donner à tous, quel que soit l’environnement familial, les meilleures chances de réussite.

Parmi ces dispositifs, les groupes de soutien (petits groupes de quelques élèves) proposés en plus de la classe fonctionnent très régulièrement tandis que les préparations soutenues au baccalauréat, un samedi matin sur deux pour les élèves de Terminale et un samedi matin sur quatre pour les élèves de Première, sont particulièrement appréciées des élèves comme des familles.

Par ailleurs, dans ce lycée à taille humaine, réputé convivial et familial, que la Région avait agrandi et rénové à la demande de Marc-Antoine Jamet, les enseignants travaillent en permanence dans la concertation afin d’optimiser les chances de réussite des lycéens.

Un gain de 2 points

Toutes ces initiatives ont, sans aucun doute, permis d’aboutir à cet écart de deux points qui sépare le taux de réussite qu’attendait le Ministère de l’Education Nationale de celui réalisé par l’établissement. Toutes séries confondues, le gain s’élève en effet à 2 points (alors que 15 des 18 lycées de l’Eure affiche une écart de 0 à -9).

Ce qu’en pense le maire

Au final, le Maire de Val-de-Reuil a déclaré : « Je veux féliciter l’ensemble de l’équipe éducative emmenée par notre remarquable Proviseur, Jean-Pierre Cantrelle. Ces résultats me confortent dans l’idée que l’école est la priorité. Elle continuera donc à être notre premier budget. Si seulement le département voulait bien le comprendre et rénover le collège Pierre Mendes France, antichambre du lycée Marc Bloch. On ne change pas une équipe qui gagne ! ».

Rentrée 2017 : deux nouvelles classes

Une 8e classe ouvrira ses portes au Pivollet à la rentrée prochaine. A Jean Moulin, c’est une classe de tout-petits (moins de 3 ans) qui verra le jour.

Excellente nouvelle pour Val-de-Reuil, notamment pour les parents d’élèves de la Ville Nouvelle comme pour les 2000 écoliers qui fréquentent ses écoles primaires : le Conseil Départemental de l’Education Nationale (CDEN) a annoncé l’ouverture de deux classes supplémentaires à la rentrée prochaine dans les écoles rolivaloises.

Il s’agit une toute petite section (pour les enfants avant 3 ans) à l’école maternelle Jean Moulin et une 8e classe à l’école élémentaire du Pivollet. Cette décision portera à 10 le nombre d’ouvertures de classe à Val-de-Reuil en cinq ans, soit l’équivalent d’un petit collège.

Le poste supplémentaire créé au sein du groupe scolaire du Pivollet permettra bien-sûr, en ajustant les effectifs dans les classes, d’améliorer les conditions de travail et d’apprentissage des élèves.

60 tout-petits à la rentrée

L’ouverture de la toute petite section (il en existe 3 jusqu’alors à Val-de-Reuil), considérée comme un véritable atout dans la lutte contre la difficulté scolaire, permettra à d’autres petits Rolivalois de rejoindre les bancs de l’école dès 2 ans : ils sont aujourd’hui 45 à bénéficier de ce dispositif ; ils seront 60 dès la prochaine rentrée.

Pour consulter ou télécharger la brochure de présentation des classes de toute petite section, cliquez ici. 

Cette décision du CDEN vient confirmer la dynamique urbaine dans laquelle la ville de Val-de-Reuil est engagée. Elle s’appuie d’une part sur l’actuelle hausse constatée des effectifs, d’autre part sur la perspective d’évolution pour les prochaines années. Contrairement à d’autres administrations,  malgré l’absence de recensement de l’ensemble de la population, l’éducation nationale constate, en effet, l’accroissement de la population de la Ville, tendance confirmée cette année encore par les inscriptions sur les listes électorales ou par le nombre d’autorisations d’urbanisme délivrées.

De nouvelles classes encore à venir

Forte de ses 1000 nouveaux logements construits ces dix dernières années, la plus jeune commune de France n’a eu de cesse d’accueillir de nouveaux habitants, de nouveaux écoliers. Une tendance amenée à se poursuivre, comme en témoignent ces 1000 logements supplémentaires (en majorité des programmes privés et en accession à la propriété) attendus d’ici 2020. Les jeunes ménages comme les familles venus des communes extérieures devraient donc s’installer en nombre à Val-de-Reuil, favorisant ainsi l’accroissement démographique de la ville qui espère atteindre les 20 000 habitants en 2025.

Le Projet éducatif sur de bons rails
Le Projet éducatif sur de bons rails

En attendant d’atteindre cet objectif, la Ville de Val-de-Reuil mobilise tous les moyens nécessaires pour accueillir ses 2000 écoliers (répartis dans les sept groupes scolaires et 90 classes) dans les meilleures conditions, en consacrant chaque année 3,5 millions € à l’Education (premier budget de la ville), soit 10 % de son budget total.

Contradictions pour Pierre Mendès France

Cependant, si la rentrée 2017 s’annonce sereine côté primaire, demeurent les grandes inquiétudes qui pèsent sur le collège Pierre Mendès France, menacé de fermeture (à la rentrée 2018) par le Président du Conseil départemental.

On remarquera que cette position est en totale contradiction avec l’analyse du CDEN. Toutes les écoles de Val-de-Reuil, les collèges voisins Alphonse Allais et Montaigne ont une la motion de soutien au collège Pierre Mendès France. Les élus de Val-de-Reuil, avec les parents d’élèves et les équipes enseignantes, feront donc tout pour empêcher cette fermeture.

 

Rénovation urbaine : c’est parti !

C’est officiel : le nouveau programme de rénovation urbaine de Val-de-Reuil est en marche ! A la clé, 50 millions € pour poursuivre la transformation de la ville.

Nouveau programme de rénovation urbaine : c'est parti !
Nouveau programme de rénovation urbaine : c’est parti !

Val-de-Reuil est prête à poursuivre sa transformation en profondeur ! La plus jeune commune de France a en effet été retenue, avec 199 autres quartiers dans toute la France, pour bénéficier du nouveau programme de renouvellement urbain (NPRU), d’intérêt national.

Elle est la seule ville du département, avec le quartier de Nétreville à Évreux, à bénéficier de ce statut qu’elle a su obtenir grâce à une extraordinaire persévérance, un travail de terrain acharné et sur la base de la réussite toujours citée en exemple des deux opérations précédentes pour convaincre les instances nationales du renouvellement urbain.

50 millions d’euros

Grâce à ce NPRU, c’est une enveloppe d’environ 50 millions € que l’Agence Nationale du Renouvellement Urbain a prévu d’allouer à Val-de-Reuil pour poursuivre sa dynamique de rénovation urbaine.

Cette enveloppe permettra de continuer à améliorer plus encore les conditions et le cadre de vie des habitants, à accroître la mixité sociale et architecturale de la ville, de renforcer son attractivité et d’accompagner l’arrivée des nombreux nouveaux habitants.

Les principaux chantiers du NPRU

La patience des Rolivalois est aujourd’hui récompensée : hier, lundi 20 mars, a été signé le protocole de préfiguration de ce nouveau programme de renouvellement urbain. Celui-ci marque bel et bien son lancement, à la grande joie de Marc-Antoine Jamet : « nous nous battons depuis 15 ans pour transformer la ville et la vie de ses habitants. Peu de communes ont été rendues éligibles aux trois programmes ORU, ANRU et NPRU2. Je remercie l’ANRU de nous avoir accompagnés et compris. J’adresse notre reconnaissance à tous les partenaires locaux et nationaux pour leur aide dans cette belle aventure. C’est aujourd’hui la récompense des efforts d’une population unie, d’une équipe compétente et motivée et peut-être aussi de l’énergie, du travail et du temps passé pour obtenir cette qualification ». 

Les projets dans les tuyaux

Ce nouveau programme verra la mise en œuvre de projets très attendus comme la rénovation du gymnase Léo Lagrange, la reconstruction de l’école des Cerfs-Volants, la rénovation des quartiers du Mail et du Parc, la construction d’une passerelle pour relier le Germe de ville et la gare, la réhabilitation de la copropriété de la Garancière. Il intégrera également les « délaissés » des précédentes opérations (rues Payse, Bonvoision, des Compagnons et Traversière).

De nouveaux projets
De nouveaux projets

Il viendra appuyer deux autres axes du programme de travail de la municipalité : la dynamisation du commerce (galerie Vivaldi, rue Grande, Ilot 14) et la construction d’un millier de logements neufs privés.

De nombreux partenaires

Ce protocole, signé le lundi 20 mars par la Ville de Val-de-Reuil, avec l’Etat mais aussi l’Agence Nationale de Renouvellement Urbain, avec le concours de l’Agglomération, du Département et de la Région ainsi que des différents partenaires concernés (Immobilière Basse-Seine, Eure-Habitat, Siloge, Foyer Stéphanais, Logement Familial de l’Eure, Caisse des Dépôts et Consignations, Agence nationale d’amélioration de l’habitat) recense les études à mener, dans les 18 prochains mois, pour déterminer les modalités concrètes de mise en œuvre des opérations à réaliser.

« Nous entrons dans une phase de vraie préfiguration qui va déboucher sur le passage à l’acte, indique le Préfet de l’Eure, Thierry Coudert, quelques minutes avant la signature officielle. La vie de Val-de-Reuil dans son centre sera profondément modifiée… Nous ferons en sorte de reconfigurer les choses pour rendre les choses plus agréables pour les habitants ». 

Co-construction avec les habitants

Pendant toute la durée de ces études, les habitants seront très largement associés à l’élaboration de ce nouveau programme de renouvellement urbain, que ce soit par l’intermédiaire d’un conseil citoyen particulièrement actif qui fêtera bientôt son premier anniversaire ou à la Maison du Projet, ce lieu d’information aménagé en centre-ville de Val-de-Reuil (un local situé en rez de dalle, accessible au public) qui ouvrira ses portes à la rentrée 2017 ; ou bien encore par l’intermédiaire de réunions de concertation organisées au fil de cette phase d’études.

Les habitants vivent leur ville au quotidien. Ils doivent avoir leur mot à dire sur ses transformations, sur son évolution !

Première pierre symbolique

Au-delà de l’aspect officiel et institutionnel, cette signature ouvre donc incontestablement une nouvelle page pour Val-de-Reuil, pour les Rolivalois : il s’agit en quelque sorte de la pose symbolique de la première pierre du nouveau programme de renouvellement urbain, celui qui va achever la transformation de la ville dans les toutes prochaines années.
Lire notre page concernant le renouvellement urbain

2000 personnes à l’assaut du carnaval !

Énorme succès du carnaval 2017 ce samedi 18 mars. Malgré une météo capricieuse, les Rolivalois n’auraient pour rien manqué cette grande fête populaire. Près de 2000 personnes étaient au rendez-vous.

Succès pour le Carnaval 2017 !
Succès pour le Carnaval 2017 !

Qui a pu penser que la pluie ferait fuir les Rolivalois ? Ils étaient bien là par centaines sur la place des Quatre Saisons ce samedi en tout début d’après-midi pour le grand carnaval 2017. Des petits, des grands, des Rolivalois bien sûr, mais pas seulement… Tous avaient bien l’intention en tout cas de faire la fête et ce ne sont ni la pluie, ni le vent, ni la fraîcheur qui auront pu avoir raison de leur détermination.

Un incroyable défilé
Un incroyable défilé

Une petite dizaine de chars, tous plus incroyables les uns que les autres, se sont offerts un défilé fantastique sur la dalle et les rues alentours, suivis par une foule de créatures étranges… allant des sorciers de Poudlard, accompagnés d’Harry Potter aux papillons magiques en passant par ces personnages futuristes ou encore ces incroyables avatars.

Plein la vue, plein les oreilles

Plein les yeux
Plein les yeux

Fanfares, cracheurs de feu, marionnettes géantes… ils étaient tous là sur le parcours; déambulant gaiement vers la plaine Saint-Jean où bonhomme Carnaval attendait sa dernière heure.

Quand le bonhomme Carnaval part en fumée

En milieu d’après-midi, c’est le maire lui-même Marc-Antoine Jamet, qui a procédé au sacrifice en allumant le grand feu qui allait engloutir cet incroyable bonhomme réalisé par les écoliers des Dominos avec les jeunes de l’éléphant et de la Ferme des Jeunes.

Monsieur Carnaval s'embrase
Monsieur Carnaval s’embrase

Et le gagnant est…

Pendant ce temps, concours de beauté, d’élégance et d’originalité côté chars ! Sagement alignés, les engins fantastiques se sont volontiers prêtés aux regards « inquisiteurs » du jury sélectionné dans la foule… Et après réflexion, c’est le char de la Trésorerie qui a remporté ce premier concours. « A la fois sur l’esthétique et sur le message qu’il délivre », indiquait-on dans le jury. Ce char du futur aux accents végétal fait en effet la part belle au développement durable. Il a été exclusivement fabriqué à partir de matériaux de récupération.

Concours de beauté des chars
Concours de beauté des chars

A chacun son plaisir

Place ensuite au feu d’artifice d’animations: entre les jeux traditionnels de la Semaine des Quatre Jeudis, le manège carrousel, le chamboule-tout et autres jeux amusants; entre la boum pour les enfants, la dégustation de pop corne et barbe à papa… et le grand goûter partagé, toutes les générations ont trouvé leur bonheur ce samedi après-midi à Val-de-Reuil.

Les 2000 participants à ce carnaval fantastique avaient bien du mal à quitter la plaine Saint-Jean aujourd’hui, tellement la fête était belle et chaleureuse. Une petite consolation pour les plus plus tristes : cette grande fête reviendra bien sûr l’an prochain !

Carnaval est mort, place à la fête !
Carnaval est mort, place à la fête !

En images

Toutes les photos de l’évènement

Une Rolivaloise phénoménale

Le défi était osé : il a été relevé au-delà de toutes les espérances ! Plus de 2400 femmes ont pris le départ de la Rolivaloise ce dimanche matin. Une fête dédiée aux femmes qui restera dans les annales.

Une incroyable marée rose s’est abattue sur Val-de-Reuil ce dimanche matin. Jeunes ou moins jeunes, sportives ou non, seules ou en famille, entre amies, entre collègues, de toutes les cultures… Elles venaient de partout, ces femmes pour participer à la 11e édition de la Rolivaloise. Si bien que lorsque le starter du départ a retenti, elles étaient plus de 2400 à s’élancer sur les parcours de 3 km, 5 km ou 10 km.

Chacune avait ce matin une bien belle raison de courir ou de marcher sur cette Rolivaloise : les unes pour soutenir le dépistage du cancer du sein, les autres pour les droits des femmes; d’autres pour le plaisir de se retrouver ou encore pour revendiquer leur soutien à la candidature de Paris aux JO 2024. Car la marraine de cette édition 2017 n’est autre que l’ambassadrice de la candidature de la capitale française pour ces jeux olympiques.

Sarah Ourahmoune, la marraine dans la course

Sarah Ouhramoune dans la course
Sarah Ouhramoune dans la course

Sarah Ourahmoune, vice-championne olympique de Boxe aux JO de Rio l’an passé, était ce matin à Val-de-Reuil, parmi les participantes. « Pour la première fois, la marraine courra la Rolivaloise avec vous », indiquait Marc-Antoine Jamet juste avant le coup d’envoi de la course. Sarah Ourahmoune, qui portait le dossard n°1, a en effet couru 5 km.

La Tour Eiffel de Paris 2024 en signe de ralliement
La Tour Eiffel de Paris 2024 en signe de ralliement

« C’est beau, c’est impressionnant cette marée humaine », confiait-elle en observant, émue, la foule quelques minutes avant le départ et juste avant le geste collectif qu’elle a invité les participantes à réaliser, en soutien à Paris 2024 : « c’est la Tour Eiffel en langage des signes », signalait la championne. Et la boxeuse a pu constater, comme chacun ce matin, la richesse de la Rolivaloise, par la diversité de ses participantes.

Maya, 4 mois et demi

La plus jeune particpante, Maya 4 mois et demi
La plus jeune particpante, Maya 4 mois et demi

Ce matin, la plus jeune était sans aucun doute la petite Maya, 4 mois et demi, dont le landau était recouvert du tee-shirt rose de la Rolivaloise. Pas question pour sa maman, Anaïs, de manquer l’événement. « Cela fait 6 ans que je cours la Rolivaloise. Et même si j’ai quitté Val-de-Reuil pour Boulogne sur Mer, je tenais absolument à être là aujourd’hui. C’est notre course: on ne peut pas la manquer. Et je voulais que la première course de ma fille soit celle-ci « .

Le collège Alphonse Allais en force

Et le Collège Alphonse Allais participait !
Et le Collège Alphonse Allais participait !

Dans la  foule également, Estelle Morin, principale du collège Alphonse Allais et son adjointe Gaëlle Gouriou. « Nous tenions à accompagner notre équipe d’élèves et d’enseignantes engagées sur la course. C’est un événement formidable : faire sortir les femmes, être solidaires, apprendre à se connaître… le tout dans une ambiance conviviale et sympathique ».

Stéphanie et Sophie
Stéphanie et Sophie

Stéphanie et Sophie, deux habitantes de Louviers et Evreux, ont été très sensibles aux causes défendues par la Rolivaloise. Pour la première fois, elles ont donc pris le chemin de Val-de-Reuil pour une petite sortie entre copines. « C’est la première fois que l’on participe mais certainement pas la dernière. Nous serons là l’année prochaine: le parcours est très sympa et l’ambiance est très chaleureuse ». 

Cascades d’animations

Une cascade d'animations
Une cascade d’animations

Nul doute que la cascade d’animations proposées sur le village aura contribué à cette ambiance de feu. Entre les démonstrations de Zumba, l’échauffement en musique, les ateliers de musculation mais aussi les séances de maquillages par des artistes professionnelles, le spectacle de feu et de bulles géantes ou encore les multiples stands tenus par les associations… les participantes n’avaient que l’embarras du choix.

Un village paré pour l'évènement qui enflammait les participantes
Un village paré pour l’évènement qui enflammait les participantes

Des participantes qui ont quitté Val-de-Reuil ce midi, une rose à la main. En gentlemen, les organisateurs ont en effet offert à toutes les femmes une fleur à l’arrivée de la course. Les premières de chaque course ont également été récompensées d’un trophée et de cadeaux :

5 km – 1 : Solène Billard ; 2 : Sandrine Prochasson; 3 : Hélène Tessier.
10 km – 1 : Laetitia Morice ; 2 : Sandrine Blain-Ibos; 3 : Alexia Vantol.
Tout comme l’équipe la plus nombreuse de cette 11e édition: Il s’agit de l’équipe « Coeur Battant », composée de plus de 130 personnes. Elle était menée par la très dynamique Nadia Benamara.

4400 € à la ligue contre le cancer

La Rolivaloise c'est aussi la générosité pour une grande cause
La Rolivaloise c’est aussi la générosité pour une grande cause

Enfin, avant de se quitter, Marc-Antoine Jamet a remis à Nanou Dessaux, la présidente départementale de la ligue contre le cancer, un chèque de 4400 €. Un chèque bien plus conséquent que les autres années puisque lié au nombre de participantes. « Bravo pour votre courage et votre motivation », les a ainsi félicité Nanou Dessaux.

Au final, cette Rolivaloise 2017 restera gravée dans les mémoires! A l’année prochaine, plus nombreuses encore…

Toutes les photos de l’évènement

L’actualité du sport à Val-de-Reuil

Présentation des vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité pour l’année 2022

Bienvenue en 2022 ! Quelques jours après le lever de rideau sur cette nouvelle année, Marc-Antoine Jamet et le conseil ...
Lire La Suite…

Un mini-meeting d’athlétisme pour les collégiens !

Mercredi après-midi, la piste du stade Jesse Owens accueillait son premier mini-meeting ! Un événement semblable au Meeting de l’Eure ...
Lire La Suite…
VDR Infos N°24 - Décembre 2021 - janvier 2022

Valdereuil_infos n°24 – DECEMBRE 2021 – JANVIER 2022

En une de ce numéro : Retrouvons ensemble la féerie de Noël ! - La ville scintille de mille feux ...
Lire La Suite…

Sport pour « elles » (vidéo)

"Sport pour elles", c’est le nom de la nouvelle discipline qui vient d’arriver à Val-de-Reuil. Tous les premiers mercredis du ...
Lire La Suite…
La vie municipale

Conseil Municipal du 18 Octobre 2021

L’organisation de la séance prend en compte le respect des gestes barrières et les recommandations émises par le gouvernement dans ...
Lire La Suite…

Les Gazelles s’envolent pour le Népal !

Reportée pour cause de COVID-19, l’association G comme Gazelles partira le 24 octobre pour participer à la course solidaire de ...
Lire La Suite…

Un rêve à portée de main

À seulement 18 ans, Oussama Ajour brille dans le bassin rolivalois. Arrivé en France l'année dernière, ce nageur de talent ...
Lire La Suite…

Les amis polonais de Sztum brillent sur la ligne d’arrivée du Marathon

Arrivés depuis vendredi dernier, 16 habitants de Sztum, la ville jumelée avec Val-de-Reuil, ont participé au marathon Seine-Eure. Entre amitiés ...
Lire La Suite…

Tous sur la ligne d’arrivée du marathon Seine-Eure dimanche !

Le marathon Seine-Eure revient ce dimanche ! Venez encourager les coureurs qui franchiront la ligne d'arrivée rolivaloise ! Zoom sur ...
Lire La Suite…

Le sport à Val-de-Reuil

Les sports

Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs prestigieux ou dynamiques (le VRAC pour l’athlétisme, l’ASVVP pour le ...
Lire La Suite…

La piscine Alice Milliat

La piscine Alice Milliat de Val-de-Reuil est couverte, et située à proximité de la mairie. Elle est équipée de deux bassins de natation de 25 mètres. Et est accessible aux ...
Lire La Suite…

Stade couvert Jesse Owens

Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des Métiers (chaque année), Festivart (depuis 2017) organisé par la Chambre ...
Lire La Suite…

Piscine : venez plonger dans une soirée nordique

Le temps d’une soirée, vendredi 3 mars, la piscine municipale se met à l’heure nordique. Le principe de l’événement est simple : nager en plein air et au rythme des animations, la piscine étant découverte pour l’occasion, dans une eau pure et chauffée à 32 °C.

Soirée Nordique Mars 2017
Soirée Nordique Mars 2017

Il se passe toujours quelque chose à la piscine de Val-de-Reuil. Après une belle cascade d’animations et d’ateliers proposés tout au long des dernières vacances d’hiver (stages « j’apprends à nager »  et « vaincre l’aquaphobie » ; parcours aventure ; défis du type intervilles ; animations pour les tout-petits…), la piscine municipale organise la 2e édition de sa grande soirée nordique le vendredi 3 mars de 17h30 à 21h00

Comme nos amis suédois, islandais…

Au cours de cette soirée, le toit du grand bassin sera grand ouvert afin d’offrir au public le plaisir de nager en plein air, sous les étoiles, comme le font nos amis suédois, finlandais, danois, islandais et norvégiens. Qu’on se rassure : impossible de prendre froid même si l’air rolivalois se refroidissait à des températures hivernales ! L’eau sera chauffée à 32°C et de nombreuses animations seront proposées sous des jeux de lumières exceptionnels.

Les animations proposées

Organisée par la Ville de Val-de-Reuil en partenariat avec plusieurs clubs sportifs, la soirée débutera par des séances d’aquazen de 18h15 à 18h45 ; se poursuivra par un cours d’aquagym grande profondeur de 19h00 à 19h30 et des baptêmes de plongée proposés par le CPVR (club de plongée & nage avec palmes) de 19h30 à 20h45. Au programme également au fil de la soirée : des séances de renforcement musculaire pour tous publics.

Fulgurante hausse de fréquentation depuis un an

Cette politique d’animation est plus que positive pour la Ville et un de ces équipements-phare. L’affluence enregistrée lors des animations aquatiques n’était pas un épiphénomène. La fréquentation de la piscine de Val-de-Reuil n’a cessé de grimper tout au long de l’année.

Ainsi, durant la saison 2015-2016, elle a enregistré près de 58 000 entrées contre 46 000 l’année précédente, tous publics confondus (scolaire + usagers). Si la hausse générale atteint les 20 %, elle s’avère plus spectaculaire encore côté grand public, avec un pic de 40 % (passant de 6910 à 11 000 entrées).

Gros travaux de rénovation

Cette hausse vient récompenser les efforts considérables menés par la ville depuis plusieurs années pour dynamiser cet équipement structurant et le rendre accessible à tous. D’importants travaux de rénovation ont ainsi été réalisés sur les bassins et dans les vestiaires depuis 2010 ; le hall d’accueil a été réaménagé pour le rendre accueillant, moderne et accessible à tous les publics. Le retour des baigneurs le confirme : la piscine de Val-de-Reuil est bien un lieu agréable où on a plaisir à nager !

Nager en plein air en hiver
Nager en plein air en hiver

L’aquagym fait fureur

Chacun a mis les bouchées doubles pour rendre la piscine attractive, en étendant ses horaires d’ouverture, en permettant aux salariés de venir nager sur le temps de midi, en proposant deux nocturnes (jusqu’à 20h) chaque semaine. Pour assurer ce fonctionnement, six maîtres-nageurs se succèdent sur les temps d’ouverture de la piscine. Rénovée, celle-ci fait également la part belle aux activités proposant 12 cours d’aquagym hebdomadaires (7 jours sur 7) pour plus de 300 afficionados; elle vient aussi de se lancer dans le dispositif national qui permet aux enfants de savoir nager à leur arrivée en 6e.

Ce dispositif, gratuit pour les familles, se compose de 10 séances d’apprentissage de la natation dont une dizaine d’enfants a déjà bénéficié pendant ces dernières vacances d’hiver. La piscine de Val-de-Reuil a su séduire son public par son dynamisme et sa capacité d’adaptation aux besoins de chacun. Cette hausse exceptionnelle de fréquentation depuis un an en est une belle récompense.

Dans une eau à 32°
Dans une eau à 32°

Infos Pratiques

Soirée nordique – vendredi 3 mars de 17h30 à 21h – piscine municipale de Val-de-Reuil. Tarifs : entrée adulte (adulte CASE : 3,50 € /  10 entrées : 30 € ; adulte extérieur : 4 € / 10 entrées : 36 €).
Moins de 10 ans : gratuit / moins de 16 ans : 2 € – carte de 10 entrées : 18 € / étudiant : 2 € – carte de 10 entrées : 18 € / adulte CASE : 3,50 € – 10 entrées : 30 € / Adulte extérieur : 4 € – 10 entrées : 36 €.
Renseignements au 02 32 59 42 12.
Voir notre page consacrée à la piscine de Val-de-Reuil

L’actualité du sport à Val-de-Reuil

Présentation des vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité pour l’année 2022

Bienvenue en 2022 ! Quelques jours après le lever de rideau sur cette nouvelle année, Marc-Antoine Jamet et le conseil ...
Lire La Suite…

Un mini-meeting d’athlétisme pour les collégiens !

Mercredi après-midi, la piste du stade Jesse Owens accueillait son premier mini-meeting ! Un événement semblable au Meeting de l’Eure ...
Lire La Suite…
VDR Infos N°24 - Décembre 2021 - janvier 2022

Valdereuil_infos n°24 – DECEMBRE 2021 – JANVIER 2022

En une de ce numéro : Retrouvons ensemble la féerie de Noël ! - La ville scintille de mille feux ...
Lire La Suite…

Sport pour « elles » (vidéo)

"Sport pour elles", c’est le nom de la nouvelle discipline qui vient d’arriver à Val-de-Reuil. Tous les premiers mercredis du ...
Lire La Suite…
La vie municipale

Conseil Municipal du 18 Octobre 2021

L’organisation de la séance prend en compte le respect des gestes barrières et les recommandations émises par le gouvernement dans ...
Lire La Suite…

Les Gazelles s’envolent pour le Népal !

Reportée pour cause de COVID-19, l’association G comme Gazelles partira le 24 octobre pour participer à la course solidaire de ...
Lire La Suite…

Un rêve à portée de main

À seulement 18 ans, Oussama Ajour brille dans le bassin rolivalois. Arrivé en France l'année dernière, ce nageur de talent ...
Lire La Suite…

Les amis polonais de Sztum brillent sur la ligne d’arrivée du Marathon

Arrivés depuis vendredi dernier, 16 habitants de Sztum, la ville jumelée avec Val-de-Reuil, ont participé au marathon Seine-Eure. Entre amitiés ...
Lire La Suite…

Tous sur la ligne d’arrivée du marathon Seine-Eure dimanche !

Le marathon Seine-Eure revient ce dimanche ! Venez encourager les coureurs qui franchiront la ligne d'arrivée rolivaloise ! Zoom sur ...
Lire La Suite…

Le sport à Val-de-Reuil

Les sports

Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs prestigieux ou dynamiques (le VRAC pour l’athlétisme, l’ASVVP pour le ...
Lire La Suite…

La piscine Alice Milliat

La piscine Alice Milliat de Val-de-Reuil est couverte, et située à proximité de la mairie. Elle est équipée de deux bassins de natation de 25 mètres. Et est accessible aux ...
Lire La Suite…

Stade couvert Jesse Owens

Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des Métiers (chaque année), Festivart (depuis 2017) organisé par la Chambre ...
Lire La Suite…

Bientôt une nouvelle piste cyclable !

Préparez les vélos ! Dans quelques toutes petites semaines, une nouvelle piste cyclable verra le jour à Val-de-Reuil. Les engins sont à l’œuvre depuis une quinzaine de jours sur la chaussée des Berges et sur la route de Seine jusqu’à la rue de la Sarcelle.

Bientôt une nouvelle piste cyclable
Bientôt une nouvelle piste cyclable

Ici, les ouvriers s’attèlent à créer une bande de 2,50m de largeur en enrobé exclusivement dédiée aux deux roues. Pour cela, la chaussée est légèrement rétrécie.

la chaussée est légèrement rétrécie
la chaussée est légèrement rétrécie

Cet aménagement cyclable vient compléter une première tranche de travaux réalisée l’an passé sur la route de Seine entre la rue de la Sarcelle et le pont qui enjambe la rivière Eure. Dans quelques semaines, la liaison complète entre le quartier des Rives de l’Eure et la gare sera donc opérationnelle pour les deux roues. Dans les jours qui viennent, un plateau surélevé sera par ailleurs aménagé au niveau du carrefour entre la chaussée des Berges et la rue de la Sarcelle tandis qu’un talus sera créé entre la route de Seine et la chaussée des berges sera sécurisé.

un plateau surélevé sera par ailleurs aménagé
La piste cyclable de la chaussée des Berges rejoindra directement la route des Falaises

Fin de travaux à Jean Moulin

Après 3 mois de chantier, les ouvriers viennent tout juste de quitter l’école Jean Moulin. Toiture, clôtures en terrasse, ventilation… tout a été refait à neuf.

Chantier de l'école Jean Moulin
Chantier de l’école Jean Moulin

Oubliés les échafaudages à l’école Jean Moulin ! Depuis quelques jours à peine, les ouvriers ont fait place nette, après plus de trois mois passés sur les toits de l’établissement scolaire rolivalois. Désormais, les occupants de l’école du quartier de la Voie Blanche n’auront plus les yeux rivés vers le ciel lorsque la pluie tombera ! Finies en effet les infiltrations d’eau en cas d’intempéries : les toits terrasses ont été entièrement refaits à neuf.

La Ville a également profité du chantier pour sécuriser l’accès à la toiture, régulièrement dégradée par des intrusions sauvages. « Nous avons posé un système de clôtures sur les parties sensibles, empêchant l’accès au toit », indique Rodolphe Bertrand, technicien en charge des bâtiments scolaires à la mairie de Val-de-Reuil. Quant aux centrales d’air (ventilation qui permet le renouvellement de l’air), elles ont été intégralement remplacées et davantage sécurisées. Au final, ces travaux d’envergure auront coûté plus de 600 000 €.

Reste maintenant à effectuer des travaux de peinture à l’intérieur du bâtiment désormais à l’abri des infiltrations. Une ultime tranche de travaux est également prévue cette année. Au programme : remplacement d’un certain nombre de menuiseries et réalisation de travaux sur les sheds.

Le meeting tient ses promesses

L’affiche était belle et le public ne s’y est pas trompé ! Ce lundi 6 février, 2500 personnes se sont massées au stade Jesse Owens pour le grand retour du meeting d’athlétisme Indoor. 80 athlètes internationaux avaient fait le déplacement jusqu’à Val-de-Reuil pour cet événement hivernal très attendu.

Plus que tout autre athlète hier, le public rolivalois attendait sa star… Celle pour laquelle son cœur vibre depuis plusieurs années, celle qu’il a soutenu avec tellement de force aux jeux olympiques de Rio l’été dernier. Mickaël Zézé, l’enfant du pays, n’avait pas l’intention de manquer le meeting à la maison !

S’il a aujourd’hui quitté la Normandie, il ne s’en cache pas : son cœur est ici. « Revenir en meeting à Val-de-Reuil, c’est plein d’émotions, plein de sensations ». Autant dire que le public était en liesse hier soir lorsque Mickaël Zézé a franchi le premier la ligne d’arrivée de la finale du 60m.

Mahiedine Mekhissi en tête d’affiche

Autre course très suivie : le 2000 m que disputait le triple médaillé olympique Mahiedine Mekhissi… S’il n’est pas parvenu à battre le record de la distance (comme il l’espérait), il a malgré tout assuré le spectacle tout au long de l’épreuve !

Tout au long des quelques heures que durait le meeting, les spectateurs de toutes générations ont pu suivre une multitude de courses : 60 m, 60 m haies, 400 m, 400 m haie, 1500m… mais aussi quelques belles prestations de triple saut féminin et masculin !

Au final, ils en ont pris plein les yeux pour le retour du meeting rolivalois !

Les photos

L’actualité du sport à Val-de-Reuil

Présentation des vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité pour l’année 2022

Bienvenue en 2022 ! Quelques jours après le lever de rideau sur cette nouvelle année, Marc-Antoine Jamet et le conseil ...
Lire La Suite…

Un mini-meeting d’athlétisme pour les collégiens !

Mercredi après-midi, la piste du stade Jesse Owens accueillait son premier mini-meeting ! Un événement semblable au Meeting de l’Eure ...
Lire La Suite…
VDR Infos N°24 - Décembre 2021 - janvier 2022

Valdereuil_infos n°24 – DECEMBRE 2021 – JANVIER 2022

En une de ce numéro : Retrouvons ensemble la féerie de Noël ! - La ville scintille de mille feux ...
Lire La Suite…

Sport pour « elles » (vidéo)

"Sport pour elles", c’est le nom de la nouvelle discipline qui vient d’arriver à Val-de-Reuil. Tous les premiers mercredis du ...
Lire La Suite…
La vie municipale

Conseil Municipal du 18 Octobre 2021

L’organisation de la séance prend en compte le respect des gestes barrières et les recommandations émises par le gouvernement dans ...
Lire La Suite…

Les Gazelles s’envolent pour le Népal !

Reportée pour cause de COVID-19, l’association G comme Gazelles partira le 24 octobre pour participer à la course solidaire de ...
Lire La Suite…

Un rêve à portée de main

À seulement 18 ans, Oussama Ajour brille dans le bassin rolivalois. Arrivé en France l'année dernière, ce nageur de talent ...
Lire La Suite…

Les amis polonais de Sztum brillent sur la ligne d’arrivée du Marathon

Arrivés depuis vendredi dernier, 16 habitants de Sztum, la ville jumelée avec Val-de-Reuil, ont participé au marathon Seine-Eure. Entre amitiés ...
Lire La Suite…

Tous sur la ligne d’arrivée du marathon Seine-Eure dimanche !

Le marathon Seine-Eure revient ce dimanche ! Venez encourager les coureurs qui franchiront la ligne d'arrivée rolivaloise ! Zoom sur ...
Lire La Suite…

Le sport à Val-de-Reuil

Les sports

Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs prestigieux ou dynamiques (le VRAC pour l’athlétisme, l’ASVVP pour le ...
Lire La Suite…

La piscine Alice Milliat

La piscine Alice Milliat de Val-de-Reuil est couverte, et située à proximité de la mairie. Elle est équipée de deux bassins de natation de 25 mètres. Et est accessible aux ...
Lire La Suite…

Stade couvert Jesse Owens

Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des Métiers (chaque année), Festivart (depuis 2017) organisé par la Chambre ...
Lire La Suite…

Pourquoi Val-de-Reuil a décroché le label Villes Internet ?

Le verdict est tombé hier en fin d’après-midi : Val de Reuil détient désormais le Label Ville Internet 4 @@@@. Voici un panorama d’actions qui ont permis à notre ville de se hisser en tête des Villes Internet.

Val de Reuil décroche 4@
Val de Reuil décroche 4@

Très fortement engagée dans le développement du numérique et de l’internet pour ses habitants, la Ville de Val-de-Reuil vient d’être récompensée pour son dynamisme lors de la remise des labels nationaux « Territoires, Villes et Villages Internet 2017 ».

Le jury composé d’experts (universitaires, professionnels des médias, représentants des ministères et des entreprises publics, associations du monde d’internet, acteurs économiques) a décerné à la plus jeune commune de France le label « Ville Internet 4 @ » au cours d’une cérémonie organisée le 1er février à Lille sous la houlette du secrétaire d’Etat à la réforme de l’Etat, Jean-Vincent Placé.

Val-de-Reuil a par ailleurs obtenu deux mentions spéciales : « numérique éducatif » et « coopération internationale » pour ses actions tournées vers ses écoles et ses villes jumelles. Elle devient désormais « ville référence » en France en matière de numérique.

Val de Reuil passe de 2 à 4 @

Cette récompense – la plus haute à laquelle Val-de-Reuil pouvait prétendre –  vient couronner la qualité et la diversité des initiatives déployées pour offrir aux Rolivalois un service public numérique exemplaire. Cet engagement avait déjà valu à la Ville de décrocher 2 @ en 2015 et en 2016 (le label compte cinq niveaux : pour atteindre le 5e, il faut obligatoirement avoir auparavant décroché le 4eme).

Autant dire que ce prix a fait la fierté de Marc-Antoine Jamet et de son équipe – au premier rang desquels Ousmane N’Diaye, adjoint au maire en charge de la transition numérique et cheville ouvrière de ce dispositif – qui ont fait des nouvelles technologies de l’information et de la communication un axe fort de l’action municipale.

Efforts acharnés des services

Val-de-Reuil, ville moderne, ville du progrès technique, ville du lien social, c’est tout cela que vient récompenser ce label particulièrement prisé par les collectivités aux quatre coins de la France (1200 collectivités sont aujourd’hui labellisées).

A Val-de-Reuil, ce label est vu, avant tout, comme la récompense des efforts acharnés et continus des services municipaux dans cette direction. D’année en année, la ville déploie, en effet, un arsenal de plus en plus riche et diversifié d’actions tournées vers le numérique, au service du citoyen : pour recevoir ces @, plus de 80 actions ont été évaluées, toutes répondant à l’une des quatre thématiques imposées par le Label : démocratie et services publics, vivre ensemble, partage des connaissances et créations de richesses…

Pour les enfants comme les seniors

Le jury aura sans aucun doute été sensible à un certain nombre d’entre elles : l’organisation de la journée-événement « numérique pour tous » en octobre dernier, la mise en place d’une borne méli-mélo (juke-box nouvelle génération) pour les seniors de l’Espages, le soutien au FabLab, le partenariat avec la Mission locale et Pôle emploi pour l‘aide aux  CV / CV vidéos, les démarches administratives en ligne (état-civil, périscolaire), la diffusion en direct du conseil municipal, la télévision HD (totalement prise en charge par la Ville sans que les Rolivalois aient eu à investir dans un décodeur)…

La borne numérique installée à l'ESPAGES
La borne numérique installée à l’ESPAGES

Un ordinateur pour chaque collégien

Le numérique à Val-de-Reuil, c’est aussi « Hebdo Net », des échanges en visio-conférences entre les écoliers rolivalois et leurs camarades allemands, l’opération « un ordinateur pour chaque collégien » qui permet chaque année à des élèves du secondaire (sélectionnés par les Principaux des collèges) de recevoir un ordinateur… Le 17 mars prochain, 12 d’entre eux recevront ainsi leur matériel lors d’une cérémonie officielle.

C’est enfin plusieurs classes élémentaires équipées d’IPads offrant une pédagogie nouvelle, le label « collège numérique » décerné au collège Pierre Mendès France, l’expérimentation à l’Ecole des Dominos d’« English for Schools » (tutorat par logiciel produit par le Centre National d’Education à Distance pour aider les écoliers à apprendre les premiers rudiments de l’anglais) et une connexion à Très haut débit (100 mégabits) pour toutes les écoles primaires, les 3 collèges et le lycée…

La fibre optique bientôt pour les particuliers

Au final, l’internet fait bel et bien partie du quotidien des Rolivalois de toutes générations, grâce à une politique municipale ambitieuse de démocratisation de l’outil numérique, une politique désormais reconnue et saluée à l’échelle nationale. Il ne reste plus qu’à commuter 7000 logements à la fibre qui court sous les trottoirs. L’Eure Numérique avait annoncé ces travaux pour 2017 sous l’ancienne majorité départementale.

en pratique

Une cyberbase est à votre disposition à Val de Reuil
Des activités autour des possibilités d’internet sont ouvertes à la Médiathèque
Consulter ici pour en savoir + sur Val de Reuil et le label Internet

Sport à la carte pour les Seniors

Le nouveau dispositif Val de Reuil Multisport Masters est en marche. Son principe : proposer une palette d’activités sportives aux seniors, quelle que soit leur forme physique. Venez tester !

Parce qu’il est un vecteur d’échanges et de partage, de solidarité et de convivialité, le sport a toujours été une des priorités de Val-de-Reuil. Des milliers de Rolivalois, petits ou grands, pratiquent une activité sportive régulière. L’éducation physique et la natation profitent dans les écoles des moyens de la Ville. Jamais son effort d’équipement ne s’est tari (ouverture du stade couvert, du boulodrome, du Jardin sportif, réhabilitation du Gymnase Alphonse Allais, des squash et des tennis, demain rénovation du Gymnase Léo Lagrange…).

Que ce soit au sein des 80 associations et clubs sportifs accompagnés et soutenus par la commune ou grâce aux importants moyens humains, matériels et financiers déployés par la collectivité, ils sont de plus en plus nombreux chaque année à s’épanouir par le biais du sport.

Meilleure condition physique

Outre le fait qu’elle participe au vivre-ensemble, la pratique régulière d’une activité sportive améliore le bien-être physique et la perception de soi. C’est pourquoi la ville de Val-de-Reuil a choisi de diriger vers les seniors son dispositif « Val-de-Reuil multisports ». Désormais, les éducateurs sportifs de la ville proposent aux Rolivalois (et non Rolivalois d’ailleurs) de plus de 60 ans de pratiquer une large palette d’activités sportives, pour une somme symbolique (30 € / an pour les habitants de Val-de-Reuil et de l’Agglomération et 50 € hors Agglomération), à raison d’1h30 par semaine.

En fonction de leur état de santé et de forme, plusieurs groupes de seniors ont été formés et les disciplines adaptées aux capacités de chacun. Golf, gym douce, marche, ateliers d’équilibre, pétanque… pour les moins sportifs ; tir à l’arc, remise en forme, athlétisme, sports de raquettes, course d’orientation, step… pour les autres. Déjà, une dizaine de seniors participent à ce tout nouveau dispositif. Mais il reste encore de nombreuses places disponibles.

Déjà pour enfants et les adultes

Si « Val-de-Reuil Multisports Masters » est une nouveauté dans la ville… nouvelle, un dispositif équivalent existe depuis quelques années pour les enfants et les adultes. Une soixantaine d’enfants de la maternelle au CM2 et une quarantaine d’adultes découvrent ainsi au fil des semaines de nombreuses activités nouvelles.

Loin de faire concurrence aux associations sportives, ces séances permettent au contraire de créer des passerelles avec les clubs. Certains participants au « multisports » intègrent ensuite un club sportif lorsqu’ils ont trouvé leur discipline de prédilection.

Infos pratiques

Pour en savoir plus lire nos pages :
Les activités sportives à Val-de-Reuil, mais aussi celle consacrée au dispositif «Sport santé sur ordonnance»

Les séances sont proposées chaque mardi de 10h30 à 12h.
Pour s’inscrire : retirer le dossier au service des Sports
stade Jesse Owens
2 chaussée de Ritterhude à Val-de-Reuil.
Tel. 02 32 59 42 12.
courriel : servicedesports@valdereuil.fr
Tarifs : adhésion annuelle de 30 € habitants CASE et 50 € pour les autres.

L’actualité du sport à Val-de-Reuil

Présentation des vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité pour l’année 2022

Bienvenue en 2022 ! Quelques jours après le lever de rideau sur cette nouvelle année, Marc-Antoine Jamet et le conseil ...
Lire La Suite…

Un mini-meeting d’athlétisme pour les collégiens !

Mercredi après-midi, la piste du stade Jesse Owens accueillait son premier mini-meeting ! Un événement semblable au Meeting de l’Eure ...
Lire La Suite…
VDR Infos N°24 - Décembre 2021 - janvier 2022

Valdereuil_infos n°24 – DECEMBRE 2021 – JANVIER 2022

En une de ce numéro : Retrouvons ensemble la féerie de Noël ! - La ville scintille de mille feux ...
Lire La Suite…

Sport pour « elles » (vidéo)

"Sport pour elles", c’est le nom de la nouvelle discipline qui vient d’arriver à Val-de-Reuil. Tous les premiers mercredis du ...
Lire La Suite…
La vie municipale

Conseil Municipal du 18 Octobre 2021

L’organisation de la séance prend en compte le respect des gestes barrières et les recommandations émises par le gouvernement dans ...
Lire La Suite…

Les Gazelles s’envolent pour le Népal !

Reportée pour cause de COVID-19, l’association G comme Gazelles partira le 24 octobre pour participer à la course solidaire de ...
Lire La Suite…

Un rêve à portée de main

À seulement 18 ans, Oussama Ajour brille dans le bassin rolivalois. Arrivé en France l'année dernière, ce nageur de talent ...
Lire La Suite…

Les amis polonais de Sztum brillent sur la ligne d’arrivée du Marathon

Arrivés depuis vendredi dernier, 16 habitants de Sztum, la ville jumelée avec Val-de-Reuil, ont participé au marathon Seine-Eure. Entre amitiés ...
Lire La Suite…

Tous sur la ligne d’arrivée du marathon Seine-Eure dimanche !

Le marathon Seine-Eure revient ce dimanche ! Venez encourager les coureurs qui franchiront la ligne d'arrivée rolivaloise ! Zoom sur ...
Lire La Suite…

Le sport à Val-de-Reuil

Les sports

Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs prestigieux ou dynamiques (le VRAC pour l’athlétisme, l’ASVVP pour le ...
Lire La Suite…

La piscine Alice Milliat

La piscine Alice Milliat de Val-de-Reuil est couverte, et située à proximité de la mairie. Elle est équipée de deux bassins de natation de 25 mètres. Et est accessible aux ...
Lire La Suite…

Stade couvert Jesse Owens

Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des Métiers (chaque année), Festivart (depuis 2017) organisé par la Chambre ...
Lire La Suite…

Votre nouveau magazine municipal est arrivé

Vous souhaitez connaître toute l’actualité de Val-de-Reuil, ses projets, ses talents, ses événements ? Nous avons ce qu’il vous faut : Val de Reuil Infos, le nouveau magazine municipal de Val-de-Reuil vient de paraître. Distribué dans toutes les boîtes aux lettres rolivaloises, mis à disposition dans les lieux publics, il peut aussi être consulté en version numérique.

Lire le magazine

Val de Reuil Infos Fév-Mars 2017 Voir tous les magazines de Val de Reuil

Votre magazine

Erreur : la vue c676e9di75 n’existe pas

Val-de-Reuil : capitale du sport UNSS !

Rendez-vous les 28 et 29 janvier au stade Jesse Owens : la Ville y accueille les championnats de France UNSS d’athlétisme. Plus de 1100 athlètes venus de métropole et d’Outre-Mer sont attendus.

Val-de-Reuil, capitale du sport UNSS ! Pour la 3e fois depuis l’ouverture de la halle d’athlétisme, la Ville accueille les championnats de France UNSS d’athlétisme. Une compétition qui avait couronné, en 2011, Mickaël Zézé, devenu à Val-de-Reuil champion de France scolaire.

Les samedi 28 et dimanche 29 janvier, 1100 jeunes athlètes seront de la fête… Des filles et des garçons venus des quatre coins de France métropolitaine mais aussi de la Réunion (une équipe) et de Guadeloupe (trois équipes).

Les équipes, composées de de quatre athlètes (dont au moins un garçon et une fille dans chacune d’elles), disputeront la compétition sous forme de challenge : saut, poids, haies, vitesse.

Le lycée Marc Bloch en compétition

La ville de Val-de-Reuil sera largement représentée grâce à la qualification de d’équipes du lycée Marc Bloch : « un des meilleurs de l’académie en athlétisme », confie François Daliphard, responsable régional UNSS et cheville ouvrière de la manifestation.

Plusieurs collèges de l’académie seront également en compétition. Parmi eux, un collège d’Evreux, un autre de Mesnil-Esnard, de Mont-Saint-Aignan et de Eu. Quant au collège Montaigne, qui abrite une section sportive, ses jeunes feront partie des organisateurs.

Pilotée par 110 enseignants de l’académie, en majorité des professeurs d’EPS, cette compétition nationale est également organisée avec le soutien de la ligue de Normandie d’Athlétisme et de la ville de Val-de-Reuil de bien-sûr.
Le public est invité à venir nombreux soutenir et applaudir le millier d’athlètes présent tout au long du week-end.
Rendez-vous le samedi 28 de 8h à 18h et le dimanche 29 de 8h à 15h.

L’actualité du sport à Val-de-Reuil

Présentation des vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité pour l’année 2022

Bienvenue en 2022 ! Quelques jours après le lever de rideau sur cette nouvelle année, Marc-Antoine Jamet et le conseil ...
Lire La Suite…

Un mini-meeting d’athlétisme pour les collégiens !

Mercredi après-midi, la piste du stade Jesse Owens accueillait son premier mini-meeting ! Un événement semblable au Meeting de l’Eure ...
Lire La Suite…
VDR Infos N°24 - Décembre 2021 - janvier 2022

Valdereuil_infos n°24 – DECEMBRE 2021 – JANVIER 2022

En une de ce numéro : Retrouvons ensemble la féerie de Noël ! - La ville scintille de mille feux ...
Lire La Suite…

Sport pour « elles » (vidéo)

"Sport pour elles", c’est le nom de la nouvelle discipline qui vient d’arriver à Val-de-Reuil. Tous les premiers mercredis du ...
Lire La Suite…
La vie municipale

Conseil Municipal du 18 Octobre 2021

L’organisation de la séance prend en compte le respect des gestes barrières et les recommandations émises par le gouvernement dans ...
Lire La Suite…

Les Gazelles s’envolent pour le Népal !

Reportée pour cause de COVID-19, l’association G comme Gazelles partira le 24 octobre pour participer à la course solidaire de ...
Lire La Suite…

Un rêve à portée de main

À seulement 18 ans, Oussama Ajour brille dans le bassin rolivalois. Arrivé en France l'année dernière, ce nageur de talent ...
Lire La Suite…

Les amis polonais de Sztum brillent sur la ligne d’arrivée du Marathon

Arrivés depuis vendredi dernier, 16 habitants de Sztum, la ville jumelée avec Val-de-Reuil, ont participé au marathon Seine-Eure. Entre amitiés ...
Lire La Suite…

Tous sur la ligne d’arrivée du marathon Seine-Eure dimanche !

Le marathon Seine-Eure revient ce dimanche ! Venez encourager les coureurs qui franchiront la ligne d'arrivée rolivaloise ! Zoom sur ...
Lire La Suite…

Le sport à Val-de-Reuil

Les sports

Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs prestigieux ou dynamiques (le VRAC pour l’athlétisme, l’ASVVP pour le ...
Lire La Suite…

La piscine Alice Milliat

La piscine Alice Milliat de Val-de-Reuil est couverte, et située à proximité de la mairie. Elle est équipée de deux bassins de natation de 25 mètres. Et est accessible aux ...
Lire La Suite…

Stade couvert Jesse Owens

Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des Métiers (chaque année), Festivart (depuis 2017) organisé par la Chambre ...
Lire La Suite…

La Ministre du logement dans la dynamique de Val-de-Reuil

La Ministre du Logement et de l’Habitat Durable s’est longuement arrêtée à Val-de-Reuil le 20 janvier. L’occasion pour elle de  sillonner la ville à la découverte des grands chantiers et projets mais aussi d’inaugurer l’écoquartier.

Sous le soleil de Val-de-Reuil
Sous le soleil de Val-de-Reuil

Jamais encore Emmanuelle Cosse n’avait foulé le sol rolivalois. C’est finalement une visite de plusieurs heures que la Ministre du logement et de l’Habitat Durable avait programmée dans la plus jeune commune de France le vendredi 20 janvier.

Et qu’importe le froid glacial de cette matinée d’hiver, elle s’est volontiers prêtée à une longue déambulation à travers la ville ; à commencer par un passage dans le quartier du Mail qui sera totalement reconfiguré dans le cadre de la prochaine opération de renouvellement urbain pour laquelle la ville a été retenue. «Il faut casser ici le sentiment d’enfermement »», indiquait Marc-Antoine Jamet.

15 ans de rénovation urbaine

Direction ensuite le gymnase Léo Lagrange dont la rénovation est également prévue dans le futur PNRU. Ici, Emmanuelle Cosse a pu découvrir un vaste panorama des réalisations menées au cours des 15 ans de rénovation urbaine. « Nous sommes parvenus à changer l’image globale de la ville ; à améliorer le cadre de vie », insistait le maire heureux de pouvoir bientôt achever cette transformation…

Une transformation dont Marc-Antoine Jamet rêve également pour la co-propriété La Garancière : une de ses grandes priorités ! Depuis de longues années, la ville et ses partenaires se mobilisent en effet pour trouver les financements nécessaires à la réhabilitation de ce bâtiment de 68 logements, construit dans les années 70 autour du Jardin de la Grosse Borne et très fortement dégradé.

Faute de moyens financiers, la plupart des propriétaires sont dans l’incapacité d’assurer le financement du ravalement de la façade, des travaux de chauffage et d’isolation…

Des solutions pour la Garancière

Interpellée sur le sujet alors qu’elle se rendait sur le site de la Garancière, la Ministre a pris le problème à bras le corps. « Je demande au Préfet de réunir rapidement tous les partenaires, collectivités et propriétaires pour accélérer le dispositif », a-t-elle assuré aux propriétaires présents ce matin-là avant de s’engager à prendre personnellement attache auprès de l’ANAH (agence nationale pour l’amélioration de l’habitat) pour qu’elle s’investisse dans ce dossier.

Une bonne nouvelle donc pour la Ville très impliquée pour trouver une solution rapide à ce problème mais aussi pour les habitants qui pourraient bientôt voir le bout du tunnel. « Ses propos nous rassurent. On espère maintenant que les choses vont aller vite », confie Mohamed Boukhssaye, un des membres du conseil syndical de la Garancière.

Un message que la Ministre a clairement fait sien: « Il faut agir vite », a –t-elle conclu ! (lire tout le détail sur la Garancière sur www.valdereuil.fr dès lundi).

1000 nouveaux logements

Agir vite, c’est justement le credo des investisseurs privés de plus en plus présents sur Val de Reuil où 1000 nouveaux logements devraient très prochainement fleurir. C’est à  l’Hôtel d’entreprises des 4 soleils, qu’ont ainsi été présentés à Emmanuelle Cosse les nombreux programmes immobiliers privés prévus. Amex, Altitudes, Nexity… sont mobilisés autour de ces chantiers tous azimuts « qui permettront de favoriser plus encore la mixité et inciter les salariés des parcs d’activités à s’installer à Val-de-Reuil », précisait le maire.

C’est finalement à l’écoquartier des Noés, inauguré en fin de matinée, que la Ministre a salué l’action municipale : « Je suis convaincue que le dynamisme de la ville et l’envie de faire avancer les projets explique pourquoi d’aussi grands architectes sont venus ici ». Philippe Madec, qui a dessiné l’écoquartier des Noés, fait partie de ceux-là.

Ecoquartier des Noés: «Un site extraordinaire»

Une chose est sûre: la ministre a véritablement été séduite par l’écoquartier : « Il fait partie des rares écoquartiers labellisés en France. C’est un site paysager extraordinaire ». Après avoir visité l’un de ses logements et rencontré ses occupants, Emmanuelle Cosse n’a pas manqué de saluer la qualité des usages de ces espaces, l’architecture comme la dimension écologique des logements, le développement de l’horticulture bio…

Pas étonnant donc qu’il soit la fierté de Marc-Antoine Jamet et de son équipe. « Nous sommes fiers notamment de sa mixité : les gens qui vivent ici viennent de Val-de-Reuil ou d’ailleurs, sont en accession à la propriété ou en location ; sont mélangés à la crèche et au parc écologique… ». Fiers aussi de la reconnaissance de tous les partenaires qui ont contribué au financement de ce programme d’exception.

Autant dire que cet écoquartier restera longtemps dans les mémoires. « C’est le premier quartier écologique du département et le premier écoquartier labellisé dans la région », indiquait Pierre Bibet, président de la Siloge. Un quartier tellement hors du commun que 8 ans auront été nécessaires pour venir à bout du projet.

Les photos

La Ministre du Logement à Val-de-Reuil ce vendredi

Val-de-Reuil accueillera Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, ce vendredi 20 janvier toute la matinée.

Val de Reuil va accueillir Emmanuelle Cosse
Val de Reuil va accueillir Emmanuelle Cosse

Plusieurs temps forts marqueront cette visite.

Cette visite ministérielle dans la plus jeune commune de France, est une manière de saluer la forte dynamique urbaine de la ville qui, après avoir construit 1000 logements et en avoir rénové 3000 autres au cours des dix dernières années, s’apprête à en construire 1000 de plus.

Déambulation dans le quartier du Mail
Aux alentours de 9h30, accompagnée de Marc-Antoine Jamet, la Ministre quittera la mairie où elle aura été accueillie par le Conseil Municipal pour rejoindre le gymnase Léo Lagrange, équipement sportif dont la réhabilitation est prévue et qui situé à la jonction du quartier du Mail et de celui du Parc au cœur de l’opération de PNRU2, plan national de renouvellement urbain (PNRU) 2e génération dotée de 50 millions d’Euros pour laquelle la ville de Val-de-Reuil a été retenue avec deux cents autres candidats dans la France entière. Le bilan des deux premières opérations de renouvellement urbain dont, à hauteur de 35 millions d’euros d’abord, puis de 100 millions d’euros ensuite, a bénéficié Val-de-Reuil depuis le début des années 2000 sera présenté à la Ministre.

Les conséquences favorables de cette opération sur les conditions et le cadre de vie des habitants, sur la mixité sociale et architecturale de la Commune seront évidemment mises en avant, comme les investissements associés qui ont permis l’amélioration de la sécurité et de la propreté, la création d’espaces publics de qualité, la réhabilitation et la modernisation environnementale du Parc Social, le développement de nouveaux quartiers en entrée et en sortie de Ville.… Les principaux projets de la maquette PNRU2 lui seront également présentés, ainsi qu’un point sur l’avancement du projet.

1000 logements à venir
Alors que le potentiel économique de Val-de-Reuil, à bien des titres poumon industriel de l’Agglomération, est largement reconnu, les salariés des entreprises concernées habitent encore peu la Ville. La Ministre viendra donc soutenir les différents projets immobiliers (Nexity, Amex, Altitude Logements, Siloge), souvent des programmes privés et en accession à la propriété, qui verront le jour d’ici 2020 (déjà lancés pour certains).

Parmi ceux-ci, plusieurs opérations véritablement innovantes seront présentées, en avant-première, à la Ministre devant l’Hôtel d’entreprises des Quatre Soleils. Il s’agit de convaincre les jeunes ménages, les salariés, représentants les classes moyennes de s’installer à Val-de-Reuil.

Cette dynamique, outre qu’elle favorisera la mixité sociale et l’accroissement démographique d’une Ville qui espère atteindre les 20000 habitants en 2020/2025, réduira davantage encore la part de logements sociaux à Val-de-Reuil sans en chasser un seul locataire. Portée à un maximum de 93% en 2000, l’objectif est de la faire passer de 63 % aujourd’hui à 50 % ou mains.

La Garancière au coeur de la visite
La copropriété de La Garancière, sur le Germe de Ville, sera également un moment important. Depuis de longues années, la ville et ses partenaires, singulièrement IBS, se mobilisent pour trouver les financements nécessaires à la réhabilitation de ce bâtiment de 68 logements, construit dans les années 70 autour du Jardin de la Grosse Borne et très fortement dégradé. Faute de capacité de financement de ses propriétaires privés, un plan de sauvegarde – établi en 2008 sans avoir pu aboutir – vient d’être relancé.

Le Maire de Val-de-Reuil, Marc-Antoine Jamet, appelle tous les partenaires à se regrouper, avec l’aide de l’Etat, pour sortir de cet impasse. Réunis autour de la ministre ce vendredi, ces différents acteurs (que sont la Ville, l’Agglomération Seine-Eure, l’Immobilière Basse Seine et le syndicat de copropriété) présenteront les solutions envisagées.

Inauguration de l’écoquartier
L’inauguration de l’écoquartier des Noés se fera peu après 11h. Ce programme a déjà attiré l’attention de la Ministre puisqu’en décembre, elle avait personnellement remis à la municipalité, qui venait de remporter dans la semaine précédente deux autres prix nationaux d’urbanisme, le label « écoquartier » qu’elle a attribué aux Noés.

Premier écoquartier labellisé dans l’ensemble de la grande Normandie, celui-ci abrite 98 logements bioclimatiques chauffés par une chaudière collective au bois, une crèche municipale de 30 berceaux, des parcelles de culture bio… autour d’un immense parc écologique en bordure de la rivière Eure. Ce programme, dont la dernière tranche a été livrée fin novembre, a été conçu par l’architecte Philippe Madec, construit par la société Quille pour le compte de la Siloge, sous l’impulsion de la ville de Val-de-Reuil. C’est donc un véritable projet d’équipe au cœur de la dynamique du développement durable.

L’écoquartier des Noés a également la particularité de remettre l’agriculture au cœur de la ville : l’association Ysos y cultive en effet quatre parcelles de fruits et légumes bio, dans le cadre de chantiers d’insertion. Emmanuelle Cosse pourra ainsi découvrir dans la Cité contemporaine plusieurs des aspects fondamentaux d’une politique de développement social et économique qu’elle défend avec force et conviction au sein du Gouvernement.

« Ici, le changement, c’est tout le temps »

C’est un message mêlé d’humour, de détermination et d’espoir que Marc-Antoine Jamet a transmis à ses 700 invités lors de sa cérémonie des vœux aux partenaires ce jeudi.

Une salle comble pour les voeux de Marc-Antoine Jamet
Une salle comble pour les voeux de Marc-Antoine Jamet

Le théâtre de l’Arsenal n’était pas assez grand pour accueillir la foule d’habitants, de partenaires, d’entreprises, d’élus, d’amis… venus assister à la cérémonie des vœux du maire et du conseil municipal ce jeudi 12 janvier. 700 personnes au total avaient fait le déplacement pour célébrer cette nouvelle année !

Un discours à la Fidel Castro !

Des projets, une vision d'avenir, mais aussi de l'humour
Des projets, une vision d’avenir, mais aussi de l’humour

D’emblée, l’humour et l’autodérision était de mise sur la scène de l’Arsenal… Marc-Antoine Jamet donnant le ton quant à la durée de son intervention : « Allons-y donc pour un discours traditionnellement à la Fidel Castro » ! Un discours d’une heure donc qu’il aurait été impossible de débuter sans l’incontournable échange de vœux : « J’espère pour vous de la joie, de la réussite et de la santé ; j’aimerais pour notre pays une année avec plus de couleurs et de moins de douleurs qu’en 2016 ».

Un moment propice également pour Marc-Antoine Jamet pour saluer l’action et l’investissement sans faille de son équipe : « C’est une preuve d’amour pour les Rolivalois. Val-de-Reuil nous a pris beaucoup d’années de vie mais Val-de-Reuil a donné beaucoup de vie à nos années ». Sans oublier bien-sûr ce coup de chapeau aux 400 agents municipaux qualifié d’« admirables »

Des chantiers, des projets, toujours pour Val-de-Reuil
Des chantiers, des projets, toujours pour Val-de-Reuil

Défis et chantiers en nombre

15 ans après sa première élection, l’équipe municipale menée par Marc-Antoine Jamet en est consciente : de nombreux défis et chantiers restent encore à mener. A commencer par cette nouvelle opération de renouvellement urbain (PNRU2) pour laquelle Val-de-Reuil a été retenue. Opération se traduira par la rénovation du gymnase Léo Lagrange, par les réhabilitations des quartiers du Mail et du Parc, par le chantier de l’école des Cerfs Volants…

Et la qualité architecturale, environnementale
Et la qualité architecturale, environnementale

Au chapitre des chantiers, il faut bien-sûr l’arrivée de l’Ilot 14, ce centre-ville que Val-de-Reuil attend depuis si longtemps, avec ses commerces et ses logements. Mais aussi la construction de 1000 logements, privés et en accession à la propriété pour la plupart . « Notre objectif est d’attirer les classes moyennes, les salariés des parcs d’activités… En somme, parvenir à une vraie mixité sociale sans chasser personne. Nous sommes sur le bon chemin pour atteindre les 20 000 habitants ».

Faire mieux avec moins

L’école, le sport, la sécurité, l’environnement, la culture… un à un, le maire a égréné ce soir-là tous les domaines sur lesquels la ville se mobilise et se mobilisera encore ces prochaines années. « Pendant ce 3e mandat, il faudra faire mieux encore que ce qu’on a fait jusque là ».… Dans un contexte toutefois difficile, n’a pas caché le maire qui craint, en raison du contexte politique et des résultats des futures échéances électorales, une période plus difficile financièrement pour la ville. « Nous aurons moins d’amis ».

Un public attentif
Un public attentif

Difficile aussi le combat en cours pour sauver le collège Pierre Mendès France dont la fermeture décidée par le Président du conseil départemental est « une ineptie »  pour le maire bien décidé à faire entendre raison à Sébastien Lecornu.

Au final, chacun a quitté Val-de-Reuil ce soir là en connaissant précisément la feuille de route municipale pour les prochains mois, les prochaines années. Une chose est sûre:  de nombreuses pages restent encore ici à écrire !

La vidéo des voeux 2017

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Vous êtes sans connexion