Étiquette : emploi

Valdereuil_infos n°27 JUILLET – AOUT 2022

En une de ce numéro : Tony Parker enflamme le complexe Léo Lagrange – Le nouvel équipement rolivalois inauguré par la légende du basket

à lire également

  • page 2 – Holi, l’inoubliable carnaval
  • page 6 – Tony Parker enflamme le nouveau complexe sportif Léo Lagrange
  • page 9 – Quand la dalle se transforme
  • page 14 – Déplacement : votre avis nous intéresse
  • page 17 – Solidarité avec le peuple ukrainien
  • page 18 – Hub de l’emploi, l’union fait la force !
  • page 23 – Pc de la réussite : 40 élèves récompensés
  • page 26 – Marie-Rose Mansion : une vie pour les autres
  • page 29 – Animations tous azimuts : l’été de tous les plaisirs
  • page 35 – Ville Fleurie : 5000 fleurs distribuées
  • page 34 – Portrait de Kidromi, artiste rolivalois

Votre magazine

 

Votre magazine Val de Reuil_Infos

Valdereuil_infos n°27 AVRIL – JUILLET – AOUT 2022

Valdereuil_infos n°27 JUILLET – AOUT 2022

En une de ce numéro : Tony Parker enflamme le complexe Léo Lagrange - Le nouvel équipement rolivalois inauguré par la légende du basket à lire également page 2 - ...
Lire La Suite…
Valdereuil_infos n°26 AVRIL – MAI – JUIN 2022

Valdereuil_infos n°26 AVRIL – MAI – JUIN 2022

En une de ce numéro : Le nouveau complexe Léo Lagrange est ouvert : bienvenue ! - Petite visite guidée à l'usage des Rolivalois, de leurs voisins, de leurs amis, ...
Lire La Suite…
VDR infos N°25

Valdereuil_infos n°25 FEVRIER – MARS – AVRIL 2022

En une de ce numéro : Notre Ville fait le pari de l'inclusion - Education, logement, sport, culture... à Val-de-Reuil, le handicap au coeur de la vie à lire également ...
Lire La Suite…
VDR Infos N°24 - Décembre 2021 - janvier 2022

Valdereuil_infos n°24 – DECEMBRE 2021 – JANVIER 2022

En une de ce numéro : Retrouvons ensemble la féerie de Noël ! - La ville scintille de mille feux et c'est le grand retour des animations de fin d'année ...
Lire La Suite…
Val-de-Reuil Infos N°22

Valdereuil_infos n°23 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2021

En une de ce numéro : A l'école de la Réussite ! - Coup de projecteur sur les travaux, les équipements et les nouveautés de la rentrée scolaire. à lire ...
Lire La Suite…
Valdereuil_infos n°22 - MAI - JUIN - JUILLET 2021

Valdereuil_infos n°22 – MAI – JUIN – JUILLET 2021

En une de ce numéro : Le temps des retrouvailles ! - Culture, commerces, restaurants, loisirs… à l’heure des réouvertures, la ville bouillonne de vie à lire également page 2 ...
Lire La Suite…
Val-de-Reuil Infos N°21 - mars -avril 2021

Valdereuil_infos n°21 – MARS – AVRIL 2021

En une de ce numéro : La Ville redevient nouvelle ! - Rénovation des immeubles, espaces verts créés, voiries refaites, pistes cyclables, la transformation s'accélère. à lire également page 2 ...
Lire La Suite…

Valdereuil_infos n°20 – DECEMBRE 2020 – JANVIER 2021

En une de ce numéro : Nos commerçants ont du talent ! - Plateforme clic et collecte, plan de soutien municipal : Les commerces rolivalois vous ouvrent les bras à ...
Lire La Suite…

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel de 2 millions € pour nos 2000 écoliers à lire ...
Lire La Suite…

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les animations pour se détendre, comprendre et apprendre à lire également ...
Lire La Suite…

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures pour protéger, accompagner, déconfiner en toute sécurité à lire également ...
Lire La Suite…

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un équipement moderne pour jouer par tous les temps à lire ...
Lire La Suite…
Chargement…

AGENT D’EXPLOITATION ET D’ENTRETIEN DE LA VOIRIE ET RÉSEAUX DIVERS (H/F)

La Ville de Val-de-Reuil, 15.000 habitants, surclassée20/40.000 habitants, est la plus jeune commune de France et la dernière-née des villes nouvelles. Située dans l’Eure à 100 km de Paris et à 30 km de Rouen, sur l’autoroute A13 et la ligne SNCF qui va de la Gare Saint-Lazare au Havre. Elle est dotée de très importantes infrastructures et forme un pôle de développement économique parmi les plus dynamiques de Normandie, sans doute le plus important de l’Eure.
Elle compte 418 agents (Ville et CCAS) tous statuts confondus.
Fière de sa diversité et de sa jeunesse, rejoignez une collectivité qui offre des projets ambitieux, une carrière épanouissante et qui agit dans le cadre d’une politique éco-citoyenne. Lire la suite AGENT D’EXPLOITATION ET D’ENTRETIEN DE LA VOIRIE ET RÉSEAUX DIVERS (H/F)

Coordonnateur de la Cité éducative (H/F)

Le coordonnateur de la Cité éducative est directement rattaché au responsable des Affaires Scolaires de la Ville. . Il travaille étroitement avec les partenaires de la Cité Educative (Education Nationale et services déconcentrés de l’Etat) au sein de la cellule de coordination de la Cité éducative. Lire la suite Coordonnateur de la Cité éducative (H/F)

Mission Locale : Job dating

En recherche d’un emploi ? Ça tombe bien ! La Mission Locale Louviers Vdr-Andelle organise un job dating le jeudi 9 juin de 9h à 12h au 4 rue septentrion à #valdereuil ! 16 agences d’intérim seront présentes pour vous proposer des missions et contrats dans divers secteurs d’activité. Tous à vos CV !!!

Rens. au 02 32 59 76 90

CFAIE : Journée Portes ouvertes

Après le succès des deux dernières éditions, le CFAie organise une dernière journée portes ouvertes le samedi 11 juin 2022, de 9h à 12h et de 14h à 17h, pour accueillir les jeunes qui souhaitent choisir la voie de l’apprentissage pour leurs études à la rentrée prochaine.

Echanges et démonstrations au programme !

Comme d’habitude, les équipes du CFAie accueilleront les jeunes et leurs familles pour les renseigner sur les différents parcours de formation possibles et les conseiller dans leur choix d’orientation. Les jeunes pourront réaliser leurs pré-inscriptions (s’ils ne l’ont pas déjà fait en ligne) et consulter la liste des entreprises partenaires du CFAie.

Du côté des 7 pôles de formation de l’établissement, formateurs et apprentis partageront leur expérience sur le quotidien au CFAie et en entreprise. Des animations et des démonstrations métiers sont aussi prévues pour faire découvrir les métiers du CFAie et mettre en lumière la technicité des gestes professionnels.

Découvrir le campus…

Pour permettre aux jeunes de se projeter, les 5 000 m2 de locaux du CFAie seront accessibles à la visite. Ils pourront ainsi découvrir les salles de cours et les ateliers de pratique de chaque pôle, mais aussi les principaux lieux de vie des apprentis du CFAie : l’internat, le gymnase, le self et l’amphithéâtre.

… et des nouvelles formations

Dès septembre 2022, deux nouveaux titres viennent compléter la large gamme d’offres de formation du CFAie : le Titre Réceptionnaire Après-Vente (1 an), une formation post BAC en mécanique automobile qui allie compétences techniques et commerciales ; et le Titre Agent de Restauration (1 an), lancé en partenariat avec McDonald’s France, qui prépare au métier d’équipier polyvalent de cuisine.

Plus d’info

Les rencontres toquées

Le Club Régional d’Entreprises Partenaires de l’Insertion (CREPI) et Profession Sport Loisirs 76 vous propose une rencontre décalée pour favoriser l’inclusion et recruter autrement, le jeudi 16 juin 2022.

Au programme : Accueil Café, ateliers culinaire, repas convivial et job dating.

Rens. au 07 88 63 72 57 ou par mail à actions.normandie@crepi.org

 

JCD Electrique, tout le matériel électrique dont vous avez besoin

Installés depuis début mai au 91, voie du Futur (près de l’Epide), Chadi Addouni et son associé Jérémy Martin y ont ouvert « JCD Electrique », une agence de distribution de matériel électrique pour les professionnels mais aussi pour les particuliers. Une entreprise dont avait grand besoin le secteur.

Bien connu des professionnels électriciens et techniciens des environs de Val-de-Reuil pour avoir travaillé avec collectivités, entreprises et artisans, Jérémy Martin, le commercial de la structure, connaissait le besoin important d’un distributeur de matériel électrique sur le secteur et c’est tout naturellement qu’avec son ami Chadi Addouni, chef d’agence, ils se sont installés à Val-de-Reuil : « C’est une ville très agréable, accueillante, en plein développement, qui se construit, nous sommes ravis d’être ici. »

 Un plus pour les professionnels et pour les particuliers

 Après avoir sillonné énormément la zone, les contacts s’avèrent très positifs auprès des administrations et installateurs… A la base JCD Electrique est vouée aux relations interentreprises mais les deux associés cherchent aussi à travailler avec des artisans et servir d’intermédiaire pour les particuliers… Une personne souhaite par exemple installer une climatisation ou un portail électrique : JCD lui fournit et le met en relation avec l’installateur spécialisé. Idem pour les véhicules électriques, un particulier peut avoir envie de faire poser une prise spéciale à domicile : « nous lui fournissons tout le matériel pour le montage d’une borne et le mettons en relation avec un pro. Nous travaillons dans la mesure du possible avec des fabricants français tels Digital Electric pour le matériel basse tension ou Carrier pour les climatisations réversibles… Par ailleurs si un particulier a besoin de petit matériel, nous ne le laisserons pas tomber, plus besoin pour lui de faire des dizaines de kilomètres pour de petits et moyens consommables… » Et dans ce domaine de la distribution en matériel électrique, le nombre de références est grand et s’articule en différentes gammes : l’appareillage et consommables tels prises, interrupteurs ou modulaire (disjoncteurs, tableaux électriques), connecteurs, boîtes placo… Les câbles, tout ce qui concerne l’éclairage (spots, plafonniers, hublots…) ; les bornes électriques pour véhicules ; les pompes à chaleur et radiateurs…

Reconversion énergétique

Avec la fin des nouvelles chaudières au fioul ou au charbon à partir du 1er juillet 2022, pour réduire l’émission de gaz à effet de serre, la reconversion énergétique des nouvelles installations est de mise. JCD « fait en sorte d’être au prix le plus juste… notre principale force est de proposer la première pompe à chaleur sans fluide TeknoPoint… JCD s’intéresse aux panneaux solaires et nous faisons des recherches pour du matériel de qualité. » De qualité, car telle est leur vocation première : la confiance !

 

JCD ELECTRIQUE

91 Voie du futur, Val-de-Reuil 27100
Mail : jcd.electrique@hotmail.com
Directeur commercial Jérémy Martin : 06 98 99 00 35
Chef d’agence Chadi Addouni : 06 46 24 07 63

CHARGE/E DES FÊTES ET CÉRÉMONIES (H/F)

La Ville de Val-de-Reuil, 15.000 habitants, surclassée20/40.000 habitants, est la plus jeune commune de France et la dernière-née des villes nouvelles. Située dans l’Eure à 100 km de Paris et à 30 km de Rouen, sur l’autoroute A13 et la ligne SNCF qui va de la Gare Saint-Lazare au Havre. Elle est dotée de très importantes infrastructures et forme un pôle de développement économique parmi les plus dynamiques de Normandie, sans doute le plus important de l’Eure.
Elle compte 418 agents (Ville et CCAS) tous statuts confondus.
De nombreux évènements sont organisés tout au long de l’année (Puces motos, La rolivaloise, commémorations, élections, inaugurations, grandes réunions, …). Lire la suite CHARGE/E DES FÊTES ET CÉRÉMONIES (H/F)

Auxiliaire de puériculture – CDD de remplacement de 8 mois (H/F)

La Ville de Val-de-Reuil, 15.000 habitants, surclassée20/40.000 habitants, est la plus jeune commune de France et la dernière-née des villes nouvelles. Située dans l’Eure à 100 km de Paris et à 30 km de Rouen, sur l’autoroute A13 et la ligne SNCF qui va de la Gare Saint-Lazare au Havre. Elle est dotée de très importantes infrastructures et forme un pôle de développement économique parmi les plus dynamiques de Normandie, sans doute le plus important de l’Eure.
Elle compte 418 agents (Ville et CCAS) tous statuts confondus.
Fière de sa diversité et de sa jeunesse, rejoignez une collectivité qui offre des projets ambitieux, une carrière épanouissante et qui agit dans le cadre d’une politique éco-citoyenne. Lire la suite Auxiliaire de puériculture – CDD de remplacement de 8 mois (H/F)

Conseil municipal du 17 Mai 2022

Retransmission en différé du Conseil Municipal

Le conseil municipal a été retransmis en direct le 17 Mai à 20h00 sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/valde.reuil

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Ordre du jour

EPIDE : les clés de la réussite (Vidéo)

Toutes les clés pour s’accomplir et réussir. C’est ce qu’offre l’établissement pour l’insertion dans l’emploi (EPIDE) de Val-de-Reuil aux jeunes de 17 à 25 ans admis chaque mois dans les murs de cet établissement. Deuxième plus grand centre de France, l’un des premiers créés, l’EPIDE rolivalois recrute tous les mois de nouveaux volontaires, bacheliers ou sortis du système scolaire dans la réussite de leur projet social et professionnel. Actuellement, ils sont plus de 136 à cohabiter dans ce campus dont 14 jeunes habitant de la Ville nouvelle. Vivez 24H au cœur du quotidien des jeunes où la volonté dépasse l’engagement.

Avec les témoignages de Nelson Lambert volontaire rolivalois, Athena Wurtz volontaire rolivaloise, Emilie Cezarine cheffe du service éducation et citoyenneté, Damien Mauger conseiller en insertion professionnelle et Benoit Balut éducateur sportif. 

  

Tournage : Olivier Bonnet

Rédaction, voix off et montage : Coline Lefèvre 

 

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Amandine Petit, Miss France 2021, ambassadrice du CFAIE !

Ce mardi 3 mai, Amandine Petit, Miss France 2021, était en visite au CFAIE de Val-de-Reuil pour promouvoir l’apprentissage. Reportage. 

Changer des essuie-glace, fabriquer un bracelet de fleurs ou encore ficeler de la viande : Amandine Petit, Miss France 2021, a endossé le rôle d’apprentie le temps d’une journée ! Une visite inédite au cœur du centre de formation interconsulaire de l’Eure de Val-de-Reuil. À la découverte des formations et métiers d’excellence de l’établissement. 

Depuis quelques mois, l’ancienne Miss France a noué un partenariat avec la CCI de Normandie Formation et 7 établissements normands afin de nouer et de mettre en avant l’offre de formation en apprentissage proposée par les 7 établissements de la région qui composent le réseau CCI, dont le CFAie fait partie.

«L’idée était de se mettre à la page, les jeunes regardent les réseaux sociaux, ils étaient tout de suite séduits par la venue d’Amandine. De plus, son parcours est atypique et malgré des échecs dans son parcours scolaire, elle montre à tous que l’on peut réussir», explique Murielle Roche-Brunet, responsable du pôle services aux entreprises du CFAIE. En effet, la Normande a échoué deux fois aux concours d’infirmière. Avant de retenter sa chance, elle s’est lancée dans un BTS Négociation de la Relation Client. Elle obtient ensuite, au bout de la troisième tentative, le concours d’entrée d’infirmière, mais continue finalement dans le management en intègrent l’IAE de Caen pour terminer ses études en Master.

Une Olympiade des métiers

Tout au long de la matinée, la jeune femme originaire de Caen a expérimenté les 7 métiers proposés au CFA rolivalois. Face à deux apprentis à chaque fois, la Miss a pu apprendre les spécificités techniques de chaque pôle en échangeant avec les jeunes. «C’est un peu comme un Fort Boyard, mais version CFAIE» , a-t-elle ironisé en commençant le premier défi : changer les essuies-glaces d’une voiture en moins de 5 minutes. 

Face à Clément et Maxime, Amandine a réussi à atteindre la deuxième place en terminant la première. Devant les yeux des apprentis fleuristes, la jeune femme a confectionné un bracelet de fleurs qu’elle compte bien refaire pour un mariage auquel elle est invitée prochainement.

Une visite qui n’est d’ailleurs pas passée inaperçue, les jeunes coiffeurs en herbe étaient aux fenêtres du pôle fleurs pour tenter d’obtenir un selfie avec la jeune femme. 

Après ces quelques heures passées « dans la peau d’une apprentie », l’événement a été clôturé par un temps d’échanges. Un partenariat qui continuera jusqu’à la fin de l’année pour communiquer autour de l’apprentissage et des bénéfices d’apprendre sur le terrain ! 

La galerie photos de la visite d’Amandine Petit

CFAIE : Journée portes ouvertes

Le CFAIE de Val De Reuil organise une journée portes ouvertes le samedi 23 avril de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Formateurs et apprentis seront là pour présenter concrètement aux jeunes et à leur famille les réalités de l’apprentissage, les aider à se projeter sur les nombreux parcours possibles et les conseiller au mieux dans leur choix d’orientation.

Le personnel administratif du CFAie sera également présent pour répondre à toutes les questions et accompagner les jeunes et leur famille dans les démarches administratives (réinscription et candidatures aux offres d’alternance)

Cette journée portes ouvertes sera également rythmée par deux événements organisés au sein des laboratoires de pratique professionelle : un concours en boulangerie pâtisserie sur la thématique « L’art et la manière » et un concours MAF départemental et régional sur le pôle fleurs (Un des Meilleurs Apprentis de France).
Renseignements au 02 32 09 33 77

Bioswiit : un nouveau maraîcher bio aux Hauts-Prés !

Un quatrième maraîcher bio vient de rejoindre le Pôle d’Agriculture Biologique des Hauts Prés. Bioswiit, une offre de choix supplémentaire sur place donc, voie Vendaise, dans la boutique ouverte aux clients friands de produits de saison, bio et savamment cultivés.

Clément Pouyé est un homme heureux ! Les premiers fruits de son labeur récoltés, c’est avec fierté qu’il les propose désormais à la boutique du Pôle Bio.  En dispositif « Test agricole » depuis peu, il gère avec passion une serre et un champ en partenariat avec un agriculteur en échanges de services, le but étant de reprendre l’ensemble quand le dit agriculteur prendra sa retraite. Grâce aux réseau Nid’Agri, un groupement d’associations soutenant les projets s’inscrivant dans une démarche agricole durable et solidaire, Clément a pu trouver cette terre cultivable, se former, être aidé pour la comptabilité ou encore l’expertise technique. La période du test dure de 1 à 3 ans et est formalisée par la signature d’un Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise. Ce dispositif est né de la prévision inquiétante qu’un quart des exploitations agricoles pourraient disparaître d’ici cinq ans : d’une part le nombre des installations ne compense pas celui des cessations d’activité et que d’autre part un tiers des chefs d’exploitation agricole a plus de 55 ans dont la moitié atteindra l’âge de la retraite en 2026.

Une volonté empreinte d’amour de la terre et de ses habitants

La jeune quarantaine dynamique, Clément avait depuis de nombreuses années cette envie de travailler la terre. L’agriculture était d’ailleurs son domaine de formation initiale. Mais il y a encore dix ans le bio n’était pas dans les mœurs et le crédit n’était accordé qu’à une agriculture « conventionnelle », intensive, par l’usage de pesticides et de nombreux matériels à moteur.  Sensible depuis toujours à l’écologie, ce concept ne l’intéressait pas, et il a préféré se réorienter vers l’informatique et le management. Une « bonne place » qui lui permet aujourd’hui d’investir dans cette terre et de prendre le temps de rendre viable une future installation. Se référant au modèle agricole d’Eliot Coleman de Jean Martin Fortier qui l’a vulgarisé, cette nouvelle agriculture bio se veut intensive et non mécanisée, avec une main d’œuvre plus nombreuse, nécessaire et assumée. Une agriculture biologique dont le qualificatif prend tout son sens dans la recherche volontaire de l’aide des insectes et de la faune locale. Ainsi sur son terrain, bientôt comme aides de champ : une cinquantaine de poules nettoieront les mauvaises herbes et produiront des œufs bio, perchoirs de nids à mésanges qui se nourriront de chenilles, perchoirs à rapaces contre les campagnols, moutons pour l’entretien de l’herbage, canards indiens qui s’occuperont des limaces… Lavande et fleurs clôtureront naturellement l’espace cultivé pour attirer les abeilles qui polliniseront courgettes et autres plantes à fleurs au plus grand plaisir de l’apiculteur voisin.

Une culture savante et humaine

Clément Travaille sous serre et plein champ en buttes abondées de B.R.F. ou Bois Raméal Fragmenté (broyat de jeunes rameaux ligneux de feuillus) qui en se décomposant créé un réseau de champignons bénéfiques pour garder le sol en vie toute l’année, un travail qui se fait naturellement, simplement. Cette « nouvelle agriculture » n’est pas avare en main d’œuvre et Clément ne compte pas ses heures. Il pense d’ores et déjà à embaucher.   Sans tracteur, il faut sur un hectare deux personnes et demi. La novation vient d’une meilleure connaissance de l’interdépendance entre la nature des sols, de la faune, de la flore et du travail de l’homme qui permet pour ce même hectare de nourrir une centaine de famille.

Clément recrée donc un savant écosystème ayant pour but le maraîchage sans mécanisation, la seule utilisation d’un moyen de locomotion étant nécessaire au portage des fruits de sa terre à la boutique des Hauts-Prés. Transport mutualisé aussi pour accéder aux marchés environnants avec l’association des Maraîchers Bio, la Brasserie des Deux Amants, L’île aux Abeilles, la conserverie et le traiteur Liaison Bio installés également sur le Pôle. Clément a aussi en projet à très court terme une AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) pour le portage de paniers de légumes – uniquement dans un rayon de 10km.

Amoureux de la nature et des animaux, Clément Pouyé a pris pour logo « BioSwiit » l’image de son chat Swiit endormi sur un lit de tomates. Image d’un instant de vie prise lors du confinement, un instant pour tout recommencer et faire sa vie à l’image de celle dont qu’il rêvait.

Boutique du Pôle Biologique des Hauts Prés, voie Vendaise, ouverte les mercredis et samedis matin de 9h à 12h30

Contact Bioswiit : 06 62 07 60 03     bioswiit@gmail.com

Page Faceboook : Bioswiit

Chantiers jeunes : premier job, premier salaire !

Comme à chaque vacance scolaire, les chantiers jeunes prennent leurs quartiers ! Pour les vacances de printemps, 12 adolescents se sont immergés dans le monde du travail et pour plus de la moitié, ce sont leurs amis, frères et sœurs qui les ont motivés ! Reportage

Passer le temps, se faire de l’argent, apprendre la peinture, ajouter une ligne à son CV… Depuis 2011, la Ville de Val-de-Reuil organise ces chantiers jeunes (en partenariat avec plusieurs des bailleurs de la commune) pendant chacune des périodes de vacances scolaires. 12 jeunes embellissent leur Ville depuis le début de la semaine.

Une tradition familiale  

Depuis le début de la semaine, les automobilistes et les passants ont pu venir à leur rencontre le long de l’Avenue des Falaises. En effet, 6 jeunes Rolivalois repeignent les boîtiers de télécommunication qui jonchent les trottoirs de la pharmacie jusqu’au monument Mémoire et Paix. Sous le soleil, Denia et Hayet, toutes les deux 16 ans, profitent de leurs vacances pour s’essayer à la peinture. “Mes frères et sœur l’ont fait quand ils étaient plus jeunes. Alors je me suis lancée pour payer mon permis et servir la Ville”, explique Denia à côté de sa collègue qui, elle aussi, a été poussée par ses amis rolivalois. Encadrées par un agent qui s’occupe de faire le relai tout le long de la route, les jeunes femmes peuvent être fières de contribuer à la beauté de leur commune.

« Tous mes amis avaient déjà participé, il manquait que moi.”

Sur la dalle piétonne, c’est au tour d’une autre équipe de charbonner. Khairin, 16 ans également, s’affaire à repeindre les murs d’un local destiné à la boutique d’une nouvelle association : “ Ma soeur m’en a parlé donc je me suis dit que c’était pas mal pour faire passer mes vacances et récolter de l’argent pour passer mon code.” 

À côté de lui, Ricka, 19 ans, attendait patiemment de venir expérimenter le dispositif. “Je candidate chaque année depuis que j’ai 16 ans, mais je dois m’y prendre trop tard et les candidats sont nombreux. J’ai enfin pu intégrer les chantiers ! Tous mes amis avaient déjà participé, il manquait que moi”, souligne l’étudiante qui vient d’avoir son permis au mois de septembre : “J’aimerais bien m’acheter une voiture, étant à la Fac en licence de LEA à Rouen, cela serait un plus.” 

La semaine prochaine, ils s’attèleront aux places de parking des Chalands, à la voûte de l’école du Pivollet et à un autre local ! 

Une bonne ambiance, une ligne sur le CV, un salaire… De quoi donner envie à tous les Rolivalois de s’inscrire pour les prochains congés scolaires ! N’attendez pas que vos amis ou votre fratrie vous parlent des chantiers jeunes ! 

Candidatez dès maintenant  Cliquez ici

 

AGENT DE MEDIATION SOCIALE (H/F) CONTRAT ADULTE RELAIS

La Ville de Val-de-Reuil, 15.000 habitants, surclassée 20/40.000 habitants, est la plus jeune commune de France et la dernière-née des villes nouvelles. Située dans l’Eure à 100 km de Paris et à 30 km de Rouen, sur l’autoroute A13 et la ligne SNCF qui va de la Gare Saint-Lazare au Havre. Elle est dotée de très importantes infrastructures et forme un pôle de développement économique parmi les plus dynamiques de Normandie, sans doute le plus important de l’Eure.

Elle compte 418 agents (Ville et CCAS) tous statuts confondus.

Dans le cadre du renforcement des équipes, le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) recherche un /une :

AGENT DE MÉDIATION SOCIALE (H/F)

CONTRAT ADULTE RELAIS

MISSIONS

 

Sous l’autorité du responsable de service médiation, vous mettez en œuvre des missions de médiation sociale dont l’objectif est de renforcer la politique du « Vivre ensemble » de la Ville.

Vos missions principales sont de :

  • Assurer une présence active de proximité par des déambulations quotidiennes au sein des différents quartiers ;
  • Assurer une veille sociale territoriale (Quartiers Politique de la Ville) afin de comprendre et d’analyser les interactions au sein du site ;
  • Assurer une veille technique de proximité concernant des désordres urbains, en les signalant aux services techniques municipaux ou aux interlocuteurs privés et en suivant leurs réparations réelles ;
  • Prévenir et gérer les situations de conflits ;
  • Favoriser l’accès au droit des usagers par la mise en relation avec le Point d’Accès au Droit Municipal ;
  • Mener des actions de concertation avec les habitants ;

Dans le cadre des chantiers jeunes et d’accueillir des personnes en travaux d’intérêts généraux et réparations pénale :

  • Participer aux repérages des chantiers à mettre en œuvre ;
  • Accompagner les jeunes qui effectuent des travaux de second œuvre du bâtiment (Nettoyage, entretien et peinture) ;
  • Veiller à l’approvisionnement et à la bonne utilisation des matériels et matériaux utilisés ;
  • Accueillir et accompagner les personnes en respectant les prescriptions de leurs organismes de tutelle

 

PROFIL

 

  • Former au métier de la formation ;
  • Avoir un bon relationnel et se sentir à l’aise en public ;
  • Qualité d’analyse et d’écoute ;
  • Être capable de travailler en équipe ;
  • Capacités à travailler de manière autonome et avec un réseau de partenaires ;
  • Faire preuve de discrétion, de distance et de neutralité ;
  • S’adapter aux situations d’urgence ;
  • Permis B.

 CONDITIONS D’EXERCICE

  • Contrat Adulte Relais d’une durée de 3 ans ;
  • Temps de travail hebdomadaire : 39 heures
  • Poste à pourvoir à compter du 1er mai 2022.

Bénéficiaire du Contrat Adulte Relais :

  • Être âgé(e) d’au moins 26 ans ;
  • Être sans emploi ou bénéficier d’un contrat d’accompagnement dans l’emploi, sous réserve qu’il soit mis fin à ce contrat ;
  • Résider dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV), ou dans un autre territoire prioritaire des contrats de ville. Les candidatures ne respectant pas ces conditions ne pourront être étudiées.

 

Fière de sa diversité et de sa jeunesse, rejoignez une collectivité qui offre des projets ambitieux, une carrière épanouissante et qui agit dans le cadre d’une politique éco-citoyenne.

Adresser votre candidature, curriculum vitae et lettre de motivation, avant le 20 avril 2022 à l’attention de la Direction des ressources humaines, recrutement@valdereuil.fr.

 

Pour tout renseignement :

Contacter M. ATIF, Responsable du service Médiation, mohamed.atif@valdereuil.fr.

 

Hygiène : des kits santé et un distributeur de protections hygiéniques offerts à la Mission Locale

La Ville continue de lutter contre la précarité menstruelle en installant un distributeur de protections à la Mission Locale. En complément, 207 kits santé seront distribués aux jeunes par le Crédit Agricole.

Etre bien dans ses baskets et s’épanouir. C’est ce que la Mission locale rolivaloise veut permettre aux jeunes accompagnés par son antenne. En partenariat avec le Crédit Agricole Normandie et Normandie Seine ainsi qu’ EPIREUIL, 10 kits santé ont été distribués ce mercredi, ainsi qu’un distributeur de protections hygiéniques offert par la Ville. 

Santé physique, santé mentale 

Serviettes hygiéniques, rasoirs, produits de beauté, brosses à dent… Les premiers tôte bag “Le Combo” ont été distribués à 10 jeunes de la Mission Locale de Val-de-Reuil ce mercredi 6 avril ! Un kit santé permettant aux jeunes en situation de précarité de disposer de produits d’hygiène de première nécessité. Un facteur essentiel pour prendre confiance en soi et trouver un emploi. “ C’est le fruit d’un partenariat avec le Crédit Agricole qui va financer 6 000 kits dans les 204 antennes. Cette action vient s’ajouter à l’accompagnement des jeunes qui ont commencé des actions autour de la santé. Ils sont accompagnés depuis février par une diététicienne qui a mené des ateliers petits-déjeuners. Ils vont également avoir des ateliers sur comment prendre soin de soi, des fabrications de produits maison…”, explique Christine Rannou, directrice de l’antenne de Val-de-Reuil qui est la première à recevoir les kits. Un geste fort pour le réseau bancaire qui ne cesse de mener des actions autour de la jeunesse. « Nous sommes très heureux que cela arrive jusqu’au public. Les jeunes sont une des priorités du crédit agricole ! Les difficultés sur la précarité menstruelle nous ont interpellés, la force de notre modèle est de pouvoir redistribuer sur notre territoire » , lance Emilie Fabert, Présidente de la caisse locale de Fleury sur Andelle. 

Protections en libre-service. 

En plus de ces kits santé, la Ville a, quant à elle, généreusement offert un distributeur de protections hygiéniques. Au lycée Marc Bloch, aux collèges Alphonse Allais et Montaigne, au CCAS, à EPIREUIL et maintenant à la Mission Locale, ce distributeur  en libre-service permet à toutes les jeunes femmes déambulant dans l’antenne Rolivaloise de s’approvisionner en protection. Oubli, problèmes financiers, tabou, chacune ses raisons pour piocher dans le distributeur. “ Nous avons commencé à travailler sur le sujet de la précarité menstruelle en 2016 pour permettre aux jeunes femmes d’avoir accès gratuitement à des protections”, explique Maryline Deslandes, adjointe au maire en charge de l’action sociale et présidente du CCAS. Fabriqué par une startup bretonne, une des rares en France, Marguerite & Cie, ce distributeur rassemble des centaines de protections saines, sans chlore, colorants ni pesticides.C’est une expérimentation, pour voir s’il y a un réel besoin, notamment pour les jeunes comme ici. Nous avons également installé des boîtes à dons dans plusieurs entreprises de la Ville (Auchan, Val2Bio et TF Chem). En 1 an, nous avons récolté près de 2 500 protections généreusement données par leurs clients et salariés. Ils ont été donnés à l’association Régles élémentaires qui va les redistribuer aux plus modestes. Une partie a de plus été donnée aux réfugiées Ukrainiennes”, précise Inci Altuntas, adjointe en charge de la santé et du handicap. 

Bientôt, d’autres sites de la Ville en seront équipés pour permettre à toutes d’avoir une protection, où elles se trouvent ! Un produit essentiel à la vie des Rolivaloises ! En effet, au cours de sa vie, une femme dépense environ 3 800 euros ! 

 

4 000 visiteurs au forum de l’emploi !

Le forum de l’emploi, de l’orientation et de la formation a battu son plein ! Près de 4 000 visiteurs sont venus rencontrer les 200 entreprises et établissements de formation présents ! 

CDD, CDI, stages, alternances, missions d’intérim… Des contrats décrochés par des centaines de personnes ce jeudi 31 mars au forum de l’emploi, de l’orientation et de la formation organisé par la Ville et l’agglomération au stade Jesse Owens de Val-de-Reuil. Des embauches et des conseils précieux, à l’image de la baisse significative de -18% du taux de chômage de la commune nouvelle !

Industrie, finance, insertion, grande distribution, luxe, aérospatial… Des secteurs d’activités variés, pour tous les goûts, tous rassemblés au même endroit ce 31 mars. Après un forum virtuel l’an passé qui avait fait sensation, avec plus de 3 000 connexions, la Ville a relancé son événement incontournable en présentiel ! Pour le plaisir des 200 entreprises présentes qui avaient une abondance d’offres à proposer aux visiteurs.

La jeunesse présente, l’alternance reine.

Le forum rolivalois, devenu une référence régionale, regroupe les entreprises et établissements en fonction de leur secteur. D’entrée, le CFAIE (Centre de formation d’apprentis interconsulaire de l’Eure) accueille le public avec leurs traditionnelles présentations de leurs 7 pôles métiers. «Chaque année, ce forum nous offre une visibilité et notoriété pour rencontrer des potentiels candidats. Les démonstrations permettent aux apprentis et aux formateurs d’échanger avec eux et de leur montrer leurs savoirs» , explique Pauline Lefebvre, chargée de communication de l’établissement. Dès 9H, des dizaines de jeunes sont déjà venus enregistrer leurs candidatures.

Une jeunesse qui se traduit également par l’alternance. À côté du stand de SANOFI, Aymeric, 24 ans est en pleine recherche d’une alternance dans la pharmaceutique pour la rentrée prochaine : «Je passe en Master Médicament et produits de santé à Rouen, il faut que je trouve une alternance pour la 5ème année. Il y a du choix et j’ai déjà parlé avec quelques entreprises du secteur.»

Apprendre sur le terrain, c’est aussi ce que propose la Caisse d’épargne de Normandie. En plus d’avoir une cinquantaine d’offres en CDD et CDI, la banque recrute une centaine d’alternants dans plusieurs métiers. «Ayant des agences sur le territoire, ce forum nous permet de rencontrer encore plus de profils. Aujourd’hui, il y a beaucoup de jeunes et d’étudiants ! C’est très bien, car on recherche des apprentis. La disposition est parfaite car les visiteurs sont forcés de faire le tour et donc de tomber sur des opportunités qu’ils n’auraient jamais imaginé» , se ravissent Agathe Acart et Tiphaine Lepicard, chargées de ressources humaines.

«Je viens d’obtenir un entretien pour un CDI !»

Côté établissements de formation, la jeunesse se densifie encore plus. Au stand du lycée Marc Bloch, ce sont les lycéens qui viennent à la rencontre des 3ème. «C’est une vitrine qui permet de faire découvrir l’établissement à d’autres jeunes, pas forcément du secteur !» , lancent en chœur Sylvie Miletti et Sylvie Peltier, les deux CPE du lycée. Un volet orientation qui séduit chaque année. Coorganisé par la Mission locale de Val-de-Reuil, ce pôle offre la possibilité aux jeunes et moins jeunes de trouver leur vocation. «On a plus de 150 offres dans tous les secteurs. Autant pour les jeunes de 17 ans que pour ceux de 25 ans !» ,signale Joëlle Lefrançois directrice adjointe de la Mission locale.

En remontant les allées, certains ont des brochures dans les mains, d’autres des contrats, comme Nadine, une habitante d’Elbeuf qui a fait le chemin pour trouver un CDD dans le nettoyage : «Je n’aurais jamais imaginé signer aujourd’hui ! C’est un réel soulagement !»

À quelques mètres d’elle, Christophe, 47 ans, a le sourire aux lèvres. Ce charpentier en reconversion vient de décrocher une dose d’espoir : «J’ai réussi à avoir un entretien la semaine prochaine ! Pour un CDI en tant qu’opérateur de maintenance !»

Se créer un réseau

Certaines entreprises, comme Carrefour à Tourville-la-Rivière, participent pour la première fois au forum. «C’est très grand ! Je trouve que c’est bien pour aussi se construire un réseau et parler avec d’autres associations ou entreprises. Notre groupe a dû mal à recruter en général. J’ai beaucoup d’offres de CDI et CDD en caisse et DRIVE», explique Camille Sauty, chargée de ressources humaines pour le groupe de grande distribution. Un réseau qu’Humando continue d’entretenir. «On vient nous présenter aux entreprises qui ne nous connaissent pas», souligne Johanna Dias, chargée de recrutement et d’accompagnement.

Faire connaître, c’est aussi tout l’enjeu des associations d’insertion et des établissements pour travailleurs en situation de handicap, comme l’ESAT des rives de l’Eure; représenté par une travailleuse. «J’explique aux gens nos différents métiers pour voir s’ils connaissent des personnes qui pourraient être éligibles et intéressés» , explique Patricia Magnan, agent d’entretien de maintenance.

Des offres nombreuses, des demandeurs au rendez-vous, un carton plein pour cette 7ème édition qui n’a pas fait face aux cicatrices de la crise sanitaire. Un succès que Marc-Antoine Jamet, maire de la Ville, a tenu à apprécier : « C’est un forum qui a des valeurs. Le but d’une vie est de couvrir ce pourquoi on a un don, les jeunes sont courageux après le COVID, toute personne qui vient ici a une certaine humilité, tous les formateurs qui sont ici apportent leur expérience, leur parcours. Des valeurs d’honnêteté et d’excellence. C’est une réunion de la jeunesse, de l’avenir, de l’emploi et l’équilibre d’une société ! Par le travail fait ici, Val-de-Reuil attire, brille, intéresse et c’est pourquoi les entreprises investissent ici ! La croissance s’installe ! Bientôt, un mini-forum aura sa place au 101 rue grande avec le HUB de l’emploi, où 12 organismes poseront leurs valises !»

Vous n’avez pas eu le temps de venir au forum ? Vous n’étiez pas présent à Val-de-Reuil ce jour-là ? Pas de panique ! Toutes les offres n’ont pas été pourvues ! Vous pouvez retrouver l’ensemble des offres par ici : https://www.valdereuil.fr/forum-de-lemploi-2022-offres-demplois

Rendez-vous l’année prochaine pour une 8ème édition avec encore plus d’emplois pourvus d’ici-là !

 

Quelques souvenirs du Forum de l’emploi

 

L’album sur Flickr

Forum des métiers 2022

Agent d’entretien F / H –

Cadre d’emploi : Adjoint technique

Nous recrutons 2 agents d’entretien pour la Direction des sports, et la piscine municipale. Sous l’autorité de la Directrice du service des Sports, vos missions principales sont d’assurer la surveillance des installations sportives et l’entretien des équipements et du matériel sportif

Missions principales

Direction des sportsPiscine municipale et autres bâtiments sportifs

  • Assurer la surveillance des installations sportives : faire respecter les règlements intérieurs, savoir informer et orienter, contrôler l’état de propreté des locaux ;
  • Assurer l’entretien des équipements et du matériel sportif : assurer le nettoyage des locaux sur les parties sanitaires, vestiaires et sur les sols sportifs, vérification des matériels sportifs, petite maintenance ;
  • Aménager les locaux (compétitions et manifestations autres) : installation, montage et démontage ;
  • Assurer la surveillance et l’entretien des espaces extérieurs : propreté du city stade et des abords, accueil des publics sur le site extérieur, faire respecter le règlement

  • Assurer la surveillance des installations sportives : faire respecter les règlements intérieurs, savoir informer et orienter, contrôler l’état de propreté des locaux ;
  • Assurer l’entretien des équipements et du matériel sportif : assurer le nettoyage des locaux sur les parties sanitaires, vestiaires et sur les sols sportifs, vérification des matériels sportifs, petite maintenance ;
  • Accueillir et encaisser les redevances sur la piscine municipale : accueillir et renseigner les différents publics de façon physique et téléphonique, encaissement des droits d’entrée, tenir les registres de caisse ;
  • Assurer la surveillance des vestiaires.

Profil

Vous disposez des connaissances, compétences suivantes :

Direction des sportsPiscine municipale et autres bâtiments sportifs

  • Sens du service public, confidentialité et discrétion, qualités d’écoute et de communication, courtoisie et dynamisme,

  • Gestion des priorités et des aléas, régulation des tensions,

  • Connaissance des techniques de nettoyage, et de l’utilisation des produits d’entretien,

  • Serait un plus : Titulaire du PSC 1


  • Sens du service public, confidentialité et discrétion, qualités d’écoute et de communication, courtoisie et dynamisme,

  • Gestion des priorités et des aléas, régulation des tensions,

  • Connaissance des techniques de nettoyage, et de l’utilisation des produits d’entretien,

  • Connaissances des techniques d’accueil et de communication téléphonique

Conditions d’exercice

Direction des sportsPiscine municipale et autres bâtiments sportifs
  • Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
  • Poste à pourvoir le plus rapidement possible.
  • Travail par roulement du lundi au dimanche, certains jours fériés.
  • Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
  • Poste à pourvoir le plus rapidement possible.
  • - Travail en équipe, par roulement du lundi au dimanche, (1 week-end sur 3 travaillé).

Consulter l’offre

[mla_gallery attachment_tag=sports_agent1 size=icon post_mime_type=application/pdf post_parent=all link=file]

Merci d’adresser votre candidature d’ici le 25/03/2022

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Madame Pascale RAVAUX, Directrice du service des sports, au 02 32 59 42 12 ou par courriel : pravaux@valdereuil.fr

Pour postuler

(lettre de motivation + curriculum vitae) par courrier à l’attention de la direction des Ressources Humaines : Mairie de Val-de-Reuil, 70 rue Grande, 27100 Val-de-Reuil

Ou par courriel en utilisant le formulaire ci-dessous :

Ce formulaire est désormais expiré.

Encadrants chantiers jeunes (H/F)

Cadre d’emploi : : Technicien, agent de maîtrise

Au sein de l’équipe du Centre Communal d’Action Sociale, sous la direction du responsable du pôle médiation et gestion urbaine de proximité, l’encadrant chantiers jeunes assure l’encadrement technique et pédagogique d’un groupe de jeunes âgés de 16 à 20 ans pour la réalisation de travaux divers de peinture, en intérieur et extérieur.

Missions principales

  • Faciliter l’adaptation au poste de travail et l’intégration au sein du groupe;
  • Organiser les activités de travail avec pour objectif de valoriser les compétences
    acquises;
  • Contribuer à favoriser l’adoption de comportements professionnels attendus en milieu
    actif;
  • Faciliter l’apprentissage des savoirs et savoir-faire en indiquant les méthodologies et les
    techniques adaptées à la situation;
  • Assurer la bonne tenue du chantier et l’avancement régulier des travaux;
  • Veiller au respect des règles d’hygiène et de sécurité;
  • Utiliser et effectuer l’entretien et la maintenance courante de l’outillage et de l’atelier.

Profil

Polyvalent(e), organisé(e) et rigoureux(se), vous justifiez d’une expérience au cours de laquelle vous avez démontré votre/vos :

  • Connaissances en entretien de bâtiments, peintures extérieures et intérieures;
  • Aptitudes à dispenser des apprentissages techniques simples à des groupes de jeunes débutants;
  • Pédagogie, sens du contact, capacité d’écoute et de dialogue, capacité d’organisation,
    autonomie, travail en équipe.

Conditions d’exercices

  • Recrutement dans le cadre d’un contrat de droit public du 11 juillet 2022 au 07 août 2022,
  • Poste à temps complet 35 heures hebdomadaire

Consulter l’offre

Merci d’adresser votre candidature d’ici le 25/05/2022

(lettre de motivation + curriculum vitae (+ photo)) par courrier à l’attention de la direction des Ressources Humaines : Mairie de Val-de-Reuil, 70 rue Grande, 27100 Val-de-Reuil.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter M. Atif, Responsable du service Médiation par courriel : mohamed.atif@valdereuil.fr

Pour postuler par courriel

Ce formulaire est désormais expiré.

Les premiers contrats “Engagement Jeune” signés !

Jeudi 3 mars, 5 jeunes rolivalois ont signé les tout premiers contrats « Engagement Jeune », un dispositif national qui remplace la garantie jeune. 

Mis en œuvre le mardi 1er mars, le contrat “Engagement Jeune” vient de commencer à l’antenne de la garantie jeune rolivaloise. Une première série de signatures s’est déroulée jeudi dernier avec 5 jeunes Rolivalois. 

Les grands changements

Ce nouveau dispositif vient à nouveau permettre de lutter contre le chômage des jeunes et de ramener vers l’emploi les « décrocheurs » du système scolaire ou du monde du travail. “Les changements sont légers, mais il y a quelques points à noter. Il y a l’accompagnement qui est très intensif, avec 15 à 20 heures par semaine minimum autour d’ateliers, stages ou encore préparation à une formation. En contrepartie, ils reçoivent une allocation mensuelle variable entre 100 et 500 euros”, explique Christine Ranou directrice de l’antenne de la garantie Jeune. Contrairement, à la garantie jeune, ils doivent avoir entre 16 et 25 ans, sans aucune formation, sauf les personnes handicapées qui auront accès au dispositif jusqu’à 30 ans. Le contrat est également plus court, comptez entre 6 à 12 mois renouvelables selon la situation de chacun. 

Des projets professionnels bien ciblés 

Deux fois par mois, sous forme de promotion, les jeunes pourront commencer leur contrat en groupe. Un accompagnement individualisé sera ensuite entrepris à la signature des documents. “Nos secteurs d’activité sont assez variés, l’objectif est de casser les clichés pour affiner en fonction de la réalité du marché du travail. En général, beaucoup de jeunes souhaitent se diriger vers le commerce, la grande distribution, la logistique, la restauration ou encore l’animation” , souligne la directrice qui est heureuse de lancer sa première salve de signatures avec 5 Rolivalois motivés, comme Alicia 23 ans, actuellement en CDD de 4h par semaine dans le ménage à domicile : “Je veux trouver un travail plus stable et pérenne pour réaliser d’autres objectifs, je serais très intéressée par l’animation avec les enfants.” 

“Je veux mettre de l’argent de côté pour financer mon projet” 

À côté d’elle, Corentin, 17 ans, a terminé son CAP boulangerie l’été dernier. Après avoir eu quelques commentaires de sa sœur sur la garantie jeune, il a décidé de se lancer. “Je veux mettre de l’argent de côté pour réaliser mon projet d’entrepreneuriat. Je souhaite ouvrir plusieurs entreprises de Boulangeries à l’étranger comme le Japon ou les États-Unis. Mon but est de faire des stages ou des petits contrats dans plusieurs boulangeries afin de voir ce qu’il se fait et d’arriver sur une base fondée”, déroule-t-il après avoir été conseillé par la Mission Locale. 

 Un projet professionnel tout aussi précis pour Sofiane qui souhaite travailler dans la restauration. D’autres ont des parcours différents comme celui de Chaïma qui est arrivée de Syrie il y a 5 ans. Après un passage à Alphonse Allais, cette jeune de 17 ans n’arrivait plus à suivre en cours. “L’objectif pour elle est de renforcer l’apprentissage de son français et découvrir le monde professionnel vers une formation qualifiante en pâtisserie.”

Une nouvelle étape dans la vie de ces Rolivalois qui ont signé leurs contrats sous les regards admiratifs de Janick Leger, présidente de la Mission Locale de Louviers-Val-de-Reuil-Andelle et de leurs conseillers qui les suivront tout au long de leur engagement. 

Comment faire une demande ? 

Les jeunes actuellement suivis par les Missions Locales et Pôle emploi pourront demander à bénéficier du programme d’accompagnement associé au Contrat d’Engagement Jeune. Leur intégration dans le programme sera évaluée par l’agence locale.

Les autres jeunes peuvent se présenter directement en structure d’accompagnement, ou consulter un module en ligne dédié sur la plateforme www.1jeune1solution.gouv.fr. Ainsi pour “candidater” il suffit de prendre contact avec la Mission Locale de Val-de-Reuil située au 4 rue Septentrion 27100 à Val-de-Reuil. Plus d’informations au  02 32 59 76 90.

Un entretien de diagnostic à 360° sera alors mené, permettant de confirmer leur entrée dans le parcours et le niveau du soutien financier au regard des ressources.

Agent de médiation sociale – Février 2022 (H/F)

Cadre d’emploi : Animateur

Enjeux et Missions

Sous l’autorité du responsable de service médiation, vous mettez en oeuvre des missions de médiation sociale dont l’objectif est de renforcer la politique du « Vivre ensemble » de la Ville. Vos missions principales sont de :

  • Assurer une présence active de proximité par des déambulations quotidiennes au sein des différents quartiers ;
  • Réaliser une veille technique de proximité concernant les éventuels désordres urbains en les signalant aux services concernés tout en suivant leurs réparations réelles ;
  • Prévenir et gérer les situations de conflits ;
  • Favoriser l’accès au droit des usagers par la mise en relation avec le Point d’Accès au Droit Municipal ;
  • Mener des actions de concertation avec les habitants ;
  • Assurer une veille sociale territoriale afin de comprendre et d’analyser les interactions au sein du site.

Profil

Mobile, autonome et dynamique vous disposez de :

  • Capacité à travailler en équipe ;
  • Connaissances de la Ville et de ses institutions ;
  • Capacités de recueil des informations, d’analyse, d’observation et d’évaluation afin de proposer des interventions et des solutions ;
  • Capacité à rendre compte
  • Aisance relationnelle et sens du service public ;
  • Maîtrise des outils informatiques
  • Permis B exigé

Conditions de recrutement

Contrat PEC (Le Parcours Emploi Compétences s’adresse en priorité aux personnes éloignées de l’emploi en raison de problèmes sociaux et/ou professionnels particuliers. Si vous souhaitez bénéficier de ce dispositif PEC, vous pouvez prendre contact avec votre conseiller Pôle Emploi ou vous rapprocher d’une Mission locale ou de Cap Emploi pour constituer votre dossier)
• Poste à pourvoir à compter du 1er Mars 2022

Consulter l’offre

 

Merci d’adresser votre candidature avant le 25/02/2022

(curriculum vitae + photo et lettre de motivation) par courrier à l’attention de la Direction des Ressources Humaines
Mairie de Val-de-Reuil
70 Rue Grande
BP 604
27106 Val-de-Reuil Cedex
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter M. ATIF, Responsable du service Médiation, ( Courriel : mohamed.atif@valdereuil.fr).

Pour postuler par courriel

Recrutement AGENT DE MÉDIATION SOCIALE - Février 2022

Sous l’autorité du responsable de service médiation, vous mettez en oeuvre des missions de médiation sociale dont l’objectif est de renforcer la politique du « Vivre ensemble » de la Ville.
  • Hidden
  • Non obligatoire
  • Types de fichiers acceptés : pdf, Taille max. des fichiers : 15 MB.
    3 fichiers maximum - taille maxi 15mb chacun. Format pdf

CFAIE – Journée Portes Ouvertes

Dans cette période particulière, le CFAIE de Val-de-Reuil met tout en œuvre pour accompagner au mieux les jeunes dans leur projet de formation, afin de les orienter et de les sécuriser.
C’est dans cet état d’esprit que le centre formation vous propose de venir rencontrer ses équipes le samedi 26 février 2022 de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00. Les visites (1 accompagnateur par candidat) se feront, sur rendez-vous (Rendez-vous individualisé et sécurisé – port du masque obligatoire, distribution de gel hydroalcoolique pendant la visite) en appelant le 02 32 09 33 77 (du lundi au vendredi)

Pour des mesures de sécurité liées au Covid-19, nous vous invitons vivement à respecter l’horaire de rendez-vous qui vous sera donné. Le CFAIE adaptera les mesures selon les décrets en vigueur le jour J.

CFAIE – Mini stage Fleuriste

Envie de découvrir le métier de fleuriste ? 🌸

Vous cherchez votre voie mais n’osez pas vous lancer ?
Le mini-stage, c’est l’occasion de vivre dans la peau d’un.e fleuriste le temps d’une journée, pour bien vous orienter !

🔹 3 créneaux possibles à choisir : 11 février | 6 avril | 28 avril 2022
🔹 Avoir entre 14 et 30 ans, être collégien / lycéen ou être inscrit en Mission Locale ou Pôle Emploi
🔹 Au #CFAie de Val De Reuil

👉 Vous êtes intéressés ? Contactez Bessy Neveu au 02 32 09 52 73 ou RDV sur la page Facebook CFAie Recrutement.

Présentation des vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité pour l’année 2022

Bienvenue en 2022 ! Quelques jours après le lever de rideau sur cette nouvelle année, Marc-Antoine Jamet et le conseil municipal vous présentent à nouveau leurs meilleurs vœux dans une interview exclusive sans tabou ni concessions autour des projets et moments forts de l’année.  

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

 

De 0:00 à 20:00 : Actualité générale

De 20:00 à 34:00 : Val-de-Reuil et ses partenaires

De 34:00 jusqu’à la fin : Actualité de Val-de-Reuil

La Ville finance le permis de conduire de 40 jeunes Rolivalois dès cette année

Le permis de conduire citoyen voit le jour à Val-de-Reuil. Les jeunes Rolivalois de 17 à 25 ans ont jusqu’au 28 janvier pour déposer leur dossier. S’ils sont retenus, leur permis de conduire sera intégralement financé par la Ville.   

En France, près de 7 millions de personnes rencontrent des difficultés pour se déplacer vers l’entreprise qui les emploie ou les forme. Cela représente 30 % de la population en âge de travailler. Aux transports en commun parfois difficiles d’accès, s’ajoutent le fait qu’apprendre à conduire et en obtenir le permis est souvent très onéreux. A Val-de-Reuil, comme dans d’autres villes sociologiquement semblables, la mobilité est pourtant un enjeu majeur pour accéder à une véritable insertion professionnelle. 70 % des Rolivalois doivent donc utiliser un véhicule individuel pour se rendre sur leur lieu de travail, alors que 14 % seulement empruntent les transports en commun dans ce but.

La mobilité: un frein à l’emploi ou la formation

jeunesse,permis de conduire,permis citoyen,permis rolivalois,mobilité,emploiConsciente que la mobilité est l’un des principaux freins à l’emploi ou à la formation dans le bassin de travail qui nous entoure, que, à défaut de permis de conduire, de nombreux jeunes ne peuvent débuter dans la vie active, s’inscrire dans un projet professionnel ou prendre leur envol, la Ville de Val-de-Reuil a engagé ces derniers mois une réflexion pour soutenir les jeunes Rolivalois, étudiants, en recherche d’emploi ou déjà actifs. Cette démarche aboutit aujourd’hui à la création du « permis de conduire citoyen » répondant ainsi à des revendications qu’un certain nombre de jeunes avaient fait remonter au maire et aux élus du conseil municipal au cours des derniers mois.

Désormais, une quarantaine de Rolivalois, âgés de 17 à 25 ans, pourront obtenir chaque année le financement intégral de leur permis de conduire par la Municipalité. Pour déclencher ce dispositif qui s’appliquera à l’ensemble du processus d’apprentissage (préparation aussi bien que passage de l’examen au code de la route et au permis de conduire), la municipalité a travaillé de concert avec les trois auto-écoles de Val-de-Reuil, elles-mêmes enthousiasmées par ce projet solidaire. Ayant toutes immédiatement donné leur accord pour signer une convention avec la Ville, ces trois entreprises pourront accueillir, dès les prochaines semaines, les premiers bénéficiaires de cette opération.

La contrepartie : 70 heures de bénévolat

Cette initiative représente pour la Ville un coût moyen de 1500 € par jeune et par permis. Elle recèle plusieurs particularités dans son fonctionnement. Elle s’appuie avant tout sur un principe de réciprocité qui tient particulièrement à cœur à la municipalité, soucieuse de permettre à chaque jeune de prendre sa place dans la communauté rolivaloise, mais aussi de leur donner l’envie de consacrer un peu de leur temps et de leur énergie au vivre ensemble. C’est pourquoi, en contrepartie du financement d’un permis de conduire, chaque bénéficiaire  s’engagera à réaliser 70 heures de bénévolat au sein d’une association locale (sportive, caritative, d’animation sociale…) ou d’un service municipal. Ainsi apporteront ils leur propre contribution à la mobilisation municipale qui se fait à leur profit en s’engageant dans un bénévolat qu’ils pourront valoriser dans leur curriculum vitae.

Autre particularité : chaque jeune pourra bénéficier d’un accompagnement tout au long de la démarche afin de l’aider à mener à bien son projet professionnel ou d’insertion. Pour cela, un coordinateur municipal a été désigné et travaillera en partenariat avec l’ensemble des acteurs locaux de de l’emploi et de l’action sociale afin d’apporter des réponses et trouver des solutions à chacun d’eux.

Comment s’inscrire ?

jeunesse,permis de conduire,permis citoyen,permis rolivalois,mobilité,emploiParce qu’elle tient à offrir au plus grand nombre de jeunes Rolivalois la possibilité de s’inscrire dans cette démarche innovante (il s’agit du premier dispositif de ce genre mis en place sur le territoire de l’établissement public intercommunal) et qu’elle ne veut pas oublier les classes moyennes, la municipalité a fait le choix de ne pas retenir les ressources des familles parmi les critères de sélection pour accéder au permis citoyen. 

Chacun des jeunes intéressés est invité à remplir le formulaire de candidature disponible sur le site internet de la Ville – https://www.valdereuil.fr/le-permis-rolivalois-et à joindre les pièces justificatives demandées. Ils peuvent également obtenir des renseignements complémentaires en contactant le 02 32 09 51 42.

Dès lors, chaque candidat, chaque volontaire sera reçu par un jury composé de professionnels et d’élus du conseil municipal devant lequel il devra présenter et défendre le projet qui l’a amené à solliciter le financementde son permis de conduire.

Trois sessions en 2022

Trois sessions « permis citoyen » seront proposées en 2022. À chacune d’entre elles, une quinzaine de jeunes seront retenus. La date limite de dépôt des candidatures pour la première session est fixée au 28 janvier (pour une convocation devant le jury le 4 février). Pour la seconde, cette date est fixée au 15 avril et pour la troisième début octobre.

 

UNE LARGE GAMME D’ACTIONS DESTINÉES À LA JEUNESSE

Salué par les services de l’État, et notamment par notre Sous-Préfète, par les partenaires de la Ville qui citent souvent en exemple les initiatives de la plus jeune commune de France, le tout nouveau permis citoyen rolivalois vient compléter la vaste palette d’actions dédiées à la jeunesse proposées à Val-de-Reuil :

  • PASSE TON BAFA
jeunesse,permis de conduire,permis citoyen,permis rolivalois,mobilité,emploi
Une quinzaine de jeunes Rolivalois avaient bénéficié du dispositif en 2021. Il est renouvelé cette année.

Depuis 4 ans, la municipalité propose chaque année à une quinzaine de jeunes de 17 à 20 ans, scolarisés aux lycées Marc Bloch de Val-de-Reuil, des Fontenelles ou Decrétot à Louviers ou encore au CFAIE, d’intégrer le dispositif « Passe Ton Bafa ».

Les jeunes retenus bénéficient du financement de leur formation théorique au brevet d’aptitude à la fonction d’animateur. En 2022, cette formation aura lieu durant les vacances de printemps (10 jours environ entre le 9 et le 25 avril). A l’issue de celle-ci, tous ces jeunes pourront effectuer, dès cet été, un stage pratique rémunéré dans les centres de loisirs de la ville. Au-delà d’offrir la possibilité aux lycéens et apprentis d’obtenir une formation qualifiante, de découvrir le secteur de l’animation et de bénéficier d’une première expérience professionnelle, cette action a également pour ambition de faire contribuer ses bénéficiaires à la vie sociale et éducative du territoire.

Sur le même principe que le permis citoyen, les jeunes retenus pour « Passe tonBafa » s’engagent ainsi à réaliser 35 heures de bénévolat au sein d’une association rolivaloise ou d’un service municipal (avec à la clé l’obtention du « passeport du bénévolat »). La date limite de dépôt des dossiers de candidatures pour la session 2022 est fixée au 23 février. Un jury de sélection rencontrera ensuite les candidats courant mars. Pour poser votre candidature : https://www.valdereuil.fr/passe-ton-bafa

 

  • LE BÉNÉVOLAT DES JEUNES

L’engagement citoyen des jeunes est une valeur que la Ville a choisi de soutenir avec force. Aussi a-t-elle lancé l’été dernier un dispositif innovant à destination des Rolivalois de 11 à 25 ans : les actions de bénévolat. Plus de 250 d’entre eux se sont déjà lancés dans cette aventure inédite. Pendant les vacances scolaires ou lors des grands événements municipaux, ces jeunes volontaires consacrent un peu de leur énergie à leur ville en aidant les associations(Epireuil, Restos du Cœur…) dans leur quotidien, en donnant du temps aux personnes âgées(promenades intergénérationnelles…), en apportant leur contribution aux animations de la ville. En contrepartie, ils bénéficient d’activités gratuites, de sorties en tout genre, d’un accompagnement personnalisé dans leur projet professionnel. Un dispositif donnant/donnant qui, au fil des mois, séduit de plus en plus de jeunes Rolivalois, heureux de se sentir utiles, d’apporter leur pierre à la vie de la commune.

  • LES CHANTIERS JEUNES

A Val-de-Reuil, sans attendre 18 ans, ni éplucher les petites annonces, on peut décrocher un premier job pendant les vacances scolaires. Eté comme hiver, la Ville recrute des jeunes Rolivalois de 16 à 20 ans pour participer aux chantiers solidaires qu’elle lance un peu partout dans la Ville pour améliorer, réparer, transformer. Chaque année, ils sont plus de 150 à travailler deux semaines durant à l’embellissement de la plus jeune commune de France autour des chantiers jeunes.

Pour postuler : https://www.valdereuil.fr/chantier-jeunes

  • LE REVENU ÉTUDIANT ROLIVALOIS

Depuis 7 ans, la Ville accompagne les jeunes Rolivalois dans leurs études en les faisant bénéficier du Revenu Etudiant Rolivalois (RER). Cette aide financière accordée aux étudiants post-bac sous conditions de ressources a vocation à leur donner un coup de pouce pour les soutenir dans leur vie quotidienne et favoriser l’égalité des chances. Le plafond de cette aide est fixé à 1200 €, versés en deux fois sur deux ans. Une vingtaine de jeunes en bénéficient chaque année.

Renseignements auprès du CCAS au 02 32 09 51 41.

 

Les Aiguilles de Normandie : un retour vers l’emploi par la mode

Une nouvelle association vient de voir le jour rue Grande ! Sous le nom des “Aiguilles de Normandie”, cette structure d’insertion économique permet d’allier l’emploi à l’écologie en passant par la couture ! 

Qui a dit que la mode n’était pas éthique ? Les Aiguilles de Normandie prouvent le contraire avec leurs ateliers de confection qui permettent à 10 personnes, dont 7 Rolivaloises, de remettre un pied dans l’emploi tout en favorisant l’environnement ! 

Triple vocation

Créée il y a un an par Nathan Gouin, chercheur en géographie économique et politique, spécialiste de la Normandie, et Founé Camara, professionnelle de l’insertion et gestion de projet, passionnée de mode, cette association vient tout juste de prendre ses marques au 135 rue Grande. Un projet de grande envergure qui se concrétise pour les deux passionnés. “Nous avons réalisé un diagnostic territorial montrant à la fois un besoin social, car de nombreuses personnes sont éloignées de l’emploi dans les quartiers politiques de la Ville, et un besoin économique mêlant le zéro déchet à la mode. Après de nombreuses rencontres avec les habitants, nous avons décidé de créer un atelier d’insertion autour de la couture” , explique Nathan président de l’association. 

On laisse la chance aux gens” 

Chaque semaine, 10 couturières en chantier d’insertion participent à des sessions de couture où elles créent des articles zéro déchet à partir de tissus neufs ou anciennement recyclés confiés par la Ressourcerie ou encore Emmaüs,  ainsi que des pièces pour les jeunes créateurs de mode de la Région.En pleine confection d’un coton lavable, Parfia Kikoli a le sourire aux lèvres. Pour cette salariée en parcours d’insertion, travailler pour l’association est une véritable chance :  Les personnes sont accueillies sans préjugés et on nous laisse une chance de prouver ce qu’on est capables de faire. C’est bien, car cela permet d’augmenter la qualification des gens. Surtout sur un métier comme la couture « .

Un chantier atypique qui leur offre la possibilité d’évoluer dans le milieu de la mode ou dans d’autres secteurs d’activité. “Nous sommes particulièrement tournés vers l’empowerment (ndlr prise de pouvoir) des femmes, nous mettons en place une démarche d’économie circulaire, la production textile, est une activité historique de la vallée de la Seine et dont l’industrie s’est largement délocalisée dès les années 1960. Nous participons ainsi à notre échelle à l’effort de relocalisation, en formant une main d’œuvre pour un secteur qui peine à recruter” , précise le président de la structure.  Des créations made in Val-de-Reuil qui seront bientôt disponibles à la vente dans une boutique dédiée afin de contribuer à la diminution des déchets et dépenses des ménages les plus précaires : couches lavables, lingettes, bavoirs, serviettes hygiéniques…

Ateliers ouverts au public 

En plus d’aider des personnes éloignées de l’emploi, les Aiguilles de Normandie vont proposer des ateliers de découverte, de sensibilisation et d’initiation à la broderie au grand public : “le but est de favoriser la mixité à travers cette action et de faire venir le public sur la dalle piétonne.” Chaque mercredi et samedi, à partir du printemps 2022, tout le monde pourra contribuer à la diminution des déchets avec un fil et une aiguille ! De quoi enchanter les passionnées du textile ! 

 

Vous êtes sans connexion