Auteur/autrice : Céline Jégu

Du 3 au 7 octobre, cinq jours d’animations dédiées aux seniors

Santé, bien-être, loisirs, culture… Du 3 au 7 octobre à Val-de-Reuil, la Semaine Bleue ouvre ses bras aux seniors. Venez profitez d’une vingtaine de rendez-vous. Pour tous les besoins et toutes les envies. 

L’affluence record au dernier banquet des Seniors confirme la tendance : les Rolivalois de plus de 60 ans sont de plus en plus nombreux à Val-de-Reuil. « D’où notre volonté de renforcer davantage encore notre action envers les seniors », confie Maryline Deslandes, adjointe au maire en charge de l’action sociale.

Ouverture au printemps dernier d’une résidence seniors face à la Place des 4 Saison, construction prochaine de trois résidences seniors à deux pas du théâtre de l’Arsenal, accompagnement étroit de nos aînés tout au long de l’année dans chacune des sphères de la vie quotidienne… la Ville multiplie les initiatives pour leur rendre la vie plus facile et plus agréable.

Pas question donc pour l’équipe municipale de manquer cette année la Semaine Bleue, cette opération nationale dédiée aux Seniors. Du 3 au 7 octobre prochains, venez profiter d’un programme d’activités riche et varié ! Conférence sur « le bien vieillir », ateliers bien-être autour du yoga, de la danse, et de la gym douce, marche conviviale à la découverte des richesses de la ville, thé dansant… en passant par une journée d’ateliers avec l’association « Repas Part’Ages » axée sur la nutrition et la dénutrition ou encore des séances de réalité virtuelle (avec les casques disponibles à l’Espages), des ateliers numériques, des dépistages auditifs et optiques…

« Nous souhaitons que chacun, quels que soient ses besoins, ses envies, ses centres d’intérêt puisse participer à un maximum d’actions proposées », précise Sonia Rossignol, directrice du CCAS.

Et pour clore cette première Semaine Bleue rolivaloise, la Ville proposera une journée porte ouverte le vendredi 7 octobre à l’espace Jacques Monod (CCAS) où de nombreux partenaires viendront à la rencontre des Seniors.

Pour découvrir le programme complet de la première édition de la Semaine Bleue, cliquez sur la photo ou sur ce lien 

Partagez :

Opéra : Rigoletto sur grand écran à l’Arsenal le 24 septembre

Ne manquez pas, samedi la retransmission en direct sur grand écran de Rigoletto, chef d’oeuvre de Verdi, par l’orchestre de l’Opéra de Rouen. Rendez-vous au théâtre de l’Arsenal à partir de 18h00.  

À Val-de-Reuil, la culture est partout et tout le temps. En ce début d’année, elle redémarre tambour battant. Après le succès du lancement des journées du patrimoine dans l’Eure à la Maison de la Poésie, la formidable présentation de saison 2022/2023 du Théâtre de l’Arsenal, le concert symphonique « Mozart et Beethoven » joué, il y a 8 jours, à guichet fermé, devant 500 spectateurs, par l’Orchestre de l’Opéra Rouen Normandie, c’est un nouveau rendez-vous culturel régional auquel la Ville vous invite à assister en cette rentrée.

Pour la quatrième année de collaboration entre la municipalité et l’Opéra Rouen Normandie, succédant aux diffusions des œuvres majeures de Puccini et Rossini, la Ville retransmettra, en direct et sur grand écran, un autre grand chef d’œuvre de l’art lyrique avec, à l’affiche, samedi 24 septembre à 18h00, au Théâtre de l’Arsenal, le « Rigoletto » de l’immense compositeur italien Giuseppe Verdi. Vivez une expérience unique confortablement installé dans l’un des 600 sièges du plus grand Théâtre de l’Eure et vibrez, grâce à sa parfaite acoustique, aux sons des chœurs de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen et des prouesses vocales de Pene Pati, présenté comme le nouveau Luciano Pavarotti.

Tromperie, vendetta, malédiction : tous les ingrédients sont réunis pour vous tenir en haleine.

100 musiciens, choristes et artistes

Dans une mise en scène ouverte à l’univers de la danse, ce sont plus de 100 musiciens, choristes et artistes qui, pendant 2h45, vous emporteront dans la magie de l’un des opéras les plus emblématiques de Giuseppe Verdi.

Pour tous les Rolivalois et les habitants de l’Agglomération Seine-Eure, c’est une opportunité exceptionnelle de bénéficier, dans les meilleures conditions d’assise et d’écoute, d’un grand moment de musique et de spectacle.

À Val-de-Reuil, 1500 personnes ont déjà assisté à l’opération depuis la première édition lancée en 2019 par l’Opéra Rouen Normandie. Rejoignez-les samedi 24 septembre à 18h00 en réservant gratuitement votre place à culture@valdereuil.fr

Programme de la soirée :

Giuseppe Verdi Rigoletto
Melodramma en trois actes
Livret de Francesco Maria Piave,
d’après Le roi s’amuse de Victor Hugo
Créé à Venise en 1851

Durée : 2h45, avec entracte, entrée libre

Val-de-Reuil, L’Arsenal – Samedi 24 septembre, 18h00

Direction musicale Ben Glassberg
Mise en scène Richard Brunel
Collaboration à la mise en scène Alex Crestey
Scénographie Etienne Pluss
Costumes Thibault Vancraenenbroeck
Lumières Laurent Castaingt
Dramaturgie Catherine Ailloud Nicolas
Chorégraphie Maxime Thomas

Rigoletto Sergio Vitale
Gilda Rosa Feola
Le Duc de Mantoue Pene Pati
La Mère de Gilda Agnès Letestu
Sparafucile Paul Gay
Maddalena Katarina Bradic
Le Comte Monterone Jean-Fernand Setti
Giovanna Aurélia Legay
Marullo Richard Rittelmann
Matteo Borsa Julien Henric
Le Comte Ceprano Nicolas Legoux
La Comtesse Ceprano Juliette Raffin-Gay
Page de la DuchessHéloïse Poulet

Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie
Chœur accentus / Opéra de Rouen Normandie

Partagez :

Soutenons le défi sportif et solidaire de l’Eure des Roses !

Au volant de son 4×4 aux couleurs de l’Eure des Roses, Angélina Théon prendra le départ du trophée Roses des Sables l’an prochain. Un défi sportif et solidaire à travers le désert qui se prépare dès aujourd’hui. Une soirée de collecte de fonds est notamment organisée ce samedi à Val-de-Reuil.

Les challenges… c’est ce qui fait vibrer Angélina Théon. Pas étonnant donc que cette Rolivaloise de 37 ans, récemment installée au Vaudreuil, se soit laissée emporter dans le tourbillon du Trophée Roses des Sables. Un défi à la fois sportif et humanitaire qui l’a conquise, tout autant que sa copilote Ophélie Basset.

Du 12 au 23 octobre 2023, au volant du Land Rover Discovery qu’elles ont commencé à retaper, les deux belles-sœurs se lanceront à l’assaut des 5000 km de ce rallye-raid 100 % féminin, qui les emmèneront jour après jour, à travers le désert marocain. « Cette course me tient particulièrement à cœur ; non seulement elle nous pousse à dépasser nos propres limites mais en plus, elle sert cinq causes importantes à mes yeux », confie la conseillère bancaire, maman d’un ado de 14 ans.

Contre le cancer du sein

En plus de se mobiliser en faveur de la lutte contre le cancer du sein (pour chaque kilomètre parcouru, 1€ est reversé à l’association Ruban Rose), le trophée Roses des Sables aide au financement de petits déjeuners à des écoliers dans le besoin (club des petits déjeuners), soutient la Croix Rouge Française, s’engage aux côtés de la fondation Good Planet créée par Yann Arthus-Bertrand. Et joue enfin un rôle essentiel auprès des enfants du désert. « Pour participer au rallye, il faut avoir récolté en amont un minimum de 50 kg de dons destinés à ces enfants qui n’ont rien ».

Cette année qui les sépare du grand départ sera donc une véritable course contre la montre pour Angélina et Ophélie. Leur objectif : sensibiliser un maximum de citoyens à cette grande cause qu’elles défendent. « Nous avons besoin de matériel médical et paramédical, de produits d’hygiène, de fournitures scolaires, de jouets et de vêtements… ». 

Appel aux dons

Une grande soirée de collecte de fonds organisée le 17 septembre à Val-de-Reuil
Une grande soirée de collecte de fonds organisée le 17 septembre à Val-de-Reuil

C’est donc un vaste appel à la solidarité de tous que les deux femmes lancent aujourd’hui pour récolter ces dons. Un appel aussi aux sponsors et mécènes qui leur permettront de boucler leur budget global de 18 000 €. « Le soutien de la Ville de Val-de-Reuil nous est très précieux : Monsieur le Maire a accepté de nous verser une aide exceptionnelle de 2500 € pour participer à cette course solidaire. Nous lui en sommes très reconnaissantes ». Une dizaine d’entreprises du territoire se sont également engagées à soutenir cette équipe locale baptisée « l’Eure des Roses ».

Quant aux particuliers, en plus des dons matériels, ils peuvent s’ils le souhaitent participer financièrement à l’aventure grâce à la cagnotte en ligne créée par les deux co-équipières.

  • Pour soutenir financièrement l’Eure des Roses, cliquez sur ce lien  :

https://www.onparticipe.fr/cagnottes/znBUvlqY?fbclid=IwAR1Md51I8EIABrXbQD5jrcWq7pcZaDiE2fl8g9sOzHvnGc-mGnKF5em5tSQ

Ce samedi 17 septembre, Angélina Théon et Ophélie Basset organisent également une soirée exceptionnelle au Factory Sports Café (voir photo). Rendez-vous dans la brasserie du centre commercial des Falaises (1 avenue des Falaises) à partir de 18h30. “Votre don sera peut-être le petit grain de sable qui fera la différence”. 

Tout savoir sur le trophée Roses des Sables

Créé en 2000, le Trophée Roses des Sables est un événement exclusivement réservé aux femmes de plus de 18 ans ayant soif d’aventures et de découvertes.

Cette course d’orientation est issue de la pure tradition des rallyes raids africains. Pas de notion de vitesse, l’objectif est de rallier l’étape du jour exclusivement à l’aide d’un road- book et d’une boussole, en respectant les différents contrôles de passage (CP).

Véritable dépassement de soi permanent, le trophée comporte plusieurs épreuves d’orientation, de franchissement de dunes, sans oublier la traditionnelle et célèbre étape marathon, soit deux jours et une nuit en autonomie totale en plein désert. Chaque étape se conclut le soir par un bivouac organisé et une distribution de dons.

Les dates clés du Trophée 2023

  • 10 octobre 2023 : Départ de l’équipage «  l’Eure des Roses » de Val-de-Reuil
  • 11 octobre 2023 : Départ officiel du trophée du Sud de la France
  • 12 octobre 2023 : rendez-vous au Sud de l’Espagne (Algeciras)
  • 13 octobre 2023 : passage du détroit de Gibraltar en bateau – 1ère étape
  • Du 13 au 20 octobre 2023 : 7 étapes dans le désert marocain – actions solidaires
  • 21 octobre 2023 : soirée de remise des prix
Partagez :

Hommage à Hervé Lofidi : “adieu, champion !”

Val-de-Reuil pleure son champion. Après deux années d’un combat acharné, Hervé Lofidi, le boxeur au grand cœur, s’est éteint vendredi à l’âge de 34 ans. Un dernier hommage lui était rendu aujourd’hui à Val-de-Reuil. L’occasion pour la Ville de déployer une immense banderole sur la façade du lycée. 

Une onde de choc… C’est ce qu’a provoqué à Val-de-Reuil l’annonce du décès d’Hervé Lofidi ce vendredi 2 septembre. Ce jour-là, la Ville perdait un grand boxeur, un grand homme que la maladie a emporté après deux ans d’un combat sans répit. Il avait 34 ans et tant de projets encore à mener.

Son courage, sa pugnacité, son panache resteront gravés dans le cœur de tous ceux qui l’ont connu, de tous ceux qu’il a fait rêver pendant toutes ces années. « Il était un artiste sur le ring, un gentleman à la ville, un grand champion dans la vie », confiait Marc-Antoine Jamet, quelques heures après sa disparition. « Trois mots le caractérisaient : élégance, courage, générosité. Nous le pleurons ».

Hervé Lofidi avait une devise : « rien n’est impossible ; avec de la volonté et du travail ». Il l’a prouvé dès ses premiers pas sur les rings. A tout juste 25 ans.

La boxe : son petit bonheur

Celui qui s’était d’abord essayé au basket-ball, au football et à la boxe-thaï dans les clubs de sa ville, découvre alors la boxe anglaise… « Il venait de trouver son petit bonheur qui allait lui permettre de croquer la vie à pleines dents », glisse son frère Eric, de 5 ans son aîné. Une passion et un talent qui, à peine un an plus tard, le propulsent champion de Normandie. Débute alors une ascension fulgurante vers le monde des grands, la boxe professionnelle, qu’il rejoint en 2016. Plus un combat ou presque désormais n’aura lieu sans que des centaines de Rolivalois – jeunes et moins jeunes – ne le suivent, ne l’encouragent, ne l’ovationnent.

« A plusieurs reprises, nous avons emmené des jeunes de la ville, plus de 200 parfois, en région parisienne ou à Amiens pour assister à ses combats », se souvient Benoît Balut, adjoint au maire et ami d’Hervé Lofidi. C’est dire le bonheur de ses plus fervents supporters lorsqu’en janvier 2018 à Levallois-Perret, il décroche la ceinture de champion de France lourd-léger.

Dans le top 15 mondial 

Ce mardi, la Ville a déployé une immense banderole sur la façade du lycée, en hommage à Hervé Lofidi
Ce mardi, la Ville a déployé une immense banderole sur la façade du lycée, en hommage à Hervé Lofidi

Toujours plus haut, toujours plus fort, Hervé continue à gravir les marches vers le sommet, à se hisser parmi les meilleurs. A tel point qu’en juin 2019, il devient champion francophone World Boxing Council (WBC) et, un an plus tard, intègre le Top 15 mondial de la WBC. Mais la maladie, dans toute sa cruauté et son injustice, vient briser son extraordinaire destin. En octobre 2020, il met fin à sa carrière pour mener cet autre combat.

Hervé Lofidi est parti mais à Val-de-Reuil comme ailleurs, nul n’oubliera son sourire, sa gentillesse, sa générosité et son amour des autres. Le millier de personnes réuni ce mardi au cimetière rolivalois pour lui rendre un dernier hommage était sans aucun doute le plus beau des témoignages d’affection adressés à notre champion et à ses proches !

“Nous avons tous un devoir, collectivement”, insistait le maire, en concluant son discours d’hommage à Hervé Lofidi. Faire qu’il soit immortel. Il ne peut l’être que dans nos souvenirs, dans notre mémoire, dans nos sentiments. Conjuguons donc notre amitié pour lui dire adieu l’artiste, adieu champion”. Un adieu auquel tous les Rolivalois ont également pu s’associer autour de l’immense banderole déployée par la Ville sur la façade du lycée Marc Bloch ce mardi matin.

Engagé pour sa ville

Enfant de Val-de-Reuil, Hervé Lofidi n’avait jamais oublié « sa ville de cœur ». Lui qui avait fréquenté les bancs de l’école Coluche avant de rejoindre un collège lovérien puis un lycée rouennais ; lui dont la famille et de nombreux amis vivent toujours dans notre ville.

En mars 2020, il décidait même de s’investir pleinement dans la vie rolivaloise en rejoignant la liste conduite par Marc-Antoine Jamet aux élections municipales. « J’espère à mon humble niveau pouvoir apporter ma pierre à l’édifice », confiait-il alors.

Et c’est tout naturellement qu’en septembre 2021, alors que Val-de-Reuil était secouée par des violences instrumentalisées de l’extérieur, le champion était allé à la rencontre des jeunes pour calmer les tensions, apaiser les esprits. Malgré la maladie qui gagnait du terrain, « il ne pouvait pas supporter de laisser des choses comme ça se faire à Val-de-Reuil », se souvient son frère, Eric.

“Lequel d’entre nous frappé par la même maladie, aurait-il eu le même altruisme ? Il se battait pour sa survie et pensait encore aux autres. C’est une immense leçon”, tenait à témoigner Marc-Antoine Jamet après avoir salué la grande sagesse d’Hervé Lofidi lors de ces tristes événements.

La Ville de Val-de-Reuil adresse toutes ses condoléances à sa famille et à l’ensemble de ses proches.
Partagez :

Comment bien surmonter ces fortes chaleurs !

Des températures qui dépassent les 30 degrés et vont flirter ces prochains jours avec les 40°C… Soyez prudents et pensez, si vous être fragile, à vous faire connaître auprès du CCAS.

On vous rappelle ici toutes les précautions à prendre en cette période de forte chaleur.

Comme partout en France, une vague de chaleur s’installe actuellement sur Val-de-Reuil. La mission des équipes municipales : avoir une attention particulière auprès des Rolivalois les plus fragiles.

Vous êtes concerné ? Vous avez dans votre entourage une personne fragile ? Pensez à vous inscrire sur le registre ouvert par le CCAS, en contactant le 07 61 73 34 88., afin que la Ville vous identifie et puisse, le cas échéant, vous assurer un accompagnement personnalisé.

Si ces fortes chaleurs vous empêchent de faire vos courses, d’aller chercher des médicaments ou pour tout autre besoin spécifique… n’hésitez pas non plus à contacter le 07 61 73 34 88. Les agents de la Ville vous y aideront.

Si par ailleurs, la température à l’intérieur de votre domicile est trop élevée, vous pouvez rejoindre la résidence Espages (allée des Sages) où une pièce réfrigérée est à la disposition de tous.

Enfin, pendant cet épisode de fortes chaleurs, pensez à suivre ces consignes pour assurer votre bien-être.Consignes canicule

Partagez :

Val-de-Reuil: “un modèle à suivre pour la pratique du vélo” !

Olivier Schneider, président national de la fédération des usagers de la bicyclette, est venu en personne découvrir Val-de-Reuil, classée début 2022, 1ere ville cyclable normande, et 2e nationale (villes de – 15 000 habitants). Son objectif : faire de notre ville un territoire pilote du vélo. 

Au baromètre des « petites » Villes cyclables de France, Val-de-Reuil a décroché cet hiver la seconde place… et la première en Normandie ! Une belle récompense pour tous les efforts déployés par la Ville en faveur du vélo depuis plusieurs années. Et une belle opportunité aussi pour la fédération des usagers de la bicyclette (FUB) – à l’initiative de ce palmarès – de tordre le cou à une idée reçue : non, il n’y a pas que dans les grandes métropoles que l’on peut privilégier les déplacements à vélo.

Un message qu’Olivier Schneider, président national de la FUB, ne cesse de marteler aux quatre coins de France. Et désormais, Val-de-Reuil est pour lui un modèle à suivre par les autres collectivités de sa taille. « Nous avons besoin de territoires comme Val-de-Reuil pour montrer que c’est possible », confiait-il lundi soir lors d’une visite qu’il tenait absolument à faire dans la plus jeune commune de France. « Ici, on constate très concrètement que tout ce qui est fait autour du vélo est bien mieux que dans beaucoup d’autres villes. C’est très inspirant ».

Coup de chapeau à la vélothèque

Olivier Schneider, président de la FUB, a été séduit par les initiatives de Val-de-Reuil en faveur du vélo : et parmi elles, la vélothèque.
Olivier Schneider, président de la FUB, a été séduit par les initiatives de Val-de-Reuil en faveur du vélo : et parmi elles, la vélothèque.

Très inspirant aussi cette « vélothèque » qu’il a pu découvrir au cours de sa visite. La Ville dispose en effet d’une centaine de vélos (de tailles différentes) mis à disposition des scolaires, des enfants des centres de loisirs et prêtés gratuitement aux Rolivalois lors de grands événements (comme ce fut le cas notamment lors de l’opération Ville Fleurie les 20 et 21 mai derniers).

L’occasion pour tous de se déplacer sur les pistes cyclables aménagées un peu partout en ville. « Aujourd’hui, nous comptons 13 km de voies dédiées aux vélos. Elles seront 25 en 2025 », précise Stéphanie Rousselin, adjointe au maire en charge de la transition écologique. Dans les semaines qui viennent, 1,8 kms supplémentaires seront ainsi opérationnels sur l’avenue des Falaises du monument Mémoire & Paix au giratoire du Fantôme.

Des usagers en sécurité

Pas étonnant donc que lors de la grande enquête citoyenne réalisée pour établir le palmarès des villes cyclables, les usagers affirmaient se sentir parfaitement en sécurité pour pédaler à Val-de-Reuil. Des usagers qui, s’ils le souhaitent peuvent utiliser les vélos électriques disponibles à la location sur les 6 stations disséminées en ville (gare, place des Chalands, place des 4 Saisons, centre commercial des falaises, place au temps libre, stade Jesse Owens) bientôt complétées par une 7e au nouveau complexe sportif Léo Lagrange.

La Ville travaille par ailleurs à l’installation d’abris et range-vélos supplémentaires pour permettre à chacun de stationner son deux-roues en toute sérénité. D’autres pistes sont également à l’étude : aide financière municipale pour l’achat d’un vélo électrique, signalétique spécifique pour les cyclistes, formation à la pratique du vélo…

Une chose est sûre : le vélo a de beaux jours devant lui à Val-de-Reuil et sa pratique se développera incontestablement ces prochains mois, ces prochaines années. « Au moment où le prix du carburant a fait un bond énorme, c’est une bonne raison de plus de privilégier le vélo », conclut Olivier Schneider. Alors à vos vélos !

Partagez :

Ville Fleurie : 50 000 fleurs offertes aux Rolivalois les 20 et 21 mai prochains

Coup d’envoi de l’opération Ville Fleurie le vendredi 20 mai. Deux jours de distribution gratuite de fleurs aux Rolivalois, d’animations en tout genre autour de la nature. Rendez-vous sur l’esplanade de la mairie. 

La nature, c’est l’ADN de Val-de-Reuil ! Avec ses 70 hectares d’espaces verts, des dizaines de kilomètres de voies cyclables, ses 3 fleurs acquises en moins de dix ans au concours des Villes et Villages fleuris, ses deux parcs écologiques en cours d’aménagement, sa Promenade des Tilleuls et son Jardin des Animaux Fantastiques – dont la rénovation confiée au cabinet Alep et au paysagiste Philippe Deliau débute dans les prochains jours -, ses massifs et ses jardinières toujours plus belles, la plus jeune commune de France met en place depuis de longues années une politique de respect de l’environnement et d’amélioration du cadre de vie.

Aujourd’hui, grâce à la créativité et aux compétences de ses jardiniers, Val-de-Reuil est reconnue comme une ville qui respire la nature et rayonne de mille couleurs végétales. Convaincue que l’embellissement de la commune est l’affaire de tous, la municipalité a tenu cette année, pour « Ville fleurie », à associer tous les Rolivalois dans ce grand défi collectif où ils jouent un rôle essentiel.

Deux jours de fête sur l’esplanade de la mairie

L’opération « Ville Fleurie » est toujours très attendue par les habitants. Pour cette édition 2022, rendez-vous est donné à tous les vendredi 20 et samedi 21 mai sur l’Esplanade de la mairie. Pendant deux jours, de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00, chacun est invité à une grande distribution gratuite de fleurs, graines et graminées en tout genre.

Pour fleurir et embellir son jardin ou son balcon, chaque foyer recevra, des mains de l’équipe des services techniques épaulés par les élus du conseil municipal, ainsi que de nombreux bénévoles et volontaires, deux barquettes de 10 fleurs (bégonias, gazanias, œillets de chine, cosmos, dahlias, impatiences, pétunias…), des bulbes issus des plantations de la ville ainsi qu’un pot d’aromatiques (menthe, basilic, persil, coriandre, romarin, sauge, ciboulette…) ou un pied de tomates au choix (selon le stock). 80 tonnes de compost seront également mises à disposition des habitants, gratuitement, en libre-service.

Pour bénéficier de cette distribution, il suffira à chaque foyer de présenter un justificatif de domicile sur la Ville datant de moins de trois mois.

Village des producteurs et associations

De nombreuses animations accompagneront également ces deux journées qui marquent traditionnellement l’arrivée des beaux jours. Parmi elles, un village dédié aux producteurs et associations mobilisées autour de l’écologie et du développement durable qui prendra ses quartiers devant la mairie toute la journée du samedi 21 mai. L’occasion pour les visiteurs d’aller à la rencontre des « Jardins de Neustrie » (association d’insertion et de maraîchage biologique), des « poulettes rolivaloises » (à l’origine d’un poulailler partagé sur l’écoquartier), des « Aiguilles de Normandie » (structure d’insertion par la couture), de « la Sève » (association de sensibilisation au développement durable) ; l’occasion aussi de voir des animaux et de découvrir le monde des abeilles avec Anymania… Dans le même temps, le service municipal de la Jeunesse proposera plusieurs ateliers ludiques et pédagogiques pour les plus jeunes.

Expositions autour de la nature

La fête ne serait pas complète sans ces expositions proposées pendant les deux jours de Ville Fleurie. On appréciera les plus beaux clichés des Rolivalois, tous réalisés ces dernières semaines à l’occasion du concours photo du plus bel arbre lancé par la Ville. Tilleuls, noyers, tulipiers, érables, cerisiers…, autant de géants majestueux à découvrir. Chaque visiteur sera d’ailleurs invité à voter, le vendredi 20 mai, pour sa photo coup de cœur. Le vote du public et celui du jury permettront de désigner le gagnant de ce grand concours 2022. On appréciera également

l’exposition consacrée à l’opération « Explorateur de mon quartier », lancée partout en ville tout au long du printemps. Questionnaire en main, les Rolivalois ont pu, depuis le 21 mars, observer leur environnement pour repérer les espèces animales et végétales qui peuplent leur quartier. Le fruit de cette exploration est à découvrir pendant vendredi et samedi sur l’esplanade de la mairie.

Animations autour du vélo

Fière et surtout honorée d’avoir décroché, en janvier dernier, la première place régionale et la seconde place nationale au palmarès des villes les plus cyclables – une distinction qui vient récompenser les efforts de la municipalité pour développer auprès du plus grand nombre la pratique du vélo –, la Ville a également choisi d’agrémenter cette grande fête des fleurs et de la nature de plusieurs animations autour de la bicyclette.

En plus d’inciter les Rolivalois à participer au challenge « Mai à Vélo » (qui consiste, tout au long du mois de mai, à parcourir un maximum de kilomètres dans la commune via l’application « Géo Vélo »), elle mettra à disposition des petits et des grands, gratuitement, les vélos issus du parc de la vélothèque tout au long de la journée du 21 mai (sur présentation d’une pièce d’identité). Chacun pourra ainsi profiter d’une balade urbaine ou bucolique, sur le parcours matérialisé par la ville ou au gré de ses envies.

Le label Fête de la nature

Cette cascade d’animations autour de l’environnement et de la biodiversité a séduit le comité français de l’union internationale pour la conservation de la nature (UICN) qui vient de décerner à l’opération Ville Fleurie, le label Fête de la Nature. Elle figure ainsi parmi le millier d’événements proposé à l’échelle nationale dans le cadre de cette grande fête dédiée à la protection de la nature.

Coup de chapeau aux jardiniers municipaux

Au-delà d’être une opération originale à laquelle la Ville reste très attachée année après année, « Ville Fleurie » est aussi une formidable reconnaissance du travail des 14 femmes et hommes  responsables de nos espaces verts et qui, aidés de leurs apprentis, fleurissent la ville, entretiennent ses prairies, prennent soin des squares et des 4000 arbres de la commune.

Chaque printemps, les jardiniers municipaux utilisent 50 000 plantes annuelles et bisannuelles pour le fleurissement saisonnier : 300 variétés différentes, 25 000 bulbes pour le fleurissement printanier, 300 arbustes, 50 arbres (hors opérations exceptionnelles), 500 vivaces. Nul n’est passé à côté du magnifique serpent floral qui s’étend sur l’avenue des Falaises sans saluer la performance botanique. Qui ne s’attarde sur les massifs généreux de la chaussée de la Voie Blanche conclus au carrefour de l’Avenue des Falaises, par le jardin aride dont le jumeau vient d’être aménagé à l’angle de l’avenue des Falaises et de la chaussée de l’Andelle ?

 

Les écoliers, ambassadeurs de notre « Ville Propre »

Comme le veut la tradition dans la plus jeune commune de France, l’opération « Ville Fleurie » s’accompagne d’une autre action, placée sous le signe de l’exemplarité : « Ville Propre ». Vendredi 20 mai au matin, 1200 écoliers rolivalois rappelleront le respect dû à l’environnement. Équipés de gants, vêtus de tee-shirts édités pour l’occasion, ils se lanceront dès 9h00 dans une chasse aux papiers, canettes et autres petits déchets jetés sur la voie publique à proximité de leur école.

En sensibilisant les plus jeunes, c’est une belle opportunité d’en faire les ambassadeurs d’une ville propre auprès des plus grands qui, pour cette édition 2022 sont également invités à s’associer à l’opération. Et si vous aussi vous participiez à ce vaste élan éco-citoyen ? Seul, en famille, entre amis ou entre collègues, venez partager le grand défi Ville Propre en traquant les déchets dans votre quartier avant de retrouver l’ensemble des écoliers à 10h00 ce matin-là sur l’esplanade de la mairie.

Partagez :

Un concours hippique aux allures de spectacle équestre à la ferme de la Motte

Devenu incontournable dans le paysage rolivalois, le grand concours hippique des mottes, 5edu nom, prend ses quartiers champêtres les vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 mai dans le décor exceptionnel de la ferme de la Motte. Un spectacle équestre que les visiteurs sont invités à découvrir tout en profitant d’un site ancestral le long des Rives de l’Eure à Val-de-Reuil.

La ferme de la Motte, magnifique bâtisse rolivaloise du XVIIe siècle blottie le long des Rives de l’Eure, à l’écart de l’effervescence urbaine, a de tous temps eu une vocation équestre. Celle-ci se perpétue aujourd’hui encore grâce aux bénévoles de l’association des mottes donc l’ambition est de valoriser « le site des Mottes » par l’organisation de manifestations sportives et culturelles. Parmi elles, différents concours hippiques qui prennent une dimension toute particulière dans le charme des lieux.

Depuis 7 ans maintenant, l’association des mottes a redonné vie à son «  grand concours hippique des mottes ». Il aura lieu cette année les vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 mai. Plus de 250 concurrents, amateurs et professionnels, viendront de tout le grand Ouest au fil du week-end pour participer notamment aux championnats de Normandie hunter. Côté spectateurs, l’association attend – comme chaque année – de nombreux passionnés de chevaux mais aussi des novices séduits par la qualité et l’élégance du spectacle.

Car au-delà des épreuves sportives, ce concours se veut un véritable régal pour les yeux : le traditionnel concours de saut d’obstacles (CSO) impressionne toujours  autant qu’il fascine ; tout comme le « hunter », cette discipline où cavalier et cheval sont jugés sur leur style, leur élégance et non uniquement sur leur performance. Événement inédit dans le monde équestre, cette épreuve est en développement en France.

Promenade champêtre familiale

Cerise sur le gâteau : à la beauté du spectacle s’ajoute un véritable intérêt pédagogique. Les novices pourront ainsi comprendre le déroulement de l’épreuve grâce aux explications données en simultané sur les gestes et la posture du cheval comme de son cavalier.

Et pour les visiteurs amateurs de balades champêtres, ce concours sera également le prétexte à une sympathique promenade familiale dans un cadre idyllique et irrésistible.

Au final, chacun a forcément une bonne raison de rejoindre la ferme de la Motte, située rue de l’ancien château à Val-de-Reuil les vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 mai prochains.

CONCOURS HIPPIQUE DES MOTTES – Rue de l’ancien château à Val-de-Reuil – Vendredi 6 mai après-midi – Samedi 7 et dimanche 8 mai toute la journée – Gratuit pour les visiteurs. Restauration sur place le midi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez :

Une vaste enquête de stationnement menée partout en ville

Ne soyez pas surpris: une quinzaine d’enquêteurs sillonneront les parkings de la ville dans le courant de la semaine prochaine. L’objectif ? Réaliser un diagnostic complet du stationnement à Val-de-Reuil. 

Circuler en toute sécurité, stationner en toute sérénité… c’est tout l’enjeu de l’étude lancée ces prochains jours à Val-de-Reuil et qui se poursuivra jusqu’en fin d’année 2022.

De la route des Lacs à la chaussée de Léry, de la chaussée du Parc à la route de Louviers, en passant par la route des Sablons… d’importants travaux de voirie sont programmés à l’horizon 2024-2025 dans le cadre du nouveau plan national de rénovation urbaine. Ce programme de 140 millions €, lancé en 2020, prévoit également la construction de nouveaux logements et équipements mais aussi la réalisation de nouveaux aménagements urbains à Val-de-Reuil. « Il s’agit donc pour la Ville de mesurer l’impact de ces futures opérations sur la circulation et le stationnement et d’anticiper les aménagements nécessaires pour éviter tout dysfonctionnement », indique Anne Lehelloco, responsable développement durable à la mairie de Val-de-Reuil. D’où la réalisation d’un diagnostic complet permettant d’identifier les atouts et les points faibles en termes de circulation et de stationnement.

Quinze enquêteurs mobilisés

Dans le courant de la semaine prochaine (entre le 25 et le 29 avril), une vaste enquête de stationnement sera effectuée sur la ville le temps d’une journée. De 6h00 à 20h00, une quinzaine d’enquêteurs sillonneront les parkings publics rolivalois, heure après heure, afin de comptabiliser les véhicules, répertorier les habitudes de stationnement et enregistrer les rotations. Pour cela, ils relèveront les cinq premiers caractères des plaques d’immatriculation des véhicules (mais en aucun cas la plaque entière afin que l’enquête reste totalement anonyme). Ne soyez donc pas surpris si vous apercevez ces professionnels (équipés de chasubles, munis de dictaphones et de courriers d’accréditation) au fil de la journée sur les différentes zones de stationnement. « La date exacte de cette enquête ne sera pas divulguée en amont car il est essentiel, pour qu’elle soit pertinente, qu’aucune habitude ne soit changée ce jour-là », précise Anne Lehelloco.

Un questionnaire ouvert aux habitants

Une seconde enquête, spécifiquement consacrée aux questions de circulation, aura lieu cet automne lorsque les travaux du BHNS, sur l’avenue des Falaises, seront achevés. Un comptage de trafic sera alors réalisé par une équipe d’enquêteurs sur les principaux axes de la ville.

Quant aux Rolivalois, ils auront également leur mot à dire ces prochaines semaines. A compter du 17 mai, tous les habitants et usagers qui le souhaitent – qu’ils soient piétons, cyclistes ou automobilistes – pourront répondre à un questionnaire sur le sujet. Celui-ci sera disponible sur le site internet de la Ville et à l’accueil de la mairie jusque fin juillet (tous les détails prochainement).

D’ici fin 2022, l’ensemble des données collectées au cours de cette étude auront été analysées et des propositions d’aménagements remontées.

 

Partagez :

Le carnaval à l’heure indienne pour célébrer Holi ce samedi 23 avril

Rendez-vous tout de blanc vêtu sur la place des Quatre Saisons à 13h00 samedi pour le retour du carnaval et sa grande fête des couleurs ! 

Promesse avait été faite par Marc-Antoine Jamet lors de la cérémonie des vœux 2022 : l’année marquerait le retour des grands événements, symboles du vivre-ensemble si essentiel et si cher à Val-de-Reuil. Après les retrouvailles avec la Rolivaloise et ses 2600 participantes, le 20 mars dernier, après le forum de l’emploi et ses 4000 visiteurs le 31 mars, avant le Banquet des Anciens le 8 mai,  Val-de-Reuil renoue avec son carnaval samedi 23 avril. Rendez-vous incontournable du printemps, cette grande fête populaire rassemble chaque année plus de 2000 personnes, de toutes générations et de tous horizons.

Pour l’édition 2022, la ville entière s’habillera donc aux couleurs du sous-continent indien, en prenant des airs de New Delhi, Calcutta ou Bombay en fête ! C’est à la patrie de Gandhi, en effet, que la grande déambulation festive, ponctuée de spectacles et d’animations, rendra hommage samedi prochain.

Des chars majestueux et imposants

Dans les centres de loisirs, les petits Rolivalois s'affairent à donner vie aux chars et au bonhomme Carnaval
Dans les centres de loisirs, les petits Rolivalois s’affairent à donner vie aux chars et au bonhomme Carnaval

Depuis plusieurs semaines déjà, sous la houlette des animateurs du service municipal de la jeunesse et avec l’aide de nombreuses familles mobilisées, les centres de loisirs ont confectionné costumes, saris, turbans, bijoux, masques, costumes et drapeaux, pour animer les chars qui, comme le veut la tradition, accompagneront le cortège jusqu’à la plaine Saint-Jean. De Ganesh à Bouddha, de Shiva au Taj Mahal en passant par le tigre du Bengale ou deux immenses éléphants, aussi majestueux qu’imposants (à ne pas rater !)…, tous seront de la fête à partir de 13h00.

Que vous habitiez Val-de-Reuil, Poses, Léry, le Vaudreuil, Andé, Saint-Pierre ou tout autre commune, rendez-vous tout de blanc vêtu sur la place des Quatre Saisons. Cette tenue immaculée, que tous les participants sont invités à porter, permettra à chacun de se laisser envelopper par la magie de « Holi » – la grande fête des couleurs indienne qui marque traditionnellement le retour du printemps. Elle se déroulera au son des mélopées rythmées des vingt chanteurs, danseurs et musiciens de l’orchestre indien « Bollywood Maharaja ». Au son des cithares, harmoniums, bhapangs et autres khartals, ils plongeront petits et grands dans le tourbillon des danses et la diversité des chants traditionnels que compte la riche culture indienne.

Des canons de couleurs

Carnaval 2022
Carnaval 2022

Dès 14h30, le cortège – chacun étant maquillé et paré de ses plus beaux atours –  quittera la place des Quatre Saisons en empruntant la voie de l’Echange puis la route de Louviers où débutera l’explosion des couleurs. Des canons, disséminés tout au long du parcours, déverseront un flot de pigments colorés avec, pour chacune de ces poudres une signification bien précise : le rouge pour la pureté, la joie et l’amour ; le vert l’harmonie ; le bleu le calme et la vitalité, l’orange désignant l’optimisme… Au fil de cette déambulation, les vêtements blancs, les corps et les visages se teindront de ces touches multicolores dans une liesse collective et, surtout, bigarrée. A leur arrivée sur la plaine Saint-Jean, tous seront recouverts de mille couleurs avant que le bouquet final grandiose ne déverse pluie de couleurs arc-en-ciel ; chaque participant s’emparera alors  de son sachet de poudre colorée distribué par la Ville pour la projeter sur son frère, sa sœur, un voisin ou un ami… tout en s’écriant : « Ne m’en voulez-pas, c’est Holi » (Bura Na Mano, Holi Hai) comme c’est la tradition en Inde une fois son forfait coloré commis !

En attendant cette avalanche qui viendra clore l’après-midi festive, l’orchestre « Bollywood Maharaja », poursuivra son show sur la scène de la Plaine Saint-Jean avant de donner le coup d’envoi d’un grand « flashmob » dont les enfants des centres de loisirs auront répété auparavant chaque geste, chaque pas, chaque déhanché…, tandis que des ateliers accueilleront les enfants au royaume éphémère du carnaval rolivalois.

Les yeux rivés sur le bonhomme Carnaval

Pendant ce temps bien-sûr, nous garderons un œil sur le bonhomme « Carnaval », créé de toutes pièces par les enfants et animateurs des centres de loisirs. Posté au beau milieu de la Plaine Saint-Jean,ce colosse au corps de bois et aux membres végétaux promet de réserver bien des surprises. Sera-t-il gracié ou supplicié ? Verdict le 23 avril avant le grand goûter collectif offert par la Ville. Pour cette édition 2022, il sera préparé par Solidar’India, une association créée par des étudiants en médecine dans le but de récolter des fonds pour les personnes défavorisées de Calcutta. Une manière de lier festivités, convivialité et solidarité !

Partagez :

Spectacle de cirque : rendez-vous avec David Aubé et “Pourquoi Pas” vendredi !

Vous aimez le cirque ? Ne manquez pas le rendez-vous avec David Aubé et le collectif Pourquoi Pas le vendredi 22 avril à 17h00 dans l’ancien gymnase Léo Lagrange. L’occasion de découvrir un aperçu du futur spectacle que la troupe de circassiens met actuellement sur pied. 

Cirque acrobatique, jonglage, musique, théâtre… autant de performances artistiques que les Rolivalois sont invités à découvrir ce vendredi dans une salle de spectacle inédite : l’ancien gymnase Léo Lagrange. Derrière les murs du complexe sportif, à l’abri des regards, le Rolivalois David Aubé et son collectif Pourquoi Pas donnent vie à leur prochain spectacle dont la première sera joué en février 2023.

Après trois semaines de résidence de création à Val-de-Reuil, la compagnie présentera donc la première étape de son travail.« C’est l’occasion de rencontrer le public, de lui montrer quelques bribes de ce que sera ce spectacle en cours de création », indique David Aubé qui espère que les Rolivalois viendront nombreux ce vendredi.

Une représentation – gratuite – d’une quarantaine de minutes à l’issue de laquelle les six artistes et le public pourront échanger ensemble sur ce point d’étape, sur ce futur spectacle aux contours singuliers, où disparaissent spontanément les frontières entre la scène et la salle.

Une passion née d’Equilibro

Faire découvrir son art et son talent aux Rolivalois tenait particulièrement à cœur à David Aubé qui a grandi ici à Val-de-Reuil, y a fait ses premiers pas de circassien. A l’époque, David – que beaucoup avait connu tantôt animateur en centres de loisirs, tantôt intervenant sur Cin’été – se rêvait comédien…« J’essayais d’être comédien depuis plusieurs années quand Jean-Claude Bourbault m’a conseillé de rencontrer la compagnie de cirque Equilibro ». Naît alors une folle passion qui l’emmène droit à l’école de cirque de Lille. Trois ans à apprendre et perfectionner sa technique avant de voler de ses propres ailes… et de créer avec quelques amis la compagnie « Pourquoi pas ».

Leur premier spectacle « la volonté des cuisses », créé il y a trois ans, tourne encore à travers la France alors que leur deuxième création prend forme, jour après jour. « Val-de-Reuil est notre plus gros partenaire pour ce spectacle. J’en suis très heureux car même si j’en suis parti, je reste très attaché à la Ville. Cette résidence de création me permet de montrer aux autres artistes du collectif à quel point ici, il y a de magnifiques infrastructures ».

A 33 ans, le Rolivalois offre donc la primeur aux habitants de sa ville pour découvrir ce qui sera la colonne vertébrale de ce spectacle qui devrait tourner partout en France dès l’an prochain ! Ne manquez pas l’événement !

Sortie de résidence du Collectif Pourquoi Pas. Vendredi 22 avril à 17h00 – ancien gymnase Léo Lagrange. Entrée libre.

 

Partagez :

40 PC de la Réussite remis à des collégiens et lycéens “méritants”

La Ville vient de remettre un ordinateur portable à 40 jeunes Rolivalois de milieu modeste qui se sont notamment distingués par leurs efforts ou leurs résultats. Une opération solidaire pour favoriser leur réussite scolaire. 

Difficile aujourd’hui, lorsqu’on est collégien ou lycéen, d’étudier sans ordinateur, sans internet ou sans outil numérique. Un constat plus éloquent encore depuis la crise sanitaire et ces cours en distanciel, ces visios en tout genre… D’où la décision de la Ville de jouer la carte de la solidarité à l’égard de ces jeunes, de ces familles privées d’équipement informatique faute de moyens financiers. « Grâce à un appel à projet, nous avons pu financer l’achat d’un ordinateur et de tous ses accessoires pour 40 jeunes Rolivalois qui n’en disposaient pas », indique Catherine Duvallet, adjointe au maire en charge de l’Education. Des collégiens de Montaigne, d’Alphonse Allais mais aussi des lycéens de Marc Bloch que les responsables des établissements avaient identifiés en amont pour s’être notamment distingués par leurs efforts, leur motivation ou leurs résultats scolaires.

Du matériel et un accompagnement

Le 8 avril dernier, lors d’une cérémonie officielle organisée dans l’enceinte du lycée rolivalois, 40 « PC de la réussite » ont ainsi été remis à leurs heureux bénéficiaires. Cet ordinateur portable accompagné d’une sacoche, d’un casque et d’une souris leur permettra désormais de disposer du matériel nécessaire pour poursuivre leur scolarité, libérés de ces freins numériques qui trop souvent les pénalisaient. « Dans cette mallette que nous vous remettons ce soir, il faut qu’il y ait une promesse : celle que vous travailliez bien. Vos efforts, votre réussite sont la contrepartie de notre solidarité », insistait Marc-Antoine Jamet devant les familles réunies.

En plus du matériel informatique fourni, la Ville propose un accompagnement technique et humain (dispensé par les médiateurs numériques de la Cyberbase) à ces jeunes et leur famille afin de garantir une utilisation optimale de ces nouveaux outils. Tous seront également suivis par le service socioéducatif de la mairie, en lien étroit avec les équipes éducatives des établissements scolaires.

Ce dispositif des « PC de la réussite » représente un coût total de 26 000 €, dont 20 000 € de financements de l’Etat dans le cadre de la Politique de la Ville.

Partagez :

Election Présidentielle les 10 et 24 avril : mode d’emploi

Ce dimanche 10 Avril pour le premier tour et le 24 avril pour le second tour, les Rolivalois sont appelés aux urnes pour élire le (la) Président (e) de la République. Petit rappel sur l’organisation de ces deux journées de vote à Val-de-Reuil.

QUI VA VOTER ?

7900… c’est le nombre d’électeurs rolivalois qui sont invités à voter les 10 et 24 avril pour l’élection présidentielle. Soit 2500 de plus qu’en 1995.

Tous les citoyens de plus de 18 ans inscrits sur les listes électorales pourront voter. Un doute sur le fait que vous soyez inscrit à Val-de-Reuil ? Contacter le service à la population – 02 32 09 51 51 – qui vous donnera l’information ou connectez-vous sur le lien suivant : inscription liste électorale.

DANS QUEL BUREAU ?

Pas besoin de traverser la ville pour mettre son bulletin dans l’urne : dans chaque quartier, un bureau de vote. En fonction de leur lieu d’habitation, les électeurs se rendront dans l’un des six bureaux rolivalois : bureau 1 à l’école des Dominos ; bureau 2 à l’école du Pivollet ; bureau 3 à l’école Jean Moulin ; bureau 4 àl’école Louise Michel ; bureau 5 à l’école Léon Blum et bureau 6 à l’école Coluche. Votre numéro de bureau est inscrit sur votre carte électorale. Vous pouvez aussi vous renseigner en mairie ou utiliser le service ci-dessous qui vous indiquerasi vous êtes bien inscrit et dans quel bureau de vote.

Service en ligne

Vérifier votre inscription électorale et votre bureau de vote (Service en ligne)

Vérifié le 09 avril 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Permet de savoir sur quelle liste électorale vous êtes inscrit, de vérifier que vous n'avez pas été radié ou de connaître l'adresse de votre bureau de vote.

Accéder au service en ligne  

Ministère chargé de l'intérieur

Pour toute explication, consulter les fiches pratiques :

Particuliers

Service en ligne

Demande d'inscription en ligne sur les listes électorales (Service en ligne)

Vérifié le 27 avril 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Avant d'effectuer cette démarche, il est possible de vérifier si vous êtes déjà inscrit sur les listes électorales.

L'inscription en ligne sur les listes électorales est une démarche gratuite. Veillez à ne pas utiliser de sites internet privés. En effet, si ceux-ci ne sont pas raccordés aux services de votre commune, votre demande d'inscription ne pourra donc pas aboutir.

  À savoir

pour pouvoir voter lors des élections régionales et départementales des 20 et 27 juin 2021, il est possible de s'inscrire jusqu'au 14 mai 2021 (sauf circonstances particulières).

Accéder au service en ligne  

Ministère chargé de l'intérieur

L'électeur absent le jour de l'élection ou du référendum doit faire établir la procuration au plus tôt.

Fiche pratique

Vote par procuration

Vérifié le 06 avril 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère chargé de l'intérieur

Un électeur absent le jour d'une élection (départementales, régionales, législatives, présidentielle, municipales...) ou d'un référendum peut voter par procuration. L'électeur absent choisit une personne qui vote à sa place. Cette personne doit voter selon les consignes données par l'électeur absent. L'électeur absent le jour de l'élection ou du référendum doit faire établir la procuration au plus tôt.

Un électeur peut donner procuration s'il ne peut se rendre au bureau de vote le jour de l'élection ou du référendum.

Son absence peut être liée à une des situations suivantes :

  • Obligation professionnelle ou de formation
  • Départ en vacances
  • Fait de résider dans une commune différente de celle où il est inscrit
  • Nécessité d'apporter assistance à une personne malade ou infirme
  • Être placé en détention provisoire ou purger une peine de prison. Le détenu qui veut donner procuration doit s'adresser au greffe de la prison pour demander un extrait du registre d'écrou et le passage d'un officier de police pour certifier la procuration.
  • Situation de handicap ou une raison de santé. L'électeur doit demander qu'un personnel de police se déplace à son domicile (ou dans un établissement, notamment un Ehpad) pour faire la procuration. Cette demande doit être faite par écrit et être accompagnée d'un certificat médical ou d'un justificatif de l'invalidité (exemple : carte d'invalidité portant la mention "Besoin d'accompagnement").

L'électeur qui donne procuration désigne librement l'électeur qui votera à sa place. L'électeur désigné doit respecter 2 conditions. Ces 2 conditions ne sont pas les mêmes en France et à l'étranger.

Pour voter en France

1re condition 

L'électeur qui donne procuration et celui qui vote à sa place doivent être inscrits sur les listes électorales de la même commune.

Mais ils n'ont pas l'obligation d'être inscrits dans le même arrondissement.

 Exemple

Un électeur inscrit à Paris dans le 18e arrondissement peut donner procuration à un électeur inscrit à Paris, dans le 15e arrondissement, mais ne peut pas donner procuration à un électeur inscrit à Levallois-Perret.

Le jour de l'élection, l'électeur du 15e arrondissement sera autorisé à voter 2 fois : une fois en son nom à son bureau de vote dans le 15e arrondissement, et une fois dans le 18e arrondissement au nom de la personne qui lui a donné procuration.

 Attention :

un citoyen européen qui vote en France pour les élections municipales ou européennes peut être désigné par un autre électeur pour voter à sa place lors de ces élections. Mais c'est impossible pour tous les autres élections (présidentielle, référendum...).

Il est possible de se renseigner sur son bureau de vote :

Service en ligne
Vérifier votre inscription électorale et votre bureau de vote

Accéder au service en ligne  

Ministère chargé de l'intérieur

2e condition :

  • Pour les élections régionales et départementales de juin 2021, le jour du vote, un électeur ne peut pas détenir plus de 2 procurations. Par exemple, il peut avoir :

    • Soit 2 procurations établies en France
    • Soit 1 procuration établie en France et 1 procuration établie à l'étranger
    • Soit 2 procurations établies à l'étranger
  • Le jour du vote, un électeur ne peut pas détenir plus de 2 procurations, et 1 seule d'entre elles peut être établie en France. Par exemple, il peut avoir :

    • Soit 1 procuration établie en France
    • Soit 1 procuration établie à l'étranger
    • Soit 1 procuration établie en France et 1 procuration établie à l'étranger
    • Soit 2 procurations établies à l'étranger

  À savoir

en plus de ces 2 conditions, un électeur placé sous tutelle ne peut donner procuration qu'à certaines personnes de son entourage.

Pour voter à l'étranger

1re condition :

L'électeur qui donne procuration et celui qui vote à sa place doivent être inscrits sur la même liste électorale consulaire. Mais ils n'ont pas l'obligation d'avoir le même bureau de vote.

2e condition :

Le jour du vote, un électeur ne peut pas détenir plus de 3 procurations, et 1 seule d'entre elles peut être établie en France. Par exemple, il peut avoir :

  • Soit 1 ou 2 ou 3 procurations établies à l'étranger
  • Soit 1 procuration établie en France
  • Soit 1 procuration établie en France et 1 procuration établie à l'étranger
  • Soit 1 procuration établie en France et 2 procurations établies à l'étranger

  À savoir

en plus de ces 2 conditions, un électeur placé sous tutelle ne peut donner procuration qu'à certaines personnes de son entourage.

Comment faire la démarche ?

L'électeur qui donne procuration doit remplir un formulaire.

Il a 3 possibilités pour faire la démarche :

  • Utiliser le téléservice, puis aller en personne à la gendarmerie ou au commissariat avec un justificatif d'identité et l'e-mail de confirmation du dépôt de la demande en ligne
  • Imprimer le formulaire disponible sur internet, puis le remettre, en personne et en présentant un justificatif d'identité, à la gendarmerie ou au commissariat ou au tribunal ou dans un lieu accueillant du public défini par le préfet
  • Remplir à la main le formulaire disponible sur place (gendarmerie ou commissariat ou tribunal, ou lieu accueillant du public défini par le préfet) et présenter en personne un justificatif d'identité

L'électeur qui donne procuration doit s'identifier avec France Connect et indiquer une adresse électronique (e-mail) :

Service en ligne
Ma procuration

Accéder au service en ligne  

Ministère chargé de l'intérieur

Il faut ensuite se rendre en personne dans un commissariat de police (où qu'il soit) ou une gendarmerie (où qu'elle soit), dans les 2 mois qui suivent.

Il faut présenter un justificatif d'identité et indiquer le numéro de la demande inscrit sur l'e-mail de confirmation de dépôt de la demande.

Lors de cette démarche, l'électeur n'a pas à prouver l'identité ou l'adresse du domicile de l'électeur qu'il désigne pour voter à sa place. Et il n'a pas à fournir de justificatif sur le motif de son absence (obligations professionnelles, vacances, habitant d'une commune différente de celle où il est inscrit sur une liste électorale...).

Formulaire
Vote par procuration

Cerfa n° 14952*02

ATTENTION : Si le formulaire ne s'affiche pas, il faut utiliser un autre navigateur (Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari) ou une version plus récente de votre navigateur habituel.

En effet, selon le navigateur utilisé, le document (PDF) s'affiche dans une autre page ou dans un onglet ou se télécharge dans votre dossier Téléchargements (ou un autre dossier si vous avez une configuration personnalisée sur votre ordinateur ou smartphone).

Accéder au formulaire (pdf - 493.6 KB)  

Ministère chargé de l'intérieur

Pour vous aider à remplir le formulaire :

Le formulaire doit :

  • Soit être rempli à l'aide de l'ordinateur, puis être imprimé sur 2 feuilles (pas de recto verso)
  • Soit être imprimé sur 2 feuilles (pas de recto verso), puis être rempli à la main (lisiblement et sans ratures)

Il ne faut pas remplir le lieu d'établissement, la date d’établissement, l'heure, l'identité de l'autorité habilitée (mention Devant) et la partie réservée à la signature.

L'électeur qui donne procuration doit se présenter en personne et avec un justificatif d'identité dans un des lieux suivants :

  • Commissariat de police (où qu'il soit)
  • Gendarmerie (où qu'elle soit)
  • Tribunal (dont dépend son domicile ou son lieu de travail)
  • Lieu accueillant du public défini par le préfet

Il y remplit à la main les mentions laissées vides sur le formulaire : lieu d'établissement, date d’établissement, heure, identité de l'autorité habilitée (mention Devant) et partie réservée à la signature.

Un récépissé lui est ensuite remis.

Lors de cette démarche, l'électeur n'a pas à prouver l'identité ou l'adresse du domicile de l'électeur qu'il désigne pour voter à sa place. Et il n'a pas à fournir de justificatif sur le motif de son absence (obligations professionnelles, vacances, habitant d'une commune différente de celle où il est inscrit sur une liste électorale...).

L'électeur qui donne procuration doit se présenter en personne avec un justificatif d'identité dans un des lieux suivants :

  • Commissariat de police (où qu'il soit)
  • Gendarmerie (où qu'elle soit)
  • Tribunal (dont dépend son domicile ou son lieu de travail)
  • Lieu accueillant du public défini par le préfet

Il y remplit le formulaire en indiquant plusieurs informations sur l'électeur qui votera à sa place : nom de famille, nom d'usage, prénoms, adresse et date de naissance.

Un récépissé lui est ensuite remis.

Lors de cette démarche, l'électeur n'a pas à prouver l'identité ou l'adresse du domicile de l'électeur qu'il désigne pour voter à sa place. Et il n'a pas à fournir de justificatif sur le motif de son absence (obligations professionnelles, vacances, habitant d'une commune différente de celle où il est inscrit sur une liste électorale...)

Dans quels délais faire la démarche ?

La démarche doit être faite le plus tôt possible pour tenir compte des délais d'acheminement de la procuration.

Une procuration peut être établie à tout moment et jusqu'au jour du vote, mais, en pratique, l'électeur risque de ne pas pouvoir voter si la mairie n'a pas reçu la procuration à temps.

En général, la procuration est établie pour un seul scrutin (élection ou référendum). Toutefois, il est aussi possible de l'établir pour une période.

Pour un scrutin (élection ou référendum)

L'électeur qui donne procuration indique la date de l'élection ou du référendum et si la procuration concerne le 1er tour, le 2d tour ou les 2 tours.

Il peut désigner soit le même électeur pour les 2 tours de l'élection, soit un électeur différent pour chaque tour.

Pour une période déterminée

La procuration peut aussi être établie pour une période.

L'électeur qui donne procuration doit attester sur l'honneur qu'il est de façon durable dans l'impossibilité de se rendre à son bureau de vote.

La période maximum pour une procuration est de 1 an. Mais rien n'interdit de faire établir une procuration pour une durée plus courte (3 ou 6 mois par exemple).

Il est possible de résilier la procuration déjà faite pour choisir un autre électeur.

Le formulaire de résiliation à utiliser est le même que celui qui sert à établir une procuration :

Il est possible de donner une nouvelle procuration sur le formulaire qui sert à résilier la précédente procuration .

Il est possible de résilier la procuration déjà faite, pour voter personnellement.

Le formulaire de résiliation à utiliser est le même que celui qui sert à établir une procuration :

  À savoir

même s'il a donné procuration, l'électeur peut voter en personne à condition de se présenter au bureau de vote avant l'électeur à qui il a donné procuration.

L'électeur qui doit voter à la place de l'électeur absent ne reçoit aucun document.

C'est à l'électeur qui lui a donné procuration de l'informer du fait qu'il devra voter à sa place et du numéro de son bureau de vote.

Il est possible de connaître le numéro de son propre bureau de vote.

Le jour du vote, l'électeur qui a reçu procuration doit :

 À noter

un électeur qui a donné procuration peut voter en personne à condition de se présenter au bureau de vote avant l'électeur à qui il a donné procuration.

Qui peut donner procuration ?

Un électeur qui ne peut pas se rendre au bureau de vote le jour de l'élection ou du référendum peut donner procuration.

Son absence peut être liée à une des situations suivantes :

  • Obligation professionnelle ou de formation
  • Situation de handicap ou raison de santé ou nécessité d'apporter assistance à une personne malade ou infirme
  • Départ en vacances
  • Fait de résider dans une commune différente de celle où il est inscrit
  • Fait d'être placé en détention provisoire ou de purger une peine de prison

À qui peut-on donner procuration ?

L'électeur qui donne procuration désigne librement l'électeur qui votera à sa place. L'électeur désigné doit respecter 2 conditions.

1re condition :

L'électeur qui donne procuration et celui qui la reçoit doivent être inscrits sur la même liste électorale consulaire, mais ils ne doivent pas forcément être électeurs du même bureau de vote.

Service en ligne
Vérifier votre inscription électorale et votre bureau de vote

Accéder au service en ligne  

Ministère chargé de l'intérieur

2e condition :

Le jour du vote, un électeur ne doit détenir plus de 3 procurations, et 1 seule d'entre elles peut être établie en France. Par exemple, il peut avoir :

  • Soit 1 ou 2 ou 3 procurations établies à l'étranger
  • Soit 1 procuration établie en France
  • Soit 1 procuration établie en France et 1 procuration établie à l'étranger
  • Soit 1 procuration établie en France et 2 procurations établies à l'étranger

Où faire la démarche ?

Pour donner procuration, l'électeur doit se présenter en personne au consulat ou à l'ambassade, sauf cas de force majeure.

Les cas de force majeure sont les suivants :

  • Hospitalisation, justifiée par un certificat médical
  • Immobilisation pour une affection pathologique invalidante ou à l'issue fatale, justifiée par un certificat médical
  • Placement en détention

Comment faire la démarche ?

Pour donner procuration, l'électeur doit se présenter en personne auprès des autorités compétentes (consulat ou ambassade) et utiliser un formulaire.

Il peut choisir :

  • Soit d'utiliser le formulaire disponible sur internet : il faut le remplir et l'imprimer, puis le remettre en personne au consulat ou à l'ambassade.
  • Soit de remplir à la main le formulaire papier disponible au consulat ou à l'ambassade.
  • Formulaire
    Vote par procuration

    Cerfa n° 14952*02

    ATTENTION : Si le formulaire ne s'affiche pas, il faut utiliser un autre navigateur (Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari) ou une version plus récente de votre navigateur habituel.

    En effet, selon le navigateur utilisé, le document (PDF) s'affiche dans une autre page ou dans un onglet ou se télécharge dans votre dossier Téléchargements (ou un autre dossier si vous avez une configuration personnalisée sur votre ordinateur ou smartphone).

    Accéder au formulaire (pdf - 493.6 KB)  

    Ministère chargé de l'intérieur

    Pour vous aider à remplir le formulaire :

    Le formulaire doit :

    • Soit être rempli à l'aide de l'ordinateur, puis être imprimé sur 2 feuilles (pas d'impression recto verso)
    • Soit être imprimé sur 2 feuilles (pas d'impression recto verso), puis être rempli à la main (lisiblement et sans ratures)

    Il ne faut pas remplir le lieu d'établissement, la date d’établissement, l'heure, l'identité de l'autorité habilitée (mention Devant), la partie réservée à la signature. Ces mentions seront renseignées lors de la remise du formulaire aux autorités compétentes (ambassade ou consulat français à l'étranger).

    Pour donner procuration, l'électeur doit se présenter en personne auprès des autorités compétentes (consulat ou ambassade).

    Il doit avoir un justificatif d'identité admis pour pouvoir voter (carte nationale d'identité, passeport ou permis de conduire par exemple).

    Il n'a pas à fournir de justificatif sur le motif de son absence.

    Il doit remplir à la main les mentions laissées vides sur le formulaire : lieu d'établissement, date d’établissement, heure, identité de l'autorité habilitée (mention Devant) et partie réservée à la signature.

    Une fois ces formalités accomplies, un récépissé lui est remis.

  • Pour donner procuration, l'électeur doit se présenter en personne auprès des autorités compétentes (consulat ou ambassade).

    Il doit avoir un justificatif d'identité admis pour pouvoir voter (carte nationale d'identité, passeport ou permis de conduire par exemple).

    Il doit remplir le formulaire en précisant plusieurs informations sur le mandataire : nom de famille, nom d'usage, prénom(s), adresse et date de naissance.

    Le formulaire inclut une attestation sur l'honneur mentionnant le motif de l'empêchement. Il peut s'agir par exemple d'une absence liée à des vacances ou des obligations professionnelles. Il n'a pas besoin de fournir de justificatif sur la nature de l'absence.

    Une fois ces formalités accomplies, un récépissé lui est remis.

  À savoir

l'électeur n'a pas à prouver l'identité ou l'adresse du domicile de l'électeur qui votera à sa place.

Dans quels délais faire la démarche ?

Il faut accomplir la démarche le plus tôt possible, pour tenir compte des délais d'acheminement et de traitement de la procuration.

Une procuration peut être établie à tout moment et jusqu'à la veille du jour de l'élection. Mais, en pratique, l'électeur risque de ne pas pouvoir voter si le centre de vote ouvert à l'étranger n'a pas reçu la procuration à temps.

Durée de validité et résiliation de la procuration

Durée de validité

L'électeur qui donne procuration choisit si la procuration est valable pour :

  • 1 seule élection (pour les 2 tours, sauf indication contraire)
  • ou 1 année
  • ou une durée maximale de 3 ans (rien n'interdit de faire établir une procuration pour une durée plus courte : 2 ans par exemple).

Résiliation

L'électeur qui a donné procuration peut la résilier (pour voter personnellement ou désigner un autre électeur) selon les mêmes formalités que lors de son établissement.

  À savoir

même s'il a donné procuration, l'électeur peut voter en personne à la condition de se présenter au bureau de vote avant la personne désignée pour voter à sa place.

Déroulement du vote

L'électeur qui doit voter à la place de l'électeur absent ne reçoit aucun document.

C'est à l'électeur qui lui a donné procuration de l'informer du fait qu'il devra voter à sa place et du numéro de son bureau de vote.

Le jour du vote, l'électeur présent doit :

 À noter

un électeur qui a donné procuration peut voter en personne à condition de se présenter au bureau de vote avant l'électeur à qui il a donné procuration.

Qui peut donner procuration ?

Un électeur qui ne peut pas se rendre au bureau de vote le jour de l'élection peut donner procuration.

Son absence peut être liée à l'une des situations suivantes :

  • Obligation professionnelle ou de formation
  • Situation de handicap ou raison de santé ou nécessité d'apporter assistance à une personne malade ou infirme
  • Départ en vacances
  • Fait de résider dans une commune différente de celle où il est inscrit
  • Fait d'être placé en détention provisoire ou de purger une peine de prison

Les personnes suivantes peuvent faire établir une procuration à l'étranger pour voter en France :

  • Électeur résidant à l'étranger et qui est inscrit sur la liste électorale d'une commune située en France
  • Électeur qui est de passage à l'étranger et qui est inscrit sur une liste électorale d'une commune située en France

À qui peut-on donner procuration ?

L'électeur qui donne procuration désigne librement l'électeur qui votera à sa place. L'électeur désigné doit respecter 2 conditions. Ces 2 conditions ne sont pas les mêmes en France et à l'étranger.

1re condition :

L'électeur qui donne procuration et celui qui vote à sa place doivent être inscrits sur les listes électorales de la même commune.

Mais ils n'ont pas l'obligation d'être inscrits dans le même arrondissement.

 Exemple

Un électeur inscrit à Paris, dans le 18e arrondissement peut donner procuration à un électeur inscrit à Paris, dans le 15e arrondissement, mais ne peut pas donner procuration à un électeur inscrit à Levallois-Perret.

Le jour de l'élection, l'électeur du 15e arrondissement sera autorisé à voter 2 fois : une fois en son nom à son bureau de vote dans le 15e arrondissement, et une fois dans le 18e arrondissement au nom de la personne qui lui a donné procuration.

 Attention :

un citoyen européen qui vote en France pour les élections municipales ou européennes peut être désigné par un autre électeur pour voter à sa place lors de ces élections. Mais c'est impossible pour tous les autres élections (présidentielle, référendum...).

Il est possible de se renseigner sur son bureau de vote :

Service en ligne
Vérifier votre inscription électorale et votre bureau de vote

Accéder au service en ligne  

Ministère chargé de l'intérieur

2e condition :

  • Pour les élections régionales et départementales de juin 2021, le jour du vote, un électeur ne peut pas détenir plus de 2 procurations. Par exemple, il peut avoir :

    • Soit 2 procurations établies en France
    • Soit 1 procuration établie en France et 1 procuration établie à l'étranger
    • Soit 2 procurations établies à l'étranger
  • Le jour du vote, un électeur ne peut pas détenir plus de 2 procurations, et 1 seule d'entre elles peut être établie en France. Par exemple, il peut avoir :

    • Soit 1 procuration établie en France
    • Soit 1 procuration établie à l'étranger
    • Soit 1 procuration établie en France et 1 procuration établie à l'étranger
    • Soit 2 procurations établies à l'étranger

Où faire la démarche ?

Pour donner procuration, l'électeur doit se présenter en personne au consulat ou à l'ambassade, sauf cas de force majeure.

Les cas de force majeure sont les suivants :

  • Hospitalisation, justifiée par un certificat médical
  • Immobilisation pour une affection pathologique invalidante ou à l'issue fatale, justifiée par un certificat médical
  • Placement en détention

Comment faire la démarche ?

Pour donner procuration, l'électeur doit se présenter en personne auprès des autorités compétentes (consulat ou ambassade) et utiliser un formulaire.

Il peut choisir :

  • Soit d'utiliser le formulaire disponible sur internet : il faut le remplir et l'imprimer, puis le remettre en personne au consulat ou à l'ambassade
  • Soit de remplir à la main le formulaire papier disponible au consulat ou à l'ambassade.
  • Formulaire
    Vote par procuration

    Cerfa n° 14952*02

    ATTENTION : Si le formulaire ne s'affiche pas, il faut utiliser un autre navigateur (Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari) ou une version plus récente de votre navigateur habituel.

    En effet, selon le navigateur utilisé, le document (PDF) s'affiche dans une autre page ou dans un onglet ou se télécharge dans votre dossier Téléchargements (ou un autre dossier si vous avez une configuration personnalisée sur votre ordinateur ou smartphone).

    Accéder au formulaire (pdf - 493.6 KB)  

    Ministère chargé de l'intérieur

    Pour vous aider à remplir le formulaire :

    Le formulaire doit :

    • Soit être rempli à l'aide de l'ordinateur, puis être imprimé sur 2 feuilles (pas d'impression recto verso)
    • Soit être imprimé sur 2 feuilles (pas d'impression recto verso), puis être rempli à la main (lisiblement et sans ratures)

    Il ne faut pas remplir le lieu d'établissement, date d’établissement, heure, identité de l'autorité habilitée (mention Devant) et la partie réservée à la signature.

    Pour donner procuration, l'électeur doit se rendre en personne et avec un justificatif d'identité auprès des autorités compétentes (consulat ou ambassade).

    Un récépissé lui est ensuite remis.

    Lors de cette démarche, l'électeur n'a pas à prouver l'identité ou l'adresse du domicile de l'électeur qu'il désigne pour voter à sa place. Et il n'a pas à fournir de justificatif sur le motif de son absence (obligations professionnelles, vacances, habitant d'une commune différente de celle où il est inscrit sur une liste électorale, ...).

  • Pour donner procuration, l'électeur doit se présenter en personne avec un justificatif d'identité auprès des autorités compétentes (consulat ou ambassade).

    Un récépissé lui est ensuite remis.

    Lors de cette démarche, l'électeur n'a pas à prouver l'identité ou l'adresse du domicile de l'électeur qu'il désigne pour voter à sa place. Il n'a pas à fournir de justificatif sur le motif de son absence (obligations professionnelles, vacances, habitant d'une commune différente de celle où il est inscrit sur une liste électorale, ...).

Durée de validité et résiliation de la procuration

  • L'électeur qui donne procuration peut le faire pour :

    • 1 seule élection (pour les 2 tours, sauf indication contraire)
    • ou pour une durée maximale de 3 ans (rien n'interdit au mandant de faire établir sa procuration pour une durée plus courte : 3 ou 6 mois par exemple).

    Il peut résilier sa procuration (pour voter personnellement ou désigner un autre électeur) selon les mêmes formalités que lors de son établissement.

      À savoir

    même s'il a donné procuration, un électeur peut voter en personne à la condition de se présenter au bureau de vote avant l'électeur qu'il a désigné pour voter à sa place.

  • Pour donner procuration, l'électeur choisit si la procuration est valable pour 

    • 1 seule élection (pour les 2 tours, sauf indication contraire),
    • ou 1 année maximum.

    Il peut résilier sa procuration (pour voter directement ou désigner un autre électeur) selon les mêmes formalités que lors son établissement.

      À savoir

    même s'il a donné procuration, il peut voter en personne à la condition de se présenter au bureau de vote avant l'électeur qu'il a désigné pour voter à sa place.

Déroulement du vote

L'électeur qui doit voter à la place de l'électeur absent ne reçoit aucun document.

C'est à l'électeur qui lui a donné procuration de l'informer du fait qu'il devra voter à sa place et du numéro de son bureau de vote.

Il est possible de connaître le numéro de son propre bureau de vote.

Le jour du vote, l'électeur qui a reçu procuration doit :

 À noter

un électeur qui a donné procuration peut voter en personne à condition de se présenter au bureau de vote avant l'électeur à qui il a donné procuration.

QUELS HORAIRES ?

Les bureaux de vote de Val-de-Reuil sont ouverts de 8h00 à 19h00 sans interruption pour l’élection présidentielle des 10 et 24 avril. Une amplitude qui permet à chacun de remplir son devoir quelles que soient ses contraintes.

AVEC OU SANS MA CARTE

La carte électorale est un document qui prouve votre inscription sur la liste électorale. Cette année, tous les électeurs reçoivent une nouvelle carte.  Si vous ne l’avez pas reçue, contacter la mairie. Cette carte pourra aussi vous être remise dans votre bureau de vote le jour du scrutin. Si vous l’avez égarée ou oubliée, pas de panique : vous pourrez voter ! En revanche, une pièce d’identité est obligatoire pour participer au scrutin, que vous ayez ou non votre carte d’électeur. Voici la liste des pièces d’identité valables : carte nationale d’identité, passeport, carte d’identité de parlementaire avec photographie, carte d’identité d’élu local avec photographie, carte vitale avec photographie, carte du combattant avec photographie, carte d’invalidité ou carte de mobilité inclusion avec photographie, carte d’identité de fonctionnaire de l’État avec photographie, permis de conduire sécurisé, permis de chasser avec photographie… Ces titres doivent être en cours de validité, à l’exception de la carte nationale d’identité et du passeport qui peuvent être présentés en cours de validité ou périmés depuis moins de cinq ans.

SOS PROCURATION

Impossible d’être là le jour du scrutin ? Votre voix peut tout de même être prise en compte grâce au vote par procuration. Rendez-vous au commissariat de police avec votre pièce d’identité, pour remplir l’attestation sur l’honneur indiquant votre impossibilité à voter, avec les coordonnées de la personne à qui vous confiez votre procuration. Pour aller plus vite, vous pouvez aussi télécharger le formulaire sur internet en cliquant ici et le déposer au commissariat munis de votre pièce d’identité (jusqu’à la veille du scrutin). Le jour J, votre mandataire se rendra dans votre bureau de vote pour voter à votre place (attention, une seule procuration par personne).

POUR TOUTE QUESTION OU RENSEIGNEMENT, CONTACTEZ LE SERVICE MUNICIPAL DES ÉLECTIONS AU 02 32 09 51 51 LES LUNDIS, MERCREDIS, JEUDIS ET VENDREDIS DE 9H00 À 12H30 ET DE 13H30 À 17H30, LE MARDI DE 9H30 À 12H30 ET DE 13H30 À 18H30, LE SAMEDI DE 9H00 À 12H00.

Formulaire

Vote par procuration (Formulaire 14952*02)

Vérifié le 06 avril 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Le formulaire doit être rempli à l'aide de l'ordinateur, puis être imprimé sur 2 feuilles (pas d'impression recto verso).

Il ne faut pas remplir le lieu d'établissement, la date d'établissement, l'heure, l'identité de l'autorité habilitée (mention Devant) et la partie réservée à la signature.

Ces éléments seront indiqués sur place (commissariat, gendarmerie, lieu accueillant du public défini par le préfet, tribunal, ambassade ou consulat français à l'étranger).

À noter : il est aussi possible d'utiliser le formulaire cartonné disponible au guichet.

Accéder au formulaire  

Ministère chargé de l'intérieur

Pour toute explication, consulter les fiches pratiques :

Partagez :

Face à un accident, adoptons les gestes qui sauvent !

Témoin d’un accident de la route en janvier dernier, Mathilde Rêcher a été interloquée par la réaction des passants. Comme elle, chacun peut un jour ou l’autre se trouver dans cette situation face à laquelle il est essentiel de savoir réagir. Pour cela, la Ville de Val-de-Reuil proposera bientôt des formations aux premiers secours… comme elle l’avait initié l’été dernier. 

18 janvier 2022 : une journée a priori comme une autre pour Mathilde Rêcher. Et pourtant, celle-ci restera gravée dans la mémoire de l’infirmière rolivaloise. Il est environ midi ce jour-là. La jeune mère de famille, âgée de 30 ans, quitte le centre commercial des Falaises, à pied, pour rentrer chez elle avec son fils de 7 mois dans la poussette.

Quand soudain, la journée prend une tout autre tournure. « J’ai vu une voiture zigzaguer sur l’avenue des Falaises après le passage piéton et cette jeune fille étendue au sol ». Quelques fractions de seconde lui suffisent pour comprendre la situation. L’adolescente qui traversait l’avenue vient d’être renversée. « Immédiatement, j’ai fait demi-tour pour m’approcher de l’accident. Le temps que j’arrive, les automobilistes continuaient à circuler près de la victime. C’était surréaliste ».

Sans hésiter, Mathilde se précipite pour porter secours à la jeune fille. « Je lui ai parlé, j’ai fait un check up pour évaluer la gravité de ses blessures avant d’interpeller les personnes qui s’étaient arrêtées pour qu’elles appellent les secours ». Deux mois plus tard, Mathilde n’en revient toujours pas : « On m’a répondu : C’est quoi le numéro ? ». Effet de panique ou méconnaissance… Toujours est-il que l’infirmière a dû elle-même prendre son téléphone et alerter les secours. Mais elle n’est pas au bout de ses surprises… Car les automobilistes continuent de circuler autour de l’accident.« Je sentais derrière mon dos les vibrations des voitures qui passaient ». Un automobiliste agacé réclame même qu’on déplace la victime pour libérer la route… « J’ai alors demandé que quelqu’un arrête la circulation ». Nouvelle déconvenue : « On fait comment ?». Tout en portant secours à la jeune fille, elle leur demande de sortir le triangle de sécurité dont doit être équipé chaque véhicule et le gilet réfléchissant. Dès lors, le périmètre de l’accident est sécurisé en attendant l’arrivée des pompiers et de la police.

Protéger, alerter, secourir

Mathilde en est convaincue : ce jour-là, c’est une chance qu’elle soit passée par là. Mais elle reste sidérée. « Je me suis rendue compte que les gens ne connaissent pas les gestes élémentaires de premiers secours ». Nul besoin pourtant d’être soignant pour les prodiguer. Tout citoyen peut un jour ou l’autre être confronté à cette situation face à laquelle il est primordial de se souvenir de trois règles fondamentales : « protéger, alerter, secourir ». Trois règles qui peuvent sauver une vie.

Vous êtes témoin d’un accident de la circulation ? Voici la règle d’or à suivre :

1 – Protéger : pour éviter toute aggravation, protégez immédiatement les lieux de l’accident. Interrompre la circulation est la première chose à faire.

2 –Alerter : Une fois les lieux protégés, prévenez les secours en composant le 112 (numéro d’appel d’urgence européen)

3 – Secourir : Couvrez toujours la victime (avec une couverture de survie, un manteau…) ; parlez-lui pour la rassurer, la maintenir consciente avant l’arrivée des secours ; ne la déplacez pas (sauf danger imminent). Si vous êtes formés aux premiers secours, prodiguez-lui les gestes appris. Sinon, attendez les secours.

Quel numéro appeler ?

15 ? 18 ? 112 ? A ceux qui hésitent entre les différents numéros des secours, Mathilde apporte une réponse : « Le 112 est le numéro d’urgence européen qu’on peut composer depuis un téléphone portable ou fixe. En appelant le 112, on est immédiatement mis en relation avec un service d’urgence ». Tout comme le 15 ou le 18. Conclusion : les trois numéros sont valables.

Le conseil de Mathilde ? « Dès son plus jeune âge, j’ai appris à ma fille le numéro d’urgence et la manière de déverrouiller mon portable. Si j’ai un problème lorsque je suis seule avec elle, elle sait quoi faire ». Et si vous aussi vous appreniez ce geste simple à votre enfant ?

 

Des formations aux premiers secours pour tous

Il y a quelques mois, 16 familles rolivaloises ont participé à une formation PSC1 (prévention et secours civiques de niveau 1) encadrée par La Croix Blanche. Le 30 mars, elles ont reçu leur diplôme de réussite. 

“Gestes qui sauvent”, c’est l’intitulé du diplôme reçu par Ouafa. Comme elle, 29 autres personnes ont reçu des mains  d’Éric Petitfrere, président de la Croix Blanche, leur diplôme de fin de formation à la Prévention et secours civiques de niveau 1 ! 

Prévention, alerte, stopper une hémorragie, réaliser un massage cardiaque… Organisés pendant les vacances d’été et de la Toussaint, ces gestes ont été appris lors de stages de formation aux premiers secours. « Ce diplôme est à vie, c’est le premier niveau de la formation. C’est le début, ça peut vous permettre de trouver un emploi plus tard, le geste qui sauve n’a pas de prix ! Ce diplôme est obligatoire pour avoir le Bafa, travailler dans les écoles, pour les nounous, dans l’animation et plein d’autres métiers », précise le président de l’association en invitant tous les diplômés à entretenir leurs connaissances lors de sessions de “recyclage” afin de maintenir leur niveau. « Le faire en famille est quelque chose de très positif et d’utile ! On espère que ça leur servira, et qu’ils auront les bons gestes en cas d’accident !”, souligne Catherine Duvallet, Première adjointe au maire.

Formations de 2 heures

Devant l’engouement suscité par ces formations et afin de répondre à cette nécessité, plusieurs opérations verront à nouveau le jour avant l’été. Sous l’impulsion de Patrick Gressent, conseiller municipal et ancien officier des pompiers, des séances de 2 heures seront proposées le samedi dans les écoles de la ville. 12 personnes pourront chaque fois être initiées aux gestes qui sauvent.

*Tous les détails dans les prochaines semaines sur ce site internet et les réseaux sociaux de la Ville.

Des jeunes formés

Dans le même temps, le service jeunesse se mobilise en offrant la possibilité à 10 Rolivalois de 17 à 25 ans de suivre une formation de trois jours durant les vacances de printemps. A l’issue, tous obtiendront leur diplôme PSC1 et pourront être référencés sur l’application « Sauv Life » (qui envoie une notification via smartphone quand une victime est dans le besoin à proximité).

*Pour participer, contacter le service jeunesse au 02 32 09 51 42.

 

 

Partagez :

Dimanche 3 avril : le grand retour des puces motos

Les 57e puces motos prendront leurs quartiers à Val-de-Reuil ce dimanche 3 avril. 40 000 visiteurs sont attendus à la rencontre des 400 exposants réunis. Organisation, animations, circulation… tous les détails ici. 

Plein pot dans la dernière ligne droite pour le moto-club des Vikings ! Dimanche, les amoureux des grosses cylindrées et des « bécanes » ont rendez-vous à Val-de-Reuil pour le grand retour des puces motos. « La dernière édition avait eu lieu en octobre 2019. Depuis, la crise sanitaire avait mis un coup d’arrêt à l’événement et nous nous languissions de pouvoir l’organiser à nouveau », confie le président des Vikings, Jean-François Bachelet, soulagé par l’engouement suscité auprès des férus de moto. A peine le retour des puces annoncé il y a quelques semaines que déjà des centaines d’exposants (venus des quatre coins de la France mais aussi du Royaume-Uni et de Belgique) frappaient à la porte du moto-club. Pas question pour eux de manquer les retrouvailles avec les visiteurs !

Si bien que ce dimanche 3 avril, plus de 400 exposants – professionnels et particuliers – s’installeront sur le périmètre des 57puces motos, déballant leurs trésors en tout genre. D’accessoires en équipements, de pièces détachées en engins d’occasion… il y en aura pour tous les goûts, tous les besoins et toutes les fantaisies entre la chaussée du Parc, la Chaussée de Léry, la route des Sablons et la route de Seine.

« Traditionnellement, les puces motos du printemps sont celles qui sont les plus prisées. Non seulement, les motards veulent s’équiper pour bien démarrer la saison mais c’est aussi l’occasion pour beaucoup d’une balade avant de commencer à rouler ». Entre 35 000 et 40 000 visiteurs de tous horizons sont donc attendus au fil de cette grande journée festive organisée de 8h00 à 17h30. En plus des 400 stands dédiés à la moto et des nombreux espaces de restauration, une exposition de 50 motos anciennes (de toutes époques) prendra ses quartiers dans l’ancien complexe sportif Léo Lagrange.

Où stationner ?

Pour bien visualiser le plan des puces motos, cliquez sur la photo

Pour accueillir ces dizaines de milliers visiteurs venus pour la plupart au guidon de leurs deux-roues, plusieurs parkings seront exclusivement réservés aux motos : la partie basse de la place des Chalands, le parking de l’ancien collège Pierre-Mendès-France (voie Dagobert) et la route des Sablons (entre la voie Blanche et la Voie Euclide). Sur ces deux derniers parkings, un dispositif de consignes de casques sera mis en place par la fédération des motards en colère (FFMC) et l’association des motardes et motards de France (AMMDF).

Quant à ceux qui opteront pour les puces motos en voiture, les parkings de la Gare, de la mairie, du CCAS, de la partie haute de la place des Chalands, de la place des Quatre Saisons leur sont ouverts. Tout comme l’espace vert situé face au centre technique municipal, le long de l’avenue des Falaises.

Circulation des riverains

Pour bien visuellement le plan de circulation, cliquez sur cette photo

Les riverains des quartiers situés à l’intérieur du périmètre des puces motos recevront dans les prochaines heures un courrier de Marc-Antoine Jamet, accompagné d’un plan leur indiquant les conditions d’accès à leur domicile pendant l’événement. Quoi qu’il en soit, pour cette nouvelle édition des Puces Motos, la Ville a tenu à faire en sorte que chacun puisse – où qu’il réside – accéder ou quitter son domicile.

  •  Les Rolivalois habitant à l’intérieur de la zone comprise entre la route des Sablons au Sud, la chaussée du Parc à l’Ouest, l’avenue des Falaises au Nord et la Chaussée de Léry à l’Est disposeront d’un accès par la Voie Fantastique et la rue de la Châtellenie pour rejoindre l’avenue des Falaises.

 

  • Les Rolivalois qui résident à l’intérieur de la zone comprise entre la route de Seine au Sud, la route des Sablons au Nord, la chaussée de Léry à l’Est et la chaussée du Parc à l’Ouest disposeront d’un accès par la voie Marmaille et la rue des Troubadours pour rejoindre ensuite la voie de Bas et quitter la zone des puces motos

 

Partagez :

Coup d’envoi du concours photos du plus bel arbre rolivalois !

Après le succès de l’édition 2021, le concours photo du plus bel arbre revient cette année. A vos appareils ! Vous avez jusqu’au 9 mai pour partager votre coup de coeur. 

Le Chêne Rouvre du Parc Sud : grand vainqueur 2021 du concours photos du plus bel arbre ! Depuis le 21 mars (journée mondiale de la forêt), l’édition 2022 est lancée. Comme l’an passé où vous aviez été nombreux à participer à l’opération initiée par la Ville, faites-nous partager votre coup de cœur parmi les 4000 platanes, tilleuls, érables, tulipiers de Virginie, féviers d’Amérique, cerisiers et bien d’autres encore… disséminés dans les rues, les parcs ou les espaces verts de la ville. Seule contrainte : ces pépites naturelles ne doivent pas se trouver sur un espace privé !

À l’aide d’un appareil photo ou d’un smartphone, photographiez votre favori et envoyez votre photo à l’adresse suivante : environnement@valdereuil.fr avant le 9 mai 2022.

N’oubliez pas d’indiquer vos noms, prénoms, numéro de téléphone et le lieu où cet arbre a été photographié. Vous pouvez même, si vous le souhaitez, ajouter une anecdote autour de cet arbre ou expliquer les raisons de votre choix.

Un jury départagera l’ensemble des photographies reçues et les gagnants recevront un bon d’achat  remis lors de l’opération Ville Fleurie qui aura lieu cette année les 20 et 21 mai sur l’esplanade de la mairie. Une exposition avec l’ensemble des images prises par les participants sera également proposée durant ces deux jours de fête.

Partagez :

Val2Bio se lance dans le click & collect

Commander ses courses sur internet et les retirer en magasin… c’est désormais possible dans la boutique de produits bio rolivaloise Val2Bio. Simple, rapide et sans tracas.  

Envie de manger sain mais pas toujours le temps de faire les courses… Un casse-tête que vient de résoudre pour vous Val2Bio. Depuis quelques jours, place au Click&collect dans la boutique rolivaloise de produits bio installée sur le centre commercial des Falaises. « Depuis la crise sanitaire, les habitudes ont changé : beaucoup de gens passent par internet pour faire leurs courses ». MathildeVérel, gérante de Val2Bio, et toute son équipe ont donc décidé eux aussi de monter dans le train en proposant une gamme variée de produits à commander en quelques clics.

Des paniers de fruits et légumes

Epicerie en provenance de producteurs locaux, cosmétiques, boissons, produits d’hygiène… chacun pourra sans aucun doute trouver son bonheur en naviguant sur la plateforme de commande en ligne Ollca. Sans oublier bien-sûr ce qui devrait séduire bon nombre de clients : les paniers tout faits de fruits et légumes pour deux ou quatre personnes. « Ce système de panier permet aux clients de ne pas se poser de questions sur les fruits et légumes à acheter. C’est pratique, rapide, sans tracas ».

Une plateforme normande

Pour commander en ligne, rien de plus simple : il suffit de se connecter sur la plateforme normande Ollca (qui regroupe un ensemble de petits commerçants de la région) et de faire ses courses depuis la maison ou le bureau. « Une fois la commande effectuée, les clients choisissent un créneau pour la récupérer en magasin : en 2h seulement, elle peut être prête ».

Et pour ceux qui préfèrent pousser la porte de leur magasin rolivalois, Val2Bio propose plus de 4000 produits bio et pour beaucoup locaux (la boutique travaille avec 40 producteurs locaux). Ouvert du lundi après-midi au dimanche midi.

*Pour commander en ligne, rendez-vous sur ollca.com

Partagez :

La Ville finance le permis de conduire de 40 jeunes Rolivalois dès cette année

Le permis de conduire citoyen voit le jour à Val-de-Reuil. Les jeunes Rolivalois de 17 à 25 ans ont jusqu’au 28 janvier pour déposer leur dossier. S’ils sont retenus, leur permis de conduire sera intégralement financé par la Ville.   

En France, près de 7 millions de personnes rencontrent des difficultés pour se déplacer vers l’entreprise qui les emploie ou les forme. Cela représente 30 % de la population en âge de travailler. Aux transports en commun parfois difficiles d’accès, s’ajoutent le fait qu’apprendre à conduire et en obtenir le permis est souvent très onéreux. A Val-de-Reuil, comme dans d’autres villes sociologiquement semblables, la mobilité est pourtant un enjeu majeur pour accéder à une véritable insertion professionnelle. 70 % des Rolivalois doivent donc utiliser un véhicule individuel pour se rendre sur leur lieu de travail, alors que 14 % seulement empruntent les transports en commun dans ce but.

La mobilité: un frein à l’emploi ou la formation

jeunesse,permis de conduire,permis citoyen,permis rolivalois,mobilité,emploiConsciente que la mobilité est l’un des principaux freins à l’emploi ou à la formation dans le bassin de travail qui nous entoure, que, à défaut de permis de conduire, de nombreux jeunes ne peuvent débuter dans la vie active, s’inscrire dans un projet professionnel ou prendre leur envol, la Ville de Val-de-Reuil a engagé ces derniers mois une réflexion pour soutenir les jeunes Rolivalois, étudiants, en recherche d’emploi ou déjà actifs. Cette démarche aboutit aujourd’hui à la création du « permis de conduire citoyen » répondant ainsi à des revendications qu’un certain nombre de jeunes avaient fait remonter au maire et aux élus du conseil municipal au cours des derniers mois.

Désormais, une quarantaine de Rolivalois, âgés de 17 à 25 ans, pourront obtenir chaque année le financement intégral de leur permis de conduire par la Municipalité. Pour déclencher ce dispositif qui s’appliquera à l’ensemble du processus d’apprentissage (préparation aussi bien que passage de l’examen au code de la route et au permis de conduire), la municipalité a travaillé de concert avec les trois auto-écoles de Val-de-Reuil, elles-mêmes enthousiasmées par ce projet solidaire. Ayant toutes immédiatement donné leur accord pour signer une convention avec la Ville, ces trois entreprises pourront accueillir, dès les prochaines semaines, les premiers bénéficiaires de cette opération.

La contrepartie : 70 heures de bénévolat

Cette initiative représente pour la Ville un coût moyen de 1500 € par jeune et par permis. Elle recèle plusieurs particularités dans son fonctionnement. Elle s’appuie avant tout sur un principe de réciprocité qui tient particulièrement à cœur à la municipalité, soucieuse de permettre à chaque jeune de prendre sa place dans la communauté rolivaloise, mais aussi de leur donner l’envie de consacrer un peu de leur temps et de leur énergie au vivre ensemble. C’est pourquoi, en contrepartie du financement d’un permis de conduire, chaque bénéficiaire  s’engagera à réaliser 70 heures de bénévolat au sein d’une association locale (sportive, caritative, d’animation sociale…) ou d’un service municipal. Ainsi apporteront ils leur propre contribution à la mobilisation municipale qui se fait à leur profit en s’engageant dans un bénévolat qu’ils pourront valoriser dans leur curriculum vitae.

Autre particularité : chaque jeune pourra bénéficier d’un accompagnement tout au long de la démarche afin de l’aider à mener à bien son projet professionnel ou d’insertion. Pour cela, un coordinateur municipal a été désigné et travaillera en partenariat avec l’ensemble des acteurs locaux de de l’emploi et de l’action sociale afin d’apporter des réponses et trouver des solutions à chacun d’eux.

Comment s’inscrire ?

jeunesse,permis de conduire,permis citoyen,permis rolivalois,mobilité,emploiParce qu’elle tient à offrir au plus grand nombre de jeunes Rolivalois la possibilité de s’inscrire dans cette démarche innovante (il s’agit du premier dispositif de ce genre mis en place sur le territoire de l’établissement public intercommunal) et qu’elle ne veut pas oublier les classes moyennes, la municipalité a fait le choix de ne pas retenir les ressources des familles parmi les critères de sélection pour accéder au permis citoyen. 

Chacun des jeunes intéressés est invité à remplir le formulaire de candidature disponible sur le site internet de la Ville – https://www.valdereuil.fr/le-permis-rolivalois-et à joindre les pièces justificatives demandées. Ils peuvent également obtenir des renseignements complémentaires en contactant le 02 32 09 51 42.

Dès lors, chaque candidat, chaque volontaire sera reçu par un jury composé de professionnels et d’élus du conseil municipal devant lequel il devra présenter et défendre le projet qui l’a amené à solliciter le financementde son permis de conduire.

Trois sessions en 2022

Trois sessions « permis citoyen » seront proposées en 2022. À chacune d’entre elles, une quinzaine de jeunes seront retenus. La date limite de dépôt des candidatures pour la première session est fixée au 28 janvier (pour une convocation devant le jury le 4 février). Pour la seconde, cette date est fixée au 15 avril et pour la troisième début octobre.

 

UNE LARGE GAMME D’ACTIONS DESTINÉES À LA JEUNESSE

Salué par les services de l’État, et notamment par notre Sous-Préfète, par les partenaires de la Ville qui citent souvent en exemple les initiatives de la plus jeune commune de France, le tout nouveau permis citoyen rolivalois vient compléter la vaste palette d’actions dédiées à la jeunesse proposées à Val-de-Reuil :

  • PASSE TON BAFA
jeunesse,permis de conduire,permis citoyen,permis rolivalois,mobilité,emploi
Une quinzaine de jeunes Rolivalois avaient bénéficié du dispositif en 2021. Il est renouvelé cette année.

Depuis 4 ans, la municipalité propose chaque année à une quinzaine de jeunes de 17 à 20 ans, scolarisés aux lycées Marc Bloch de Val-de-Reuil, des Fontenelles ou Decrétot à Louviers ou encore au CFAIE, d’intégrer le dispositif « Passe Ton Bafa ».

Les jeunes retenus bénéficient du financement de leur formation théorique au brevet d’aptitude à la fonction d’animateur. En 2022, cette formation aura lieu durant les vacances de printemps (10 jours environ entre le 9 et le 25 avril). A l’issue de celle-ci, tous ces jeunes pourront effectuer, dès cet été, un stage pratique rémunéré dans les centres de loisirs de la ville. Au-delà d’offrir la possibilité aux lycéens et apprentis d’obtenir une formation qualifiante, de découvrir le secteur de l’animation et de bénéficier d’une première expérience professionnelle, cette action a également pour ambition de faire contribuer ses bénéficiaires à la vie sociale et éducative du territoire.

Sur le même principe que le permis citoyen, les jeunes retenus pour « Passe tonBafa » s’engagent ainsi à réaliser 35 heures de bénévolat au sein d’une association rolivaloise ou d’un service municipal (avec à la clé l’obtention du « passeport du bénévolat »). La date limite de dépôt des dossiers de candidatures pour la session 2022 est fixée au 23 février. Un jury de sélection rencontrera ensuite les candidats courant mars. Pour poser votre candidature : https://www.valdereuil.fr/passe-ton-bafa

 

  • LE BÉNÉVOLAT DES JEUNES

L’engagement citoyen des jeunes est une valeur que la Ville a choisi de soutenir avec force. Aussi a-t-elle lancé l’été dernier un dispositif innovant à destination des Rolivalois de 11 à 25 ans : les actions de bénévolat. Plus de 250 d’entre eux se sont déjà lancés dans cette aventure inédite. Pendant les vacances scolaires ou lors des grands événements municipaux, ces jeunes volontaires consacrent un peu de leur énergie à leur ville en aidant les associations(Epireuil, Restos du Cœur…) dans leur quotidien, en donnant du temps aux personnes âgées(promenades intergénérationnelles…), en apportant leur contribution aux animations de la ville. En contrepartie, ils bénéficient d’activités gratuites, de sorties en tout genre, d’un accompagnement personnalisé dans leur projet professionnel. Un dispositif donnant/donnant qui, au fil des mois, séduit de plus en plus de jeunes Rolivalois, heureux de se sentir utiles, d’apporter leur pierre à la vie de la commune.

  • LES CHANTIERS JEUNES

A Val-de-Reuil, sans attendre 18 ans, ni éplucher les petites annonces, on peut décrocher un premier job pendant les vacances scolaires. Eté comme hiver, la Ville recrute des jeunes Rolivalois de 16 à 20 ans pour participer aux chantiers solidaires qu’elle lance un peu partout dans la Ville pour améliorer, réparer, transformer. Chaque année, ils sont plus de 150 à travailler deux semaines durant à l’embellissement de la plus jeune commune de France autour des chantiers jeunes.

Pour postuler : https://www.valdereuil.fr/chantier-jeunes

  • LE REVENU ÉTUDIANT ROLIVALOIS

Depuis 7 ans, la Ville accompagne les jeunes Rolivalois dans leurs études en les faisant bénéficier du Revenu Etudiant Rolivalois (RER). Cette aide financière accordée aux étudiants post-bac sous conditions de ressources a vocation à leur donner un coup de pouce pour les soutenir dans leur vie quotidienne et favoriser l’égalité des chances. Le plafond de cette aide est fixé à 1200 €, versés en deux fois sur deux ans. Une vingtaine de jeunes en bénéficient chaque année.

Renseignements auprès du CCAS au 02 32 09 51 41.

 

Partagez :

Découvrez tout le programme du marché de Noël

Le marché de Noël de Val-de-Reuil s’installe du 16 au 20 décembre sur la place des Quatre Saisons. Au programme : 30 exposants, une patinoire, un manège, un feu d’artifices et de nombreuses autres animations !  

A Val-de-Reuil, depuis le 16 novembre et le lancement des illuminations, c’est déjà les fêtes ! Tandis que les jours raccourcissent, que les premiers frimas de l’hiver se font sentir, chaque soir, dès la nuit tombée, la Ville scintille de mille feux. Avenue des Falaises, rue Courtine, chaussée de la Voie Blanche, devant la Mairie…, sapins, étoiles, arabesques et flocons forment un décor lumineux féérique, annonçant la fin de l’année et les réveillons qui s’approchent. Sans oublier l’immense « Teddy Bear » étincelant installé à deux pas de la place des 4 Saisons, devant lequel chacun peut se photographier, de jour comme de nuit, mais aussi les deux ours scintillants devant la maison médicale de la rue Courtine ou le sapin illuminé haut de 10 mètres érigé devant le théâtre de l’Arsenal. C’est une évidence : jamais il n’y aura eu autant de motifs (particulièrement économes en électricité grâce à la technologie de LEDS) et de décorations dans les rues de la ville.

Ici, certainement davantage qu’ailleurs, dans la plus jeune commune de France, ville où se côtoient plus de soixante nationalités, les fêtes de Noël incarnent, symboliquement, ce moment de fraternité universelle, de convivialité bienveillante, de partage solidaire. Ici évidemment plus qu’ailleurs, dans notre Ville où la moitié de la population a moins de 25 ans, les fêtes de Noël sont l’occasion d’offrir à tous, une multitude d’animations. Ici, le vivre-ensemble donne à cette période une dimension particulière. Il faut que Noël soit une fête pour tous, dans le respect absolu bien-sûr des précautions sanitaires et des gestes barrières. Tout, ici, a été mis en œuvre pour concilier les contraintes sanitaires et l’esprit magique de Noël.

Le grand marché de Noël du 16 au 20 décembre

affiche noel2021
affiche noel2021

Après le lancement – en fanfare – des illuminations le 16 novembre dernier, les festivités de fin d’année connaîtront un second point d’orgue le jeudi 16 décembre. Ce jour-là, avec le concours de l’association des commerçants Ascoval, soutenue et accompagnée par la Ville comme par l’Agglomération Seine-Eure, les chalets du marché de Noël ouvriront leurs volets sur la place des Quatre Saisons.

Pour cette édition 2021, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands afin que cet événement soit inoubliable pour les Rolivalois, mais aussi pour leurs voisins ou visiteurs. Le marché, de Noël, dont l’accès nécessitera (selon les décisions prises par la gouvernement) la présentation du pass sanitaire et le port du masque, durera cinq jours jusqu’au lundi 20 décembre. Il sera inauguré en présence de Monsieur le Maire le jeudi 16 décembre à 18h00.

30 EXPOSANTS DANS LES CHALETS ET SOUS LES TENTES

30 exposants accueilleront les visiteurs dans les chalets et sous les tentes pendant 5 jours.
30 exposants accueilleront les visiteurs dans les chalets et sous les tentes pendant 5 jours.

Chacun trouvera forcément son bonheur chez les 30 exposantsqui animeront ce magnifique village éphémère dès 17h00 le jeudi 16 décembre et de 10h00 à 19h00 les autres jours (nocturne jusqu’à 22h00 le samedi 18 décembre). Fleurs, bijoux, jouets, vêtements, décorations, bibelots, produits de beauté, gourmandises… autant d’idées cadeaux, pour tous les budgets.

Parce que le marché de Noël rolivalois doit, avant tout, être placé sous le signe de la joie et de la détente, tout a été prévu pour permettre aux visiteurs de prolonger leur promenade : ainsi, le samedi 18 décembre, une grande soirée gourmande sera proposée aux visiteurs. Chacun pourra déguster tartiflette ou chorba (recette de soupe traditionnelle algérienne) sous la tente de restaurationpour un prix unique de 7 €, jusqu’à 22h00.

UNE PATINOIRE GRATUITE

Patinoire gratuite pour tous !
Patinoire gratuite pour tous !

Pendant ces cinq jours exceptionnels, la place des Quatre Saisons sera parsemée d’animations pour toutes les générations. A commencer par la patinoire de 150mqui prendra ses quartiers sur le marché de Noël le jeudi 16 décembre de 17h00 à 19h00, le vendredi 17 décembre de 14h00 à 19h00 ; les samedi 18 et dimanche 19 décembre de 10h00 à 19h00, le lundi 20 décembre de 10h00 à 18h00.

Comme un bonheur n’arrive jamais seul, elle sera 100 % gratuite. Seule obligation : prévoir des gants (casques et patins sont fournis par la Ville) pour enchaîner les vrilles et triples axels sur la glace rolivaloise.

CONCERTS, MANEGES ET PHOTOS

De nombreuses autres animations viendront agrémenter l’événement.

Place à la musique autour d’un concert de chants de Noël le jeudi 16 décembre à 18h30, autour de l’orchestre d’harmonie du conservatoire le vendredi 17 décembre à 18h00 et d’un concert de musiques actuelles le samedi 18 décembre à 16h00, de chants du monde gospel le lundi 20 décembre de 16h00 à 18h00. Sans oublier bien-sûr la parade mêlant danse, danse et spectacle d’échasses avec les Ambianceurs de Noël qui déambuleront de la piscine à la place des 4 Saisons le vendredi 17 décembre dès 17h00.

Nul doute que le manège – lui aussi gratuit – fera tourner la tête et briller les yeux des plus jeunes alors que les balades à dos d’âne et en calèche séduiront toute la famille, des aînés aux bébés, pendant toute la durée du marché de Noël.

Quant au Père Noël venu évidemment de Laponieconfortablement blotti dans sa yourte, il se prêtera volontiers aux incontournables séances photos, tout près de la borne à selfies mise à disposition de tous pendant cinq jours. La magie de Noël, ce sont aussi ces ateliers de lettres au Père Noël proposés chaque jour par les équipes de la médiathèque : le vendredi 17 décembre de 14h00 à 17h00 et de 18h30 à 19h00, le samedi 18 décembre de 11h00 à 12h00 et de 15h00 à 17h00, le dimanche 19 décembre de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 17h00. Ou encore ces lectures de contes de Noël proposés le samedi 18 décembre de 11h00 à 12h00 et le dimanche 19 décembre de 10h00 à 12h00. 

LE CHOCOLAT DANS TOUS SES ETATS

Le marché de Noël rolivalois sera aussi celui de la gourmandise ! En avant-première, dès le lundi 13 décembre, et jusqu’au vendredi 17 décembre, le triporteur équipé de ses parements de fête sillonnera les quartiers pour offrir aux Rolivalois des ballotins de chocolat concoctés par les apprentis du CFA de Val-de-Reuil. De nombreux autres ballotins seront également distribués aux visiteurs le jeudi 16 décembre lors de l’inauguration du marché de Noël à 18h00.

Ateliers de fabrication de chocolat avec la chocolaterie Auzou

Petits et grands pourront par ailleurs, eux aussi, se transformer en apprentis-chocolatiers grâce aux ateliers (gratuits encore) de fabrication de chocolat proposés par le maître-chocolatier Jean-Marie Auzou le vendredi 17 décembre de 16h00 à 17h00, de 17h00 à 18h00 et de 18h00 à 19h00. Pour profiter de cette animation exceptionnelle, il suffira de se présenter 10 minutes avant le début de l’atelier qui pourra accueillir jusqu’à 30 personnes (attention, il sera impossible de participer à l’atelier une fois que celui-ci aura débuté).

Et parce que le chocolat peut aussi être une véritable œuvre d’art, Samuel Girault, champion du monde de sculpture sur glace 2020 viendra réaliser en direct sur le marché de Noël une incroyable sculpture géante en chocolat dès 17h00 le vendredi 17 décembre. L’œuvre achevée sera exposée à l’intérieur de l’immense tente de Noël, en compagnie des réalisations artistiques en chocolat réalisées par les apprentis du CFA. A découvrir tout le week-end sur le marché de Noël.

FEU D’ARTIFICE

A Val-de-Reuil plus que jamais, la nuit doit briller de mille feux ! Le vendredi 17 décembre à 19h00, le ciel rolivalois sera transpercé de lumières et de couleurs autour de quelques feux d’artifice tirés depuis l’espace vert le long de l’avenue des Falaises, face au supermarché Auchan. Venez nombreux profiter de ce spectacle exceptionnel !

 

LES MASCOTTES SONT DE LA FÊTE

Pyjamax, Sam le Pompier, Cendrillon, Mario, Stitch… ils seront tous là dimanche 19 décembre en fin d’après-midi pour une rencontre inédite avec leur jeune public. Ils seront rejoints le lundi 20 décembre dès 14h00 par Raiponce, la Petite Sirène, Pat Patrouille ou encore Spider Man en exclusivité sur le marché de Noël et dans les commerces de la ville. Ces mascottes participeront au grand goûter de clôture offert par l’association des commerçants le lundi 20 décembre à 16h30.

Des colis offerts à 1200 Seniors

Parce qu’il ne faut pas se cantonner à un simple marché de Noël, les festivités rolivaloises feront la part belle à nos aînés. Alors que de bien des communes renoncent, en ce moment, à distribuer des colis de Noël aux personnes âgées, plus de 1200 Seniors rolivalois recevront jeudi 16 et vendredi 17 décembre ce cadeau de la fidélité, du respect et de l’amitié. Un colis gourmand, rempli de produits délicats, permettra à tous de profiter d’un vrai repas de réveillon. La distribution des colis, organisée dans le plus grand respect des précautions sanitaires pour protéger nos aînés, aura lieu à la maison de la jeunesse et des associations (MJA) dès 9h00 le 16 décembre et jusqu’à 16h30 le 17 décembre. Comme chaque année, Catherine Jamet, l’épouse du Maire, se joindra aux élus de la municipalité pour une manifestation à laquelle elle tient chaque année à participer. Les seniors qui n’auront pas pu se déplacer durant ces deux jours pourront recevoir leur colis à leur domicile avant Noël.

600 enfants au Noël de la solidarité

Un grand spectacle de cirque pour le Noël de la solidarité
Un grand spectacle de cirque pour le Noël de la solidarité

Autre moment, autre public, un Noël de la Solidarité a été organisé le dimanche 12 décembre, sous le chapiteau dressé dans la cour de l’ancien collège Pierre Mendès France. Organisé à l’initiative du Collectif Vivre Ensemble (avec le soutien de la Ville de Val-de-Reuil) au bénéfice des familles accompagnées tout au long de l’année par 19 associations de solidarité, cet événement a permis à plus de 600 enfants et leur famille de profiter d’un spectacle de cirque exceptionnel.

Pour Marc-Antoine Jamet, maire de Val-de-Reuil : « Après ces deux années difficiles, c’est un devoir pour une commune dynamique comme Val-de-Reuil, c’est une exigence du service public, c’est un objectif du « vivre ensemble » que de faire en sorte que Noël reste un repère et une fête. C’est notre héritage commun et c’est celui de l’enfance et de la joie. Cette séquence nous ramène vers ces sentiments qui ne devraient jamais nous quitter : la volonté de la solidarité et l’amour de la paix”.

Partagez :

Mickaël Naassila, Rolivalois et chercheur de renommée internationale !

De nombreux Rolivalois connaissent Mickaël Naassila. A 50 ans, ce chercheur qui a grandi à Val-de-Reuil mène une carrière exceptionnelle. Il vient notamment d’être élu président de la société européenne de recherche biomédicale sur l’alcoolisme (ESBRA). Rencontre. 

Plus de 20 ans qu’il consacre sa vie à l’alcoologie. A tel point que Mickaël Naassila s’est imposé au fil du temps comme l’un des plus éminents spécialistes en la matière. En France mais aussi à l’international. Président de la société française d’alcoologie depuis 8 ans, ce chercheur rolivalois de 50 ans – que bien des habitants ici ont connus, ont vu grandir – vient tout juste d’être élu à la tête de la société européenne de recherche biomédicale sur l’alcoolisme (ESBRA). Il succède à l’Allemand Sébastian Mueller (professeur de médecine et directeur du center for alcohol research à l’université d’Heidelberg).

« C’est un honneur pour moi de présider cette institution qui avait été créée par un Français en 1987. Je suis d’autant plus heureux qu’il est très important qu’on entende parler de la France sur ces thématiques ». Un enjeu colossal pour Mickaël Naassila qui compte bien mettre à profit ce mandat de 4 ans pour faire en sorte que la lutte contre l’alcoolisme devienne une priorité au niveau européen. « Trop de gens l’ignorent mais l’alcool est la toute première cause d’hospitalisation. Beaucoup de pathologies sont effectivement liées à la consommation excessive d’alcool ». Maladies du cerveau ou du foie, pathologies cardio-vasculaires mais aussi résistance aux traitements du cancer… les conséquences de l’alcool sont protéiformes et parfois irrémédiables. D’où la volonté du chercheur de multiplier les interventions et les actions de sensibilisation auprès des jeunes (il rencontre régulièrement des collégiens, lycéens, étudiants sur le sujet) et davantage encore auprès des professionnels de santé. « Ce sera un des grands enjeux de mon mandat de président de l’ESBRA. Aujourd’hui, les professionnels ne sont pas assez formés autour de la consommation d’alcool. Je veux faire en sorte qu’ils puissent plus facilement parler alcool avec leurs patients et mieux les orienter, les soigner ».

Son combat contre les méfaits de l’alcool

Mickael Naassila est un homme heureux ! Grâce à lui, la France occupe une place prépondérante, à l'échelle européenne, dans la lutte contre l'alcoolisme
Mickael Naassila est un homme heureux ! Grâce à lui, la France occupe une place prépondérante, à l’échelle européenne, dans la lutte contre l’alcoolisme

Intarissable sur la question de l’alcool et de l’addictologie, sur ses conséquences à tous les stades de la vie, sur la nécessité d’une prise de conscience collective et politique pour enrayer ce fléau, Mickaël Naassila est incroyablement convaincant, tout autant qu’il est convaincu. Des heures entières, on l’écouterait – sans se lasser – dérouler sa vie de recherches autour de cette matière qu’il a découverte au milieu des années 90 alors qu’il était étudiant en 3eannée de sciences à l’université de Rouen. « J’ai commencé par un stage dans un laboratoire ; ma patronne travaillait alors sur de nouveaux médicaments contre l’alcoolisme. Ca a été une révélation ». Plus jamais, depuis, le chercheur n’a voulu renoncer à ce combat, poursuivant ses études autour d’un DEA (Master) de toxicologie de l’alcool puis d’une thèse sur la modélisation animale de l’addiction à l’alcool.

Membre du premier groupe de recherche en France

Après une année passée dans un laboratoire aux Etats-Unis, Mickaël Naassila rentre en France et retrouve sa « patronne » qui l’entraîne dans une nouvelle aventure. « Elle a été nommée à l’université d’Amiens et m’a proposée de créer avec elle et une autre personne un laboratoire de recherche ».Le petit groupe devient, en 2000, le premier groupe de recherche sur l’alcool et les pharmacodépendances (Grap) en France qui sera labellisé par l’INSERM en 2018. « Nos recherches ont permis de trouver de nouveaux traitements, de travailler sur des mécanismes d’action des médicaments ».

Chercheur invétéré, Mickaël Naassila a également la soif de transmettre. Dès le début des années 2000, le jeune Rolivalois décroche un CDD d’enseignant à l’université de Picardie Jules Verne (UPJV) avant de devenir maître de conférence puis, en 2007, professeur d’université. Un poste qu’il occupe aujourd’hui encore à Amiens… en plus de “mes 50 000 projets en cours”. De quoi combler ce quinquagénaire à la vie déjà bien remplie !

Rolivalois toujours !

Mickaël Naassila revient régulièrement à Val-de-Reuil, sa ville de coeur !
Mickaël Naassila revient régulièrement à Val-de-Reuil, sa ville de coeur !

De ses jeunes années rolivaloises, Mickaël Naassila ne garde que de bons souvenirs. « Je me souviens de ces tours à vélo et de ces parties de jeux avec les copains sur la dalle, de ces après-midis à la piscine et à la bibliothèque, de ces virées à la base de loisirs. A Val-de-Reuil, on pouvait faire des tas de sports, des tas d’activités ». Le chercheur, scolarisé à l’école des Cerfs-Volants, au collège Alphonse Allais puis Mendès-France, au lycée Marc Bloch ensuite, a même été, pendant plusieurs années, pompier volontaire au centre de secours de Val-de-Reuil (lorsque celui-ci était implanté au cœur de la Ville, à l’emplacement du théâtre de l’Arsenal). S’il a aujourd’hui quitté Val-de-Reuil, c’est avec le plus grand plaisir qu’il y revient régulièrement. « Mes parents habitent toujours ici ; je leur rends visite aussi souvent que je peux avec mes enfants qui aiment énormément cette ville ».

S’il a quasiment connu les premiers balbutiements de Val-de-Reuil, sa transformation ces dernières années ne lui a pas échappé. « Il y a des beaux bâtiments, la ville est embellie, les espaces verts sont magnifiques ». Son plaisir aujourd’hui ? « Pédaler en famille le long de la voie Verte, au bord de l’Eure ». Un retour aux sources apaisant auquel, pour rien au monde, il ne renoncerait.

Partagez :

Vendredi 3 et samedi 4 décembre: toute une ville mobilisée pour le Téléthon !

Venez nombreux vendredi et samedi participer aux multiples animations organisées à Val-de-Reuil dans le cadre du 35e Téléthon ! Entre Vélothon, soirée nordique à la piscine, tournois sportifs, ventes en tout genre… c’est un programme haut en couleurs qui se déclinera pendant 24 heures. 

Trois millions : c’est le nombre de personnes aujourd’hui atteintes de maladies rares en France . Pour ces malades, pour leurs familles, l’association AFM Téléthon (mène un combat sans relâche dans un seul objectif : faire avancer la recherche, faire émerger des thérapies innovantes pour permettre à ces malades de guérir. Grâce à la mobilisation citoyenne autour du Téléthon, au formidable élan de solidarité qui permet chaque année de récolter plusieurs centaines de millions d’euros à travers l’hexagone, d’importants progrès ont pu être réalisés ces dernières décennies ; des progrès qui redonnent espoir à toutes ces familles terrassées par la maladie.

Parce que la solidarité est dans l’ADN de Val-de-Reuil, la plus jeune commune de France s’associe chaque année au Téléthon dont la 35édition aura lieu ce week-end, vendredi 3 et samedi 4 décembre. Autour de la Ville, associations; entreprises, commerçants rolivalois… seront plus que jamais mobilisés. Et si vous aussi vous participiez à ce bel élan collectif ?

UN FIL ROUGE : LE VELOTHON

Ces 24 heures placées sous le signe de la solidarité se dérouleront autour d’un fil rouge : le vélothon. « Ensemble, nous pouvons former le plus grand peloton simultané jamais vu en France et aller sur la lune »…c’est le défi national de ce 35etéléthon. De Calais à Nice, de Bordeaux à Strasbourg, petits et grands sont invités à pédaler sans répit pour parcourir les 384 400 kilomètres qui séparent la Terre de la Lune. Ce défi, Val-de-Reuil a choisi de le relever à son échelle en faisant le pari de parcourir 3637 km en 24 heures (soit un centième environ de la distance totale à parcourir sur l’ensemble de la France). Jeunes ou moins jeunes, femmes ou hommes, sportifs ou non : participez, vous aussi, à cette formidable aventure !

Où pédaler pendant 24 heures ?

Dès 17h00 vendredi, des home-trainers seront installés à la piscine municipale où se déroulera la soirée nordique au profit du téléthon (lire ci-dessous). Chacun pourra apporter sa pierre en pédalant pour cette grande cause.

Rendez-vous ensuite le samedi 4 novembre de 10h00 à 18h00 pour la suite de ce vélothon exceptionnel. A vos vélos ! Un parcours de 10 km a été matérialisé et balisé dans Val-de-Reuil au départ de la place des Chalands, en passant par la route de Louviers, l’écoquartier, la Voie Verte, le Parc Sud puis la rue Grande pour revenir place des Chalands. Une manière pour tous, petits et grands, de s’associer au défi national.

Pour participer, rien de plus simple :

  • téléchargez sur vos smartphones l’application « Geovelo » (disponible sur Android et Apple) dont la Ville s’est dotée
  • créez votre compte
  • connectez-vous sur la page Velothon Val-de-Reuil.

Tous les kilomètres parcourus sur le territoire de Val-de-Reuil (et exclusivement sur le territoire rolivalois) seront alors comptabilisés pour faire grimper le compteur. Pour ceux qui souhaitent pédaler mais ne disposent pas de vélo, des deux-roues peuvent être mis à leur disposition sur la place des Chalands (sur présentation d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile) par l’intermédiaire de la vélothèque rolivaloise. De 10h00 à 18h00, les home-trainers prendront également leurs quartiers sur la place des Chalands. Ainsi qu’un grand écran qui permettra de prendre connaissance, en temps réel, de l’évolution du compteur.

Si le défi – clôturé à 18h00 le samedi 4 décembre – est relevé avec succès, la Ville s’engage à reverser à l’AFM Téléthon la somme de 3637 € (faisant référence au numéro de téléphone unique 36 37 pour faire les dons), équivalent à 1 € par kilomètre parcouru. Cette somme viendra s’ajouter aux fonds récoltés lors des nombreuses animations organisées à Val-de-Reuil entre le vendredi 3 décembre et le samedi 4 décembre. Animations auxquelles tous les Rolivalois sont invités à participer, nombreux :

Vendredi 3 décembre : un lancement sportif

  • SOIRÉE NORDIQUE À LA PISCINE

Le toit de la piscine ouvert, une eau à 30 °c pour découvrir les plaisirs des bains nordiques

Le principe de l’événement est simple : nager en plein air et au rythme des animations. Au cours de cette soirée, le toit du grand bassin sera grand ouvert afin d’offrir au public le plaisir de nager en plein air, sous les étoiles, comme le font nos amis suédois, finlandais, danois, islandais et norvégiens. Qu’on se rassure : impossible de prendre froid même si l’air rolivalois se refroidissait à des températures hivernales ! L’eau sera chauffée à plus de 30°C et de nombreuses animations seront proposées sous des jeux de lumières exceptionnels. Et puisque cet événement est organisé le jour du téléthon, il sera solidaire en plus d’être festif : chaque entrée sera reversée au Téléthon !

Organisée par la Ville de Val-de-Reuil en partenariat avec plusieurs associations sportives, la soirée est ouverte à tous les publics, les enfants comme les adultes. Au programme :

  • jardin aquatique les plus jeunes (3/8 ans) de 17h30 à 19h30
  • baptêmes de plongée de 18h00 à 20h30 et découverte de la nage mono-palmes et nage avec flotteurs
  • accès au sauna et au SPA de 17h à 20h30…

Cette soirée nordique, qui avait connu un immense succès lors de ses précédentes éditions, sera placée sous le signe de la solidarité. Alors que s’ouvrira le vendredi 3 décembre, le 35emeTéléthon, la Ville de Val-de-Reuil et les clubs partenaires ont souhaité associer l’événement qu’ils organisaient à l’opération nationale : la totalité des entrées (tarif piscine habituel) sera donc reversée au Téléthon. Attention : lors de cette soirée, le paiement de l’entrée ne peut se faire qu’en espèces (pas de carte d’abonnement).

  • VENTE DE SOUPE

Après avoir savouré les plaisirs d’un bain nordique ou tout simplement à la place de cette baignade inédite, pourquoi ne pas déguster un bol de soupe maison, concocté par l’association Epireuil ? Les bénévoles du collectif Vivre Ensemble assureront la distribution devant la piscine au fil de la soirée. Le bol de soupe sera vendu 1 € (reversé au Téléthon).

  • LES ASSOCIATIONS À L’UNISSON

Les associations sportives main dans la main pour ce Téléthon 2021. Amateurs de marche, de football ou de badminton, les clubs vous ouvrent les bras tout au long de la soirée.

Marche nocturne

Le club d’athlétisme rolivalois s’associe au Téléthon en organisant une marche nocturne au départ de la piscine à partir de 18h30. Plusieurs parcours seront proposés : 5 km, 10 km, 15 km. Prévoyez une lampe frontale. Inscriptions : 5 € minimum. Gratuit pour les enfants.

 Tournoi de football

Le club de football rolivalois organise un tournoi de football parents/enfants au gymnase Léo Lagrange de 18h00 à 20h30. 2 € l’inscription à cet événement sportif ouvert à tous.

Tournoi de badminton

Le club de badminton propose un grand tournoi déguisé de 20h30 à minuit avec animation musicale de l’association Recreasound. 2 € l’inscription à cette soirée.

SAMEDI 4 DECEMBRE : LA PLACE DES CHALANDS DEVIENT VILLAGE DU TELETHON

Le défi : parcourir 3637 km à vélo pendant 24 heures

Le samedi 4 décembre de 10h00 à 18h00, la place des Chalands se transforme en village du téléthon. Pour l’occasion, de nombreuses associations rolivaloises posent leurs valises sur les espaces extérieurs et à l’intérieur de la maison de la jeunesse et des associations.

LES ANIMATIONS INTERIEURES

  • RERS : vente de doudous, bonnets, snoods, sacs…
  • JOUET ENCORE: dons de jouets contre un don symbolique au Téléthon
  • CYBERBASE: Tournoi de jeux vidéo.
  • LA SEMAINE DES 4 JEUDIS: installation d’un espace petite enfance, d’un espace Kapla et quelques jeux en bois. Gratuit.
  • ACRI:  Tombola et ateliers dessins au Henné sur les mains.
  • Shop en Seine: vente d’objets divers (bijoux créatifs, coffrets esthétique…) dont une partie de la recette sera reversée au Téléthon.
  • CANIEDUC’EURE: vente d’objets divers sur le thème canin – tombola
  • CINEMA : vente d’affiches

LES ANIMATIONS EXTÉRIEURES

  • LES FLEURS DES FALAISES: vente de jacinthes au profit du téléthon sur le parking
  • ACRI:  vente de boissons chaudes
  • LES POULETTES ROLIVALOISES : vente de crêpes avec les œufs du poulailler participatif
  • ARDF : vente de plats chauds et de Bissap (boisson à base d’hibiscus)
  • APEColuche: vente de plats chauds

SUR LES AUTRES SITES ROLIVALOIS

  • Au gymnix (parc des Sports) : petit déjeuner de 8h30 à 10h00 avec vente de crêpes, gâteaux, café…
  • A la piscine : découverte de l’activité bébés nageurs de 9h15-11h30 (entrée reversée au Téléthon).

 

Partagez :

Du 22 au 27 novembre, Val-de-Reuil se mobilise contre les violences faites aux femmes

Tout au long de cette semaine, la Ville de Val-de-Reuil propose un programme d’actions autour de la lutte contre les violences faites aux femmes. Une semaine pour sensibiliser, prévenir et protéger. 

Tous les trois jours, en France, une femme meurt sous les coups de son conjoint ou de son ancien compagnon. Au cours de sa vie, dans la rue, sur son lieu de travail ou dans la sphère privée, une femme sur deux est la cible d’insultes, de harcèlement ou d’agression. Cette insupportable réalité est un fléau et réclame, à tous les âges et dans tous les milieux socio-professionnels, un combat de chaque instant.

Dans la continuité de son engagement quotidien, et à l’occasion de la Journée Internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la Ville de Val-de-Reuil se mobilise, du lundi 22 au samedi 27 novembre, autour d’un programme de sensibilisation auprès de ses habitants et de ses partenaires mais également de soutien aux victimes et aux associations locales.

Dans le cadre du Protocole départemental de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes que la Ville adoptera officiellement, jeudi 25 novembre, à Évreux, en présence de Jérôme Filippini, Préfet de l’Eure, la municipalité a décidé d’aller au-devant des objectifs définis dans cette convention et propose, dès ce lundi, une série d’actions et d’initiatives inédites destinées à briser le silence qui entoure encore trop souvent ces violences. Sensibiliser, participer à la libération de la parole, protéger et mieux prendre en charge, tels sont les trois grandes priorités que poursuit cette semaine de mobilisation.

Sensibiliser tous les publics : une exposition itinérante et une campagne d’affichage sur tous les supports d’information de la Ville

Mise à disposition par le Département de l’Eure, une exposition itinérante composée de 13 panneaux de 1,20m par 80cm parcourra pendant une semaine les principaux équipements recevant du public de la Ville ( Lycée Marc Bloch, Maison de la Jeunesse et des Associations, ESAT Les Rives de l’Eure, Restos du Cœur et Supermarché AUCHAN). Elle aborde sans tabou tous les phénomènes de violence intrafamiliale et vise, en se référant aux textes législatifs en vigueur, à déconstruire les stéréotypes qui participent à l’indifférence et à la banalisation des violences et des comportements sexistes pouvant conduire les victimes et leur entourage au déni ou à la sous-estimation des souffrances.

À l’initiative de la municipalité, et poursuivant les mêmes objectifs, une série de six affiches, de 1,20m x 1,80m, accessibles et visibles du plus grand nombre, sera installée sur l’ensemble des supports d’information de la commune, en centre-ville comme dans les parcs d’activité, afin de sensibiliser tous les publics aux violences subies par les femmes dans leur couple, au travail ou dans l’espace public ainsi qu’aux préjugés sexistes et au harcèlement de rue.

Échanger et débattre : une conférence-débat pour détecter les violences sexuelles dans le sport et un Théâtre-Forum à destination des élèves du Lycée Marc Bloch

Ce lundi soir, en partenariat avec l’association « Profession Sports et Loisirs 27 », la Ville accueille à partir de 18h00, à la Maison de la Jeunesse et des Associations, une conférence-débat principalement destinée aux encadrants et aux bénévoles des structures sportives et de loisirs du département de l’Eure. Elle répond à la nécessité de proposer aux professionnels et aux intervenants agissant au contact du public un même cadre de formation pour apprendre à mieux détecter et comprendre les situations de violence et à orienter les victimes vers les organismes d’accompagnement et de prise en charge.

Vendredi 25 novembre, la compagnie de Théâtre « La Mécanique de l’Instant », installée à Arcueuil et agréée par le Ministère de l’Education Nationale pour intervenir en milieu scolaire, interrogera les élèves du Lycée Marc Bloch, à partir des textes de « l’École des Femmes » de Molière, sur l’égalité entre les femmes et les hommes et les rapports entre les sexes. Dans une approche pédagogique, ce spectacle participatif invitera les lycéens de seconde et de première à prendre possession de la scène, remplacer les personnages, improviser avec les comédiens et modifier le cours de l’histoire. Ce travail théâtral doit permettre aux élèves une meilleure prise de conscience des préjugés sexistes, les alerter sur leurs effets dans les discriminations et les violences et ainsi les aider à mieux les combattre.

Protéger et aller vers les personnes exposées à la violence : des permanences juridiques « hors les murs »

Afin d’apporter une réponse adaptée aux femmes victimes de violences conjugales, avec le soutien et en étroite coordination avec le Centre d’Information sur les droits des femmes ( CIDFF ) et l’Association d’aide aux victimes, d’accès aux droits et de mesures socio-juridiques, le Centre communal d’Action Sociale organisera cette semaine deux permanences « délocalisées ». Ces points d’écoute « hors les murs » doivent permettre de créer un environnement propice à la parole et d’alléger autant qu’il est possible de le faire l’accès à un accompagnement individualisé et dans la durée. Elles auront lieu mardi 23 novembre de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30 dans les locaux de la Ressourcerie ( Centre commercial des Falaises et vendredi 26 novembre, aux mêmes horaires, au sein de l’épicerie sociale EPIREUIL ( Place aux Jeunes ).

 

Partagez :

Coupe de France : venez soutenir les footballeurs rolivalois face à Ajaccio dimanche !

Ce dimanche, Le FCVR affronte le Gazelec Ajaccio lors du 7e tour de la Coupe de France. Un match inédit qui se jouera à 14h00 à Val-de-Reuil. La billetterie (obligatoire à ce niveau de la compétition) ouvre ce mercredi. Ne manquez pas l’événement ! 

Une qualification historique ! Pour la première fois de son histoire, le club de football rolivalois atteint le septième tour de la Coupe de France. La passion du sport, la force du collectif, l’envie de se dépasser… un cocktail infaillible qui a permis aux 22 joueurs de l’équipe du FCVR (Régionale 2), emmenés par leur entraîneur Rachid Belaiouaj, de créer l’exploit ces dernières semaines en éliminant un à un leurs adversaires normands. Le 31 octobre, ils ont ainsi battu les footballeurs de Saint-Pair-sur-Mer (50) sur la pelouse manchote. Une victoire 2 à 0 qui offrait au FCVR ce ticket exceptionnel pour le 7tour à partir duquel les professionnels entrent dans la danse.

Plus que jamais Val-de-Reuil soutient son club, son équipe, ses joueurs ! Une immense bâche à l’effigie de nos footballeurs sera ainsi déployée dans les prochaines heures sur la façade de la mairie. Sur cette banderole de 8m x 5m, un seul message : « Tous avec le FCVR » !

La magie de la Coupe de France

Et ce dimanche 14 novembre, il est certain que la ville entière fera bloc derrière les joueurs rolivalois qui affronteront, sur la pelouse d’honneur du parc des sports, le redoutable Gazelec Ajaccio, ancien club de Ligue 1, évoluant aujourd’hui en National 3. Car c’est bien là toute la magie de la Coupe de France, qui a vu tomber – parfois – des mastodontes face à des petits Poucets. Et si ce Petit Poucet était blanc et bleu dimanche ? Ne doutons pas que le public sera nombreux, très nombreux pour encourager, applaudir, soutenir les joueurs locaux bien décidés à signer un nouvel exploit.

Parce que cette rencontre est avant tout une formidable fête populaire à laquelle chaque Rolivalois est invité à s’associer, la Ville a équipé le stade d’une tribune mobile de 500 places, qui vient s’ajouter aux 500 sièges de la tribune habituelle et aux pourtours de la pelouse. Si bien que près de 1500 supporters pourront assister au match dont le coup d’envoi sera donné à 14h00 précises (ouverture des portes à 13h00).

Tarif unique à 2 €

A ce niveau avancé de la compétition, le règlement de la Coupe de France impose toutefois un certain nombre d’obligations aux clubs recevant à domicile. Parmi elles, la mise en place d’une billetterie pour le public. C’est pourquoi, afin de permettre à un maximum de Rolivalois de vivre en direct cet événement sportif inédit, la Ville de Val-de-Reuil, en accord avec le FCVR, a veillé à ce que soit fixé un tarif limité, à savoir un prix unique d’entrée de 2 €.

  • La billetterie sera ouverte le mercredi 10 novembre de 14h00 à 17h00 ; le vendredi 12 novembre de 14h00 à 17h00 ; le samedi 13 novembre de 9h00 à 12h00 au local du FCVR, à l’entrée du parc des sports.
  • Possibilité également d’acheter ses billets avant le début du match ce dimanche 14 novembre (ouverture de la billetterie à 13h00).

Une chose est sûre : préparez-vous dimanche à vous plonger dans l’effervescence des plus grands matchs de football ! Des 600 drapeaux aux couleurs de Val-de-Reuil et du FCVR qui s’agiteront dans les tribunes pendant 90 minutes à l’incontournable Marseillaise qui retentira solennellement avant le coup d’envoi, des enfants de l’école de football qui accompagneront les joueurs sur la pelouse au commentateur qui présentera les équipes, annoncera les scores et informera des remplacements… Cette rencontre promet d’être un moment riche en émotions !

Tous les moyens déployés pour le FCVR

Et finalement, qu’importe le résultat du match : les Rolivalois ont déjà conquis le cœur des supporters et fait briller les yeux des petits (comme des grands). Une belle récompense aussi pour la Ville de Val-de-Reuil qui, depuis plusieurs années, déploie d’importants moyens pour permettre aux licenciés du FCVR, plus nombreux d’année en année, de vivre leur passion dans les meilleures conditions. Preuve en est ce tout nouveau terrain de football synthétique inauguré fin 2019 au stade Jesse Owens et utilisé depuis, été comme hiver, par les jeunes de l’école de football, leurs aînés mais aussi par les scolaires et les structures jeunesse de la Ville.

Preuve en est également la réfection complète du terrain d’honneur, prévue dès le mois d’avril 2022. En plus de la pelouse refaite à neuf, d’un dispositif d’arrosage automatique performant et écologique, les footballeurs disposeront de nouveaux buts, bancs de touches, éclairages…

 

En attendant, un seul mot d’ordre : Tous avec le FCVR dimanche !

Partagez :

Pour protéger la rivière, ces ados rolivalois fabriquent des bacs de rives !

Six récolteurs de déchets viennent d’être installés le long de la rivière à Val-de-Reuil. Fabriqués par une dizaine d’ados de la ville, ces bacs permettront aux promeneurs de ramasser les déchets trouvés sur leur chemin. 

Finis les déchets qui polluent la rivière ? C’est en tout cas pour limiter le fléau que la Ville, épaulée par une dizaines d’ados rolivalois, a installé ce samedi matin six « bacs de rives » sur les berges de l’écoquartier et la Voie Verte. Des équipements tout en bois 100 % recyclé à l’intérieur desquels les promeneurs peuvent désormais déposer les déchets découverts sur leur chemin, le long des rives de l’Eure. « Un petit geste geste qui permet à chacun de contribuer à préserver les espaces d’habitat naturel et la biodiversité », indique Stéphanie Rousselin, adjointe au maire en charge de la transition écologique.

Six de ces bacs sont disséminés le long de la rivière

La grande particularité de ces bacs ? « Il ne s’agit absolument pas de poubelles »… mais bien de « récolteurs de déchets ». Très concrètement, une fois les déchets déposés dans ces bacs, c’est à un inventaire très détaillé qu’ils vont être soumis sous la houlette de l’association nationale de protection des eaux et des rivières (ANPER), partenaire du projet.

« Régulièrement, les déchets seront extraits des récolteurs pour être quantifiés, analysés et valorisés », précise Anne Lehelloco, responsable développement durable de la mairie de Val-de-Reuil. Une manière pour la Ville et l’ANPER d’identifier plus précisément le type de déchets qui, des rives, finissent inexorablement leur vie dans la rivière, et de développer des pistes d’actions pour l’avenir.

Des ados plus motivés que jamais

Les ados ont passé de longues heures cette semaines à fabriquer les bacs

En attendant, une dizaine de jeunes Rolivalois du centre de loisirs de l’Elephant – tous volontaires – ont mis la main à la pâte cette semaine pour fabriquer ces récolteurs artisanaux. Parmi eux, Seyda, une lycéenne de Marc Bloch âgée de 15 ans. « Ca me tenait vraiment à cœur de participer à cette action, d’aider à recycler les choses pour que ça serve à quelque chose. Je pense aux enfants qui vont venir après nous, qui ont droit de vivre dans des lieux moins pollués ».

Les perceuses, visseuses, marteaux et autres outils de construction… ont tourné à plein régime tout au long de la semaine dans les locaux des services techniques de la ville. Sans répit, les ados se sont prêtés au jeu pendant de longues heures en ayant le sentiment de contribuer à une cause essentielle. « J’habite à l’écoquartier et je suis très sensible à tout ce qui touche à l’environnement », confie Inaya, 12 ans. Ca m’énerve tellement de voir tous ces déchets au bord de la rivière que j’ai sauté sur l’occasion quand on m’a proposé de participer à cette action ». Comme sa camarade, Omer, 12 ans, est convaincu de mener une initiative exemplaire. « Grâce à nous, dans 5 à 10 ans, la rivière sera moins polluée ».

Installation collective ce samedi

Les jeunes ont participé à l’installation des bacs ce samedi matin

Tous plus motivés les uns que les autres, la dizaine de jeunes mobilisée sur la construction de ces récolteurs de déchets n’a pas hésité à sauter du lit de très bonne heure, et malgré la pluie, ce samedi matin pour participer à l’installation (avec les services techniques de la Ville) des six bacs disséminés sur les rives.

Désormais, ils n’espèrent qu’une chose : « que les gens arrêtent de jeter les déchets dans la nature et que ceux qui en trouveront accepteront de les déposer dans les bacs », conclut Ibrahim, 11 ans.

Le projet en images :

Partagez :

A peine 3 ans et déjà handballeurs !

Très largement tourné vers la jeunesse, le club de handball (EVDRL) rolivalois vient de créer une section baby-hand pour les petits dès 2 ans et demi. Une nouvelle corde à l’arc de ce club qui brille par son dynamisme. 

Pour rien au monde, Timéo, Louise, Lucas, Capucine et leurs copains ne manqueraient leur rendez-vous du samedi matin ! Depuis quelques semaines, cette vingtaine de bambins dont les plus jeunes ont à peine 3 ans et les plus âgés bientôt 6 ans, enfilent leurs baskets ; direction le gymnase du Parc. Et c’est parti pour un peu plus d’une heure de baby-hand sous la houlette de Jordi Fichet-Garcia et Agathe Aubert !

A en juger l’enthousiasme des enfants et le sourire des parents, Christophe Van Hulle, le président de l’entente Val-de-Reuil / Louviers handball, avait raison d’y croire. « Ouvrir une section baby-hand était quelque chose qui me tenait vraiment à cœur depuis que j’ai pris la présidence du club l’an passé ».Un projet qui a finalement pu se concrétiser cet automne grâce au recrutement de Jordi (éducateur diplômé) et Agathe (service civique) désormais salariés du club.

Motricité et socialisation

Activités de motricité adaptées, première approche du lancer de ballon et des règles du collectif… tout a été imaginé pour que les tout-petits prennent un réel plaisir à cette initiation hors du commun. « Il s’agit de leur donner le goût de l’apprentissage, de manière ludique, sans s’en rendre compte », précise le président, ravi de l’engouement des jeunes licenciés.

Confortablement installés sur les bancs le long du terrain, les yeux fascinés des parents en disent long aussi sur leur perception de ces séances de baby-hand. « C’est formidable de pouvoir initier nos enfants au hand à cet âge-là. Je ne connais pas d’autres clubs qui le proposent ». Lauriane et Morgan, tous les deux anciens handballeurs, sont des parents comblés par cette initiative : « un excellent outil de socialisation et d’habilité motrice ».

Les jeunes en première ligne

Jordi Fichet-Garcia et Agathe Aubert sont les deux nouveaux salariés du club

Au final, la création de cette nouvelle section permet à l’EVDRLH d’étoffer un peu plus encore sa politique très engagée auprès de la jeunesse. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les deux tiers des 210 adhérents que compte le club ont moins de 15 ans. Et sur ce point, Agathe et Jordi, les deux nouveaux salariés, jouent un rôle fondamental. « Jordi encadre notamment les ateliers handball proposés dans les différentes écoles de la ville et animera désormais des stages pour les jeunes lors de chaque vacances scolaires ». Quant à Agathe, elle encadre les jeunes licenciés dans le cadre du mini-hand (6 -9 ans), mais aussi les féminines de moins de 13 ans, 15 ans et 17 ans.

Les retombées des JO

Côté adultes, le club – qui s’entraîne à la fois au gymnase Alphonse Allais et au gymnase Colette Besson à Louviers – n’a pas non plus à rougir de son dynamisme et de ses performances. Ainsi, les hommes de l’équipe Seniors A  évoluent actuellement en Prénational et leurs homologues féminines s’affichent en Régional excellence. Quant aux jeunes de moins de 18 ans, ils ont brillamment atteint le niveau National.

Pour ce qui est des effectifs, Christophe Van Hulle et l’équipe d’encadrement en sont convaincus : les exploits de l’équipe de France féminine et masculine lors des JO de Tokyo cet été (elles ont toutes deux remporté la médaille d’or) auront nécessairement des retombées positives sur leur club.

Et si vous aussi, vous rejoigniez l’aventure de l’EVDRL ? Pour tout renseignements et inscriptions, contacter le 06 82 99 96 86 ou evdrlhandball@gmail.com.
Partagez :

37 vélos électriques en libre-service pour les Rolivalois

Les stations de vélos électriques en libre-service sont opérationnelles. Depuis quelques jours, les Rolivalois peuvent louer les deux-roues sur les six stations disséminées en ville. Explications. 

24 mn… c’est le temps qu’il faut à Magali, une habitante de la Voie Bachelière, pour rejoindre à pied son domicile depuis la gare de Val-de-Reuil. Un trajet qu’elle effectue plusieurs fois par semaine pour des motifs professionnels.« C’est vrai que c’est un peu long mais ça me fait de l’exercice ». Depuis quelques jours, Magali a trouvé une alternative à la marche sans prendre ni le bus, ni la voiture : la trentenaire rolivaloise a tout simplement opté pour le vélo électrique !

Autant dire que l’arrivée des stations de vélo électrique en libre-service a été pour elle une véritable aubaine : de 25 mn de marche, elle a fait baisser son temps de trajet à 8 mn. « Tout en continuant à faire de l’exercice ».

Disponibles dans six endroits de la ville

Six stations viennent en effet d’être installées par l’Agglomération à Val-de-Reuil (en attendant la septième ces prochains mois près du nouveau complexe Léo Lagrange) : à la gare SNCF, sur la place des Chalands, au stade Jesse Owens, devant le conservatoire de musique et de danse, sur la place des Quatre Saisons et sur le centre commercial des Falaises. C’est ici d’ailleurs que Magali dépose son nouveau bolide – qui se verrouille alors immédiatement sur la borne – avant de rejoindre son domicile situé à quelques minutes seulement à pied.

Cette location de courte durée (24h maximum) ouverte à tous a une ambition majeure : inciter les habitants à laisser la voiture au garage pour les petits trajets et adopter le réflexe vélo.

Un plan global dédié au vélo

« Ce nouveau service s’intègre dans le plan global vélo déployé sur la ville », indiquait Marc-Antoine Jamet, lors de l’inauguration des stations samedi dernier. Un plan qui passe par l’aménagement continu de nouvelles pistes cyclables, à l’image des 400 m de voies dédiées aux deux-roues aménagées cet été sur la route de Louviers.


Forte de ses 12 km de pistes cyclables, la Ville «en comptera 25 d’ici quatre ans », précise le maire qui a fait du développement des mobilités douces l’une des priorités de son mandat.  C’est ainsi qu’un nouveau tronçon sera aménagé avant la fin de l’année au Nord de la Ville entre la voie de l’Orée et la future école Victor Hugo. Sans oublier la création prochaine de la passerelle au-dessus de l’Eure qui permettra de relier la Gare à la Place des 4 Saisons à l’abri de la circulation automobile.

Des voitures 100 % électriques

Dans le même temps, la Ville multiplie les initiatives pour favoriser les déplacements moins polluants. Aux 15 vélos électriques utilisés par les agents municipaux s’ajoutent les toutes nouvelles voitures de service, 100 % électriques, opérationnelles ces prochaines semaines. Elles viendront compléter la flotte actuelle de véhicules utilitaires municipaux (goupils) également électriques.

Comment ça marche ?

  • La location des vélos peut se faire :
        • via l’application Semo vélo – libre-service(une fois à côté du vélo, suivre les instructions sur son téléphone et composer le code de dévérrouillage) ou le site internet semo.ecovelo.mobi. Il faut alors créer un compte ; valider les conditions générales d’utilisation ; sélectionner un forfait et ajouter les coordonnées de sa carte bancaire.
        • via sms (en envoyant le code du vélo au 07 55 53 69 99)
        • via le badge ou carte atoumod.

Toutes les explications sont indiquées sur les stations.

  • Où les retirer, où les déposer ? Les vélos en libre-service peuvent être retirés sur une borne et restitués sur une autre (le verrouillage du vélo se fait immédiatement). La durée maximale de location est de 24h00 (au-delà, des pénalités sont appliquées).
  • Des tarifs variables :
    • 3cts € / minute (1,8 € pour 1h) à l’unité
    • abonnement de 7 € par mois (5 € pour les abonnés Sémo) ou 30 € par an (25 € pour les abonnés Semo) qui permet de profiter des 30 premières minutes gratuites (tarif préférentiel ensuite).
  • Le service est réservé aux plus de 14 ans.

Tous les détails du fonctionnement des vélos électriques en cliquant ici.

Contact : 09 74 59 13 14 du lundi au vendredi de 8h00 à 19h30 ; samedi de 10h00 à 17h00.
Partagez :

Participez aux ateliers de prévention aux cyber-attaques !

De plus en plus d’utilisateurs d’internet sont victimes de cyber-attaques. Pour y faire face, la Ville de Val-de-Reuil propose des ateliers gratuits, ouverts à tous le 15 octobre. 

Labellisé Maison France Services, le CCAS de Val-de-Reuil propose une écoute et un accompagnement personnalisé à ses habitants et aux personnes extérieures à la ville grâce à un guichet unique de services au public. Un dispositif de proximité dont l’ambition est de faciliter le contact avec les organismes publics (tels que Caisse d’allocations familiales, caisse nationale d’assurance maladie, ministère des finances, l’assurance retraite…) et d’apporter une aide précieuse aux usagers dans leurs démarches administratives en ligne.

Pour ses premières portes ouvertes organisées le vendredi 15 octobre de 9h30 à 16h30, la maison France Services de Val-de-Reuil a choisi de consacrer une journée entière à la question de la cyber-sécurité.

Ces douze derniers mois en France, plus de 18 millions de personnes ont été victimes de cyber-attaques en tout genre. Outre les entreprises et les administrations, de nombreux particuliers sont également exposés à ces risques dès lors qu’ils utilisent des services internet via leurs smartphones, tablettes ou ordinateurs.

Des réflexes simples à adopter

C’est la raison pour laquelle la Ville de Val-de-Reuil, avec l’aide de ses conseillers numériques, propose plusieurs ateliers de sensibilisation et de prévention face aux « rebonds de faux sites », « fishings », « intrusions réseau », « hacking », « virus »… Autant de déconvenues qui pourraient être évitées ou tout du moins limitées grâce à des réflexes simples à adopter dans la vie quotidienne (création de mots de passe complexes, comment différencier les outils connectés privés ou publics…).

 

Inscriptions indispensables

Ouvertes à tous sur inscriptions, ces séances gratuites, d’une durée d’une heure (par groupe de 10 participants maximum), permettront de présenter concrètement ce qu’est la cybercriminalité avant d’expliquer en quoi consistent les différentes attaques et de donner à chacun les clés pour mieux les contrer. Elles auront lieu de 10h00 à 11h00 ; de 11h à 12h00 ; de 14h00 à 15h00 ; de 16h00 à 17h00

L’ensemble de la journée permettra par ailleurs à l’équipe de la Maison France Services de faire connaître ses missions et ses partenaires. Aussi, la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) présentera t-elle à partir  de 13h30 son offre de service numérique et de connexion à la personne. En amont, la Carsat sera présente de 9h30 à 11h30 afin d’accueillir et de renseigner le public. En dehors des ateliers, l’entrée est libre toute la journée, sans réservations.

*Pour s’inscrire aux ateliers de sensibilisation, contacter le CCAS de Val-de-Reuil au 02 32 09 51 41 ou ccas@valdereuil.fr.
Partagez :

Incident entre deux familles à Val-de-Reuil

Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil 

Dimanche 5 septembre, en fin d’après-midi, aux alentours du Jardin de la Grosse Borne, un différend a opposé deux enfants âgés d’une dizaine d’années. Cette confrontation, à l’origine banale, a dégénéré, du fait de l’intervention d’une partie des parents, en un affrontement entre deux familles.

Un des deux enfants et sa mère semblent avoir été frappés. Le père et mari de ceux-ci, aidés de plusieurs de ses frères, aurait alors riposté blessant plusieurs personnes, dont l’une plus gravement, ce qui a nécessité son hospitalisation au CHU de Rouen. Chacun des camps aurait ensuite mobilisé ses proches pour s’en prendre à l’autre. Des échauffourées, impliquant une petite centaine de personnes, ont eu lieu entre les protagonistes en début de soirée rue de la Renardière et Voie Garance. Un équipage de police nationale, dépêché depuis le commissariat de Val-de-Reuil, est intervenu, mais, face à l’ampleur de l’incident, a dû reculer en faisant usage de gaz lacrymogènes.

Une petite dizaine de policiers municipaux ont pu, par la suite, séparer les opposants et la BAC d’Évreux, venue en renfort, a procédé – après qu’il a reçu des nouvelles rassurantes de son épouse et de son fils hospitalisés aux Feugrais – à l’interpellation du père impliqué, l’ont conduit au commissariat de Val-de-Reuil où il a passé la nuit et a été placé en garde à vue avant d’être déplacé ce matin vers un autre commissariat du département. Policiers et élus sont parvenus, dans l’intervalle, à apaiser les tensions. Le calme est revenu vers 22h30. Une enquête a été ouverte pour permettre d’élucider les circonstances et l’enchaînement des faits. Afin de veiller à la sécurité publique, une demi compagnie de CRS est arrivée cet après-midi sur la Ville pour patrouiller dès cette nuit dans sa partie piétonne.

Le maire de la Commune est resté en contact tout au long de la soirée avec le Préfet de l’Eure, M. Jérôme Filippini, le Directeur Départemental de la Sécurité Publique, M. Olivier Beauchamp, et le nouveau commissaire de Val-de-Reuil, M. Pierre Martinez, afin de s’assurer avec eux que la situation demeurait sous contrôle.

Marc-Antoine JAMET, Maire et Conseiller départemental de Val-de-Reuil, rappelle que : «Nul ne peut se faire justice par lui-même. Les forces de police, seules chargées de faire respecter la Loi et l’ordre républicain, doivent être entourées du plus grand respect et être assistées par chacun. Le Vivre Ensemble rolivalois, miracle paradoxal quand on observe ce que vivent les habitants de nombre de localités comparables à Val-de-Reuil, exige tolérance, bienveillance et compréhension entre tous. C’est ce que j’ai rappelé aujourd’hui à différents groupes de mes concitoyens, choqués ou émus, en souhaitant que les victimes de ces heurts connaissent une convalescence rapide et complète. Il faut que les auteurs des actes de violence qu’ils ont subis soient jugés et punis. Toute personne qui ne comprendrait pas le sens de ces règles s’exclurait de la communauté rolivaloise et trouverait les autorités municipales pour s’opposer à elle. La République ne reconnaît aucune communauté et la Ville ne connaît que des rolivalois tous égaux et tous responsables de leurs actes. La violence n’a pas droit de cité ».

 

Partagez :

Val-de-Reuil : les événements et équipements soumis au pass sanitaire le 21 juillet

Suite aux annonces du Président de la République le 12 juillet et aux décisions prises par le gouvernement en début de semaine, l’ensemble des lieux de loisirs et de culture accueillant plus de 50 personnes sont soumis à la présentation d’un pass sanitaire à compter du 21 juillet.

Aussi la Ville de Val-de-Reuil est-elle contrainte d’adapter dès demain, l’accès à ses événements proposés cet été et certains de ses équipements municipaux.  

 

TROIS SITES CONCERNES

Sont concernés par ce nouveau dispositif sanitaire qui vise à freiner la propagation du virus :

  • Val-de-Reuil Côté Plage installé au jardin sportif, sur la route de Louviers et dans la cour de l’école du Pivollet jusqu’au vendredi 27 août
  • Le festival Cin’Eté organisé chaque soir à la nuit tombée dans la cour de l’ancien collège Pierre Mendès France.
  • La piscine municipale, place aux Jeunes.

A compter de ce mercredi 21 juillet, toutes les personnes de 18 ans et plus munies d’un pass sanitaire pourront avoir accès à ces quatre sites. Cette obligation ne s’appliquera qu’à partir du 30 août pour les jeunes de 12 à 17 ans. Quant aux enfants âgés de moins de 12 ans, ils ne sont pas soumis au pass sanitaire.

 

EN QUOI CONSISTE LE PASS SANITAIRE ?

Le pass sanitaire demandé à l’entrée de chacun de ces sites peut prendre plusieurs formes :

  • Un certificat de vaccination, dès lors que le parcours vaccinal est complet (soit au moins une semaine après la seconde injection)

ou

  • Un test PCR ou antigéniques négatifs de moins de 48 heures (plusieurs pharmacies de la ville proposent des tests antigéniques sur rendez-vous).

ou

  • Un certificat d’immunité au Covid-19 (test PCR ou antigénique positif datant d’au moins 11 jours et de moins de six mois).

Merci de présenter l’une de ces preuves sanitaires, accompagnée d’un justificatif d’identité avec photo aux agents qui vous accueilleront à l’entrée de Val-de-Reuil Côté Plage et de Cin’Eté, à l’accueil de la piscine municipale et du cinéma.

 

LA MEDIATHÈQUE & LE CINÉMA S’ADAPTENT

Afin de permettre aux usagers de la médiathèque d’accéder à l’équipement municipal sans être soumis au pass sanitaire, la Ville de Val-de-Reuil a pris la décision de limiter la capacité d’accueil à 50 personnes maximum à compter de ce mercredi 21 juillet.

Le cinéma les Arcades, sur la place des Chalands, a également opté pour une jauge limitée à 49 personnes. Les spectateurs peuvent donc profiter des salles obscures rolivaloises sans pass sanitaire. Le port du masque reste toutefois obligatoire.

 

EXTENSION DU PASS SANITAIRE LE 1ER AOUT

A partir du 1eraoût, une deuxième étape de l’élargissement du pass sanitaire entrera en vigueur. Elle concernera notamment :

  • les bars et restaurants
  • les transports longue distance (train, avion, car)
  • les maisons de retraite
Partagez :

Votre été à Val-de-Reuil : tout le programme des animations !

Cet été à Val-de-Reuil, une profusion d’animations ludiques, festives, culturelles… viendra rythmer vos journées comme vos soirées ! Dès demain, vendredi 9 juillet, plongez-vous dans la magie de l’été : Val-de-Reuil Côté Plage s’ouvre en fanfare pour 7 semaines de plaisirs! 

Il ne manque plus que le soleil et tout est fin prêt pour vous offrir le plus mémorable des étés à Val-de-Reuil. Au jardin sportif, à la piscine, dans la cour de l’ancien collège Pierre Mendès France ou sur l’esplanade de la mairie… ce sera l’embarras du choix pour les petits comme pour les grands.

C’est un temps fort de l’été : Val-de-Reuil Côté Plage revient en force du 9 juillet au 27 août. Profitez du sable blanc, d’une pause sur les transats à l’ombre des parasols, des structures gonflables, manèges, ateliers et animations en tout genre disséminés à l’intérieur du jardin sportif, sur la route de Louviers et dans la cour de l’école du Pivollet.

Ne manquez pas non plus les festivités du 14 juillet, l’incontournable Festival Cin’été, les sorties famille à la mer, les animations à la piscine ou encore les concerts et guinguettes proposées en soirée !

Le guide de l’été, distribué ces prochains jours, est à télécharger ici ou à consulter ci-dessous(précautions sanitaires obligent, quelques modifications ont dû être apportées au guide que vous avez peut-être consulté en ligne ce week-end). On vous attend nombreux tout au long de l’été !

Oops! You forgot to select a pdf file.

Partagez :

Vous êtes sans connexion