Étiquette : seniors

Nous recrutons : Agent d’animations pour la résidence ESPAGES

Cadre d’emploi : Adjoint d’animation

Sous l’autorité de la Directrice de l’Espages, vous organisez des activités et festivités pour les trois publics de la résidence (personnes âgées, jeunes adultes et personnes accueillies en logement temporaire).

Qu’est-ce que l’ESPAGES ?

L'ESPAGES - Résidence de personnes âgées - Foyer Jeunes Travailleurs

L’ESPAGES

L’Espages : un lieu unique en son genre dont le nom est né de la contraction de l’expression « espace des âges ». Entre le foyer-logements pour personnes âgées et le foyer des jeunes travailleurs, toutes les générations s’y retrouvent. Visite guidée La résidence Espages abrite 80 logements, tous occupés, ...
Lire La Suite…

Vos missions principales sont :

  • Concevoir, mettre en place des projets socio-culturels fédérateurs et innovant en effectuant le suivi ;
  • Préparation et pilotage des actions d’animations, de sensibilisation, de création, d’exposition et de diffusion ;
  • Participation à différents groupes de travail internes ou externes ;
  • Élaborer et suivre le budget lié aux activités ;
  • Ouverture de la résidence sur la ville.

Qualités et compétences requises

Diplômé(e) d’un Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport (BPJEPS) ou équivalent, vous disposez d’une expérience réussie auprès d’un public fragile vous permettant de justifier de vos qualités d’organisation et de planification, d’un sens de l’écoute active et de l’observation et du service public. Vous êtes disponible le soir et les week-ends en fonction des nécessités de service.

Conditions d’exercice

  • Rémunération statutaire et régime indemnitaire ;
  • Poste à pourvoir le plus rapidement dans le cadre d’un remplacement ;
  • 20 heures par semaine.

Consulter l’offre

Pour adresser votre candidature :

Si ce poste vous intéresse, veuillez adresser votre candidature, curriculum vitae et lettre de motivation manuscrite, avant le 18 juillet 2021. Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Mme Sonia ROSSIGNOL, directrice du C.C.A.S par courriel srossignol@valdereuil.fr

Pour postuler par courriel

Recrutement Agent d'animation pour l'ESPAGES - Juillet 2021

Pour postuler merci d'utiliser le formulaire ci-dessous.
  • Hidden
  • Merci de déposer un Curriculum-vitae et une lettre de motivation (format pdf)
    Déposer les fichiers ici ou
    Types de fichiers acceptés : pdf, Taille max. des fichiers : 128 MB, Max. des fichiers : 2.

    Un festin à la porte des séniors

    Pour ne pas rompre la tradition, le banquet du 8 mai s’est transformé en livraison à domicile ! Pendant ces deux prochaines semaines, des élus et agents municipaux sillonnent la ville pour offrir près de 1 000 repas aux séniors rolivalois. Reportage.

    Mardi et mercredi matin, les séniors ont eu la surprise de découvrir un colis bien garni sur le pas de leur porte. Crise sanitaire oblige, le traditionnel banquet du 8 mai a été annulé. La municipalité a donc décidé de s’adapter en venant à la rencontre des séniors rolivalois pour leur offrir près de 1 000 colis raffinés. “Chaque année, à l’issue de la cérémonie du 8 mai, nous nous retrouvons lors d’un repas festif prolongé par un après-midi agrémenté de spectacles et d’un bal dansant. Comme moi, je sais que nos séniors sont très attachés à ce rendez-vous. Malheureusement, il était prématuré de se réunir. C’est pourquoi nous avons pris la décision de venir directement à leur domicile, leur remettre un coffret-repas”, explique Marc-Antoine Jamet.

    Poulet ou poisson

    Dès 8h30, les glacières étaient déjà prêtes à être embarquées du stade Jesse Owens. Dans les colis confectionnés par un traiteur de renommée, on retrouve un repas gourmand mêlant des plaisirs salés et sucrés adaptés aux régimes alimentaires de nos aînés. “Chacun nous a dit ses préférences et on s’est adapté. Il y a des colis avec du poisson et d’autres avec du poulet. Au total plus de 970 personnes seront livrées ces quinze prochains jours”, explique Christine Lebrun, directrice de l’ESPAGE.

    Après quelques vérifications et un dernier point sur les adresses présentes sur la carte, trois équipes montent dans des véhicules utilitaires floqués au logo de Val-de-Reuil  afin  de  débuter  la  livraison  des  coffrets.

    À bord, on retrouve Christian Avollé, adjoint en charge du cadre de vie et Jean-Claude Garcon, agent au service des sports.

    “Il y a beaucoup de personnes âgées seules. Notre visite est quelquefois la seule de la semaine, ils nous attendent avec impatiente” souligne Jean-Claude au volant. Un dernier virage et les deux livreurs de bonheur se garent rue Jeune.

     


    Un rayon de soleil matinal

    Comme pour les colis de Noël, les équipes suivent un listing avec les adresses et les numéros des séniors.  “J’aime beaucoup participer aux opérations de livraison, on rencontre les gens, on apprend à les connaitre, on échange avec eux sur tout un tas de sujets. C’est un rayon de soleil qui arrive au bon moment ! “ s’exclame Christian avec deux glacières noires dans les bras. Le premier rolivalois de la matinée à recevoir son colis est Michel Pierru. Le duo toque deux fois à sa porte et le retraité ouvre tout enchanté : “C’est très gentil, même s’il n’y a pas de fête, ça fait plaisir de recevoir ce repas ici. On va le déguster ce soir je pense, j’en salive déjà !” 

     

    Après quelques échanges, il est temps de changer de rue et de monter quelques marches dans un immeuble de la rue Boréale. Fabienne Denuzamti vient de sortir de son lit pour recevoir son colis qu’elle attendait avec impatience : “Je vais le manger ce midi. J’ai hâte de goûter !” Cette Rolivaloise a choisi de prendre le poisson, Christian lui confirme qu’elle ne sera pas déçue : “Vous allez voir, il est délicieux !” 

    Un peu plus haut, voie Marelle, le duo sonne à la grille d’une maisonnette au jardin rempli de fleurs printanières. Bernard Boudier vient de rentrer de courses et les accueille avec sa femme sur le seuil de leur porte. “On espère pouvoir tous se retrouver l’année prochaine !” glisse le couple qui ironise sur la météo : ” on ne va pas pouvoir le manger en terrasse mais le coeur y est !”

    “Le champagne est au frais”  

    Rue septentrion, dans le couloir d’un immeuble, deux voisins discutent tranquillement. “Vous êtes en avance !” s’exclament les deux séniors en donnant leurs noms de famille. “C’est une bonne alternative. Même si on fait pas la fête, on est gâté”, lance Danièle Luce en prenant son repas composé de saumon fumé, d’un dos de cabillaud et d’un crumble au chocolat, qu’elle projette de déguster avec Loïc Le Guennec le Garrec, son voisin de palier : “On va manger ensemble, on a le champagne au frais ! ” 

    Deux portes plus loin, Luisa Ibanez vient de se réveiller. Le plaisir est immense quand elle ouvre la porte de son appartement : “C’est gentil de penser à nous, ça fait chaud au coeur dans ses moments difficiles pour tous.”

    Jusqu’à la pause-déjeuner, les livraisons de repas se sont enchainées avec des échanges uniques et des sourires complices !

    Les prochaines livraisons de 9h00 à 12h00 :

    • Jeudi 27 mai : Voie blanche
    • Vendredi 28 mai : Eco Quartier et les Coteaux
    • Lundi 31 mai : La Dalle
    • Mardi 1er juin : Rue Courtine jusqu’à Léo Lagrange
    • Mercredi 2 juin : Louise Michel jusqu’à la voie de Bas
    • Jeudi 3 juin : Quartier de la Trésorerie
    • Vendredi 4 juin : Cave et Rives de l’Eure

    Si vous ne pouviez pas être présent ou si un rendez-vous vous obligeait à vous absenter momentanément au cours de cette journée, l’équipe de l’Espages, se fera un plaisir de vous répondre au 07.61.73.34.88 (entre 8h30 et 18h00) ou par mail à seniors@valdereuil.fr, afin que votre colis puisse vous êtes remis à la date et à l’heure qui vous convient.

     

    Les travaux de la nouvelle résidence Ages & Vie viennent de commencer !

    C’est à l’angle de la Voie Blanche et de la Voie Bachelière que la résidence Ages & Vie sortira de terre fin 2021. Trois colocations pourront être louées à 24 personnes âgées dans un bâtiment à la pointe de l’éco-construction !

    Prendre soin de nos ainés est une priorité de la municipalité ! Et pour cause, la construction de la nouvelle résidence Ages & Vie destinée aux personnes en perte d’autonomie a commencé au début du mois de novembre. Loin de la traditionnelle maison de retraite, la colocation est au cœur du projet. Les Rolivalois ne pouvant (ou ne voulant) plus habiter seuls, pourront rester en ville et bénéficier d’un accompagnement personnalisé grâce à la présence 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 d’auxiliaires de vie et de personnels de santé.

    Trois colocations de 380 mètres carrés

    « Quelques mois après l’apparition du coronavirus, nous sommes convaincus que notre dispositif mêlant architecture bienveillante et organisation à taille humaine est le bon choix. C’est une solution qui protège sans isoler. » signale Julien Comparet, représentant de la société. La résidence sera accessible en face de la place des Quatre Saisons, le long de la Voie Bachelière. Le bâtiment permettra à 24 personnes âgées, en autonomie moyenne, de s’installer sur l’un des trois étages de 380m2 chacun. Un espace individuel de 30m2 sera aménagé dans chaque colocation. Les locataires en couple pourront bénéficier d’un petit studio. « Une priorité sera accordée aux habitants de Val-de-Reuil et à leurs ascendants. »

    Logements à haute qualité environnementale

    Les logements de la résidence répondront également aux dernières normes en matière d’éco-construction. “Nos constructions bénéficient du label NF habitat HQE, c’est-à-dire la plus haute qualité environnementale thermique et acoustique. On va au-delà de la réglementation ! L’isolation de la résidence sera parfaitement thermique et l’habitabilité la plus pointue possible pour permettre aux locataires de vivre avec de la lumière naturelle sans trop de baies vitrées pour qu’ils puissent mettre leurs meubles.” explique Philippe Prévost, responsable des constructions Ages & Vie. Toute la résidence rolivaloise sera accessible aux personnes à mobilité réduite avec l’installation, dans les parties communes, de rampes d’accès, mains courantes et d’un ascenseur. Dans chaque appartement, la salle de bain sera adaptée aux personnes à mobilité réduite. Enfin, la résidence sera chauffée par un système de pompe à chaleur à haut niveau de performance énergétique.

    Des séniors chouchoutés

    Chaque logement comprendra un salon, une salle à manger et une cuisine, où les repas seront préparés quotidiennement et les menus choisis en concertation avec les colocataires.  « Les logements s’adaptent aux besoins des colocataires et évoluent en fonction de leur niveau de  dépendance. Une équipe d’auxiliaires de vie s’occupe de l’aide au lever, au coucher, à la toilette, aux déplacements, à la préparation et la prise de repas, au ménage, à l’entretien du linge, des animations et la vie sociale… » précise Julien Comparet en indiquant que neuf emplois pérennes et non délocalisables seront créés.

    À deux pas des commerces de la place des Quatre Saisons, la résidence rassemble tout pour ne pas rompre l’isolement des aînés : « les colocataires qui le souhaitent sont invités à participer à la vie de la maison comme les repas, le jardinage… »

    Contrairement à certains EPHAD, le reste à charge des familles est nettement moins conséquent avec une prise en charge du loyer, des charges locatives, des frais d’achats alimentaires et des prestations d’aide à la personne. Il peut varier en fonction des situations individuelles.

    Il faudra attendre fin 2021 pour pouvoir poser ses valises dans cette alternative moderne où le « chez soi » est roi !

    Plus de renseignements au : 08.01.07.08.09

    ou à l’adresse : contact@agesetvie.com

    https://www.agesetvie.com/ 

    Les aides à domicile participent au projet de vie des Rolivalois

    Elles sont une quarantaine à intervenir sur la ville pour aider les séniors et les personnes en situation de handicap dans leur quotidien. Les aides à domicile de l’ASI veillent sur la santé des bénéficiaires en lien avec le corps médical. Rencontre.

    Prévenir, préserver, créer du lien… Les aides à domicile de l’ASI (Association de services intercommunale) ont plusieurs casquettes pour mener à bien leurs missions. 7 jours sur 7 une centaine de Rolivalois en perte d’autonomie font appel à leurs services pour poursuivre leur vie au sein de la société.

    Le bras d’appui qui complète les services de santé 

    “Sans aide à domicile, les personnes âgées et en situation de handicap seraient marginalisées, elles construisent un projet de vie avec eux”, affirme la directrice de l’ASI, Louisa Belaggoune. Pas moins de trois cents personnes bénéficient des services de l’association, qui gère quarante-trois employés dans les cantons de Val-de-Reuil, Pont-de-l’Arche, Louviers Nord et Louviers Sud, soit trente cinq communes. Depuis 1984, cette structure est un appui social qui ne cesse de croître avec trois nouvelles recrues. Entre portage de repas, toilette, nursing, prise de médicaments, lien social ou encore ambassadrices des campagnes de sensibilisation telles que la grippe, les aides à domiciles sont de véritables mines d’or pour les familles et les personnes aidées. Même en pleine crise sanitaire, l’adaptation s’est vite mise en place: “On est au coeur de la crise, depuis le début, on a mis en place toutes les précautions bien avant le premier confinement. On est en lien avec tous les acteurs locaux, médecins, assistants sociaux, mairies…”  Pour éviter les brassages, les auxiliaires de vie disposent de leur planning en ligne et privilégient au maximum le nettoyage des zones de contact sur le terrain. “Elles s’érigent en ambassadrice pour le public vulnérable” souligne Louisa fière de porter la voix de ses actions sociales au coeur de la ville depuis maintenant 18 ans.

    « Quand je vois les gens heureux, je suis heureuse ! Comme ça, quand je rentre chez moi, j’ai l’esprit tranquille”

    Karine Richard vient d’arriver devant les locaux de l’ASI. Cette aide à domicile exerce son métier depuis 32 ans. En vélo ou à pied, elle sillonne les rues rolivaloises avec son manteau fluo et son bonnet de père Noël. “Quand je vois les gens heureux je suis heureuse ! Comme ça quand je rentre chez moi, j’ai l’esprit tranquille”, clame-t-elle sur la route pour passer 45 minutes avec Michel Letellier, 90 ans. Arrivée à l’Impasse Yrel, son bénéficiaire lui lance un grand bonjour pour la deuxième fois de la journée. “Ça fait du bien de la voir, quand elle est là, tout va bien ! Elle s’occupe très bien de moi et elle est toujours en train de chanter “, souligne le retraité qui regarde ses anciennes cassettes de vacances sur son téléviseur. Après un brin de vaisselle, Karine s’installe à table pour faire une partie de Domino au milieu des photos de voyages : “Quand je viens chez lui je voyage, c’est pour ça que j’aime bien ce travail là, j’en apprends beaucoup.” Une bonne humeur qu’elle transmet tous les jours depuis cinq ans à ce Rolivalois installé dans la ville nouvelle depuis 1989. En général, Karine se relaie avec ses collègues pour trois visites par jour multipliant les tâches : portage du repas du midi, courses, toilette…. Une vocation qui est loin de s’estomper devenant un véritable pilier pour la société.

    Association de Services Intercommunale A.S.I 80 Rue Grande, 27100 Val-de-Reuil

    Plus de renseignements au 02 32 59 68 93

     

    Les lutins municipaux distribuent les colis de Noël aux séniors

    Du 9 au 16 décembre, des équipes d’élus et de fonctionnaires se relaient dans chaque quartier pour distribuer les colis de Noël aux 1 200 séniors de la ville. Même le froid n’a pas glacé le sourire et la joie des rolivalois !


    L’atelier du père Noël est déjà en action  ! Depuis ce mercredi, des duos composés d’élus et d’agents municipaux traversent la ville à bord de leurs voitures utilitaires à l’allure d’un traîneau rempli de cadeaux à distribuer aux séniors rolivalois. Contrairement aux années précédentes, la crise sanitaire ne permet pas de célébrer les fêtes de fin d’année à la MJA. La municipalité a donc décidé de s’adapter en venant à la rencontre des aînés pour offrir leur 1 200 colis festifs sans risque pour leur santé ! Pas de  passage  par  la  cheminée mais  une  rencontre  pleine  de  gaieté.

    La Bamboche en atelier du père Noël

    Vêtu de bonnets et de gants, la dizaine d’élus et d’agents du jour s’apprête à charger les coffres des voiturettes telle une hotte bien garnie. Il est 9H à la salle de la Bamboche quand le coup d’envoi retentit. Devant la porte, les cadeaux sont installés par groupe et attendent d’être offerts. Une glacière bleue pailletée pour les hommes et un cadeau rouge pour ces dames. Sur les coffrets, des gommettes de sapin scintillantes sont collées pour les différencier. “Ils ont été arrangés pour ceux qui ne mangent pas de porc ou de viande, et ceux qui ne boivent pas d’alcool” , explique Nanye Aboki, agent en charge de l’événementiel. Au total, 150 colis seront livrés pour les deux premières journées de livraison sur la dalle piétonne. Allal El Ouerdighi, le directeur du CCAS, chapeaute les duos. “Si personne ne répond, vous laissez des avis de passage” indique-t-il aux premiers à partir. Avec leurs gilets jaunes estampillés Val-de-Reuil, les livreurs s’apparentent aux lutins magiques, prêts à donner de la joie aux aînés.

    À la recherche de la bonne adresse

    Le listing des numéros d’appartements dans les mains, Inci Altuntas, conseillère municipale à la santé débute sa livraison avec Pierre Grondin, agent d’accueil au service des sports. ” Ça fait plaisir, j’avais fait la distribution des masques au premier confinement, là c’est autre chose. On leur apporte de la bonne humeur, ils apprécient cette intention. Et c’est tout à fait normal, ils le méritent !” , confie l’élue les bras chargés de cadeaux aux rubans dorés. Pour la matinée, le duo doit livrer une quinzaine de colis autour de la Voie Blanche. “Alors, le numéro 21… ça doit être ici” , glisse Pierre en appuyant sur l’interphone. Tous les deux expliquent leur venue et pénètrent dans le hall d’entrée. Madame Huang leur ouvre la porte tout heureuse d’ouvrir son coffret.

    “C’est bien en plus c’est au pied de ma porte donc parfait”

    Un peu plus loin, du côté de la médiathèque, Tanja Guth, conseillère municipale en charge de la biodiversité et Mokhtar Benhari, coordinateur des agents techniques au sport se garent au pied de l’immeuble de la rue du Lierre.

    Après un léger coup d’oeil sur les boîtes aux lettres, l’élue croise Jocelyne Guillotin une jeune retraitée de 68 ans qui vient tout juste de recevoir son colis des mains de Christian Avollé, adjoint en charge du cadre de vie. “Je ne l’ai pas encore ouvert, mais il est très joli !” s’exclame la Rolivaloise qui remercie une nouvelle fois la mairie.Trois marches plus haut, c’est au tour de Patrick Edeline de recevoir sa glacière irisée. “Oh ! Tout ça !” sourit-il les yeux pétillants. Après dix petites minutes de discussion, Tanja redescend pour offrir son dernier colis à Taied Sebiai qui ouvre sa porte avec surprise. “C’est la mairie ! On vous offre ce super colis !”,  s’exclame l’élue toute fière. Un plaisir pour ce senior qui n’a pas eu besoin de se déplacer : “C’est bien, en plus c’est au pied de ma porte donc c’est parfait!” 

    Les traîneaux des agents municipaux déambuleront dans les quartiers jusqu’au dernier coffret !

    Distribution des colis de Noël de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30 : 

    • Jeudi 10 décembre : Dalle piétonne
    • Vendredi 11 décembre : Quartier de la Trésorerie
    • Lundi 14 décembre : Voie Blanche
    • Mardi 15 décembre : Écoquartier des Noés
    • Mercredi 16 décembre : Quartier du Cavé

    Si vous ne pouviez pas être présent ou si un rendez-vous vous obligeait à vous absenter momentanément au cours de cette journée, l’équipe de l’Espages, dirigée par Mme Christine Lebrun, sa directrice, se fera un plaisir de vous répondre au 07.61.73.34.88 (entre 8h30 et 18h00) ou par mail à seniors@valdereuil.fr, afin que votre colis puisse vous êtes remis à la date et à l’heure qui vous convient.

    Des courses au pied de la porte

    Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses. Deux jours par semaine, trois médiateurs du CCAS réapprovisionnent les plus vulnérables tout en leur apportant du soutien. Reportage.

    En à peine une heure, le frigo et les placards des personnes à risques sont de nouveau ravitaillés. Afin de protéger les séniors et les plus fragiles de la COVID-19, la ville de Val-de-Reuil a mis en place un système de portage de courses. Ainsi, tous les mardis et jeudis, trois médiateurs sociaux du CCAS (centre communal d’action sociale) viennent livrer une dizaine de Rolivalois. Une première qui, depuis 4 semaines, a créé un lien unique entre les agents et les habitants.

    Soulager les plus vulnérables

    Il est 14h, Fidèle Ébéngo et Mohamadou N’diaye viennent récupérer la liste de course de Joëlle, une résidante de l’ESPAGES. « Les habitants nous appellent sur un numéro spécifique et on cale une heure pour venir. Ils nous donnent de l’argent dans une enveloppe avec leur liste. C’est une nouvelle mission qui est indispensable, on le fait avec le cœur. » expliquent les deux médiateurs sociaux en direction du supermarché. Pour cette fois, un arrêt devant l’eau gazeuse suffit. « On s’adapte aux demandes des habitants, s’ils ont besoin de médicaments, on va à la pharmacie, s’ils veulent un produit d’un magasin bien précis on y va également » souligne Mohamadou en déposant les packs d’eau en caisse. Ensuite, les deux agents filent en direction de la médiathèque : « Un habitant a commandé des livres, pour le soulager, on lui livre au pied de sa maison ! »

    « Il y a moins de stress »

    Cet habitant, c’est Edmont, qui habite le quartier des Cottages. « C’est très bien comme dispositif. Il y a moins de stress.La semaine dernière je me suis fait livrer des courses, c’est une belle initiative. » lance le Rolivalois en récupérant ses ouvrages à son portail.

    Ce service, déjà opérationnel lors du premier confinement, est nécessaire selon Veasna Pich, responsable de l’équipe des médiateurs de nuit : « On a eu des retours très chaleureux. Outre les courses, on discute avec eux, ça égaye leur journée ! ».

    Retours tout aussi positif des élus rolivalois qui, dès le début du confinement, ont chacun pris contact par téléphone avec l’ensemble des Seniors confinés afin de s’assurer que tout allait bien.

    Renseignements au : 02.32.09.46.92

    Faire les courses et récupérer les médicaments pour les plus fragiles

    À Val-de-Reuil comme partout en France, la vie s’organise à l’heure du confinement. Rester chez soi pour ceux qui n’ont pas à se rendre sur leur lieu de travail reste la plus grande des priorités, des obligations pour limiter l’épidémie de CoVid 19. Des consignes strictes que la Ville de Val-de-Reuil rappelle jour après jour tout en assurant, autant que possible, ses missions de service public.

    Les équipes du CCAS se relaient chaque jour

    Depuis six jours, c’est l’effervescence autour des permanences téléphoniques de la mairie. Et particulièrement au CCAS de la Ville, plus que jamais mobilisé auprès des plus fragiles. Chaque jour, les agents se relaient par équipes pour accompagner les Rolivalois âgés, en situation de handicap, malades… dans l’organisation de leur vie quotidienne. « Depuis mardi dernier, nous proposons aux personnes qui ne peuvent pas sortir et n’ont aucune solution dans leur entourage de faire leurs courses », indique Allal El Ouerdighi, directeur du CCAS. Sans relâche, les équipes mobilisées se rendent ainsi au domicile de ces personnes fragiles, tentent de répondre au mieux à leurs besoins de première nécessité.

    Un grand soulagement

    Vous avez besoin du soutien du CCAS ? Contactez le 02 32 09 51 41.
    Vous avez besoin du soutien du CCAS? Contactez le 02 32 09 51 41.

    « Un grand merci pour ce que vous faites pour nous », glissait Thérèse ce lundi matin en ouvrant sa porte au directeur du CCAS. « Nous avons besoin d’aller chercher nos médicaments à la pharmacie mais nous savons que ce n’est pas prudent du tout de sortir de chez nous ». C’est donc avec un grand soulagement que la septuagénaire rolivaloise a remis son ordonnance et sa carte vitale au représentant de la mairie.

    Une petite heure plus tard, retour chez Thérèse et Henri pour le directeur du CCAS. Masque sur le visage, sachets de médicaments dans les mains, il remet au couple du Cavé leur traitement indispensable. Tout en s’assurant que le couple a de quoi manger. « Il y a une grande solidarité entre voisins », reconnaît Thérèse. « Ma voisine qui fait ses courses sur le drive, m’a proposé de faire les miennes et de me les apporter. C’est une vraie chance ».

    Auchan se mobilise

    Pour ceux qui ne peuvent s’appuyer sur leurs proches et qui souhaitent continuer à faire leurs courses par eux-mêmes, le supermarché rolivalois Auchan a également décidé d’adapter son activité aux plus vulnérables. Désormais, chaque lundi et chaque jeudi de 8h00 à 9h00, le magasin est exclusivement ouvert aux personnes fragiles (femmes enceintes, handicapés, plus de 60 ans…) pour limiter le contact extérieur. « J’y suis allé dès ce matin ; c’est vraiment une bonne initiative ; on se sent plus en sécurité », confie Jean-Pierre, un septuagénaire rassuré.

     

    Prendre contact avec le CCAS

    Vous avez des difficultés particulières ? Vous souhaitez être aidé par le centre communal d’action sociale ? Contactez le 02 32 09 51 41. Les agents municipaux sont à votre écoute, à votre service pendant cette période exceptionnelle.

    Actualités concernant le Coronavirus

    Val-de-Reuil : les événements et équipements soumis au Pass sanitaire depuis le lundi 9 août 2021.

    Depuis lundi 9 août, le Pass sanitaire est étendu à de nouvelles catégories de lieux, évènements et usages. Aussi, la Ville de Val-de-Reuil adapte dès aujourd’hui, l’accès à ses événements proposés cet été ainsi qu’à certains de ses équipements sportifs, culturels et sociaux. Equipements publics et évènements concernés par le Pass ...
    Lire La Suite…

    Au gymnase Alphonse Allais, 350 personnes vaccinées en une journée !

    Près de 350 personnes ont franchi les portes du gymnase Alphonse Allais hier pour recevoir leur première injection du vaccin contre le COVID-19 et retrouver un peu plus de liberté et de sérénité. Depuis le début de la pandémie COVID-19, la Ville de Val-de-Reuil se mobilise sans relâche pour faire ...
    Lire La Suite…

    Erlab : un système qui ne manque pas d’air !

    L’entreprise rolivaloise Erlab développe une hotte de filtration d’air qui permet de réduire à près de 100% les bactéries et virus, dont la COVID-19, dans les lieux clos ! La filtration de l’air serait l’une des clés pour sortir de la pandémie. Installée depuis plus de 25 ans à Val-de-Reuil, ...
    Lire La Suite…

    La campagne de dépistage gratuit prolongée jusqu’à vendredi

    La campagne de tests gratuits à la Covid-19 mise en place par l'Agence Régionale de Santé et la Ville de Val-de-Reuil se poursuit jusqu'au 16 avril. Rendez-vous du lundi au vendredi de 10h à 17h, voie des Clouets. Permettre à tous de se faire dépister et d'obtenir des résultats dans les plus bref délais : ...
    Lire La Suite…

    20 petits Rolivalois à l’école cette semaine !

    Tout au long de la semaine, l'école Coluche accueille les enfants des personnels mobilisés dans la gestion de la crise, dans le cadre d'un Service Minimum d'Accueil (SMA). Reportage. Comme partout en France, les écoles de Val-de-Reuil ont fermé leurs portes vendredi dernier. Ainsi, cette semaine, l’instruction se fait à ...
    Lire La Suite…

    Bulletin de suivi des classes fermées le 31 mars à Val-de-Reuil

    Suite au renforcement du protocole sanitaire dans les écoles, une école entière de Val-de-Reuil et plusieurs classes de maternelles, élémentaires, du collège et du lycée sont actuellement fermées sur décision de l'Agence Régionale de Santé. Le point sur la situation ce mercredi 31 mars.  Face à la recrudescence des contaminations ...
    Lire La Suite…

    Bulletin de suivi des classes fermées le mardi 30 mars à Val-de-Reuil

    Suite au renforcement du protocole sanitaire dans les écoles, plusieurs classes de Val-de-Reuil sont actuellement fermées sur décision de l'Agence Régionale de Santé. Le point sur la situation ce mardi 30 mars.  Face à la recrudescence des contaminations au sein des établissements scolaires, le Ministère de l’Education Nationale a pris ...
    Lire La Suite…

    Bulletin de suivi quotidien des classes fermées à Val-de-Reuil

    Suite au renforcement du protocole sanitaire dans les écoles, plusieurs classes de Val-de-Reuil viennent d'être fermées par l'Agence Régionale de Santé. Le point sur la situation ce lundi 29 mars.  Face à la recrudescence des contaminations au sein des établissements scolaires, le Ministère de l’Education Nationale a pris la décision, ...
    Lire La Suite…

    La Rolivaloise 2021 virtuelle et connectée !

    C’est le rendez-vous incontournable du mois de mars. La Rolivaloise 2021 se termine le 28 mars ! Un challenge solidaire au profit de la lutte contre cancer du sein, réinventé en virtuel et connecté. Une première qui a séduit les participantes. Avec les témoignages de Rachida Dordain adjointe au maire chargée ...
    Lire La Suite…

    Qui sont les 20 membres du conseil des sages ?

    Le nouveau conseil des sages, désormais au grand complet, a été rendu public hier, mercredi 8 mai, lors du banquet des Aînés. Devant plus de 450 convives, les heureux élus sont montés sur scène tour à tour, sous les applaudissements de l’assemblée

    .

    Ils sont donc 20 désormais à siéger au conseil des sages, cette instance consultative, créée il y a a 17 ans, qui tient particulièrement à coeur du maire, Marc-Antoine Jamet :« A Val-de-Reuil, on pense que l’avis des Seniors est essentiel. C’est pourquoi nous avons décidé de donner une nouvelle vie au Conseil des sages ».

    Près de 200 Rolivalois avaient voté le 25 avril
    Près de 200 Rolivalois avaient voté le 25 avril

    Nouvelle vie et nouvelle légitimité aussi : c’est pourquoi la moitié de ses membres ont été élus par les Rolivalois eux-mêmes. L’élection avait eu lieu le 25 avril dernier à la MJA : tous les habitants de plus de 60 ans, inscrits sur les listes électorales étaient appelés aux urnes. Ce jour-là, les quelque 200 votants ont choisi 10 candidats parmi les 22  en lice pour ce conseil des sages.

    Si le dépouillement avait été réalisé le soir-même sous contrôle d’un huissier de justice, le résultat du scrutin avait été gardé sous silence jusqu’à hier. Autant dire que l’impatience était à son comble du côté des seniors !

    Voici donc les 10 élus :

    Brigitte Balut                               Brigitte Roix                               Lydie Denot                          Patricia Zuera
    Elise Jacobs                                  Mark Guillon                              Michel Marc                         Jean-Pierre Perrault
    Narifidy Rabezandriny            Christian Protin

    Afin de respecter les grands équilibres et assurer une véritable représentation de l’ensemble de la population, Marc-Antoine Jamet et le conseil municipal avaient, quant à eux, la charge de désigner les 10 autres membres qui allaient compléter ce nouveau conseil des sages. Le secret était absolu jusqu’à hier : pas un nom n’avait en effet filtré !

    La surprise était donc plus belle encore lorsque le maire a levé le voile hier et proclamé les noms des 10 Sages désignés :

    Catherine Bataille                    Jean-François Bezaud                       Françoise Resse                            Serge Hervy
    Daniel Bellavoine                     Bayram Lufti                                         Fatoumata Sow                             Chantal Choet
    Mokhtar Nekka                         Jocelyne Lemouland

    Les 20 noms désormais connus, restait encore à dévoiler l’identité du président(e) de ce Conseil des Sages ; un choix qui revenait à Marc-Antoine Jamet lui-même. Et c’est finalement le choix démocratique qui a guidé la décision du maire : le président serait celui ou celle qui avait obtenu le plus de voix lors de l’élection.

    C’est donc Béatrice Balut, 63 ans, qui devient la nouvelle présidente du conseil des sages. Elle succède ainsi à Jean-Pierre Perrault qui occupait le poste depuis près de 10 ans.

    Elle sera secondée dans sa tâche par Brigitte Roix, 63 ans, arrivée en tête des suffrages après Béatrice Balut. Elle sera donc la vice-présidente.

     

    À l’issue du prochain conseil municipal (le 27 mai) où seront officiellement actés les membres du conseil des Sages, nos 20 représentants pourront se mettre au travail !

    Elections au conseil des sages : les Seniors mobilisés !

    Près de 200 Rolivalois ont répondu à l’appel des urnes hier pour élire le nouveau conseil des sages. Encore quelques jours de patience avant la proclamation des résultats : verdict annoncé le 8 mai lors du banquet des aînés. Explications.  

     « A voté » ! Toute la journée d’hier, ces deux mots ont résonné sans relâche entre les murs de la Maison de la Jeunesse et des Associations.  A tout juste un mois des élections européennes, une partie des électeurs rolivalois sont déjà passés par l’isoloir pour un scrutin tout à fait inédit : l’élection du conseil des sages.

    « C’est la première fois qu’une partie de ce conseil – composé de seniors rolivalois – est élu, confiait récemment le maire. Jusqu’alors, j’en choisissais tous les membres. Ce n’était ni sain, ni adapté aux temps que nous vivons. Il fallait lui donner plus de visibilité pour plus de crédibilité et de légitimité ».

    Le maire ravi de l’enthousiasme

    Près de 200 personnes ont pris part au vote hier
    Près de 200 personnes ont pris part au vote hier

    Preuve que la formule a séduit les Rolivalois concernés : 22 seniors se sont d’emblée portés candidats… pour 10 places à pourvoir. « Pour respecter les grands équilibres et permettre que chacun se sente représenté, j’en nommerai dix autres », précise le maire, ravi de l’enthousiasme des seniors. L’ensemble du conseil, composé de 20 membres, sera connu dès le 8 mai, lors du traditionnel banquet des aînés.

    En attendant, ces premières élections avaient lieu hier. Tous les Rolivalois de plus de 60 ans, inscrits sur les listes électorales, pouvaient prendre part au vote ; ils ont finalement été près de 200 à se prêter au jeu.

    Ce qu’ils en pensent

     Ambiance festive et conviviale tout au long de la journée
    Ambiance festive et conviviale tout au long de la journée

    Des électeurs plutôt enjoués par cette initiative hors du commun. « C’est formidable de pouvoir apporter notre contribution à la vie de notre commune, glisse Hervé, 65 ans. La mairie fait beaucoup de choses de son côté, mais là, on nous donne l’occasion de donner notre avis en dehors des élections. C’est une très bonne chose ».

    Un engouement partagé par Joëlle, une habitante de la Voie de la Nation. « C’est pour moi quelque chose de très important ; peut-être que ce conseil peut faire avancer encore un peu plus la ville ». Quant au choix des candidats, la septuagénaire ne s’en cache pas. « J’ai essayé de choisir des candidats des différents quartiers pour que ce soit plus représentatif de la ville ».

    A l’issue de cette journée à la fois citoyenne et festive (un orchestre animait l’après-midi tandis que viennoiseries et pâtisseries étaient offertes aux électeurs toute la journée), les portes du bureau se sont fermées à 18h00 pour laisser place au dépouillement… à huis clos. Dans un souci de transparence, celui-ci s’est malgré tout effectué sous contrôle de Maître Thiery, huissier de justice.

    Patience jusqu’au 8 mai

    « Dix candidats ont été élus par leurs pairs ; leurs noms seront dévoilés le 8 mai, en même temps que ceux que je nommerai », indique le maire. Encore quelques jours de patience donc, pour les candidats comme pour les électeurs, avant de connaître le nom de ceux qui les représenteront dès les prochaines semaines. « D’ici un mois, nous pourrons consulter cette vingtaine d’esprits pondérés pour insuffler un peu de leurs vertus dans notre travail d’élus au service quotidien des Rolivalois ». Un sacré programme !

    Conseil des Sages : tous aux urnes !

    J-7 avant l’élection au Conseil des Sages. Le jeudi 25 avril, 1500 Rolivalois de 60 ans et plus voteront pour élire ses 10 membres parmi les 22 candidats déclarés. 1à autres seront désignés par le conseil municipal.

    2002 : le conseil des sages rolivalois voyait le jour. Sa mission : faire des propositions concrètes pour l’amélioration de la vie quotidienne des Seniors, dans l’intérêt de la ville. Une naissance en grande pompe immortalisée par la présence d’un invité de marque, l’ancien secrétaire d’État à l’intégration Kofi Yamgnane, lui même premier maire de France à avoir installé un conseil des sages dans sa commune bretonne (Saint Coulitz).

    “Faire des choses pour les autres”

    Elise Jacobs, pionnière et doyenne du conseil des sages
    Elise Jacobs, pionnière et doyenne du conseil des sages

    Ce bébé rolivalois, Elise Jacobs l’a vu naître et grandir d’année en année. Pionnière du Conseil des Sages en 2002, elle en est aujourd’hui devenue la doyenne. 17 ans se sont écoulés mais c’est toujours avec le même plaisir qu’elle lui consacre une grande partie de son temps.

    « Faire des choses pour les autres, c’est ce que j’aime », confie-t-elle. Le monde actuel est tellement difficile qu’il faut bien qu’il y ait des gens qui s’occupent des autres ». Pour Elise qui soufflera cet été ses 86 bougies, « s’investir dans le conseil des sages, ce n’est rien d’autre qu’aider la vie ».

    Alors chaque mois, Elise Jacobs est assidue. Chaque mois, elle retrouve ses compagnons de route pour se pencher, ensemble, sur leur ville. « On l’aime notre ville, alors on est heureux de participer à faire en sorte qu’on y vive mieux encore ».

    Un avis consultatif

    Depuis 17 ans, le conseil des sages se réunit régulièrement pour évoquer le quotidien à Val-de-Reuil
    Depuis 17 ans, le conseil des sages se réunit régulièrement pour évoquer le quotidien à Val-de-Reuil

    Comme elle, la quinzaine de « Sages » volontaires pour cette aventure citoyenne – des hommes et des femmes de tous les quartiers – sont devenus les porte-paroles des Seniors et parfois même de l’ensemble des Rolivalois : questions de propreté, de voirie, d’accessibilité… Sans répit, ils relaient les doléances de leurs proches, de leurs voisins ; sont eux-mêmes les yeux et les oreilles de leur quartier, de leur ville.

    « Ce conseil des Sages a aussi été créé parce que certaines décisions du conseil municipal devaient être prises après avoir entendu l’avis des usagers concernés », indique pour sa part Pascale Dumontier, élue en charge du Conseil des Sages.

    Renforcer la visibilité et la légitimité

    17 ans après sa création, l’heure est venue d’ouvrir la porte à de nouveaux Sages. « Compte tenu de l’importance de ce rôle, il faut renforcer la visibilité et la légitimité du Conseil des Sages », explique Marc-Antoine Jamet convaincu de l’intérêt de renouveler la désignation de ses membres. « Cela permettra de s’assurer de sa représentativité, de consolider son action et maintenir son dynamisme ».

    Pas question pour autant d’écarter les bonnes volontés qui ont œuvré des années durant au service de leur ville. Certains ont d’ailleurs fait le choix de se présenter à nouveau lors de l’élection programmée le jeudi 25 avril tandis que d’autres ont préféré passer le flambeau.

    Qui sont les candidats ?

    22 candidats ont souhaité rejoindre les rangs des Sages : dix seront élus jeudi prochain à l’issue d’un vote auquel pourront participer tous les Rolivalois de plus de 60 ans inscrits sur les listes électorales et 10 autres seront désignés par le conseil municipal pour respecter les grands équilibres.

    (tous les électeurs recevront à leur domicile dans les jours prochains la liste des candidats, ainsi qu’un bulletin de vote et les modalités du vote)

    Les 22 candidats au conseil des sages
    Les 22 candidats au conseil des sages

    « Je pense que cette élection est une bonne idée », conclut Elise Jacobs. Cela donnera une nouvelle dynamique au groupe. Et puis, il y a des nouveaux quartiers à Val-de-Reuil, c’est important qu’ils soient représentés au Conseil des Sages ».

    Verdict le 25 avril avant la présentation des nouveaux membres le 8 mai au banquet des seniors.

    Election le 25 avril à la MJA : mode d’emploi

    • Le vote se tiendra jeudi 25 avril de 9h00 à 18h00 à la maison de la jeunesse et des associations.
    • Les personnes appelé à désigner leurs 10 représentants doivent être âgées de 60 ans et plus et être inscrits sur les listes électorales de Val-de-Reuil
    • Munissez-vous d’une pièce d’identité en cours de validité et présentez-la aux élus et fonctionnaires présents à la table d’émargement.
    • Le scrutin est un vote au suffrage direct uninominal à un tour. Sur le bulletin de vote, figure la liste des candidats classés par ordre alphabétique. Vous devrez choisir au maximum 10 candidats (si vous en choisissez plus, le vote sera malheureusement considéré comme nul)
    • A l’issue du vote, les 10 candidats ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages seront désignés pour siéger au conseil des sages.

    Renseignements au 02 32 09 51 41

    Val de Reuil_Infos N°12 Avril – Mai – Juin 2019

    En une de ce numéro : Le Conseil des Sages ouvre une nouvelle page – Les Seniors rolivalois appelés aux urnes pour élire leurs représentants

    à lire également

    * Page 6 La Voie de l’Épargne fait peau neuve
    * Page 7 Voie Blanche : le giratoire se dessine
    * Page 8 Le plogging, écolo-sportif
    * Page 9 À la chasse au frelon asiatique
    * Page 12 Forum de l’emploi : 700 jobs sur la table
    * Page 13 Un coup de pouce pour ses études
    * Page 14 Le Conseil des Sages renouvelé
    * Page 18 À quoi servent les journalistes ?
    * Page 18 Un renfort bienvenu
    * Page 19 François Hollande au lycée Marc Bloch
    * Page 21 Cocktail de loisirs sur les rives de l’Eure
    * Page 26 Message aux femmes
    * Page 26 Fleurissons ensemble
    * Page 29 Portrait : Benoît Balut
    * Page 31 Rendez-vous avec l’Opéra !

    Votre magazine

     

    Votre magazine Val de Reuil_Infos

    Valdereuil_infos n°21 - MAI - JUIN - JUILLET 2021

    Valdereuil_infos n°21 – MAI – JUIN – JUILLET 2021

    En une de ce numéro : Le temps des retrouvailles ! - Culture, commerces, restaurants, loisirs… à l’heure des réouvertures, ...
    Lire La Suite…

    Valdereuil_infos n°20 – DECEMBRE 2020 – JANVIER 2021

    En une de ce numéro : Nos commerçants ont du talent ! - Plateforme clic et collecte, plan de soutien ...
    Lire La Suite…
    Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

    Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

    En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
    Lire La Suite…
    Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

    Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

    En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
    Lire La Suite…
    Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

    Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

    En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
    Lire La Suite…
    Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

    Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

    En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
    Lire La Suite…
    Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

    Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

    En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
    Lire La Suite…
    Val de Reuil_Infos N°14 Septembre - Octobre - Novembre 2019

    Val de Reuil_Infos N°14 Septembre – Octobre – Novembre 2019

    En une de ce numéro : Aux écoles, les grands moyens ! Zoom sur les travaux, les équipements et nouveautés ...
    Lire La Suite…
    Val de Reuil_Infos N°13 Juillet - Août - Septembre 2019

    Val de Reuil_Infos N°13 Juillet – Août – Septembre 2019

    En une de ce numéro : Plongez dans le tourbillon de l’été ! Pleins feux sur les rendez-vous et animations ...
    Lire La Suite…
    Chargement…

    Banquet des Seniors: Les 400 convives ravis !

    Le banquet des Seniors a réuni 400 Rolivalois ce mardi. Belle ambiance de fête au rythme des danses russes et des années 80.

    400… C’est le nombre de Rolivaloises et Rolivalois de plus de 60 ans invités ce mardi 8 mai à l’incontournable banquet des Seniors organisé par la Ville de Val-de-Reuil. Le stade Jesse Owens avait troqué, pour l’occasion, sa casquette sportive pour enfiler sa plus belle tenue de fête.

    Énorme ambiance tout au long de la journée, entre les danseurs de cabaret russes et les rythmes fous de Laure Forestier , son orchestre et ses danseuses qui ont fait voyager les convives au cœur des années 80.

    Notre doyenne à l’honneur

    Jacqueline Josse, 93 ans, nouvelle doyenne !
    Jacqueline Josse, 93 ans, nouvelle doyenne !

    Coup de projecteur particulier ce mardi sur Jacqueline Josse qui soufflera ses 94 bougies en août prochain. La doyenne de la fête a été mise à l’honneur par Marc-Antoine Jamet et son équipe, tout comme André Lepetit, qui fêtera ses 85 ans en septembre.

    Et grande nouveauté de cette édition 2018 : en guise de bienvenue, tous les nouveaux venus ont été applaudis un à un, sous l’impulsion de monsieur le maire.

    Les danseurs de cabaret russe ont fait le spectacle
    Les danseurs de cabaret russe ont fait le spectacle

    Les grands projets rolivalois

    Au final, cette grande journée festive – qui fut un immense succès – aura permis à l’assemblée d’être informés de tous les projets à venir dans leur ville : ouverture imminente du nouveau poste de police, développement des commerces (centre commercial des Falaises et Ilot 14 dont la première pierre sera posée en janvier prochain), aménagement de la voie de l’Orée (qui désengorgera l’avenue des Falaises et permettra l’accès au cimetière), nombreux de proximité, nouvelle étape de la rénovation urbaine…

    Nos photos de la journée

    Les montres connectées font leur entrée à l’Espages

    10 résidents de l’Espages se sont portés volontaires pour expérimenter pendant six mois un objet révolutionnaire : la montre connectée. Elle alerte les responsables de la résidence en cas de soucis.

    Les 10 résidents arborent fièrement leur montre connectée
    Les 10 résidents arborent fièrement leur montre connectée

    Elle ressemble à s’y méprendre à une montre classique, dans sa taille, son design comme dans ses fonctionnalités. Installée au poignet, la montre connectée – imaginée et conçue par la société Life Plus – vous donne bien-sûr l’heure et la date… Mais pas seulement !

    La vraie révolution de ce petit objet du quotidien repose sur un bouton latéral, discret, qui à lui seul peut changer la vie de bien des personnes âgées. « Il suffit de l’actionner en cas de problème et elle envoie un sms d’alerte », explique Nicolas Chiquet, patron de la start-up parisienne qui a fait du maintien à domicile des personnes âgées son cheval de bataille.

    En cas de soucis, le personnel de l'Espages est immédiatement alerté
    En cas de soucis, le personnel de l’Espages est immédiatement alerté

    Une chute, un malaise, une difficulté quelconque et la personne qui porte cette montre peut, où qu’elle soit, quelle que soit la situation, donner l’alerte… « au moyen d’un objet élégant, beaucoup moins stigmatisant que bien des systèmes d’alerte déjà sur le marché ».

    Système connecté à l’Espages

    Si l'expérience est concluante, elle pourrait être généralisée
    Si l’expérience est concluante, elle pourrait être généralisée

    L’Agglomération Seine-Eure a choisi d’expérimenter cet outil innovant pendant six mois auprès de 25 habitants du territoire. Sans attendre, la ville de Val-de-Reuil s’est portée volontaire, par l’intermédiaire de la résidence Espages, son foyer-logements pour seniors.

    « Nous avons proposé à certains résidents qui ne disposaient pas encore de téléassistance de participer à l’expérimentation : dix ont accepté », indique Christine Lebrun, directrice de l’Espages.

    Au fil des semaines et des mois, Life Plus améliorera et affinera les fonctionnalités de sa montre, en fonction des retours des seniors concernés. Pour l’heure, lorsqu’une personne connectée a un souci, elle actionne le bouton qui renvoie sur un plateau disponible 24h / 24. Un message arrive alors directement aux responsables de l’Espages qui peuvent immédiatement intervenir.

    Ces prochaines semaines, une nouvelle fonctionnalité, très attendue par l’équipe municipale, sera mise en service : « Il arrive parfois qu’une personne fasse une chute et ne soit pas en mesure d’actionner le bouton, indique Nicolas Chiquet. Dans ce cas, la montre détectera seule le problème et donnera l’alerte ».

     

    Un objet du quotidien indispensable

    Nicolas Chiquet a fait du maintien à domicile des Seniors son cheval de bataille
    Nicolas Chiquet a fait du maintien à domicile des Seniors son cheval de bataille

    Les 10 volontaires rolivalois ont tous été équipés courant février : une montre (étanche) à recharger chaque semaine sur un socle aimanté, quatre mini-capteurs disséminés dans leur appartement… Rien de plus ! « Je suis allé au domicile de chaque volontaire à qui j’ai expliqué le fonctionnement. Tous étaient très réceptifs et n’ont pas du tout semblé perdus par la technologie ».

    Bientôt, la montre fera également la part belle à la prévention. Si elle calcule déjà aujourd’hui le nombre de pas quotidiens effectués par son utilisateur, elle proposera prochainement un système de conseils personnalisés en matière de santé : « comme penser à marcher davantage, par exemple », précise Nicolas Chiquet dont la startup développe actuellement une application internet que tous les détenteurs de la montre connectée pourront utiliser. Pour cela, les seniors volontaires ont également reçu une tablette numérique qu’ils pourront bientôt utiliser.

    Au final, ce dispositif, s’il s’avérait probant, pourrait être élargi à l’ensemble des résidents de l’Espages : comme outil de prévention pour les plus jeunes ou les plus valides ; comme outil d’alerte pour les autres. A chacun son utilisation…

    Ce qu’ils en pensent

     

     Denise, 84 ans

    Installée à l’Espages depuis plusieurs années, Denise s’est d’emblée portée volontaire pour l’expérimentation. A 84 ans, la vieille dame le reconnaît volontiers : « j’étais vraiment impatience que cette montre arrive ; je l’attendais depuis plusieurs mois ».

    D’autant plus depuis cette chute dans son appartement, courant février. « Je suis tombée près de ma porte d’entrée, loin de mon téléphone. J’ai dû me débrouiller toute seule pour me relever car je n’ai pu prévenir personne. Ca a été très difficile ».

    Aujourd’hui, Denise se sent donc rassurée : « Au moins, maintenant, s’il m’arrive la même chose, je n’aurais qu’à appuyer sur le petit bouton de ma montre pour prévenir les gens de l’Espages et on pourra venir m’aider ».  

    André, 74 ans

    « Quand on m’a proposé cette montre, je pensais que je n’en avais pas vraiment besoin. C’est ma fille qui a insisté… pour être rassurée ». André, 74 ans, habite l’Espages depuis le décès de son épouse en 2015. Ses enfants ne vivent pas à proximité de Val-de-Reuil et il leur est parfois difficile de savoir leur papa seul dans son appartement.

    « C’est vrai que je suis tombé il n’y a pas longtemps. Mais si j’avais eu la montre, je n’aurais pas pu appuyer sur le bouton ». D’où l’immense intérêt de cet objet connecté : dans quelques semaines, elle détectera seule une chute ; nul besoin pour son détenteur d’appuyer sur le bouton pour alerter.

    En attendant, sa nouvelle montre amuse beaucoup André : « On peut lire l’heure, voir la date et en plus, elle est assez belle ».

    Les doyens à l’honneur au repas des aînés

    Près de 350 « Aînés » rolivalois ont participé au grand repas offert par la Ville ce lundi 8 mai. Une journée entière de fête et d’animations.

    Près de 350 aînés étaient présents
    Près de 350 aînés étaient présents

    Record d’affluence pour l’édition 2017 du banquet des Aînés. Près de 350 Rolivaloises et Rolivalois de plus de 60 ans étaient invités au stade Jesse Owens ce lundi. Pas de sport en perspective mais un magnifique moment de convivialité partagé !

    Une cascade d’animations

    Une cascade d'animations
    Une cascade d’animations

    Rassemblés autour de Marc-Antoine Jamet et de son équipe, ils ont pu profiter – en plus d’un repas gastronomique – des rythmes enflammés du groupe de musique « Cruivraï » ainsi que de la magie des danseuses orientales qui ont sillonné la salle de table en table.

    La fête n’aurait pas été complète si Laure Forestier et son orchestre n’avaient lancé et animé le bal qui allait clôturer ce banquet 2017.

    Et comme chaque année, le maire n’a pas manqué de mettre à l’honneur les convives qui fêteront leur anniversaire en ce mois de mai avant de mettre un coup de projecteur sur la doyenne et le doyen de Val-de-Reuil.

    Marc-Antoine Jamet partage un mot avec chacun d'entre eux
    Marc-Antoine Jamet partage un mot avec chacun d’entre eux

    Céline Feutelais soufflera ses 98 bougies en septembre prochain. Cette résidente de l’Espages, originaire du Nord de la France est la doyenne depuis 2015. Passionnée de piano et de violon (elle a joué dans l’orchestre symphonique de Rouen), elle s’est vue offrir un splendide bouquet de fleur et un violon tout en chocolat ! « C’est la première fois qu’on me fait un tel cadeau », a-t-elle confié tout émue.

    Quant au doyen, Jacques Perron, il a fêté ses 89 ans le 20 janvier dernier. Après avoir découvert et avoir été séduit par la côte des Deux Amants en 1975, il s’est installé à Val-de-Reuil en 1977. Jacques Perron a longtemps été très investi dans la vie de la commune.

    Toutes les images du repas des Aînés

    Sport à la carte pour les Seniors

    Le nouveau dispositif Val de Reuil Multisport Masters est en marche. Son principe : proposer une palette d’activités sportives aux seniors, quelle que soit leur forme physique. Venez tester !

    Parce qu’il est un vecteur d’échanges et de partage, de solidarité et de convivialité, le sport a toujours été une des priorités de Val-de-Reuil. Des milliers de Rolivalois, petits ou grands, pratiquent une activité sportive régulière. L’éducation physique et la natation profitent dans les écoles des moyens de la Ville. Jamais son effort d’équipement ne s’est tari (ouverture du stade couvert, du boulodrome, du Jardin sportif, réhabilitation du Gymnase Alphonse Allais, des squash et des tennis, demain rénovation du Gymnase Léo Lagrange…).

    Que ce soit au sein des 80 associations et clubs sportifs accompagnés et soutenus par la commune ou grâce aux importants moyens humains, matériels et financiers déployés par la collectivité, ils sont de plus en plus nombreux chaque année à s’épanouir par le biais du sport.

    Meilleure condition physique

    Outre le fait qu’elle participe au vivre-ensemble, la pratique régulière d’une activité sportive améliore le bien-être physique et la perception de soi. C’est pourquoi la ville de Val-de-Reuil a choisi de diriger vers les seniors son dispositif « Val-de-Reuil multisports ». Désormais, les éducateurs sportifs de la ville proposent aux Rolivalois (et non Rolivalois d’ailleurs) de plus de 60 ans de pratiquer une large palette d’activités sportives, pour une somme symbolique (30 € / an pour les habitants de Val-de-Reuil et de l’Agglomération et 50 € hors Agglomération), à raison d’1h30 par semaine.

    En fonction de leur état de santé et de forme, plusieurs groupes de seniors ont été formés et les disciplines adaptées aux capacités de chacun. Golf, gym douce, marche, ateliers d’équilibre, pétanque… pour les moins sportifs ; tir à l’arc, remise en forme, athlétisme, sports de raquettes, course d’orientation, step… pour les autres. Déjà, une dizaine de seniors participent à ce tout nouveau dispositif. Mais il reste encore de nombreuses places disponibles.

    Déjà pour enfants et les adultes

    Si « Val-de-Reuil Multisports Masters » est une nouveauté dans la ville… nouvelle, un dispositif équivalent existe depuis quelques années pour les enfants et les adultes. Une soixantaine d’enfants de la maternelle au CM2 et une quarantaine d’adultes découvrent ainsi au fil des semaines de nombreuses activités nouvelles.

    Loin de faire concurrence aux associations sportives, ces séances permettent au contraire de créer des passerelles avec les clubs. Certains participants au « multisports » intègrent ensuite un club sportif lorsqu’ils ont trouvé leur discipline de prédilection.

    Infos pratiques

    Pour en savoir plus lire nos pages :
    Les activités sportives à Val-de-Reuil, mais aussi celle consacrée au dispositif «Sport santé sur ordonnance»

    Les séances sont proposées chaque mardi de 10h30 à 12h.
    Pour s’inscrire : retirer le dossier au service des Sports
    stade Jesse Owens
    2 chaussée de Ritterhude à Val-de-Reuil.
    Tel. 02 32 59 42 12.
    courriel : servicedesports@valdereuil.fr
    Tarifs : adhésion annuelle de 30 € habitants CASE et 50 € pour les autres.

    L’actualité du sport à Val-de-Reuil

    Poursuivre ses rêves !

    A 13 ans, Florian Mekue N’Diaye a été sélectionné pour intégrer le pôle espoir de la ligue de Football de ...
    Lire La Suite…

    Pleine saison : Les horaires de la piscine changent

    Envie de vous rafraichir ? La piscine rolivaloise reste ouverte tout au long de l’été avec des horaires adaptés du 7 juillet ...
    Lire La Suite…
    La vie municipale

    Conseil Municipal du 7 Juin 2021

    L’organisation de la séance prend en compte le respect des gestes barrières et les recommandations émises par le gouvernement dans ...
    Lire La Suite…

    Un nouveau directeur sportif pour le club de foot

    Vendredi soir, le président du club de foot de Val-de-Reuil (FCVR) a présenté son nouveau directeur sportif, André Auzoux. Rencontre ...
    Lire La Suite…
    Valdereuil_infos n°21 - MAI - JUIN - JUILLET 2021

    Valdereuil_infos n°21 – MAI – JUIN – JUILLET 2021

    En une de ce numéro : Le temps des retrouvailles ! - Culture, commerces, restaurants, loisirs… à l’heure des réouvertures, ...
    Lire La Suite…

    Des balades printanières à moins de 10km

    Depuis que le soleil a pointé le bout de son nez, les promenades sur les espaces extérieurs de Val-de-Reuil se ...
    Lire La Suite…

    A la découverte du chantier de Léo Lagrange

    Après les clubs sportifs, ce fut au tour des riverains de découvrir mardi le chantier du nouveau gymnase Léo Lagrange ...
    Lire La Suite…

    La piscine rolivaloise reste ouverte au grand public !

    Même avec les nouvelles restrictions, la piscine de Val-de-Reuil reste ouverte pour les particuliers comme les scolaires ! A la ...
    Lire La Suite…

    Le club de judo se mobilise pour les femmes et les restos du cœur

    Mercredi après-midi, les femmes étaient à l’honneur lors de la séance hebdomadaire du Judo des 2 RIV. Au programme, initiation ...
    Lire La Suite…

    Le sport à Val-de-Reuil

    Le sport à Val-de-Reuil

    Les sports

    Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs ...
    Lire La Suite…
    Réserver un accès à la piscine

    La piscine

    La piscine sera accessible au public à compter de lundi 8 Mars. Seul le grand bassin avec le toit ouvert ...
    Lire La Suite…
    à Val de Reuil des activités sportives pour tous les goûts et à tout âge

    Les activités sportives à Val de Reuil

    De nombreuses activités sportives sont proposées par le services des sports de Val-de-Reuil ainsi que par plus de 50 associations ...
    Lire La Suite…
    Sport santé sur ordonnance

    Sport Santé sur ordonnance

    Depuis le 1er juin 2017, la Ville de Val-de-Reuil, est engagée dans le dispositif « Sport sur Ordonnance ». A ...
    Lire La Suite…
    Le stade couvert Jesse Owens en configuration de meeting international

    Stade couvert Jesse Owens

    Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des ...
    Lire La Suite…
    La Rolivaloise 2021

    La Rolivaloise

    « La Rolivaloise » est de retour, du 20 au 28 Mars, sur 5 ou 10 kilomètres, ou plus si ...
    Lire La Suite…

    Noël gourmand pour les Seniors

    Elle est l’une des rares villes à le faire encore : parce que la solidarité est dans son ADN, la Ville de Val-de-Reuil vient d’offrir son traditionnel colis de Noël à 650 seniors.

    Tradition respectée : le cadeau de Noël aux anciens !
    Tradition respectée : le cadeau de Noël aux anciens !

    Foie gras, terrine de homard, douceurs de coco, tartinade de canard… C’est un vrai repas de fête dont profiteront nos seniors rolivalois pour ce Noël 2016.

    Comme chaque année, la Ville de Val-de-Reuil vient en effet d’offrir à ses aînés le traditionnel colis gourmand. La distribution, assurée par les membres du conseil municipal et Catherine Jamet, l’épouse du maire, avait lieu jeudi et vendredi après-midi à la résidence l’Espages et était accompagnée d’un après-midi festif.

    “Briser la solitude”

    Au menu de ce moment de partage très prisé des Seniors : animation musicale et gourmandises en tout genre. « Nous tenons à faire de cette distribution un moment de fête, indique le maire, Marc-Antoine Jamet. Car c’est aussi l’occasion de briser la solitude dont souffrent certaines personnes âgées ».

    Une double attention à laquelle les seniors concernés sont particulièrement sensibles. « Nous avons de la chance d’avoir ces colis car peu de communes le font », confie Joëlle, une Rolivaloise de 72 ans. Ca fait vraiment chaud au cœur ».

    Les photos

    Fortes chaleurs ou canicule? Séniors, enfants buvez de l’eau!

    Fortes chaleurs ou canicule? Séniors, enfants buvez de l’eau! En cas d’urgence, appelez le 15 (SAMU) ou le 18 (Pompiers)

    Prévention de la canicule
    Prévention de la canicule

    La plateforme téléphonique Canicule info service vous informe également au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe), tous les jours de 9h00 à 19h00, jusqu’au 31 août. http://www.sante.gouv.fr/canicule-et-chaleurs-extremes.html. D’autre part, la mairie a mis en place un dispositif de prévention canicule. Rens. 24h/24h au 02 32 59 58 00 (Espages) ou 02 32 09 44 44 (Police municipale)

    Un repas des séniors rolivalois sous le signe de l’amitié Franco-Polonaise

    C’est pour célébrer les 600 ans de Sztum et les 27 ans d’amitié qui la lient à Val-de-Reuil, que le traditionnel repas des séniors de la Ville s’est déroulé cette année sur le thème de la Pologne

    65 chanteurs et danseurs de la troupe Folklorique “Polonia Douai ” ont enchanté les élus et les 320 convives. Chants et danses ont rythmé les plats après que Marc-Antoine Jamet, entouré du conseil municipal et des conseillers généraux a mis à l’honneur les doyens de l’assemblée, Céline et Jean-François Feutelais, âgés tous deux de 96 ans, les 18 séniors qui fêtaient leur anniversaire au mois de mai et les Rolivalois d’origine polonaise dont le président de l’Association Rolivaloise Franco-Polonaise Yvan Nowakowski. Un après-midi convivial qui s’est prolongé en dansant avec l’orchestre de Laure Forestier.

     

    Pour la 12ème année consécutive, Val-de-Reuil met en place un “Plan de prévention de la canicule”

    Pour la 12ème année consécutive, Val-de-Reuil met en place un “Plan de prévention de la canicule”

    Comme chaque année, durant toute la période estivale, afin de prévenir les effets des périodes de forte chaleur, la Ville de Val-de-Reuil, avec le soutien des services sanitaires et sociaux de l’Etat, du Département de l’Eure, a réactivé son Plan de prévention de la canicule

    En mettant en place un registre nominatif des personnes vulnérables ainsi qu’une coordination spécifique des services de la mairie, du Centre Communal d’Action Sociale, de la résidence Espages dont Mme Christine Lebrun est la nouvelle directrice. Ce service de coordination est joignable 24 heures sur 24 au 02 32 59 58 00, ou par mail, à l’adresse clebrun@valdereuil.fr.

    Outils complémentaires destinés à renforcer la solidarité de proximité, mais aussi à aider concrètement nos aînés, ces deux dispositifs, qui avaient été très appréciés par les habitants de Val-de-Reuil et des alentours lors de la grande canicule de 2003, permettront d’assurer une veille permanente et efficace auprès des habitants les plus âgés de la ville et des territoires voisins. Ils seront opérés avec l’Association de Services Intercommunale (ASI), qui, sur quatre cantons de l’agglomération Seine Eure prend en charge les personnes dépendantes.

    La constitution d’un registre nominatif, réalisé grâce à l’inscription volontaire des individus et des familles, mais également en fonction d’un travail de repérage réalisé tant par le CCAS que par l’ASI auprès de ses bénéficiaires et par son personnel, avait permis, en 2014, d’apporter un service particulier à 95 personnes dont 43 résidents de l’Espages considérées comme très vulnérables. Ce dispositif, reconduit cette année, est le résultat positif d’un travail et d’un dialogue en amont. Ils ont permis de dresser une nouvelle liste des personnes à risques. En outre, comme à chaque été, le maire de Val-de-Reuil a adressé un courrier aux 1190 Séniors de la ville, âgés de 61 ans et plus, les invitant à se faire connaître, s’ils n’avaient pas été recensés, afin d’être intégrés, pour en bénéficier, à la liste « prévention canicule ». Cette inscription leur permettra de recevoir « appel de courtoisie » régulièrement pendant la période estivale, d’un suivi plus intense selon la demande de la personne ou de sa famille, ainsi que d’une assistance d’urgence en tant que de besoin ou en cas de déclenchement du Plan canicule par les autorités de santé.

    Le « Plan prévention canicule » de la Ville de Val-de-Reuil permettra, en cas de difficultés ou de forte chaleur, comme c’est le cas actuellement, à toutes les personnes fragiles d’être entendues ou secourues. La résidence Espages a aussi mis en place un « Plan bleu » qui prévoit la désignation d’un référent responsable en cas de crise, la mobilisation des personnels, l’installation d’une pièce rafraichie, une veille quotidienne, des procédures spécifiques sur réquisition, etc. Dès le déclenchement de l’alerte niveau 2 par le Préfet dans le cadre du Plan National Canicule, l’ensemble des agents du CCAS, de l’Espages et de l’ASI ont été mobilisés pour assurer les contacts avec les personnes repérées et inscrites sur le registre, par des appels téléphoniques et des passages au domicile. Les services de la police municipale ont été associés à cette action et se tiennent également à la disposition des personnes en difficultés en cas d’urgence au 02 32 09 44 44.

    Par ailleurs, les agents municipaux dans le cadre de leur fonction ont à disposition en mairie des fontaines à eau et ceux qui travaillent en extérieur, comme le service espaces verts, bénéficient d’un aménagement d’horaires spécial pour l’été. Comme tout au long de l’année, la municipalité et ses agents restent et sont à l’écoute de tous les Rolivalois, quel que soit leur âge dans ces moments climatiques extrêmes.

    Marc-Antoine Jamet a déclaré : « C’est à la manière de prendre soin de ses aînés que se juge une société. Val-de-Reuil, pour eux, doit être vigilante et solidaire. »

     

    Vous êtes sans connexion