Hermès : des nouveaux emplois créés à Val-de-Reuil

Une usine métamorphosée, des métiers de haute tradition

Le groupe de luxe Hermès a inauguré hier sa nouvelle maroquinerie à Val-de-Reuil. 130 personnes y travaillent aujourd’hui et 250 dans les 5 ans. Rencontre.

Hermès - la coupure de ruban pour l'inauguration
Hermès – la coupure de ruban pour l’inauguration

Des sacs à mains, des portefeuilles, des porte-valeurs, des porte-clés… le nouveau site rolivalois de l’enseigne de luxe mondialement connue est opérationnel depuis janvier 2017. Spécialisé dans la petite maroquinerie, il développe un savoir-faire traditionnel auquel sont très attachés les dirigeants d’Hermès et qui séduit les clients à travers le monde. A tel point que les ventes de produits Hermès sont aujourd’hui en  forte hausse.

Trop à l’étroit dans son atelier de maroquinerie du Vaudreuil créé il y a 20 ans, Hermès a donc choisi de s’agrandir. « Nous cherchions un site proche du Vaudreuil ; C’est dans la commune voisine, à Val-de-Reuil que nous avons trouvé notre bonheur », indiquait Axel Dumas, dirigeant d’Hermès, lors de l’inauguration du nouveau site ce mardi 13 juin. Et d’ajouter avec une pointe d’humour : « Ici, le maire s’intéresse beaucoup à nos métiers ».

Un lieu métamorphosé

Une usine métamorphosée, des métiers de haute tradition
Une usine métamorphosée, des métiers de haute tradition

C’est sur l’ancien centre des affaires des Falaises, dans des locaux de 5700 m2 au rond-point du Fantôme, que le groupe de luxe a ainsi jeté son dévolu. Un lieu qu’il a totalement métamorphosé pour y accueillir ses ateliers.

« Merci d’avoir transformé cet endroit. Votre architecte a réalisé un magnifique travail, que ce soit dans le choix des couleurs, des matériaux, des formes… », insistait Marc-Antoine Jamet devant un parterre d’invités alors que Bernard Leroy, président de l’Agglomération, renouvelait sa gratitude envers Hermès pour cet investissement sur notre territoire.

Ce nouvel atelier de maroquinerie abrite donc désormais les 100 artisans de l’atelier jusqu’alors implanté au Vaudreuil mais aussi de nouveaux salariés. Aujourd’hui, 130 femmes et hommes travaillent au quotidien sur ce site ouvert depuis seulement cinq mois. Ils seront 250 d’ici cinq ans.

Formation interne de 9 mois

Une formation interne de 9 mois
Une formation interne de 9 mois

Le travail mené avec les partenaires de l’emploi, avec la ville, a permis de recruter un certain nombre de candidats locaux. Une dynamique qui devrait se poursuivre ces prochaines années. « Nous recrutons les artisans sans a priori ; ils bénéficient tous ensuite d’une formation spécifique de 9 mois ». Deux sessions annuelles de formation sont organisées pour les nouveaux artisans, en partenariat avec le lycée Boismard à Brionne. Elles permettent à tous,  quels que soient leur bagage, leur parcours,  d’être formés au savoir-faire Hermès.

Témoignages

Valérie, 53 ans, achève tout juste sa formation : « Ce métier est une une reconversion totale pour moi. C’est un vrai bonheur de finir ainsi ma carrière car c’est passionnant. Je suis très épanouie ». Baptiste, 26 ans, est tout aussi enthousiaste. « Je me plais beaucoup ici. D’autant que nous avons la satisfaction de fabriquer nous même un produit de A à Z ».

C’est en effet une remarquable spécificité : chaque artisan façonne son objet jusqu’à l’ultime finition. « Le plus simple des objets peut prendre six heures quand d’autres nécessitent plusieurs dizaines d’heures de travail. C’est extrêmement minutieux ». Grâce à tout ce soin accordé à la fabrication, Hermès a gagné ses lettres de noblesse, que ce soit en termes de qualité, de solidité ou du durée. “Nous sommes heureux si un produit peut se transmettre d’une personne à une autre, d’une génération à une autre”.  

Une visite du site appréciée de toutes et tous
Une visite du site appréciée de toutes et tous

3 questions à Guillaume De Seynes, n°2 du groupe Hermès

Guillaume de Seynes n°2 du Groupe Hermès
Guillaume de Seynes n°2 du Groupe Hermès

Pourquoi avoir choisi de vous implanter à Val-de-Reuil ?

Nous étions implantés de longue date au Vaudreuil. Lorsque le projet d’agrandissement s’est fait jour, nous souhaitions installer le nouvel atelier le plus près possible de l’ancien site pour que cela n’augmente pas le temps de transport de nos employés. Ce lieu s’est très vite avéré idéal, d’autant qu’il était très visible.

Nous avons eu un très bon accueil de la part de Marc-Antoine Jamet qui a très vite délivré le permis de construire et facilité notre installation.

Quelles sont les perspectives pour ce site ?

Aujourd’hui, nous employons 130 personnes et nous allons progressivement monter en puissance ces prochaines années. Nous prenons le temps de former nos artisans grâce à une formation que nous assurons nous-même, à raison de deux promotions de 25 personnes par an. L’objectif étant d’atteindre 250 à 300 personnes d’ici 5 ans. Ce qui, pour nous, est un effectif raisonnable pour permettre à tout le monde de se rencontrer. Et si à terme, la croissance de nos ventes est toujours au rendez-vous, nous aviserons sur l’éventualité d’autres projets.

L’atelier de maroquinerie rolivalois est-il un site sur lequel vous vous déplacez souvent ?

Il y a 50 sites de production en France, dont 15 ateliers de maroquinerie ; nous avons ouvert le dernier atelier la semaine dernière en Aquitaine. Je ne peux bien sûr pas aller sur tous les sites mais. Mais à Val-de-Reuil, je suis venu poser la première pierre, je suis aussi venu au début de l’activité ces derniers mois puisqu’au sein du groupe, je dirige les activités de production de cuir, de textile et de soie… Il faut savoir que cet atelier est pour moi empreint d’une grande symbolique. Je suis personnellement très attaché à ce secteur car mon père a dirigé l’usine de parfum du Vaudreuil à partir de 1977.

L’emploi à Val de Reuil

 

Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? Merci de postuler en suivant ce lien : https://www.valdereuil.fr/vous-recherchez-un-stage Vous souhaitez déposer une candidature spontanée ...
Lire La Suite…
Carte de Val-de-Reuil

Vie économique : Les commerces, entreprises artisanales et industrielles

Créée en 1975 entre Seine et Eure, rebaptisée Val de Reuil en 1985, la cité rolivaloise, maintenant quatrième ville du ...
Lire La Suite…
En recherche d'emploi ?

L’emploi

La Ville de Val-de-Reuil a pour priorité la lutte pour l'emploi. De nombreuses actions sont mises en place, retrouvez ici ...
Lire La Suite…

 

L’actualité de l’emploi à Val de Reuil

 

Un grand pas vers l’emploi pour deux Rolivalois

Grâce aux dispositifs du service emploi de la ville de Val-de-Reuil, la ferme des 2 Rives accueille deux Rolivalois en ...
Lire La Suite…

Recrutements d’Avril 2021 : plusieurs postes à pourvoir

La Ville de Val-de-Reuil, 15.000 habitants, surclassée20/40.000 habitants, est la plus jeune commune de France et la dernière-née des villes ...
Lire La Suite…

ASSISTANT DE DIRECTION (H/F)

Cadre d'emploi : Rédacteur territorial /Adjoint administratif Rattaché(e) directement à la Responsable du Secrétariat Général, en lien quotidien avec le Maire, ...
Lire La Suite…

Agnès Pannier-Runacher en visite à Val-de-Reuil

Vendredi 26 février, la ministre déléguée en charge de l’Industrie a visité, en compagnie des élus de la circonscription, le ...
Lire La Suite…

ANIMATEUR SAISONNIER EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F)

Cadre d'emploi Rattaché(e) au directeur (-trice) de structure, vous êtes chargé(e) d’assurer l’accueil, l’encadrement et la sécurité des publics (maternels, ...
Lire La Suite…

Un nettoyage renforcé

Dès le début de la crise sanitaire, la société rolivaloise ODS PROPRETE a dû faire face à quelques changements. Désinfection ...
Lire La Suite…

Vous êtes sans connexion