Les abris vélos enfin installés à la gare !

De quoi garer son vélo à la gare

De quoi garer son vélo à la gare

Excellente nouvelle pour les cyclistes ! L’abri à vélos de la gare de Val-de-Reuil sera opérationnel avant la fin de la semaine : 18 emplacements disponibles dans un premier temps… 16 autres dans le courant de l’été !

IMG_2746

Finis les réverbères transformés en range-vélos ! Le tout nouveau parking de la gare de Val-de-Reuil dispose désormais de son abri vélo. Enfin le bout du tunnel pour tous ces cyclistes qui commençaient à perdre patience !

Après de longs mois d’attente, les travaux menés par la SNCF ont débuté ce lundi. Les ouvriers, qui devraient venir à bout du chantier au plus tard demain, auront finalement mis quatre petits jours pour monter la structure en métal, le long du bâtiment de la gare, et y installer les accroche-vélos.

« L’abri vélo compte deux parties distinctes, toutes deux abritées par un toit : l’une est sécurisée, l’autre non », indique Michel Pison, conducteur de projet à la SNCF et chef d’orchestre de ce chantier. La partie non sécurisée, qui abrite 18 emplacements vélos, est opérationnelle depuis ce matin. Tous les cyclistes peuvent y déposer librement leurs deux-roues.

L’abri sécurisé prêt fin juillet

Encore quelques toutes petites semaines de patience pour utiliser l’abri-vélo sécurisé (16 emplacements). Reste encore à installer le système de déverrouillage de la porte d’accès pour qu’il soit opérationnel. « D’ici fin juillet, tout devrait fonctionner »… au moyen de la carte de transports à puces Atoumod (qui coordonne les réseaux de transports en Haute-Normandie).

De quoi garer son vélo à la gare
De quoi garer son vélo à la gare

Si la SNCF reconnaît que cet équipement a pris beaucoup de retard dans son installation, elle en explique précisément les raisons : « C’est le premier abri vélo de ce type que nous installons en Normandie. Nous avons été contraints de changer de fournisseur car tous nos abris vélos étaient jusqu’alors en bois. Avec l’architecture de la gare de Val-de-Reuil, le bois n’aurait pas été esthétiquement compatible », précise Michel Pison.

Quoi qu’il en soit, plus d’hésitation : sortez les vélos et direction la gare ! Venez découvrir cet équipement flambant neuf dont tant de cyclistes rêvaient depuis des mois…