Le collège PMF fait tout de même la fête !

La fête au Collège Pierre Mendes France

La fête au Collège Pierre Mendes France

La 1ere fête du collège Pierre Mendès France avait lieu ce vendredi 2 juin en fin de journée. Collégiens, futurs collégiens et leurs familles s’y sont retrouvés pour une belle rencontre conviviale.

La fête au Collège Pierre Mendes France
La fête au Collège Pierre Mendes France

Oubliée la traditionnelle matinée portes ouvertes au collège Pierre Mendès France ! L’établissement rolivalois joue la carte de l’innovation et de la convivialité pour cette fin d’année scolaire 2017.

Pour la première fois, une fête du collège y était organisée hier vendredi 2 juin dès 15h30. « Jusqu’alors les portes ouvertes ne concernaient que les futurs 6e. Dorénavant, nous avons décidé qu’en plus des futurs collégiens, cette fête était aussi celle des élèves actuels pour créer un moment de convivialité et montrer tout ce qui a été fait ici cette année », indique le principal, Hocine Benhedane.

Présentations tous azimuts

Pléthore d'activités
Pléthore d’activités

Joli succès de cette première édition : à peine le visiteur pénétrait-il dans la cour qu’il était accueilli sur les rythmes de l’atelier rock, lequel proposait une démonstration des talents de ses participants.

Démonstrations sportives, présentation du journal du collège, projection du projet danse à l’Arsenal le 20 mai ou encore présentation des travaux réalisés en arts plastiques et en langues mais aussi dans le cadre des nouveaux EPI.

L’éolienne de Ludwig

L'éolienne de Ludwig
L’éolienne de Ludwig

C’est ainsi que Ludwig, un élève de 3e, présentait aux visiteurs une éolienne qu’il avait réalisée lui-même. « J’ai beaucoup aimé ce projet qui s’est tendu sur l’année ».

Et pour accueillir les visiteurs comme il se doit, des élèves délégués jouaient les guides-accompagnateurs au fil de ces quelques heures de fête.

Des guides hors du commun

Parmi eux, Maroua, Bouchra et Théresa, 3 élèves de 6e qui ont pris leur rôle très au sérieux. Les trois jeunes collégiennes aiment leur collège et ne le cachent pas. « On est bien ici. On n’a vraiment pas envie qu’il ferme. C’est vrai qu’on a un peu peur de ce qu’il va se passer ».

Des élèves qui aiment leur Collège !
Des élèves qui aiment leur Collège !

Mais pas question que cette épée de Damoclès ne vienne perturber la fête hier vendredi. Les élèves et les enseignants voulaient oublier, ne serait-ce que quelques heures, leurs inquiétudes.