Étiquette : EPIDE

EPIDE : les clés de la réussite (Vidéo)

Toutes les clés pour s’accomplir et réussir. C’est ce qu’offre l’établissement pour l’insertion dans l’emploi (EPIDE) de Val-de-Reuil aux jeunes de 17 à 25 ans admis chaque mois dans les murs de cet établissement. Deuxième plus grand centre de France, l’un des premiers créés, l’EPIDE rolivalois recrute tous les mois de nouveaux volontaires, bacheliers ou sortis du système scolaire dans la réussite de leur projet social et professionnel. Actuellement, ils sont plus de 136 à cohabiter dans ce campus dont 14 jeunes habitant de la Ville nouvelle. Vivez 24H au cœur du quotidien des jeunes où la volonté dépasse l’engagement.

Avec les témoignages de Nelson Lambert volontaire rolivalois, Athena Wurtz volontaire rolivaloise, Emilie Cezarine cheffe du service éducation et citoyenneté, Damien Mauger conseiller en insertion professionnelle et Benoit Balut éducateur sportif. 

  

Tournage : Olivier Bonnet

Rédaction, voix off et montage : Coline Lefèvre 

 

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Partagez :

Place aux Jeux Olymp’EPIDE !

Pour la première fois, l’EPIDE rolivalois organisait hier un événement autour des jeux Olympiques. Expositions, quiz, conférences, tournois… Une journée de partage avec un parrain exceptionnel ! 

Les JO c’est pour bientôt ! Depuis plusieurs semaines, les actions autour des Jeux Olympiques fleurissent à Val-de-Reuil. Sélectionnée comme base arrière pour Paris 2024, la commune nouvelle se met déjà à la pointe de la flamme. Et le centre EPIDE rolivalois porte le drapeau avec un tout nouvel événement qui a eu lieu ce mercredi : les Jeux Olymp’EPIDE ! Une journée autour de l’Olympisme mêlant exposition, tournois, conférences ou encore quiz. Plus de 100 volontaires en insertion ont partagé, avec leurs encadrants, un moment unique au goût des valeurs olympiques en compagnie du Judoka David Larose !

Des conférences qui prennent tout leur sens

Depuis le début de la semaine, les jeunes de l’établissement d’insertion rolivalois peuvent venir s’enrichir sur l’histoire des Jeux Olympiques avec une exposition inédite confiée par le Comité Régional Olympique et Sportif de Normandie. Dans le couloir central de l’EPIDE, on retrouve l’historique des Jeux et les grands athlètes qui ont marqué le sport. Afin de sensibiliser à cet événement international, les formateurs sportifs de l’EPIDE de Val-de-Reuil se sont démenés pour proposer une journée exceptionnelle aux volontaires et aux agents de l’établissement. Mercredi, tout au long de la journée, plusieurs animations se sont déroulées en plein air. “C’est un concept qu’on a lancé début juin, le but était que chaque section travaille sur un pays des JO théoriquement, puis ensuite, ils se sont sélectionnés entre eux pour s’attribuer un niveau afin de participer aux différents sports proposés. Il n’y a pas de moins fort ou de plus fort, ce n’est pas une compétition » , explique Benoît Balut, éducateur sportif à l’EPIDE et conseiller municipal chargé des associations à la Ville de Val-de-Reuil. 

Avant de se défouler autour des diverses disciplines, les jeunes des 7 sections ont assisté à une conférence du judoka David Larose, ancien numéro 1 mondial, champion du monde et participant aux jeux olympiques de Londres 2012 : “Je voulais leur montrer que mon vécu d’enfant placé m’a permis de construire ma carrière d’athlète. Je leur ai donné toutes les clés, en axant sur la résilience, pour leur prouver qu’il est toujours possible de sortir avec quelque chose de positif en apprenant de ses erreurs et en tirant le meilleur de soi-même.C’était très sympa, les jeunes étaient réceptifs !”  

Briser la glace 

Des conférences suivies de la fameuse cérémonie mise en scène avec le porter de drapeau et l’hymne national Olympique, raisonnant à travers la cour de l’établissement. Le top départ des Jeux Olymp’EPIDE donné, les jeunes se sont lancés dans un échauffement intense qui a plu même aux novices comme Marie, une jeune volontaire de 18 ans qui a tout donné : “ça fait du bien de sortir, on bouge, surtout après les confinements !” 

Entre deux, trois pompes et jumping jacks, les jeunes se sont initiés à la thèque, une sorte de Baseball ludique originaire de Normandie. “C’est génial de tester des sports qu’on n’a jamais testé ” , s’écrit Nolan en plein relais du biathlon sur le terrain synthétique. 

Après une pause déjeuner aux saveurs asiatiques pour rester dans le thème des JO de Tokyo, les jeunes ont enchaîné des tournois avec leurs CIP (conseillers en insertion professionnelle). Un moment d’échange qui vient briser la glace des liens hiérarchiques . “Avec tout ce qu’on vient de vivre, cette journée est le parfait moment pour tisser des liens. C’est très bon enfant entre nous !” souligne la directrice Delphine Magny, baskets aux pieds, prête à affronter ses collègues et volontaires déjà sur le terrain de volley. Un avis partagé par Didier Nicol, CIP, qui encadre les quiz : “C’est fair play, tout le monde est mélangé, en plus la météo est avec nous ! ” 

“C’est un super moment de convivialité !” 

Une cohésion qui se fait sentir dehors, mais aussi à l’intérieur dans une salle aménagée pour l’occasion. “Vous allez rencontrer l’Australie !”, clame Damien Mayer, CIP, en inscrivant les scores des équipes de ping-pong sur une affichette scotchée au mur. C’est au tour d’Armand, 19 ans, d’affronter Carole Franjus, chargée de recrutement, dans une partie endiablée de raquettes :  “C’est un beau moment de convivialité, ça permet de sortir du cadre, on peut même voir des compétences chez certains qu’on aurait pas discerné avant. ” 

Un moment unique en lien avec les valeurs Olympiques. Épuisés, le sourire aux lèvres, volontaires et cadres éducatifs se sont retrouvés une dernière fois sous le soleil rolivalois pour une remise de récompenses et un goûter collectif. “J’ai passé un excellent moment, même si je ne pouvais pas jouer à cause de mon handicap, j’ai retrouvé mes copains des autres sections que je n’avais pas vu depuis longtemps !”, sourit Cédric, en admirant ses camarades monter sur le podium. 

L’établissement compte renouveler l’expérience l’année prochaine en invitant tous les jeunes des EPIDE du nord de la France. Tout au long de l’année, des travaux autour des JO seront proposés aux jeunes olympiens en herbe qui auront de beaux souvenirs à raconter ! 

Partagez :

La Ministre Élisabeth Moreno en visite à l’EPIDE pour promouvoir l’égalité des chances

Ce Jeudi 10 décembre, la Ministre déléguée à l’égalité entre les femmes et les hommes, à la diversité et à l’égalité de chances, Élisabeth Moreno, est venue à la rencontre des « Volontaires » de l’EPIDE de Val-de-Reuil pour échanger avec eux de leurs parcours et de leurs aspirations professionnelles. Une matinée riche en émotions !

Prouver que chacun peut s’accomplir et réussir. C’est ce que la ministre Élisabeth Moreno, en charge de l’égalité entre et les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, est venue marteler aux jeunes élèves du centre de réinsertion professionnelle EPIDE de Val-de-Reuil. En présence de Marc-Antoine Jamet, Maire de Val-de-Reuil, Jérôme Filippini, Préfet de l’Eure, ainsi que Bruno Questel, la Ministre a parcouru les couloirs de l’établissement de formation pendant plus de deux heures pour rencontrer une cinquantaine de volontaires aux ambitions professionnelles affirmées.

De la haute couture pour les jeunes

Vers 9h00, grâce au travail d’organisation et au savoir-faire des formateurs et des équipes de direction de l’établissement, tout était déjà prêt pour accueillir la Ministre à l’EPIDE. Trente minutes plus tard, Marc-Antoine Jamet accueille Élisabeth Moreno à son arrivée. Quelques sourires masqués, et la visite peut commencer avec une présentation de l’établissement. Tous autour de la table de la salle de réunion située au rez-de-chaussée du bâtiment, la Directrice Générale de l’EPIDE explique le fonctionnement du centre aux élus. « On accompagne les jeunes de 18 à 25 ans en rupture familiale ou en situation d’échec scolaire. 1100 agents, répartis sur 13 centres de formation partout en France, prennent en charge des jeunes en rupture familiale ou en situation d’échec scolaire. J’ai tendance à dire que l’on fait de la haute couture pour les jeunes »,  explique Florence Gerard-Chalet.

Une qualité que Marc-Antoine Jamet tient à souligner : « L’EPIDE est un véritable partenaire de la commune. Je les ai toujours trouvés volontaire, généreux, avec un esprit public », en ajoutant que 60% des jeunes quittent l’établissement avec une sortie positive vers des formations ou des emplois. Conquise, Élisabeth Moreno se remémore son passé dans la cité Rolivaloise : «Je n’ai aucun doute, j’ai fait une formation dans votre belle ville il y a une quinzaine d’années. Quel bel exemple de ce que peut être l’égalité des chances à Val-de-Reuil. » 

« Chacun peut avoir sa chance malgré les difficultés »

La visite s’est poursuivie à l’étage où une vingtaine de volontaires attendaient la délégation dans leur salle de cours. Douze élèves en uniforme se lèvent, mains derrière le dos, en saluant la Ministre et les élus. Lorsque la Ministre leur demande s’ils ont un projet professionnel en tête, les réponses fusent. Électricien, policière, vendeuse, agents de sécurité, soudeur… La diversité des projets professionnels énoncés révèle l’ambition retrouvée par les jeunes. Adama, volontaire depuis le 17 novembre, explique les raisons qui l’ont conduit à rejoindre le centre : « Je ne savais pas quoi faire, alors je me suis dit autant essayer. » Un à un, les jeunes prennent la parole et expliquent que grâce aux ateliers et à la formation reçue à l’EPIDE, ils ont retrouvé confiance en eux. « Je veux que vous vous disiez que vous avez pris votre vie en main, je veux juste que vous soyez fiers de vous. Chacun peut avoir sa chance malgré les difficultés » lance la ministre en quittant la pièce en direction d’une autre salle où l’attendent d’anciens élèves.

Dans la salle suivante, d’anciens élèves, dont plusieurs Rolivalois comme Mohamet et Yelly qui viennent tout juste de décrocher un CDI dans le secteur de la restauration, soulignent les bénéfices acquis lors de leur année passée à l’EPIDE. Conquise par la volonté que manifestent ces jeunes et l’exemple qu’ils constituent pour leur génération, Élisabeth Moreno conclut sa visite dans la cour d’honneur de l’établissement après avoir participé à la cérémonie quotidienne de levée des drapeaux et entonné la Marseillaise avec le chœur des élèves de l’EPIDE : « Je suis venue ici car je voulais vous voir, échanger avec vous pour entendre et partager avec d’autres jeunes qui ne savent pas comment faire. L’EPIDE est une structure que je trouve extraordinaire pour l’égalité des chances. Le talent n’a ni genre, ni couleur de peau, ni orientation sexuelle, ni croyance. Ce sont les compétences qui permettent de s’élever quel que soit son niveau de qualification et son lieu de résidence. Il faut toujours redevenir acteur de sa vie. La réussite est entre vos mains ! ».

 Centre EPIDE 

193 Voie du Futur, 27100 à Val-de-Reuil

Renseignements au 02 32 09 41 20

Partagez :

L’EPIDE aux petits soins de la base ornithologique de la grande Noé

Mercredi dernier, sept jeunes volontaires de l’EPIDE (Établissement Pour l’Insertion Dans l’Emploi) ont procédé à des travaux d’entretien de la base ornithologique de la Grande Noé.

Faucille et sécateurs à la main, les jeunes volontaires de l’EPIDE ne ménagent pas leurs efforts. En effet, ils se sont affairés toute la matinée de mercredi dernier à couper les ronces et autres herbages devant les observatoires de la base ornithologique de la Grande Noé. Le but : dégager la vue pour les usagers de cette réserve naturelle, véritable havre de paix pour des oiseaux en tout genre. « Nous venons ici trois, quatre fois par an depuis neuf ans », explique Sébastien Paporé, conseiller éducation citoyenneté de l’EPIDE, soulignant les objectifs poursuivis par ce rituel environnemental durant lequel les jeunes de l’EPIDE participent à l’entretien des observatoires ainsi qu’à la préparation des îles permettant la venue d’oiseaux comme les mouettes rieuses.

Un parcours citoyen

« Cette démarche s’inscrit dans un parcours citoyen pour permettre à nos jeunes d’une part de s’ouvrir au monde, mais aussi de voir autre chose et d’apprendre la citoyenneté à travers une autre approche éducative. A cet effet, nous travaillons également avec d’autres organismes comme les Restos du Cœur, la Croix Rouge, etc. », poursuit-il en soulignant les qualités développées par ces mini-stages, dans lesquels certains jeunes se découvrent une véritable vocation professionnelle. « Cela permet de travailler sur l’estime de soi, la confiance en soi, le courage et de se rendre utile ». Côté jeunes, on ne manque pas de plébisciter ce genre d’initiatives. « C’est une bonne chose, car cela nous fait voir autre chose. On apprend à prendre soin d’un lieu, à aider les animaux à vivre », confie Bruce, un des sept jeunes volontaires de l’EPIDE, qui, à l’image de ses camarades de section, a bénéficié également pour l’occasion des savoirs dispensés par Céline Chartier, l’ornithologue de la réserve de la Grande Noé.

L’actu de l’environnement à Val-de-Reuil

Erreur : la vue 3aea3eetds n’existe pas

L’environnement à Val-de-Reuil
Erreur : la vue a395aa70yg n’existe pas

Partagez :

Le Cross de l’EPIDE, toujours un succès !

Ce sont près de 400 personnes qui se sont rendues, le 28 mai dernier, voie de la Cavitation pour prendre le départ de la 22ème édition du cross de l’EPIDE.

Malgré le temps maussade, les sourires ont dominé la 22ème édition du cross de l’EPIDE. Un évènement sportif qui a pour objectif de rapprocher et de créer un temps de cohésion entre les jeunes, les institutions et les entreprises du territoire.

« L’idée est de pouvoir à travers cette course briser les clichés de chacun », explique Benoît Balut, éducateur sportif de l’EPIDE de Val-de-Reuil, qui n’a pas manqué de saluer l’ensemble des partenaires et les particpants de cette course tels que Jean-Jacques Coquelet, adjoint au maire de Val-de-Reuil, Djoudé Merabet, Maire d’Elbeuf, Arnaud Levitre, Maire d’Alizay, ou encore la DGA, la base 105, le lycée Decrétot, l’ensemble des EPIDE du Nord, la ville de Val-de-Reuil et bien d’autres encore.

Nouveau parcours

Par équipe ou en solo, les participants ont eu le choix de parcourir les 5,6 km en courant ou en marche nordique comme cela a été le cas l’année passée. En raison des travaux effectués sur la voie de l’Orée, les coureurs ont pu découvrir, cette année, un tout nouveau parcours qui les a emmenés de la voie de la Cavitation jusqu’en lisière de forêt avant de revenir sur leur pas pour finir la boucle. Un parcours qui n’a pas manqué de ravir les compétiteurs tant par le cadre que par la difficulté du tracé.

Porter les valeurs de l’EPIDE

L'équipe de la Mairie de Val-de-Reuil
L’équipe de la Mairie de Val-de-Reuil

« On vient tous les ans », témoigne Pierre-Yves Recoquille, mécanicien, chaudronnier à la DGA, bassin des carènes, qui, avec son équipe, participe depuis la début au cross de l’EPIDE. « Il y a toujours une bonne ambiance, c’est très convivial et cela nous permet de rencontrer différentes entreprises et institutions du coin ». Un sentiment que partage également l’équipe du SDIS 27 qui profite régulièrement de ce temps de cohésion. «C’est une belle action, nous sommes heureux de soutenir et de partager les valeurs de l’EPIDE ».

La base 105 indétrônable

Côté résultat, la base 105 d’Évreux remporte la course par équipe pour la troisième fois consécutive devant la DGA Bassin des Carènes et l’EPIDE de Brétigny sur Orge.

Hassan Oubassour remporte le scratch Homme.
Hassan Oubassour remporte le scratch Homme.

Hassan Oubassour remporte le scratch Homme en parcourant les 5,6 km en 18min 16s suivi par Romain Chaudun et  Jamel Moussaoui qui prennent la deuxième et troisième marche du podium.

Chez les femmes, c’est Claire Tacnet de l’EPIDE de Val-de-Reuil qui s’impose devant Linda Mohamed (EPIDE Brétigny) et Alili Keltoum (Gendarmerie de Pont de l’Arche) respectivement deuxième et troisième au classement. Enfin, chez les jeunes ce sont Linda Mohamed et Daouda Kamissoko de l’EPIDE de Brétigny remporte la palme.

L’actualité du sport à Val-de-Reuil

Conseil municipal du 17 Mai 2022

Retransmission en différé du Conseil Municipal Le conseil municipal a été retransmis en direct le 17 Mai à 20h00 sur ...
Lire La Suite…

Un concours hippique aux allures de spectacle équestre à la ferme de la Motte

Devenu incontournable dans le paysage rolivalois, le grand concours hippique des mottes, 5edu nom, prend ses quartiers champêtres les vendredi ...
Lire La Suite…

Spectacle de cirque : rendez-vous avec David Aubé et « Pourquoi Pas » vendredi !

Vous aimez le cirque ? Ne manquez pas le rendez-vous avec David Aubé et le collectif Pourquoi Pas le vendredi ...
Lire La Suite…

Joris Jagu devient champion de France de Lutte adaptée !

À tout juste 25 ans, Joris Jagu, apprenti initiateur sportif au VROL vient de remporter les championnats de France de ...
Lire La Suite…
Valdereuil_infos n°26 AVRIL – MAI – JUIN 2022

Valdereuil_infos n°26 AVRIL – MAI – JUIN 2022

En une de ce numéro : Le nouveau complexe Léo Lagrange est ouvert : bienvenue ! - Petite visite guidée ...
Lire La Suite…
La vie municipale

Conseil municipal du 23 Mars 2022

Retransmission en différé du Conseil Municipal Le conseil municipal a été retransmis en direct le 23 Mars à 20h00 sur ...
Lire La Suite…
Val-de-Reuil recrute

Agent d’entretien F / H –

Cadre d'emploi : Adjoint technique Nous recrutons 2 agents d'entretien pour la Direction des sports, et la piscine municipale. Sous ...
Lire La Suite…

Présentation des vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité pour l’année 2022

Bienvenue en 2022 ! Quelques jours après le lever de rideau sur cette nouvelle année, Marc-Antoine Jamet et le conseil ...
Lire La Suite…

Le sport à Val-de-Reuil

Les sports

Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs prestigieux ou dynamiques (le VRAC pour l’athlétisme, l’ASVVP pour le ...
Lire La Suite…

La piscine Alice Milliat

La piscine Alice Milliat de Val-de-Reuil est couverte, et située à proximité de la mairie. Elle est équipée de deux bassins de natation de 25 mètres. Et est accessible aux ...
Lire La Suite…

Stade couvert Jesse Owens

Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des Métiers (chaque année), Festivart (depuis 2017) organisé par la Chambre ...
Lire La Suite…

Cross de l’Epide : les résultats du nouveau parcours

Comme à chaque édition du cross de l’Établissement pour l’Insertion dans l’Emploi (Epide) deux mots reviennent en boucle : organisation et convivialité.

Cross de l'Epide : le départ
Cross de l’Epide : le départ

Une organisation parfaite et millimétrée, menée par Benoît Balut, adjoint à la jeunesse et formateur sport à l’Epide,  et encadrée par de nombreux bénévoles  et  un esprit convivial avec stands pour se désaltérer à l’arrivée,  génèrent de plus en plus  de participants. C’est ainsi que jeudi  19 avril, pour cette 21ème édition, 290 coureurs ont pris le départ.

Des jeunes de 7 Épide de France ont répondu à l'appel
Des jeunes de 7 Epide de France ont répondu à l’appel

Les jeunes volontaires des Épide venus de 7 centres de toute la France, d’Alençon à Toulouse, mais aussi élus, gendarmes, pompiers, équipe d’entreprises partenaires et athlètes avertis, auxquels s’étaient joints une trentaine d’adeptes de marche nordique, ont découvert un  nouveau parcours : 1 km supplémentaire, soit une boucle de 6 kilomètres voie de la cavitation avec passage ombragé en forêt, très apprécié par les 27 degrés ce jour-là,  et quelques montées spectaculaires pour corser l’épreuve.

Un nouveau parcours avec passage en forêt de Bord
Un nouveau parcours avec passage en forêt de Bord

L’objectif a été atteint pour l’ensemble des participants : le dépassement de soi tout en se faisant plaisir !
Rendez-vous pour le prochain cross est d’ores et déjà pris : ce sera en octobre !

290 participants pour cette 21ème édition
290 participants pour cette 21ème édition

Les Résultats

[google-drive-embed url= »https://drive.google.com/file/d/11RSfe_9GS3qsTq5CnGWLjegt2_t0uWbo/preview?usp=drivesdk » title= »ResultatsCrossEpide19042018.pdf » icon= »https://drive-thirdparty.googleusercontent.com/16/type/application/pdf » width= »100% » height= »400″ style= »embed »]

 

L’EPIDE recrute à nouveau 60 jeunes

Nouvelle session de recrutement à L’EPIDE ! D’ici fin mars, 60 jeunes de 18 à 25 ans pourront rejoindre la structure rolivaloise. En attendant, deux matinées portes ouvertes sont organisées les jeudis 9 et 16 mars.

L'EPIDE recrute
L’EPIDE recrute

150… C’est le nombre de volontaires âgés de 18 à 25 ans, accueillis à l’EPIDE de Val-de-Reuil. L’ambition de ce centre : leur permettre de trouver un emploi ou une formation à l’issue des quelques mois passés dans la structure, située voie du Futur.

Un accompagnement qui a su faire ses preuves au fil du temps. Près de 60 % des jeunes  quittent en effet l’EPIDE chaque année avec une solution.

Tenue bleu marine et internat

Ici, les volontaires sont accueillis du lundi matin au vendredi après-midi. Particularité des lieux, ils portent tous la tenue de l’EPIDE (tenue bleu marine) et se plient chaque jour à une batterie de règles spécifiques.

Aidés par les 72 professionnels qui œuvrent au sein de l’EPIDE, ces jeunes y bâtissent progressivement leur projet professionnel ou d’insertion, bénéficient de stages, passent leur code de la route ainsi que différents certificats…

Dans le même temps, tous perçoivent une allocation mensuelle ainsi qu’un complément en cas de sortie positive.

Comment rejoindre l’EPIDE

Le centre EPIDE de Val-de-Reuil accueillera 60 nouveaux jeunes volontaires dès le 28 mars prochain. Vous êtes intéressés pour rejoindre le programme ? N’hésitez pas, dans un premier temps à venir visiter les lieux lors des deux matinées portes ouvertes organisées les jeudi 9 et jeudi 16 mars de 10h à 12h.

Les entretiens de pré-admission ont lieu les 21 / 22 et 23 mars.

Pour postuler au dispositif et être convoqués pour les entretiens, merci de vous inscrire en ligne sur : www.epide.fr / un jeune / déposer sa candidature

Les 6 et 7 juillet : deux journées découverte de l’EPIDE de Val-de-Reuil

Deux journées de découverte de l’Etablissement Public pour l’Insertion dans l’Emploi de Val-de-Reuil organisées conjointement par la Ville de Val-de-Reuil et l’EPIDE les mercredi 6 et jeudi 7 juillet 2016. Deux après-midis ouverts à l’ensemble des jeunes âgés de 18 à 25 ans à la recherche d’un emploi. A la clé : près de 60% des jeunes intégrés dans cet établissement retrouvent une formation ou un emploi à l’issue de leur séjour.

près de 60% des jeunes intégrés dans cet établissement retrouvent une formation ou un emploi
près de 60% des jeunes intégrés dans cet établissement retrouvent une formation ou un emploi

Vous habitez à Val-de-Reuil ? Vous avez entre 18 et 25 ans et souhaitez définitivement relancer votre projet scolaire et professionnel ? La Ville de Val-de-Reuil et l’Établissement Public pour l’Insertion dans l’Emploi vous proposent une solution différente pour mener à bien votre projet professionnel en organisant une présentation de son dispositif le mercredi 6 juillet à 14h00 à la Maison de la Jeunesse et des Associations (rue Grande, ancien Théâtre des Chalands) et une visite de l’établissement le jeudi 07 juillet à 14h au centre EPIDE de Val-de-Reuil ( Parc d’affaires des Portes, 193 Voie du Futur ).

Dès 2005, année de sa création, la municipalité avait fait le choix d’aider à l’implantation d’un EPIDE à Val-de-Reuil dans les bâtiments devenus vacants d’un centre de formation de France Télécom. Placé sous la triple tutelle des ministères chargés de la Défense, de l’Emploi et de la Ville, l’EPIDe pilote le dispositif « Défense, 2ème chance » avec pour mission d’assurer l’insertion sociale et professionnelle de jeunes volontaires en situation d’échec ou de décrochage scolaire, en favorisant, au terme d’un projet éducatif global, leur entrée dans la vie active.

l’EPIDe a pour mission d’assurer l'insertion sociale et professionnelle de jeunes volontaires en situation d’échec ou de décrochage scolaire
l’EPIDe a pour mission d’assurer l’insertion sociale et professionnelle de jeunes volontaires en situation d’échec ou de décrochage scolaire

L’établissement accueille et héberge les jeunes souvent issus du territoire de la CASE, de l’Eure ou de Normandie, dans le cadre d’un parcours d’une durée allant de 8 mois à 2 ans. A Val-de-Reuil, les jeunes volontaires participent à chaque grand rendez-vous commémoratif, sportif, associatif et solidaire qui concourt à leur insertion. L’EPIDe de Val-de-Reuil est, depuis la fin de l’année 2015, le premier « centre de la deuxième chance » en France par ses effectifs et connaît un taux de sortie positive exceptionnel qui lui a permis de renforcer sa capacité d’accueil. Il dispose désormais de 210 places et d’un encadrement renforcé, assuré par 72 agents, éducateurs ou formateurs.

L’EPIDe de Val-de-Reuil est, depuis la fin de l’année 2015, le premier « centre de la deuxième chance » en France par ses effectifs et connaît un taux de sortie positive exceptionnel
L’EPIDe de Val-de-Reuil est, depuis la fin de l’année 2015, le premier « centre de la deuxième chance » en France par ses effectifs et connaît un taux de sortie positive exceptionnel

18ème édition du cross de l’EPIDE de Val-de-Reuil sous le thème de la solidarité.

200 coureurs, 15 équipes mixtes, ont pris le départ mercredi 18 mai pour parcourir 5 kilomètres avec comme objectif la ligne d’arrivée devant le stade couvert Jesse Owens

Le Cross de l'EPIDE a du succès
Le Cross de l’EPIDE a du succès

Bonne organisation, esprit d’équipe,  et solidarité étaient les maîtres-mots de cette 18ème édition.  Les jeunes volontaires de l’Epide, accompagnés de leurs cadres de sections, avaient en effet pour mission de démarcher les entreprises et commerçants locaux au bénéfice de l’association « Action contre la Faim ».  Une réussite pour cette course conviviale, avec des équipes de la région de plus en plus nombreuses et qui rassemble divers milieux socio-culturels et socio-professionnels. Ainsi, Djoudé MERABET, maire d’Elbeuf sur Seine, Alexis RAGACHE, maire adjoint de Sotteville-lès-Rouen, Roland JOANNIC directeur de la DGA du Bassin des Carènes,  Nicolas BOUYDRON, Lieutenant du SDIS de Louviers/Val-de-Reuil et Fabrice BARBE, Directeur Général des Services de Val-de-Reuil,  ont couru avec les jeunes volontaires des EPIDE d’Alençon, Brétigny sur Orge, Cambrai, Combrée, Compiègne, Doullens, Montry et Val-de-Reuil et des lycéens de Marc BLOCH.

L’équipe de la mairie de Val-de-Reuil a remporté le trophée, succédant à la DGA du bassin des Carènes. Les équipes de la BA 105 et l’EPIDE  de Brétigny-sur-Orge complétant ce podium. Tous les participants ont rendez-vous le mercredi 23 novembre 2016 pour la 19ème édition.

Résultats

Individuel masculin scratch
1er Quentin JALIER Team Foulées
2ème Nicolas ROLLAND BA 105
3ème Mokhtar BENHARI Mairie de Val de Reuil
Individuel féminine scratch
1ère Melle GALLE EPIDE Brétigny sur Orge
2ème Salma BENHARI Mairie de Val de Reuil
3ème Melle ROSATI EPIDE Montry
Individuel masculin volontaire d’insertion
1er Kévin LEMAITRE EPIDE Doullens
2ème M. SACIER EPIDE Cambrai
3ème M. PYNTE EPIDE Cambrai
Individuel féminine volontaire d’insertion                          
1ère Melle GALLE EPIDE Brétigny sur Orge
2ème Melle ROSATI EPIDE Montry
3ème Melle DEDAIN EPIDE Cambrai
Classement par équipes                                         
1er Mairie de Val de Reuil
2ème BA 105
3ème EPIDE Brétigny sur Orge
4ème EPIDE Doullens
5ème EPIDE Alençon
6ème EPIDE Val de Reuil
7ème EPIDE Cambrai
8ème DGA Bassin des Carènes
9ème EPIDE Montry
10ème Mairie Elbeuf
11ème Lycée Marc BLOCH
Non classés : Team foulées, SDIS, EPIDE Compiègne, EPIDE Combrée

                                                                                   

Val-de-Reuil accueille Myriam El Khomri, Ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Myriam El Khomri, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, était à Val-de-Reuil jeudi 7 janvier 2016

Myriam El Khomri arrive à Val-de-Reuil
Myriam El Khomri arrive à Val-de-Reuil

Un an, jour pour jour, après avoir salué en tant que Secrétaire d’État à la Politique de la Ville la réussite des deux opérations de renouvellement urbain menées par la Ville et confirmé qu’elle était retenue parmi les 200 quartiers bénéficiant du Nouveau Plan de rénovation urbaine (NPNRU2), elle s’est rendue à l’EPIDe, Etablissement public d’insertion de la Défense, à l’occasion de son 10ème anniversaire et a participé ensuite au lancement officiel du dispositif municipal d’insertion sociale et professionnelle «KIT EMPLOI ».

Visite de l’EPIDe de Val-de-Reuil

Dès 2005, année de sa création, la municipalité avait fait le choix d’aider à l’implantation d’un EPIDe à Val-de-Reuil dans les bâtiments devenus vacants d’un centre de formation de France Télécom. Placé sous la triple tutelle des ministères chargés de la Défense, de l’Emploi et de la Ville, l’EPIDe pilote le dispositif « Défense, 2ème chance » avec pour mission d’assurer l’insertion sociale et professionnelle de jeunes volontaires en situation d’échec ou de décrochage scolaire, en favorisant, au terme d’un projet éducatif global, leur entrée dans la vie active.

Visite à l'EPIDe
Visite à l’EPIDe

L’établissement accueille et héberge les jeunes souvent issus du territoire de la CASE, de l’Eure ou de Normandie, dans le cadre d’un parcours d’une durée allant de 8 mois à 2 ans. A Val-de-Reuil, les jeunes volontaires participent à chaque grand rendez-vous commémoratif, sportif, associatif et solidaire qui concourent à leur insertion.

L'EPIDe un établissement de la seconde chance
L’EPIDe un établissement de la seconde chance

L’EPIDe de Val-de-Reuil est, depuis la fin de l’année 2015, le premier « centre de la deuxième chance » en France par ses effectifs et connaît un taux de sortie positive exceptionnel qui lui a permis de renforcer sa capacité d’accueil. Il dispose désormais de 210 places et d’un encadrement renforcé, assuré par 72 agents, éducateurs ou formateurs.

Lancement du KIT EMPLOI et signature de la convention de partenariat entre la Ville, Pôle Emploi et l’association Ensemble chargée de sa mise en oeuvre
Kit emploi et d'autres mesures au programme de la visite
Kit emploi et d’autres mesures au programme de la visite

Annoncées à l’issue des Etats Généraux de l’Emploi de Val-de-Reuil organisés en octobre 2014 en présence de 60 partenaires et entreprises locales, plusieurs mesures en faveur de l’emploi et de la formation ont été mises en œuvre par la commune :
un forum des métiers, qui, pour sa première édition en avril 2015, a accueilli plus de 800 demandeurs d’emploi et permis une vingtaine d’embauches ;
le développement de la méthode de recrutement par simulation avec le CCAS ;
la création d’un service municipal de l’emploi composé de trois agents qualifiés ;
– la mise en oeuvre de dispositifs innovants et ciblés. C’est dans cette démarche que l’opération « 100 chances – 100 emplois » s’adressant aux jeunes de moins de 25 ans a vu le jour en 2015.

La signature de la convention
La signature de la convention

Mis en place pour la première fois en 2016, le « Kit Emploi » s’adresse prioritairement aux 25-50 ans. Il est le fruit d’un partenariat solide entre Pôle Emploi, la Ville et l’association Ensemble. Une convention scellant ce partenariat a été signée ce jeudi 7 janvier en présence de Madame la Ministre, Myriam El Khomri.

15 demandeurs d’emploi rolivalois, tous volontaires, identifiés par Pôle Emploi et le service Emploi de la Ville, profiteront d’un suivi personnalisé de trois mois, encadrés par une équipe de professionnels, afin de maîtriser les différentes étapes qui constituent une démarche efficace de recherche d’emploi. Développer l’estime de soi et stimuler le lien social sont les deux objectifs généraux de ce dispositif. Plusieurs axes de travail seront privilégiés avec notamment un travail spécifique sur le portefeuille de compétences et sur les techniques de recherche d’emploi, l’organisation de rencontres régulières avec des partenaires de l’emploi et des entreprises, la création d’un événement sur l’emploi. Chaque volontaire sera parrainé par une entreprise locale. Répondant à l’invitation de la municipalité, plus d’une quinzaine d’entreprises du territoire se sont ainsi engagés dans ce dispositif et étaient présentes aux côtés de Madame la Ministre et de l’ensemble des partenaires engagés pour l’emploi à Val-de-Reuil.

L’insertion sociale et professionnelle était donc au cœur du déplacement de la Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. Deux préoccupations majeures pour lesquelles Val-de-Reuil, grâce au soutien fidèle de l’Etat, s’engage au quotidien. « L’emploi et la formation restent dans notre ville, durement frappée par le chômage et le manque de qualification, une priorité absolue pour moi » a déclaré Marc-Antoine Jamet.

 

Cross de l’Epide : tous courageux et exemplaires vers un objectif commun…franchir la ligne d’arrivée !

La 17ème édition du cross de l’EPIDE de Val de Reuil s’est vue exceptionnelle mardi 8 décembre 2015 tant par la qualité de ses participants que par sa diversité sociale et professionnelle

Le cross de l'EPIDE 2015
Le cross de l’EPIDE 2015

La DGA du bassin des carènes ; la BA105 d’Evreux ; les pompiers de Val de Reuil/Louviers ; les entrepreneurs Seine Eure ; Team Foulées ; les mairies de Sotteville les Rouen ; d’Elbeuf ; de Val-de-Reuil, 2 équipes du lycée Marc BLOCH ainsi que les EPIDE d’Alençon, de Brétigny sur Orge ; Cambrai ; Combrée ; Compiègne ; Doullens et Montry… soit 195 participants : record battu !

Cette manifestation, aujourd’hui reconnue et appréciée dans la région auprès des entreprises locales et des élus territoriaux, met en valeur  auprès des jeunes volontaires de l’EPIDE le goût de l’effort et le dépassement de soi. Malgré des conditions climatiques difficiles tous ont poursuivi leurs efforts afin de finir la course ! Félicitations à l’équipe de la DGA du bassin des Carènes  qui a remporté le trophée cette année et le remettra en jeu pour la 18ème édition en juin 2016.

Une pluie de médailles pour la VRASAD lors du championnat de France de judo FCD

L’équipe de la VRASAD (Val-de-Reuil Association Sportive et Artistique de la Défense, association composée de cadres et de jeunes de l’Epide) alignait sept combattants.

Samedi 6 juin s’est déroulé le championnat de France de judo FCD (Fédération des Clubs de la Défense) à Dijon. Cette année la FCD a organisé deux compétitions dans la même journée : le championnat de France FCD individuel et le championnat de France militaire par équipe mixte.

Une pluie de médailles pour les rolivalois

Sur la partie individuelle : quatre titres de Champion de France, un Vice-champion de France et deux titres de troisième :

Résultats en individuel :
–          Camille BEAUDOIN         1ère en – 57 kgs
–          Vanessa DUREAU           1ère en – 78 kgs
–          Benoît BALUT             2ème en – 73 kgs
–          Rudy AFFRO               3ème en – 73 kgs
–          Robin AUDEJEAN           1er en -90 kgs
–          Stéphane LEMASSSON 3ème en – 90kgs
–          Benoît BOURNISIEN      1er en – 100 kgs

A la suite des individuels, bien que la VRASAD ne puisse entrer dans le classement officiel car composée de civils de la Défense, elle a fait un parcours sans faute au Championnat de France par équipe mixte Militaire en battant les équipes de la Gendarmerie, l’armée de terre, l’armée de l’air et la marine. Bravo à toute l’équipe qui a encore une fois fait rayonner Val-de-Reuil !

Vous êtes sans connexion