Étiquette : jeunesse

Une infirmière apprend aux écoliers de Louise Michel à bien porter le masque

Vendredi 6 novembre, les élèves de l’école Louise Michel ont pu poser toutes leurs questions à l’infirmière du collège Montaigne, Pascale Massines. Tout au long de la journée, la professionnelle de santé a donné des conseils aux jeunes enfants sur le port du masque.

Après les gestes barrières, le port du masque est maintenant généralisé pour les élèves dès l’âge de 6 ans. Afin de sensibiliser ses écoliers, Rodolphe Delorme, directeur de l’école Louise Michel, a demandé à une infirmière de l’Éducation Nationale d’intervenir dans toutes ses classes. Un moment de partage et d’échange qui a apporté des réponses aux plus curieux.

Apprendre le plus tôt possible

Ne pas toucher ses yeux, retirer le masque sans risque, le délai pour le changer… Toutes ces informations, Pascale Massines a voulu les apprendre aux écoliers pendant une trentaine de minute par classe. ”  Étant infirmière, j’ai toujours eu l’habitude de le porter. Le but de ma venue est d’apprendre aux plus petits à porter le masque tout en répondant à leurs questions. Car plus ça rentre dans leur tête de bonne heure, plus ça devient systématique. C’est un âge où il est plus simple de communiquer” explique la professionnelle de santé qui met l’accent sur des pratiques simples et efficaces.

Des conseils pour bien porter le masque

Dans la classe de CE1 de Nadège Bescond-Boutleux, les questions fusent. Après une brève introduction, Pascale passe directement au vif du sujet : “D’abord, il faut éviter de se gratter et d’y toucher. Car on propage le virus partout avec nos mains. Ensuite, pour l’enlever on utilise les élastiques !” Deux doigts se lèvent. “Papa m’a dit qu’il faut le changer dans la journée, c’est vrai ? Mais pourquoi on doit le porter si on est à plus d’un mètre ” s’interroge Armand avec un petit masque noir taille enfant. L’infirmière répond en toute simplicité qu’il faut le changer “toutes les 4 heures mais on fait le mieux qu’on peut, Je sais que c’est difficile pour vous, mais vous êtes courageux. Et pour la distance, il faut quand même le porter car ça permet d’éviter au maximum les postillons de salives qui s’échappent quand on parle.” Solène quant à elle se demande si elle peut le retirer devant chez elle : “On fait comment, c’est dans notre maison ou devant notre maison ?”  Pascale lui montre sans parler comment enlever le masque en toute sécurité et lui répond une fois la bouche couverte : “Tu l’enlèves dès que tu es chez toi, à l’intérieur, ensuite tu vas le mettre à la poubelle si c’est un jetable, sinon tu le met au lavage et tu te laves les mains.”  

Prendre soin de soi 

Les dix écoliers semblent bien assimiler les conseils de l’infirmière qui leur remet à tous un petit flyer de prévention. Outre le masque, se protéger du froid est indispensable en temps de pandémie : “Il faut faire attention à soi et bien se couvrir le matin ! Mettez vos manteaux et vos écharpes.” L’enseignante Nadège Bescond-Boutleux, leur conseille aussi de ne pas aller à des anniversaires ou aux goûters entre amis : ” Si vous voyez d’autres personnes que votre famille, mettez un masque et surtout n’allez pas à des invitations de copains d’école. C’est pour votre santé et la leur.” 

Toutes les classes ont écouté et ont échangé jusqu’à 14h avec Pascale qui était ravie de montrer aux enfants la nécessité du masque. Une intervention qui a rassuré les petites bouilles pour éviter le surplus d’angoisse dans ses temps difficiles.

Partagez :

Des enfants et des parents conquis !

Les centres de loisirs ont accueilli plus de 150 enfants rolivalois par jour au cours des vacances de la Toussaint.

Profiter des vacances pour se détendre, se divertir mais aussi pour découvrir, partager et apprendre sur les richesses du monde qui nous entoure : tels étaient les objectifs des centres de loisirs de la Ville qui ont ouvert leurs portes ces deux dernières semaines à près de 150 enfants rolivalois par jour.

Sport, nature, environnement et bien-être !

Que ce soit aux centres de la Voie Blanche, du Pivollet ou encore de la Trésorerie, tous s’étaient accordés pour apporter un programme riche et varié autour de quatre mots-clés : sport, nature, environnement et bien-être. Au programme : sorties à vélo, balades en forêt ou au bord de l’eau pour découvrir la faune et la flore locales, découverte des animaux de la ferme avec Anymania, créations artistiques en tous genres avec de la sculpture, de la peinture, des créations d’œuvres originales avec du matériel de récupération pour sensibiliser à la préservation de l’environnement, piscine, lecture de contes, séances de cinéma et bien d’autres choses encore.

Un cocktail détonant qui n’a pas manqué de séduire les jeunes pousses rolivaloises en devenir. « C’est trop bien le centre car on fait plein d’activités et on voit plein de copains », confie avec le sourire Bilel, un enfant du centre de la Voie Blanche, qui cet après-midi-là découvrait les joies de l’escalade sous l’œil expert des éducateurs sportifs de la Ville (ETAPS). « On fait du sport, on découvre et on apprend à protéger la nature. Les animateurs sont trop gentils ! ». Même constat pour les enfants du centre du Pivollet et de la Trésorerie, qui de leur côté, avaient fabriqué ce jour-là un pot d’aromates en forme de hérisson et s’étaient adonnés aux joies de la cuisine.

Colonie au Zoo de la Flèche

En plus des accueils journaliers en centre de loisirs, le service jeunesse a également organisé, en partenariat avec « Planète Aventure », une colonie apprenante au zoo de la Flèche situé dans la Sarthe, pour une trentaine d’enfants âgés de 6 à 12 ans. L’occasion pour les enfants de la ville de d’admirer des animaux venus d’autres continents mais également de découvrir l’envers du décor en rencontrant les soigneurs et animateurs du zoo.

« C’est trop bien, j’ai découvert plein d’animaux comme des chimpanzés, des girafes, des guépards, des otaries et même des hippopotames et des rhinocéros. Et puis on fait plein d’activités sportives », confie Atilla, qui à l’image de ses camarades aura gravé, le temps d’un séjour, des souvenirs impérissables. Une joie partagée par les parents, tout de même impatients de retrouver leurs petits bouts de choux. « Ils m’appelaient, ils m’ont dit qu’ils ont fait du poney et ont donné à manger aux animaux. Je suis soulagée de les retrouver », confie Kaninda qui s’est rendue sur le quai de la gare samedi dernier pour récupérer ses deux fils Safir et Bobani et qui comme beaucoup de parents ce jour-là a salué et remercié le service jeunesse de la Ville pour cette super initiative.

Les actus jeunesse à Val-de-Reuil

Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

Une infirmière apprend aux écoliers de Louise Michel à bien porter le masque

Vendredi 6 novembre, les élèves de l'école Louise Michel ont pu poser toutes leurs questions à l'infirmière du collège Montaigne, ...
Lire La Suite…

Des enfants et des parents conquis !

Les centres de loisirs ont accueilli plus de 150 enfants rolivalois par jour au cours des vacances de la Toussaint ...
Lire La Suite…

La Médiathèque relance son drive !

Contrainte de fermer ses portes au public, la Médiathèque du Corbusier a remis en place son système de Drive. Tous ...
Lire La Suite…

Les écoles rolivaloises ont rendu hommage à Samuel Paty chacune à leur manière

Ce lundi 2 novembre, les sept écoles de Val-de-Reuil ont rendu hommage à Samuel Paty. À 11h, une minute de ...
Lire La Suite…

Un stage d’impro pour oser s’exprimer

Des minis comédiens ont suivi un stage de théâtre pendant trois jours à la salle Prétentaine. Grâce aux conseils de ...
Lire La Suite…

Matthieu Bataille à la rencontre des judokas !

Mercredi dernier, plus d’une centaine de jeunes judokas se sont rendus au gymnase Léo Lagrange pour participer au stage organisé ...
Lire La Suite…

Premiers pas dans la peinture

À chaque vacances scolaires, les chantiers jeunes reprennent du service ! Pendant deux semaines, huit lycéens de Marc Bloch ont ...
Lire La Suite…

Prendre le temps d’apprendre !

L’association Réseaux d’Échanges Réciproques de Savoirs (RERS) et le service jeunesse de la Ville ont mis en place des temps ...
Lire La Suite…

L’enfance et la Jeunesse à Val-de-Reuil

petite enfance crèches enfance jeunesse

Inscriptions, tarifs, prix, paiements des services enfance & jeunesse

Inscrire son enfant en crèche, à l'école, dans un centre de loisirs, à la restauration scolaire, connaître les tarifs, payer ...
Lire La Suite…
La maison de l'enfance

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance La ...
Lire La Suite…
Pour tous les jeunes rolivalois(es)

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, ...
Lire La Suite…
La cyberbase Isaac Asimov à Val de Reuil

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans ...
Lire La Suite…
L’éducation et la formation : une priorité de tous les instants

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires ...
Lire La Suite…
menu de la cantine

Le menu des cantines

L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Nos actualités sur l'enfance et la jeunesse ...
Lire La Suite…

La Médiathèque relance son drive !

Contrainte de fermer ses portes au public, la Médiathèque du Corbusier a remis en place son système de Drive. Tous les Rolivalois peuvent dès à présent se ravitailler en ouvrages sans risque!

Les lecteurs n’ont pas à s’en faire ! En un coup de fil, le nouveau polar du moment peut se glisser sur leur table de chevet ! Qui dit re-confinement, dit sécurité, il est donc désormais interdit de flâner dans les allées. Mais la Médiathèque du Corbusier ne s’avoue pas vaincue et s’adapte de nouveau en relançant son drive pour ne pas perdre le lien avec ses lecteurs.

Les retours et emprunts se déroulent comme en mai dernier

Vincent Baillot sera en charge de récupérer les livres dans les bacs

Contrairement au premier confinement, le système de drive a été enclenché dès aujourd’hui. Comme en mai, les ouvrages qui ont été empruntés pourront être déposés du mardi au samedi de 13h à 16h dans des bacs disponibles à l’entrée de la salle des expositions. «Les gens ne rentrent pas, comme ça il y a aucun contact. Le port du masque est obligatoire. Du gel hydroalcoolique sera à leur disposition et ils devront respecter le marquage au sol devant la porte.» rassure Valérie Barchino responsable du secteur jeunesse qui ne change pas les règles sanitaires : «Tous les livres papier partent ensuite en quarantaine pendant trois jours et ceux avec du plastique pendant neuf jours. Pour la désinfection, on le fait toujours avec de l’éthanol.»

La salle des expositions se situe à gauche de l’entrée principale

Quant aux emprunts, le système ne change pas non plus. Les équipes de la Médiathèque ont travaillé d’arrache-pied pour élaborer des listes de lectures (disponibles à la fin de cet article) qui s’adaptent à tous les profils de lecteurs ! Les commandes peuvent être prises par téléphone du mardi au samedi de 9h à 12h et de 13h à 16h au 02 32 59 31 36 ou par courriel à l’adresse mediatheque.lecorbusier@valdereuil.fr. Une fois le livre choisi et réservé, les amateurs de bouquins pourront récupérer leur précieux ouvrages sur rendez-vous préalablement pris lors de la réservation (sur une plage horaire du mardi au vendredi de 13h à 17h). Contrairement aux retours, les livres sont à retirer à l’entrée de l’établissement où un guichet d’accueil a été installé devant les portes coulissante. Une vitre en plexiglas séparera les agents des clients.

Le portage des livres à domicile pour les plus de 65 ans et les personnes fragiles est également renouvelé sur demande par téléphone ou par mail.

Les livres jouent les mannequins en vitrine

Pour Valérie Barchino, rompre le lien avec ses lecteurs est une nouvelle fois difficile : «On s’était adaptés, depuis mai, on a eu une augmentation d’inscrits incroyable. J’avais de nouveaux lecteurs tous les jours !» Afin d’établir un lien à distance, la responsable du rayon jeunesse à déjà mis en évidence une farandole de livres sur les tables en face des vitrines de la médiathèque : «Quand les gens passent, ils peuvent voir les nouveautés et donc potentiellement réserver un ouvrage. Elles changeront toutes les semaines pour proposer une variété de livres pour tous les goûts.»

 

La sélection de la Médiathèque :

Médiathèque Le Corbusier 88 rue Grande à Val-de-Reuil.
Appeler le 02 32 59 31 36

Les écoles rolivaloises ont rendu hommage à Samuel Paty chacune à leur manière

Ce lundi 2 novembre, les sept écoles de Val-de-Reuil ont rendu hommage à Samuel Paty. À 11h, une minute de silence a été respectée dans chaque classe. Certains établissements ont fait le choix de personnaliser cet hommage à leur manière… Reportage aux Dominos et au Pivollet où l’heure était à la discussion.

Le 16 octobre dernier, Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie et d’éducation civique est décédé pour avoir fait son métier. Ce lundi, à 11h, l’ensemble du corps enseignant de Val-de-Reuil a rendu hommage à leur confrère. Dans chaque classe, une minute de silence a été respectée. Au Pivollet, les élémentaires ont assisté à la lecture de la lettre de Jean-Jaurès ; quant aux Dominos, pas de lettre, mais 30 minutes de discussion autour de la liberté d’expression. Deux interventions qui ont fait réfléchir les jeunes écoliers, posant des questions tout au long de la matinée.

La lettre de Jaurès en vidéo pour les élémentaires du Pivollet

Au sein de l’école du Pivollet, dans la classe de CM1-CM2 , les enfants se tiennent debout silencieux, l’air grave et compatissant face à ce tragique incident. En présence de Christian Avollé, adjoint en charge du cadre vie de Val-de-Reuil, ils ont effectué une minute de silence avant de visionner, ensemble, la lettre de Jean-Jaurès adressée aux instituteurs dans laquelle il rappelle aux enseignants l’importance de leur rôle dans l’accompagnement des élèves mais aussi la noblesse de leur métier. Un instant solennel à l’issue duquel l’élu de la Ville s’est adressé aux élèves pour leur rappeler les droits dont bénéficie chacun en matière de liberté et d’égalité des chances et de la bienveillance qu’exercent leurs instituteurs au quotidien.

Liberté d’expression, république et religion aux Dominos

« On fait ça pour rendre hommage au professeur » s’est exclamée Elise en réponse à son maître d’école, Laurent Avenel, qui voulait voir si les jeunes écoliers savaient pourquoi ils devaient ne plus faire de bruit pendant une minute. 11h, l’horloge sonne. Les 17 élèves de CM1 se lèvent tous en même temps et arrêtent de dessiner. Le directeur de l’école des Dominos, Gilles Fleury, a décidé de ne pas lire la lettre de Jean Jaurès aux enfants : « Elle est trop compliquée, mais on va discuter sur le sujet » 

Une fois tous rassis dans le respect des gestes barrières, les multiplications et la dictée attendront un peu. « Notre responsabilité à nous c’est que vous deveniez responsables et soyez respectés » signale l’enseignant à ses élèves. « C’est quoi un deuil national ? » lance Gilles Fleury en inscrivant le terme sur le tableau blanc. Les enfants hochent la tête de gauche à droite timidement avant que leur instituteur leur explique la définition : « c’est un événement grave qui suit la perte de quelqu’un à l’échelle nationale. Mais pourquoi on en parle ? »

Quelques doigts se lèvent pour évoquer la mort de Samuel Paty et sa matière, l’histoire géographie. « Mais il n’enseignait pas que ça » poursuit le directeur en expliquant aux jeunes gens que Samuel Paty instruisait aux collégiens la citoyenneté. Un doigt se lève. Pour Stan, être citoyen, c’est “respecter la loi.” À sa droite, une de ses camarade précise : “C’est apprendre à être respectueux et vivre en harmonie.”  Une réponse qui fait sourire Gilles sous son masque : “C’est ça, et ce prof enseignait ce que c’était la loi, le vivre ensemble.”

“Il y a des gens qui voudraient qu’on soit en colère les uns contre les autres. Et bien, cette journée est spéciale car elle empêche de leur faire croire qu’on l’est.” 

Toujours dans le calme, l’échange continue vers un sujet plus précis, la religion. Laurent Avenel prend alors la main : “Quand on fait de l’histoire, on est obligé de parler de comment fonctionnent les religions.” Pour illustrer ses propos, le professeur s’avance en direction d’une frise chronologique qui longe les murs de la classe. “Vous voyez, chacun peut croire à ce qu’il veut de façon personnelle. Je vous ai déjà parlé du prophète et de l’église, ça fait partie des programmes.” explique-t-il en pointant désormais la déclaration des droits de l’homme et du citoyen accrochée sur la porte d’entrée. “Vous voyez, en France la République nous protège. La liberté d’expression permet à tous de dire ce que l’on aime ou non. Et si on n’est pas d’accord, on n’a pas à se battre pour ça” déclare le directeur de l’établissement en insistant sur les valeurs de la constitution. Les deux professionnels de l’éducation ont voulu conclure leur intervention en faisant un lien en douceur avec le terrorisme : “Il y a des gens qui voudraient qu’on soit en colère les uns contre les autres. Et bien cette journée est spéciale car elle empêche de leur faire croire qu’on l’est.” 

Deux scènes qui se sont répétées tout au long de la matinée, partageant ainsi les valeurs Républicaines à tous les petits rolivalois qui repartiront chez eux le cœur et la tête pleine de savoirs que leurs maîtres et maîtresses leur ont inculqués au fil de la journée.

 

Un stage d’impro pour oser s’exprimer

Des minis comédiens ont suivi un stage de théâtre pendant trois jours à la salle Prétentaine. Grâce aux conseils de Martin-James Vanasse, directeur artistique de la compagnie GIFLE, six jeunes rolivalois se sont initiés à la pratique de l’improvisation, de quoi susciter des vocations….

Enfiler le costume d’un artiste sans n’avoir jamais fait de scène. C’était le but du stage intensif organisé par le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale)  de Val-de-Reuil dans le cadre du dispositif de l’escale culturelle. Du mercredi 28 à vendredi 30 octobre, six jeunes collégiens et lycéens ont appris le théâtre d’impro dans le but de décomplexer la prise de leur parole et de prendre confiance en eux.

Plus facile à voir qu’à faire

“C’est la fin du monde !” s’exclame Eda telle une véritable actrice. Depuis mercredi, la jeune adolescente de 13 ans s’essaye au théâtre six heures par jour avec ses cinq autres camarades à la salle Prétentaine. Pauline Bonet, référente du parcours PRE (programme de réussite éducative) du CCAS, explique le double intérêt de ce stage : “Le théâtre favorise la confiance en soi. Ça leur permet de voir les bases et d’être paré pour affronter des futurs oraux ou bien des situations de la vie quotidienne.”

Par groupes de trois, les jeunes doivent improviser plusieurs pièces en quelques minute à l’aide d’un thème précis donné par Martin-James Vanasse. Après avoir joué leur impro “destination le sud” , le comédien débriefe sur les points positifs et négatifs en leur donnant des conseils pointilleux : “ça allait dans tous les sens, vous avez fait un mix entre l’impro et la compari.”

Ce stage intensif  a séduit les jeunes gens qui ne se rendaient pas compte du travail à accomplir pour devenir un artiste. “Le théâtre ce n’est pas ce que l’on croit, c’est pas facile. J’en ai jamais fait, tout à un début. C’est un bon essai, peut-être qu’à l’avenir je serais humoriste.” projette la lycéenne de 16 ans, Khadiga, qui se voit déjà au Zénith. Seyda aussi n’aurait jamais imaginé la difficulté de la comédie. Cette jeune curieuse de 15 ans voulait approfondir ce qu’elle avait déjà vu à l’école primaire : “Je ne savais pas que c’était aussi dur. Je me disais que c’était simple, mais il y a beaucoup de vocabulaire. Je trouve ça fabuleux, on s’est beaucoup amusé.” Son frère, Omer, trouvait le concept aguichant. “Je me suis dit que ça pouvait faire une activité. C’est sympa, j’ai appris beaucoup de termes et je connais mieux l’impro maintenant.” explique le collégien de 11 ans qui est prêt à revivre l’aventure mais ne se voit pas comédien à l’avenir : “Je veux être architecte de production en bâtiment.”  Quant à Salemadou, 13 ans, ce stage était un bon moyen pour “jouer sur scène.”

Se forcer à exprimer ses idées

Certains d’entre eux n’auraient jamais osé parler en public et encore moins devenir des comédiens. Eda a d’ailleurs accepté ce stage pour vaincre sa timidité. “J’en ai fait en primaire, et je voulais voir comment ça se passait. Maintenant, j’ai plus confiance en moi. Je suis timide à la base, j’arrivais pas trop à parler. Cela m’a beaucoup aidé.” souligne la mini actrice de 13 ans qui se voit bien en ouverture de rideau. Un enjeu important pour l’intervenant, Martin-James Vanasse, qui partage ses connaissances tout en poussant les jeunes au plus haut. “Là c’est le premier jet et ils se prêtent facilement au jeu. L’impro, c’est un déterminant social très fort, une ouverture culturelle avec laquelle on échange avec les autres. Tout le monde à plein d’idées, et il faut que chacun arrive à les exprimer. Et ça, les jeunes l’ont vite compris.” se réjouit le comédien qui, même en pause, observe ses élèves en train de créer une nouvelle pièce sans qu’il ne leur demande : “J’ai allumé quelque chose en eux et, ils vont continuer à l’entretenir et peut-être un jour produire. Pour preuve, j’ai croisé un jeune rolivalois que j’ai eu à l’école des Dominos il y a une dizaine d’années, et il se souvient de moi, il a entretenu cette soif de curiosité.” En plus de les aider à délier leur imagination et leurs langues, l’artiste exploite leurs origines si précieuse, que lui-même a expérimenté en 30 ans de carrière : “Chez eux, certains parlent dans une autre langue ou bien regardent la télévision de leur pays d’origine. Ils sont baignés au quotidien dans une autre culture, et cette double origine doit être conservée sur scène. Il faut jouer avec ! ” 

Les six rolivalois ont continué jusqu’à 16h30 avec un match d’improvisation mêlant humour et ironie. Une présentation devant leurs parents était prévu le 4 novembre à la MJA (Maison des Jeunes et des Associations). Confinement oblige, leur pièce est reportée pour protéger leur santé et celle de leurs ainés. Ils pourront montrer leur acquis dans leur salon pour amener un peu de gaieté tout en restant en sécurité !

 

Matthieu Bataille à la rencontre des judokas !

Mercredi dernier, plus d’une centaine de jeunes judokas se sont rendus au gymnase Léo Lagrange pour participer au stage organisé par le Judo club des 2 RIV en présence de Matthieu Bataille, triple médaillé de bronze mondial en 2007, 2008 et 2010.

Mercredi dernier, l’émotion était grande au sein du gymnase Léo Lagrange. Et pour cause : Matthieu Bataille, ancien judoka de renom, triple médaillé mondial en 2007, 2008 et 2010 et actuellement arbitre international, est venu rencontrer et entraîner de jeunes judokas en devenir à l’occasion d’un stage initié par le Judo club des 2 RIV. « Chaque année, nous organisons un stage ouvert à nos adhérents ainsi qu’aux clubs du département durant lequel nous invitons un champion de notre discipline. L’année dernière nous avions reçu Cécile Nowak », explique Éric Delannoy, le président du club rolivalois, à propos de ce rendez-vous qui s’inscrit comme l’un des temps forts depuis de nombreuses années dans la vie du club. « Ce stage a pour objectif de permettre à nos judokas et à ceux du département d’échanger, de partager des connaissances mais aussi de rencontrer des champions de notre discipline en chair et en os », poursuit le président, faisant part de cette journée organisée en deux temps. « La matinée est ouverte aux clubs du département et l’après-midi est réservé à nos adhérents et aux élèves de nos entraîneurs ». Une démarche qui n’a pas manqué de séduire, puisque le Judo club des 2 RIV a accueilli plus de 60 judokas issus de 15 clubs du Département le matin et 63 jeunes issus des clubs des 2 RIV, d’Autheuil-Authouillet, de l’US Lyre et de Petit-Couronne l’après-midi.

Technique de « La Bataillette »

Sur le tatami, les sourires pouvaient se lire sur l’ensemble des visages. « C’est vraiment une très bonne idée. Grâce au club, tous les ans, on rencontre des champions de notre discipline et c’est toujours très impressionnant », évoque avec une joie non dissimulée Enzo Boniteau, un jeune du club des 2 RIV. « On apprend de nouvelles techniques, on revoit celles abordées en club et puis ce stage permet aussi de rencontrer d’autres compétiteurs, de sympathiser avec eux et de partager ensemble notre passion pour le judo ». Un sentiment partagé par l’ensemble des jeunes mais aussi par Matthieu Bataille, ravi d’avoir pu encadrer les jeunes pousses de la journée. « L’objectif est de leur apporter mon expérience d’athlète de haut niveau. Je suis venu partager ma passion pour le judo et leur montrer mes techniques favorites. Je réponds aussi à leurs questions au sujet de mon parcours et de ma carrière. C’est vraiment un moment d’échanges. Le but est de rendre ce que le judo m’a donné ». L’ancien membre de l’équipe de France a par ailleurs profité de cette occasion pour leur enseigner la « Bataillette », une technique qu’il a développé et qui lui a permis à de nombreuses reprises de sortir victorieux de ses combats, dont notamment celui qui l’opposait au Brésilien Daniel Hernandez lors des championnats du monde de 2007 à Rio de Janeiro, remportant ainsi la médaille de bronze.

Arbitre aux Jeux Olympiques de Tokyo et de Paris 2024

Aujourd’hui reconverti dans l’arbitrage, Matthieu Bataille devait officier aux Jeux Olympiques de Tokyo l’été dernier, malheureusement reportés en raison de la crise sanitaire. « C’est tombé à l’eau à cause du Covid. Nous sommes une quinzaine d’arbitres dans le monde donc les places sont chères. J’espère que je ferai toujours partie de la liste des sélectionnés l’an prochain », conclut Matthieu Bataille qui espère également faire partie des arbitres retenus pour œuvrer aux J.O. de Paris 2024.

Les actus sportives à Val-de-Reuil

Les exploits de Saby et Arthur !

Saby Chevalme et Arthur Bellitto ont brillé aux derniers championnats de France d’athlétisme qui se déroulaient du 15 au 18 ...
Lire La Suite…

La Mission Locale rolivaloise a remporté le cyclo-challenge !

Le tour des Missions Locales Normandes a été remporté par Val-de-Reuil ! Après deux semaines de pédalage, de joie et ...
Lire La Suite…

Le VRASAD investit le cœur de ville !

Samedi 26 septembre prochain, le VRASAD organise, de 14h00 à 16h00, un après-midi sportif et culturel ouvert à tous au niveau ...
Lire La Suite…

Le bien-être à portée de main !

Adnan Tammar, un jeune auto-entrepreneur Rolivalois a lancé, au début de l'été, son activité de coaching sportif : Tammarfit Le ...
Lire La Suite…

Au Rendez-vous des clubs

Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil Dimanche 20 septembre, Stade Jesse Owens, pour s’inscrire et pratiquer une discipline à Val-de-Reuil, ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

EDUCATEUR SPORTIF (H/F)

Cadre d'emploi : Éducateur Sportif spécialité Activité Aquatique Enjeux et Missions Rattaché(e) à la Direction Culture, Evènementiel, Sports, sous la ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil municipal du 2 Juillet 2020

Retrouvez la retransmission en différé du Conseil municipal du 2 Juillet dernier L’organisation de la séance a pris en compte ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

MAITRE NAGEUR SAUVETEUR (h/f) – été 2020

Ville ludique et sportive, elle a rénové les deux bassins de 25m et le hall d’entrée de sa piscine municipale ...
Lire La Suite…

La piscine municipale rouvre ses portes le samedi 20 juin

La piscine sera à nouveau accessible au public à partir de samedi 20 juin. Compte tenu des mesures de précaution ...
Lire La Suite…

 

Les sports à Val-de-Reuil

Le sport à Val-de-Reuil

Les sports

Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs ...
Lire La Suite…

La piscine

La piscine est actuellement fermée au public. Deux bassins de 25 mètres, un espace sauna/jacuzzi. Tribunes. Natation pour tous, associations, ...
Lire La Suite…
à Val de Reuil des activités sportives pour tous les goûts et à tout âge

Les activités sportives à Val de Reuil

De nombreuses activités sportives sont proposées par le services des sports de Val-de-Reuil ainsi que par plus de 50 associations ...
Lire La Suite…
Sport santé sur ordonnance

Sport Santé sur ordonnance

Depuis le 1er juin 2017, la Ville de Val-de-Reuil, est engagée dans le dispositif « Sport sur Ordonnance ». A ...
Lire La Suite…
Le stade couvert Jesse Owens en configuration de meeting international

Stade couvert Jesse Owens

Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des ...
Lire La Suite…

Premiers pas dans la peinture

À chaque vacances scolaires, les chantiers jeunes reprennent du service ! Pendant deux semaines, huit lycéens de Marc Bloch ont usé de leur pinceau pour rafraichir les murs et les places de parking de la ville. Reportage.

Ça réchampit et ça rafraichit depuis deux semaines dans les recoins de la ville. En effet, depuis le début des vacances de la Toussaint, huit jeunes élèves du lycée Marc Bloch s’affairent à embellir les rues rolivaloises dans le cadre des chantiers jeunes. De 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, les jeunes peintres en herbe donnent de leur temps libre en échange d’un contrat de travail de 35h payé environ 600 euros les 1O jours. “C’est un dispositif qui est très pédagogique. C’est important d’avoir des encadrants qui connaissent le métier. À la fin, les jeunes peuvent refaire leur chambre ! “ souligne Mohamed Atif, le directeur du pôle médiation du CCAS (Centre communal d’action sociale) de la ville. Entre expérience professionnelle, lien social et argent de poche, la peinture ravit tout le monde!

Apprendre tout en se faisant de l’argent

Seau en main, peinture blanc cassé bien mélangée, le rouleau essoré… Et c’est parti pour un après-midi de chantier pour effacer les tags des murs du garage de l’immeuble des Cascades ! “On leur explique les différentes techniques de peinture, la préparation, la méthode pour les murs… Le but, c’est que plus tard, ils le fassent chez eux” explique Sébastien Muller qui encadre deux jeunes peintres de 17 ans. Pour les deux lycéens, c’est une première ligne qu’ils pourront ajouter dans leur CV. “C’est bien, ça permet de découvrir le monde du travail et de se faire de l’argent de poche pour le permis.” se réjouit Meryem qui avoue ne jamais avoir peint de sa vie. Denzel quant à lui, a déjà un bon coup de pinceau : “J’ai repeint la cuisine et les couloirs chez moi.”  

“S’il y a besoin, j’aiderai mes proches pour les travaux par la suite”

Du côté de la voie blanche, c’est l’heure de la pause de 15h pour la deuxième équipe composée de quatre bricoleurs. La fin du chantier approche : “Ils refont les couleurs de cet immeuble de la SILOGE. On a choisi du gris et du crème” indique leur encadrant Esmel Memel. Pour deux d’entre eux, ce n’est pas leur premier chantier. “J’avais déjà participé l’année dernière. C’est vraiment bien, s’il y a besoin, j’aiderai mes proches pour les travaux par la suite “ projette Ulryche tout comme sa collègue Dounia qui avait déjà manié le rouleau en 2018. Louka lui, à une expérience de famille : “Mon grand père était peintre donc j’ai quelques bases.  Je trouve ce dispositif super, ça apporte une expérience en plus.”  Siredia quant à elle est du même avis. La jeune femme de 16 ans n’a jamais peint et pourtant, le travail accompli l’a fait sourire derrière son masque. “Je trouve ça bien. On découvre le monde du travail et on peut mettre de côté pour nos études.” se ravit Florian du haut de ses 17 ans.

Grâce aux jeunes rolivalois, les places à mobilité réduite rayonnent d’un bleu flamboyant, les murs ont retrouvé leurs couleurs et les tags des garages sont effacés ! Un travail de qualité pour une expérience unique à renouveler !

Si la situation sanitaire le permet, les prochains chantiers jeunes auront lieu pendant les vacances d’hiver, du 22 février au 5 mars 2021. 32 élèves du lycée Marc Bloch sont déjà au planning pour la nouvelle année.

Prendre le temps d’apprendre !

L’association Réseaux d’Échanges Réciproques de Savoirs (RERS) et le service jeunesse de la Ville ont mis en place des temps de soutien scolaire à l’intention des enfants et des jeunes Rolivalois durant la période des vacances scolaires.

Profiter des vacances pour se reposer mais aussi pour ouvrir ses cahiers et ses manuels scolaires afin de rattraper son retard ou bien prendre un peu d’avance, telle est la volonté de certains enfants et jeunes Rolivalois qui se sont rendus chaque matin, la semaine passée, dans les locaux du RERS et ceux du service jeunesse afin de participer à des temps de soutien scolaire. C’est une démarche que propose régulièrement le RERS depuis de nombreuses années, épaulé depuis peu par le service jeunesse dans le cadre des vacances apprenantes.

Accompagner les enfants

« A chaque période de vacances scolaires, nous organisons des sessions de soutien ouvertes à tous les enfants issus des classes de CP jusqu’à la 3e », explique Catherine Levasseur, une bénévole du RERS, soulignant l’accompagnement au quotidien du RERS à l’égard des jeunes pousses rolivaloises. « Nous menons cette action tous les mercredis après-midi durant la période scolaire. En ce sens, il nous paraissait important de poursuivre notre action pendant les vacances afin d’assurer une continuité dans notre démarche. Transmettre le savoir, c’est ce qu’il y a de plus beau. Nous ne sommes pas là pour juger, bien au contraire, notre démarche s’inscrit dans la bienveillance ». Dans le même temps, le service jeunesse a, quant à lui, accueilli des jeunes de la 6e à la terminale. « Au vu du contexte actuel, il nous paraissait important de mettre en place ce genre d’actions », souligne Hawa, l’animatrice en charge de ces temps de soutien. « Je cible leurs difficultés et j’essaye de mettre en place des exercices adaptés à leurs besoins. Ici, on prend le temps d’apprendre dans la joie et la bonne humeur ».

« Plus calme que l’école »

Un état d’esprit qui ne manque pas de séduire les enfants accueillis. « J’aime bien venir au RERS, car on a le temps d’apprendre. C’est plus calme et les dames prennent le temps de nous accompagner dans nos devoirs », explique Dounia, une jeune rolivaloise qui a troqué ses matinées de vacances pour apprendre et se remettre à niveau. A quelques pas de là, dans l’enceinte de l’école Pivollet, les jeunes accueillis par le service jeunesse partagent ce même plaisir. « Je viens ici tous les matins car l’ambiance est calme et conviviale. C’est idéal pour travailler sans se presser ou se forcer », confie Safia, une jeune rolivaloise soulignant son envie de vouloir sortir ses cahiers et ses crayons pendant les vacances. « J’en profite pour faire des exercices le matin et le reste de la journée pour m’amuser et voir mes amies. Cela me permet de revoir des notions que je n’avais pas forcément appris ou compris au collège mais aussi pour prendre un peu d’avance sur les cours à venir ».

Les actus jeunesse à Val-de-Reuil

Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

Une infirmière apprend aux écoliers de Louise Michel à bien porter le masque

Vendredi 6 novembre, les élèves de l'école Louise Michel ont pu poser toutes leurs questions à l'infirmière du collège Montaigne, ...
Lire La Suite…

Des enfants et des parents conquis !

Les centres de loisirs ont accueilli plus de 150 enfants rolivalois par jour au cours des vacances de la Toussaint ...
Lire La Suite…

La Médiathèque relance son drive !

Contrainte de fermer ses portes au public, la Médiathèque du Corbusier a remis en place son système de Drive. Tous ...
Lire La Suite…

Les écoles rolivaloises ont rendu hommage à Samuel Paty chacune à leur manière

Ce lundi 2 novembre, les sept écoles de Val-de-Reuil ont rendu hommage à Samuel Paty. À 11h, une minute de ...
Lire La Suite…

Un stage d’impro pour oser s’exprimer

Des minis comédiens ont suivi un stage de théâtre pendant trois jours à la salle Prétentaine. Grâce aux conseils de ...
Lire La Suite…

Matthieu Bataille à la rencontre des judokas !

Mercredi dernier, plus d’une centaine de jeunes judokas se sont rendus au gymnase Léo Lagrange pour participer au stage organisé ...
Lire La Suite…

Premiers pas dans la peinture

À chaque vacances scolaires, les chantiers jeunes reprennent du service ! Pendant deux semaines, huit lycéens de Marc Bloch ont ...
Lire La Suite…

Prendre le temps d’apprendre !

L’association Réseaux d’Échanges Réciproques de Savoirs (RERS) et le service jeunesse de la Ville ont mis en place des temps ...
Lire La Suite…

L’enfance et la Jeunesse à Val-de-Reuil

petite enfance crèches enfance jeunesse

Inscriptions, tarifs, prix, paiements des services enfance & jeunesse

Inscrire son enfant en crèche, à l'école, dans un centre de loisirs, à la restauration scolaire, connaître les tarifs, payer ...
Lire La Suite…
La maison de l'enfance

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance La ...
Lire La Suite…
Pour tous les jeunes rolivalois(es)

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, ...
Lire La Suite…
La cyberbase Isaac Asimov à Val de Reuil

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans ...
Lire La Suite…
L’éducation et la formation : une priorité de tous les instants

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires ...
Lire La Suite…
menu de la cantine

Le menu des cantines

L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Nos actualités sur l'enfance et la jeunesse ...
Lire La Suite…

La Mission Locale rolivaloise a remporté le cyclo-challenge !

Le tour des Missions Locales Normandes a été remporté par Val-de-Reuil ! Après deux semaines de pédalage, de joie et de sueur, les sportifs rolivalois ont dévalé 2 083 km !

La joie s’affiche sous le masque de la directrice adjointe de la Mission Locale de Val-de-Reuil, Joëlle Lefrançois. Vendredi matin, l’Union Régionale des Missions Locales de Normandie a fait tomber les résultats du cyclo-challenge. Bonne nouvelle ! Val-de-Reuil l’emporte avec 2 083 km effectué sur un vélo d’appartement en 11 jours ! Une victoire qui ravive la période difficile que les jeunes traversent en ce moment.

81 sportifs sur la ligne d’arrivée

«Je suis très très très contente !»  lance Joëlle Lefrançois en regardant les résultats pour la unième fois. La Mission Locale rolivaloise affiche plus de bornes que celle du Pays de Caux, avec 2 050 km, et celle du Havre qui arrive en troisième position avec 1 943 km au compteur. Pour la directrice adjointe, le trophée est de s’être amusé : «Je suis satisfaite car c’était mon idée de départ. C’était un véritable moment de plaisir et de partage pour tous !» Au total, 51 jeunes, 22 partenaires et 16 membres de l’équipe ont enfourché le vélo pour faire avancer les chiffres du compteur. Parmi les sportifs, quelques élus se sont prêtés au jeu. Comme Marc-Antoine Jamet, le maire de Val-de-Reuil, Janick Léger la maire de Léry ou encore Richard Jacquet le maire de Pont de l’Arche.

Une semaine qui a fait oublier la crise

Dès 8h du matin, les conseillères de la Mission Locale rolivaloise se démenaient pour ne pas laisser le vélo sans coureur. Un esprit d’équipe qui s’est vite partagé en direction des jeunes.« Mes collègues étaient au taquet ! ça n’a pas arrêté, chaque jour il y avait toujours du monde. Ce challenge était vraiment intéressant, ça a créée une émulation de joie, de détente et de fun dans ce monde un peu gris en ce moment.» souligne Joëlle qui ne se projette pas encore pour la prochaine édition. Le dernier jour, le vélo d’appartement a été emporté dans la galerie marchande de Tourville-la-Rivière. Des coureurs venus d’ailleurs ont pu participer en toute liberté. «Pleins de jeunes sont venu pédaler, on ne les connaissait pas mais ça a permis de faire parler de notre réseau de manière solidaire et intergénérationnelle» continue la porteuse du challenge en précisant qu’il est plus qu’indispensable d’attirer les jeunes dans leurs locaux : «À l’heure actuelle, pas mal de personnes sont sur le carreau. Ils ne faut pas qu’ils tardent. L’apprentissage ça fonctionne encore ! Il y a des solutions !»

Comme convenu, un jeune des deux Missions Locales arrivées en tête a été tiré au sort. À Val-de-Reuil, c’est Julien Baudoin, originaire de Charleval, qui a remporté un chèque cadeau de 300 euros pour s’acheter un vélo. Quant au vélo d’appartement utilisé pendant le challenge, il sera remis à l’EPHAD de Pont-de-l’Arche en Novembre lors d’une cérémonie. Qui sait, le prochain Poulidor ne se trouve peut-être pas loin !

Mission Locale de Val-de-Reuil, 4 rue septentrion.

Horaires d’ouvertures :

Lundi : 9h15-12h30 / 13h30-17h00
Mardi : 13h30-17:00
Mercredi, Jeudi, Vendredi : 9h00-12h30 / 13h30-17h00

Plus de renseignements au 02 32 59 76 90

Les Clowns rolivalois font découvrir le Népal aux écoliers

L’équipe des Petites mains a démarré son tour des écoles ! Après avoir fait le tour du Népal l’an dernier, les quatre bénévoles de l’association avaient promis d’aller à la rencontre des écoliers rolivalois. La promesse est tenue ! Jérôme Revel et Charlène Damour ont démarré leur visite à l’école des Dominos ce jeudi 15 octobre, pour raconter leur voyage à travers une exposition de 40 photos.

“Wahou !” C’est la réaction des élèves de la classe de Grande Section de Marie-Laure Thomas en voyant les objets ramenés par l’association des Petites Mains. Depuis le 15 octobre, et tout au long de l’année, Jérôme Revel et Charlène Damour font le tour des écoles de Val-de-Reuil pour présenter leur voyage au Népal qu’ils ont effectué en été 2019 avec Julie et Luc Piednoir. Lors de leur périple, les acolytes ont ramené une ribambelle de souvenirs dont des photos de leur spectacle de Clown, des objets, ainsi qu’un documentaire qui sortira en hiver prochain. Un moment de partage intergénérationnel unique qui a captivé les jeunes enfants.

Faire passer un message humaniste

Nez rouge bien placé, un sac bien garni, et c’est parti pour raconter l’histoire de leur “grande aventure” aux écoliers des Dominos.” Le but est de faire passer un message aux enfants, comme quoi les artistes peuvent porter quelque chose d’humaniste. Il est possible de découvrir une population autrement ! C’est ce que je veux montrer à ces jeunes gens . C’est la deuxième partie d’une belle aventure “ se réjouit Jérôme Revel avec passion. Charlène Damour, en charge de la production, souhaite sensibiliser au maximum les bambins :“J’ai vraiment hâte de voir leur réaction !” Le planning des classes en main, un coup d’œil à l’exposition photo dans le hall, et c’est parti pour enclencher la porte de la première classe !

Tous en cercle, les élèves ne bougent pas d’un trait. Leurs yeux s’interrogent sur la venue des deux Petites Mains devant leur tableau. Pour commencer, Jérôme et Charlène imposent une brève révision : “Essayez de trouver le Népal sur le globe !” Quelques doigts se lèvent en harmonie pour tenter de répondre. Ils poursuivent leur présentation en contant leur voyage de Katmandou (la capitale du Népal) aux Montagnes Népalaises les plus rurales. Sous les regards attentifs, Charlène demande aux enfants s’ils ont déjà vu un clown. “Non !” répondent les écoliers en chœur avant de rire aux éclats devant le nez de Jérôme.

Rites, mandalas et langue locale

Les deux bénévoles sortent ensuite de leur sac plusieurs objets qu’ils ont ramenés de leur aventure : mandalas, tenue traditionnelle, figurine ou encore des bâtons d’encens qu’ils font sentir aux enfants. “ça sent la menthe !” s’exclame le petit Joseph absorbé par les vestiges qu’il a en face de lui. Après une démonstration d’essayage de la tenue traditionnelle, Charlène explique comment dire bonjour au Népal. Un grand “Namasté” retentit alors dans toute l’école. Des sourires complices clôturent la matinée, créant un lien entre des civilisations lointaines. Il n’y a pas que les élèves qui semblent séduits par l’action. “C’est très intéressant. Raconter ce voyage est bénéfique pour les élèves qui ne se rendent pas forcément compte de la différence de vie de ces populations.” souligne Karine Sanchez, l’ATSEM (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles) de la maîtresse.

Le documentaire sur leur périple sortira en février 2021. Les enfants pourront contempler l’exposition de photos pendant trois semaines avant de faire profiter les autres écoles de Val-de-Reuil. Une belle rencontre qui se poursuivra tout au long de l’année avant que les Clowns ne repartent au Népal pour des retrouvailles bien méritées.

 

 

 

Cap sur le Zoo de la Flèche

La Ville de Val-de-Reuil en partenariat avec Planète Aventure organise une colonie apprenante au zoo de la Flèche (Sarthe) du 25 au 31 octobre 2020 ouverte aux enfants âgés de 6 à 12 ans.

Alors que les vacances de la Toussaint arrivent à grands pas, la Ville de Val-de-Reuil s’organise comme à son habitude pour proposer aux enfants et aux jeunes de la ville et de ses alentours des vacances inoubliables. Ainsi, pour ces vacances automnales, le service jeunesse, en partenariat avec l’organisme Planète Aventure, offre la possibilité à 20 jeunes âgés de 6 à 12 ans de passer une partie de leurs vacances au cœur de la faune sauvage au sein du Zoo de la Flèche situé dans la Sarthe, l’un des plus beaux parcs animaliers d’Europe. Un voyage qui se promet d’être chargé d’émotions, de couleurs et dans lequel les enfants encadrés par les animateurs de la Ville pourront se rapprocher au plus près des animaux et de leurs soigneurs.

De nombreuses activités

En effet, pendant trois jours entiers, les enfants pourront assister aux goûters des animaux et aux animations du parc, participer à un jeu de piste d’aventuriers mais aussi faire la rencontre du personnel, des animateurs, des soigneurs du zoo et tout apprendre du fonctionnement d’un parc animalier et des animaux qu’il abrite. Autour de ces temps forts, les enfants auront également le loisir de découvrir l’équitation, de participer à des activités sur le thème de la nature avec des jeux d’orientation et de construction ou encore de pratiquer des sports de plein-air comme le disc golf (jeu basé sur les règles du golf et joué avec des disques volants). L’occasion rêvée pour les jeunes amoureux de la nature de passer des vacances uniques et extraordinaires.

Inscription en mairie au guichet famille (tarif en fonction du coefficient familial).

Renseignements : 02 32 09 51 51.

Les actus jeunesse à Val-de-Reuil

Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

Une infirmière apprend aux écoliers de Louise Michel à bien porter le masque

Vendredi 6 novembre, les élèves de l'école Louise Michel ont pu poser toutes leurs questions à l'infirmière du collège Montaigne, ...
Lire La Suite…

Des enfants et des parents conquis !

Les centres de loisirs ont accueilli plus de 150 enfants rolivalois par jour au cours des vacances de la Toussaint ...
Lire La Suite…

La Médiathèque relance son drive !

Contrainte de fermer ses portes au public, la Médiathèque du Corbusier a remis en place son système de Drive. Tous ...
Lire La Suite…

Les écoles rolivaloises ont rendu hommage à Samuel Paty chacune à leur manière

Ce lundi 2 novembre, les sept écoles de Val-de-Reuil ont rendu hommage à Samuel Paty. À 11h, une minute de ...
Lire La Suite…

Un stage d’impro pour oser s’exprimer

Des minis comédiens ont suivi un stage de théâtre pendant trois jours à la salle Prétentaine. Grâce aux conseils de ...
Lire La Suite…

Matthieu Bataille à la rencontre des judokas !

Mercredi dernier, plus d’une centaine de jeunes judokas se sont rendus au gymnase Léo Lagrange pour participer au stage organisé ...
Lire La Suite…

Premiers pas dans la peinture

À chaque vacances scolaires, les chantiers jeunes reprennent du service ! Pendant deux semaines, huit lycéens de Marc Bloch ont ...
Lire La Suite…

Prendre le temps d’apprendre !

L’association Réseaux d’Échanges Réciproques de Savoirs (RERS) et le service jeunesse de la Ville ont mis en place des temps ...
Lire La Suite…

L’enfance et la Jeunesse à Val-de-Reuil

petite enfance crèches enfance jeunesse

Inscriptions, tarifs, prix, paiements des services enfance & jeunesse

Inscrire son enfant en crèche, à l'école, dans un centre de loisirs, à la restauration scolaire, connaître les tarifs, payer ...
Lire La Suite…
La maison de l'enfance

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance La ...
Lire La Suite…
Pour tous les jeunes rolivalois(es)

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, ...
Lire La Suite…
La cyberbase Isaac Asimov à Val de Reuil

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans ...
Lire La Suite…
L’éducation et la formation : une priorité de tous les instants

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires ...
Lire La Suite…
menu de la cantine

Le menu des cantines

L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Nos actualités sur l'enfance et la jeunesse ...
Lire La Suite…

RESPONSABLE D’ACCUEIL COLLECTIF ÉDUCATIF DE MINEURS (H/F)

Cadre d’emploi :

Positionné(e) dans l’organigramme de la Direction Enfance Jeunesse Éducation (DEJE), rattaché(e) au chef de service Péri/Extrascolaire (N+2) et placé(e) sous la responsabilité hiérarchique directe du responsable multi- sites de 3 Accueils collectifs éducatifs de mineurs (ACEM) primaires, l’agent doit garantir la sécurité physique et morale des enfants accueillis, la mise en œuvre du projet éducatif et le bon fonctionnement d’un établissement dit Centre de loisirs en termes de gestion administrative, matérielle et financière.

Qualités et compétences requises

Disposant d’une expérience significative dans le domaine de l’enfance jeunesse éducation, l’agent justifie d’une formation supérieure – titulaire d’un DEJEPS, de tout autre diplôme professionnel BPJEPS, BEES,… du PSC1 et de diverses qualifications BAFD, SB,…

  • Savoirs : connaissances des pratiques réglementaires et comptables ; très bonne expression écrite et orale ; connaissance des réseaux EJE et politiques territoriales ;
  • Savoir-faire : expérience administrative et financière ; clarté de l’expression et qualités relationnelles ; maitrise des outils bureautiques (Word, Excel et messagerie) et des logiciels de gestion ; aptitudes au développement d’outils de gestion (tableau de bord, suivi d’activités, évaluations) ; capacité à planifier, à fédérer et à animer (réseaux et réunions) ; capacité à animer une démarche transversale ; polyvalence ;
  • Savoir-être : aisance relationnelle ; capacités à communiquer (écoute, compréhension et expression), à restituer les informations et rendre compte (notes, bilans,…), à conseiller, à transmettre ; sens des valeurs et des responsabilités (respect des procédures, consignes et délais) ; sens de l’accueil, de l’organisation, des initiatives concertées et du travail soigné (en équipe et en transversalité); participation constructive à l’amélioration de la performance (changements individuel et organisationnel) ; dynamisme, autonomie, rigueur, anticipation, réactivité, efficacité, ouverture d’esprit, innovation et adaptabilité (aux nouvelles tâches et techniques, à la modernisation des fonctions,…).

Conditions d’exercice

  • Travail à temps complet du lundi au vendredi, et exceptionnellement les autres jours dans le cadre d’événements – présence attendue à certaines réunions pouvant se tenir en fin de journée ;
  • Assure la suppléance ou l’intérim en cas d’absence ou d’empêchement des animateurs, sur des temps définis tels que l’accueil périscolaire ou des vacances scolaires ;
  • Déplacements quotidiens fréquents sur le territoire local – Permis B et vélo appréciés.

Consulter l’offre

Merci d’adresser votre candidature d’ici le 15/10/2020

(lettre de motivation + curriculum vitae) par courrier à l’attention de :
M. le Maire
Mairie de Val-de-Reuil
70, rue Grande
BP 604
27106 – VAL-DE-REUIL CEDEX
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Madame Elodie BARBEY, Directrice des RH, par téléphone : 02.32.09.51.63 ou par courriel : ebarbey@valdereuil.fr.

Pour postuler par courriel

Recrutement RESPONSABLE D’ACCUEIL COLLECTIF ÉDUCATIF DE MINEURS (H/F) - 5 Octobre 2020 (1)

Positionné(e) dans l’organigramme de la Direction Enfance Jeunesse Éducation (DEJE), rattaché(e) au chef de service Péri/Extrascolaire (N+2) et placé(e) sous la responsabilité hiérarchique directe du responsable multi- sites de 3 Accueils collectifs éducatifs de mineurs (ACEM) primaires, l’agent doit garantir la sécurité physique et morale des enfants accueillis, la mise en œuvre du projet éducatif et le bon fonctionnement d’un établissement dit Centre de loisirs en termes de gestion administrative, matérielle et financière.
  • Non obligatoire
  • Déposer les fichiers ici ou
    Insérez ici les fichiers

La jeunesse à Val-de-Reuil

petite enfance crèches enfance jeunesse

Inscriptions, tarifs, prix, paiements des services enfance & jeunesse

Inscrire son enfant en crèche, à l'école, dans un centre de loisirs, à la restauration scolaire, connaître les tarifs, payer ...
Lire La Suite…
La maison de l'enfance

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance La ...
Lire La Suite…
Pour tous les jeunes rolivalois(es)

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, ...
Lire La Suite…
La cyberbase Isaac Asimov à Val de Reuil

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans ...
Lire La Suite…
L’éducation et la formation : une priorité de tous les instants

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires ...
Lire La Suite…
menu de la cantine

Le menu des cantines

L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Nos actualités sur l'enfance et la jeunesse ...
Lire La Suite…

1000 MASQUES INCLUSIFS : FAIRE BARRAGE AU VIRUS SANS QUE LE MASQUE NE SOIT UNE BARRIÈRE

La Ville a remis 300 masques inclusifs aux enseignants, ATSEM, AVS, personnels de crèche, agents d’accueil municipaux et CCAS. Sept cent masques supplémentaires doivent être livrés d’ici la fin de la semaine. Sur demande auprès du CCAS, ils seront mis à la disposition des personnes sourdes, malentendantes ou rencontrant des difficultés pour s’exprimer.

Vendredi dernier, les sourires sont redevenus visibles, les expressions limpides… Dans la classe de maternelle grande section de Corinne Hantzberg, les enfants de l’école Jean Moulin redécouvrent avec un plaisir non dissimulé le sourire de leur enseignante préférée.  Et pour cause : depuis vendredi dernier, la Ville a procédé à une distribution de masques inclusifs fabriqués dans les ateliers ébroiciens de l’APF France Handicap à destination des enseignants, ATSEM, AVS, personnel de crèche mais aussi des agents d’accueil municipaux et le CCAS.

« Faire barrage au virus sans que le masque ne soit une barrière, telle est la raison pour laquelle j’ai souhaité que la Ville soit la première collectivité du département de l’Eure à commander auprès de nos partenaires de l’APF un millier de masques inclusifs destinés à favoriser l’apprentissage du langage et de la lecture à l’école, à améliorer la communication entre les agents d’accueil municipaux et les usagers de nos services publics et à équiper les personnes en situation de handicap  », explique Marc-Antoine Jamet, Maire de Val-de-Reuil. « Beaucoup de choses se passent au niveau de l’expression et de la communication non verbale. En ce sens ce masque permet à la fois à chacun de se protéger mais également à leurs interlocuteurs de voir le visage complet de ceux qui le portent, ce qui constitue un véritable atout pédagogique pour les enseignants », précise Catherine Duvallet, 1ère Adjointe en charge de l’Education.

Un outil pédagogique indispensable

En effet, côté enseignants, on ne boude pas son plaisir : « C’est super ! », exprime Aurélie Lefebvre, une enseignante en Très Petite Section (TPS) de l’école Jean Moulin à l’égard de ce masque transparent et anti-buée. « Avec les masques traditionnels, nos voix sont étouffées, on ne peut pas travailler l’articulation et la communication avec les enfants est rendue difficile. C’est impossible d’apprendre à parler sans voir la bouche de son interlocuteur. Ça va nous changer la vie ! ». Une pensée partagée par l’ensemble du corps enseignant rolivalois mais également par tous les fonctionnaires de la Ville au contact des usagers des services publics municipaux.

Certifié par la DGA, anti-buée et lavable en machine à 60°C

Au-delà de favoriser la communication verbale, ce masque novateur, inventé par Anissa Mekrabech, jeune créatrice toulousaine, elle-même atteinte de surdité, obéit aux mêmes règles d’utilisation que les masques en tissu. « Il peut être lavé 20 fois à la machine à 60°C. Le tissu en lui-même est un tissu chirurgical. On a choisi un niveau d’épaisseur qui permet une filtration de plus de 98% des particules. Il est le seul masque inclusif à avoir reçu la certification de niveau 1 de la Direction Générale de l’Armement. Pour la partie plastique, c’est un PET spécifique qui est utilisé avec un traitement de surface pour pouvoir recevoir l’anti-buée », précise David Torres, directeur régional adjoint à l’APF Entreprises, en charge de la production de ces masques inclusifs. Il fait part également des bienfaits de ce dernier au regard de l’emploi sur les entreprises adaptées. « Depuis que l’on a démarré la production de masques sur Évreux, on y a créé une dizaine d’emplois et près de 150 sur toute la France », conclut-il en soulignant les innovations apportées en permanence à ces masques fabriqués uniquement à la main, avec la participation de sa créatrice Anissa Mekrabech.

ANIMATEUR EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F) – Septembre 2020

Postes à pourvoir dans les meilleurs délais dans le cadre de contrats de remplacement

Enjeux et Missions

Rattaché(e) au directeur (-trice) de structure, vous êtes chargé(e) d’assurer l’accueil, l’encadrement et la sécurité des publics (maternels, élémentaires, préadolescents et adolescents), en veillant à l’application des normes législatives et à l’adéquation des animations avec le rythme de l’enfant. Vous êtes également en capacité de proposer des activités inscrites dans le cadre du projet éducatif et pédagogique, lors de la conception des plannings d’activités et des temps de concertation. Vous maîtrisez les techniques d’animation, ainsi que les outils éducatifs mis à votre disposition par la direction, avec l’impératif d’être en capacité d’intervenir auprès de publics variés. Vous êtes conviés à participer activement à l’animation événementielle (organisation et déroulement) inscrite dans l’agenda municipal.

Profil et compétences requises

  • Savoirs : connaissance de la réglementation en vigueur, des publics et familles, des partenaires ; maîtrise des outils bureautiques standards (word, excel, messagerie), bonne expression écrite et orale, capacité d’analyse et d’appréhension des publics accueillis.
  • Savoir-faire : capacité à encadrer, animer et sécuriser les publics ; maîtrise des techniques d’animation ; aptitude à la conception des plannings d’activités en vertu des projets d’animation ; capacité à participer à l’organisation de séjours.
  • Savoir-être : bonnes qualités relationnelles (publics accueillis, hiérarchie, familles, partenaires divers,), capacité d’écoute et de communication, sens du travail en équipe (attitude et rigueur), dynamisme et autonomie, empathie et appréciation des enfants et jeunes, sens accru et indispensable du devoir de réserve professionnelle.

Conditions d’exercice

  • Travail à temps complet du lundi au vendredi (périodes extrascolaire), et éventuellement les autres jours selon les structures d’accueil ou dans le cadre d’événements et de séjours – présence attendue à certaines réunions pouvant se tenir en fin de journée.
  • Déplacements quotidiens fréquents en local, dans le cadre du planning d’activités

Conditions de recrutement

  • Titulaire des qualifications requises à la fonction d’agent d’animation : BAFA, BAFD, BAPAAT, BPJEPS, PSC1, SB.
  • Permis B et vélo appréciés

Consulter l’offre

Merci d’adresser votre candidature dans les meilleurs délais

(curriculum vitae et lettre de motivation manuscrite)
par courrier :
À l’attention de M. le Maire
Mairie de Val-de-Reuil
70, rue Grande BP 604
27106 – VAL-DE-REUIL CEDEX

Pour tout renseignement
Contacter Madame Agnès DUPAIN, Responsable du Service Petite Enfance 02 32 09 51 51 , agnes.dupain@valdereuil.fr

Pour postuler par courriel

Recrutement ANIMATEUR EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F) - 29 Septembre 2020

Rattaché(e) au directeur (-trice) de structure, vous êtes chargé(e) d’assurer l’accueil, l’encadrement et la sécurité des publics (maternels, élémentaires, préadolescents et adolescents), en veillant à l’application des normes législatives et à l’adéquation des animations avec le rythme de l’enfant.
  • Non obligatoire
  • Déposer les fichiers ici ou
    Insérez ici les fichiers

L’enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil

petite enfance crèches enfance jeunesse

Inscriptions, tarifs, prix, paiements des services enfance & jeunesse

Inscrire son enfant en crèche, à l'école, dans un centre de loisirs, à la restauration scolaire, connaître les tarifs, payer ...
Lire La Suite…
La maison de l'enfance

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance La ...
Lire La Suite…
Pour tous les jeunes rolivalois(es)

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, ...
Lire La Suite…
La cyberbase Isaac Asimov à Val de Reuil

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans ...
Lire La Suite…
L’éducation et la formation : une priorité de tous les instants

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires ...
Lire La Suite…
menu de la cantine

Le menu des cantines

L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Nos actualités sur l'enfance et la jeunesse ...
Lire La Suite…

Vous souhaitez nous soumettre une candidature spontanée ?

Si vous souhaitez déposer une candidature spontanée suivez ce lien.

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! – Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel de 2 millions € pour nos 2000 écoliers

à lire également

  • 6 Spécial rentrée scolaire
  • 12 Dans la rue, sortons masqués
  • 15 Place aux jeux dans les quartiers
  • 18 L’avenue des Falaises transformée
  • 20 Internet : le très haut débit entre en scène
  • 24 Tous unis sur le chemin de l’emploi
  • 32 Anymania : le bonheur est dans la ferme
  • 35 L’Arsenal hors les murs
  • 36 Aux arbres, citoyens

Votre magazine

 

Votre magazine Val de Reuil_Infos

Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°14 Septembre - Octobre - Novembre 2019

Val de Reuil_Infos N°14 Septembre – Octobre – Novembre 2019

En une de ce numéro : Aux écoles, les grands moyens ! Zoom sur les travaux, les équipements et nouveautés ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°13 Juillet - Août - Septembre 2019

Val de Reuil_Infos N°13 Juillet – Août – Septembre 2019

En une de ce numéro : Plongez dans le tourbillon de l’été ! Pleins feux sur les rendez-vous et animations ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°12 Avril - Mai - Juin 2019

Val de Reuil_Infos N°12 Avril – Mai – Juin 2019

En une de ce numéro : Le Conseil des Sages ouvre une nouvelle page - Les Seniors rolivalois appelés aux ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°11 Février - Mars 2019

Val de Reuil_Infos N°11 Février – Mars 2019

En une de ce numéro : À la rencontre de Rolivaloises d’exception : Interviewées par des jeunes Rolivalois, cinq femmes ...
Lire La Suite…
Chargement…

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! – Tous les rendez-vous et toutes les animations
pour se détendre, comprendre et apprendre

à lire également

  • page 6 Le nouveau gymnase Léo Lagrange sort de terre
  • page 8 Un parvis accueillant et sécurisé pour la crèche du Pivollet
  • page 9 Le chiffre : un budget de 63 millions €
  • page 12 À l’ombre d’une ville en fleurs
  • page 18 Votre maison bien gardée
  • page 20 Les vacances de la réussite
  • page 24 Cin’été sous les étoiles
  • page 25 Bain de fraîcheur à la piscine
  • page 26 Bienvenue à Anymania

Votre magazine

 

Votre magazine Val de Reuil_Infos

Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°14 Septembre - Octobre - Novembre 2019

Val de Reuil_Infos N°14 Septembre – Octobre – Novembre 2019

En une de ce numéro : Aux écoles, les grands moyens ! Zoom sur les travaux, les équipements et nouveautés ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°13 Juillet - Août - Septembre 2019

Val de Reuil_Infos N°13 Juillet – Août – Septembre 2019

En une de ce numéro : Plongez dans le tourbillon de l’été ! Pleins feux sur les rendez-vous et animations ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°12 Avril - Mai - Juin 2019

Val de Reuil_Infos N°12 Avril – Mai – Juin 2019

En une de ce numéro : Le Conseil des Sages ouvre une nouvelle page - Les Seniors rolivalois appelés aux ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°11 Février - Mars 2019

Val de Reuil_Infos N°11 Février – Mars 2019

En une de ce numéro : À la rencontre de Rolivaloises d’exception : Interviewées par des jeunes Rolivalois, cinq femmes ...
Lire La Suite…
Chargement…

6-15 ans : à chaque semaine, son stage pendant tout l’été !

Il n’est pas trop tard pour inscrire vos enfants sur les nombreux stages à la semaine proposés tout l’été à Val-de-Reuil. Découvrez ici tout le programme.

Travailler sa géographie autour d’une séance de calligraphie ou une initiation au taekwendo ; pratiquer les mathématiques par le biais d’ateliers informatiques ou de constructions d’œuvres d’art ; renforcer ses acquis en français grâce à la création d’un film et la réalisation d’un cyber journal ; améliorer son anglais par des ateliers chant et théâtre ; se perfectionner en sciences pendant une virée en kayak ou un atelier potager… C’est la magie des vacances à Val-de-Reuil cet été.

Pendant deux mois, les enfants de 6 à 16 ans découvrent les plaisirs d’apprendre en s’amusant grâce à une très large palette d’activités. Chaque semaine, les jeunes Rolivalois participèrent à un stage autour d’une thématique qu’ils ont choisie parmi la vingtaine de stages proposés. Nature et environnement, Tous à l’eau, Arts visuels, A la découverte du continent asiatique, Les petits reporters … quel que soit le programme choisi, les journées sont rythmées par des activités sportives, culturelles, créatives, de civisme… liées à ce thème.

Accueillis toute la journée sur le même principe que les accueils loisirs traditionnels (de 9h00 à 17h00), les 300 enfants concernés profitent des savoir-faire de leurs animateurs mais aussi d’intervenants spécialisés et de professionnels en tout genre dans de nombreux lieux de la ville.

*Inscriptions à l’école du Pivollet, à la maison de la jeunesse et des associations ou au guichet famille de la mairie sur rendez-vous en contactant le 02 32 09 51 51. Tarif: 5 € la semaine + coût du repas selon le quotient familial.

Inscriptions en ligne

Découvrez le programme

L’enfance et la Jeunesse à Val-de-Reuil

petite enfance crèches enfance jeunesse

Inscriptions, tarifs, prix, paiements des services enfance & jeunesse

Inscrire son enfant en crèche, à l'école, dans un centre de loisirs, à la restauration scolaire, connaître les tarifs, payer ...
Lire La Suite…
La maison de l'enfance

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance La ...
Lire La Suite…
Pour tous les jeunes rolivalois(es)

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, ...
Lire La Suite…
La cyberbase Isaac Asimov à Val de Reuil

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans ...
Lire La Suite…
L’éducation et la formation : une priorité de tous les instants

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires ...
Lire La Suite…
menu de la cantine

Le menu des cantines

L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Nos actualités sur l'enfance et la jeunesse ...
Lire La Suite…

 

Nos actualités sur l’enfance et la jeunesse

Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

Une infirmière apprend aux écoliers de Louise Michel à bien porter le masque

Vendredi 6 novembre, les élèves de l'école Louise Michel ont pu poser toutes leurs questions à l'infirmière du collège Montaigne, ...
Lire La Suite…

Des enfants et des parents conquis !

Les centres de loisirs ont accueilli plus de 150 enfants rolivalois par jour au cours des vacances de la Toussaint ...
Lire La Suite…

La Médiathèque relance son drive !

Contrainte de fermer ses portes au public, la Médiathèque du Corbusier a remis en place son système de Drive. Tous ...
Lire La Suite…

Les écoles rolivaloises ont rendu hommage à Samuel Paty chacune à leur manière

Ce lundi 2 novembre, les sept écoles de Val-de-Reuil ont rendu hommage à Samuel Paty. À 11h, une minute de ...
Lire La Suite…

Un stage d’impro pour oser s’exprimer

Des minis comédiens ont suivi un stage de théâtre pendant trois jours à la salle Prétentaine. Grâce aux conseils de ...
Lire La Suite…

Matthieu Bataille à la rencontre des judokas !

Mercredi dernier, plus d’une centaine de jeunes judokas se sont rendus au gymnase Léo Lagrange pour participer au stage organisé ...
Lire La Suite…

Premiers pas dans la peinture

À chaque vacances scolaires, les chantiers jeunes reprennent du service ! Pendant deux semaines, huit lycéens de Marc Bloch ont ...
Lire La Suite…

Prendre le temps d’apprendre !

L’association Réseaux d’Échanges Réciproques de Savoirs (RERS) et le service jeunesse de la Ville ont mis en place des temps ...
Lire La Suite…

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens – 100 mesures pour protéger, accompagner, déconfiner en toute sécurité

à lire également

* Page 6 50 000 masques distribués à tous les Rolivalois
* Page 9 Sous les masques, la solidarité
* Page 9 Coup de pouce aux familles
* Page 11 A la crèche, les bébés cocoonés et protégés
* Page 12 Aux écoles, les grands moyens !
* Page 15 Sécurité maximale à l’Espages
* Page 19 Facebook Live : le plébiscite !
* Page 20 Accès à la mairie : mode d’emploi
* Page 23 Garder la ville propre
* Page 24 Commerce : l’union fait la force
* Page 25 Grand retour du marché
* Page 28 Attention, travaux !
* Page 30 Marc-Antoine Jamet réélu avec 90 % des voix
* Page 31 Les visages du nouveau conseil municipal

Votre magazine

 

Votre magazine Val de Reuil_Infos

Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°14 Septembre - Octobre - Novembre 2019

Val de Reuil_Infos N°14 Septembre – Octobre – Novembre 2019

En une de ce numéro : Aux écoles, les grands moyens ! Zoom sur les travaux, les équipements et nouveautés ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°13 Juillet - Août - Septembre 2019

Val de Reuil_Infos N°13 Juillet – Août – Septembre 2019

En une de ce numéro : Plongez dans le tourbillon de l’été ! Pleins feux sur les rendez-vous et animations ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°12 Avril - Mai - Juin 2019

Val de Reuil_Infos N°12 Avril – Mai – Juin 2019

En une de ce numéro : Le Conseil des Sages ouvre une nouvelle page - Les Seniors rolivalois appelés aux ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°11 Février - Mars 2019

Val de Reuil_Infos N°11 Février – Mars 2019

En une de ce numéro : À la rencontre de Rolivaloises d’exception : Interviewées par des jeunes Rolivalois, cinq femmes ...
Lire La Suite…
Chargement…

Accueillir les enfants des soignants, coûte que coûte !

Le service de garde pour les enfants des professionnels de santé et des forces de l’ordre s’organise à Val-de-Reuil. Reportage à l’école Léon Blum ce matin.

Ce jeudi comme les autres jours de la semaine, Alderick, Lidye, Sacha et Mathis ne resteront pas à la maison aujourd’hui. Les quatre petits Rolivalois, âgés de 4 à 10 ans, ont pris le chemin de l’école Léon Blum en tout début de matinée. Pas d’autre choix : leurs parents, professionnels de santé, sont plus que jamais mobilisés pendant cette période exceptionnelle.

Pour eux, la Ville en complémentarité et en coordination avec l’Education Nationale, assure un service minimum de garde de 7h30 à 18h30 pour permettre à leurs parents d’assurer leurs missions essentielles. Un service qui a été étendu ici aux pompiers, aux policiers et aux agents de l’administration pénitentiaire, eux mêmes très fortement sollicités.

Des animateurs volontaires

Dès 7h30 ce matin, les premiers enfants ont donc poussé la porte du centre de loisirs de la Trésorerie. Pour les accueillir, plusieurs animateurs volontaires qui se relaieront tout au long de la période de confinement. « Tout est organisé pour les accueillir en respectant les plus strictes précautions sanitaires. Les surfaces sont nettoyées en permanence par le personnel mobilisé et les gestes barrières sont appliqués à la lettre », assure Agnès Dupain, directrice-adjointe du service enfance / jeunesse / éducation de la Ville.

Un temps d’école pour tous

Les enfants sont pris en charge par des enseignants sur le temps scolaire
Les enfants sont pris en charge par des enseignants sur le temps scolaire

8h30 : direction l’école Léon Blum mitoyenne pour nos quatre petits Rolivalois, accueillis toute la matinée par deux enseignants volontaires. « Nous sommes là pour essayer d’assurer la continuité pédagogique », indique Benoît Bunel, un des enseignants présents ce matin. Une matinée qui commencera par des mathématiques pour Sacha et Mathis.

Déjeuner au centre de loisirs

A la cantine, chacun apporte son panier-repas
A la cantine, chacun apporte son panier-repas

Après trois heures de classe adaptée aux niveaux, aux besoins et aux envies de chacun, direction la cantine où les équipes municipales reprennent le relais. La restauration collective étant à l’arrêt, chacun apporte son repas, partagé dans la plus grande convivialité avec les animateurs présents… avant de reprendre le chemin de l’école en début d’après-midi. « A 15h20, nous assurons à nouveau l’accueil des enfants dans le centre jusqu’à ce que les familles quittent leur travail », précise Agnès Dupain.

Nettoyés de fond en comble après le départ des enfants, le centre de loisirs comme l’école Léon Blum seront à nouveau opérationnels dès demain matin pour recevoir leurs petits pensionnaires. Et ce sera ainsi chaque jour encore.

Service minimum : comment ça marche ?

La Ville, en liaison avec les services de l’Education Nationale, assure un service de garde pour les enfants des personnels de santé, mais aussi pour ceux des membres des forces de l’ordre (policiers, pompiers, agents de l’administration pénitentiaires) qui n’ont aucune autre solution de garde. Voici le détail des personnels de santé concernés:

Détails de l'ensemble des professions concernées
Détails de l’ensemble des professions concernées

L’accueil a lieu chaque jour, pour les enfants de plus de trois ans, au centre de loisirs de la Trésorerie / école Léon Blum), rue du Calcul (Tel : 02 32 59 27 78 / email : accueilmairie@valdereuil.fr).

Pour les moins de trois ans, un service de garde est assuré dans les crèches de la ville (Tel :02 32 59 46 16 Email : accueilmairie@valdereuil.fr).

Dans les deux cas, l’accueil est possible sur présentation d’une carte professionnelle ou d’un bulletin de salaire attestant de son activité professionnelle, après s’être réinscrit dans la mesure du possible. En cas d’urgence et d’impossibilité pour les personnels concernés d’anticiper, le service de garde est malgré tout ouvert.

Actualités concernant le Coronavirus

Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses. Deux jours par semaine, trois médiateurs du CCAS réapprovisionnent les plus vulnérables tout en leur apportant du soutien. Reportage. En à peine une heure, le frigo et les placards des ...
Lire La Suite…

Une infirmière apprend aux écoliers de Louise Michel à bien porter le masque

Vendredi 6 novembre, les élèves de l'école Louise Michel ont pu poser toutes leurs questions à l'infirmière du collège Montaigne, Pascale Massines. Tout au long de la journée, la professionnelle de santé a donné des conseils aux jeunes enfants sur le port du masque. Après les gestes barrières, le port ...
Lire La Suite…

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les mercredis et vendredis. Pour y garantir la sécurité, le protocole sanitaire a été renforcé. Masque sur le nez et attestation de déplacement en poche : les habitués du marché rolivalois étaient ...
Lire La Suite…

Des achats de nécessité en toute sécurité

Les commerçants rolivalois peuvent avoir la conscience tranquille. Depuis lundi 2 novembre, la municipalité a renforcé le protocole sanitaire aux abords et à l’intérieur des magasins qui continuent à accueillir du public. Les clients peuvent acheter leurs journaux et leurs gâteaux sans soucis. Barrières, affiches, gel hydroalcoolique... Des équipements qui ...
Lire La Suite…

La vie continue à l’ESPAGES

L'équipe de l'ESPAGES se plie en quatre pour continuer à donner de la joie aux résidents. Depuis le 30 octobre, de nouvelles mesures sanitaires sont entrées en vigueur pour limiter la propagation du COVID-19, mais les sourires des ainés ne se sont pas effacés pour autant. La joie, les rires, ...
Lire La Suite…

La Médiathèque relance son drive !

Contrainte de fermer ses portes au public, la Médiathèque du Corbusier a remis en place son système de Drive. Tous les Rolivalois peuvent dès à présent se ravitailler en ouvrages sans risque! Les lecteurs n'ont pas à s'en faire ! En un coup de fil, le nouveau polar du moment ...
Lire La Suite…

Marc-Antoine JAMET, Maire de Val-de-Reuil répond à vos questions le lundi 2 novembre à 18h30

Marc-Antoine JAMET, Maire de Val-de-Reuil s'adressera aux Rolivalois et répondra en direct à vos questions, le lundi 2 novembre à 18h30 sur la page Facebook de la Ville (@valdereuilinfo).   Envoyez-nous vos questions dès aujourd'hui sur : confinementnovembre@valdereuil.fr ...
Lire La Suite…

Déclaration de Marc-Antoine JAMET, Maire de Val-de-Reuil

« Après une réunion de préparation mardi dernier avec les chefs de service de la Mairie, puis avec le Directeur Général des Services tôt ce matin, et les derniers arbitrages, samedi prochain, avec le conseil municipal, des mesures seront prises par la Ville pour accompagner le confinement décidé par le ...
Lire La Suite…

RE-CONFINEMENT – CONDITIONS D’OUVERTURE DU MARCHÉ

Suite aux premières annonces du Président de la République, les marchés des mercredis et des vendredis seront réservés à la vente alimentaire. Ils seront maintenus sur la Place des 4 saisons aux horaires d’ouverture habituels (11h00 - 18h30). Un protocole sanitaire renforcé et des règles strictes de distanciation physique y ...
Lire La Suite…
Chargement…

Les enfants montrent l’exemple !

 Soan Edeline, Yanis Cheval et Maël Gravy, trois jeunes Rolivalois, ont décidé, un week-end de fin janvier, de troquer leur vélo pour un caddie afin de participer à l’entretien de leur Ville. 

Alors que le week-end rime souvent avec sortie vélo pour Maël GravySoan Edeline et Yanis Cheval, trois jeunes Rolivalois âgés de 10 à 12 ans et scolarisés respectivement sur le collège Alphonse Allais et l’école Coluche, ils ont décidé, un dimanche de fin janvier, de mettre leurs loisirs de côté et de troquer leur vélo pour un caddie et des sacs-poubelles. La raison ? Se consacrer à l’entretien de leur ville. « J’avais vu plein de déchets en me rendant chez Soan. Du coup, j’ai proposé aux copains s’ils étaient partants pour aller ramasser des déchets », explique Maël Gravy le plus âgé des trois amis. « J’avais envie de faire plaisir à nos parents, mais surtout, j’aime Val-de-Reuil, on vit dedans et j’avais envie de montrer que des enfants pouvaient aussi s’engager pour le respect de la nature ». Une proposition à laquelle ses amis ont tout de suite répondu oui, soucieux eux aussi de leur cadre de vie et de la nature environnante. 

Beaucoup de déchets

A l’issue de leur opération, Soan, Yanis et Maël (de gauche à droite) ont rempli un caddie de déchets.

Ainsi, après avoir trouvé un caddie abandonné et  récupéré des sacs plastiques recyclés et des gants, les trois compères ont arpenté les rues de la ville à la recherche de déchets. « Nous avons d’abord été du côté de l’ancien terrain de cross avant de repasser par l’église, de monter sur la dalle, et de se diriger jusqu’au magasin Auchan situé Place des 4 Saisons », explique Soan faisant part de la grande quantité de déchets ramassés, notamment au niveau de l’ancien terrain de cross, et ce malgré la mobilisation permanente en ville des agents chargés de la propreté. « On a quasiment rempli le caddie là-bas ! On a trouvé beaucoup de canettes de boissons alcoolisées et autres sodas, des cartons, des emballages plastique, et même une jante de voiture et des pieds de tonnelles ! » Une démarche qui n’a pas manqué de susciter le soutien de certains habitants ravi de voir la démarche engagée par ces jeunes Rolivalois.

Ne pas s’arrêter là !

Soan, Maël et Yanis accompagnés de Stéphanie Edeline veulent continuer leur action et la développer dans le temps.

Depuis, Mäel, Yanis et Soan ne souhaitent qu’une chose : continuer et pérenniser leur action. « On veut refaire ça toutes les deux semaines », indique Yanis qui avec ses amis réfléchissent et s’organisent déjà pour la suite. « On a envie de sensibiliser les habitants aux déchets, trouver d’autres personnes pour nous accompagner et aussi trouver un peu de matériel comme des gants, des pinces pour ramasser les déchets, des caddies ou poubelles pour les stocker ». Une volonté et une initiative qui ne manquent pas de faire la fierté de leurs parents. « On est très fier de leur action et ravie de voir que malgré leur jeune âge, ils sont déjà très attentifs à ces sujets », confie Stéphanie Edeline, la maman de Soan, qui a promis de s’engager pour accompagner ces jeunes pousses en devenir. Une belle initiative qui vient compléter le travail mené au quotidien par les services municipaux et ceux de la Communauté d’Agglomération Seine-Eure dans l’entretien de la Ville.  

L’actu de l’environnement à Val-de-Reuil

La fête de la soupe a fait bouillonner la place des Quatre Saisons

Les marmites ont mijoté ce vendredi 16 octobre sur la place des Quatre Saisons. Pour la première fête de la ...
Lire La Suite…

INAUGURATION DU PREMIER POULAILLER PARTAGE DE VAL-DE-REUIL

C'est avec un plaisir non dissimulé que le conseil municipal et l'association Les Poulettes Rolivaloises vous invitent, ce samedi 3 octobre à ...
Lire La Suite…

I have a dream !

Passionné par le monde animal depuis sa plus tendre enfance et soucieux de son environnement, Jérémy Barber a décidé depuis ...
Lire La Suite…

L’EPIDE aux petits soins de la base ornithologique de la grande Noé

Mercredi dernier, sept jeunes volontaires de l’EPIDE (Établissement Pour l’Insertion Dans l’Emploi) ont procédé à des travaux d’entretien de la ...
Lire La Suite…

Les clés de la réduction énergétique

Le foyer Stéphanais, en partenariat avec GRDF et l’association Soliha, propose une journée de sensibilisation autour de la réduction énergétique, ...
Lire La Suite…

Un poulailler partagé au sein de l’éco-quartier des Noés !

L’association Les Poulettes Rolivaloises lance ce week-end, samedi 12 et dimanche 13 septembre, des chantiers participatifs pour la construction de ...
Lire La Suite…

L’environnement à Val-de-Reuil
L’écoquartier des Noés vient de remporter un nouveau prix national : le « Grand Prix Ville Durable » du concours Green Solutions Awards 2017. La distinction la plus élevée pour la France

L’environnement

Val-de-Reuil est une ville construite à la campagne. On n’y plante pas que des entreprises et des logements. Des parcs ...
Lire La Suite…
Grand prix des villes durables 2017

Le logement

L’écoquartier des Noés n’en finit pas de séduire ! A tel point que le premier écoquartier labellisé en Normandie est ...
Lire La Suite…
urbanisme

Le Plan local d’urbanisme

Vous voulez construire à Val-de-Reuil ? Vous trouverez dans cette rubrique les informations et documents nécessaires à vos démarches. LE ...
Lire La Suite…

 

Journées portes ouvertes du CFAIE en 2020

En 2020 le CFAie ouvre ses portes au public :

  • Le samedi 8 février 2020
  • Le samedi 21 mars 2020
  • Le samedi 16 mai 2020

De 9h à 12h et de 14h à 17h.

Lors de ces portes ouvertes, venez découvrir les métiers et les formations proposés au CFAie et vous informer sur l’apprentissage. C’est aussi l’occasion de rencontrer les équipes pédagogiques et de visiter les locaux du CFAie.

NOUVEAUTÉ ! Cette année, vous pourrez plonger en immersion dans les cours de pratique des apprentis grâce à la réalité virtuelle !

Adresse : 41 rue du Pas des Heures, 27100 Val-de-Reuil

Le cinéma pour tous !

Tous les deuxièmes dimanches de chaque mois, le cinéma Les Arcades propose Cinéma différent, une démarche permettant la mise en place de séances adaptées aux personnes en situation de handicap.

Aller au cinéma, cela peut paraître banal pour un grand nombre de personne, mais l’histoire se complique lorsque l’on souffre d’un handicap et notamment lorsque celui-ci est d’ordre mental. Les conditions d’accueil, la peur, la gêne peuvent souvent prendre le dessus et dissuader toute envie de franchir la porte d’une maison du 7e art. C’est en ce sens que le cinéma Les Arcades de Val-de-Reuil proposera à partir du mois de février 2020 Cinéma Différent, une démarche permettant des projections adaptées aux personnes en situation de handicap tous les deuxièmes dimanches de chaque mois, à 10h30.

« Le concept existe déjà, mais l’idée est de permettre l’accueil de personnes en situation de handicap notamment mental comme l’autisme et les troubles du comportement », explique Nadia Benamara, la présidente de l’association Pour Faire Briller les Étoiles, en charge de la gestion du cinéma rolivalois. Elle souligne également le caractère inclusif de l’opération. « Ces séances sont bien sûr ouvertes à tous car l’objectif, comme depuis toujours ici, est de mettre des actions en place pour favoriser le vivre ensemble et l’acceptation de tous au-delà de nos différences ».

Projection sur-mesure

Ainsi, les futurs spectateurs pourront découvrir, prochainement, une salle entièrement adaptée aux contraintes de chacun avec comme par exemple la présence d’une lumière tamisée pour faciliter la circulation dans la salle, des sous-titres, un son modéré, etc. « Les parents ainsi que des bénévoles seront là pour accueillir, rassurer, encadrer les publics accueillis », ajoute la présidente du cinéma rolivalois faisant part également de la mise en place d’un tarif unique fixée à 3€50 pour les adultes et 2€50 pour les enfants. À noter également que les personnes assistants à ces séances pourront également participer à la programmation de ces temps cinématographique ouverts à tous.

Cinéma Les Arcades :

5 Place des Chalands, 27100 Val-de-Reuil

Tel : 02 32 59 60 02

Cinéma différent : Tous les deuxièmes dimanches de chaque mois à 10h30.

1ère séance, dimanche 9 février à 10h30 avec le film : ” L’extraordinaire voyage de Marona”, Damian Anca

Synopsis :

Victime d’un accident, Marona, une petite chienne, se remémore les différents maîtres qu’elle a connus et aimés tout au long de sa vie. Par son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d’amour.

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Les actus culture à Val-de-Reuil

Pour que vive la poésie !

Face à la crise sanitaire, la Factorie maison de poésie de Normandie a décidé de se réinventer pour continuer à ...
Lire La Suite…

La Médiathèque relance son drive !

Contrainte de fermer ses portes au public, la Médiathèque du Corbusier a remis en place son système de Drive. Tous ...
Lire La Suite…

Halloween s’invite à la médiathèque !

La médiathèque Le Corbusier propose à tous les enfants de plonger dans l’univers d’Halloween, mercredi 28 octobre 2020, à partir ...
Lire La Suite…

Les Clowns rolivalois font découvrir le Népal aux écoliers

L'équipe des Petites mains a démarré son tour des écoles ! Après avoir fait le tour du Népal l'an dernier, ...
Lire La Suite…

La musique au cœur des écoles !

Près de 300 enfants des écoles rolivaloises ont assisté à la représentation musicale « Où tu vas comme ça ? ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

Le théâtre de l'Arsenal

La culture

Pour une commune de 16 000 habitants, la vie culturelle de Val-de-Reuil est riche. La ville compte des équipements de ...
Lire La Suite…
Le cinéma Les Arcades à Val de Reuil

Programmes du cinéma

Le 22 Juin c'est la réouverture ! Retrouvez le programme de votre cinéma à compter du 22 Juin. Le cinéma ...
Lire La Suite…
Médiathèque Le Corbusier - Val de Reuil

La Médiathèque Le Corbusier

Les services publics sont maintenus. les écoles et centre de loisirs restent ouverts ; les services d’accueil aux administrés maintiennent ...
Lire La Suite…
Théâtre de l'Arsenal saison 2019-2020

Le Théâtre de l’Arsenal

L’Arsenal, est un théâtre. Un vrai. Un beau. Un tatoué. Il l’est en rouge et en noir. En verre, en ...
Lire La Suite…
L'école intercommunale de musique et de danse de Val de Reuil

Le conservatoire à rayonnement intercommunal musique & danse

Le Conservatoire ouvre ses portes pour les inscriptions de la saison 2020-2021 du 15 au 26 Juin et du 31 ...
Lire La Suite…
Promenade dans l'art contemporain à Val-de-Reuil

Val-de-Reuil, promenade dans l’art contemporain

Val-de-Reuil est aujourd’hui la quatrième ville de l’Eure et le premier pôle de développement économique du département. Chef-lieu de canton, ...
Lire La Suite…
Cin'été 33 films gratuits projetés à la tombée de la nuit

Cin’été : un festival à la belle étoile

Organisée par l’association Sous le soleil exactement, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, Cin’Eté propose à Val de Reuil ...
Lire La Suite…

Maison de la jeunesse et des associations

Infos pratiques Adresse : Place des Chalands - 27100 Val-de-Reuil Horaires : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 ...
Lire La Suite…

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste – Au stade Jesse Owens, un équipement moderne pour jouer par tous les temps

à lire également

* Page 6 Coup d’envoi pour le terrain de football synthétique
* Page 8 1000 arbres de plus pour Val-de-Reuil
* Page 9 L’avenue des Falaises new look
* Page 11 Attention, travaux !
* Page 11 Le magasin ACTION dans les starting blocks
* Page 13 Avec la procureure, priorité à la sécurité
* Page 14 Le nouveau visage de la rue Grande
* Page 17 Humando : objectif emploi !
* Page 19 À l’école, c’est petit déj bio
* Page 23 DOSSIER SPÉCIAL – Les jeunes Rolivalois prennent la plume autour du développement durable
* Page 29 Toutes à la Rolivaloise le 8 mars
* Page 30 Carnaval, à vos costumes !
* Page 30 Le meeting d’athlétisme en piste
* Page 34 À la Cyberbase, le numérique pour tous

Votre magazine

Télécharger votre magazine

 

Votre magazine Val de Reuil_Infos

Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°14 Septembre - Octobre - Novembre 2019

Val de Reuil_Infos N°14 Septembre – Octobre – Novembre 2019

En une de ce numéro : Aux écoles, les grands moyens ! Zoom sur les travaux, les équipements et nouveautés ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°13 Juillet - Août - Septembre 2019

Val de Reuil_Infos N°13 Juillet – Août – Septembre 2019

En une de ce numéro : Plongez dans le tourbillon de l’été ! Pleins feux sur les rendez-vous et animations ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°12 Avril - Mai - Juin 2019

Val de Reuil_Infos N°12 Avril – Mai – Juin 2019

En une de ce numéro : Le Conseil des Sages ouvre une nouvelle page - Les Seniors rolivalois appelés aux ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°11 Février - Mars 2019

Val de Reuil_Infos N°11 Février – Mars 2019

En une de ce numéro : À la rencontre de Rolivaloises d’exception : Interviewées par des jeunes Rolivalois, cinq femmes ...
Lire La Suite…
Chargement…

MJA – “Vagues à Larmes”, Cie Six pied sur terre

Créée en 2006,La compagnie de théâtre “Six Pieds sur Terre” propose de découvrir son spectacle “Vagues à Larmes”, une pièce ayant pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre et de lutter contre la radicalisation. A l’issue de la pièce, un débat axé sur l’estime et la connaissance de soi, la manipulation et les dérives sectaires sera mis en place.

Réservation au 06 75 26 12 51

Synopsis:

Leïla, 17 ans, apprend que son petit ami s’apprêtait à commettre une action terroriste lorsqu’il a été arrêté. Elle n’avait rien soupçonné, pas plus que sa sœur Sarah (19 ans) avec qui elle vit. Leïla affirme que jamais elle-même ne pourrait être manipulée. Sarah relève le défi dans l’anonymat d’internet. Leïla plonge sans questionnement dans la cause imaginée par sa soeur (une association armée pour la défense des animaux).

En parallèle et incarnées par les comédiens, on suit les émotions primaires de Leïla : la colère, la tristesse, la peur et la joie ; 4 personnages drôles et hauts en couleur qui travailleront pendant tout le spectacle à leur réconciliation afin d’augmenter l’estime de soi de Leïla et lui permettre de reculer face à la violence dans laquelle elle s’engageait.

 

Théâtre de l’Arsenal – “La petite casserole d’Anatole”, Cie MARIZIBILL

Spectacle jeune public à partir de 3 ans.

Anatole traîne toujours derrière lui sa petite casserole, qui se coince partout et l’empêche d’avancer. Un jour, il en a assez. Il décide de se cacher. Mais heureusement, les choses ne sont pas si simples… Anatole et sa casserole, c’est surtout une autre façon d’être au monde, de le voir et de le regarder, une autre façon, drôle, bizarre et poétique, de le traverser.

Il est à la traîne, souvent à côté de la plaque, mais il est aussi en avance, là où les autres ont oublié d’être. Mais Anatole et sa casserole, c’est aussi chacun de nous, traînant ce qui nous encombre et nous embarrasse et qu’ilfaut bien apprendre à apprivoiser. Et ainsi, la sienne est peut-être juste un peu plus encombrante, mais son parcours est bien semblable au nôtre : réaliser qu’un défaut est souvent une qualité mal aimée.

Théâtre de l’Arsenal – “Murmures Machines”, Les Vibrants Défricheurs

Concert pour deux musiciens dompteurs de machines et voix enregistrées. Ce grand chahut poétique de machines ne ressemble à aucun autre. Plus d’une cinquantaine d’instruments de musique automates s’animent un à un comme par magie ! Les deux musiciens complices, l’un au basson, l’autre à l’orgue, partagent mélodies et rythmiques avec les mini-pianos, violons, cloches, coucous-suisses, casseroles et jouets mécanisés.

Des voix enregistrées fredonnantes, vocalistes et chantantes se glissent dans ces sonorités des plus inouïes. Ensemble, machines, musiciens et voix enregistrées, sonnent, crissent, croassent, tintinnabulent, murmurent, retentissent, s’esclaffent et résonnent, chacun à leur manière. Un hymne à la musique telle une symphonie de jouets soulignant ici qu’il n’y a pas de hiérarchie entre notes et sons, entre mélodies et bruits.

A partir de 5 ans.

Théâtre de l’Arsenal – “Fratries”, Le Fil Rouge Théâtre

Quatre femmes explorent la thématique riche et intemporelle de la fratrie. Elles sondent par le chant, le jeu et le mouvement ce qui, dans la fraternité, nous façonne. Un fil de souvenirs, tissé de fables et de réalités, nous entraine à l’aventure. À partir du CE2. 2 représentations : 10h00 et 14h00.

*Rens 02.32.40.70.40 ou sur www.theatredelarsenal.fr

Vous êtes sans connexion