Étiquette : jeunesse

Conservatoire de musique et de danse : Concert et Jam Session à la brasserie des deux Amants

Le conservatoire de musique et de danse de Val-de-Reuil vous invite à une soirée autour du jazz avec la venue des ateliers jazz du conservatoire et de Akinroots suivi d’une jam session (scène ouverte – n’hésitez pas à ramener vos instruments), jeudi 9 juin à partir de 19h00 à la Brasserie des deux Amants.

Ouvert à tous.

Renseignements au 02 32 59 45 93 ou par mail : conservatoire27@yahoo.com

Partagez :

Cinéma Les Arcades : Soirée spéciale autour du film « Allons Enfants », de Thierry Demazière

Le Cinéma Les Arcades de Val-de-Reuil vous donne rendez-vous vendredi 20 mai à 20h00 pour une soirée spéciale autour du film documentaire « Allons Enfants », de Thierry Demazière.

La séance sera suivi par un temps d’échange/débat avec plusieurs intervenants spécialisés dont Vincent Grandserre, le directeur du conservatoire de musique et de danse de Val-de-Reuil.

Plus de renseignements et réservation au : 02 32 50 67 26

ou par E-mail : cinema.lesarcades@wanadoo.fr ou nathalie.cordier2@club-internet.fr

Partagez :

Cyberbase Isaac Asimov – Atelier Repar’Café

Diagnostiquer la panne de son ordinateur en toute convivialité : c’est l’objectif du “Repar Café” un nouveau service de la Cyberbase qui permet à tous les rolivalois d’être conseillés dans l’entretien de leurs appareils.

Logiciel qui bug ? Windows qui ne répond plus ? Votre écran ne s’allume pas ? Pas de panique ! Avant d’aller le mettre en réparation, la cyberbase rolivaloise propose gratuitement un accompagnement au diagnostic de panne tous les vendredis de 13h30 à 17h30 !

Plus de renseignement au 02 32 59 83 94

Partagez :

Repar’café : apprendre à détecter la panne de ses appareils

Diagnostiquer la panne de son ordinateur en toute convivialité : c’est l’objectif du “Repar Café” un nouveau service de la Cyberbase qui permet à tous les rolivalois d’être conseillés dans l’entretien de leurs appareils.

Logiciel qui bug ? Windows qui ne répond plus ? Votre écran ne s’allume pas ? Pas de panique ! Avant d’aller le mettre en réparation, la cyberbase rolivaloise propose gratuitement un accompagnement au diagnostic de panne tous les vendredis de 13h30 à 17h30 !

“Ils peuvent trouver des solutions ensemble !”

Sur un espace dédié, la Cyberbase met à disposition des Rolivalois du matériel de diagnostic informatique. “Il y a divers processeurs, de la visserie, des tournevis, des boitiers de lecture 2.5 et 3.5, des câbles… Le but de ce dispositif n’est pas de réparer, mais d’apprendre à détecter un dysfonctionnement pour qu’ensuite ils achètent le matériel pour réparer leur appareil”, explique Steve Kong-Sinh animateur de la Cyberbase.

Un moment de découverte qui permet à tous ceux qui viennent réaliser un diagnostic de bénéficier des conseils des 4 animateurs du lieu. En plus des pannes physiques, il est possible de venir avec un appareil ayant des problèmes avec leurs logiciels : “Ils peuvent découvrir des solutions OS et Sofwares (libres de droits) afin d’entretenir leurs ordinateurs et d’optimiser leur fonctionnement pour qu’ils durent dans le temps.”

Une fois diagnostiqué, les informaticiens en herbe bénéficient d’indications des experts dans l’achat de matériaux pour la réparation. “C’est un moment convivial, certains peuvent apprendre à se connaître et trouver des solutions ensemble !”, souligne Steve.

Économique, pédagogique, le Repar’café est ouvert à tous et sans inscription !

Repar Café , gratuit et ouvert à tous les vendredi de 13h30 à 17h30 à la Cyberbase

5 voie Palestre à Val-de-Reuil.

Renseignements au 02 32 59 83 94.

 

Partagez :

EPIDE : les clés de la réussite (Vidéo)

Toutes les clés pour s’accomplir et réussir. C’est ce qu’offre l’établissement pour l’insertion dans l’emploi (EPIDE) de Val-de-Reuil aux jeunes de 17 à 25 ans admis chaque mois dans les murs de cet établissement. Deuxième plus grand centre de France, l’un des premiers créés, l’EPIDE rolivalois recrute tous les mois de nouveaux volontaires, bacheliers ou sortis du système scolaire dans la réussite de leur projet social et professionnel. Actuellement, ils sont plus de 136 à cohabiter dans ce campus dont 14 jeunes habitant de la Ville nouvelle. Vivez 24H au cœur du quotidien des jeunes où la volonté dépasse l’engagement.

Avec les témoignages de Nelson Lambert volontaire rolivalois, Athena Wurtz volontaire rolivaloise, Emilie Cezarine cheffe du service éducation et citoyenneté, Damien Mauger conseiller en insertion professionnelle et Benoit Balut éducateur sportif. 

  

Tournage : Olivier Bonnet

Rédaction, voix off et montage : Coline Lefèvre 

 

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Partagez :

Restaurant Chez Edmond : Atelier réparation de vélo

Un projet de voyage à vélo ? Quelle bonne idée ! Et une bonne occasion, qui plus est, de venir réviser sa monture lors de l’atelier auto-réparation chez Edmond, cantine et bistrot le mardi 10 mai à partir de 18h au 53 Rue Edmond Mailloux.
Comme chaque mois, l’événement est gratuit, ouvert à tous, qu’on vienne avec son vélo ou en simple curieux, pour partager un moment de convivialité et peut être un rafraîchissement. Plus d’info sur la page de l’événement : https://www.facebook.com/events/717293289464598
Partagez :

Ville Fleurie 2022

L’opération Ville Fleurie revient sur le devant de la scène du vendredi 20 au samedi 21 mai 2022 sur l’esplanade de la mairie.

PROGRAMME

Sur les deux jours : distribution de 2 barquettes de 10 fleurs par famille et d’une plante aromatique ou d’un pied de tomate au choix (2281 familles, soit 45 631 plants). Les bulbes issus des massifs de la ville seront également distribués ainsi que des sachets de graines de fleurs des champs via le Triporteur.

Vendredi 20 mai :

9h/11h : Ville propre avec les écoles : 2000 enfants sillonnent les abords de leur école pour participer au grand « nettoyage de printemps »

14h/18h : stands d’ateliers par le service jeunesse en lien avec la nature et la biodiversité

Samedi 21 mai : toute la journée marché des associations ; vélothon ; animations culturelles et musicales ; cérémonie de récompenses du concours photo « Mon Plus Bel Arbre » et du concours « Ville fleurie 2021 ».

*Rens. environnement@valdereuil.fr

 

Partagez :

La Factorie : Festival Poésia 2022

Le festival « Poésia » de la Factorie, Maison de Poésie de Normandie revient sur le devant de la scène les samedi 20 et dimanche 21 mai. Deux jours de rencontres, de lectures, d’ateliers d’écriture et de concerts à ne manquer sous aucun prétexte.

 

PROGRAMME

Vendredi 20 mai :

18h30 : Vernissage de l’exposition « NATUREL.LE.S », de Line Huet, Marie-Pascale Deluen, Elisabeth Verschueren, Véronique Mutchler, Martine Chittofrati

19h30 : « L’absentarium » : sortie de résidence de la compagnie Coquelicot

20h30 : « Confiture amère », cabaret de femmes : sortie de résidence de la Compagnie Suzanna Martini

21h30 : Lectures / performances de Suzanne Rault-Balet

Samedi 21 mai :

18h30 : Remise du prix du concours de Slam/rap pour la jeunesse sur le thème de l’exil, de la migration, du voyage.

Le gagnant  déclamera son texte et se verra décerner une bourse de 500 euros.

19h30 : « Paroles d’exil », par Souleymane Diamanka

21h00 : « La vie vivante », performance d’Ada Mondès accompagnée au piano par Jérôme Médeville, duo itinérant de 55 minutes, qui ose la rencontre de Rachmaninov, Albeniz et Ravel avec des textes contemporains ; des morceaux choisis de Debussy et des compositions personnelles, pour un spectacle où se rencontrent voyage, musique classique, et texte incarné Le voyage, la musique classique et le texte incarné.

22h00 : « Concert d’arbres », performance de Karinn Helbert et Christophe Tostain, voix et musiques sortant des arbres, un concert singulier nous faisant entendre l’univers sonore des grands arbres avec orgue de cristal et projections vidéo.

Dimanche 22 mai :

12h : Brunch avec les Éditions Triptyque & Mémoires d’encrier. Rencontre avec les éditeurs, le festival de poésie de Montréal et les poètes & poétesses Nicholas Dawson, Hector Ruiz, Virginie Savard, Catherine Poulin, Fiorella Boucher et Laura Doyle Péan

14h : Sieste poétique bercée par la voix des grands arbres (« Si les arbres pouvaient parler ») ; Spectacle tout public : « Requiem pour 25 000 poulets », par la compagnie les rémouleurs d’histoire ; Surprises poétiques ambulantes : « Les facteurs de poèmes »

15h00 : Déambulation poétique : « Mi-Grands », parcours d’arbre en arbre avec les poètes québécois invités

16h00 : « Beaux présents dorés », performance poétique de Julien Marcland

17h00 : « Voyager avec la chance », performance poétique d’Iliana Teodorescu accompagnée à l’accordéon par F. Leva Ceron

Rens. 02 32 59 41 85 ou sur leur site internet : www.factorie.fr

Partagez :

Le carnaval à l’heure indienne pour célébrer Holi ce samedi 23 avril

Rendez-vous tout de blanc vêtu sur la place des Quatre Saisons à 13h00 samedi pour le retour du carnaval et sa grande fête des couleurs ! 

Promesse avait été faite par Marc-Antoine Jamet lors de la cérémonie des vœux 2022 : l’année marquerait le retour des grands événements, symboles du vivre-ensemble si essentiel et si cher à Val-de-Reuil. Après les retrouvailles avec la Rolivaloise et ses 2600 participantes, le 20 mars dernier, après le forum de l’emploi et ses 4000 visiteurs le 31 mars, avant le Banquet des Anciens le 8 mai,  Val-de-Reuil renoue avec son carnaval samedi 23 avril. Rendez-vous incontournable du printemps, cette grande fête populaire rassemble chaque année plus de 2000 personnes, de toutes générations et de tous horizons.

Pour l’édition 2022, la ville entière s’habillera donc aux couleurs du sous-continent indien, en prenant des airs de New Delhi, Calcutta ou Bombay en fête ! C’est à la patrie de Gandhi, en effet, que la grande déambulation festive, ponctuée de spectacles et d’animations, rendra hommage samedi prochain.

Des chars majestueux et imposants

Dans les centres de loisirs, les petits Rolivalois s'affairent à donner vie aux chars et au bonhomme Carnaval
Dans les centres de loisirs, les petits Rolivalois s’affairent à donner vie aux chars et au bonhomme Carnaval

Depuis plusieurs semaines déjà, sous la houlette des animateurs du service municipal de la jeunesse et avec l’aide de nombreuses familles mobilisées, les centres de loisirs ont confectionné costumes, saris, turbans, bijoux, masques, costumes et drapeaux, pour animer les chars qui, comme le veut la tradition, accompagneront le cortège jusqu’à la plaine Saint-Jean. De Ganesh à Bouddha, de Shiva au Taj Mahal en passant par le tigre du Bengale ou deux immenses éléphants, aussi majestueux qu’imposants (à ne pas rater !)…, tous seront de la fête à partir de 13h00.

Que vous habitiez Val-de-Reuil, Poses, Léry, le Vaudreuil, Andé, Saint-Pierre ou tout autre commune, rendez-vous tout de blanc vêtu sur la place des Quatre Saisons. Cette tenue immaculée, que tous les participants sont invités à porter, permettra à chacun de se laisser envelopper par la magie de « Holi » – la grande fête des couleurs indienne qui marque traditionnellement le retour du printemps. Elle se déroulera au son des mélopées rythmées des vingt chanteurs, danseurs et musiciens de l’orchestre indien « Bollywood Maharaja ». Au son des cithares, harmoniums, bhapangs et autres khartals, ils plongeront petits et grands dans le tourbillon des danses et la diversité des chants traditionnels que compte la riche culture indienne.

Des canons de couleurs

Carnaval 2022
Carnaval 2022

Dès 14h30, le cortège – chacun étant maquillé et paré de ses plus beaux atours –  quittera la place des Quatre Saisons en empruntant la voie de l’Echange puis la route de Louviers où débutera l’explosion des couleurs. Des canons, disséminés tout au long du parcours, déverseront un flot de pigments colorés avec, pour chacune de ces poudres une signification bien précise : le rouge pour la pureté, la joie et l’amour ; le vert l’harmonie ; le bleu le calme et la vitalité, l’orange désignant l’optimisme… Au fil de cette déambulation, les vêtements blancs, les corps et les visages se teindront de ces touches multicolores dans une liesse collective et, surtout, bigarrée. A leur arrivée sur la plaine Saint-Jean, tous seront recouverts de mille couleurs avant que le bouquet final grandiose ne déverse pluie de couleurs arc-en-ciel ; chaque participant s’emparera alors  de son sachet de poudre colorée distribué par la Ville pour la projeter sur son frère, sa sœur, un voisin ou un ami… tout en s’écriant : « Ne m’en voulez-pas, c’est Holi » (Bura Na Mano, Holi Hai) comme c’est la tradition en Inde une fois son forfait coloré commis !

En attendant cette avalanche qui viendra clore l’après-midi festive, l’orchestre « Bollywood Maharaja », poursuivra son show sur la scène de la Plaine Saint-Jean avant de donner le coup d’envoi d’un grand « flashmob » dont les enfants des centres de loisirs auront répété auparavant chaque geste, chaque pas, chaque déhanché…, tandis que des ateliers accueilleront les enfants au royaume éphémère du carnaval rolivalois.

Les yeux rivés sur le bonhomme Carnaval

Pendant ce temps bien-sûr, nous garderons un œil sur le bonhomme « Carnaval », créé de toutes pièces par les enfants et animateurs des centres de loisirs. Posté au beau milieu de la Plaine Saint-Jean,ce colosse au corps de bois et aux membres végétaux promet de réserver bien des surprises. Sera-t-il gracié ou supplicié ? Verdict le 23 avril avant le grand goûter collectif offert par la Ville. Pour cette édition 2022, il sera préparé par Solidar’India, une association créée par des étudiants en médecine dans le but de récolter des fonds pour les personnes défavorisées de Calcutta. Une manière de lier festivités, convivialité et solidarité !

Partagez :

Spectacle de cirque : rendez-vous avec David Aubé et « Pourquoi Pas » vendredi !

Vous aimez le cirque ? Ne manquez pas le rendez-vous avec David Aubé et le collectif Pourquoi Pas le vendredi 22 avril à 17h00 dans l’ancien gymnase Léo Lagrange. L’occasion de découvrir un aperçu du futur spectacle que la troupe de circassiens met actuellement sur pied. 

Cirque acrobatique, jonglage, musique, théâtre… autant de performances artistiques que les Rolivalois sont invités à découvrir ce vendredi dans une salle de spectacle inédite : l’ancien gymnase Léo Lagrange. Derrière les murs du complexe sportif, à l’abri des regards, le Rolivalois David Aubé et son collectif Pourquoi Pas donnent vie à leur prochain spectacle dont la première sera joué en février 2023.

Après trois semaines de résidence de création à Val-de-Reuil, la compagnie présentera donc la première étape de son travail.« C’est l’occasion de rencontrer le public, de lui montrer quelques bribes de ce que sera ce spectacle en cours de création », indique David Aubé qui espère que les Rolivalois viendront nombreux ce vendredi.

Une représentation – gratuite – d’une quarantaine de minutes à l’issue de laquelle les six artistes et le public pourront échanger ensemble sur ce point d’étape, sur ce futur spectacle aux contours singuliers, où disparaissent spontanément les frontières entre la scène et la salle.

Une passion née d’Equilibro

Faire découvrir son art et son talent aux Rolivalois tenait particulièrement à cœur à David Aubé qui a grandi ici à Val-de-Reuil, y a fait ses premiers pas de circassien. A l’époque, David – que beaucoup avait connu tantôt animateur en centres de loisirs, tantôt intervenant sur Cin’été – se rêvait comédien…« J’essayais d’être comédien depuis plusieurs années quand Jean-Claude Bourbault m’a conseillé de rencontrer la compagnie de cirque Equilibro ». Naît alors une folle passion qui l’emmène droit à l’école de cirque de Lille. Trois ans à apprendre et perfectionner sa technique avant de voler de ses propres ailes… et de créer avec quelques amis la compagnie « Pourquoi pas ».

Leur premier spectacle « la volonté des cuisses », créé il y a trois ans, tourne encore à travers la France alors que leur deuxième création prend forme, jour après jour. « Val-de-Reuil est notre plus gros partenaire pour ce spectacle. J’en suis très heureux car même si j’en suis parti, je reste très attaché à la Ville. Cette résidence de création me permet de montrer aux autres artistes du collectif à quel point ici, il y a de magnifiques infrastructures ».

A 33 ans, le Rolivalois offre donc la primeur aux habitants de sa ville pour découvrir ce qui sera la colonne vertébrale de ce spectacle qui devrait tourner partout en France dès l’an prochain ! Ne manquez pas l’événement !

Sortie de résidence du Collectif Pourquoi Pas. Vendredi 22 avril à 17h00 – ancien gymnase Léo Lagrange. Entrée libre.

 

Partagez :

CFAIE : Journée portes ouvertes

Le CFAIE de Val De Reuil organise une journée portes ouvertes le samedi 23 avril de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Formateurs et apprentis seront là pour présenter concrètement aux jeunes et à leur famille les réalités de l’apprentissage, les aider à se projeter sur les nombreux parcours possibles et les conseiller au mieux dans leur choix d’orientation.

Le personnel administratif du CFAie sera également présent pour répondre à toutes les questions et accompagner les jeunes et leur famille dans les démarches administratives (réinscription et candidatures aux offres d’alternance)

Cette journée portes ouvertes sera également rythmée par deux événements organisés au sein des laboratoires de pratique professionelle : un concours en boulangerie pâtisserie sur la thématique « L’art et la manière » et un concours MAF départemental et régional sur le pôle fleurs (Un des Meilleurs Apprentis de France).
Renseignements au 02 32 09 33 77

Partagez :

Collectif PourquoiPas : « Out of control »

le collectif Pourquoi Pas vous invite à découvrir une étape de travail en cours de la création de leur spectacle « Out of Control », vendredi 22 avril à 17h00 dans l’ancien gymnase Léo Lagrange.

En résidence depuis le début de l’année (première période début février) et pour deux semaines encore, ils préparent un spectacle dont le propos est : « Dans un monde, complètement aseptisé, où le risque a disparu, où le danger n’existe plus sur une planète affaiblie par des années d’éducation placée sous le signe du conditionnement et de la surprotection plus personne ne sait vivre… on est nombreux dans ce gymnase… pourquoi cette sirène ? et tout ce branle-bas de combat ? Que font ces gens avec leurs casques et leurs carapaces de coussins ? Ils nous demandent : n’avez-vous donc pas peur, vous ? on se dit que non, mais peut-être qu’on devrait… »

Entrée libre – un temps d’échange est prévu avec les artistes à l’issue de la présentation – Tout public

Rens au 02 32 09 51 51.

Partagez :

Carnaval 2022 – A la découverte de l’Inde

Après deux années d’absence, la carnaval rovilois revient sur le devant de la scène pour le plus grand plaisirs des plus petits comme des plus grands, samedi 23 avril prochain.

Pour fêter Holi et le retour du carnaval de la Ville, venez tout de blanc vêtus et mêlez-vous au cortège de notre défilé indien. Danseurs, musiciens et pourpres de couleurs vous accompagneront tout au long du parcours.

Ouvert à tous

Rendez-vous à 13h00 sur la place des 4 Saisons.

Partagez :

Chantiers jeunes : premier job, premier salaire !

Comme à chaque vacance scolaire, les chantiers jeunes prennent leurs quartiers ! Pour les vacances de printemps, 12 adolescents se sont immergés dans le monde du travail et pour plus de la moitié, ce sont leurs amis, frères et sœurs qui les ont motivés ! Reportage

Passer le temps, se faire de l’argent, apprendre la peinture, ajouter une ligne à son CV… Depuis 2011, la Ville de Val-de-Reuil organise ces chantiers jeunes (en partenariat avec plusieurs des bailleurs de la commune) pendant chacune des périodes de vacances scolaires. 12 jeunes embellissent leur Ville depuis le début de la semaine.

Une tradition familiale  

Depuis le début de la semaine, les automobilistes et les passants ont pu venir à leur rencontre le long de l’Avenue des Falaises. En effet, 6 jeunes Rolivalois repeignent les boîtiers de télécommunication qui jonchent les trottoirs de la pharmacie jusqu’au monument Mémoire et Paix. Sous le soleil, Denia et Hayet, toutes les deux 16 ans, profitent de leurs vacances pour s’essayer à la peinture. “Mes frères et sœur l’ont fait quand ils étaient plus jeunes. Alors je me suis lancée pour payer mon permis et servir la Ville”, explique Denia à côté de sa collègue qui, elle aussi, a été poussée par ses amis rolivalois. Encadrées par un agent qui s’occupe de faire le relai tout le long de la route, les jeunes femmes peuvent être fières de contribuer à la beauté de leur commune.

« Tous mes amis avaient déjà participé, il manquait que moi.”

Sur la dalle piétonne, c’est au tour d’une autre équipe de charbonner. Khairin, 16 ans également, s’affaire à repeindre les murs d’un local destiné à la boutique d’une nouvelle association : “ Ma soeur m’en a parlé donc je me suis dit que c’était pas mal pour faire passer mes vacances et récolter de l’argent pour passer mon code.” 

À côté de lui, Ricka, 19 ans, attendait patiemment de venir expérimenter le dispositif. “Je candidate chaque année depuis que j’ai 16 ans, mais je dois m’y prendre trop tard et les candidats sont nombreux. J’ai enfin pu intégrer les chantiers ! Tous mes amis avaient déjà participé, il manquait que moi”, souligne l’étudiante qui vient d’avoir son permis au mois de septembre : “J’aimerais bien m’acheter une voiture, étant à la Fac en licence de LEA à Rouen, cela serait un plus.” 

La semaine prochaine, ils s’attèleront aux places de parking des Chalands, à la voûte de l’école du Pivollet et à un autre local ! 

Une bonne ambiance, une ligne sur le CV, un salaire… De quoi donner envie à tous les Rolivalois de s’inscrire pour les prochains congés scolaires ! N’attendez pas que vos amis ou votre fratrie vous parlent des chantiers jeunes ! 

Candidatez dès maintenant  Cliquez ici

 

Partagez :

Des comédiens en herbe montent une pièce de théâtre ambulante !

Pendant 4 semaines, 8 jeunes âgés de 11 à 16 ans se sont immergés dans la mémoire de Val-de-Reuil. Avec l’aide du collectif de La Bourlingue, ils présenteront leur création lors d’une déambulation dans le quartier du Mail vendredi 15 avril à 15h30. Rencontre. 

Et si on se racontait Val-de-Reuil ? Et si on plongeait dans les années 70, à l’ère des premiers conseils municipaux, des premiers clubs sportifs ? Et si les jeunes prenaient part à ce retour dans le passé ? Des questions, que 8 jeunes rolivalois et les architectes et comédiens de La Bourlingue ne se posent plus. Pendant les vacances d’hiver et de printemps, la petite troupe de théâtre a travaillé des scènes variées retraçant l’histoire de la commune Nouvelle. 

À la découverte des archives 

Quand l’architecture rencontre le théâtre, quand l’histoire se confronte au regard des ados… c’est un cocktail aux mille saveurs qui s’invente au fil des jours. « Ils se sont inspirés d’anecdotes, de faits marquants sur l’histoire de Val-de-Reuil pour créer des scènes », indique Victor Toutain, membre du collectif. 

Pour mener à bien leur projet, direction les archives de la médiathèque pour faire rejaillir quelques bribes de la mémoire rolivaloise. Parmi les faits historiques qui les ont passionnés : le premier mariage célébré en 1973 dans un bâtiment agricole ; la construction de la gare en 1969 ou encore l’arrivée, en 1986, du 10 000ehabitant, à qui la Ville a offert un séjour en Grèce ! « Je ne connaissais pas l’histoire de Val-de-Reuil, c’est passionnant », confie Seyda, 16 ans, séduite par ces ateliers.

Scène ouverte le 15 avril

Après ce passage historique, les jeunes ont posé leurs idées sur papier, imaginant leurs personnages : Le polytechnicien, le maire, la Présidente de la République ou encore l’élu au sport.  Une pièce en 6 actes retraçant divers moments de Val-de-Reuil. Avec ironie et mystère, leur chef-d’œuvre met en avant la création de la Ville Nouvelle du Vaudreuil, des premières infrastructures inaugurées par les élus, les chantiers de démolition ou encore l’inauguration de la Gare SNCF. “Toutes les scènes ont été imaginées à partir des articles de journaux qu’ils ont découvert. Au début, ils ont fait de l’improvisation et ensuite ils ont rédigé le scénario que l’on peaufine aujourd’hui en leur montrant comment penser la structure d’une scène dans son intégralité”, explique Marie Foucault une des comédiennes du collectif.  En pleine répétition, Sayda ne cache pas sa joie. Avec ses 3 frères et sœurs, cette jeune Rolivaloise de 2nd avait déjà participé à des ateliers d’architecture : “J’oscille entre devenir architecte ou avocate et le fait d’écrire et m’exprimer en public est un bon entrainement. C’est enrichissant, notamment pour la culture générale !” 

Un avis partagé par Omer et Ibrahim, ses deux petits frères : “Il y a plein de choses qu’on ne connaissait pas, comme la création de la gare, les œuvres de Thurnaurer ou encore des mots de la comédie.”

Une comédie qu’ils joueront vendredi devant les habitants de leur Ville, traversant le quartier du Mail pour un départ entre la voie de la découverte et la Cour du feu jusqu’à la Cour de la Lance. (voir sur le plan). “Ils se sont emparés de l’architecture de la Ville et on a décidé de jouer dans ce quartier, car c’est une zone où nous sommes libres pour peindre et laisser vaguer leur imagination”, précise Aurèle Rattez, architecte au sein du collectif. 

Pour permettre aux jeunes ados de faire vivre leur pièce, une scénographie sera mise en place à l’image de tableaux vivants. Un spectacle de 45 minutes qu’Eda, 15 ans, attend patiemment : “ J’ai appris à m’exprimer devant tout le monde, chose que je n’arrivais pas avant. Je jouerai une journaliste, Nathalie, qui interroge une architecte sur un plateau TV au sujet des activités proposées dans la Ville nouvelle du Vaudreuil.” Sereine, la jeune fille n’a plus peur de se mettre en scène. Le collectif La Bourlingue leur propose même des échauffements pour les aider à articuler et bien porter leur voix afin d’être les plus audibles possible. 

Les 8 ados sont même allés plus loin encore en imaginant, dans un dernier tableau, la ville de demain. Une ville dans laquelle s’est projeté Omer, 12 ans : « En 2032, je serai maire de Val-de-Reuil ». 

Rendez-vous vendredi à 15H30 pour découvrir de futurs comédiens et architectes qui vous en mettront plein les yeux !

Le plan de la déambulation : 

Partagez :

40 PC de la Réussite remis à des collégiens et lycéens « méritants »

La Ville vient de remettre un ordinateur portable à 40 jeunes Rolivalois de milieu modeste qui se sont notamment distingués par leurs efforts ou leurs résultats. Une opération solidaire pour favoriser leur réussite scolaire. 

Difficile aujourd’hui, lorsqu’on est collégien ou lycéen, d’étudier sans ordinateur, sans internet ou sans outil numérique. Un constat plus éloquent encore depuis la crise sanitaire et ces cours en distanciel, ces visios en tout genre… D’où la décision de la Ville de jouer la carte de la solidarité à l’égard de ces jeunes, de ces familles privées d’équipement informatique faute de moyens financiers. « Grâce à un appel à projet, nous avons pu financer l’achat d’un ordinateur et de tous ses accessoires pour 40 jeunes Rolivalois qui n’en disposaient pas », indique Catherine Duvallet, adjointe au maire en charge de l’Education. Des collégiens de Montaigne, d’Alphonse Allais mais aussi des lycéens de Marc Bloch que les responsables des établissements avaient identifiés en amont pour s’être notamment distingués par leurs efforts, leur motivation ou leurs résultats scolaires.

Du matériel et un accompagnement

Le 8 avril dernier, lors d’une cérémonie officielle organisée dans l’enceinte du lycée rolivalois, 40 « PC de la réussite » ont ainsi été remis à leurs heureux bénéficiaires. Cet ordinateur portable accompagné d’une sacoche, d’un casque et d’une souris leur permettra désormais de disposer du matériel nécessaire pour poursuivre leur scolarité, libérés de ces freins numériques qui trop souvent les pénalisaient. « Dans cette mallette que nous vous remettons ce soir, il faut qu’il y ait une promesse : celle que vous travailliez bien. Vos efforts, votre réussite sont la contrepartie de notre solidarité », insistait Marc-Antoine Jamet devant les familles réunies.

En plus du matériel informatique fourni, la Ville propose un accompagnement technique et humain (dispensé par les médiateurs numériques de la Cyberbase) à ces jeunes et leur famille afin de garantir une utilisation optimale de ces nouveaux outils. Tous seront également suivis par le service socioéducatif de la mairie, en lien étroit avec les équipes éducatives des établissements scolaires.

Ce dispositif des « PC de la réussite » représente un coût total de 26 000 €, dont 20 000 € de financements de l’Etat dans le cadre de la Politique de la Ville.

Partagez :

Une lycéenne Syrienne remporte un concours national d’écriture en anglais

À tout juste 17 ans, Lobna El Kaisi vient de remporter un concours national d’écriture en langue britannique. Portrait d’une jeune fille brillante qui s’est parfaitement intégrée à sa ville d’adoption.

L’émotion était intense ce mardi au lycée Marc Bloch. Accueillie avec sa famille par la Ville de Val-de-Reuil en 2016, Lobna El Kaisi, une jeune Syrienne de 17 ans, vient de décrocher la première place d’un concours d’écriture en anglais. Une fierté pour ses parents émus de voir leur fille s’épanouir. 

Publiée dans un journal pour adolescents

Une fierté pour ses parents.

Le 24 novembre dernier, Tatiana Gebuhrer, la professeure de spécialité anglais de Lobna emmène ses élèves voir une exposition mettant en avant des femmes artistes , au musée du Luxembourg à Paris. “L’exposition mettait en avant les photos de Vivian Maier et Georgia O’Keefe. Les élèves de 1ère et terminale devaient choisir une photo de l’expo et écrire un texte de 200 mots sur celle-ci”, explique l’enseignante qui avait déjà reçu un premier texte de la jeune fille : “Beaucoup de leurs textes étaient trop longs. Alors j’ai demandé à ce qu’ils me rendent une autre version, Lobna a été dans les premiers à me rendre le sien. Ils pouvaient écrire en adoptant le point de vue d’un des personnages de la photo ou de la photographe.” Séduite, Tatiana envoie le texte au jury de Speak Easy, un journal pour adolescents qui organise chaque année un concours national. Le texte de Lobna fait alors sensation ; il est sélectionné pour être publié dans les pages web de la revue. “Mon texte parle d’amour, j’écris beaucoup sur le sujet et j’adore l’anglais ! J’ai choisi cette photo, car je trouve ça fort de voir des personnes âgées amoureuses”, explique la jeune fille qui a fait sa scolarité aux collèges Pierre Mendes France et Montaigne avant d’arriver au lycée Marc Bloch. 

“ Je suis contente d’avoir représenté le lycée ! »

Fière de gagner un prix étudiant, les larmes de joie coulent sur ses joues. Mes parents sont fiers de moi, je suis contente d’avoir représenté le lycée » , souligne la jeune fille qui atteint 18/20 de moyenne dans sa spécialité qu’elle compte bien garder l’année prochaine. Pour la récompenser de ses efforts, l’équipe enseignante lui a offert un livre sur la photographe Vivian Maier, Catherine Duvallet, première adjointe au maire, lui a également remis quelques cadeaux. Parmi eux :  des places pour le théâtre de l’Arsenal, pour le cinéma les Arcades ainsi que des tickets de piscine  : “Elle était mon élève en 6ème à PMF, se souvient Catherine Duvallet.  C’était une très bonne élève attentionnée. Elle a deux points communs avec la photographe. Elle est très discrète comme était Vivian dans ses prises de vues et elle a des compétences uniques ”. 

L’exemple d’une intégration réussie pour cette jeune réfugiée qui attendra, on est sûr, des sommets ! 

Le texte de Lobna disponible ici :

https://www.speakeasy-news.com/vivian-maier-winners-premiere/


 

SOULMATE

True love? I thought it was a lie that generations have circulated over the years until I met him, the man who made a perfect adjustment to my life, not only did he make me believe in love, he made me believe in soul mates, sacrifice for the people we love. He made us perfect together, he always made sure to do things that make me happy and comfortable. I looked at him and at the wrinkles that tell the story of our love, our misery and our sacrifice, listing all the obstacles and happy moments we spent together. I smiled when he looked at me and said: « I love you », I answered him, « I love you, too », he said, « You look tired, sleep on my shoulder if you want to ». I didn’t hesitate and rested my head on his shoulder, and I’m thankful he’s been in my life all these years. He wasn’t just my husband, he was my friend, my lover, my family. A woman who was sitting in front of us on the bus told us: “Hello, my name is Vivian Maier, and I’m a photographer, I took a great picture of you both”, we saw the picture, and it was really great and we’ve agreed with her to publish it, of course. Under the title: SOULMATE

 

Traduction : 

Véritable amour ? Je pensais que c’était une blague entre générations qui circulait au fil des années avant que je le rencontre, l’homme qui a fait le parfait ajustement à ma vie, pas seulement fait croire en l’amour. Il m’a fait croire aux âmes-sœurs, aux sacrifices pour les gens que l’on aime. Il nous a rendu parfait ensemble, il s’est toujours assuré de faire les choses qui me rendent heureuse. Je l’ai regardé et les rides qui racontent l’histoire de notre amour, nos misères et nos sacrifices, en écoutant tous les obstacles et moment heureux que nous avons passés ensemble. J’ai souris quand il m’a regardé et dit : “Je t’aime”, je lui ai répondu : “Je t’aime aussi” et il m’a répondu : “Tu as l’air fatiguée, dors sur mon épaule si tu veux.” Je n’ai pas hésité et j’ai baissé ma tête sur son épaule. Je suis reconnaissante de l’avoir dans ma vie depuis toutes ces années. Il n’était pas seulement mon mari, il était mon ami, mon amant, ma famille. Une femme qui était assise en face de nous dans le bus nous a dit : “Bonjour, je m’appelle Vivian Maier et je suis photographe, j’ai pris une très belle photo de vous deux !” Elle nous a montré la photo et elle était vraiment belle, nous étions d’accord pour qu’elle la publie. Sous le titre de : âme-soeur. 

 

Partagez :

Valdereuil_infos n°26 AVRIL – MAI – JUIN 2022

En une de ce numéro : Le nouveau complexe Léo Lagrange est ouvert : bienvenue ! – Petite visite guidée à l’usage des Rolivalois, de leurs voisins, de leurs amis, de leurs invités

à lire également

  • page 2 – 3000 participantes à la Rolivaloise : MERCI !
  • page 6 – Toute notre Ville mobilisée
  • page 10 – Sur l’avenue des Falaises, le BHNS se dessine
  • page 15 – Développement durable : tous concernés !
  • page 16 – Bienvenue à la table des Géants
  • page 18 – Une nouvelle carte scolaire pour les collégiens
  • page 20 – Permis contre bénévolat : le dispositif sur les rails
  • page 22 – Ces gestes qui sauvent
  • page 26 – Nouveau complexe Léo Lagrange : au bonheur des sportifs !
  • page 32 – Devenez volontaires des jeux
  • page 34 – David Aubé : une vie de circassien

Votre magazine

 

Votre magazine Val de Reuil_Infos

Valdereuil_infos n°26 AVRIL – MAI – JUIN 2022

Valdereuil_infos n°26 AVRIL – MAI – JUIN 2022

En une de ce numéro : Le nouveau complexe Léo Lagrange est ouvert : bienvenue ! - Petite visite guidée à l'usage des Rolivalois, de leurs voisins, de leurs amis, ...
Lire La Suite…
VDR infos N°25

Valdereuil_infos n°25 FEVRIER – MARS – AVRIL 2022

En une de ce numéro : Notre Ville fait le pari de l'inclusion - Education, logement, sport, culture... à Val-de-Reuil, le handicap au coeur de la vie à lire également ...
Lire La Suite…
VDR Infos N°24 - Décembre 2021 - janvier 2022

Valdereuil_infos n°24 – DECEMBRE 2021 – JANVIER 2022

En une de ce numéro : Retrouvons ensemble la féerie de Noël ! - La ville scintille de mille feux et c'est le grand retour des animations de fin d'année ...
Lire La Suite…
Val-de-Reuil Infos N°22

Valdereuil_infos n°23 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2021

En une de ce numéro : A l'école de la Réussite ! - Coup de projecteur sur les travaux, les équipements et les nouveautés de la rentrée scolaire. à lire ...
Lire La Suite…
Valdereuil_infos n°21 - MAI - JUIN - JUILLET 2021

Valdereuil_infos n°22 – MAI – JUIN – JUILLET 2021

En une de ce numéro : Le temps des retrouvailles ! - Culture, commerces, restaurants, loisirs… à l’heure des réouvertures, la ville bouillonne de vie à lire également page 2 ...
Lire La Suite…
Val-de-Reuil Infos N°21 - mars -avril 2021

Valdereuil_infos n°21 – MARS – AVRIL 2021

En une de ce numéro : La Ville redevient nouvelle ! - Rénovation des immeubles, espaces verts créés, voiries refaites, pistes cyclables, la transformation s'accélère. à lire également page 2 ...
Lire La Suite…

Valdereuil_infos n°20 – DECEMBRE 2020 – JANVIER 2021

En une de ce numéro : Nos commerçants ont du talent ! - Plateforme clic et collecte, plan de soutien municipal : Les commerces rolivalois vous ouvrent les bras à ...
Lire La Suite…
Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel de 2 millions € pour nos 2000 écoliers à lire ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les animations pour se détendre, comprendre et apprendre à lire également ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures pour protéger, accompagner, déconfiner en toute sécurité à lire également ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un équipement moderne pour jouer par tous les temps à lire ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville pour réduire la vitesse des autos à lire également * ...
Lire La Suite…
Chargement…

Hygiène : des kits santé et un distributeur de protections hygiéniques offerts à la Mission Locale

La Ville continue de lutter contre la précarité menstruelle en installant un distributeur de protections à la Mission Locale. En complément, 207 kits santé seront distribués aux jeunes par le Crédit Agricole.

Etre bien dans ses baskets et s’épanouir. C’est ce que la Mission locale rolivaloise veut permettre aux jeunes accompagnés par son antenne. En partenariat avec le Crédit Agricole Normandie et Normandie Seine ainsi qu’ EPIREUIL, 10 kits santé ont été distribués ce mercredi, ainsi qu’un distributeur de protections hygiéniques offert par la Ville. 

Santé physique, santé mentale 

Serviettes hygiéniques, rasoirs, produits de beauté, brosses à dent… Les premiers tôte bag “Le Combo” ont été distribués à 10 jeunes de la Mission Locale de Val-de-Reuil ce mercredi 6 avril ! Un kit santé permettant aux jeunes en situation de précarité de disposer de produits d’hygiène de première nécessité. Un facteur essentiel pour prendre confiance en soi et trouver un emploi. “ C’est le fruit d’un partenariat avec le Crédit Agricole qui va financer 6 000 kits dans les 204 antennes. Cette action vient s’ajouter à l’accompagnement des jeunes qui ont commencé des actions autour de la santé. Ils sont accompagnés depuis février par une diététicienne qui a mené des ateliers petits-déjeuners. Ils vont également avoir des ateliers sur comment prendre soin de soi, des fabrications de produits maison…”, explique Christine Rannou, directrice de l’antenne de Val-de-Reuil qui est la première à recevoir les kits. Un geste fort pour le réseau bancaire qui ne cesse de mener des actions autour de la jeunesse. « Nous sommes très heureux que cela arrive jusqu’au public. Les jeunes sont une des priorités du crédit agricole ! Les difficultés sur la précarité menstruelle nous ont interpellés, la force de notre modèle est de pouvoir redistribuer sur notre territoire » , lance Emilie Fabert, Présidente de la caisse locale de Fleury sur Andelle. 

Protections en libre-service. 

En plus de ces kits santé, la Ville a, quant à elle, généreusement offert un distributeur de protections hygiéniques. Au lycée Marc Bloch, aux collèges Alphonse Allais et Montaigne, au CCAS, à EPIREUIL et maintenant à la Mission Locale, ce distributeur  en libre-service permet à toutes les jeunes femmes déambulant dans l’antenne Rolivaloise de s’approvisionner en protection. Oubli, problèmes financiers, tabou, chacune ses raisons pour piocher dans le distributeur. “ Nous avons commencé à travailler sur le sujet de la précarité menstruelle en 2016 pour permettre aux jeunes femmes d’avoir accès gratuitement à des protections”, explique Maryline Deslandes, adjointe au maire en charge de l’action sociale et présidente du CCAS. Fabriqué par une startup bretonne, une des rares en France, Marguerite & Cie, ce distributeur rassemble des centaines de protections saines, sans chlore, colorants ni pesticides.C’est une expérimentation, pour voir s’il y a un réel besoin, notamment pour les jeunes comme ici. Nous avons également installé des boîtes à dons dans plusieurs entreprises de la Ville (Auchan, Val2Bio et TF Chem). En 1 an, nous avons récolté près de 2 500 protections généreusement données par leurs clients et salariés. Ils ont été donnés à l’association Régles élémentaires qui va les redistribuer aux plus modestes. Une partie a de plus été donnée aux réfugiées Ukrainiennes”, précise Inci Altuntas, adjointe en charge de la santé et du handicap. 

Bientôt, d’autres sites de la Ville en seront équipés pour permettre à toutes d’avoir une protection, où elles se trouvent ! Un produit essentiel à la vie des Rolivaloises ! En effet, au cours de sa vie, une femme dépense environ 3 800 euros ! 

 

Sami Taouahiri, une graine de champion made in Val-de-Reuil !

Sami Taouahiri, bientôt 10 ans, fait la fierté de ses parents, du club de badminton le BVRL et de la Ville : il est devenu Champion de l’Eure de Badminton catégorie Poussin le 12 mars dernier à Val-de-Reuil !

Très heureux de montrer sa médaille, ce jeune Rolivalois, élève, très bon élève même, de CM1 à l’école des Dominos est pourtant un joueur pour ainsi dire néophyte puisqu’il n’a commencé le badminton qu’il y a 1 an et demi.  C’est en effet à l’occasion du 1er confinement que sa maman Lucie, pour occuper ses enfants et leur proposer une activité ludique et sportive de plein air, avait acheté tout le nécessaire, raquettes et volants. Pris au jeu, voilà le jeune Sami inscrit au BVRL en septembre 2020. Et toute la famille se trouve entraînée dans le cercle vertueux du sport. Car ses frères Sofiane, 8 ans, est aussi depuis licencié en mini bad, Abdelmoula junior, 5 ans, rejoindra le BVRL, dès septembre 2022, quant à sa petite sœur Zahra, 6 ans, elle fait de la compétition au Gymnix ! Et les parents ? Et bien Lucie et Abdelmoula séniors partagent le week-end en loisir des moments de plaisir familial en tapant dans le volant !

On dit que les voyages forment la jeunesse, en tout cas le sport y contribue puisque Sami a déjà participé le 3 avril aux championnats Régionaux à Lisieux et est arrivé en quart de finale ! Un beau parcours qui n’en est qu’à ses débuts, un parcours prometteur pour ce jeune talent made in Val-de-Reuil !

 

Si vous aussi vous souhaitez vous initier ou rejoindre le club de Badminton
Téléphone : 06 47 98 28 22
Email : bvrl27100@gmail.com
Site Web : http://www.bvrl.fr/

Une enseignante des Dominos au Skri Lanka

Delphine Durin, enseignante à l’école des Dominos et son amie Aurélie Pla reviennent du Sri Lanka, où elles ont participé au Raid Amazones, une course 100% féminine à la découverte d’elles-mêmes ! 

Elle a encore des étoiles dans les yeux. Une semaine après être rentrée du Sri Lanka, cette enseignante de l’école des Dominos n’en revient toujours pas d’avoir terminé 31e au Raid-Amazones, une course 100% féminine où les concurrentes partent à l’aventure dans un pays exotique différent chaque année pour se découvrir elles-mêmes à travers le sport et le voyage, et vivre une expérience humaine unique qui souvent change leur perception de la vie. Un voyage sportif et humanitaire que Delphine Durin a entamé avec son amie d’enfance Aurélie Pla. 

Sport et visites culturelles 

À l’aube de leurs 40 ans, Delphine et Aurélie ont eu l’idée de participer à ce raid hors du commun. Sportive de base, cette enseignante a plaqué sa fonction de titulaire pour s’envoler au Sri Lanka : “Depuis 15 ans, j’étais enseignante dans une école des Andelys. Pour pouvoir partir, j’ai décidé de me lancer dans les remplacements. Je n’ai aucun regret ”. Elle arrive alors aux Dominos pour la nouvelle année scolaire où elle trouve sa place dans une classe de CP et s’inscrit avec son amie au raid. “Ce qui nous a tout de suite séduites, c’est le fait de ne pas savoir dans quel pays on allait partir. Au début, on devait se rendre en Thaïlande, mais avec la COVID c’était impossible”, explique Delphine devant son tableau. 

Le 13 mars, les bagages faits, les deux copines s’envolent pour 20h de trajet vers le Sri Lanka. Le début d’une aventure exceptionnelle au milieu des temples et des singes : “Au début, on a eu trois jours d’acclimatation, pour se faire à l’humidité et la chaleur du pays. Ensuite, tous les matins, on avait une épreuve sportive définie comme le VTT, le Canoë, le Trail, le Tir à l’arc… Et l’après-midi, c’était découverte de la culture Sri Lankaise.” 

10 jours incroyables où les deux amies ont pu participer à des cours de cuisine traditionnelle, découvrir une réserve d’éléphants, visiter des temples et des plantations de riz et donner du matériel dans une école locale. 

“Cette aventure nous a encore plus unies” 

Avant de partir, elles ont mobilisé plusieurs sponsors dont l’excédent de 1 000 euros sera reversé à l’association Apedys qui aide les parents et enfants dyslexiques. Un voyage à la fois humanitaire, amical et sportif qui a permis aux deux amies de tisser des liens avec les autres participantes. “On a fait beaucoup de découvertes, à la fois culturelles, mais aussi humaines. Nous étions 253 Françaises à participer, on a créé des liens. Cette aventure nous a encore plus unies !” 

Jusqu’au 23 mars, les jeunes Rolivalois de l’école des Dominos ont pu suivre quotidiennement le périple de leur maîtresse. Chaque jour, Delphine envoyait des photos, racontait sa journée à ses collègues qui ont, quant à elles, élaboré des projets pédagogiques autour du Sri Lanka. “Avant de partir, j’avais fait un tour des classes pour expliquer notre voyage. On était des héroïnes pour eux ! Ils ont travaillé sur la culture Sri Lankaise et ont même construit un éléphant géant dans le hall d’entrée ! Cela leur montre aussi que, quand on a un objectif dans la vie, on se donne les moyens pour y arriver”, souligne-t-elle en se souvenant de la rupture qu’elle avait eue entre la France et l’Asie : “Il y a beaucoup de pauvreté, mais ils vivent avec le strict minimum et ont tous le sourire ! J’ai eu la chance d’aller dans une école, ils sont tous en uniforme et sont 40 par classe, c’est impressionnant !” 

Reboostées, les deux copines vont essayer de trouver un autre raid compatible avec les vacances scolaires. En attendant, Delphine repart sur une nouvelle épreuve sportive demain,dimanche, en faisant 25 km au Trail des deux Amants.

La Factorie : Soirée Slam

Venez assister à la présentation des textes de concours de slam de la Factorie !

En lien avec leur projet L’Arbre-Monde – qui retrace les récits de rolivalois issus de multiples cultures – la Factorie, maison de poésie de Normandie organise un concours de slam/rap destiné aux jeunes de Val-de-Reuil (et alentours proches), sur le thème de la migration, de l’exil. La participation est ouverte à tous les moins de 30 ans.

Le concours aura lieu le mercredi 20 avril à 15h à la Factorie. Un jury désignera le ou la lauréat.e, qui se verra décerner une bourse de 500€, ainsi qu’une invitation à déclamer son texte le samedi 21 mai 2022 à 18h30 sur l’Île du Roi, lors de l’inauguration de l’Arbre-Monde prévue à l’occasion du festival POESIA.

| INSCRIPTIONS OUVERTES JUSQU’AU 13 AVRIL |

Par mail à mediation@factorie.fr

ou par téléphone au 02 32 59 41 85

En quête de poésie, un jeu de piste autour de l’exposition du FRAC

Un jeu de piste ludique, mystérieux, poétique… c’est ce que propose la Cyberbase rolivaloise autour de “Vivre en Poésie”, l’exposition du FRAC qui se tient actuellement à la médiathèque. 

Se mettre dans la peau de Sherlock Holmes. C’est tout l’intérêt du jeu de piste créée par la Cyberbase.  Épreuves après épreuves, les participants déambuleront dans la Médiathèque à la recherche d’indices les amenant vers l’exposition. Informatique, résolution de problèmes, rebus, mots mêlés… Les participants devront redoubler d’efforts pour résoudre les énigmes.

Déchiffrage d’un code 

Pour participer, rien de plus simple (à quelques exceptions), le ou les participants trouveront une affiche accrochée à la Médiathèque. Dessus, un code binaire à déchiffrer sera à leur disposition. À l’aide de leur smartphone ou d’un poste informatique mis à leur disposition dans la Médiathèque, les participants devront décrypter le code pour faire apparaître le nom d’un ouvrage. 

Une fois le livre trouvé dans les rayons, les indices s’accumuleront : qr code, disquettes, questions, rébus…  Tous devront se retrouver dans la salle d’exposition pour chercher des indices sur les œuvres exposées. 

À la fin, ils auront la chance d’obtenir leur diplôme d’enquêteur ! 

Outre l’aspect ludique du jeu de piste, l’animation se veut indirectement éducative. En effet, les participants devront consulter les différentes œuvres pour évoluer dans le jeu de piste, ils en garderont forcément une interprétation poétique qui leur est propre. 

N’attendez plus, rentrez dans le Cluedo rolivalois et menez l’enquête !

Médiathèque du Corbusier

88 rue Grande 27100 à Val-de-Reuil

02 32 59 31 36

Horaires d’ouverture :

PÉRIODES SCOLAIRES

  • Mardi: 14h – 19h
  • Mercredi: 10h – 18h
  • Jeudi: 14h – 18h
  • Vendredi: 14h – 18h
  • Samedi: 10h – 18h

VACANCES SCOLAIRES

  • Mardi: 14h – 18h
  • Mercredi: 14h – 18h
  • Jeudi: 14h – 18h
  • Vendredi: 14h – 18h
  • Samedi: 10h – 12h & 14h – 18h

Vous êtes sans connexion