Une Rolivaloise phénoménale

image_pdfTélécharger en PDF

Le défi était osé : il a été relevé au-delà de toutes les espérances ! Plus de 2400 femmes ont pris le départ de la Rolivaloise ce dimanche matin. Une fête dédiée aux femmes qui restera dans les annales.

Départ de la Rolivaloise 2017
Départ de la Rolivaloise 2017

Une incroyable marée rose s’est abattue sur Val-de-Reuil ce dimanche matin. Jeunes ou moins jeunes, sportives ou non, seules ou en famille, entre amies, entre collègues, de toutes les cultures… Elles venaient de partout, ces femmes pour participer à la 11e édition de la Rolivaloise. Si bien que lorsque le starter du départ a retenti, elles étaient plus de 2400 à s’élancer sur les parcours de 3 km, 5 km ou 10 km.

Chacune avait ce matin une bien belle raison de courir ou de marcher sur cette Rolivaloise : les unes pour soutenir le dépistage du cancer du sein, les autres pour les droits des femmes; d’autres pour le plaisir de se retrouver ou encore pour revendiquer leur soutien à la candidature de Paris aux JO 2024. Car la marraine de cette édition 2017 n’est autre que l’ambassadrice de la candidature de la capitale française pour ces jeux olympiques.

Sarah Ourahmoune, la marraine dans la course

Sarah Ouhramoune dans la course
Sarah Ouhramoune dans la course

Sarah Ourahmoune, vice-championne olympique de Boxe aux JO de Rio l’an passé, était ce matin à Val-de-Reuil, parmi les participantes. “Pour la première fois, la marraine courra la Rolivaloise avec vous”, indiquait Marc-Antoine Jamet juste avant le coup d’envoi de la course. Sarah Ourahmoune, qui portait le dossard n°1, a en effet couru 5 km.

La Tour Eiffel de Paris 2024 en signe de ralliement
La Tour Eiffel de Paris 2024 en signe de ralliement

“C’est beau, c’est impressionnant cette marée humaine”, confiait-elle en observant, émue, la foule quelques minutes avant le départ et juste avant le geste collectif qu’elle a invité les participantes à réaliser, en soutien à Paris 2024 : “c’est la Tour Eiffel en langage des signes”, signalait la championne. Et la boxeuse a pu constater, comme chacun ce matin, la richesse de la Rolivaloise, par la diversité de ses participantes.

Maya, 4 mois et demi

La plus jeune particpante, Maya 4 mois et demi
La plus jeune particpante, Maya 4 mois et demi

Ce matin, la plus jeune était sans aucun doute la petite Maya, 4 mois et demi, dont le landau était recouvert du tee-shirt rose de la Rolivaloise. Pas question pour sa maman, Anaïs, de manquer l’événement. “Cela fait 6 ans que je cours la Rolivaloise. Et même si j’ai quitté Val-de-Reuil pour Boulogne sur Mer, je tenais absolument à être là aujourd’hui. C’est notre course: on ne peut pas la manquer. Et je voulais que la première course de ma fille soit celle-ci “.

Le collège Alphonse Allais en force

Et le Collège Alphonse Allais participait !
Et le Collège Alphonse Allais participait !

Dans la  foule également, Estelle Morin, principale du collège Alphonse Allais et son adjointe Gaëlle Gouriou. “Nous tenions à accompagner notre équipe d’élèves et d’enseignantes engagées sur la course. C’est un événement formidable : faire sortir les femmes, être solidaires, apprendre à se connaître… le tout dans une ambiance conviviale et sympathique”.

Stéphanie et Sophie
Stéphanie et Sophie

Stéphanie et Sophie, deux habitantes de Louviers et Evreux, ont été très sensibles aux causes défendues par la Rolivaloise. Pour la première fois, elles ont donc pris le chemin de Val-de-Reuil pour une petite sortie entre copines. “C’est la première fois que l’on participe mais certainement pas la dernière. Nous serons là l’année prochaine: le parcours est très sympa et l’ambiance est très chaleureuse”. 

Cascades d’animations

Une cascade d'animations
Une cascade d’animations

Nul doute que la cascade d’animations proposées sur le village aura contribué à cette ambiance de feu. Entre les démonstrations de Zumba, l’échauffement en musique, les ateliers de musculation mais aussi les séances de maquillages par des artistes professionnelles, le spectacle de feu et de bulles géantes ou encore les multiples stands tenus par les associations… les participantes n’avaient que l’embarras du choix.

Un village paré pour l'évènement qui enflammait les participantes
Un village paré pour l’évènement qui enflammait les participantes

Des participantes qui ont quitté Val-de-Reuil ce midi, une rose à la main. En gentlemen, les organisateurs ont en effet offert à toutes les femmes une fleur à l’arrivée de la course. Les premières de chaque course ont également été récompensées d’un trophée et de cadeaux :

5 km – 1 : Solène Billard ; 2 : Sandrine Prochasson; 3 : Hélène Tessier.
10 km – 1 : Laetitia Morice ; 2 : Sandrine Blain-Ibos; 3 : Alexia Vantol.
Tout comme l’équipe la plus nombreuse de cette 11e édition: Il s’agit de l’équipe “Coeur Battant”, composée de plus de 130 personnes. Elle était menée par la très dynamique Nadia Benamara.

4400 € à la ligue contre le cancer

La Rolivaloise c'est aussi la générosité pour une grande cause
La Rolivaloise c’est aussi la générosité pour une grande cause

Enfin, avant de se quitter, Marc-Antoine Jamet a remis à Nanou Dessaux, la présidente départementale de la ligue contre le cancer, un chèque de 4400 €. Un chèque bien plus conséquent que les autres années puisque lié au nombre de participantes. “Bravo pour votre courage et votre motivation”, les a ainsi félicité Nanou Dessaux.

Au final, cette Rolivaloise 2017 restera gravée dans les mémoires! A l’année prochaine, plus nombreuses encore…

Toutes les photos de l’évènement

 

La Rolivaloise – Mars 2017

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank