Étiquette : rétrospective 2019

Retour en images du Marché de Noël 2019

Retrouvez ici toutes les images du marché de Noël 2019 !

Cet album est pour vous. Alors, n’hésitez pas : feuilletez, téléchargez, partagez sans modération !

Marché De Noël 2019

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank
Partagez :

Une nouvelle étape pour le théâtre de l’Arsenal

Vendredi 6 décembre, le théâtre de l’Arsenal a signé une convention d’intérêt national « Art et création pour la danse » avec la Ville, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), la Région et le Département.

Ils étaient nombreux à s’être rendus au théâtre de l’Arsenal, vendredi 06 décembre, pour assister à la cérémonie de signature de la convention d’intérêt national « Art et création pour la danse » entre le théâtre de l’Arsenal, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) de Normandie, la Région Normandie, le Département de l’Eure et la Ville de Val-de-Reuil. Une heureuse nouvelle pour ce théâtre situé au cœur de la Ville, inauguré, il y a tout juste 4 ans et qui voit aujourd’hui l’ensemble de ses partenaires mutualiser leurs moyens et se fédérer autour de leurs projets pour une durée de 4 ans et pour un financement à hauteur de 1,5 millions d’euros.

Succès fulgurant

« L’importance et le succès de ce théâtre en si peu de temps est quelque chose de profondément réjouissant. C’est une réussite que nous devons à l’Etat, à la Région, au Département, à la Ville, et à tous ceux qui se sont fédérés autour de cette belle aventure et qui donnent les moyens d’une action, qui est une belle action à des gens talentueux », a déclaré Marc-Antoine Jamet, le Maire de Val-de-Reuil profitant de l’occasion pour revenir sur le succès fulgurant de ce jeune théâtre, qui a également acquis en octobre dernier le label « Droits Culturels ».

« Le théâtre de l’Arsenal a accueilli 50 000 spectateurs depuis son ouverture en 2015. A chaque représentation, le théâtre est plein à 80 %, 85% », poursuit-il rappelant l’importance d’un tel équipement implanté au cœur de ville, juste à côté des Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV). « La mixité des activités, des publics est une chose essentielle ». Un sentiment partagé par l’ensemble de partenaires, réunis ce soir-là, qui n’ont pas manqué de féliciter le travail et les ambitions de Dominique Boivin et Jean-Yves Lazennec, les deux directeurs de ce temple de la culture rolivalois.

Les actus culture à Val-de-Reuil

Cin’été, toujours un succès !

Depuis le 14 juillet, le festival Cin'été invite chaque soir les habitants de la ville et de ses alentours à ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

DIRECTEUR / DIRECTRICE DE L’ACTION CULTURELLE (H/F)

Cadre d'emploi : Attaché territorial/ Attaché principal / Attaché hors classe/ Conservateur territorial du patrimoine/ Conservateur territorial de bibliothèque Les ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil municipal du 2 Juillet 2020

Retrouvez la retransmission en différé du Conseil municipal du 2 Juillet dernier L’organisation de la séance a pris en compte ...
Lire La Suite…

L’album photos de la Fête de la Musique 2020

Retrouvez ici toutes les images de la fête de la musique 2020 qui restera dans toutes les mémoires à Val-de-Reuil ...
Lire La Suite…

Dimanche 21 juin : la musique s’invite sur les toits

À Val-de-Reuil, pour garder nos distances, la musique prend de la hauteur. Les concerts spontanés et les rassemblements de plus ...
Lire La Suite…

Réouverture de la médiathèque en mode “drive” le 19 mai

La médiathèque de Val-de-Reuil reprend progressivement ses activités. S’il est encore trop tôt pour les lecteurs de déambuler entre les ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

Le théâtre de l'Arsenal

La culture

Pour une commune de 16 000 habitants, la vie culturelle de Val-de-Reuil est riche. La ville compte des équipements de ...
Lire La Suite…
Le cinéma Les Arcades à Val de Reuil

Programmes du cinéma

Le 22 Juin c'est la réouverture ! Retrouvez le programme de votre cinéma à compter du 22 Juin. Le cinéma ...
Lire La Suite…
Médiathèque Le Corbusier - Val de Reuil

La Médiathèque Le Corbusier

L'agenda de la Médiathèque Attention jusqu'à nouvel ordre, les animations annoncées ici sont annulées. Actualités de la Médiathèque La culture ...
Lire La Suite…
Théâtre de l'Arsenal saison 2019-2020

Le Théâtre de l’Arsenal

L’Arsenal, est un théâtre. Un vrai. Un beau. Un tatoué. Il l’est en rouge et en noir. En verre, en ...
Lire La Suite…
L'école intercommunale de musique et de danse de Val de Reuil

Le conservatoire à rayonnement intercommunal musique & danse

Le Conservatoire ouvre ses portes pour les inscriptions de la saison 2020-2021 du 15 au 26 Juin et du 31 ...
Lire La Suite…
Promenade dans l'art contemporain à Val-de-Reuil

Val-de-Reuil, promenade dans l’art contemporain

Val-de-Reuil est aujourd’hui la quatrième ville de l’Eure et le premier pôle de développement économique du département. Chef-lieu de canton, ...
Lire La Suite…
Cin'été 33 films gratuits projetés à la tombée de la nuit

Cin’été : un festival à la belle étoile

Organisée par l’association Sous le soleil exactement, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, Cin’Eté propose à Val de Reuil ...
Lire La Suite…

Maison de la jeunesse et des associations

Infos pratiques Adresse : Place des Chalands - 27100 Val-de-Reuil Horaires : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 ...
Lire La Suite…
Partagez :

Humando s’installe au CCAS

Vendredi 6 décembre 2019, l’Entreprise de Travail Temporaire d’Insertion (ETTI) Humando a inauguré ses nouveaux locaux au sein du CCAS de Val-de-Reuil en présence de Marc-Antoine Jamet, de la sous-préfète Virginie Sené-Rouquier, ainsi que de nombreux partenaires.

Favoriser l’insertion professionnelle, permettre à tous, femmes, hommes, jeunes, seniors de trouver ou retrouver le chemin de l’emploi : telle est la volonté de la Ville qui a inauguré, vendredi 6 décembre, l’ouverture de la première agence HUMANDO de l’Eure au sein du CCAS de Val-de-Reuil. Un nouvel acteur qui vient renforcer l’arsenal de dispositifs présents sur le territoire en faveur de l’emploi pour tous comme 100 chances 100 emplois, la Garantie Jeunes, Professionn’elles en action, Crée ta boîte etc. et dont l’objectif est d’arriver à la création de l’équivalent de 25 temps plein d’ici fin 2020.

Un acteur complémentaire

Spécialisée dans l’insertion professionnelle, cette entreprise propose un recrutement solidaire et responsable tout en ayant l’assurance d’un accompagnement sécurisé et professionnel pour les Rolivalois les plus éloignés de l’emploi. « Notre vocation est de faire en sorte que tout le monde trouve sa place. Nul n’est inemployable », explique Sébastien Moriceau, le directeur opérationnel d’Humando faisant part de leur souhait et de leur besoin de travailler main dans la main avec l’ensemble des acteurs du territoire. « Il n’y pas de réponse uniforme, car elles sont toutes adaptées à l’Humain. En ce sens, l’idée est de travailler en complémentarité avec l’ensemble des acteurs et dispositifs existant sur le territoire afin de permettre à tous de retrouver le chemin de l’emploi ».

Le CCAS, un lieu central pour l’emploi

Une philosophie en adéquation avec celle de la municipalité. « Au cœur de l’accompagnement vers l’emploi, il y a une stratégie municipale globale de lutte contre le chômage qui s’appuie en premier lieu sur la proximité de l’accompagnement, la complémentarité des acteurs de l’emploi et la croissance de nos activités économiques », rappelle Marc-Antoine Jamet, le maire de la Ville soulignant le CCAS comme le service municipal de l’emploi. « Il faut des lieux repérés et identifiés, des incubateurs, des facilitateurs, des accélérateurs et j’ai souhaité que le CCAS en soit un. Nous en avons fait un lieu reconnu et désigné pour favoriser la réussite de chacun ».

En effet, cette année, le CCAS a accueilli, informé, et orienté 1758 rolivalois, a développé 312 accompagnements individualisés et gère 63 coordinations partenariales notamment avec l’organisation du 1er forum de l’Emploi du Département avec 4 500 visiteurs et 180 exposants.

Le chômage en baisse

Une volonté qui porte ces fruits puisque le nombre de demandeurs d’emplois rolivalois est en baisse depuis quelques années déjà. « On note une baisse de 19,06% pour les chômeurs de catégorie A et une baisse de 5,78% pour les chômeurs toutes catégories (ABC) entre septembre 2014 et juin 2019. Côté entreprise, nous avons aujourd’hui 314 entreprises implantés sur le territoire contre 260, il y a 5 ans et 180, il y a 15 ans », a souligné le maire de la plus jeune commune de France, félicitant l’ensemble des acteurs et partenaires pour le travail accompli tout en rappelant que le chemin est encore long et qu’il faut continuer le combat engagé pour l’emploi de tous les rolivalois.

Les actus emploi à Val-de-Reuil

Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

Chargé(e) de missions auprès du Directeur Général des Services (h/f)

Cadre d'emploi : Attaché/ Attaché principal Enjeux et Missions Sous la responsabilité du Directeur Général des Services, vous assurez un ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

EDUCATEUR SPORTIF (H/F)

Cadre d'emploi : Éducateur Sportif spécialité Activité Aquatique Enjeux et Missions Rattaché(e) à la Direction Culture, Evènementiel, Sports, sous la ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

AGENT ADMINISTRATIF SERVICE LOGEMENT DU CCAS (H/F)

Cadre d'emploi : Adjoint administratif Enjeux et Missions Sous l’autorité du Directeur du CCAS, vous accueillez les administrés, identifiez la ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

AGENT DE POLICE MUNICIPALE (H/F)

Cadre d'emploi : Fonctionnaire de catégorie C (Gardien de police ou Brigadier) Enjeux et Missions Placé(e) sous l’autorité du Maire ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

GESTIONNAIRE COMPTABLE (H/F) – emploi permanent

Cadre d'emploi : Rédacteur territorial (catégorie B) Enjeux et Missions Sous la responsabilité de la Directrice des finances, vous supervisez ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Carte de Val-de-Reuil

Vie économique : Les commerces, entreprises artisanales et industrielles

Créée en 1975 entre Seine et Eure, rebaptisée Val de Reuil en 1985, la cité rolivaloise, maintenant quatrième ville du ...
Lire La Suite…
Forum de l'emploi 2019

L’emploi

Nos actualités concernant l'emploi ...
Lire La Suite…
Partagez :

Marché de Noël : demandez le programme !

Le traditionnel marché de Noël de Val-de-Reuil prend ses quartiers sur la place des 4 saisons dès jeudi. Quatre jours d’animations en tout genre pour petits et grands.

À Val-de-Reuil, depuis le lancement des illuminations, c’est déjà Noël ! Alors que les jours raccourcissent, que les premiers frimas hivernaux commencent à se faire sentir, chaque soir, dès la nuit tombée, la Ville brille et scintille. Sur l’avenue des Falaises, rue Courtine et chaussée de la Voie Blanche, au rond-point des Clouets, devant la Mairie…, sapins, étoiles et flocons lumineux forment un joyeux paysage annonçant les réveillons qui approchent. Jamais il n’y aura eu autant de décorations et de motifs (à la consommation modérée en électricité grâce aux équipements LEDS).

La magie de Noël dans laquelle est plongée Val-de-Reuil depuis plusieurs semaines connaîtra son point d’orgue cette semaine avec le lancement du traditionnel marché de Noël, ce jeudi 12 décembre. Sous la houlette de l’Ascoval (association des commerçants rolivalois), soutenue et accompagnée par la Ville et l’Agglomération, les chalets du marché de Noël ouvriront leurs volets jusqu’à dimanche sur la place des Quatre Saisons. Petit tour d’horizon d’un événement incontournable placé sous le signe des animations.

30 exposants tous azimuts

30 exposants rejoindront le marché de Noël pendant quatre jours
30 exposants rejoindront le marché de Noël pendant quatre jours

Pour cette édition 2019, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands afin que cet événement soit inoubliable et ravisse les Rolivalois, leurs voisins ou leurs visiteurs. Chacun y trouvera son bonheur sur les étals des 30 exposants qui animeront ce somptueux village éphémère.

Fleurs, bijoux, jouets, vêtements, décorations, bibelots, produits de beauté, gourmandises…, autant de trésors qui feront, pour tous les budgets, de magnifiques idées de cadeaux.

Nocturne le 13 décembre

30 exposants investiront les chalets... jusqu'à minuit le 13 décembre
30 exposants investiront les chalets… jusqu’à minuit le 13 décembre

Tout a été prévu pour permettre à chacun de prolonger sa promenade et flâner entre les chalets : des plateaux de fromage et charcuterie, crêpes et autres spécialités seront proposés tout au long de la manifestation tandis qu’une tartiflette géante (traditionnelle ou au saumon) invitera petits et grands à se restaurer, sur des airs de musique, tout en sillonnant les stands qui resteront ouverts, jusqu’à minuit le vendredi 13 décembre.

 

Patinoire gratuite en plein air

Pendant ces quatre jours exceptionnels, la place des Quatre Saisons sera le lieu de toutes les animations pour toutes les générations et, notamment, une patinoire de 150m2, 100 % gratuite y prendra à nouveau ses quartiers. Seule obligation : prévoir des gants (casques et patins sont fournis par la Ville) pour enchaîner les triples axels sur la glace. Attention : la patinoire sera réservée aux scolaires le jeudi 12 et vendredi 13 décembre de 10h00 à 12h00. Tout public l’après-midi.

Une avalanche de surprises

Un magnifique carrousel emmènera les enfants dans la magie des chevaux de bois
Un magnifique carrousel emmènera les enfants dans la magie des chevaux de bois

De nombreuses autres surprises viendront agrémenter le marché :

  • fanfares, orchestres et groupes de musique se succèderont pendant quatre jours
  • les petits chevaux d’antan feront tourner la tête des plus petits entraînés dans la ronde d’un majestueux carrousel lui aussi gratuit
  • les balades en calèche et autres photos avec le Père Noël plongeront petits et grands dans cette magie de Noël
  • les artistes de la compagnie Sakade emmèneront les plus jeunes au pays des contes les 14 décembre à 11h et 16h30 et le 15 décembre à 10h, 12h et 15h.
  • Pour les amateurs de loisirs créatifs qui voudraient décorer leur petit nid douillet, leur « chez eux » ou leur table de fête aux couleurs de Noël, des ateliers seront proposés pendant quatre jours.
  • Après avoir écrit leur lettre au Père Noël, les petits pourront la déposer dans la boîte aux lettres "spécial Noël"
    Après avoir écrit leur lettre au Père Noël, les petits pourront la déposer dans la boîte aux lettres “spécial Noël”
    Avis enfin aux retardataires qui n’auraient pas encore envoyé leur lettre au Père Noël, de petits lutins aux talents de scribe et de facteur seront sur la place des Quatre saisons le 12 décembre de 16h00 à 18h00, le 13 décembre de 12h00 à 14h00, le 14 décembre de 11h00 à 12h00 et de 16h à 18h, le 15 décembre de 10h00 à 12h00 et de 14h à 16h. Avec eux, chacun pourra écrire le traditionnel courrier qui certifie qu’il a été bien sage avant de le glisser dans notre boîte aux lettres en connexion privilégie avec la Laponie, les rennes et le grand Nord…

Spectacles à profusion

Le marché de Noël rolivalois, c’est aussi une avalanche de spectacles :

  • le 13 décembre aux alentours dès 17h30, le Père Noël fera son entrée en fanfare sur la place des Quatre Saisons, accompagné d’une meute de mascottes sorties tout droit de vos dessins animés préférés. Ils s’attarderont parmi les visiteurs sur la place centrale du marché pour admirer avec eux un feu d’artifice et sa féérie de couleurs et de lumières dès 18h30.
  • Un ours polaire tout en glace prendra vie au milieu de la place des 4 Saisons le 14 décembre
    Un ours polaire tout en glace prendra vie au milieu de la place des 4 Saisons le 14 décembre

    le lendemain, 14 décembre, à 16h00, place au sculpteur sur glace, Sébastien Dieu, qui donnera vie en public à un ours polaire unique en son genre, façonné en glace. A découvrir jusqu’à la clôture du marché de Noël le lendemain.

  • après les tours de magie proposés au fil de la journée du samedi sur la place des 4 saisons et chez les commerçants de la ville, c’est un spectacle d’acrobaties signé Equilibro qui investira les lieux le 15 décembre à 15h30.

*Horaires du marché de Noël : jeudi 12 décembre de 10h00 à 19h00 ; vendredi 13 décembre de 10h00 à minuit ; samedi 14 et dimanche 15 décembre de 10h00 à 18h00.

 

 

Partagez :

Classes dédoublées : des résultats prometteurs

12 élèves par classe en CP et CE1 : c’est le quotidien des écoliers rolivalois dans six des sept écoles de la ville. Aux Cerfs-Volants vendredi, l’inspecteur d’académie en personne est venu mesurer l’impact des classes dédoublées. Rencontre.

Qu’ils soient à Coluche, à Jean Moulin, aux Dominos, au Pivollet, à Louise Michel ou aux Cerfs-Volants… tous les petits Rolivalois de CP et CE1 ont un point commun : ils apprennent à lire, à écrire, à compter dans des classes de 12 élèves. Un dispositif progressivement mis en place depuis la rentrée 2017 dans un seul but : favoriser la réussite de tous les enfants.

Deux ans plus tard et alors que les dernières classes rolivaloises viennent tout juste d’être dédoublées, les résultats semblent déjà prometteurs. C’est en tout cas le constat qu’a pu faire vendredi Laurent Le Mercier, directeur académique des services de l’Education Nationale de l’Eure (DASEN), en poussant les portes de l’école des Cerfs-Volants.

Plus d’autonomie, moins de décrochage

Plus d'autonomie, moins de décrochage, des acquis plus solides... les classes dédoublées semblent porter leurs fruits
Plus d’autonomie, moins de décrochage, des acquis plus solides… les classes dédoublées semblent porter leurs fruits

Dans sa classe de CE2, Mélody Dehais affichait un enthousiasme débordant. Ses 25 élèves ont bénéficié, les deux années précédentes,  du dispositif à 12 élèves en CP comme en CE1. « Ce dispositif les a vraiment poussés vers le haut. La différence de niveau est énorme avec les classes précédentes qui n’avaient pas bénéficié du dédoublement ». Des enfants plus autonomes, des acquis plus solides, moins de décrochage… autant de bénéfices que les petits groupes ont permis d’ancrer pour l’avenir.

Même constat quelques minutes plus tard, dans la classe de Franck Sissaoui, enseignant de CE2-CM1. « Avec le fonctionnement antérieur, les élèves fragiles auraient inévitablement décroché. Là, la permanence des acquis est beaucoup plus grande et ils ont tous envie de travailler ». Plus étonnant, le retour en classe de 20 ou 25 élèves en CE2 n’a semble-t-il pas posé de soucis aux enfants… « Le climat de la classe est apaisé. Ils sont à l’aise sur les méthodes ».  

La dynamique confirmée

Visite de l'école en compagnie de Marc-Antoine Jamet
Visite de l’école en compagnie de Marc-Antoine Jamet

Des témoignages qui ravissent Laurent Le Mercier, convaincu de l’intérêt de ce dispositif mis en place par le Ministère de l’Education Nationale. « Nous constatons la même dynamique à l’échelle départementale sur l’éducation prioritaire », se réjouissait-il vendredi tout en félicitant les enfants pour leur travail et leur motivation.

Du côté de la Ville qui a déployé les grands moyens pour accompagner ce dédoublement, l’heure est également à la satisfaction. Depuis deux ans en effet, d’importants travaux ont été réalisés dans les écoles pour mettre à disposition des enseignants et des élèves des locaux adaptés à ce nouveau fonctionnement en petits effectifs : aménagement et équipement de nouvelles salles, installation de cloisons pour diviser les classes. « Tout a été mis en œuvre pour que les élèves concernés disposent des conditions optimales pour suivre leur scolarité. Pour cela, nous avons investi plusieurs centaines de milliers d’euros depuis 2017 ».

A la rentrée 2020, de nouvelles classes – de Grande Section de maternelle cette fois – seront dédoublées à Val-de-Reuil. Si bien que d’ici un an, toutes les classes de Grande Section, CP et CE1 des écoles de la ville situées en éducation prioritaire bénéficieront de ce nouveau dispositif.

Les actus jeunesse à Val-de-Reuil

Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
Lire La Suite…

6-15 ans : à chaque semaine, son stage pendant tout l’été !

Il n'est pas trop tard pour inscrire vos enfants sur les nombreux stages à la semaine proposés tout l'été à ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DIPLOME (E) D’ETAT (H/F)

Si vous souhaitez déposer une candidature spontanée suivez ce lien. AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE DIPLÔMÉ (E) D’ETAT (H/F) - poste à ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
Lire La Suite…
Dès 7h30 le matin, les enfants peuvent être accueillis au centre de loisirs de la Trésorerie

Accueillir les enfants des soignants, coûte que coûte !

Le service de garde pour les enfants des professionnels de santé et des forces de l'ordre s'organise à Val-de-Reuil. Reportage ...
Lire La Suite…

Les enfants montrent l’exemple !

 Soan Edeline, Yanis Cheval et Maël Gravy, trois jeunes Rolivalois, ont décidé, un week-end de fin janvier, de troquer leur vélo pour un caddie afin ...
Lire La Suite…

Le cinéma pour tous !

Tous les deuxièmes dimanches de chaque mois, le cinéma Les Arcades propose Cinéma différent, une démarche permettant la mise en ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…

L’enfance et la Jeunesse à Val-de-Reuil

petite enfance crèches enfance jeunesse

Inscriptions, tarifs, prix, paiements des services enfance & jeunesse

Inscrire son enfant en crèche, à l'école, dans un centre de loisirs, à la restauration scolaire, connaître les tarifs, payer ...
Lire La Suite…
La maison de l'enfance

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance La ...
Lire La Suite…
Pour tous les jeunes rolivalois(es)

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, ...
Lire La Suite…
La cyberbase Isaac Asimov à Val de Reuil

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans ...
Lire La Suite…
L’éducation et la formation : une priorité de tous les instants

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires ...
Lire La Suite…
menu de la cantine

Le menu des cantines

L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Nos actualités sur l'enfance et la jeunesse ...
Lire La Suite…
Partagez :

La laïcité ne se négocie pas !

Il est des questions importantes dont le traitement repose sur une méthode, une cohérence, des convictions. Quand on a l’honneur d’être le Maire d’une commune, il faut être un tant soit peu sérieux. J’ai donc été effaré de découvrir, avec la chute des premiers glands, une sorte de sondage assez obscur, un questionnaire plutôt stupide, déposé, clandestinement, de nuit, entre deux publicités, dans ma boîte aux lettres par un parti d’extrêmes populistes. On m’y demandait ce que je pensais de la laïcité et de la sécurité comme s’il s’agissait d’une lessive, d’un plat surgelé ou de couches pour bébé. Quelle confusion ! Le travail municipal ne consiste pas à rechercher sur tous les sujets le plus petit dénominateur démagogiquement commun entre tous les habitants (du moins ceux qui répondraient à ce genre de « quizz »…), puis, ayant défini – par quel calcul ? – la moyenne de leurs opinions, y compris les plus contestables, à s’y raccrocher en catastrophe pour prendre une décision idiote. Il faut y mettre du sien, il faut y mettre du cœur …

Marc Antoine Jamet - Maire de Val-de-Reuil
Marc Antoine Jamet – Maire de Val-de-Reuil

Pour gérer une commune, il faut d’abord savoir se gérer soi-même – conseil gratuit que je donne à ceux que, en mars prochain, ce beau sacerdoce tenterait -, mais aussi savoir inventer et imaginer, vouloir changer et transformer, bref réfléchir, choisir et agir, faire des propositions à nos partenaires (nous ne vivons pas, seuls, isolés, sur la planète Mars !) et surtout aux habitants qui sont en droit d’en attendre de ceux qu’ils ont précisément désignés pour cela. En d’autres termes, il faut se bouger, faire preuve d’intelligence dans les actes, d’énergie dans leur mise-en-œuvre, de respect dans l’information qui en est donnée aux personnes concernées. Paresseux et amateurs s’abstenir…

La République est un tout

La République, y compris au niveau local, n’est pas un restaurant à la carte, ni un programme d’excursions sur option. Il ne s’agit pas de choisir entre éducation ou emploi, entre hôpital ou commissariat, entre sports ou culture ou, pire, entre différentes catégories d’habitants, les riches et les pauvres, les nouveaux et les anciens, les jeunes et les vieux, ceux qui croyaient au ciel et ceux qui n’y croyaient pas. C’est un objectif global qu’il faut atteindre et qui transcende, au nom de l’intérêt général et par le service public, toutes les différences. On doit y parvenir avec des moyens financiers limités, sans augmenter dette et impôts. C’est le rôle d’un maire et d’élus honnêtes, efficaces, compétents. Tout le reste n’est que diversion. Ce n’est pas en additionnant au décrochez-moi-ça deux ou trois carottes Poutine, un cageot de choux Salvini, une botte de navets Orban, le tout assaisonné d’une pincée de Bolsonaro et d’un zeste d’Erdogan, qu’on fera le bonheur des Rolivalois. Une Ville a besoin d’un programme et d’un projet. Solides. Utiles. Réalisables.

Ce n’était manifestement pas le but du questionnaire dont je vous parle. Ses auteurs en auraient été bien incapables. Alors, faute d’idées et de projets, ils en sont revenus aux bonnes vieilles méthodes, jouant sur les peurs et les angoisses que nous pouvons parfois ressentir, sortant du placard la laïcité qui, à Val-de-Reuil, serait – selon eux – menacée.

Avec moi pas d’autre drapeau dans les lieux publics que celui de notre Nation, celui de Valmy, d’Arcole et de Verdun. C’est net. Je tiens cette ligne depuis 20 ans et la tiendrai tant que je serai en situation de le faire.

Pour mettre un terme immédiat à cette polémique, je veux vous dire combien, sur ce chapitre, la feuille de route de la Mairie est simple. La loi de 1905, toute la Loi de 1905, rien que la Loi de 1905. La municipalité ne subventionne, ni ne salarie aucun culte, mais elle reconnaît et protège toutes les religions, notamment lorsqu’elles sont établies sous forme d’associations ayant pignon sur rue. La Mairie est indifférente aux dogmes, mais veille à ce qu’ils n’aient strictement aucune influence sur les menus des cantines, les tenues des mariages, la fréquentation des piscines, les programmes des écoles, l’accueil à l’état-civil. C’est clair. Avec moi pas d’autre drapeau dans les lieux publics que celui de notre Nation, celui de Valmy, d’Arcole et de Verdun. C’est net. Je tiens cette ligne depuis 20 ans et la tiendrai tant que je serai en situation de le faire. Dussé-je en décevoir certaines ou certains, y compris parmi les gens qui m’apprécient. Peu importe, la laïcité est pour moi un horizon indépassable. Pas de croix, pas de croissant, pas d’étoile. Tout pour Marianne. J’applique cette politique avec autorité (elle m’est assez naturelle), mais sans autoritarisme. C’est ma manière de faire.

Laïcité pour tous, neutralité pour chacun

La laïcité, que je fais vivre, est juste et précise. Elle est garante du vivre-ensemble. C’est un rempart contre l’extrémisme ou le communautarisme qui font front, ensemble, pour déstabiliser notre pacte républicain. En matière de sorties scolaires, ce ne sont pas des mères de famille qu’il faut humilier, ce sont des enfants, filles et garçons, qu’il faut éduquer. Ce n’est pas la pratique religieuse qu’il faut craindre – elle est garantie par l’État -, c’est la radicalisation qu’il faut combattre au nom de la démocratie, de la liberté de pensée et, évidemment, des droits des femmes (qui, d’après mes observations personnelles, dont je reconnais qu’elles valent ce qu’elles valent, ne sont pas plus diaboliques que les hommes). Pour autant, sommer tous les habitants qui seraient de telle ou telle confession de s’excuser collectivement à chaque fois qu’un fou, prétendument en leur nom, commet un attentat serait odieux et aussi absurde que de ne pas prendre en compte leur inquiétude quand leurs coreligionnaires sont victimes, eux aussi, de violences. Je vais à l’église quand une famille me demande de prendre la parole, après le prêtre de la paroisse, pour rendre hommage à un défunt, pour assister à un mariage ou à un baptème. J’en suis fier et heureux. Je vais à la mosquée quand plusieurs centaines de nos concitoyens qui ont fait de ce lieu le cadre de leur spiritualité se rassemblent, car c’est pour moi l’occasion de parler et dialoguer avec leur association. Quoi de plus normal. Je ferai de même s’il s’agissait de me rendre dans un temple, une pagode ou à la synagogue. Je n’en suis pas pour autant tourné vers le Vatican, la Mecque, Jérusalem ou Katmandou. Peut-être est-ce le cas dans mon for intérieur, ma pratique dans la vie privée ? Vous n’en saurez rien. Comme Maire, je fais montre dans le traitement de ces questions de la plus grande neutralité. C’est mon devoir. J’ai pour ceux qu’elles passionnent le plus grand respect. C’est ma sensibilité.

En public, dans ma fonction, pour mon mandat, ma seule religion, c’est la République : celle de Clémenceau, de Ferry, de Gambetta. Si nous sommes vraiment patriotes (et je le suis), sûr de nous, de notre culture, de notre belle langue française, de nos instituteurs, de nos institutions, de nos agents publics, de notre devise, de notre hymne national et de notre drapeau bleu-blanc-rouge, peut-être même de notre manière de nous vêtir, qu’avons-nous à craindre ? Rien. Comme souvent, ceux qui crient au loup sont des couards, des provocateurs, des plaisantins ou des irresponsables. Moi je tiens la barre entre les écueils. Fermement. Habilement. Calmement.

Marc-Antoine JAMET
Maire de Val-de-Reuil.

 

L’éditorial

 

Les éditos de Marc Antoine Jamet

Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

La laïcité ne se négocie pas !

Il est des questions importantes dont le traitement repose sur une méthode, une cohérence, des convictions. Quand on a l’honneur ...
Lire La Suite…

La sagesse des Anciens

La jeunesse de Val-de-Reuil n’est plus à vanter. Jeunesse d’une population dont la moitié a largement moins de trente ans ...
Lire La Suite…
Marc-Antoine Jamet Maire de Val-de-Reuil

Maire de Famille

L’hiver commence. Le temps est gris. Il pleut sur Paris. Le parc des expositions de la porte de Versailles n’a ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°9 Septembre – Octobre – Novembre 2018

Une certaine idée de Val-de-Reuil

Le Général de Gaulle avait deux ou trois défauts qui, peu à peu, le rendirent antipathique à une majorité de ...
Lire La Suite…
Vincent Thiry (à gauche) est le futur propriétaire de la boulangerie

Comment peut-on être Rolivalois ?

Souvent on me demande pourquoi tant de gens veulent, désormais, acheter une maison et devenir propriétaires à Val-de-Reuil ? Nous ...
Lire La Suite…
Noëlle Boudart est décédée le 24 janvier d'une douloureuse maladie

Le vibrant hommage à Noëlle Boudart

Marc-Antoine Jamet a souhaité rendre hommage à Noëlle Boudart, "la dame de la sécurité sociale", comme il se plaisait à ...
Lire La Suite…
Partagez :

La Voie Bachelière prête à accueillir de nouveaux propriétaires

15 maisons individuelles clé en main sortent de terre sur la Voie Bachelière. Preuve de l’attractivité de la ville, de futurs propriétaires s’y installeront bientôt.

Devenir propriétaire d’une maison individuelle à Val-de-Reuil : un pas que de plus en plus de Rolivalois et de ménages venus d’ailleurs franchissent au fil des mois. Preuve de l’engouement pour la ville, les constructions s’y multiplient, que ce soit dans le quartier des Noés, à la Comminière, à proximité du lycée Marc-Bloch… Parmi elles, les 15 maisons individuelles clé en main signées Amex, qui commencent à sortir de terre Voie Bachelière.« La commercialisation de ces maisons a rapidement été un grand succès », confirme Etienne Requin, gérant de la société Amex et président du constructeur Extraco.

Aux 8 premières maisons – avec garage et jardin – livrées pour l’été 2020, s’ajouteront les 7 autres maisons commercialisées dans les prochaines semaines. Des logements de 89 à 104 m2(T4 et T5), à moins de 200 000 € qui, mois après mois, séduisent de nombreux ménages.

Un secteur particulièrement prisé

Situé à deux pas du lycée et d’une zone où le commerce se développe à vitesse grand V (centre des Falaises), le long de l’avenue des Falaises en pleine modernisation, à proximité des parcs d’activités, « ce secteur de Val-de-Reuil est extrêmement prisé par les candidats à l’accession à la propriété », se réjouissait samedi Marc-Antoine Jamet, lors de la pose de la première pierre de ce nouveau programme.

Elus, futurs propriétaires et représentants d'Amex étaient réunis samedi matin pour marquer ensemble le lancement de ce nouveau programme immobilier
Elus, futurs propriétaires et représentants d’Amex étaient réunis samedi matin pour marquer ensemble le lancement de ce nouveau programme immobilier

Rien d’étonnant donc qu’en plus de ces maisons clé en main, les 11 terrains à bâtir, blottis entre l’avenue des Falaises et la Voie Bachelière, aient été vendus en quelques semaines seulement cet été. Les travaux d’aménagement tout juste achevés, les premières constructions sortiront de terre ces prochaines semaines. « Avec un cahier des charges très exigeant pour une véritable qualité et homogénéité des pavillons », insiste Julien Dugnol, directeur du développement chez Amex. Qualité et homogénéité auquel le maire ne cache pas son attachement.« Nous sommes extrêmement vigilants à ce qu’il y ait une véritable cohérence entre les différentes constructions dans tous les quartiers de la ville ».

Des zones de respiration préservées

Si l’objectif que s’est fixé la municipalité est bien-sûr d’accroître le nombre d’habitants à Val-de-Reuil (pour notamment maintenir les écoles ouvertes et permettre de ne pas augmenter les impôts), pas question pour autant d’urbaniser la ville à outrance. « Nous posons un certain nombre de conditions à la construction en ville », insistait samedi Marc-Antoine Jamet. « Parce que nous sommes très attachés à l’écologie et l’environnement, nous mettons un point d’honneur à ce qu’un certain nombre de lieux restent des espaces de respiration, sans urbanisation ».

Les maisons Comepos débarquent

Dans cette logique de préservation de l’environnement et de la planète, la ville se réjouit de la construction imminente des trois maisons expérimentales dites « Comepos » (à énergie positive), le long de l’avenue des falaises. Panneaux photovoltaïques, vitrages intelligents, travail sur la qualité de l’air intérieur… autant d’innovations, testées grandeur nature, qui devront permettre à ces maisons de suffire à leurs besoins énergétiques et bien plus encore !

Partagez :

Bienvenue à la nouvelle halle de l’écoquartier !

Touche finale à l’éco-village des Noés, sa nouvelle halle publique se dresse désormais au cœur du quartier. Place bientôt aux animations et marchés de producteurs bio !

Éco-quartier des Noés : mission accomplie ! Trois ans après l’arrivée des premiers habitants sur le tout nouvel éco-village rolivalois (le premier labellisé en Normandie), la place centrale est désormais aménagée. Au beau milieu des 98 logements bioclimatiques, la halle couverte de 300m2 – tout de bois et de zinc construite – s’y impose fièrement dans le prolongement d’une vaste esplanade arborée.

La halle construite tout de bois et de zinc accueillera bientôt des marchés de producteurs bio
La halle construite tout de bois et de zinc accueillera bientôt des marchés de producteurs bio

« Cette halle fait le lien entre les berges de l’Eure et la partie urbaine de la ville », indiquait Philippe Madec, son architecte, lors de l’inauguration le 18 octobre. Sous cet équipement public, à la fois épuré et moderne, se succèderont bientôt événements et animations en tout genre. « Nous avons l’ambition d’y installer notamment un marché de producteurs et maraîchers bio », précisait ce soir-là Marc-Antoine Jamet. Une belle opportunité pour la ferme des 2 Rives (lire par ailleurs), pour les producteurs bio des du pôle des Hauts Prés ou encore la nouvelle boutique Val2Bio.

“Une sentinelle publique”

Cette halle est, pour Marc-Antoine Jamet, une "sentinelle publique au milieu des logements"
Cette halle est, pour Marc-Antoine Jamet, une “sentinelle publique au milieu des logements”

Construite par le bailleur Siloge, cette halle – « véritable sentinelle publique au cœur des logements » – vient donc achever l’éco-village des Noés, un programme expérimental tout aussi écologique que solidaire où se côtoient les habitations (alimentées par une chaufferie collective au bois), une éco-crèche municipale, des jardins familiaux, un verger conservatoire, un pré où paissent les ânes de l’association Le Chemin de Halage ; où les habitants eux-mêmes ont créé leur association autour de l’éco-citoyenneté et du vivre-ensemble.

Bientôt, cette nouvelle place fera également office de trait d’union entre l’écoquartier des Noés et le Hameau de l’Andelle voisin, dont les travaux de réhabilitation (dans l’esprit de l’éco-quartier) démarrent ces prochaines semaines grâce au nouveau programme de rénovation urbaine.

 

L’actu de l’environnement à Val-de-Reuil

L’EPIDE aux petits soins de la base ornithologique de la grande Noé

Mercredi dernier, sept jeunes volontaires de l’EPIDE (Établissement Pour l’Insertion Dans l’Emploi) ont procédé à des travaux d’entretien de la ...
Lire La Suite…

Un poulailler partagé au sein de l’éco-quartier des Noés !

L’association Les Poulettes Rolivaloises lance ce week-end, samedi 12 et dimanche 13 septembre, des chantiers participatifs pour la construction de ...
Lire La Suite…

Anymania ouvre ses portes !

Située au cœur de la ville, Anymania, la ferme pédagogique, écologique et solidaire a ouvert ses portes, ce lundi, au ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

RESPONSABLE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE (H/F)

Cadre d'emploi : Ingénieur territorial / Attaché territorial Les candidatures seront closes le 15 Septembre 2020 Enjeux et Missions Sous ...
Lire La Suite…

Les enfants montrent l’exemple !

 Soan Edeline, Yanis Cheval et Maël Gravy, trois jeunes Rolivalois, ont décidé, un week-end de fin janvier, de troquer leur vélo pour un caddie afin ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…

L’environnement à Val-de-Reuil
L’écoquartier des Noés vient de remporter un nouveau prix national : le « Grand Prix Ville Durable » du concours Green Solutions Awards 2017. La distinction la plus élevée pour la France

L’environnement

Val-de-Reuil est une ville construite à la campagne. On n’y plante pas que des entreprises et des logements. Des parcs ...
Lire La Suite…
Grand prix des villes durables 2017

Le logement

L’écoquartier des Noés n’en finit pas de séduire ! A tel point que le premier écoquartier labellisé en Normandie est ...
Lire La Suite…
urbanisme

Le Plan local d’urbanisme

Vous voulez construire à Val-de-Reuil ? Vous trouverez dans cette rubrique les informations et documents nécessaires à vos démarches. Plan ...
Lire La Suite…

Partagez :

Retour en images sur la 15ème édition du Marathon Seine-Eure 2019

Cet album est pour vous. Alors, n’hésitez pas : feuilletez, téléchargez, partagez sans modération !

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

Pour voir l’album complet suivez ce lien

L’actualité du sport à Val-de-Reuil

Au Rendez-vous des clubs

Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil Dimanche 20 septembre, Stade Jesse Owens, pour s’inscrire et pratiquer une discipline à Val-de-Reuil, ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

EDUCATEUR SPORTIF (H/F)

Cadre d'emploi : Éducateur Sportif spécialité Activité Aquatique Enjeux et Missions Rattaché(e) à la Direction Culture, Evènementiel, Sports, sous la ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil municipal du 2 Juillet 2020

Retrouvez la retransmission en différé du Conseil municipal du 2 Juillet dernier L’organisation de la séance a pris en compte ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

MAITRE NAGEUR SAUVETEUR (h/f) – été 2020

Ville ludique et sportive, elle a rénové les deux bassins de 25m et le hall d’entrée de sa piscine municipale ...
Lire La Suite…

La piscine municipale rouvre ses portes le samedi 20 juin

La piscine sera à nouveau accessible au public à partir de samedi 20 juin. Compte tenu des mesures de précaution ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…

Téléthon 2019 : le programme !

Chaque année, le premier week-end de décembre, près de 5 millions de Français participent au Téléthon. Rejoignez l’élan de solidarité ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…
15ème édition du Marathon Seine-Eure 2019

Retour en images sur la 15ème édition du Marathon Seine-Eure 2019

Cet album est pour vous. Alors, n’hésitez pas : feuilletez, téléchargez, partagez sans modération ! Pour voir l'album complet suivez ...
Lire La Suite…

Le sport à Val-de-Reuil

Le sport à Val-de-Reuil

Les sports

Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs ...
Lire La Suite…
La piscine propose un grand jeu Sauvez le lapin Alec

La piscine

La piscine sera à nouveau accessible au public à partir de samedi 20 juin. Compte tenu des mesures de précaution ...
Lire La Suite…
à Val de Reuil des activités sportives pour tous les goûts et à tout âge

Les activités sportives à Val de Reuil

De nombreuses activités sportives sont proposées par le services des sports de Val-de-Reuil ainsi que par plus de 50 associations ...
Lire La Suite…
Sport santé sur ordonnance

Sport Santé sur ordonnance

Depuis le 1er juin 2017, la Ville de Val-de-Reuil, est engagée dans le dispositif « Sport sur Ordonnance ». A ...
Lire La Suite…
Le stade couvert Jesse Owens en configuration de meeting international

Stade couvert Jesse Owens

Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des ...
Lire La Suite…
Une marée rose annoncée sur la ville le dimanche 18 mars

La Rolivaloise

« La Rolivaloise » est une course gratuite exclusivement réservée aux femmes et jeunes filles, à l’occasion de la Journée ...
Lire La Suite…
Partagez :

A Val-de-Reuil, un centre auto Midas ouvre ses portes

Midas, entreprise spécialisée dans l’entretien et la réparation rapide des véhicules, a ouvert ses portes à Val-de-Reuil le 1eroctobre. A sa tête, la famille Dubreuil pour qui l’automobile n’a plus de secrets depuis plusieurs générations. Rencontre.

Plus qu’une tradition, c’est une véritable passion ! Chez les Dubreuil, on a l’automobile dans la peau, de génération en génération. A tel point qu’au fil des années, au fil des décennies, de nouveaux bébés voient régulièrement le jour à 50 km à la ronde.

Le dernier-né des Dubreuil : l’entreprise Midas, spécialisée dans l’entretien et la réparation rapide des véhicules toutes marques, ici à Val-de-Reuil. La naissance a eu lieu le 1er octobre dernier, dans un bâtiment mitoyen au garage Peugeot, situé chaussée de la Voie Blanche / route de Louviers. « Jusqu’alors, il n’y avait aucun centre auto à Val-de-Reuil. Nous avons donc décidé de mener une étude de marché qui nous a d’emblée montré qu’il y avait un besoin », indique Sylvain Dubreuil, président du groupe du même nom.

Les différents types d’interventions

Midas intervient pour l'entretien et les réparations sur toutes les marques, avec ou sans rendez-vous
Midas intervient pour l’entretien et les réparations sur toutes les marques, avec ou sans rendez-vous

En juin dernier, commence alors la construction du premier centre rolivalois sur le terrain disponible à côté de sa concession. Après un peu plus de trois mois de travaux, l’enseigne Midas est désormais opérationnelle. « Nous proposons toutes sortes de réparations mécaniques, révisions, entretiens pneumatiques, vidanges, échappements, clims…  avec ou sans rendez-vous », précise le dirigeant.

A moyen terme, quatre personnes travailleront ici au quotidien (aujourd’hui 2 salariés en plus de Ludivine, la fille de Sylvain Dubreuil qui gère le centre provisoirement), du mardi au samedi.

Une histoire de famille

En attendant, la famille Dubreuil savoure cette nouvelle naissance, 73 ans après leur première acquisition. « Tout a commencé ou presque en 1946 lorsque Citroën a implanté une succursale à Louviers. Mon père a alors pris la casquette d’agent Citroën ». A laquelle s’ajouter celle de  concessionnaire Peugeot, dans la cité drapière toujours, en 1971.

C’est en 1995 que Sylvain Dubreuil scelle ses liens avec Val-de-Reuil où il prend la direction de Peugeot. Suivront ensuite de nombreuses autres acquisitions : Elbeuf, Bourg-Achard, Louviers (Citroën), Vernon, Romilly-sur-Andelle, Gaillon… avant d’installer sa concession Citroën de Louviers, à Val-de-Reuil, sur l’avenue des Métiers. S’y greffe bientôt une concession Opel. « Au total, nous avons 160 salariés sur les différents sites ».

Et pour chapeauter toute cette belle machine, Sylvain Dubreuil s’est entouré de ses trois enfants Laurent, Ludivine et Laura… Une chose est sûre : la relève est assurée pour de longues années encore chez les Dubreuil !

*Midas – Val-de-Reuil – angle chaussée de la voie Blanche / route de Louviers (face à la station-service Auchan). Ouvert du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00 et le samedi de 9h00 à 17h00. Tel. 02 85 29 76 35.

 

 

Partagez :

La Factorie, la première maison de poésie de Normandie !

Une centaine de personnes se sont rassemblées sur l’Ile du Roi à l’occasion de la cérémonie de signature de la convention triennale de la Factorie, première maison de poésie en Normandie.

Ils étaient nombreuses et nombreux à s’être rendus sur l’Ile du Roi, jeudi 03 octobre, pour assister à la cérémonie de signature de la convention triennale entre la Factorie, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) de Normandie, la Région Normandie, le Département de l’Eure et la Ville de Val de Reuil. Une heureuse nouvelle pour les résidents de l’Ile du Roi qui voient l’ensemble de ses partenaires financiers se mutualiser autour de leur projet poétique pour une durée de trois ans.

Capitale de la poésie

« Ça y est, la Poésie a enfin sa maison en Normandie !», a exprimé avec un sourire non dissimulé Patrick Verschueren, le directeur de la Factorie à l’égard de cette convention pluriannuelle d’objectifs (2019-2020-2021) faisant officiellement de la Factorie, la capitale régionale de cet art qui joue avec les mots et les sens pour peindre les émotions et réflexions de leurs contemporains. « Ça paraissait évident : une maison de poésie pour une terre de poètes, mais il a fallu batailler ferme contre les préjugés comme la poésie, c’est pour les ringards ou les maisons de retraités, c’est élitiste, etc. », a tout de même reconnu celui qui se dessinait autrefois, comme ingénieur, et aujourd’hui responsable de la première maison de poésie de Normandie. « C’est une belle chose, car elle est l’aboutissement d’un travail de plusieurs années et elle nous apporte une meilleure visibilité et cela nous permet d’asseoir les choses de manière plus claire ».

 La poésie, sous toutes ses formes

En effet, la Factorie, depuis sa création, décline la poésie sous toutes ses formes, l’inspecte sous ses moindres coutures à travers les résidences d’artistes et ses rencontres associées, les ateliers menés dans le cadre scolaire, plus d’une cinquantaine de classes de la primaire jusqu’au lycée, l’organisation de temps poétique comme son festival annuel Poésia, ou encore avec la présence d’une poétothèque avec plus de 1200 ouvrages, d’un studio d’enregistrement etc. Ici, la poésie se décline en vers visuels, sonores, textuelles, musicaux, éducatifs et surtout créatifs.

La poésie au service du vivre ensemble

Un travail, une idée partagée par l’ensemble des signataires ce soir-là. « La poésie ne rythmera plus l’action, elle sera en avant (Rimbaud). C’est ce qu’on a voulu faire ici, ce soir. On a voulu la mettre en avant, en avant des contingences, des budgets, de l’argent, des dissensions, en avant des espoirs et elle est là ce soir », a souligné Marc-Antoine Jamet, le Maire de la Ville saluant le travail de l’équipe de la Factorie au regard des nombreux projets et partenariats tissés avec les associations culturelles locales, l’Education Nationale. « Val-de-Reuil a besoin de poésie pour changer sa vie, son quotidien, son attractivité. Elle peut sauver, elle peut apprendre l’orthographe, la rigueur, la créativité, l’amusement ».

Maintenir la capacité à imaginer

Un liant culturel indispensable à l’heure où le goût pour la lecture est sur le déclin. Un danger selon Alexandre Rassaert, le vice-président de la commission culturelle du Département de l’Eure. « Dès la petite enfance, l’image écrase tout. Il est important pour nous de maintenir notre capacité à imaginer », rappelle-t-il soulignant l’importance de cette convention et du travail mené par les résidents de l’île du Roi. « Cette capacité à imaginer, si on peut participer à la maintenir et à la développer par cette maison de la poésie, c’est avec beaucoup de fierté et de plaisir qu’on le fait ». Un constat et une envie portés également par Jean-Paul Ollivier, directeur de la DRAC de Normandie ainsi que Virginie Sené-Rouquier, la sous-préfète du Département de l’Eure.

Les actus culture à Val-de-Reuil

Cin’été, toujours un succès !

Depuis le 14 juillet, le festival Cin'été invite chaque soir les habitants de la ville et de ses alentours à ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

DIRECTEUR / DIRECTRICE DE L’ACTION CULTURELLE (H/F)

Cadre d'emploi : Attaché territorial/ Attaché principal / Attaché hors classe/ Conservateur territorial du patrimoine/ Conservateur territorial de bibliothèque Les ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil municipal du 2 Juillet 2020

Retrouvez la retransmission en différé du Conseil municipal du 2 Juillet dernier L’organisation de la séance a pris en compte ...
Lire La Suite…

L’album photos de la Fête de la Musique 2020

Retrouvez ici toutes les images de la fête de la musique 2020 qui restera dans toutes les mémoires à Val-de-Reuil ...
Lire La Suite…

Dimanche 21 juin : la musique s’invite sur les toits

À Val-de-Reuil, pour garder nos distances, la musique prend de la hauteur. Les concerts spontanés et les rassemblements de plus ...
Lire La Suite…

Réouverture de la médiathèque en mode “drive” le 19 mai

La médiathèque de Val-de-Reuil reprend progressivement ses activités. S’il est encore trop tôt pour les lecteurs de déambuler entre les ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

Le théâtre de l'Arsenal

La culture

Pour une commune de 16 000 habitants, la vie culturelle de Val-de-Reuil est riche. La ville compte des équipements de ...
Lire La Suite…
Le cinéma Les Arcades à Val de Reuil

Programmes du cinéma

Le 22 Juin c'est la réouverture ! Retrouvez le programme de votre cinéma à compter du 22 Juin. Le cinéma ...
Lire La Suite…
Médiathèque Le Corbusier - Val de Reuil

La Médiathèque Le Corbusier

L'agenda de la Médiathèque Attention jusqu'à nouvel ordre, les animations annoncées ici sont annulées. Actualités de la Médiathèque La culture ...
Lire La Suite…
Théâtre de l'Arsenal saison 2019-2020

Le Théâtre de l’Arsenal

L’Arsenal, est un théâtre. Un vrai. Un beau. Un tatoué. Il l’est en rouge et en noir. En verre, en ...
Lire La Suite…
L'école intercommunale de musique et de danse de Val de Reuil

Le conservatoire à rayonnement intercommunal musique & danse

Le Conservatoire ouvre ses portes pour les inscriptions de la saison 2020-2021 du 15 au 26 Juin et du 31 ...
Lire La Suite…
Promenade dans l'art contemporain à Val-de-Reuil

Val-de-Reuil, promenade dans l’art contemporain

Val-de-Reuil est aujourd’hui la quatrième ville de l’Eure et le premier pôle de développement économique du département. Chef-lieu de canton, ...
Lire La Suite…
Cin'été 33 films gratuits projetés à la tombée de la nuit

Cin’été : un festival à la belle étoile

Organisée par l’association Sous le soleil exactement, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, Cin’Eté propose à Val de Reuil ...
Lire La Suite…

Maison de la jeunesse et des associations

Infos pratiques Adresse : Place des Chalands - 27100 Val-de-Reuil Horaires : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 ...
Lire La Suite…
Partagez :

Retour en images sur la 56ème édition des puces moto du moto-club Les Vikings

Retrouvez ici toutes les images de la 56ème édition des puces moto du moto-club Les Vikings.

Cet album est pour vous. Alors, n’hésitez pas : feuilletez, téléchargez, partagez sans modération !

56ème édition Des Puces Moto Du Moto-club Les Vikings (04 Octobre 2019)

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank
Partagez :

Quand moutons et abeilles s’installent en ville !

18 moutons d’Ouessant et six ruches ont pris leurs quartiers au coeur de la ville. L’objectif : protéger la biodiversité à Val-de-Reuil.  

Ils sont encore un peu farouches et se glissent dans les herbes hautes quand s’approchent les premiers curieux… Mais les nouveaux pensionnaires rolivalois semblent déjà apprécier leur tout nouveau nid douillet. Installés depuis peu sur le terrain de l’Ilôt 14 (à l’angle entre l’avenue des Falaises et la chaussée de la Voie Blanche), 18 moutons d’Ouessant paissent paisiblement sur les 3 hectares de végétation qu’ils se sont d’emblée appropriés. « Les moutons d’Ouessant sont les plus petits moutons du monde ; une race rustique très résistante qui s’adapte à toutes les températures et se contente de peu de nourriture », indique Luc Thomasset, salarié d’Eco-Mouton, entreprise avec laquelle la Ville a choisi de nouer un partenariat.

Un abri et un abreuvoir à disposition

Les moutons d'Ouessant, une race très rustique, sont les plus petits du monde
Les moutons d’Ouessant, une race très rustique, sont les plus petits du monde

Protégé par une clôture cossue et électrifiée, le jeune troupeau dispose de toutes les commodités pour s’ébattre en toute sérénité à Val-de-Reuil : il peut ainsi se blottir à loisir sous l’abri en bois mis à sa disposition et s’abreuver grâce au récupérateur d’eau de pluie installé sur le site. « Une bergère vient régulièrement s’assurer que tout va bien pour eux », précise le professionnel de l’éco-pâturage. Nathalie Peudevin, responsable du chenil municipal, garde également un œil très protecteur sur nos petits ruminants, tout en misant sur la bienveillance et le civisme des Rolivalois. « Des allées ont été créées sur le bord du terrain pour permettre aux habitants de les observer, les admirer au travers du grillage. Mais il ne faut surtout pas leur donner à manger, ni jeter le moindre déchet par-dessus la clôture ». 

L’intérêt de l’éco-pâturage

Des allées ont été créées pour permettre aux Rolivalois de mieux observer les nouveaux pensionnaires.
Des allées ont été créées pour permettre aux Rolivalois de mieux observer les nouveaux pensionnaires.

Mis en place à l’initiative de la municipalité, l’éco-pâturage présente de nombreux atouts : en plus d’être ludique et pédagogique pour les petits comme pour les plus grands (un panneau pédagogique sera d’ailleurs très prochainement installé sur le site), il est écologiquement pertinent car 100 % naturel. Il remplace en effet la tonte manuelle des espaces concernés tout en permettant de préserver la biodiversité (oiseaux et insectes ne sont plus chassés par les machines) et diminuer l’impact environnemental lié à l’entretien des lieux.

Les abeilles en renfort

Six ruches viennent d'être installées parmi les moutons sur l'Ilot 14
Six ruches viennent d’être installées parmi les moutons sur l’Ilot 14

Protéger la biodiversité, c’est aussi ouvrir les bras aux abeilles ! Depuis une dizaine de jours, six ruches – soit plus de 300 000  abeilles – ont ainsi été installées au beau milieu de l’îlot 14 où elles cohabitent en parfaite harmonie avec les moutons. Pour prendre soin de ces insectes si précieux à la biodiversité, la Ville a fait appel à François Ditta, un apiculteur voisin, ravi de poser ses protégées au coeur de la ville.

« Il nous a assurés qu’ici, toutes les conditions sont réunies pour qu’elles produisent du bon miel », précise Nathalie Peudevin. Car contrairement aux idées reçues, la ville offre un environnement particulièrement favorable aux abeilles. Tout simplement parce que pesticides et produits phytosanitaires y sont strictement interdits. La diversité de fleurs, dont la floraison est étalée toute l’année en zone urbaine, est donc sans danger pour elles et le miel produit en est encore meilleur.

«Plus il y a de fleurs et d’arbres fruitiers différents, plus le miel sera riche », insiste Nathalie Peudevin. Nul doute que les 150 cerisiers plantés autour de la Voie de l’Orée et les 150 pommiers plantés à l’écoquartier ces derniers mois feront très vite leur bonheur.

Bientôt, les Rolivalois pourront donc goûter le miel 100 % rolivalois…

L’actualité de l’environnement à Val-de-Reuil

L’EPIDE aux petits soins de la base ornithologique de la grande Noé

Mercredi dernier, sept jeunes volontaires de l’EPIDE (Établissement Pour l’Insertion Dans l’Emploi) ont procédé à des travaux d’entretien de la ...
Lire La Suite…

Un poulailler partagé au sein de l’éco-quartier des Noés !

L’association Les Poulettes Rolivaloises lance ce week-end, samedi 12 et dimanche 13 septembre, des chantiers participatifs pour la construction de ...
Lire La Suite…

Anymania ouvre ses portes !

Située au cœur de la ville, Anymania, la ferme pédagogique, écologique et solidaire a ouvert ses portes, ce lundi, au ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

RESPONSABLE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE (H/F)

Cadre d'emploi : Ingénieur territorial / Attaché territorial Les candidatures seront closes le 15 Septembre 2020 Enjeux et Missions Sous ...
Lire La Suite…

Les enfants montrent l’exemple !

 Soan Edeline, Yanis Cheval et Maël Gravy, trois jeunes Rolivalois, ont décidé, un week-end de fin janvier, de troquer leur vélo pour un caddie afin ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…

L’environnement à Val-de-Reuil

L’écoquartier des Noés vient de remporter un nouveau prix national : le « Grand Prix Ville Durable » du concours Green Solutions Awards 2017. La distinction la plus élevée pour la France

L’environnement

Val-de-Reuil est une ville construite à la campagne. On n’y plante pas que des entreprises et des logements. Des parcs ...
Lire La Suite…
Grand prix des villes durables 2017

Le logement

L’écoquartier des Noés n’en finit pas de séduire ! A tel point que le premier écoquartier labellisé en Normandie est ...
Lire La Suite…
urbanisme

Le Plan local d’urbanisme

Vous voulez construire à Val-de-Reuil ? Vous trouverez dans cette rubrique les informations et documents nécessaires à vos démarches. Plan ...
Lire La Suite…
Partagez :

Le bronze pour la Rolivaloise Corinne Lefèvre aux Mondiaux de duathlon

Formatrice au CFA et championne de duathlon : c’est la double vie de Corinne Lefèvre, médaillée de bronze aux mondiaux de cette discipline de l’extrême. Un exploit incroyable. Rencontre.

A la simple idée d’imaginer l’effort qu’elle a dû fournir, les jambes nous font déjà souffrir : 10 km de course à pied, 150 km de vélo, puis encore 30 km de course à pied… le tout en ascension quasi permanente pendant 9h56 minutes !

Autant dire que Corinne Lefèvre impose le respect. A 50 ans, cette mère de famille rolivaloise, formatrice en coiffure au CFA de Val-de-Reuil, a affronté l’élite mondiale du duathlon longue distance le 9 septembre dernier à Zofingen, en Suisse. Et surpassé bien des concurrentes venues des quatre coins de la planète pour finalement décrocher la médaille de bronze de ce championnat du monde 2019.

Finir quoi qu’il en coûte !

Corinne Lefèvre (à droite) rêvait de monter sur le podium. Elle a réussi !
Corinne Lefèvre (à droite) rêvait de monter sur le podium. Elle a réussi !

« Tout se joue au mental. On a mal du début à la fin. Quand en plus, les conditions météo sont exécrables comme cette année, c’est encore plus difficile ». Q’importe : Corinne Lefèvre est une guerrière : « Tout au long de la compétition, je me disais que je finirais à quatre pattes s’il le fallait, mais je finirais ». Et elle a fini ! Allant ainsi au bout de son rêve de monter sur le podium. « Quand j’ai réalisé que j’avais terminé 3e, j’ai pleuré dans les bras de mon entraîneur ».

Un exploit d’autant plus beau, d’autant plus fort que l’athlète rolivaloise doit jongler tout au long de l’année entre ses contraintes professionnelles et sa passion chronophage. Quand elle ne transmet pas son savoir à ses apprentis qu’elle forme aux métiers de la coiffure, elle enfile ses baskets, son maillot de bain ou enfourche son vélo… entre 16 et 20 heures par semaine !

Le sport sans modération

« Mon entraîneur m’établit un entraînement hebdomadaire en fonction de mes heures de cours. Parfois jusqu’à 22h00 le soir ; parfois dès 6h30 le matin avant de rejoindre le CFA ».Un entraîneur (Yannick Cadalen) qui a l’immense avantage de connaître et maîtriser parfaitement la discipline pour être lui-même vice-champion du monde de duathlon.

Ses congés ? C’est aux stages en tout genre qu’elle les consacre. « Cet été, je suis allée m’entraîner à l’Alpe d’Huez sur le parcours du Tour de France. J’ai fini par le duathlon de l’Alpe d’Huez pour être fin prête pour Zofingen ».

Un palmarès impressionnant

Sportive depuis son plus jeune âge (elle a commencé la natation à 6 ans), Corinne Lefèvre confie ne plus pouvoir se passer de ces heures de nage, de course, de vélo… Une passion pour le sport qu’elle avait pourtant mise entre parenthèses jusqu’à ses 40 ans. « J’ai alors participé à la Défoulante, ces 6 km de course organisés au Vaudreuil ». Un déclic qui l’a emmenée plus loin, plus haut, plus fort. A tel point qu’aujourd’hui, Corinne Lefèvre compte 10 marathons à son palmarès (dont 7 marathons Seine-Eure), dont l’IronMan de Tours en 2018; mais aussi un championnat du monde de natation en 2014 ; un championnat de France de duathlon (2018) où elle décroche la médaille de bronze mais aussi son ticket pour participer aux championnats du monde de Zofingen, sous les couleurs de l’équipe de France. Et au final, cette médaille exceptionnelle qu’elle ne se lasse pas d’admirer jour après jour.

Pour autant, pas question maintenant de se reposer sur ses lauriers après cette formidable performance. L’heure est déjà à l’entraînement intensif pour la suite de l’aventure sportive. Premier objectif après le marathon de Deauville en novembre, participer aux prochains championnats du monde de Zofingen et viser la médaille d’argent. « Pour y participer, il faut que j’obtienne le statut de sportive de haut niveau qui me permettra de me libérer de mes obligations professionnelles le temps de la compétition ».

Son rêve : le triathlon de l’extrême

Corinne Lefèvre pourrait prendre le départ du triathlon le plus extrême au monde en 2021
Corinne Lefèvre pourrait prendre le départ du triathlon le plus extrême au monde en 2021

Mais Corinne Lefèvre voit plus loin encore et rêve déjà de prendre le départ de l’IronMan de Vichy (42 km de course à pied, 180 km de vélo, 3,8 km de natation), considéré comme le triathlon le plus extrême du monde.

Au final, notre championne l’avoue volontiers : « Je reconnais que j’ai beaucoup de chance de vivre à Val-de-Reuil. On ne peut pas rêver mieux en termes d’équipements sportifs ; j’ai tout à proximité ». 

L’actualité du sport à Val-de-Reuil

Au Rendez-vous des clubs

Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil Dimanche 20 septembre, Stade Jesse Owens, pour s’inscrire et pratiquer une discipline à Val-de-Reuil, ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

EDUCATEUR SPORTIF (H/F)

Cadre d'emploi : Éducateur Sportif spécialité Activité Aquatique Enjeux et Missions Rattaché(e) à la Direction Culture, Evènementiel, Sports, sous la ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil municipal du 2 Juillet 2020

Retrouvez la retransmission en différé du Conseil municipal du 2 Juillet dernier L’organisation de la séance a pris en compte ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

MAITRE NAGEUR SAUVETEUR (h/f) – été 2020

Ville ludique et sportive, elle a rénové les deux bassins de 25m et le hall d’entrée de sa piscine municipale ...
Lire La Suite…

La piscine municipale rouvre ses portes le samedi 20 juin

La piscine sera à nouveau accessible au public à partir de samedi 20 juin. Compte tenu des mesures de précaution ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…

Téléthon 2019 : le programme !

Chaque année, le premier week-end de décembre, près de 5 millions de Français participent au Téléthon. Rejoignez l’élan de solidarité ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…
15ème édition du Marathon Seine-Eure 2019

Retour en images sur la 15ème édition du Marathon Seine-Eure 2019

Cet album est pour vous. Alors, n’hésitez pas : feuilletez, téléchargez, partagez sans modération ! Pour voir l'album complet suivez ...
Lire La Suite…

Le sport à Val-de-Reuil

Le sport à Val-de-Reuil

Les sports

Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs ...
Lire La Suite…
La piscine propose un grand jeu Sauvez le lapin Alec

La piscine

La piscine sera à nouveau accessible au public à partir de samedi 20 juin. Compte tenu des mesures de précaution ...
Lire La Suite…
à Val de Reuil des activités sportives pour tous les goûts et à tout âge

Les activités sportives à Val de Reuil

De nombreuses activités sportives sont proposées par le services des sports de Val-de-Reuil ainsi que par plus de 50 associations ...
Lire La Suite…
Sport santé sur ordonnance

Sport Santé sur ordonnance

Depuis le 1er juin 2017, la Ville de Val-de-Reuil, est engagée dans le dispositif « Sport sur Ordonnance ». A ...
Lire La Suite…
Le stade couvert Jesse Owens en configuration de meeting international

Stade couvert Jesse Owens

Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des ...
Lire La Suite…
Une marée rose annoncée sur la ville le dimanche 18 mars

La Rolivaloise

« La Rolivaloise » est une course gratuite exclusivement réservée aux femmes et jeunes filles, à l’occasion de la Journée ...
Lire La Suite…
Partagez :

Le Barbier de Séville, opéra gratuit le 5 octobre à l’Arsenal

Tous au théâtre de l’Arsenal le samedi 5 octobre à 18h00 : projection gratuite en direct du théâtre des Arts à Rouen du Barbier de Séville, célèbre opéra de Rossini. En partenariat avec l’opéra de Rouen Normandie !

Vous étiez plus de 3000 le vendredi 7 juin au stade Jesse Owens à vous plonger dans la magie de l’opéra… 3000 à découvrir l’exceptionnelle concert symphonique (gratuit) de l’orchestre de l’orchestre de l’opéra de Rouen Normandie et l’orchestre régional de Normandie, accompagnés de 110 choristes venus de toute la région.

N'oubliez pas de réserver vos places au 02 32 40 70 40
N’oubliez pas de réserver vos places au 02 32 40 70 40

Le samedi 5 octobre, Val-de-Reuil vous offre une nouvelle soirée opéra, avec la complicité toujours de l’Opéra de Rouen Normandie. Cette fois, c’est au théâtre de l’Arsenal que l’on vous donne rendez-vous pour trois heures d’un spectacle hors du commun : le Barbier de Séville… sur grand écran en direct du théâtre des Arts à Rouen.

Mise en scène par Pierre-Emmanuel Rousseau, interprétée par l’orchestre de l’Opéra et le chœur accentus, rehaussée par des talents internationaux, l’œuvre de Rossini (d’après la pièce de Beaumarchais) sera interprétée à 18h00 sur la scène rouennaise et projetée en direct à Val-de-Reuil.

Ouvrir l’opéra au grand public

Moment de convivialité, de partage et de découverte pour tous, cet événement sera l’occasion d’ouvrir davantage l’opéra au grand public ; l’occasion de faire vibrer le public rolivalois autour de ce sémillant et jovial barbier qui, en plus d’être un expert du rasoir à main et de savoir à peu près tout faire pour aider son prochain, est un entremetteur hors pair…

L’opéra qui durera 2h45, sera entrecoupé d’un entracte pour permettre à chacun de se restaurer. Le spectacle est gratuit (pas la restauration).

Réservations conseillées au théâtre de l’Arsenal au 02 32 40 70 40.

Les actus culture à Val-de-Reuil

Cin’été, toujours un succès !

Depuis le 14 juillet, le festival Cin'été invite chaque soir les habitants de la ville et de ses alentours à ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

DIRECTEUR / DIRECTRICE DE L’ACTION CULTURELLE (H/F)

Cadre d'emploi : Attaché territorial/ Attaché principal / Attaché hors classe/ Conservateur territorial du patrimoine/ Conservateur territorial de bibliothèque Les ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil municipal du 2 Juillet 2020

Retrouvez la retransmission en différé du Conseil municipal du 2 Juillet dernier L’organisation de la séance a pris en compte ...
Lire La Suite…

L’album photos de la Fête de la Musique 2020

Retrouvez ici toutes les images de la fête de la musique 2020 qui restera dans toutes les mémoires à Val-de-Reuil ...
Lire La Suite…

Dimanche 21 juin : la musique s’invite sur les toits

À Val-de-Reuil, pour garder nos distances, la musique prend de la hauteur. Les concerts spontanés et les rassemblements de plus ...
Lire La Suite…

Réouverture de la médiathèque en mode “drive” le 19 mai

La médiathèque de Val-de-Reuil reprend progressivement ses activités. S’il est encore trop tôt pour les lecteurs de déambuler entre les ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

Le théâtre de l'Arsenal

La culture

Pour une commune de 16 000 habitants, la vie culturelle de Val-de-Reuil est riche. La ville compte des équipements de ...
Lire La Suite…
Le cinéma Les Arcades à Val de Reuil

Programmes du cinéma

Le 22 Juin c'est la réouverture ! Retrouvez le programme de votre cinéma à compter du 22 Juin. Le cinéma ...
Lire La Suite…
Médiathèque Le Corbusier - Val de Reuil

La Médiathèque Le Corbusier

L'agenda de la Médiathèque Attention jusqu'à nouvel ordre, les animations annoncées ici sont annulées. Actualités de la Médiathèque La culture ...
Lire La Suite…
Théâtre de l'Arsenal saison 2019-2020

Le Théâtre de l’Arsenal

L’Arsenal, est un théâtre. Un vrai. Un beau. Un tatoué. Il l’est en rouge et en noir. En verre, en ...
Lire La Suite…
L'école intercommunale de musique et de danse de Val de Reuil

Le conservatoire à rayonnement intercommunal musique & danse

Le Conservatoire ouvre ses portes pour les inscriptions de la saison 2020-2021 du 15 au 26 Juin et du 31 ...
Lire La Suite…
Promenade dans l'art contemporain à Val-de-Reuil

Val-de-Reuil, promenade dans l’art contemporain

Val-de-Reuil est aujourd’hui la quatrième ville de l’Eure et le premier pôle de développement économique du département. Chef-lieu de canton, ...
Lire La Suite…
Cin'été 33 films gratuits projetés à la tombée de la nuit

Cin’été : un festival à la belle étoile

Organisée par l’association Sous le soleil exactement, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, Cin’Eté propose à Val de Reuil ...
Lire La Suite…

Maison de la jeunesse et des associations

Infos pratiques Adresse : Place des Chalands - 27100 Val-de-Reuil Horaires : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 ...
Lire La Suite…
Partagez :

Douce Evasion : le premier institut de beauté rolivalois !

La zone commerciale des Falaises abrite depuis quelques jours un institut de beauté : « Douce Evasion ». Rencontre.

« Mon métier, je l’adore. Ce qui me plaît par-dessus tout ? C’est apporter de l’apaisement et du bien-être dans ce monde de fous ». Esthéticienne depuis 10 ans, Adeline Damieux a tout d’une petite fée. En quelques minutes seulement, dans son espace de cocooning, elle parvient à des miracles : « couper mes clients de tous les soucis ». 

Un magasin / deux cabines de soins

La nouvelle esthéticienne utilise des produits 100 % bio et de fabrication française
La nouvelle esthéticienne utilise des produits 100 % bio et de fabrication française

Salariée pendant plusieurs années dans un institut de beauté de Tourville-la-Rivière, cette habitante du Vaudreuil a choisi de voler de ses propres ailes en créant son propre institut à Val-de-Reuil... “Il y a ici des esthéticiennes à domicile mais jusque là aucun institut. Il y avait à mon sens un vrai potentiel”. C’est ainsi que l’esthéticienne de 38 ans a ouvert mardi “Douce Evasion”, au coeur du centre commercial des Falaises.

Dans son espace d’accueil / magasin et ses deux cabines de soins, Adeline Damieux propose – épaulée de sa jeune apprentie – soins du corps et du visage, maquillage ainsi que des épilations… pour les femmes comme pour les hommes. « Les produits que j’utilise et que je vends sont 100 % bio et de fabrication française », tient-elle à préciser.

Rdv sur internet aussi

L’institut de beauté “Douce Evasion” est ouvert le lundi de 12h00 à 19h00 – du mardi au vendredi de 9h00 à 19h00 (sans interruption) et le samedi de 10h00 à 16h00.

Les soins ont lieu sur rendez-vous, lesquels peuvent être  directement pris via Internet : douce-evasion.befull.fr ; par téléphone 02 32 25 96 03 ; ou sur place au 1, avenue des Falaises.

Pendant toute la durée des travaux qui ont lieu actuellement sur l’avenue des Falaises devant le centre commercial, l’institut de beauté – comme l’ensemble des commerces de la zone – est accessible par la voie de l’Equerre, parallèle à l’avenue des Falaises.

Douce Evasion – 1 avenue des Falaises à Val-de-Reuil. 02 32 25 96 03.

L’actualité du commerce à Val-de-Reuil

La Ressourcerie a pris d'importantes mesures de précaution pour rouvrir ses portes en toute sécurité

La Ressourcerie reprend vie

Bonne nouvelle pour les fidèles de la Ressourcerie : la boutique rolivaloise a rouvert ses portes il y a quelques ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
Lire La Suite…

La vie commerçante reprend ses quartiers

A Val-de-Reuil, les différents commerces reprennent du service et accueillent, depuis le début de la semaine dernière, un grand nombre ...
Lire La Suite…
Chaque dimanche, la boulangerie Covin offre des pâtisseries aux résidents de l'Espages.

Solidaire, la boulangerie Covin offre pains et pâtisseries

Plus que jamais à Val-de-Reuil, la solidarité se décline au pluriel. Que ce soit les services municipaux, les Rolivalois par ...
Lire La Suite…

La solidarité au rendez-vous

Avec le soutien de la Ville de Val-de-Reuil et la solidarité des habitants, les maraîchers de Martot retrouvent une pleine ...
Lire La Suite…

Janssen-Cilag : 300 personnes mobilisées pour dire non à la fermeture ! 

Près de 300 personnes, élus locaux, salariés et syndicalistes se sont réunis, ce mercredi-midi, pour exprimer leur mécontentement et leurs ...
Lire La Suite…
Partagez :

Avenue des Falaises : c’est parti pour les grands travaux !

D’importants aménagements débutent ce lundi 16 septembre sur l’avenue des Falaises, entre le giratoire Mémoire et Paix et la place des 4 saisons. Objectif : faciliter le passage du futur bus à haut niveau de service (BHNS) et améliorer la vie des usagers qui l’empruntent

L’avenue des Falaises attendait son heure… elle est arrivée ! Dès ce lundi 16 septembre et pour une année entière, plus de 3,2 km de voirie seront refaits depuis le rond-point du Fantôme jusqu’à la gare SNCF. Chaussée remise à neuf, trottoirs et pistes cyclables aménagés, arbres plantés, voie de bus créé, abribus réaménagés… autant d’interventions réalisées dans le cadre de la création du bus à haut niveau de service (BHNS) qui reliera, à l’horizon 2021, la gare rolivaloise au centre-ville de Louviers (lire par ailleurs). La première phase se concentre entre le giratoire Monument & Paix et la place des 4 Saisons, jusqu’en décembre 2019. 

Travaux Avenue des Falaises (Bus à haut niveau de service - Septembre à Décembre 2019)
Travaux Avenue des Falaises (Bus à haut niveau de service – Septembre à Décembre 2019)

Les commerces accessibles

Les commerces du centre commercial des Falaises restent accessibles pendant toute la durée des travaux
Les commerces du centre commercial des Falaises restent accessibles pendant toute la durée des travaux

Pour les besoins des travaux, la circulation est totalement interrompue sur ce tronçon de l’avenue des Falaises. Afin de faciliter l’accès aux commerces de la zone commerciale des Falaises, une déviation est mise en place dès le giratoire Monument & Paix par la chaussée du Village, la voie de l’Equerre et la voie de l’Abscisse mises en double sens le temps des travaux ; elle rallie la chaussée de la Voie Blanche avant de rejoindre l’avenue des Falaises au niveau du carrefour de la Place des 4 Saisons. La déviation se fait par le même trajet dans l’autre sens de circulation.

L’arrêt de bus de l’avenue des Falaises, face au centre commercial des Falaises, est déplacé sur la chaussée du Village jusqu’en décembre.

Quels aménagements prévus ? 

Les travaux consistent à créer de nouveaux trottoirs sur la partie gauche de la chaussée, côté lycée, là où ils n’existent pas. La voirie y est totalement refaite, les mâts d’éclairage public remplacés, du nouveau mobilier urbain installé, l’arrêt de bus réaménagé avec de nouveaux quais accessibles aux personnes à mobilité réduite…

Une fois cette première phase achevée, les travaux se poursuivront jusqu’à la gare dans un premier temps ; entre le rond-point du Fantôme et le monument Mémoire et Paix dans un second temps.

Partagez :

Retour en images sur la Fête de la Ville 2019

Retrouvez ici toutes les images de la Fête de la Ville 2019.

Cet album est pour vous. Alors, n’hésitez pas : feuilletez, téléchargez, partagez sans modération !

Fête De La Ville 2019

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank
Partagez :

Arrêté anti-pesticides : Marc-Antoine Jamet s’explique

Le 27 août dernier, Marc-Antoine Jamet signait un arrêté interdisant l’utilisation des pesticides à 150 mètres des habitations à Val-de-Reuil. Il en explique les raisons :

On ne peut plus continuer comme cela ou pourquoi j’ai pris un arrêté anti pesticides illégal.

La taille des catastrophes naturelles ou humaines qui frappent notre Terre n’a cessé d’augmenter, leurs conséquences pour l’avenir de s’aggraver, le calendrier pour y répondre de se raccourcir. A l’annonce, désormais « classique », que les derniers mois d’été ont été les plus chauds depuis que la température en est mesurée, se sont ajoutées, récemment, d’autres nouvelles encore plus préoccupantes : la disparition ou presque de la banquise arctique, le dégel progressif du permafrost en Sibérie dégageant d’énormes quantités de CO2, les incendies de la forêt amazonienne, château d’eau du reste de l’Amérique du Sud vers laquelle elle envoie pluies et nuages, mais aussi l’embrasement des futaies de l’Europe du Sud, de la Russie, de l’Afrique, l’élévation de la chaleur des  océans, singulièrement de celui qui entoure le Groenland passé en juillet de 4 à 21°. La liste serait longue si elle devait être complète. Nous allons dans le mur.

Devant cette situation dramatique, dans le prolongement de la COP21 et de l’accord de Paris que les États-Unis de Donald Trump ont refusé d’appliquer, le G7 de Biarritz, sous l’impulsion du Chef de l’État a, enfin, été le lieu et le moment pour les dirigeants des pays les plus riches de la planète de prendre conscience que des phénomènes irréversibles étaient en train de se produire, qu’ils avaient, aujourd’hui, la solution, si ce n’est pour y remédier (en est-il encore temps ?), du moins pour atténuer les effets de désastres qui, si rien ne change, se produiront immanquablement dans dix, vingt, trente ans… Qui voudrait porter la responsabilité de léguer à nos enfants, à nos petits-enfants, un monde condamné à subir pendant dix, vingt, trente journées, des canicules de plus de 50° ?

« Moins d’insectes, moins d’abeilles, moins d’oiseaux »

S’il est bon que le sort du Brésil et le réchauffement climatique mobilisent les bonnes volontés, car ce qui s’y passe a des prolongements économiques ou sanitaires bien au-delà de Brasilia, Sao-Paolo ou Rio, il serait illogique de détourner les yeux de notre Normandie. Moins d’insectes, moins d’abeilles, moins d’oiseaux. Pollinisation, diversité, équilibres, tout ce à quoi ces espèces étaient utiles, remis en cause. Des campagnes devenues silencieuses. Il y a un responsable à cette situation : le recours illimité aux pesticides. Ceux qui ont, un jour, traversé l’épais nuage qui accompagne chaque épandage se souviennent de la quinte de toux qui, pendant quelques minutes, les a secoués. Des prélèvements, qui viennent d’être rendus publics, effectués sur une centaine de femmes et d’hommes habitant dans une région proche, sur un territoire qu’on pensait jusqu’alors préservé, Belle-Île, laissent apparaître des concentrations de poison plus de dix fois supérieures à ce qui est admis dans l’eau des rivières.

« On a – parfois – des raisons de se révolter »

C’est pourquoi, le jour où le Tribunal administratif de Rennes annulait l’arrêté de mon collègue de Langouët, j’ai décidé de prendre exactement le même. Le Préfet de l’Eure vient de m’annoncer – courtoisement – que je devais le retirer. J’ai évidemment refusé. Il sera donc déféré devant la juridiction compétente. Il est des circonstances, comme le refus du contournement Est de Rouen, le respect de l’identité municipale, la préservation de la laïcité, où il est honorable de passer devant un juge quand bien même votre cause serait-elle perdue d’avance. J’entends, moi-même magistrat, que chacun ne peut faire sa Loi. Mais il appartient aux citoyens de résister. On a – parfois – raison de se révolter. Chacune de nos décisions municipales devrait avoir maintenant une dimension écologique ou environnementale. C’est une obligation. C’est une nécessité. C’est un impératif.

« J’éprouve du respect pour le monde paysan »

D’autres méthodes existent, plus longues, plus coûteuses, plus délicates, certes, mais qui sont l’avenir.
D’autres méthodes existent, plus longues, plus coûteuses, plus délicates, certes, mais qui sont l’avenir.

En rejoignant les autres élus qui avaient pris la même décision que moi, je n’ai pas voulu montrer du doigt les agriculteurs. Ils se donnent énormément de mal dans des conditions financières et réglementaires difficiles. Ils font un métier admirable. J’éprouve du respect pour le monde paysan. Il nous nourrit. Il travaille dur. Il entretient nos paysages et évite leur désertification. Il fait vivre nos départements et nos villages. Il est indispensable. Toutefois, il paraît céder à la facilité quand il achète sur les étagères de Monsanto ces produits toxiques dont ses représentants peuvent être les premières victimes. D’autres méthodes existent, plus longues, plus coûteuses, plus délicates, certes, mais qui sont l’avenir. Outre la préservation, voire l’amélioration, de l’état de santé d’eux-mêmes, de leur famille et de ceux qui habitent à proximité de leurs exploitations, en adoptant ces alternatives que l’INRA, par exemple, étudie avec succès, nos agriculteurs se créeraient, demain, un nouvel avantage comparatif par rapport à leurs concurrents mondiaux favorables aux cultures extensives, une plus-value biologique qui favoriseraient les circuits courts et augmenteraient leurs marges, une renommée et une qualité qui les mettraient en position de force pour être entendu face à Bruxelles, rembourser leurs emprunts aux banques, négocier avec la grande distribution, relancer leurs exportations. Mon propos ne comporte absolument aucune agressivité, aucun ressentiment à l’égard de cette civilisation rurale sur laquelle s’appuie l’histoire de France. Au contraire.

« Il faut changer nos comportements »

En revanche, ma démarche se veut un électrochoc, une alarme et une alerte. Information et sensibilisation sont mes objectifs. Je ne suis pas un khmer vert, un compagnon des premiers jours de José Bové, un tenant de l’écologie punitive, mais notre manière de vivre atteint ses limites. La terre dont nous aspirons, non plus les richesses, mais les réserves, s’épuise. Ma conversion est tardive. Je le reconnais. Je pourrais prétendre que cette évolution est celle de la maturité. C’est – surtout – celle d’un constat : celui de la réalité. Je suis né sur une planète qui hébergeait deux milliards d’êtres humains. Dans deux décennies, elle en comptera onze. Il faut changer nos comportements. Immédiatement. Être insouciant ou indifférent, sauf à se complaire dans le cynisme ou l‘égoïsme, n’est plus possible. Dès 2006, plus de 10 ans avant qu’une loi n’interdise aux collectivités – sur l’ensemble du territoire national – l’utilisation de produits phytosanitaires sur le domaine public, Val-de-Reuil, la plus jeune commune de France, s’était engagée dans une démarche exemplaire et innovante en renonçant à utiliser ces produits chimiques sur tus les espaces publics. L’arrêté que j’ai pris, interdisant l’usage des pesticides, va dans le même sens. Le bon sens. J’espère qu’il suscitera un effet d’entraînement qui tourne à l’effet de masse. On me dit que nous serions une soixantaine de maires à avoir eu un geste semblable. Il en reste 36000 à convaincre de nous suivre.

Partagez :

Retour en images sur la fête de la Grosse-Borne 2019 et résultat du rallye

Retrouvez ici toutes les images de la Fête de la Grosse-Borne 2019 ainsi que le classement du rallye !

Cet album est pour vous. Alors, n’hésitez pas : feuilletez, téléchargez, partagez sans modération !

Fête De La Grosse Borne 2019

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

Le résultat du Rallye de la Grosse-Borne :

  1. Eléphant 1 en 1h18
  2. Eléphant 2 en 1h19
  3. Les Mousquetaires en 1h27
  4. Les Terribles en 1h30
  5. Les Fennecs en 1h40
  6. Les Spartiates en 1h57
  7. La Voie Blanche en 2h00
  8. Les Lyons en 2h01
  9. Les Filles des Cerfs-volants en 2h05
  10. Les Oeillets rouges en 2h14
  11. Les Requins rouges 2h16

Pour ceux qui n’auraient pas reçu leur diplôme, vous pouvez venir les récupérer en mairie auprès de Béatrice Dampied, Directrice Multi-sites, service jeunesse.

Les actus jeunesse à Val-de-Reuil

Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
Lire La Suite…

6-15 ans : à chaque semaine, son stage pendant tout l’été !

Il n'est pas trop tard pour inscrire vos enfants sur les nombreux stages à la semaine proposés tout l'été à ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DIPLOME (E) D’ETAT (H/F)

Si vous souhaitez déposer une candidature spontanée suivez ce lien. AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE DIPLÔMÉ (E) D’ETAT (H/F) - poste à ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
Lire La Suite…
Dès 7h30 le matin, les enfants peuvent être accueillis au centre de loisirs de la Trésorerie

Accueillir les enfants des soignants, coûte que coûte !

Le service de garde pour les enfants des professionnels de santé et des forces de l'ordre s'organise à Val-de-Reuil. Reportage ...
Lire La Suite…

Les enfants montrent l’exemple !

 Soan Edeline, Yanis Cheval et Maël Gravy, trois jeunes Rolivalois, ont décidé, un week-end de fin janvier, de troquer leur vélo pour un caddie afin ...
Lire La Suite…

Le cinéma pour tous !

Tous les deuxièmes dimanches de chaque mois, le cinéma Les Arcades propose Cinéma différent, une démarche permettant la mise en ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…

L’enfance et la Jeunesse à Val-de-Reuil

petite enfance crèches enfance jeunesse

Inscriptions, tarifs, prix, paiements des services enfance & jeunesse

Inscrire son enfant en crèche, à l'école, dans un centre de loisirs, à la restauration scolaire, connaître les tarifs, payer ...
Lire La Suite…
La maison de l'enfance

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance La ...
Lire La Suite…
Pour tous les jeunes rolivalois(es)

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, ...
Lire La Suite…
La cyberbase Isaac Asimov à Val de Reuil

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans ...
Lire La Suite…
L’éducation et la formation : une priorité de tous les instants

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires ...
Lire La Suite…
menu de la cantine

Le menu des cantines

L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Nos actualités sur l'enfance et la jeunesse ...
Lire La Suite…
Partagez :

Le Festival Les Effusions en pleine ébullition

À quelques semaines du festival Les Effusions, le collectif « Les Bourlingueurs » prend possession de l’île du Roi et se prépare à ouvrir les portes de leur festival qui se déroulera du samedi 31 août au dimanche 1er septembre prochain.

L’ambiance est détendue mais sérieuse sur l’île du Roi. En effet, arrivé depuis le début du mois d’août, le collectif « Les Bourlingueurs » a pris ses quartiers et prépare d’arrache-pied les différentes installations et aménagements nécessaires pour leur festival Les Effusions qui se déroulera prochainement du samedi 31 août au dimanche 1er septembre 2019.

« Notre objectif est de préparer un minimum les lieux avant l’arrivée des différentes compagnies, performers et groupes artistiques », explique Laurine Baguelin, l’une des organisatrices du festival.  « En ce sens, nous avons construit un véritable lieu de vie avec cuisine, espaces de travail et de réunions, espaces communs de détente, toilettes sèches, douches etc.. Ensuite, nous installerons les scènes, la déco, les lumières. Au final, toute l’île sera aménagée et sera prête à accueillir nos artistes ainsi que les futurs spectateurs ».

Trois semaines de résidence

En effet, pour cette nouvelle édition des Effusions, ce ne sont pas loin de 90 artistes issus des 4 coins de la France mais aussi de Montréal, de Lisbonne ou encore de Lausanne, qui prendront possession de l’île pour trois semaines de résidence en amont du festival. Un temps de préparation nécessaire au vu de la philosophie de ce festival éclectique qui mêle aussi bien la musique, au théâtre, à la danse, aux arts graphiques et bien d’autres encore.

« Nous savons qui sera là et quels projets ils souhaitent présenter mais c’est à peu près tout pour l’instant », indique Alice Marray, une autre cheville ouvrière du festival faisant part de la volonté des organisateurs de laisser carte-blanche aux différents artistes. « L’idée est de créer des spectacles sur-mesure au festival. En ce sens, les artistes vont créer leur spectacle au cours de ces trois semaines de résidence ».

Un concept qui plaît

Une démarche qui ne manque pas de séduire les artistes participants comme l’explique Ivan Marquez, de la compagnie théâtrale « 15 000 cm² de peau ». « Nous avons tout de suite été séduit, très intéressé par la démarche du festival. C’est rare d’avoir autant de liberté à l’égard de la création d’un spectacle », confie-t-il laissant glisser quelques pistes sur le spectacle que sa troupe s’apprête à présenter.

« Nous souhaitons reprendre une pièce d’Aristophane, un auteur comique de la Grèce antique. Au fil de ces trois semaines de résidence, notre spectacle va s’affiner », explique-t-il soulignant l’importance du lieu où leur représentation sera jouée. « Le lieu a une influence sur ce que l’on souhaite et sur ce que l’on peut mettre en place  ». En tout cas, une chose est sûre, c’est que cette nouvelle édition des Effusions promet à l’image des éditions précédentes un voyage haut en couleur à quiconque passera le pont de l’Île du Roi.

*Tarifs et Réservations

Tarif unique : 30€ (accès programmation + banquet)

Tarif préférentiel : 10€ pour les habitants de Val de Reuil et Léry

Réservation par mail : bourlingueurs.valdereuil@gmail.com

Paiement sur place sur présentation d’un justificatif

*Rens

Les Bourlingueurs

Tel : 06.19.77.36.56 ou au 06.68.89.09.95

Page Facebook : Les Bourlingueurs

Evènement Facebook : https://www.facebook.com/events/2421079798113598/

Site internet : https://www.helloasso.com/associations/collectif-les-bourlingueurs/evenements/les-effusions-4e-edition

Les actus culture à Val-de-Reuil

Cin’été, toujours un succès !

Depuis le 14 juillet, le festival Cin'été invite chaque soir les habitants de la ville et de ses alentours à ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

DIRECTEUR / DIRECTRICE DE L’ACTION CULTURELLE (H/F)

Cadre d'emploi : Attaché territorial/ Attaché principal / Attaché hors classe/ Conservateur territorial du patrimoine/ Conservateur territorial de bibliothèque Les ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil municipal du 2 Juillet 2020

Retrouvez la retransmission en différé du Conseil municipal du 2 Juillet dernier L’organisation de la séance a pris en compte ...
Lire La Suite…

L’album photos de la Fête de la Musique 2020

Retrouvez ici toutes les images de la fête de la musique 2020 qui restera dans toutes les mémoires à Val-de-Reuil ...
Lire La Suite…

Dimanche 21 juin : la musique s’invite sur les toits

À Val-de-Reuil, pour garder nos distances, la musique prend de la hauteur. Les concerts spontanés et les rassemblements de plus ...
Lire La Suite…

Réouverture de la médiathèque en mode “drive” le 19 mai

La médiathèque de Val-de-Reuil reprend progressivement ses activités. S’il est encore trop tôt pour les lecteurs de déambuler entre les ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

Le théâtre de l'Arsenal

La culture

Pour une commune de 16 000 habitants, la vie culturelle de Val-de-Reuil est riche. La ville compte des équipements de ...
Lire La Suite…
Le cinéma Les Arcades à Val de Reuil

Programmes du cinéma

Le 22 Juin c'est la réouverture ! Retrouvez le programme de votre cinéma à compter du 22 Juin. Le cinéma ...
Lire La Suite…
Médiathèque Le Corbusier - Val de Reuil

La Médiathèque Le Corbusier

L'agenda de la Médiathèque Attention jusqu'à nouvel ordre, les animations annoncées ici sont annulées. Actualités de la Médiathèque La culture ...
Lire La Suite…
Théâtre de l'Arsenal saison 2019-2020

Le Théâtre de l’Arsenal

L’Arsenal, est un théâtre. Un vrai. Un beau. Un tatoué. Il l’est en rouge et en noir. En verre, en ...
Lire La Suite…
L'école intercommunale de musique et de danse de Val de Reuil

Le conservatoire à rayonnement intercommunal musique & danse

Le Conservatoire ouvre ses portes pour les inscriptions de la saison 2020-2021 du 15 au 26 Juin et du 31 ...
Lire La Suite…
Promenade dans l'art contemporain à Val-de-Reuil

Val-de-Reuil, promenade dans l’art contemporain

Val-de-Reuil est aujourd’hui la quatrième ville de l’Eure et le premier pôle de développement économique du département. Chef-lieu de canton, ...
Lire La Suite…
Cin'été 33 films gratuits projetés à la tombée de la nuit

Cin’été : un festival à la belle étoile

Organisée par l’association Sous le soleil exactement, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, Cin’Eté propose à Val de Reuil ...
Lire La Suite…

Maison de la jeunesse et des associations

Infos pratiques Adresse : Place des Chalands - 27100 Val-de-Reuil Horaires : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 ...
Lire La Suite…
Partagez :

« Silence…Moteur…Ça tourne… Action ! »  

En parallèle du festival Cin’été, l’association Sous le Soleil Exactement propose aux enfants de découvrir les dessous du 7ème art avec les ateliers du Cin’été.

Installation d’une poche de faux sang pour les besoins de la scène

Depuis le début de mois de juillet, l’association Sous le Soleil Exactement propose chaque après-midi (14h – 17h), en parallèle de son festival Cin’été, les ateliers du Cin’été. Véritable laboratoire ludique du cinéma dans lequel les enfants sous la houlette de leurs intervenants apprennent à faire des films de A à Z. « Les enfants apprennent à écrire un scénario, à réaliser un film, à maîtriser l’utilisation de la caméra, la prise de son, etc. », explique Jérémie Sassin, le directeur de ces ateliers et intervenant depuis 14 ans. « A chaque début de semaine, nous répartissons les enfants en plusieurs groupes en fonction des films à faire et de leurs envies ».

Ambiance ludique

L’Abbaye de Bonport en flammes !

À la disposition de ces jeunes apprentis cinéastes, des caméras, un fond vert, de nombreux costumes et surtout le savoir-faire des jeunes réalisateurs encadrants. « C’est bien, on se déguise, on fait des films, on découvre des lieux en dehors de la ville pour tourner, et puis les intervenants sont super gentil et à l’écoute », confie Marion, 11 ans, qui s’apprête avec ses amis à tourner une scène dans laquelle, l’Abbaye de Bonport de Pont-de-l’Arche se retrouve victime des flammes d’un dragon enragé. « C’est amusant de pouvoir déformer la réalité et de raconter des histoires ». Un sentiment partagé par l’ensemble des enfants présents sur les ateliers, qui ont tous hâte de projeter leurs films prochainement sur la toile du Cin’été.

Projection des courts-métrages

En effet, une soirée spéciale est organisée le mardi 12 août prochain dans laquelle le public pourra découvrir quelques-uns des courts-métrages des enfants avant la diffusion du film ” Mia et le Lion Blanc “, de Walt Disney.

Infos pratiques :

Pour s’inscrire à ces ateliers, rendez-vous place des Chalands, au kiosque de Val-de-Reuil, à 14h00, avec une autorisation parentale.

*Rens au 06.64.74.23.64

Les actus jeunesse à Val-de-Reuil

Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
Lire La Suite…

6-15 ans : à chaque semaine, son stage pendant tout l’été !

Il n'est pas trop tard pour inscrire vos enfants sur les nombreux stages à la semaine proposés tout l'été à ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DIPLOME (E) D’ETAT (H/F)

Si vous souhaitez déposer une candidature spontanée suivez ce lien. AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE DIPLÔMÉ (E) D’ETAT (H/F) - poste à ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
Lire La Suite…
Dès 7h30 le matin, les enfants peuvent être accueillis au centre de loisirs de la Trésorerie

Accueillir les enfants des soignants, coûte que coûte !

Le service de garde pour les enfants des professionnels de santé et des forces de l'ordre s'organise à Val-de-Reuil. Reportage ...
Lire La Suite…

Les enfants montrent l’exemple !

 Soan Edeline, Yanis Cheval et Maël Gravy, trois jeunes Rolivalois, ont décidé, un week-end de fin janvier, de troquer leur vélo pour un caddie afin ...
Lire La Suite…

Le cinéma pour tous !

Tous les deuxièmes dimanches de chaque mois, le cinéma Les Arcades propose Cinéma différent, une démarche permettant la mise en ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…

L’enfance et la Jeunesse à Val-de-Reuil

petite enfance crèches enfance jeunesse

Inscriptions, tarifs, prix, paiements des services enfance & jeunesse

Inscrire son enfant en crèche, à l'école, dans un centre de loisirs, à la restauration scolaire, connaître les tarifs, payer ...
Lire La Suite…
La maison de l'enfance

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance La ...
Lire La Suite…
Pour tous les jeunes rolivalois(es)

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, ...
Lire La Suite…
La cyberbase Isaac Asimov à Val de Reuil

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans ...
Lire La Suite…
L’éducation et la formation : une priorité de tous les instants

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires ...
Lire La Suite…
menu de la cantine

Le menu des cantines

L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Nos actualités sur l'enfance et la jeunesse ...
Lire La Suite…
Partagez :

Gens du Voyage : la Ville interpelle l’Etat et l’Agglomération

Alors que 300 caravanes de gens du voyage viennent de s’installer illégalement au Parc Sud, la Ville crie son ras le bol et appelle l’Etat et l’Agglomération Seine-Eure à réagir

Grand passage des gens du voyage à Val-de-Reuil, ça suffit : la Ville exige de l’État une réaction rapide et de l’Agglomération Seine-Eure l’aménagement sans délai d’une aire d’accueil adaptée

Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil

 Mardi 30 juillet, à la mi-journée, pour la quatrième fois en deux mois, plus de 300 caravanes appartenant à des « gens du voyage » ont forcé, en plusieurs points, grâce à des engins de chantiers loués, le dispositif de sécurité mis en place par la Ville, à la limite du Vaudreuil, autour du Parc Sud. Ce sont ainsi 800 personnes qui se sont introduites, sans droit ni titre, sur un terrain appartenant à la commune. Cette situation devenue insupportable pour les riverains et les usagers de cette aire de promenade particulièrement fréquentée a amené la municipalité, qui partage l’exaspération et comprend la colère des habitants face à la multiplication de ces nuisances, à réagir avec rapidité et fermeté. Une fois de plus, une fois de trop, l’Agglomération, indifférente aux obligations liées à ses compétences, se mure dans le silence, ne respecte pas ses engagements et se réfugie dans l’inaction. Seine-Eure est en vacances ou bien aux abonnés absents. La Ville condamne cette attitude irresponsable.

Le démantèlement immédiat exigé

Dès mardi midi, la Ville a donc demandé au Préfet de l’Eure et au Procureur de la République de mettre en demeure les occupants de quitter les lieux et, dans un délai de 24 heures si cette procédure n’était pas suivie d’effets, de recourir à la force publique. Ce jeudi, le Maire, Marc-Antoine Jamet, accompagné de Dominique Lego, Adjoint en charge de la sécurité, s’est rendu sur place pour rencontrer les responsables du campement et exiger son démantèlement immédiat. Il leur a été indiqué que la commune ne pouvait faire face à une augmentation brutale de 5% de sa population, laisser des feux allumés à même le sol pour la cuisson dégénérer en incendies, des latrines improvisées le long de l’Eure, des branchements électriques sauvages et dangereux, des stades dévastés par la circulation des véhicules. Quelle commune de France pourrait supporter cela ?

Après une heure de négociations, et devant le refus d’obtempérer des intéressés, le Maire de Val-de-Reuil a interpellé le Préfet, par l’intermédiaire du Secrétaire Général de la Préfecture de l’Eure, Jean-Marc Magda, pour lui demander d’intervenir dans les meilleurs délais. Dès la nuit suivante, les agents de la Police Nationale ont effectué des rondes aux abords du site pour contrôler identités et véhicules. À 10h30 ce matin, le Secrétaire Général de la Préfecture et le Directeur Départemental de la Sécurité Publique, Bernard Le Hir, se sont rendus à Val-de-Reuil pour ordonner l’expulsion des caravanes. Les négociations se poursuivent actuellement.

Si la Ville tient à saluer la réactivité avec laquelle la Préfecture et les forces de l’ordre ont répondu aux sollicitations de son Maire, elle en attend les résultats concrets. Elle s’inquiète, une fois encore, du manque d’effectifs de Police affectés à Val-de-Reuil pour remplir cette mission. Aucun rapport de force crédible, sérieux et efficace ne pourra être engagé avec les occupants tant que 50% des effectifs d’un commissariat qui comptait 110 fonctionnaires à l’origine resteront manquants.

Quand l’Agglomération tiendra-t-elle ses engagements ?

Par ailleurs, depuis deux ans, devant la répétition de ces intrusions, la municipalité n’a cessé d’interpeller l’Agglomération pour qu’elle respecte les engagements pris devant l’État de mettre à la disposition des gens du voyage, pour leurs « grands passages », un terrain d’accueil capable d’absorber, dans la dignité, le nombre croissant de personnes en itinérance sur son territoire. Un terrain, situé dans le parc de Saint-Pierre, a bien été identifié. Mais l’agglomération a oublié d’y effectuer les aménagements permettant son alimentation en eau et en électricité et se refuse à les faire. L’Agglomération, au prétexte sophistique que cette nouvelle aire n’empêcherait pas les gens du voyage de continuer à occuper illégalement le Parc Sud ou qu’elle créerait une augmentation de la fréquence des grands passages sur le territoire intercommunal, préfère l’attentisme au pragmatisme. D’un point de vue juridique, politique et pratique, cette position absurde est révélatrice soit d’une absence de vision, soit d’un manque de volonté soit d’un défaut de capacité de l’Agglomération.

Juridiquement, il revient à la charge de l’intercommunalité, dans le cadre d’un schéma départemental d’accueil des gens du voyage, de mettre à leur disposition, notamment en vue des périodes de grand passage, des terrains aménagés. C’est leur droit le plus strict. Lorsque l’on prétend respecter les gens du voyage, leur mode de vie, leurs traditions, il est du devoir des élus à qui incombe la responsabilité de cet accueil de mettre en œuvre les moyens les plus adaptés. Tant que l’Agglomération continuera à ne pas assumer réellement cette compétence, elle donnera aux occupants l’argument de droit qu’ils attendent pour continuer à s’installer dans des espaces publics sur lesquels il leur est interdit de stationner. Sans doute faudrait-il que le parking de sa pharaonique place Thorel, morne plaine minérale, dispendieuse et dispensable, subisse les mêmes assauts, les mêmes dégradations pour que se réveillent enfin sens du devoir et bon sens chez le Président d’Agglomération, sur d’autres sujets moins pusillanime, mais qui, ici, ne dit mot et fait le soliveau.

70 000 € à investir

Politiquement, il revient à l’Agglomération la responsabilité d’engager les actions qui structurent l’ensemble de son territoire. Pourtant, sur un dossier qui concerne aussi bien les habitants de Pont de l’Arche, des Damps et de Val-de-Reuil, aucun soutien ne s’est manifesté, aucune disposition n’a été prise, aucune mesure d’ordre public n’a été décidée pour que cessent des troubles qui nuisent directement à la population, perturbent le voisinage, nécessitent des réparations dont la charge est entièrement assumée par les communes. Combien de terrains hors d’usage, d’eau et d’électricité dérobés, d’espaces verts détériorés faudra-t-il compter pour que l’Agglomération daigne débloquer les 70.000 euros nécessaires à l’aire d’accueil de grands passages à l’intérieur d’un budget qui s’élève chaque année à plus de 140 millions d’euros. C’est ce que l’on appelle parfois la bonne gestion. L’Agglomération s’en éloigne chaque jour un peu plus par ses indécisions.

La Ville invite donc les dirigeants de Seine-Eure à sortir de leur torpeur et réclame, sans délai, que les aménagements du terrain identifié pour accueillir les gens du voyage lors des grands passages soient réalisés. Au cœur du mois d’août, il existe des sujets de préoccupation plus décisifs que de préparer l’inauguration d’une patinoire. Nos administrés attendent des collectivités sécurité, proximité et efficacité. L’Agglomération doit enfin l’entendre et accompagner, lorsqu’elle en a la compétence, les communes à assurer ces missions essentielles. Au cas présent, après le désintérêt pour la fermeture du Guichet SNCF de la gare intercommunale de Val-de-Reuil, après l’inertie devant les difficultés du commissariat de la circonscription, assez c’est assez. L’indifférence aux nuisances et aux incivilités que subissent notamment les habitants de Val-de-Reuil et du Vaudreuil n’a que trop duré.

 

 

 

 

 

 

 

Partagez :

Sécurité : le maire multiplie les rondes de nuit

Le maire et ses équipes multiplient les rondes de nuit cet été pour préserver la tranquillité des Rolivalois. Retour en images sur la mobilisation de la nuit dernière.

Pas de répit sur le terrain de la sécurité, de jour comme de nuit, à Val-de-Reuil. Alors même que police municipale et police nationale (renforcée par une compagnie de CRS) assurent main dans la main une présence massive aux quatre coins de la ville, que les médiateurs sillonnent les quartiers nuit après nuit… Marc-Antoine Jamet multiplie les rondes de nuit, épaulé par plusieurs élus et agents municipaux, depuis le début de l’été. Une mobilisation que le maire a bien l’intention de poursuivre sans relâche, à toute heure de la nuit, « pour préserver la tranquillité de mes administrés ».

C’est ainsi que la nuit dernière, il a une nouvelle fois arpenté les rues de Val-de-Reuil pendant de longues heures. Reportage en images.

23h00 – Une dizaine d’élus et d’agents, autour du maire, quittent la mairie à vélo pour une longue nuit de veille. Pas un quartier ne devra être oublié.
23h00 – Une dizaine d’élus et d’agents, autour du maire, quittent la mairie à vélo pour une longue nuit de veille. Pas un quartier ne devra être oublié.

 

Problème d’éclairage public, stationnement sauvage, animaux errants… premières constatations autour du quartier du parc, premières rencontres avec des Rolivalois encore éveillés, plutôt surpris et finalement ravis de cette présence municipale massive.
Problème d’éclairage public, stationnement sauvage, animaux errants… premières constatations autour du quartier du Parc, premières rencontres avec des Rolivalois encore éveillés, d’abord surpris puis finalement ravis et reconnaissants de cette présence municipale massive.

 

Autour des écoles, des équipements publics, dans les parcs et les quartiers périphériques… l’équipée nocturne s’assure que personne ne vienne perturber le sommeil des Rolivalois. Aux éclats de voix un peu trop forts, le maire rappelle quelques règles pour la tranquillité de tous.
Autour des écoles, des équipements publics, dans les parcs et les quartiers périphériques… l’équipée nocturne s’assure que personne ne vienne perturber le sommeil des Rolivalois. Aux éclats de voix un peu trop forts, le maire rappelle quelques règles pour la tranquillité de tous.

 

Au contact de tous… c’est le principe de cette ronde nocturne. Plusieurs occupants de voitures à l’arrêt dans les quartiers sont interpellés par le maire.
Au contact de tous… c’est le principe de cette ronde nocturne désormais régulière. Plusieurs occupants de voitures à l’arrêt sont interpellés par le maire dans différents quartiers.

 

Des heures et des heures à tourner partout en ville, à repérer les interventions nécessaires des services techniques. Tout est noté, tout sera réparé.
Des heures et des heures à tourner partout en ville, à repérer les interventions nécessaires des services techniques. Tout est noté, tout sera réparé.

 

Convivialité autour du quartier des Noés. Des femmes préparent un mariage. Reconnaissantes de l’initiative du maire, elles offrent quelques verres d’eau au groupe et quelques victuailles… avant que les cyclistes ne reprennent la route
La Convivialité sera toujours la force de Val-de-Reuil. Autour du quartier des Noés, des femmes préparent un mariage. Reconnaissantes de l’initiative du maire, elles offrent quelques verres d’eau au groupe et quelques victuailles… avant d’enfourcher à nouveau les vélos.

 

Après les quartiers, cap sur la dalle. Des petits groupes dérangés, délogés… Voilà aussi le rôle de ces rondes de nuit « fort utiles »
Après les quartiers, cap sur la dalle. Des petits groupes dérangés, délogés… Voilà aussi le rôle de ces rondes de nuit « fort utiles »

 

Nous sommes au milieu de la nuit. Fin de la ronde pour ce soir. Avec la promesse de revenir ces prochaines nuits avec toujours la même détermination, le même enthousiasme.
Nous sommes au milieu de la nuit. Fin de la ronde pour ce soir. Avec la promesse de revenir ces prochaines nuits avec toujours la même détermination, le même enthousiasme.

Nos actus « Sécurité »
rejoignez-nous

AGENT DE POLICE MUNICIPALE (H/F)

Cadre d'emploi : Fonctionnaire de catégorie C (Gardien de police ou Brigadier) Enjeux et Missions Placé(e) sous l’autorité du Maire ...
Lire La Suite…
Toute la journée, les agents multiplient les patrouilles à pied ou en voiture

La police municipale sur tous les fronts

Ils sont toute l’année en première ligne, de jour comme de nuit, du lundi au dimanche. En dépit du confinement, ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…

Vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité le 16 Janvier 2020 à 18h30

Le 16 Janvier à 18h30 au Théâtre de l'Arsenal, Marc Antoine Jamet, Maire, et le Conseil municipal vous présenteront leurs ...
Lire La Suite…

Un nouveau commandant chez les pompiers

À l’occasion de la Sainte-Barbe, le capitaine John Drieu a confié le commandement du centre d’incendie et de secours Val-de-Reuil/Louviers ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…

La sécurité à Val-de-Reuil

Inauguration du poste de police municipale le 13 Juillet 2018

La sécurité

Ils sont au contact permanent des Rolivalois : de jour comme de nuit, les neuf policiers municipaux veillent à la ...
Lire La Suite…
Diagnostic en marchant

Le Pôle Médiation-Gestion Urbaine Sociale de Proximité (GUSP)

La médiation est un lien essentiel entre le service public et les habitants. A Val-de-Reuil où 50% de la population ...
Lire La Suite…
Partagez :

Sympas, Serviables et Ravis D’être Là !

Dans le cadre du projet de Coopérative Jeunesse de Services, 8 jeunes viennent de lancer leur première entreprise Sympas, Serviables et Ravi d’être Là

Acquérir de nouvelles compétences, découvrir le monde du travail ou encore gagner un peu d’argent, tel est le choix de 8 jeunes âgés de 16 à 18 ans qui ont décidé de troquer leurs vacances pour revêtir leur premier costume de travail et créer leur première entreprise Sympas, Serviables et Ravis D’être Là (SSRDL). Une entreprise éphémère créée dans le cadre de la mise en place d’une Coopérative Jeunesse de Services (CJS). Un projet d’éducation à entrepreneuriat venu du Canada et mis en place pour la première fois dans l’Eure.

Créer son propre emploi d’été

« Une CJS regroupe 12 à 15 adolescents âgés de 16 à 18 ans issus d’univers différents (garçons, filles, ville, campagne, quartiers prioritaires, scolarisés, en décrochage scolaire, bénéficiaires du dispositif garantie jeune …) qui créent leur emploi d’été en proposant différents services à la population et aux entreprises », indique Pauline Bonnet, référente du programme de réussite éducative de la Ville de Val-de-Reuil et l’une des chevilles ouvrières du dispositif. « Plus qu’un job d’été rémunéré, la CJS est une aventure collective et un lieu d’apprentissage stimulant le développement de compétences, de savoir-être et du sens des responsabilités des jeunes ».

De A à Z

C’est en ce sens que Dorine, Laurie, Brandon, Yassin, Bryan, Alexandra, Manon et Laurie ont lancé début juillet et après une semaine de formation avec le dispositif Crée ta boîte, leur entreprise de service SSDRL. « Nous proposons un ensemble de services pour particuliers ou entreprises sur le territoire de Val-de-Reuil et ses alentours allant du lavage de voitures au jardinage, du ménage, des actions d’animations, garde d’enfants ou encore d’animaux », indique Dorine, qui avec ses collègues gère, outre les prestations de services, toutes les facettes de leur entreprise. Démarchage, création et distribution de flyers, définition des emplois du temps de chacun, des prix des prestations, devis, règlement intérieur, réunions de travail…

Développer de nouvelles compétences

Une gestion collégiale qui demande toutefois un peu d’organisation. « Il n’y a pas de chef chez nous, nous prenons les décisions ensemble et nous organisons le travail de la même manière. A cet effet, nous avons créé trois pôles à savoir le marketing, les finances et les ressources humaines », souligne Alexandra, qui se destine, une fois le bac en poche, à des études de marketing. « C’est extrêmement enrichissant car cela nous permet de découvrir toutes les facettes et métiers existant au sein d’une entreprise. De plus, cela nous permet d’acquérir de nouvelles compétences tant sur le plan du travail que sur le plan personnel comme la confiance en soi, l’expression orale etc.. ». Un avis partagé par l’ensemble de ces jeunes qui ne manquent pas de saluer le soutien de leurs tutrices Laurie Leray et Maud Menanteau de l’association Interactions qui les accompagnent pas à pas dans cette première expérience de travail.

Bénéfices partagés

A l’issue de l’été, les gains engendrés par l’entreprise seront redistribués à l’ensemble des jeunes au prorata de leur investissement.  A noter que ces jeunes entrepreneurs cherchent à recruter 7 à 9 jeunes pour renforcer l’équipe et pallier les besoins de l’entreprise qui a déjà décroché ses premiers contrats auprès des entreprises et institutions locales.

A noter que si vous avez souhaiter faire appel à leurs services, veuillez contacter :

Sympas, Serviable et Ravi d’être Là (SSDRL)

57 rue Traversière, local « La Rencontre »

27100 Val-de-Reuil

Tel : 06.47.03.67.57

E-mail : cjs.normandie.valdereuil2019@gmail.com

Les actus commerces à Val-de-Reuil

La Ressourcerie a pris d'importantes mesures de précaution pour rouvrir ses portes en toute sécurité

La Ressourcerie reprend vie

Bonne nouvelle pour les fidèles de la Ressourcerie : la boutique rolivaloise a rouvert ses portes il y a quelques ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
Lire La Suite…

La vie commerçante reprend ses quartiers

A Val-de-Reuil, les différents commerces reprennent du service et accueillent, depuis le début de la semaine dernière, un grand nombre ...
Lire La Suite…
Chaque dimanche, la boulangerie Covin offre des pâtisseries aux résidents de l'Espages.

Solidaire, la boulangerie Covin offre pains et pâtisseries

Plus que jamais à Val-de-Reuil, la solidarité se décline au pluriel. Que ce soit les services municipaux, les Rolivalois par ...
Lire La Suite…

La solidarité au rendez-vous

Avec le soutien de la Ville de Val-de-Reuil et la solidarité des habitants, les maraîchers de Martot retrouvent une pleine ...
Lire La Suite…

Janssen-Cilag : 300 personnes mobilisées pour dire non à la fermeture ! 

Près de 300 personnes, élus locaux, salariés et syndicalistes se sont réunis, ce mercredi-midi, pour exprimer leur mécontentement et leurs ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

Forum de l'emploi 2019

L’emploi

Nos actualités concernant l'emploi ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…
Partagez :

Le Pimms désormais opérationnel place des 4 Saisons

Changement d’adresse pour le Pimms  qui vient tout juste de s’installer place des 4 Saisons (ex Agence Siloge). Ici, les médiateurs poursuivent leur mission : régler les tracas du quotidien de très nombreux Rolivalois.

Difficile parfois de s’y retrouver dans les rouages administratifs : que ce soit dans les démarches pour les demandes de logement ou les formalités en cas de déménagement ; que ce soit la marche à suivre pour obtenir un extrait d’acte de naissance, faire un changement de carte grise ou rassembler l’ensemble des pièces demandées pour faire valoir ses droits sociaux… Pas évident non plus pour certains de rédiger un courrier administratif.

De l’humain dans les démarches

Le Pimms occupe désormais des locaux plus grands, plus fonctionnels
Le Pimms occupe désormais des locaux plus grands, plus fonctionnels

Depuis 2009 à Val-de-Reuil, le PIMMS (point information médiation multiservices) vole au secours des habitants confrontés à ces tracas du quotidien. « Notre mission consiste à faciliter l’accès aux services publics et au droit, à tous les habitants qui en ont besoin », indique Delphine Boivin, directrice du Pimms Seine-Eure. Comment ? « En apportant de l’humain dans les démarches administratives. Avec le développement du numérique, c’est parfois compliqué. Certaines personnes sont perdues, ont besoin qu’on les aiguille ».

Chaque jour, des dizaines d’habitants – aux profils très variés – poussent la porte de la structure, installée depuis le 22 juillet place des Quatre Saisons, dans les anciens locaux de la Siloge (qui a déménagé chaussée de la Voie Blanche). Pour les accueillir et les accompagner, les médiateurs ne ménagent pas leurs efforts. « Nous proposons un accueil individualisé, en toute bienveillance et en toute confidentialité ».

Aider à payer ses factures

Des rendez-vous individualisés, en toute confidentialité : c'est ça aussi l'intérêt du Pimms
Des rendez-vous individualisés, en toute confidentialité : c’est ça aussi l’intérêt du Pimms

En plus de sa mission d’informations et d’accompagnement tous azimuts, le PIMMS joue un rôle majeur en termes de médiation économique et financière « Parfois, les gens ne peuvent plus payer leurs factures d’eau ou d’électricité. Ils viennent nous voir ; on cherche une solution avec eux et après, on négocie auprès des fournisseurs ».

Pour éviter d’en arriver là, les médiateurs donnent aussi des conseils pratiques autour des éco-gestes, pour faire baisser la note énergétique; en profitent, le cas échéant, pour expliquer la manière dont fonctionnent les chèques énergie.

Un tremplin pour les médiateurs

L’autre fonction du Pimms, et non des moindres, est l’aide au retour à l’emploi. “Notre vocation est d’être un tremplin professionnel pour nos salariés “, précise Delphine Boivin. Recrutés en contrat aidé, pour 1 à 3 ans, les agents sont dans un premier temps formés à la médiation sociale. Tout au long de leur contrat, la structure leur laisse le temps nécessaire pour bâtir leur projet professionnel. “Cette expérience leur permet de développer leur domaine de compétence”.

Nouvelle adresse

5 postes informatiques à la disposition du public
5 postes informatiques à la disposition du public

Très à l’étroit dans ses locaux du 118 rue Grande, le PIMMS a déménagé pour s’installer dans l’ancienne agence Siloge, place des Quatre Saisons (à côté de la Caisse d’Epargne). « Nous avons ainsi pu doubler la surface de la structure et accueillir le public dans de meilleures conditions », se réjouit Delphine Boivin, sa directrice.

Financé par l’Agglomération Seine-Eure, par l’Etat mais aussi par des partenaires privés (EDF, Enedis, Veolia, Transdev, la Poste, Eure-Habitat…), le PIMMS est ouvert au public du lundi au vendredi de 8h45 à 12h15 et de 14h00 à 17h00, sans rendez-vous.

Cinq postes informatiques y sont par ailleurs à disposition de tous, en libre accès, mais aussi pour des ateliers collectifs.

*PIMMS – place des 4 Saisons – 02 32 25 12 25Le PIMMS sur Facebook

Médiation sortante

Le Pimms sort également de ses murs ! Tout au long de la semaine, un de ses médiateurs assure une présence au bureau de poste de Val-de-Reuil afin d’aider les usagers en difficulté dans leurs démarches. «On les aide sur l’automate mais aussi parfois, on peut faire le lien avec le conseiller pour être certain qu’ils se soient bien compris.» 

 

 

Partagez :

Jardin sportif : des équipements qui font fureur !

Inauguré le 13 juillet dernier, les nouvelles structures installées au jardin sportif et au square François Mitterrand font déjà chavirer les cœurs des premiers usagers.

Véritable poumon du centre-ville, le jardin sportif dispose depuis peu, d’un crossfit, une structure combinant principalement la force athlétique, l’haltérophilie, la gymnastique et les sports d’endurance. « C’est génial pour les jeunes. Ce n’est pas dans toutes les villes que l’on voit ce genre d’équipement et gratuit en plus », énonce Jessy Andrade, originaire d’île de France, arrivé à Val-de-Reuil, il y a tout juste cinq mois. « Je n’avais jamais vu quelque chose comme ça, accessible à tous dans une petite commune », poursuit cet ancien Séquano-Dionysien (Seine-Saint-Denis), qui ne manque pas de saluer également la diversité et la richesse des équipements. « On peut travailler sur plein de muscles. J’aurais aimé, plus jeune, pouvoir profiter d’équipements comme ceux-là ».

« Le parc préféré des enfants ! »

De l’autre côté sur le square François Mitterrand, le nouveau toboggan géant se dresse fièrement à côté des autres structures et ne manque pas de faire la joie des petits mais aussi des plus grands. « Nous avons essayé plusieurs parcs dans la ville, mais c’est celui-là que nos enfants préfèrent », confient Laëtitia et Antoine Demarly accompagnés de leurs enfants Céleste, 7 ans et Hugo, 4 ans. « Les enfants adorent le toboggan ! De plus, ce parc est bien entretenu, les bancs sont à l’ombre. Nous venons du cavé et on aimerait bien plus tard avoir ce type d’équipement à côté de chez nous », conclut cette famille résidant sur le Cavé, qui malgré la petite distance, ne manque pas de revenir régulièrement pour le plus grand plaisir de leurs enfants. « C’est trop bien, car il y a un toboggan géant et un plus petit pour les petits. Il y en a pour tous les âges ! »

*Jardin sportif et square François Mitterrand – route de Louviers (près de la fontaine des Droits de l’Homme). Ouverts à tous, 7 jours / 7 jusqu’à 23h00.

L’actualité du sport à Val-de-Reuil

Au Rendez-vous des clubs

Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil Dimanche 20 septembre, Stade Jesse Owens, pour s’inscrire et pratiquer une discipline à Val-de-Reuil, ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

EDUCATEUR SPORTIF (H/F)

Cadre d'emploi : Éducateur Sportif spécialité Activité Aquatique Enjeux et Missions Rattaché(e) à la Direction Culture, Evènementiel, Sports, sous la ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil municipal du 2 Juillet 2020

Retrouvez la retransmission en différé du Conseil municipal du 2 Juillet dernier L’organisation de la séance a pris en compte ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

MAITRE NAGEUR SAUVETEUR (h/f) – été 2020

Ville ludique et sportive, elle a rénové les deux bassins de 25m et le hall d’entrée de sa piscine municipale ...
Lire La Suite…

La piscine municipale rouvre ses portes le samedi 20 juin

La piscine sera à nouveau accessible au public à partir de samedi 20 juin. Compte tenu des mesures de précaution ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…

Téléthon 2019 : le programme !

Chaque année, le premier week-end de décembre, près de 5 millions de Français participent au Téléthon. Rejoignez l’élan de solidarité ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…
15ème édition du Marathon Seine-Eure 2019

Retour en images sur la 15ème édition du Marathon Seine-Eure 2019

Cet album est pour vous. Alors, n’hésitez pas : feuilletez, téléchargez, partagez sans modération ! Pour voir l'album complet suivez ...
Lire La Suite…

Le sport à Val-de-Reuil

Le sport à Val-de-Reuil

Les sports

Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs ...
Lire La Suite…
La piscine propose un grand jeu Sauvez le lapin Alec

La piscine

La piscine sera à nouveau accessible au public à partir de samedi 20 juin. Compte tenu des mesures de précaution ...
Lire La Suite…
à Val de Reuil des activités sportives pour tous les goûts et à tout âge

Les activités sportives à Val de Reuil

De nombreuses activités sportives sont proposées par le services des sports de Val-de-Reuil ainsi que par plus de 50 associations ...
Lire La Suite…
Sport santé sur ordonnance

Sport Santé sur ordonnance

Depuis le 1er juin 2017, la Ville de Val-de-Reuil, est engagée dans le dispositif « Sport sur Ordonnance ». A ...
Lire La Suite…
Le stade couvert Jesse Owens en configuration de meeting international

Stade couvert Jesse Owens

Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des ...
Lire La Suite…
Une marée rose annoncée sur la ville le dimanche 18 mars

La Rolivaloise

« La Rolivaloise » est une course gratuite exclusivement réservée aux femmes et jeunes filles, à l’occasion de la Journée ...
Lire La Suite…
Partagez :

L’album photo des festivités du 13 Juillet 2019

Retrouvez ici toutes les images des Festivités du 13 Juillet 2019!

Cet album est pour vous. Alors, n’hésitez pas : feuilletez, téléchargez, partagez sans modération !

L’album photo

Les Festivités Du 13 Juillet 2019

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank
Partagez :

Commissariat : Ville et syndicat Unité SGP Police FO, unis, exigent plus d’effectifs

La Ville de Val-de-Reuil et le Syndicat Unité SGP Police FO partagent leur analyse de la situation de Val-de-Reuil/Louviers et demandent la nomination immédiate de policiers supplémentaires au Commissariat.

Mercredi 3 juillet 2019, à 20 heures, Frédéric DESGUERRE et Johann MAUGÉ, Secrétaire régional et Secrétaire départemental du Syndicat Unité SGP Police FO, ont été reçus en Mairie par Marc-Antoine JAMET, Maire de Val-de-Reuil, accompagné de Dominique LEGO, Adjoint en charge de la sécurité, faisant suite à la demande d’audience qui avait été adressée lundi 1erjuillet par Yves LEFEBVRE, Secrétaire général du Syndicat (tout comme il aurait accueilli positivement toute démarche similaire émanant d’autres représentants syndiqués des fonctionnaires de police).

Après s’être entretenus des faits qui se sont déroulés dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 juin 2019 devant le commissariat de Val-de-Reuil/Louviers, échangeant leurs informations, la Ville et le Syndicat ont souhaité fait part de leurs positions communes.

Partenariat solide polices nationale / municipale

Ensemble, la Ville et le Syndicat ont souligné l’efficacité du travail mené chaque jour par les agents du commissariat de Val-de-Reuil/Louviers et rappelé aussi bien les excellents rapports qui existent entre les services de la police nationale et la municipalité, en général, que le partenariat solide établi avec la police municipale rolivaloise dont le nombre des agents, le statut et les missions constituent un soutien inégalé au bénéfice de la circonscription toute entière. La Ville a rappelé sa solidarité à l’égard de tous les fonctionnaires de police et témoigné de la reconnaissance de tous les Rolivalois pour leurs policiers.

Pas un projectile ne peut être lancé, une insulte prononcée à l’encontre d’élus ou de représentants des forces de l’ordre, institutionnellement en charge de la sécurité publique et démocratiquement garants des libertés individuelles, sans porter atteinte à la Républiqueelle-même. Tout acte allant à l’encontre de ce principe, qui ne souffre aucune exception, doit être sanctionné avec la plus grande sévérité.

Mais la violence n’est parfois que la résultante de l’insuffisante crédibilité des dispositifs en place. La Ville et le Syndicat se rejoignent donc pour déplorer le manque de moyens affectés au commissariat de Val-de-Reuil/Louviers tant en matériel qu’en effectifs. Leur baisse continue depuis plusieurs années ne permet plus aux policiers qui y travaillent d’accomplir pleinement les missions qui leur sont confiées. Il faut trois personnels pour former un équipage de patrouille. Le commissariat de Val-de-Reuil n’en comptait que cinq dans la nuit de vendredi dernier, dont deux stagiaires et un adjoint de sécurité.

Courrier au Préfet et au Ministre de l’Intérieur

Cette situation extrêmement préjudicielle pour les habitants, non seulement de Val-de-Reuil, mais aussi du Vaudreuil, de Pinterville et d’Incarville, ainsi que de Louviers, devrait s’aggraver dans les jours qui viennent, une commission administrative paritaire réunie dans l’Eure en fin de semaine dernière ayant acté le départ de 9 agents sans constater l’arrivée d’un seul. En outre, un tel déséquilibre est rendu critique en raison de la mutation de plusieurs membres de l’encadrement local, en particulier celle du Commissaire. 40% des effectifs d’un commissariat qui comptait 110 fonctionnaires à l’origine sont aujourd’hui manquants. Cela n’est plus supportable.

C’est pourquoi le Syndicat Unité SGP Police FO et la Ville de Val-de-Reuil, en concertation, vont adresser au Préfet de l’Eure, puis au Ministre de l’Intérieur, un courrier exigeant l’arrivée de policiers supplémentaires pour remettre à niveau les effectifs du Commissariat de Val-de-Reuil/Louviers et éviter que se reproduisent des situations qui ne sont – souvent – que la conséquence que de la faiblesse des moyens accordés à la police.

Nos articles sur la sécurité et la tranquillité

rejoignez-nous

AGENT DE POLICE MUNICIPALE (H/F)

Cadre d'emploi : Fonctionnaire de catégorie C (Gardien de police ou Brigadier) Enjeux et Missions Placé(e) sous l’autorité du Maire ...
Lire La Suite…
Toute la journée, les agents multiplient les patrouilles à pied ou en voiture

La police municipale sur tous les fronts

Ils sont toute l’année en première ligne, de jour comme de nuit, du lundi au dimanche. En dépit du confinement, ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…

Vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité le 16 Janvier 2020 à 18h30

Le 16 Janvier à 18h30 au Théâtre de l'Arsenal, Marc Antoine Jamet, Maire, et le Conseil municipal vous présenteront leurs ...
Lire La Suite…

Un nouveau commandant chez les pompiers

À l’occasion de la Sainte-Barbe, le capitaine John Drieu a confié le commandement du centre d’incendie et de secours Val-de-Reuil/Louviers ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…

La sécurité et la tranquillité à Val-de-Reuil

Inauguration du poste de police municipale le 13 Juillet 2018

La sécurité

Ils sont au contact permanent des Rolivalois : de jour comme de nuit, les neuf policiers municipaux veillent à la ...
Lire La Suite…
Diagnostic en marchant

Le Pôle Médiation-Gestion Urbaine Sociale de Proximité (GUSP)

La médiation est un lien essentiel entre le service public et les habitants. A Val-de-Reuil où 50% de la population ...
Lire La Suite…
Partagez :

La réalité des incidents survenus dans la nuit au 27 au 28 juin

Incident à Val-de-Reuil : quand la presse normande, puis nationale, diffuse et déforme les revendications syndicales du commissariat.

Communiqué de la Ville de Val de Reuil

Un incident limité et, hélas, devenu banal quand la chaleur de l’été amène les jeunes à rester dans la rue, survenu devant le commissariat de Val-de-Reuil, dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 juin 2019, donne lieu depuis 48 heures aux exagérations et aux interprétations les plus fantaisistes. Intoxication, rumeurs et fake news, il n’est pas très difficile d’en démonter les mécanismes et d’expliquer les buts poursuivis par cette déformation sans précédent.

Acte 1 : après avoir vu dans un des cafés de la Ville, le match de football de la coupe africaine des nations, qui a vu l’Algérie battre le Sénégal par un but d’écart, un petit groupe de jeunes en cours d’identification et d’interpellation, parfaitement connus des services de la Ville, comme de ceux de la police, se dirigent vers le commissariat de Val-de-Reuil, chaussée du parc, vers 2 heures du matin. Leur activité est suivie, non par le commissariat, mais par les caméras de la Ville (visionnées par le Maire avant d’en transmettre les images aux services de police). Sept d’entre eux, vers 2h15, décident de jeter, à une distance d’une vingtaine de mètres, des pétards et des mortiers d’artifice (et non des mortiers de guerre…) volés à Evreux deux jours auparavant, probablement par des voyous locaux qui les leur ont revendus, sur la façade du commissariat. A l’intérieur de celui-ci, il n’y a pour assurer la sécurité des 100.000 habitants de l’agglomération que 5 fonctionnaires. Ils se déploient autour du bâtiment pour le protéger. Le petit groupe de jeunes n’est présent que sur un seul côté face à deux agents qu’une distance jamais inférieure à 15 mètres et une grille séparent d’eux. Le groupe se disperse et revient vers 2h30 du matin plus nombreux (environ une quinzaine) âgés de 12 à 18 ans, encapuchonnés plus que cagoules, parfois reconnaissables, pour reprendre jets de pierre et pétards. Deux fonctionnaires, venus de la BAC d’Evreux, prêtent alors main forte aux deux agents présents sur le côté du bâtiment pour disperser les jeunes. Ils disposent de flashballs dont ils ne feront pas usage. Les jeunes rentrent chez eux. Il est trois heures du matin. Le commissaire de police, prévenu par les fonctionnaires de garde, en rend compte au Maire. Le bilan de l’incident est d’une vitre cassée. Des cailloux ramassés laissent apparaitre des ADN qui vont être exploités. L’affaire est close. La nuit suivante, il ne se passe rien.

Acte 2 : avec la sous-préfète des Andelys, le maire se rend au commissariat le lendemain matin. Aucun des fonctionnaires présents au cours de la nuit n’est présent, ce qui est normal puisqu’ils sont au repos. Une femme, la numéro 2 du poste, paraît cependant passablement fébrile. Elle croit « avoir entendu quelqu’un lui dire que quelqu’un a entendu quelqu’un dire les mots Allah Akhbar », mais, sous les regards sceptiques de ses subordonnés, n’insiste pas. Il lui est expliqué qu’il y a à peu près la même relation entre les jeunes suspectés et le radicalisme qu’entre Ben Laden et le Lido de Paris. Le fond du problème apparaît alors. Des syndicalistes de police ont rejoint leurs collègues et décrivent la situation du commissariat de Val-de-Reuil : un commissaire remarquable qui s’en va à Rouen, peu de cadres, 50% des effectifs manquant, une CAP qui s’est déroulée dans la semaine et a conclu à 30 départs pour 0 arrivée au commissariat. Si une situation semble explosive, c’est bien la situation sociale. Chacun comprend que l’incident va être amplifié et utilisé pour témoigner de la grande misère de la police d’une des quatre grandes villes de l’Eure. Le Préfet, contacté par le Maire, promet des renforts pour effectuer les missions dévolues au commissariat et des effectifs supplémentaires sont en effet dépêchées la nuit suivante où, comme à l’accoutumée, il ne se passe rien.

 

Acte 3 : les syndicalistes alertent la presse et, ce qui est compréhensible, présentent leur version apocalyptique de l’incident sans en fournir aucune des clefs. Les correspondants des deux journaux locaux reprennent l’information sans contacter qui que ce soit, ni voir les images. La nouvelle, grossie, déformée, se répand sur Internet. Elle est reprise de façon très « politique » sur le figaro.net. Des milliers de commentaires haineux ou naïfs accompagnent ces publications. La fake news est lancée. Au mieux, pour ces diffuseurs, pourra-t-elle entrainer des incidents avec les mêmes jeunes flattés d’être ainsi considérés, pour trois cailloux, à l’échelle nationale. La boucle sera bouclée.

L’information est devenue en 24 heures désinformation. La rumeur peut se répandre. Il n’y a qu’une seule victime de cette conjonction de ragots et de bobards : une Ville de l’Eure dont les statistiques d’amélioration de la sécurité sont les meilleures du département. Que cela serve au moins à ce que le commissariat de Val-de-Reuil/Louviers retrouve des effectifs adaptés à ses missions. C’est la vérité qu’il fallait rétablir.

 

Nos articles sur la sécurité et la tranquillité

rejoignez-nous

AGENT DE POLICE MUNICIPALE (H/F)

Cadre d'emploi : Fonctionnaire de catégorie C (Gardien de police ou Brigadier) Enjeux et Missions Placé(e) sous l’autorité du Maire ...
Lire La Suite…
Toute la journée, les agents multiplient les patrouilles à pied ou en voiture

La police municipale sur tous les fronts

Ils sont toute l’année en première ligne, de jour comme de nuit, du lundi au dimanche. En dépit du confinement, ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…

Vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité le 16 Janvier 2020 à 18h30

Le 16 Janvier à 18h30 au Théâtre de l'Arsenal, Marc Antoine Jamet, Maire, et le Conseil municipal vous présenteront leurs ...
Lire La Suite…

Un nouveau commandant chez les pompiers

À l’occasion de la Sainte-Barbe, le capitaine John Drieu a confié le commandement du centre d’incendie et de secours Val-de-Reuil/Louviers ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…

La sécurité et la tranquillité à Val-de-Reuil

Inauguration du poste de police municipale le 13 Juillet 2018

La sécurité

Ils sont au contact permanent des Rolivalois : de jour comme de nuit, les neuf policiers municipaux veillent à la ...
Lire La Suite…
Diagnostic en marchant

Le Pôle Médiation-Gestion Urbaine Sociale de Proximité (GUSP)

La médiation est un lien essentiel entre le service public et les habitants. A Val-de-Reuil où 50% de la population ...
Lire La Suite…
Partagez :

Vous êtes sans connexion