Étiquette : commerces

Vos commerçants rolivalois en clic et collecte sur VDR e-market

En soutien aux commerçants rolivalois, la Ville a déployé une plateforme numérique pour permettre aux habitants de faire leur shopping en ligne ou simplement découvrir les trésors du commerce local. Bienvenue sur VDR e-market !

Un pantalon tendance à carreaux ou une chemise slip pour les fêtes, un coffret de pinceaux de maquillage, de produits pour le corps et le bain ou de bières artisanales 100 % rolivaloises, des friandises et des jouets pour vos compagnons à quatre pattes… C’est parti pour le shopping de Noël à Val-de-Reuil !

Depuis le 19 novembre, confortablement installés dans leur canapé, les Rolivalois peuvent savourer les plaisirs du lèche-vitrine dans leurs commerces préférés, renouer le contact avec leurs magasins fermés pendant de longues semaines.

Pour eux, la Ville de Val-de-Reuil a créé une plateforme numérique inédite de clic et collecte, en partenariat avec l’association des commerçants ASCOVAL. Plus de 60 commerçants et artisans ont déjà rejoint « VDR e-market », cette immense boutique virtuelle où les clients peuvent commander en ligne et récupérer en coup de vent leurs produits disponibles en magasin mais aussi découvrir les produits proposés dans leurs commerces.

Mobilisation immédiate

« Dès l’annonce de la fermeture des commerces non essentiels fin octobre, la Ville s’est mobilisée pour soutenir ses commerçants lourdement impactés par ce confinement », souligne Marc-Antoine Jamet. Parmi l’ensemble des mesures mises en œuvre pour les accompagner, « la création de cette plateforme numérique nous a paru essentielle ».

Intégralement financée par la Ville (pour un montant de 20 000 € auquel s’ajoute la prise en charge du coût du service de paiement en ligne pour les commerçants intéressés), cette vitrine en ligne ouverte à tous les commerçants, artisans et services qui le souhaitaient a été déployée en un temps record. « Nous sommes très satisfaits de la solution retenue : ultra-moderne, ultra-efficace, ultra-adaptée tout en étant simple d’utilisation », se réjouit le maire.

“Que des retours positifs”

Un engouement partagé par Christel Choquené, présidente de l’association des commerçants. « Nous n’avons eu que des retours positifs des commerçants qui se sont immédiatement emparés de cet outil ». Certains, en totale autonomie, d’autres (moins à l’aise dans l’univers d’internet) avec l’aide des équipes municipales de la cyberbase mobilisées à leur chevet.

« La plateforme que nous proposons a l’avantage de permettre à chacun de l’utiliser selon ses besoins », précise Stéphane Damery, responsable de l’entreprise Hexa Solution qui a développé cette solution. En plus de produits disponibles, les professionnels répertoriés peuvent ainsi indiquer leurs horaires d’ouverture, informer sur les services proposés… « les restaurants, une fois rouverts, pourront par exemple indiquer leur plat du jour, leurs menus tandis que les coiffeurs, les instituts de beauté pourront bientôt proposer la prise de rendez-vous en ligne »… Car c’est là un autre atout de « VDR e-market » : pas question de mettre fin à la plateforme une fois la crise sanitaire derrière nous. « C’est un outil qui doit perdurer à long terme pour offrir une meilleure visibilité et une plus grande attractivité à nos commerçants, nos artisans, nos services. Et donc à notre ville », insiste Marc-Antoine Jamet.

En attendant, le compte à rebours a démarré avant les fêtes de Noël. Alors, Rolivalois, un seul conseil : à vos claviers pour flâner dans vos boutiques en toute sécurité !

Mode d’emploi

La plateforme VDR e-market est disponible :

  • via internet en vous connectant sur vdremarket.fr
  • via une application smartphone, sur Google Play ou App Store : vdremarket (disponible dans les prochains jours)

Présentée sous forme de plan interactif de la ville, elle vous permet de localiser les commerces, de faire votre sélection par types de produits ou de services proposés. En un clic, découvrez toutes les informations sur chaque commerçant ou artisan.

Retrouvez les commerçants et artisans rolivalois sur vdremarket.fr

Vdr-emarket.fr

Partagez :

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre

L’organisation de la séance prend en compte le respect des gestes barrières et les recommandations émises par le gouvernement dans le cadre de l’épidémie de COVID-19.

 

Retransmission en direct du Conseil Municipal

Dès 19h sur notre page Facebook

Ordre du jour

Partagez :

La caverne de la vapote s’installe le long de l’Avenue des Falaises

 Les amateurs des saveurs peuvent se ravitailler dans la nouvelle boutique Shop Clop du centre commercial des Falaises ! Une opportunité que Jonathan Heuzé et Laura Moro ont vite saisi.

Les férus de la clope aromatique peuvent faire le plein ! Depuis le 6 novembre, Jonathan Heuzé, le fondateur de la boutique Shop Clop s’est installé le long de l’avenue des Falaises.Une onzième boutique Normande qui fait déjà des adeptes. Entre menthe, fraise ou encore brownie, il y en a pour tous les goûts !

10 ans de saveurs

Après la voie Testelet, Shop Clop prend ses quartiers devant le Factory Sports Café. Un emplacement parfait pour le gérant Jonathan Heuzé :« Il y a vraiment plus de visibilité ici. C’est une zone commerciale qui se développe de plus en plus, c’est génial ! »

Cet entrepreneur n’est pas à son premier commerce. En effet, l’aventure du vapotage a débuté il y a plus de 10 ans : « J’ai fait des études d’acheteurs et en 2011 avec Stéphanie Lebreton, on a lancé ce projet. Maintenant on compte 15 boutiques spécialisées dans toute la région. »  Depuis, son réseau s’est étendu et les affaires n’ont eu cesse de croître aux quatre coins de la Normandie.

Fraise pastèque et fruit de la passion

D’Évreux à Rouen en passant par Yvetot, les cigarettes électroniques de Jonathan battent leur plein. D’ailleurs, le siège de son entreprise se situe à Val-de-Reuil au parc des affaires. « J’aime bien cette ville, c’est dynamique », souligne le commerçant qui propose une variété d’e-liquides ainsi que le service de colis Mondial Relay. À la tête de la boutique on retrouve Laura Moro qui conseille deux goûts plutôt exotiques : « fraise pastèque ou fruit de la passion sont pas mal ! » Les deux commerçants tiennent à rassurer, même en période de crise sanitaire, les deux boutiques restent ouvertes avec des vitrines qui sont bien remplies pour refaire le plein de cartouches !

Shop Clop 1 Avenue des Falaises à Val-de-Reuil. Ouvert du lundi au samedi de 10h00 à 14h30 et de 15h30 à 19h00. Plus de renseignements à l’adresse shop-clop@orange.fr ou au 02.32.50.89.02

Shopclop est sur vdremarket.fr

Retrouvez-les sur la plate-forme des commerces rolivalois !
Vdr-emarket.fr

Partagez :

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les mercredis et vendredis. Pour y garantir la sécurité, le protocole sanitaire a été renforcé.

Masque sur le nez et attestation de déplacement en poche : les habitués du marché rolivalois étaient nombreux à répondre présent en ce bel après-midi de novembre pour faire leurs courses et aller à la rencontre des producteurs et marchands locaux. « C’est très bien que la municipalité ait décidé de maintenir le marché ouvert », expliquent deux amies rolivaloises venues trouver des fruits et légumes à bon prix.

Elles ne manquent pas de saluer les mesures prises par la Ville pour assurer la sécurité sanitaire de tous. « Même si on n’est jamais protégé à 100%, c’est une bonne chose que de voir les marchands distribuer leurs produits plutôt que chacun ne se serve. Les dispositions prises, que ce soit le gel à l’entrée, le sens de circulation ou la distanciation sociale, nous rassurent beaucoup ». Une pensée partagée par Jean-François, un résident rolivalois habitué lui aussi du marché : « Tout le monde porte le masque, tout le monde garde ses distances, il y a du gel à l’entrée pour ceux qui auraient oublié d’en mettre en sortant de la voiture et les commerçants ont l’air de jouer le jeu, c’est très bien », confie-t-il, faisant part de ses raisons de venir sur le marché plutôt que de fréquenter les grandes surfaces. « Il faut soutenir les commerces alimentaires. Avec ma compagne, on préfère de loin faire travailler les producteurs locaux plutôt que de gaver les grandes entreprises ».

Maintenir une activité

Côté commerçants, on ne manque pas de saluer l’initiative portée par la ville de maintenir son marché. « On remercie monsieur le Maire de nous permettre de continuer à garder notre activité. Si le marché est fermé, on ne peut plus travailler et après on est obligés de jeter nos productions », exprime Sylvie Philippe, maraîchère sur Martot, tout en  soulignant le sérieux des Rolivalois à l’égard du respect des mesures sanitaires prises pour garantir la sécurité de tous. « Les règles sont très respectées ici, ce qui n’est pas le cas sur tous les marchés. Les gens ici respectent les gestes barrière et personne ne touche à rien. Au final, tout le monde est content de voir ce marché maintenu ».

Même son de cloche pour Gary Bret, le fromager local : « Tout est mis en œuvre afin que toutes les mesures sanitaires soient respectées. C’est rassurant pour notre sécurité et celle de nos clients ». Une pensée partagée par la trentaine de marchands présents ce jour-là sur le marché, ravis de pouvoir maintenir leur activité et de continuer à proposer un large panel de produits à destination des Rolivalois.

 

Marché de Val-de-Reuil

Tous les mercredis et vendredis sur la Place des 4 Saison de 11h00 à 18h30.

Les actus commerces à Val-de-Reuil

Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses ...
Lire La Suite…

Vos commerçants rolivalois en clic et collecte sur VDR e-market

En soutien aux commerçants rolivalois, la Ville a déployé une plateforme numérique pour permettre aux habitants de faire leur shopping ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

La caverne de la vapote s’installe le long de l’Avenue des Falaises

 Les amateurs des saveurs peuvent se ravitailler dans la nouvelle boutique Shop Clop du centre commercial des Falaises ! Une ...
Lire La Suite…

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les ...
Lire La Suite…

Des achats de nécessité en toute sécurité

Les commerçants rolivalois peuvent avoir la conscience tranquille. Depuis lundi 2 novembre, la municipalité a renforcé le protocole sanitaire aux ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

L’emploi

L’information, l’accompagnement et la mobilisation d’un réseau d’entreprises voilà le triptyque sur lequel s’appuient Mmes Caron, Potin et De Araujo ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…

Des achats de nécessité en toute sécurité

Les commerçants rolivalois peuvent avoir la conscience tranquille. Depuis lundi 2 novembre, la municipalité a renforcé le protocole sanitaire aux abords et à l’intérieur des magasins qui continuent à accueillir du public. Les clients peuvent acheter leurs journaux et leurs gâteaux sans soucis.

Barrières, affiches, gel hydroalcoolique… Des équipements qui resteront dans les mœurs. Depuis l’annonce du gouvernement de re-confiner la population, la mairie de Val-de-Reuil a pris les devants pour renforcer le protocole sanitaire dans les commerces qui vendent des produits essentiels. Une démarche qui rassure les commerçants et leurs clients.

Affiches et marquages au sol

“Ici le nombre maximum de clients présents dans l’enceinte du magasin est limité à …” c’est que l’on peut lire sur les affiches à l’entrée de chaque commerce. Lundi et mardi après-midi, Fadilla Benamara, adjointe au maire en charge du renouvellement urbain et des commerces, Christian Avollé, adjoint en charge du cadre de vie et Nabil Gouhl, adjoint en charge des manifestations, ont fait une tournée de tous les commerces de la ville pour recueillir leurs besoins et distribuer de nouvelles affiches. “On a distribué une trentaine d’affiches qui indiquent les gestes barrières à respecter et la règle d’une personne pour 4m². Ça permet à nos commerçants de ne pas faire la police. Ce sont des signalétiques visibles et claires et tout le monde a les mêmes. C’est une caution municipale qui indique que c’est la ville qui demande aux habitants de respecter, pas aux commerces, ils ont déjà très bien géré les mois qui viennent de passer.” indique Fadilla qui veille que rien ne manque à l’appel.

En même temps, des marquages au sol ont été multipliés devant toutes les entrées où la queue est possible. Des nouvelles mesures qui enchantent Stéphanie Huang, à la tête du tabac Signal : “ça rassure, c’est très bien. On nous a donné une dizaine d’affiches, des attestations, du gel et ce matin on nous a remis des balises au sol devant l’entrée.”  Dana est venu chercher son journal et trouve que le matériel permet de “sensibiliser, et de responsabiliser les clients.” Samuel est du même avis, la file d’attente ne le stresse plus : “on est loin les uns des autres et c’est limité à trois personnes à la fois donc il y a aucun souci.” Le nouveau réparateur de téléphone, York Connect, fait respecter à la lettre les mesures à l’aide des affichettes. “C’est important, il faut faire attention, alors s’ils ignorent, je leur dis de lire ce qui est écrit. Sinon, ils ne rentrent pas ! ”

Un chemin de barrières aux abord des boulangeries

Du côté de la zone commerciale des Falaises, quatre barrières Vauban longent l’entrée de la boulangerie Covin. Après analyse des élus, seules les boulangeries ont besoin de barrières. Un choix qui fait sens selon Claude Godefroy, responsable des ateliers municipaux : ” Les barrières sont vraiment nécessaires au niveau des boulangeries, c’est là où il y a plus de files et les travailleurs mangent le midi.” La boulangère Anna Covin n’a plus besoin de faire la loi : “ça nous convient, c’est aux personnes de faire attention maintenant.”

Pierrick ressort avec un sandwich. Ce commercial se sent plus en sécurité avec les barrières : “Je viens de temps en temps quand je n’ai pas le temps de me poser pour manger. Et c’est vrai que quand il y a un peu de file, ça dissuade de se rapprocher.” Devant la boucherie BVM, les clients se régulent. Nadine est venue acheter de la charcuterie pour passer le week-end avec son mari bien au chaud devant la télévision. “Les affiches indiquent très bien le maximum de personnes à faire rentrer. Il faut vraiment avoir la tête ailleurs pour ne pas voir !”  souligne la Rolivaloise en rentrant dans le magasin.

Un peu plus loin, la boulangerie des 4 saisons note le soutien de la mairie pour les petits commerces. “C’était déjà quelque chose qu’ils ont fait pendant le premier confinement, C’est vraiment énorme, sans ça on ferait le gendarme, ça rend les choses beaucoup plus facile ! “ soulignent Anaëlle Pain et Romain Letellier les gérants boulangers qui ont en complément, fait l’acquisition de gants pour réduire au maximum les transmissions. “Depuis on ne touche plus les baguettes, sandwichs ou les gâteaux ! C’est sécurisant pour nos salariés et pour nos clients !” se ravit Anaëlle à côté du présentoir à attestations fournies par la ville.  Mireille est d’ailleurs venue chercher une religieuse pour se faire plaisir. Considérée comme personne fragile, cette Rolivaloise suit les indications à la lettre : ” Au début j’avais du mal avec les entrées et sorties qui ne sont pas les mêmes. Maintenant je suis rodée ! “

 

Retrouvez-les commerces rolivalois sur vdremarket.fr

Vdr-emarket.fr

RE-CONFINEMENT – CONDITIONS D’OUVERTURE DU MARCHÉ

Suite aux premières annonces du Président de la République, les marchés des mercredis et des vendredis seront réservés à la vente alimentaire. Ils seront maintenus sur la Place des 4 saisons aux horaires d’ouverture habituels (11h00 – 18h30). Un protocole sanitaire renforcé et des règles strictes de distanciation physique y seront appliqués :  

  • Seuls les marchands alimentaires seront autorisés à s’installer et à vendre leurs produits.
  • Une distance minimum de 5 mètres séparera chaque étal.
  • Le port du masque sera strictement obligatoire.
  • Les usagers devront utiliser la borne de distribution de gel hydro-alcoolique mise à disposition à l’entrée du marché.
  • Une entrée et une sortie uniques seront matérialisées. Un sens de circulation sera imposé aux clients.
  • Des barrières Vauban seront installées le long des étals. Les commandes devront être passées aux marchands derrière ces barrières. La manipulation des fruits et légumes par les clients est interdite.

Les téléphones ont désormais leur infirmerie

Une batterie HS ? Un écran fissuré ? Franck Meless remet à niveau les smartphones fatigués ! Installé depuis le 5 octobre sur la place des Quatre Saisons, cet ancien Parisien met à profit ses compétences avec sa nouvelle boutique “York Connect”.

C’est dans les anciens locaux du dentiste Dr Félix que Franck Meless est installé depuis début octobre. Parisien de base, il est arrivé à Val-de-Reuil il y a deux ans pour concrétiser un projet qui le tient à cœur : ouvrir sa deuxième boutique de réparation et de vente de mobiles. Chose due chose faite ! Sa boutique vient d’ouvrir ses portes !

Franck s’est découvert une passion pour la téléphonie au début de sa carrière. Après avoir obtenu un BTS en commerce international, il a décroché un stage de fin d’études à Darty : “On m’a placé au rayon téléphonie. C’est à ce moment-là que je suis tombé amoureux de l’informatique et des mobiles.” Fort de son expérience, il a cumulé les postes de vente au sein de grandes entreprises telles que Orange ou encore The Case et s’est formé en réparation par la suite. Pendant un an, il a parcouru l’Europe pour former des réparateurs et a décidé de changer de vie pour devenir Rolivalois : “J’ai ouvert la première boutique York Connect à Choisy-le-Roi en 2018, mais je voulais partir de la région Parisienne. J’ai alors découvert Val-de-Reuil par une simple recherche sur internet. Ma femme est Normande, cette ville nous a tout de suite plu, c’est calme, il y a de la verdure.”

Outre la réparation et la vente de téléphones, York Connect regorge d’une large gamme d’accessoires pour toutes les marques de téléphones allant des écouteurs aux chargeurs et même à l’impression de photos pour personnaliser les coques ! On peut même venir réparer sa trottinette électrique ou sa montre connectée !  Le commerçant propose également plusieurs services tels que Money Gram, UPS, Pick UP colis ou encore Relais colis. En prime, le commerçant récupère les ordinateurs et les téléphones pour les reconditionner, une belle manière de lutter contre l’obsolescence programmée !

York Connect Place des Quatre Saisons 27100 à Val-de-Reuil (à côté de l’entrée d’Auchan, à gauche)

Ouvert du lundi au samedi de 11h à 21h et le dimanche de 11h à 18h.

Plus de renseignements au 09.71.39.95.59  ou au 06.51.30.59.37 ou sur le compte instagram et snapchat @yorkconnecte

 

La Ressourcerie reprend vie

Bonne nouvelle pour les fidèles de la Ressourcerie : la boutique rolivaloise a rouvert ses portes il y a quelques jours. Ici, meubles et objets en tout genre n’attendent plus que vous pour commencer leur seconde vie.

Parois en plexiglas à la caisse, masques et visières, nombre de clients limité... à la Ressourcerie, on ne lésine pas avec la sécurité
Parois en plexiglas à la caisse, masques et visières, nombre de clients limité… à la Ressourcerie, on ne lésine pas avec la sécurité

Vous l’attendiez avec impatience ? La Ressourcerie vous accueille à nouveau dans ses locaux du centre commercial des Falaises. Pour protéger ses salariés et accueillir ses clients en toute sécurité, la structure a mis en œuvre d’importantes mesures de précaution : gel hydroalcoolique, masques pour les salariés, sens de circulation à l’intérieur de la boutique, parois de plexiglas sur les caisses, 15 clients simultanés dans les locaux…

Du mardi au samedi

Vous pouvez désormais pousser sa porte le mardi de 13h00 à 18h00 et du mercredi au samedi de 10h00 à 18h00. « Pour l’annexe de la rue Grande, il faudra encore patienter quelques jours, le temps pour nous de mettre en place le dispositif sanitaire adapté », indique Christophe Thiessé, directeur de la structure. Elle devrait être accessible dès le courant de la semaine prochaine.

Les dépôts opérationnels

La Ressourcerie est ouverte le mardi de 13h00 à 18h00 et du mercredi au samedi de 10h00 à 18h00.
La Ressourcerie est ouverte le mardi de 13h00 à 18h00 et du mercredi au samedi de 10h00 à 18h00.

En attendant, les clients peuvent également apporter leurs marchandises qu’elles souhaitent confier à la Ressourcerie chaque matin, du mardi au samedi, de 9h00 à 12h00, dans la boutique principale.

Et pour ceux qui ne peuvent se déplacer, le service d’enlèvement des marchandises à domicile est à nouveau opérationnel. Equipés de combinaison, de masques et de gants de protection, les salariés adaptent leur service aux conditions sanitaires. « Une fois récupérés, les meubles sont stockés dans notre entrepôt pendant 24 heures avant d’être pris en charge ». D’abord désinfectés, ils sont ensuite nettoyés et remis en état comme à l’accoutumée.

Retrait des colis

Quant au service « Mondial Relay », il est de nouveau disponible dans des conditions optimales de sécurité sanitaire. « Nous avons mis en place un dispositif de guichet sécurisé grâce à une ouverture créée dans le mur entre la boutique et l’entrepôt ». Ainsi, les salariés en charge de la remise des colis sont isolés dans l’entrepôt tandis que les clients retirent leurs produits directement depuis la boutique.

La Ressourcerie, située sur le centre commercial des Falaises (entrée par la voie de l’Équerre) a rouvert ses portes. Renseignements au 09 86 48 63 60

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens – 100 mesures pour protéger, accompagner, déconfiner en toute sécurité

à lire également

* Page 6 50 000 masques distribués à tous les Rolivalois
* Page 9 Sous les masques, la solidarité
* Page 9 Coup de pouce aux familles
* Page 11 A la crèche, les bébés cocoonés et protégés
* Page 12 Aux écoles, les grands moyens !
* Page 15 Sécurité maximale à l’Espages
* Page 19 Facebook Live : le plébiscite !
* Page 20 Accès à la mairie : mode d’emploi
* Page 23 Garder la ville propre
* Page 24 Commerce : l’union fait la force
* Page 25 Grand retour du marché
* Page 28 Attention, travaux !
* Page 30 Marc-Antoine Jamet réélu avec 90 % des voix
* Page 31 Les visages du nouveau conseil municipal

Votre magazine

 

Votre magazine Val de Reuil_Infos

Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°14 Septembre - Octobre - Novembre 2019

Val de Reuil_Infos N°14 Septembre – Octobre – Novembre 2019

En une de ce numéro : Aux écoles, les grands moyens ! Zoom sur les travaux, les équipements et nouveautés ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°13 Juillet - Août - Septembre 2019

Val de Reuil_Infos N°13 Juillet – Août – Septembre 2019

En une de ce numéro : Plongez dans le tourbillon de l’été ! Pleins feux sur les rendez-vous et animations ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°12 Avril - Mai - Juin 2019

Val de Reuil_Infos N°12 Avril – Mai – Juin 2019

En une de ce numéro : Le Conseil des Sages ouvre une nouvelle page - Les Seniors rolivalois appelés aux ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°11 Février - Mars 2019

Val de Reuil_Infos N°11 Février – Mars 2019

En une de ce numéro : À la rencontre de Rolivaloises d’exception : Interviewées par des jeunes Rolivalois, cinq femmes ...
Lire La Suite…
Chargement…

La vie commerçante reprend ses quartiers

A Val-de-Reuil, les différents commerces reprennent du service et accueillent, depuis le début de la semaine dernière, un grand nombre de Rolivalois.

Depuis le 11 mai, la vie rolivaloise reprend des couleurs. Dans la rue Courtine, au centre commercial des falaises, sur la place des 4 Saisons ou encore à proximité de la gare, les rolivalois reviennent à la rencontre de leurs commerçants locaux pour acheter, chiner ou tout simplement pour prendre l’air et prendre des nouvelles.

Retrouver son métier

Au centre commercial des Falaises, Stéphanie Lesueur et Elodie Mudie, les deux gérantes de la boutique florale Aux Fleurs des Falaises, ont rouvert leur boutique un peu plus tôt que prévu. « Nous étions en train de préparer notre boutique pour la réouverture mercredi mais face à la curiosité et la demande de certains habitants, nous avons fini par reprendre dans la journée de mardi », explique Elodie Mudie, qui avec sa collègue applique à la lettre les différentes mesures prises pour assurer la sécurité sanitaire de tous. « Nous devons rester vigilants pour nos clients et nous-même. A cet effet, nous avons limité l’accès à notre boutique à deux personnes à la fois. Nous avons également installé des affiches et des pancartes explicatives sur notre devanture, un parcours fléché au sol, des petites pancartes pour inciter les personnes à ne pas toucher nos fleurs, etc. De manière générale, nos clients se montrent extrêmement compréhensifs, respectueux des mesures prises et nous encouragent », ajoute sa collègue ravie de pouvoir retrouver leur lieu de travail. « Ça fait du bien de reprendre, que ce soit pour des aspects financiers évidents mais surtout pour retrouver nos collègues, nos clients et aussi notre métier », explique Stéphanie Lesueur, qui avec sa collègue ont décidé d’adapter leur façon de travailler avec la mise en place d’un service de livraison à domicile pour les plus fragiles.

Adapter sa façon de travailler

Même son de cloche chez Courtine Optique, où la présence est limitée à trois personnes. « C’est une ambiance particulière, on essaye d’appliquer au mieux les consignes et de gérer les flux », confie Dorian Auger, le responsable de l’enseigne de lunetterie rolivaloise, qui reçoit actuellement un grand nombre de clients après 56 jours de fermeture. « La plupart de nos clients viennent pour des réparations ou des corrections de leurs lunettes de vue », précise le propriétaire des lieux soulignant la possibilité d’adapter sa façon de travailler, au vu de l’affluence. « Nous sommes dans une phase de test. Selon ce que nous observons, nous pourrions mettre en place un système de prise de rendez-vous afin de renforcer la sécurité sanitaire de tous ».

Les coiffeurs pris d’assaut

Tout comme les opticiens, les coiffeurs sont également fortement sollicités après ces 56 jours de confinement. « On n’arrête pas, on reçoit beaucoup de monde », relate Christèle Dupray, la responsable du salon Tchip Coiffure, à proximité de la galerie Vivaldi, juste à côté du restaurant « Le Sabaidee ». Tout comme dans les autres commerces, ici on ne plaisante pas avec la sécurité. « Nous avons limité l’accès à huit personnes, chacun des employés dispose d’un masque ainsi que d’une visière de protection. Nous désinfectons à chaque usage nos peignes, ciseaux, bacs de shampoing, fauteuils pour assurer un maximum de sécurité à nos clients et à nous-même », précise la gérante de ce petit salon rolivalois où attendent devant l’entrée quelques personnes, soulagés de pouvoir enfin rafraichir leur coupe de cheveux mais pas seulement. « C’est une bonne chose, on peut enfin revivre », témoigne David Lecomte, un rolivalois venu accompagner son fils pour se faire couper les cheveux. « Ça fait du bien de revoir du monde ». Un sentiment partagé par la plupart des habitants ravis de pouvoir à nouveaux accéder à l’ensemble des services et commerces rolivalois.

Retrouver les habitudes

Pour la boulangerie Thiry, qui est restée ouverte pendant la période de confinement, on se prépare également à un retour à la normale. « Jusqu’à maintenant seul le drive était ouvert pour servir nos clients. Aujourd’hui nous finissons de mettre en place les différentes mesures de sécurité sanitaire pour rouvrir notre boulangerie au public », explique Vincent Thiry, le propriétaire de cette boulangerie située entre la gare et le centre-ville, le long de l’avenue des Falaises, soulignant des habitudes de consommation différentes engendrées par le confinement. « Pendant le confinement, on vendait essentiellement du pain. On espère qu’avec la reprise, on va pouvoir retrouver nos habitués et  vendre de nouveau nos viennoiseries, pâtisseries ainsi que nos sandwichs ».

Main dans la main

Pour Christel Choquené, la présidente de l’ASCOVAL, ces premiers jours de retour à la vie « normale » se sont bien déroulés. « Tout le monde a très bien marché et tous ont respecté les consignes de sécurité sanitaire », explique-t-elle soulignant également la bonne conduite de la plupart des clients. « La plupart des Rolivalois font preuve de vigilance, de compréhension et de respect des mesures prises » poursuit-elle, profitant de l’occasion pour remercier les efforts et le soutien apportés par la Ville. « Ils nous ont donné un sacré coup de main. Que ce soit pour la mise à disposition d’affiches, d’éléments de signalétique ou encore le soutien moral, la municipalité s’est toujours montrée présente et à nos côtés. C’est génial d’avoir une telle cohésion », conclut Christel Choquene, qui espère que les fortes affluences perdureront et que les habitants qui prônaient le local pendant le confinement continueront aujourd’hui à soutenir les commerces de proximité. En effet, avec l’appui et sous la houlette de la Ville, chaque commerce a mis en place des affiches placardées sur les vitrines, pancartes explicatives à l’entrée, fléchages au sol pour qu’à Val-de-Reuil, la sécurité sanitaire soit une affaire de tous.

Les actus commerces à Val-de-Reuil

Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses ...
Lire La Suite…

Vos commerçants rolivalois en clic et collecte sur VDR e-market

En soutien aux commerçants rolivalois, la Ville a déployé une plateforme numérique pour permettre aux habitants de faire leur shopping ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

La caverne de la vapote s’installe le long de l’Avenue des Falaises

 Les amateurs des saveurs peuvent se ravitailler dans la nouvelle boutique Shop Clop du centre commercial des Falaises ! Une ...
Lire La Suite…

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les ...
Lire La Suite…

Des achats de nécessité en toute sécurité

Les commerçants rolivalois peuvent avoir la conscience tranquille. Depuis lundi 2 novembre, la municipalité a renforcé le protocole sanitaire aux ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

L’emploi

L’information, l’accompagnement et la mobilisation d’un réseau d’entreprises voilà le triptyque sur lequel s’appuient Mmes Caron, Potin et De Araujo ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…

Solidaire, la boulangerie Covin offre pains et pâtisseries

Plus que jamais à Val-de-Reuil, la solidarité se décline au pluriel. Que ce soit les services municipaux, les Rolivalois par centaines, les entreprises… chacun, à sa façon, apporte sa pierre à l’édifice solidaire pour que confinement ne rime plus seulement avec isolement.

La boulangerie Covin est de ces commerçants encore en activité qui ont choisi de se mobiliser auprès des plus fragiles : depuis plusieurs semaines, Pascal Covin et ses équipes offrent ainsi chaque jour du pain aux plus démunis. « Tous les lundis, nous fournissons 70 baguettes à l’épicerie sociale Epireuil et chaque mardi, 200 baguettes aux Restos du Cœur », indique très modestement le commerçant rolivalois qui poursuit son activité dans sa boulangerie de la zone commerciale des Falaises (son site de la rue Courtine est temporairement fermé au public).

Au chevet de nos aînés de l’Espages

Dominique Lego, adjoint au maire, récupère chaque soir, les pains spéciaux pour les apporter aux seniors de l'Espages
Dominique Lego, adjoint au maire, récupère chaque soir, les pains spéciaux pour les apporter aux seniors de l’Espages

Très sensible également à la situation de nos aînés « confinés » à la résidence Espages, Pascal Covin a tout naturellement proposé de remettre à la Ville, chaque soir, à la fermeture de sa boulangerie, l’ensemble des pains spéciaux qui n’ont pas été vendus dans la journée. Et c’est chaque soir le même rituel depuis quelques semaines. Dominique Lego, adjoint au maire particulièrement présent pendant cette période difficile, pousse la porte de la boulangerie, à la fermeture, pour récupérer les précieuses denrées. Masque sur le visage et gants de protections enfilés aux mains, l’élu s’improvise alors livreur de pains. « J’assure le relais entre le boulanger et nos seniors à qui je dépose chaque soir les pains offerts. Nos résidents sont vraiment heureux de cette attention si chaleureuse »

.

Pâtisseries & chocolats offerts

Le jour de Pâques, le boulanger rolivalois avait offert des chocolats à chaque résident.
Le jour de Pâques, le boulanger rolivalois avait offert des chocolats à chaque résident.

Et ce n’est pas tout. Pour donner un peu plus de convivialité et de joie à ces longues semaines d’isolement pour nos seniors, le boulanger rolivalois leur concocte chaque dimanche des pâtisseries en tout genre. « Je privilégie les pâtisseries à pâte cuite, pour lesquelles je suis sûr qu’elles ne présenteront aucun risque ». Amandines, tartelettes aux fruits, grillés aux pommes… finissent ainsi chaque dimanche midi et chaque jour férié dans les assiettes de la quarantaine de résidents de l’Espages. Pour leur grand plaisir, comme le confirme Christine Lebrun, la responsable des lieux… « Les Résidents sont très touchés par ce geste. Cela leur fait vraiment chaud au coeur».

Le jour de Pâques, Pascal Covin est même allé un peu plus loin encore en leur offrant des petits nids en chocolat tout droit venus de son laboratoire rolivalois situé au-dessus de sa boulangerie du centre commercial des Falaises.

Un quotidien difficile

À la manière du colibri, le commerçant rolivalois en est convaincu : « si chacun fait un petit bout à son niveau, nous passerons moins difficilement cette période compliquée ». Une période pendant laquelle le commerçant a vu son chiffre d’affaires baisser de moitié tandis que 18 de ses 28 salariés sont actuellement en congés ou au chômage partiel. Des salariés qui, tous, l’assure-t-il,« retrouveront leur emploi à l’issue du confinement ».

En attendant, son commerce reste ouvert 7 jours / 7 tout en redoublant les précautions sanitaires. « Nous avons mis des plexiglas devant les caisses, matérialisé des marquages au sol pour permettre de respecter les distances, utilisé les affiches mis à disposition par la Ville ». Pour protéger à la fois ses salariés et ses clients.

Actualités concernant le Coronavirus

Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses. Deux jours par semaine, trois médiateurs du CCAS réapprovisionnent les plus vulnérables tout en leur apportant du soutien. Reportage. En à peine une heure, le frigo et les placards des ...
Lire La Suite…

Une infirmière apprend aux écoliers de Louise Michel à bien porter le masque

Vendredi 6 novembre, les élèves de l'école Louise Michel ont pu poser toutes leurs questions à l'infirmière du collège Montaigne, Pascale Massines. Tout au long de la journée, la professionnelle de santé a donné des conseils aux jeunes enfants sur le port du masque. Après les gestes barrières, le port ...
Lire La Suite…

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les mercredis et vendredis. Pour y garantir la sécurité, le protocole sanitaire a été renforcé. Masque sur le nez et attestation de déplacement en poche : les habitués du marché rolivalois étaient ...
Lire La Suite…

Des achats de nécessité en toute sécurité

Les commerçants rolivalois peuvent avoir la conscience tranquille. Depuis lundi 2 novembre, la municipalité a renforcé le protocole sanitaire aux abords et à l’intérieur des magasins qui continuent à accueillir du public. Les clients peuvent acheter leurs journaux et leurs gâteaux sans soucis. Barrières, affiches, gel hydroalcoolique... Des équipements qui ...
Lire La Suite…

La vie continue à l’ESPAGES

L'équipe de l'ESPAGES se plie en quatre pour continuer à donner de la joie aux résidents. Depuis le 30 octobre, de nouvelles mesures sanitaires sont entrées en vigueur pour limiter la propagation du COVID-19, mais les sourires des ainés ne se sont pas effacés pour autant. La joie, les rires, ...
Lire La Suite…

La Médiathèque relance son drive !

Contrainte de fermer ses portes au public, la Médiathèque du Corbusier a remis en place son système de Drive. Tous les Rolivalois peuvent dès à présent se ravitailler en ouvrages sans risque! Les lecteurs n'ont pas à s'en faire ! En un coup de fil, le nouveau polar du moment ...
Lire La Suite…

Marc-Antoine JAMET, Maire de Val-de-Reuil répond à vos questions le lundi 2 novembre à 18h30

Marc-Antoine JAMET, Maire de Val-de-Reuil s'adressera aux Rolivalois et répondra en direct à vos questions, le lundi 2 novembre à 18h30 sur la page Facebook de la Ville (@valdereuilinfo).   Envoyez-nous vos questions dès aujourd'hui sur : confinementnovembre@valdereuil.fr ...
Lire La Suite…

Déclaration de Marc-Antoine JAMET, Maire de Val-de-Reuil

« Après une réunion de préparation mardi dernier avec les chefs de service de la Mairie, puis avec le Directeur Général des Services tôt ce matin, et les derniers arbitrages, samedi prochain, avec le conseil municipal, des mesures seront prises par la Ville pour accompagner le confinement décidé par le ...
Lire La Suite…

RE-CONFINEMENT – CONDITIONS D’OUVERTURE DU MARCHÉ

Suite aux premières annonces du Président de la République, les marchés des mercredis et des vendredis seront réservés à la vente alimentaire. Ils seront maintenus sur la Place des 4 saisons aux horaires d’ouverture habituels (11h00 - 18h30). Un protocole sanitaire renforcé et des règles strictes de distanciation physique y ...
Lire La Suite…
Chargement…

Janssen-Cilag : 300 personnes mobilisées pour dire non à la fermeture ! 

Près de 300 personnes, élus locaux, salariés et syndicalistes se sont réunis, ce mercredi-midi, pour exprimer leur mécontentement et leurs inquiétudes suite à l’annonce faite par le géant Américain de fermer prochainement le centre de recherche « pharmaceutique » de Janssen-Cilag.

Des blouses au sol, d’autres accrochées sur le grillage de l’entrée de l’entreprise Janssen-Cilag… La récente annonce concernant la fermeture prochaine du centre de recherche pharmaceutique du site rolivalois qui emploie actuellement 42 personnes, ne passe pas. En effet, près de 300 personnes, élus locaux (dont de nombreux élus Rolivalois), salariés de tous les secteurs et syndicalistes se sont réunis, ce mercredi midi, pour exprimer leur mécontentement et leurs inquiétudes suite à l’annonce faite par le géant américain Johnson et Johnson de recentrer son pôle recherche sur son site de Beerse, en Belgique, à une quarantaine de kilomètres à l’est d’Anvers.

Incompréhension générale

« Nous nous sommes donnés rendez-vous aujourd’hui à l’occasion du deuxième Comité Social Économique (CSE) de notre entreprise afin de sensibiliser la direction, qui est présente actuellement, de notre incompréhension, de nos inquiétudes et mécontentements face à leur décision », explique Virginie Poncelet, Senior Associate Scientist en chimie médicinale depuis 28 ans chez Janssen-Cilag. Elle revient sur l’incompréhension générale régnant au sein des salariés et leur volonté d’obtenir « les vraies raisons » de la fermeture. « On nous a avancé un licenciement économique, ce qui n’est pas acceptable », précise-t-elle soulignant la bonne santé du site rolivalois. « Quand nous recevons des mails qui nous disent que l’on fait une progression à deux chiffres depuis dix ans et qu’en plus de cela nous sommes assujettis à un bonus qui est calculé par rapport aux bénéfices de l’entreprise et que ce dernier n’a jamais été aussi élevé que depuis cette année, on ne peut pas accepter le licenciement économique ».

Un site d’excellence

Un sentiment partagé par l’ensemble des salariés qui pointent également l’excellence de leur site en matière de recherches. « Bien que l’on ait des résultats super intéressants comme la mise sur le marché de trois médicaments issus du centre de recherches de Val-de-Reuil en dix ans, on décide de fermer notre site », ironise Laurence Queguiner, employée depuis 24 ans au centre de recherche pharmaceutique, au laboratoire support en analyses. « Et pourtant, c’est nettement mieux que nos collègues belges et espagnols qui n’ont rien produit ». En effet, il faut savoir que depuis une décennie, les chercheurs rolivalois sont à l’origine de découvertes majeures comme 20 nouveaux traitements mis au point dont 3 progrès essentiels sur le VIH, les tuberculoses multi-résistantes et le cancer de la vessie. Une excellence d’ailleurs saluée et reconnue au travers de nombreuses récompenses internationales prestigieuse, dont la désignation du « chercheur européen de l’année » il y a dix ans et le Prix Galien en 2016.

10 postes par an crées à l’échelle nationale

Enfin, au cœur des discussions la question du devenir des chercheurs inquiète. « Nous exerçons des métiers extrêmement spécifiques. Il y a tout au plus, dix créations de postes par an à l’échelle nationale », indique Virginie Poncelet rappelant la suppression prochaine de 42 postes soit 4 années d’embauche à l’échelle nationale, et qui attend comme tout le monde une attention, une écoute de la part de la direction. « On attend que les primes de licenciements soient en accord avec ce que nous avons donné à l’entreprise depuis toutes ces années, que les personnes embauchées récemment puissent repartir dignement, et que l’entreprise accompagne les personnes dans leur reclassement ou recherche d’emploi ». Une inquiétude, d’autant plus grande qu’à l’heure actuelle, cette annonce de fermeture a déjà des répercussions sur le tissu économique local avec la perte d’environ une vingtaine de postes chez les entreprises prestataires. Selon les réponses de la direction, les salariés de Janssen-Cilag se réservent le droit d’engager d’autres actions à venir. Affaire à suivre…

Les actus commerces à Val-de-Reuil

Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses ...
Lire La Suite…

Vos commerçants rolivalois en clic et collecte sur VDR e-market

En soutien aux commerçants rolivalois, la Ville a déployé une plateforme numérique pour permettre aux habitants de faire leur shopping ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

La caverne de la vapote s’installe le long de l’Avenue des Falaises

 Les amateurs des saveurs peuvent se ravitailler dans la nouvelle boutique Shop Clop du centre commercial des Falaises ! Une ...
Lire La Suite…

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les ...
Lire La Suite…

Des achats de nécessité en toute sécurité

Les commerçants rolivalois peuvent avoir la conscience tranquille. Depuis lundi 2 novembre, la municipalité a renforcé le protocole sanitaire aux ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

L’emploi

L’information, l’accompagnement et la mobilisation d’un réseau d’entreprises voilà le triptyque sur lequel s’appuient Mmes Caron, Potin et De Araujo ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…

Pizza Del Arte : un nouveau départ !

Après vingt années passées dans les milieux de la grande distribution, Michel Fremont et sa compagne Sirirak Boungnaseng ont décidé de changer de vie en reprenant l’enseigne Pizza Del Arte de Val-de-Reuil.

Troquer le stress de la vie parisienne et le monde de la grande distribution pour un peu plus de calme et de liberté, c’est le défi que se sont lancés Michel Frémont et sa compagne Sirirak Boungnaseng, les deux nouveaux propriétaires de la franchise Pizza del Arte située sur la zone commerciale des Clouets. En effet, après avoir passé une vingtaine d’années dans le monde de la grande distribution comme responsable d’enseigne national chez Brossard, directeur de centrale chez William Saurin ou encore Francine, Michel Fremont a décidé de quitter le monde des géants pour se lancer dans le monde de l’entreprenariat et des franchises. Une idée partagée par sa compagne qui souhaitait également rompre avec son quotidien.

Accéder plus vite au monde de l’entreprenariat

« Cela faisait plusieurs années que l’idée de passer à mon compte me trottait dans ma tête. En 2018, une occasion s’est présentée et j’ai décidé de quitter mon poste chez Francine pour me lancer dans cette nouvelle aventure », explique Michel Fremont à l’initiative de ce changement de vie. « Je me suis orienté vers les franchises, car arrivant sur le tard, cela me permettait d’accéder plus rapidement au monde de l’entreprenariat. Le choix de l’enseigne s’est fait très rapidement par rapport aux hommes rencontrés ». C’est en ce sens que Michel Fremont et Sirirak Boungnaseng suivront une formation dispensée par l’enseigne Pizza Del Arte durant entre 2018 et 2019 et obtiendront son examen d’entrée leur donnant le droit de d’acquérir par la suite un ou plusieurs restaurants de l’enseigne.

Quitter le stress de la vie parisienne

« A l’issue de cette formation, nous avons prospecté différents sites à travers la France, car nous souhaitions rompre avec le quotidien et le stress de la vie parisienne », confie ce néophyte de l’entreprenariat évoquant leur choix d’implantation. « Le hasard a fait que le propriétaire du restaurant rolivalois, avec qui nous avions de très bons contacts suite à un stage d’immersion effectué chez lui, vendait son restaurant ». Un choix qu’il ne regrette aucunement car depuis l’acquisition  du restaurant rolivalois spécialisé dans la cuisine italienne, Michel Fremont et Sirirak Boungnaseng renoue avec la simplicité, les relations de proximité, la nature et surtout une bonne dose de lliberté.

Les actus commerces à Val-de-Reuil

Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses ...
Lire La Suite…

Vos commerçants rolivalois en clic et collecte sur VDR e-market

En soutien aux commerçants rolivalois, la Ville a déployé une plateforme numérique pour permettre aux habitants de faire leur shopping ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

La caverne de la vapote s’installe le long de l’Avenue des Falaises

 Les amateurs des saveurs peuvent se ravitailler dans la nouvelle boutique Shop Clop du centre commercial des Falaises ! Une ...
Lire La Suite…

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les ...
Lire La Suite…

Des achats de nécessité en toute sécurité

Les commerçants rolivalois peuvent avoir la conscience tranquille. Depuis lundi 2 novembre, la municipalité a renforcé le protocole sanitaire aux ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

L’emploi

L’information, l’accompagnement et la mobilisation d’un réseau d’entreprises voilà le triptyque sur lequel s’appuient Mmes Caron, Potin et De Araujo ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste – Au stade Jesse Owens, un équipement moderne pour jouer par tous les temps

à lire également

* Page 6 Coup d’envoi pour le terrain de football synthétique
* Page 8 1000 arbres de plus pour Val-de-Reuil
* Page 9 L’avenue des Falaises new look
* Page 11 Attention, travaux !
* Page 11 Le magasin ACTION dans les starting blocks
* Page 13 Avec la procureure, priorité à la sécurité
* Page 14 Le nouveau visage de la rue Grande
* Page 17 Humando : objectif emploi !
* Page 19 À l’école, c’est petit déj bio
* Page 23 DOSSIER SPÉCIAL – Les jeunes Rolivalois prennent la plume autour du développement durable
* Page 29 Toutes à la Rolivaloise le 8 mars
* Page 30 Carnaval, à vos costumes !
* Page 30 Le meeting d’athlétisme en piste
* Page 34 À la Cyberbase, le numérique pour tous

Votre magazine

Télécharger votre magazine

 

Votre magazine Val de Reuil_Infos

Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°14 Septembre - Octobre - Novembre 2019

Val de Reuil_Infos N°14 Septembre – Octobre – Novembre 2019

En une de ce numéro : Aux écoles, les grands moyens ! Zoom sur les travaux, les équipements et nouveautés ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°13 Juillet - Août - Septembre 2019

Val de Reuil_Infos N°13 Juillet – Août – Septembre 2019

En une de ce numéro : Plongez dans le tourbillon de l’été ! Pleins feux sur les rendez-vous et animations ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°12 Avril - Mai - Juin 2019

Val de Reuil_Infos N°12 Avril – Mai – Juin 2019

En une de ce numéro : Le Conseil des Sages ouvre une nouvelle page - Les Seniors rolivalois appelés aux ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°11 Février - Mars 2019

Val de Reuil_Infos N°11 Février – Mars 2019

En une de ce numéro : À la rencontre de Rolivaloises d’exception : Interviewées par des jeunes Rolivalois, cinq femmes ...
Lire La Suite…
Chargement…

Marché de Noël : demandez le programme !

Le traditionnel marché de Noël de Val-de-Reuil prend ses quartiers sur la place des 4 saisons dès jeudi. Quatre jours d’animations en tout genre pour petits et grands.

À Val-de-Reuil, depuis le lancement des illuminations, c’est déjà Noël ! Alors que les jours raccourcissent, que les premiers frimas hivernaux commencent à se faire sentir, chaque soir, dès la nuit tombée, la Ville brille et scintille. Sur l’avenue des Falaises, rue Courtine et chaussée de la Voie Blanche, au rond-point des Clouets, devant la Mairie…, sapins, étoiles et flocons lumineux forment un joyeux paysage annonçant les réveillons qui approchent. Jamais il n’y aura eu autant de décorations et de motifs (à la consommation modérée en électricité grâce aux équipements LEDS).

La magie de Noël dans laquelle est plongée Val-de-Reuil depuis plusieurs semaines connaîtra son point d’orgue cette semaine avec le lancement du traditionnel marché de Noël, ce jeudi 12 décembre. Sous la houlette de l’Ascoval (association des commerçants rolivalois), soutenue et accompagnée par la Ville et l’Agglomération, les chalets du marché de Noël ouvriront leurs volets jusqu’à dimanche sur la place des Quatre Saisons. Petit tour d’horizon d’un événement incontournable placé sous le signe des animations.

30 exposants tous azimuts

30 exposants rejoindront le marché de Noël pendant quatre jours
30 exposants rejoindront le marché de Noël pendant quatre jours

Pour cette édition 2019, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands afin que cet événement soit inoubliable et ravisse les Rolivalois, leurs voisins ou leurs visiteurs. Chacun y trouvera son bonheur sur les étals des 30 exposants qui animeront ce somptueux village éphémère.

Fleurs, bijoux, jouets, vêtements, décorations, bibelots, produits de beauté, gourmandises…, autant de trésors qui feront, pour tous les budgets, de magnifiques idées de cadeaux.

Nocturne le 13 décembre

30 exposants investiront les chalets... jusqu'à minuit le 13 décembre
30 exposants investiront les chalets… jusqu’à minuit le 13 décembre

Tout a été prévu pour permettre à chacun de prolonger sa promenade et flâner entre les chalets : des plateaux de fromage et charcuterie, crêpes et autres spécialités seront proposés tout au long de la manifestation tandis qu’une tartiflette géante (traditionnelle ou au saumon) invitera petits et grands à se restaurer, sur des airs de musique, tout en sillonnant les stands qui resteront ouverts, jusqu’à minuit le vendredi 13 décembre.

 

Patinoire gratuite en plein air

Pendant ces quatre jours exceptionnels, la place des Quatre Saisons sera le lieu de toutes les animations pour toutes les générations et, notamment, une patinoire de 150m2, 100 % gratuite y prendra à nouveau ses quartiers. Seule obligation : prévoir des gants (casques et patins sont fournis par la Ville) pour enchaîner les triples axels sur la glace. Attention : la patinoire sera réservée aux scolaires le jeudi 12 et vendredi 13 décembre de 10h00 à 12h00. Tout public l’après-midi.

Une avalanche de surprises

Un magnifique carrousel emmènera les enfants dans la magie des chevaux de bois
Un magnifique carrousel emmènera les enfants dans la magie des chevaux de bois

De nombreuses autres surprises viendront agrémenter le marché :

  • fanfares, orchestres et groupes de musique se succèderont pendant quatre jours
  • les petits chevaux d’antan feront tourner la tête des plus petits entraînés dans la ronde d’un majestueux carrousel lui aussi gratuit
  • les balades en calèche et autres photos avec le Père Noël plongeront petits et grands dans cette magie de Noël
  • les artistes de la compagnie Sakade emmèneront les plus jeunes au pays des contes les 14 décembre à 11h et 16h30 et le 15 décembre à 10h, 12h et 15h.
  • Pour les amateurs de loisirs créatifs qui voudraient décorer leur petit nid douillet, leur « chez eux » ou leur table de fête aux couleurs de Noël, des ateliers seront proposés pendant quatre jours.
  • Après avoir écrit leur lettre au Père Noël, les petits pourront la déposer dans la boîte aux lettres "spécial Noël"
    Après avoir écrit leur lettre au Père Noël, les petits pourront la déposer dans la boîte aux lettres “spécial Noël”
    Avis enfin aux retardataires qui n’auraient pas encore envoyé leur lettre au Père Noël, de petits lutins aux talents de scribe et de facteur seront sur la place des Quatre saisons le 12 décembre de 16h00 à 18h00, le 13 décembre de 12h00 à 14h00, le 14 décembre de 11h00 à 12h00 et de 16h à 18h, le 15 décembre de 10h00 à 12h00 et de 14h à 16h. Avec eux, chacun pourra écrire le traditionnel courrier qui certifie qu’il a été bien sage avant de le glisser dans notre boîte aux lettres en connexion privilégie avec la Laponie, les rennes et le grand Nord…

Spectacles à profusion

Le marché de Noël rolivalois, c’est aussi une avalanche de spectacles :

  • le 13 décembre aux alentours dès 17h30, le Père Noël fera son entrée en fanfare sur la place des Quatre Saisons, accompagné d’une meute de mascottes sorties tout droit de vos dessins animés préférés. Ils s’attarderont parmi les visiteurs sur la place centrale du marché pour admirer avec eux un feu d’artifice et sa féérie de couleurs et de lumières dès 18h30.
  • Un ours polaire tout en glace prendra vie au milieu de la place des 4 Saisons le 14 décembre
    Un ours polaire tout en glace prendra vie au milieu de la place des 4 Saisons le 14 décembre

    le lendemain, 14 décembre, à 16h00, place au sculpteur sur glace, Sébastien Dieu, qui donnera vie en public à un ours polaire unique en son genre, façonné en glace. A découvrir jusqu’à la clôture du marché de Noël le lendemain.

  • après les tours de magie proposés au fil de la journée du samedi sur la place des 4 saisons et chez les commerçants de la ville, c’est un spectacle d’acrobaties signé Equilibro qui investira les lieux le 15 décembre à 15h30.

*Horaires du marché de Noël : jeudi 12 décembre de 10h00 à 19h00 ; vendredi 13 décembre de 10h00 à minuit ; samedi 14 et dimanche 15 décembre de 10h00 à 18h00.

 

 

Clip’in : 30 ans de bijoux et cadeaux

Depuis 30 ans, Thierry Lechevalier tient les rênes de Clip’In, sa boutique de bijoux / cadeaux blottie sur la place des 4 Saisons. 30 ans d’une passion débordante pour sa ville et sa caverne d’Ali Baba. Rencontre.

Entre Thierry Lechevalier et les bijoux, c’est l’histoire de toute une vie. Une vie de commerçant non sédentaire aux quatre coins de France et d’ailleurs qui l’a mené un jour jusqu’à Val-de-Reuil, sa ville d’adoption qu’il affectionne tout particulièrement. « Cela fait 38 ans que je suis dans le commerce, dont 8 ans de non sédentaire. J’ai beaucoup bougé en faisant les marchés où j’ai vendu des bijoux dans le sud de la France et aux Baléares aussi ». Jusqu’à ce retour aux sources normandes pour ce Havrais d’origine qui a passé son enfance à Vernon.

« J’avais des amis à Val-de-Reuil qui venaient vendre leurs produits sur le marché de cette ville ». C’est là qu’il décide lui aussi de poser son étal. « La ville, la mentalité, le brassage ethnique m’ont aussitôt séduit ». A tel point qu’il décide d’y changer de vie où ouvrant sa propre boutique. « La Galerie Vivaldi était en train de se construire sur la place des Quatre Saisons, j’ai choisi de m’y installer ».

Des trésors pour toutes les générations

Clip'in, des bijoux mais aussi des cadeaux, des accessoires, des cosmétiques...
Clip’in, des bijoux mais aussi des cadeaux, des accessoires, des cosmétiques…

Nous sommes en 1989 : Clip’In voit le jour, un matin de décembre, dans un local de 40m2 empli principalement de bijoux à petits prix.« Mais pas seulement puisque je vends aussi des bijoux en argent et en plaqué or ». Très vite, les clients affluent de partout, plébiscitent cette petite boutique rolivaloise pleine de trésors pour toutes les générations, toutes les fantaisies. Si bien qu’en 1996, Thierry Lechevalier agrandit son commerce et diversifie ses activités. Clip’In devient alors une véritable caverne d’Ali Baba, entre bijoux, cadeaux en tout genre, cosmétique, petite maroquinerie, soins du corps, accessoires de mode…

Un mois d’anniversaire

La caverne d'Ali Baba de Thierry Lechevalier est installé au coeur de la Galerie Vivaldi
La caverne d’Ali Baba de Thierry Lechevalier est installé au coeur de la Galerie Vivaldi

Alors que le commerçant rolivalois s’apprête à souffler les 30 bougies de sa boutique (l’une des plus anciennes boutiques de la ville), Clip’In séduit toujours autant ses clients. Au fil des jours, au fil des heures, ils sont nombreux, très nombreux parfois, à s’engouffrer dans la galerie Vivaldi et pousser sa porte derrière laquelle se cachent bien des trésors.« C’est vrai qu’il est rare que quelqu’un sorte sans avoir trouvé son bonheur », confie humblement celui qui a bien l’intention de fêter dignement, en décembre, le trentième anniversaire de sa petite pépite. « Pour l’occasion, nous avons prévu un mois de promotions, de cadeaux et d’opérations commerciales ».

Et parce que Thierry Lechevalier a malgré tout gardé le goût de voir du pays, il continue l’été venu à poser ses bijoux sur le marché de soirée de l’Ile de Ré mais aussi sur le marché de Noël de Rouen tout au long du mois de décembre.

*Clip’In – galerie Vivaldi à Val-de-Reuil. Ouvert du mardi au samedi de 10h00 à 12h45 et de 14h45 à 19h00. Tel. 02 32 59 42 49 / 06 15 33 87 95.

 

A Val-de-Reuil, un centre auto Midas ouvre ses portes

Midas, entreprise spécialisée dans l’entretien et la réparation rapide des véhicules, a ouvert ses portes à Val-de-Reuil le 1eroctobre. A sa tête, la famille Dubreuil pour qui l’automobile n’a plus de secrets depuis plusieurs générations. Rencontre.

Plus qu’une tradition, c’est une véritable passion ! Chez les Dubreuil, on a l’automobile dans la peau, de génération en génération. A tel point qu’au fil des années, au fil des décennies, de nouveaux bébés voient régulièrement le jour à 50 km à la ronde.

Le dernier-né des Dubreuil : l’entreprise Midas, spécialisée dans l’entretien et la réparation rapide des véhicules toutes marques, ici à Val-de-Reuil. La naissance a eu lieu le 1er octobre dernier, dans un bâtiment mitoyen au garage Peugeot, situé chaussée de la Voie Blanche / route de Louviers. « Jusqu’alors, il n’y avait aucun centre auto à Val-de-Reuil. Nous avons donc décidé de mener une étude de marché qui nous a d’emblée montré qu’il y avait un besoin », indique Sylvain Dubreuil, président du groupe du même nom.

Les différents types d’interventions

Midas intervient pour l'entretien et les réparations sur toutes les marques, avec ou sans rendez-vous
Midas intervient pour l’entretien et les réparations sur toutes les marques, avec ou sans rendez-vous

En juin dernier, commence alors la construction du premier centre rolivalois sur le terrain disponible à côté de sa concession. Après un peu plus de trois mois de travaux, l’enseigne Midas est désormais opérationnelle. « Nous proposons toutes sortes de réparations mécaniques, révisions, entretiens pneumatiques, vidanges, échappements, clims…  avec ou sans rendez-vous », précise le dirigeant.

A moyen terme, quatre personnes travailleront ici au quotidien (aujourd’hui 2 salariés en plus de Ludivine, la fille de Sylvain Dubreuil qui gère le centre provisoirement), du mardi au samedi.

Une histoire de famille

En attendant, la famille Dubreuil savoure cette nouvelle naissance, 73 ans après leur première acquisition. « Tout a commencé ou presque en 1946 lorsque Citroën a implanté une succursale à Louviers. Mon père a alors pris la casquette d’agent Citroën ». A laquelle s’ajouter celle de  concessionnaire Peugeot, dans la cité drapière toujours, en 1971.

C’est en 1995 que Sylvain Dubreuil scelle ses liens avec Val-de-Reuil où il prend la direction de Peugeot. Suivront ensuite de nombreuses autres acquisitions : Elbeuf, Bourg-Achard, Louviers (Citroën), Vernon, Romilly-sur-Andelle, Gaillon… avant d’installer sa concession Citroën de Louviers, à Val-de-Reuil, sur l’avenue des Métiers. S’y greffe bientôt une concession Opel. « Au total, nous avons 160 salariés sur les différents sites ».

Et pour chapeauter toute cette belle machine, Sylvain Dubreuil s’est entouré de ses trois enfants Laurent, Ludivine et Laura… Une chose est sûre : la relève est assurée pour de longues années encore chez les Dubreuil !

*Midas – Val-de-Reuil – angle chaussée de la voie Blanche / route de Louviers (face à la station-service Auchan). Ouvert du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00 et le samedi de 9h00 à 17h00. Tel. 02 85 29 76 35.

 

 

Extinct-Eure, service de protection contre les incendies

Il y a quelques mois, Julien Fossard, un jeune rolivalois conseiller en gestion de patrimoine, a lancé sa boutique en ligne Extinct’Eure. Une enseigne spécialisée dans la protection contre les incendies.

Les aérosols à fonction extinctrice sont équivalents à un extincteur de 6kg

Les détecteurs de fumées sont obligatoires dans tous les foyers depuis 2015, en revanche il n’existe aucune législation concernant le besoin de disposer d’un extincteur. Fort de ce constat, Julien Fossard, un jeune rolivalois conseiller en gestion de patrimoine, a décidé de lancer en parallèle de son métier, sa boutique en ligne Extinct’Eure. Une enseigne spécialisée dans la protection contre les incendies et propose des aérosols à fonction extinctrice.

Éviter le drame

Agir sur un départ de feu permet d’éviter les drames

« Cette idée m’est venue après avoir rencontré un ami qui fabriquait ce type de produit », explique ce rolivalois passionné par le monde de l’entrepreneuriat et des relations humaines. « C’est à ce moment-là que je me suis rendu compte que ce genre d’équipement permettait d’aller plus loin dans la lutte contre le feu et de prévenir les drames engendrés ». En effet, 95% des foyers ne possèdent pas d’extincteur. En cas de déclaration d’incendie ou d’accident/incident motorisé, les personnes ne peuvent bien souvent que constater le feu se répandre en attendant l’arrivée des secours.

Prévenir les départs de feux

Facile d'utilisation, ces aérosols peuvent se stocker facilement et sont entièrement biodégradables
Facile d’utilisation, ces aérosols peuvent se stocker facilement et sont entièrement biodégradables

En ce sens, cet outil aux allures de gazeuse, équivalent à un extincteur traditionnel de 6kg permet d’intervenir à la source. « Il ne remplace pas l’extincteur, mais c’est un très bon complément. Il permet d’intervenir tous les types de feux et il certifié 4 ans sans besoin de vérification », indique Julien Fossard soulignant l’utilisation de son produit en complément des dispositifs existants. « Il n’empêchera pas une maison où une voiture de brûler mais il permettra de neutraliser un départ d’incendie ou du moins, de contenir sa propagation ». Une idée qui ne manque pas de séduire puisque ce dernier a écoulé près de 230 aérosols depuis le mois de juin exclusivement par le bouche à oreille.

Plus d’infos :

Extinct’Eure
9 rue Payse, 27100 Val-de-Reuil
Tel : 06 64 50 71 92
Site : www.extinct-eure.com
Page Facebook : https://www.facebook.com/ExtinctEure/

Les actus commerces à Val-de-Reuil

Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses ...
Lire La Suite…

Vos commerçants rolivalois en clic et collecte sur VDR e-market

En soutien aux commerçants rolivalois, la Ville a déployé une plateforme numérique pour permettre aux habitants de faire leur shopping ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

La caverne de la vapote s’installe le long de l’Avenue des Falaises

 Les amateurs des saveurs peuvent se ravitailler dans la nouvelle boutique Shop Clop du centre commercial des Falaises ! Une ...
Lire La Suite…

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les ...
Lire La Suite…

Des achats de nécessité en toute sécurité

Les commerçants rolivalois peuvent avoir la conscience tranquille. Depuis lundi 2 novembre, la municipalité a renforcé le protocole sanitaire aux ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

L’emploi

L’information, l’accompagnement et la mobilisation d’un réseau d’entreprises voilà le triptyque sur lequel s’appuient Mmes Caron, Potin et De Araujo ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…

Les plus grandes puces motos de France sont de retour !

Les amoureux de la moto sont attendus par dizaines de milliers ce dimanche 6 octobre, de 8h00 à 18h00, à l’occasion de la 56ème édition des puces motos du Moto-Club Les Vikings.

Alors que l’automne arrive à grands pas, Val-de-Reuil s’apprête à revêtir son blouson de cuir, dimanche prochain, pour accueillir les Puces Motos du moto-club Les Vikings. Tout comme les éditions précédentes, la ville se transformera pour cette 56ème édition en royaume des motards pour le plus grand bonheur des fondus de deux roues et de mécanique.

Près de 600 exposants et 45 000 personnes attendus

« Nous attendons entre 40 000 et 45 000 personnes et près de 600 exposants », énonce Jean-François Bachelet, l’un des trois membres fondateurs du moto-club Les Vikings soulignant quelques règles d’usage pour des transactions en toute tranquillité. « Lors d’un achat, il ne faut surtout pas oublier de relever le numéro de l’exposant. Ceci permettra pour un acheteur de retrouver plus facilement l’exposant en cas de litige ou autre. » Une idée qui facilitera grandement le suivi des transactions effectuées ce jours-là.

La caverne d’Ali baba

Avec près de 600 exposants, autant dire que cette 56ème épisode sera, comme le veut la tradition, une véritable caverne d’Ali baba pour tout amoureux des deux roues. « On trouve absolument de tout, des pièces détachées neuves et d’occasion, des moteurs, des équipements, des motos…. Il y en a pour tous les goûts », confie ce passionné du monde de la moto évoquant les courses sur routes (Road races) comme la grande nouveauté de cette 56ème édition.

John McGuinness sera présent !

En effet, suite à la disparition de Fabrice Miguet, célèbre motard normand récemment décédé en course (août 2018), les Vikings ont souhaité lui rendre hommage avec la mise en place d’une grande exposition qui se tiendra toute la journée au gymnase Léo Lagrange. L’occasion idéale pour tous de découvrir ces sports de l’extrême mais pas seulement. « Des grands noms de la discipline seront présents comme John McGuinness, ou encore Julien Toniutti, le français le plus rapide du TT », précise Jean-François Bachelet évoquant la possibilité à tous et à chacun de pouvoir s’entretenir avec ces noms de légende, prendre des photos, ou bien d’assister à des séances de dédicaces.

Grand Tournoi et tombola au profit de la fondation Miguet

En parallèle de cette exposition et de ces rencontres exceptionnelles, le moto-club Vikings organisera également un grand tournoi de course motos sur console (TT Isle of Man, PS4) ainsi qu’une tombola dont l’intégralité des bénéfices sera reversée à la fondation Miguet qui a pour objectif d’initier les jeunes pilotes à la course sur route.  « Le vainqueur du tournoi remportera un casque moto. Concernant la tombola, les billets sont fixés à 1 euros et les lots à gagner sont un petit quad, une mini-moto ainsi qu’une moto électrique ».

Parkings et consignes casques

Afin de faciliter la circulation et les accès aux puces, l’ancien collège PMF, la chaussée de Léry (entre la route de Seine et la voie de la Solidarité), et  la chaussée du Parc (entre la route des Falaises et la voie Matinale) se transformeront en parkings deux roues. « Les parkings sont gérés par des associations partenaires dont la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) », rappelle Jean-François Bachelet. « Les consignes casques sont libre. Chacun donne ce qu’il veut. L’argent récolté sera reversé au profit des associations », conclut-il soulignant le plaisir de travailler main dans la main avec la municipalité. « Nous sommes très heureux de travailler avec Val-de-Reuil. C’est un partenaire indispensable pour la qualité et la réussite de nos événements ».  À noter que les véhicules légers pourront se stationner dans le champ à côté de la Gare SNCF.

Plan de circulation

Comme à chaque édition, de nombreuses rues seront coupées à la circulation. En revanche, tout a été étudié pour qu’aucun riverain ne subisse trop de désagréments. ” Nous avons veillé à ce qu’aucun Rolivalois ne soit enclavé dans le périmètre des puces motos “, confirme Dominique Lego, adjoint au maire en charge de la sécurité. Tous pourront ainsi quitter et rejoindre leur domicile malgré la manifestation”. Petit tour d’horizon de la circulation et du stationnement ce dimanche.

Les rues interdites à la circulation

Dès vendredi, et jusqu’à dimanche soir, la circulation et le stationnement seront interdits sur :

la chaussée de Léry de la voie Dagobert à la route de Seine

la chaussée du Parc de la route de Louviers à la route de Seine

la route des Sablons de la chaussée de la Voie Blanche à la chaussée de Léry

la route de Seine de la voie de Bas à la rue du Bac

l’avenue des Falaises de la voie de la chaussée de la Voie Blanche à la chaussée des Berges

la voie de la Nation de la rue Courtine à la route des Sablons

la rue du Bac.

Le stationnement interdit

Le stationnement sera également interdit sur :

le parking de la CPAM, voie Marmaille

les parkings bas des Chalands

Comment circuler sereinement ?

Pour compenser ces restrictions de circulation, de samedi matin à dimanche soir, la circulation se fera en double sens sur les voies suivantes :

rue des Cornalisiers

voie de la Découverte

voie d’accès des parkings bas des Chalands

voie Marmaille

voie Dagobert

Les actus commerces à Val-de-Reuil

Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses ...
Lire La Suite…

Vos commerçants rolivalois en clic et collecte sur VDR e-market

En soutien aux commerçants rolivalois, la Ville a déployé une plateforme numérique pour permettre aux habitants de faire leur shopping ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

La caverne de la vapote s’installe le long de l’Avenue des Falaises

 Les amateurs des saveurs peuvent se ravitailler dans la nouvelle boutique Shop Clop du centre commercial des Falaises ! Une ...
Lire La Suite…

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les ...
Lire La Suite…

Des achats de nécessité en toute sécurité

Les commerçants rolivalois peuvent avoir la conscience tranquille. Depuis lundi 2 novembre, la municipalité a renforcé le protocole sanitaire aux ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

L’emploi

L’information, l’accompagnement et la mobilisation d’un réseau d’entreprises voilà le triptyque sur lequel s’appuient Mmes Caron, Potin et De Araujo ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…

Le premier salon des vendeurs à domicile indépendants et des artisans !

Le premier salon des vendeurs à domicile indépendants et des artisans se déroulera samedi 28 de 10h à 22h et dimanche 29 septembre de 10h à 17h au gymnase Alphonse Allais.

Claire Eperonnier, vendeuse à domicile indépendante et installée sur la commune depuis 4 ans va lancer samedi 28 et dimanche 29 septembre au gymnase Alphonse Allais, le premier salon des Vendeurs à Domicile Indépendants (VDI) et des artisans. « Cela fait plusieurs années que je fréquente différents salons de ventes à domicile mais je n’en ai jamais vu à Val-de-Reuil et de manière plus large sur le territoire de la Communauté d’Agglomération Seine-Eure », explique cette auto-entrepreneuse originaire d’île de France faisant part d’une cinquantaine d’exposants présents pour cette première édition. « Nous avons des exposants qui viennent des départements de l’Eure, Seine-Maritime, de l’Essonne ou encore des Yvelines, du Pas de Calais et d’Eure et Loire ».

Des produits pour toute la famille

Parmi la cinquantaine d’exposants, les visiteurs de la journée pourront découvrir un ensemble de produits allant de jouets pour enfants, de vêtements ou accessoires pour toute la famille, des produits de beauté, des parfums, des produits ménagers, des objets de décoration pour la maison,  et bien d’autres encore. « Il y en aura pour toute la famille », assure Claire Eperonnier soulignant également, pour parfaire la journée, la mise en place d’ateliers bien-être le samedi après-midi ainsi qu’une dégustation de mets italiens et de défilés de lingeries fines et sportives (Charlotte Lingerie et Lutimode) et de vêtements pour femmes et petite filles (Captain Tortue) le dimanche après-midi. L’occasion idéale pour faire de bonnes affaires tout en profitant d’instants de bien-être et de détente.

Tombola au profit de l’association « Ensemble pour la Vie »

Outre les animations et les bonnes affaires, les curieux de la journée pourront également participer à une grande tombola dont les bénéfices seront versés à l’association ébroïcienne « Ensemble pour la Vie » qui a pour objectif  la promotion de la santé au travers la sensibilisation du don du sang, de la moelle osseuse et des plaquettes sanguines, ainsi que l’accompagnement des familles ou proches de malades.

*Rens au 06.20.28.27.57

Les actus commerces à Val-de-Reuil

Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses ...
Lire La Suite…

Vos commerçants rolivalois en clic et collecte sur VDR e-market

En soutien aux commerçants rolivalois, la Ville a déployé une plateforme numérique pour permettre aux habitants de faire leur shopping ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

La caverne de la vapote s’installe le long de l’Avenue des Falaises

 Les amateurs des saveurs peuvent se ravitailler dans la nouvelle boutique Shop Clop du centre commercial des Falaises ! Une ...
Lire La Suite…

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les ...
Lire La Suite…

Des achats de nécessité en toute sécurité

Les commerçants rolivalois peuvent avoir la conscience tranquille. Depuis lundi 2 novembre, la municipalité a renforcé le protocole sanitaire aux ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

L’emploi

L’information, l’accompagnement et la mobilisation d’un réseau d’entreprises voilà le triptyque sur lequel s’appuient Mmes Caron, Potin et De Araujo ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…

Douce Evasion : le premier institut de beauté rolivalois !

La zone commerciale des Falaises abrite depuis quelques jours un institut de beauté : « Douce Evasion ». Rencontre.

« Mon métier, je l’adore. Ce qui me plaît par-dessus tout ? C’est apporter de l’apaisement et du bien-être dans ce monde de fous ». Esthéticienne depuis 10 ans, Adeline Damieux a tout d’une petite fée. En quelques minutes seulement, dans son espace de cocooning, elle parvient à des miracles : « couper mes clients de tous les soucis ». 

Un magasin / deux cabines de soins

La nouvelle esthéticienne utilise des produits 100 % bio et de fabrication française
La nouvelle esthéticienne utilise des produits 100 % bio et de fabrication française

Salariée pendant plusieurs années dans un institut de beauté de Tourville-la-Rivière, cette habitante du Vaudreuil a choisi de voler de ses propres ailes en créant son propre institut à Val-de-Reuil... “Il y a ici des esthéticiennes à domicile mais jusque là aucun institut. Il y avait à mon sens un vrai potentiel”. C’est ainsi que l’esthéticienne de 38 ans a ouvert mardi “Douce Evasion”, au coeur du centre commercial des Falaises.

Dans son espace d’accueil / magasin et ses deux cabines de soins, Adeline Damieux propose – épaulée de sa jeune apprentie – soins du corps et du visage, maquillage ainsi que des épilations… pour les femmes comme pour les hommes. « Les produits que j’utilise et que je vends sont 100 % bio et de fabrication française », tient-elle à préciser.

Rdv sur internet aussi

L’institut de beauté “Douce Evasion” est ouvert le lundi de 12h00 à 19h00 – du mardi au vendredi de 9h00 à 19h00 (sans interruption) et le samedi de 10h00 à 16h00.

Les soins ont lieu sur rendez-vous, lesquels peuvent être  directement pris via Internet : douce-evasion.befull.fr ; par téléphone 02 32 25 96 03 ; ou sur place au 1, avenue des Falaises.

Pendant toute la durée des travaux qui ont lieu actuellement sur l’avenue des Falaises devant le centre commercial, l’institut de beauté – comme l’ensemble des commerces de la zone – est accessible par la voie de l’Equerre, parallèle à l’avenue des Falaises.

Douce Evasion – 1 avenue des Falaises à Val-de-Reuil. 02 32 25 96 03.

L’actualité du commerce à Val-de-Reuil

Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses ...
Lire La Suite…

Vos commerçants rolivalois en clic et collecte sur VDR e-market

En soutien aux commerçants rolivalois, la Ville a déployé une plateforme numérique pour permettre aux habitants de faire leur shopping ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

La caverne de la vapote s’installe le long de l’Avenue des Falaises

 Les amateurs des saveurs peuvent se ravitailler dans la nouvelle boutique Shop Clop du centre commercial des Falaises ! Une ...
Lire La Suite…

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les ...
Lire La Suite…

Des achats de nécessité en toute sécurité

Les commerçants rolivalois peuvent avoir la conscience tranquille. Depuis lundi 2 novembre, la municipalité a renforcé le protocole sanitaire aux ...
Lire La Suite…

Un nouveau visage à la tête de l’agence Renault

Éric Tinel a repris ces derniers mois l’agence automobile Renault. Rencontre avec ce nouveau dirigeant qui propose ce samedi 29 juin une journée portes ouvertes.

Sortir de sa zone de confort, relever des challenges, tels sont les maîtres mots qui guident Éric Tinel, le nouveau gérant de l’agence Renault rolivaloise qui se nomme désormais GTE auto (Garage Tinel Éric). En effet, après 22 ans passés à la tête de son premier garage SARL Tinel basé à Andé, il a décidé d’accroître son activité en reprenant la tête l’enseigne au losange situé dans la rue Courtine. « J’ai été contacté par le groupe Gueudet, 2ème groupe français de l’automobile pour reprendre l’activité. J’ai accepté leur offre, car j’avais envie de sortir de mon train-train quotidien et de tenter une nouvelle aventure. J’aime les challenge, me remettre en question », explique celui qui a débuté comme apprenti mécanicien dans les années 80 et qui depuis a gravi les différents échelons pour devenir responsable d’agence dans les années 90. « A l’époque, lorsque le patron partait en vacances, c’est souvent à moi qu’il confiait les clés et la gérance de son garage. C’est ce qui m’a donné la confiance et l’envie d’un jour lancer ma propre affaire ».

50 000 euros d’investissement

Pour cette nouvelle acquisition, Éric Tinel n’a pas lésiné sur les moyens. En effet, ce dernier a investi 50 000 euros d’outillage pour équiper le garage pour faire face à tout type de panne. « Nous proposons tout type de réparation mécanique, de la miroiterie, du service rapide pour véhicule léger particulier ou professionnel », précise ce nouveau gérant faisant part aussi de la possibilité d’intervenir sur des camping-cars suite à l’achat d’un banc spécialement adapté à ce genre de véhicule. « Nous sommes bien sûr spécialistes Renault, mais nous accueillons toutes les marques ».

Expo de voitures anciennes

Ce samedi 29 juin, de 9h00 à 18h00, Eric Tinel et son équipe proposent une journée portes ouvertes  pour faire découvrir ses différents véhicules. « Nous aurons également une exposition de voitures anciennes et sportives avec la participation d’associations et de clubs automobiles comme le club RS de Haute-Normandie », précise le nouveau gérant rolivalois qui promet une belle journée à tous les amoureux du monde auto, ou bien de ceux qui souhaitent faire une nouvelle acquisition.
GTE auto
Rue Courtine, 27100 Val-de-Reuil
Tel : 02.32.59.17.14

Les actus commerces à Val-de-Reuil

Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses ...
Lire La Suite…

Vos commerçants rolivalois en clic et collecte sur VDR e-market

En soutien aux commerçants rolivalois, la Ville a déployé une plateforme numérique pour permettre aux habitants de faire leur shopping ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

La caverne de la vapote s’installe le long de l’Avenue des Falaises

 Les amateurs des saveurs peuvent se ravitailler dans la nouvelle boutique Shop Clop du centre commercial des Falaises ! Une ...
Lire La Suite…

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les ...
Lire La Suite…

Des achats de nécessité en toute sécurité

Les commerçants rolivalois peuvent avoir la conscience tranquille. Depuis lundi 2 novembre, la municipalité a renforcé le protocole sanitaire aux ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

L’emploi

L’information, l’accompagnement et la mobilisation d’un réseau d’entreprises voilà le triptyque sur lequel s’appuient Mmes Caron, Potin et De Araujo ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…

Val2Bio : nouvelle vitrine des produits bio et locaux !

Ouvert dans le courant du printemps, Val2Bio a été officiellement inauguré samedi soir dernier. Retour sur cette enseigne pas comme les autres où les amateurs de produits bio et locaux ont rapidement trouvé leur bonheur 

« Merci de croire et d’avoir cru en nous ». Devant un parterre d’invités, Valérie Auvray ne cachait pas son enthousiasme samedi 22 juin lors de l’inauguration officielle de Val2Bio. Avec ses cinq associés, la co-fondatrice du magasin bio indépendant installé au cœur de Val-de-Reuil se réjouit d’avoir fait le pari rolivalois pour lancer une seconde boutique bio, petite sœur de Robin des Bios à Elbeuf. C’est sur la zone commerciale des Falaises, de plus en plus prisée, que ces aficionados du bio et des produits locaux ont jeté leur dévolu ! Et bien leur en a pris… Car depuis l’ouverture de Val2Bio, le 10 avril, les clients s’y pressent sans relâche, jour après jour.

Commerces doublés en 20 ans

« Il faut absolument que ce lieu soit connu », insistait samedi Marc-Antoine Jamet. « On ne peut que vous féliciter de favoriser ainsi les circuits courts, la production locale ». 10commerce à ouvrir à Val-de-Reuil en 12 mois, Val2Bio « participe pleinement au dynamique commercial de notre ville. Nous avions 60 commerces à Val-de-Reuil au début des années 2000 ; il y en a 120 désormais. S’ils ne sont pas encore assez nombreux, ils renaissent progressivement et c’est une excellente nouvelle ». D’autant plus lorsque ces commerces contribuent au mieux-vivre. « Manger bio ou local, c’est quelque chose auquel de plus en plus de gens sont sensibles », précise Valérie Auvray.

Des fidèles déjà nombreux

Val2Bio travaille avec 34 producteurs locaux
Val2Bio travaille avec 34 producteurs locaux

Passée la ruée des premiers jours où s’ajoutaient les curieux aux adeptes du « bon », du bio et du local, la toute nouvelle boutique a rapidement trouvé sa vitesse de croisière. Et elle compte déjà ses premiers fidèles. Parmi eux, Séverine, une mère de famille rolivaloise. « Je viens au moins une fois par semaine, pour les fruits et les légumes surtout. Je sais que ce sont des produits de qualité alors je n’imagine même plus aller ailleurs ».

 Même engouement pour Elisabeth, habitante de Poses. « Je suis très attachée à consommer des produits locaux. Je suis prête à payer un petit peu plus cher pour être certaine de la qualité de ce que j’ai dans mon assiette. Et puis, on adapte les menus en fonction des prix du moment ».

 La caverne d’Ali Baba bio

Force est de constater, en sillonnant les allées, en s’attardant sur les étagères (fabriquées par une menuiserie solidaire) qu’on trouve de tout à Val2Bio : de l’entrée au dessert, en passant par les boissons, les surgelés, les produits frais mais aussi les produits d’hygiène, les cosmétiques ou encore la droguerie… « Pour l’instant, nous comptons environ 2000 références. A terme, nous devrions atteindre les 4000 ».

Val2Bio, une boutique vraiment pas comme les autres
Val2Bio, une boutique vraiment pas comme les autres

 En attendant cette montée en puissance, Val2Bio travaille aujourd’hui avec 34 producteurs locaux et régionaux.« Leurs produits partent très vite. Preuve que les clients sont vraiment en demande »,conclut Manu, l’un des salariés de Val2Bio.

Val2Bio, zone commerciale des Falaises. Ouverte 7 jours sur 7 (sauf lundi matin, jeudi matin et dimanche après-midi).

Val de Reuil_Infos N°13 Juillet – Août – Septembre 2019

En une de ce numéro : Plongez dans le tourbillon de l’été ! Pleins feux sur les rendez-vous et animations à savourer à Val-de-Reuil cet été

à lire également

* Page 2 Concert symphonique : un sublime succès !
* Page 6 La voie de l’Orée se dévoile
* Page 8 Des écoles plus sûres
* Page 10 Orange se remet au vert
* Page 10 La fibre à l’horizon
* Page 13 Fans de bio et de local
* Page 17 Quand congés riment avec chantiers
* Page 20 Les écoliers, champions de l’éco-mobilité
* Page 23 Dans le tourbillon de l’été – DOSSIER SPÉCIAL
* Page 30 Les mains vertes récompensées
* Page 35 Portrait : Florian Barbarot, un cuisinier au Top !

Votre magazine

 

Votre magazine Val de Reuil_Infos

Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°14 Septembre - Octobre - Novembre 2019

Val de Reuil_Infos N°14 Septembre – Octobre – Novembre 2019

En une de ce numéro : Aux écoles, les grands moyens ! Zoom sur les travaux, les équipements et nouveautés ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°13 Juillet - Août - Septembre 2019

Val de Reuil_Infos N°13 Juillet – Août – Septembre 2019

En une de ce numéro : Plongez dans le tourbillon de l’été ! Pleins feux sur les rendez-vous et animations ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°12 Avril - Mai - Juin 2019

Val de Reuil_Infos N°12 Avril – Mai – Juin 2019

En une de ce numéro : Le Conseil des Sages ouvre une nouvelle page - Les Seniors rolivalois appelés aux ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°11 Février - Mars 2019

Val de Reuil_Infos N°11 Février – Mars 2019

En une de ce numéro : À la rencontre de Rolivaloises d’exception : Interviewées par des jeunes Rolivalois, cinq femmes ...
Lire La Suite…
Chargement…

Conseil du 27 Mai 2019

Ordre du jour

Télécharger l’ordre du jour du Conseil

 

Retransmission en direct du Conseil Municipal

Jusqu’à présent nous utilisions un système de diffusion en direct via le site. Cependant depuis quelque temps le nombre de connexions simultanées étaient trop importantes pour permettre aux utilisateurs d’avoir une connexion de qualité (soit absence d’images, soit sauts de diffusion, soit même absence totale d’image et de son). Par exemple lors du dernier conseil des « pointes » à plus de 250 connexions simultanées ont été enregistrées ce qui dépassait largement la capacité de diffusion en direct admissible sur notre site.

Afin de pallier à ce défaut nous avons recherché une solution fiable et à faible coût. C’est ainsi que ce soir nous testons pour la seconde fois la possibilité offerte par YouTube de diffusion d’évènements en direct. Cette opportunité sans coûts supplémentaires, offre également de nouvelles perspectives si le test donne satisfaction, comme par exemple la diffusion de certains évènements.

New Com : la communication dans la peau

Après une trentaine d’années passées dans l’univers de la publicité, Dominique Marginier a souhaité lancer son entreprise New Com à Val-de-Reuil.

Voler de ses propres ailes et pouvoir laisser libre cours à sa créativité, telles sont les envies qui ont guidé Dominique Marginier pour lancer, il y a 1 an et demi,  son activité NEW COM, une entreprise spécialisée dans l’impression et le marquage publicitaire ou décoratif.

« Nous réalisons des impressions  sur tous les supports allant des enseignes LEDs, le flocage de véhicules, la signalétique, les devantures de magasins ou encore le total covering, un procédé permettant l’application d’adhésif imprimé avec un visuel ou monochrome sur des carrosseries », explique ce nouveau chef d’entreprise revenant sur son choix de quitter le monde du salariat pour celui de l’entreprenariat, il y a trois ans lors du rachat de l’entreprise vernonnaise Efficience pour laquelle il travaillait. « Je n’étais plus en accord avec mes nouveaux chefs. C’est à ce moment-là que je me suis décidé à voler de mes propres ailes ».

Peintre en lettre chez Bréard & associée

Une envie qui s’inscrit également dans la continuité de son parcours professionnel. « J’ai toujours fait ça, depuis l’âge de 16 ans », confie ce passionné d’art visuel qui a commencé à forger ses premières armes à la suite d’un concours paru dans un journal local en 1983.

« A l’époque, je ne savais pas vraiment ce que je voulais faire si ce n’est un travail en lien avec les arts visuels. Je pensais intégrer les beaux-arts jusqu’à ce que mes parents me montrent une annonce pour rentrer chez Bréard & associée. Du coup, j’ai passé le concours et j’ai été embauché », poursuit avec le sourire celui qui a appris à peindre dès qu’il a pu tenir un pinceau entre les doigts.

« J’y suis resté 12 ans, puis j’ai intégré une autre entreprise en tant que chef d’atelier sur le Neubourg avant de me lancer une première fois dans la création de ma propre entreprise ». Une aventure qui dura 17 ans mais à laquelle il manquait quelques ingrédients. « Le lieu d’implantation n’était pas idéal pour faire grandir mon entreprise et je manquais de formation en raison des évolutions et l’arrivée de nouvelles technologies dans notre domaine d’activité, comme le total covering », précise Dominique Marginier.

« En ce sens, j’ai décidé de cesser mon activité, de retrouver un travail afin de parfaire mes connaissances et mon savoir-faire  ».

Un axe parfait

Un choix qui permet aujourd’hui à Dominique Marginier de proposer un vaste ensemble de services tant pour le monde professionnel, que pour celui des particuliers. « Nous travaillons aussi bien avec des professionnels qu’avec des particuliers pour la réalisation de décorations d’intérieur ou bien l’impression de T-shirt, la création de logos ou encore la customisation de véhicules comme des voitures, des motos ou encore des bateaux », relate-t-il faisant part de sa satisfaction de s’être installé sur Val-de-Reuil.

« L’axe est parfait. Il y a beaucoup d’entreprises sur ce territoire et les axes routiers et l’axe ferroviaire nous rapprochent des grandes villes telles que Vernon, Rouen, Évreux ou encore Paris ». Une situation géographique propice au bon développement de son entreprise. « L’entreprise se porte plutôt bien, nous avons de gros clients qui nous sollicitent toute l’année », conclut Dominique Marginier faisant part tout de même de voir développer son activité auprès des particuliers.

Plus de renseignements :

NEW COM

11 voie du Testelet BOX 12

27100 Val-de-Reuil

Tel : 06.16.09.03.00 ou 09.87.32.20.57

E-mail : contact@newcompub.com

Les actus commerces à Val-de-Reuil

Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses ...
Lire La Suite…

Vos commerçants rolivalois en clic et collecte sur VDR e-market

En soutien aux commerçants rolivalois, la Ville a déployé une plateforme numérique pour permettre aux habitants de faire leur shopping ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

La caverne de la vapote s’installe le long de l’Avenue des Falaises

 Les amateurs des saveurs peuvent se ravitailler dans la nouvelle boutique Shop Clop du centre commercial des Falaises ! Une ...
Lire La Suite…

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les ...
Lire La Suite…

Des achats de nécessité en toute sécurité

Les commerçants rolivalois peuvent avoir la conscience tranquille. Depuis lundi 2 novembre, la municipalité a renforcé le protocole sanitaire aux ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

L’emploi

L’information, l’accompagnement et la mobilisation d’un réseau d’entreprises voilà le triptyque sur lequel s’appuient Mmes Caron, Potin et De Araujo ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…

Un sac écoresponsable, économique et solidaire

Une douzaine de jeunes issus de la Garantie Jeunes ont inauguré leur projet d’entreprise « Solid’Bag » en présence des partenaires affiliés.

Des sacs ont été distribués aux partenaires

Solid’Bag, « Solid pour la solidité, la solidarité et Bag pour le côté cool ! », ont confié la dizaine de jeunes de la mission locale de Val-de-Reuil-Andelle lors de l’inauguration de leur projet d’entreprise Solid’Bag, lundi 25 mars 2019 dans les locaux de la Garantie Jeunes, en présence des différents partenaires affiliés. Pour l’occasion une exposition et une remise de sacs 100 % écoresponsables, économiques et solidaires ont été mis en place et il y en avait pour tous les goûts.

Au service de l’environnement

Pour l’occasion une exposition et une remise des sacs 100 % écoresponsable, économique et solidaire a été mis en place et il y en avait pour tous les goûts.« Nous confectionnons des sacs/cabas à partir, principalement, de matières recyclées comme des papiers journaux, ou bien des livres illustrés, ou encore des bâches publicitaires qui nous sont fournies par différents organismes généreux et bienveillants tels que les associations Abri ou encore Epireuil », précise Gwen Oréal, l’une des douze jeunes issus de la Garantie Jeunes ayant participé à la création de cette entité éphémère. « Une partie de nos créations est redistribuée à nos partenaires et une autre est destinée à la revente », poursuit-elle témoignant de sa méconnaissance et de la découverte du milieu de l’Économie Sociale et Solidaire. « C’est une expérience extrêmement enrichissante. On découvre et on apprend un grand nombre de compétences. Et puis c’est utile et agréable, donc ce n’est que positif ».

La vie d’entreprise

Elle a tout d'une vraie petite entrepriseEn effet, de la conception à la réalisation en passant par la production, la communication, la vente ou encore la collecte de recyclables, ces jeunes entrepreneurs gèrent tout de A à Z. « On fait de la découpe de bâches et d’images recyclées, de la décoration, de la couture, des impressions 3d, du graphisme, de la communication, de l’assemblage, de la création des motifs etc. », détaille Romain Koleno un autre jeune participant à cette aventure humaine et solidaire. « J’aime beaucoup le travail en équipe et c’est important de développer des actions pour la préservation de notre environnement ».

Développer ses qualités

Nous confectionnons des sacs/cabas à partir, principalement, de matières recycléesUn sentiment partagé par un grand nombre de ses collègues qui ne manquent pas de souligner également les bénéfices tirés de cette expérience d’un point de vue plus personnel comme l’évoque Bodiel Demba. « Cette expérience m’a permis de me surpasser et d’affronter ma timidité. C’était un véritable challenge et cela me servira beaucoup dans ma vie professionnelle à venir ». Une expérience que les jeunes ne sont pas près d’oublier. Ils présenteront leur entreprise le 19 mai prochain au Conseil Régional de Normandie.

Programme d’action éducative et citoyenne du conseil régional de Normandie

Béatrice Courbois entourée de quelques jeunes participant au projet
Béatrice Courbois entourée de quelques jeunes participant au projet

« Solid’Bag répond à un appel à projets du Conseil Régional de Normandie autour de la thématique entreprendre en Économie Sociale et Solidaire », explique Christine Ranou, la directrice de la mission locale Val-de-Reuil-Andelle à l’égard de ce projet impliquant douze jeunes bénéficiant du dispositif Garantie Jeunes. « L’idée est mettre les jeunes en situation de micro entreprise, de leur faire découvrir le champ de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) et du développement durable », poursuit-elle soulignant le soutien de la Chambre Régionale  d’Économie Sociale et Solidaire (CRESS) dans l’accompagnement de ces jeunes entrepreneurs à réaliser ce projet d’entreprise initiée par Béatrice Courbois, conseillère technique à la mission locale. « Cela  faisait trois ans que j’avais cette idée en tête », confie la porteuse de projet. « Lorsque la région Normandie a lancé un appel au projet en ESS, nous avons saisi cette opportunité pour mettre cette idée en application avec les jeunes. » Une initiative qui n’a pas manqué de faire des émules parmi les jeunes de la mission locale. « Lorsque j’ai proposé cette idée, les jeunes ont très vite adhéré », conclut Béatrice Courbois qui n’a pas manqué de féliciter le travail et l’engagement de ces jeunes entrepreneurs en devenir.

Plus d’informations :

Si vous souhaitez acheter un sac (5euros) ou faire un don, contactez : Solid’Bag

Solid’Bag
1 rue Pierre Première
27100 Val-de-Reuil
Courriel : solidbag27@gmail.com

Les actus emploi à Val-de-Reuil

L’ESAT ouvre ses portes aux acteurs de l’emploi

Crise sanitaire oblige, les 57 travailleurs de l'ESAT rolivalois ont échangé leur rôle ce mardi 17 novembre. Pour la première ...
Lire La Suite…

Premiers pas dans la peinture

À chaque vacances scolaires, les chantiers jeunes reprennent du service ! Pendant deux semaines, huit lycéens de Marc Bloch ont ...
Lire La Suite…

La Mission Locale rolivaloise a remporté le cyclo-challenge !

Le tour des Missions Locales Normandes a été remporté par Val-de-Reuil ! Après deux semaines de pédalage, de joie et ...
Lire La Suite…

Ça pédale dur à la Mission Locale

Du 12 au 21 octobre, les 14 Missions Locales Normandes se défient à coup de pédale. Le cyclo-challenge "Tous en ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

RESPONSABLE D’ACCUEIL COLLECTIF ÉDUCATIF DE MINEURS (H/F)

Cadre d'emploi : Positionné(e) dans l’organigramme de la Direction Enfance Jeunesse Éducation (DEJE), rattaché(e) au chef de service Péri/Extrascolaire (N+2) ...
Lire La Suite…

Transdev forme ses futurs conducteurs de cars

Transdev tiendra une réunion d’information au CCAS, le lundi 12 octobre prochain à 14h00 pour présenter sa formation diplômante de ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

L’emploi

L’information, l’accompagnement et la mobilisation d’un réseau d’entreprises voilà le triptyque sur lequel s’appuient Mmes Caron, Potin et De Araujo ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…

 

Val2Bio entre en scène le 10 avril

C’est entre les murs du centre commercial des Falaises qu’ouvrira Val2Bio, le mercredi 10 avril prochain. Premier magasin rolivalois entièrement dédié aux produits bio et locaux, il devrait attirer des clients de tous horizons. 

J-8 pour la petite équipe de Val2Bio ! Autant dire que c’est l’effervescence du côté de la future boutique bio rolivaloise, première du nom :  dès 10h00 le 10 avril, les premiers clients franchiront les portes du magasin,  blotti au coeur du centre commercial des Falaises.

Une caverne d’Ali Baba du Bio

En attendant, pendant que les ouvriers s’affairent aux derniers travaux extérieurs du bâtiment, les étagères se remplissent sans relâche d’heure en heure. Biscuits, thé, café, vin, huile, miel, céréales, féculents, conserves de fruits et de légumes… il suffit de sillonner les allées de cette caverne d’Ali Baba du Bio pour avoir un petit aperçu de ce qu’on trouvera ici dans 8 jours exactement : c’est-à-dire tout ! « Effectivement, tout ce dont vous avez besoin au quotidien se trouve dans notre boutique », confirme Valérie Auvray, responsable communication de Val2Bio.

Priorité aux producteurs locaux

De l’entrée au dessert, de la viande aux produits laitiers, des légumes de saison à la bière locale, en passant par le pain, les condiments mais aussi les produits d’hygiène et de première nécessité… Les responsables de Val2Bio ont pensé à tout ; chaque produit ou presque étant estampillé bio et/ou local. « Ici, nous donnons toujours la priorité au local. Pour cela, nous travaillons avec une trentaine de producteurs locaux (NDLR : dans un périmètre de 50 km à la ronde). Et quand ce n’est pas possible, nous privilégions des produits français et de petits producteurs ». 

Val2Bio, c’est aussi un premier pas vers le 0 déchet : le vrac sera ainsi légion dans cette boutique de 250 m2 où oeuvreront au quotidien trois salariés.  « Nous aurons beaucoup de denrées en vrac pour limiter les emballages. Les gens pourront venir avec leurs bocaux et acheter riz, céréales, infusions, café, thé… en vrac », précise Valérie Auvray, impatiente d’ouvrir les portes de la nouvelle antre du bio.

Retenons donc bien la date : mercredi 10 avril !

suivre Val2Bio sur Facebook

L’actualité des commerces à Val-de-Reuil

 

Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses ...
Lire La Suite…

Vos commerçants rolivalois en clic et collecte sur VDR e-market

En soutien aux commerçants rolivalois, la Ville a déployé une plateforme numérique pour permettre aux habitants de faire leur shopping ...
Lire La Suite…
Conseil municipal - gestes barrières

Conseil Municipal du 23 Novembre 2020

Retrouvez la retransmission en direct du Conseil municipal du 23 Novembre L’organisation de la séance prend en compte le respect ...
Lire La Suite…

La caverne de la vapote s’installe le long de l’Avenue des Falaises

 Les amateurs des saveurs peuvent se ravitailler dans la nouvelle boutique Shop Clop du centre commercial des Falaises ! Une ...
Lire La Suite…

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les ...
Lire La Suite…

Des achats de nécessité en toute sécurité

Les commerçants rolivalois peuvent avoir la conscience tranquille. Depuis lundi 2 novembre, la municipalité a renforcé le protocole sanitaire aux ...
Lire La Suite…
 

Comptoir du Malt : le bon goût du Nord

Le Comptoir du Malt, un nouveau restaurant à découvrir sur la zone des Clouets ! Au menu : spécialités du Nord mais aussi pizzas, burgers, grillades… dans une ambiance chaleureuse. 

Troquer son tablier de chef de cuisine pour prendre les rênes de son propre restaurant… C’est le défi que s’est lancé Steve Hennequin. A 38 ans, il nous accueille désormais au Comptoir du Malt, son nouveau restaurant rolivalois qu’il vient tout juste d’ouvrir sur la zone des Clouets (en lieu et place de Au Wedge).

Ses premiers clients, qui ont poussé sa porte le 15 mars dernier, ont découvert un établissement totalement relooké. « Nous avons fait de gros travaux ; à tel point que nous n’avons gardé que les murs de l’ancien restaurant. Tout le reste a été refait : que ce soit dans la structure ou dans la déco », indique le nouveau restaurateur, associé dans l’aventure à Hubert Dumoleyn (qui possède déjà plusieurs comptoirs du Malt dans la région et ailleurs).

Un lieu, deux ambiances

Un message qui donne le ton !
Un message qui donne le ton !

Ici, tout a été imaginé, conçu et créé pour nous plonger dans la chaleur et la convivialité des brasseries du Nord. A la manière de ce message gravé en lettres capitales sur l’une des façades intérieures du lieu : « Le rire est à l’homme ce que la bière est à la pression » !

Envie de s’immerger dans l’effervescence des lieux ? Direction la grande salle de restaurant. Envie d’un peu plus d’intimité ? Cap sur les deux salons “cosy”. Au final, le Comptoir du Malt dispose de 184 couverts midi et soir, 7 jours sur 7 pour tous types de clients. « En semaine, le midi, on sait être très rapide pour les clients qui travaillent ; le soir et le week-end, on a des formules adaptées aux familles, aux enfants». 

24 employés en salle et en cuisine

Pour recevoir tout ce petit monde, les deux associés ont recruté 24 salariés : 12 en cuisine et 12 en salle. « Cinq d’entre eux viennent de l’Epide à Val-de-Reuil ».

Côté spécialités, le Comptoir du Malt propose toute une gamme de bières, de nombreux plats traditionnels du Nord, de la choucroute en plus d’une carte très diversifiée (grillades, burgers, pizzas, salades…). Pour tous les goûts, tous les âges et toutes les envies !

Comptoir du Malt, zone des Clouets – ruelle du coin des saules à Val-de-Reuil. Ouvert 7 jours sur 7, midi et soir. Service jusqu’à 22h30 en semaine ; 23h30 le vendredi et le samedi. 02 32 61 10 36. www.lecomptoirdumalt.fr

 

 

Pour femmes au look « tendance » !

Linda Koucha ouvre aujourd’hui sur le marché son commerce de prêt à porter féminin : Kelleshowroom. Des vêtements tendance à petits prix. 

Linda Koucha ne s’en cache pas : elle aime sa ville ! Installée depuis 4 ans à Val-de-Reuil, cette trentenaire passionnée de mode n’a donc pas hésité une seule seconde lorsqu’elle a pu, enfin, donner vie à son projet : c’est ici (et nulle part ailleurs) que verrait le jour « kelleshowroom », son commerce de prêt à porter féminin.

« La ville est très agréable ; je m’y plais beaucoup mais il manque vraiment des commerces de prêt à porter féminin ». En attendant de pouvoir ouvrir sa propre boutique rolivaloise, Linda Koucha a choisi de démarrer son activité chaque vendredi sur le marché, place des Quatre Saisons à Val-de-Reuil. « Je propose des vêtements tendance, petites et grandes tailles, à des prix raisonnables. Pour chaque tenue, je complète aussi avec les chaussures et le sac ».

Les collections de Linda Koucha sont par ailleurs visibles sur les réseaux sociaux et peuvent être envoyées aux clientes de Val-de-Reuil comme des quatre coins de France via Mondial Relay. « D’ici 3 à 4 mois, j’aurai également ouvert un site internet de vente en ligne ».

Motivée, la jeune commerçante l’est particulièrement. Il faut dire que les premiers retours des Rolivaloises qui ont eu la chance de découvrir ses collections lors de l’inauguration de Kelleshowroom dans un hôtel rolivalois en février, sont plus qu’encourageants ! Preuve donc que Linda Koucha a déjà trouvé son public… et ce n’est qu’un début !

« Je suis vraiment ravie : tout ça a pu être possible grâce notamment au soutien de Crée ta boîte ». Le dispositif porté par la Ville et ses partenaires offre un accompagnement à de nombreux Rolivalois qui souhaitent créer leur propre entreprise. Un concept qui marche ! (voir la page Rolivalois crée ta boîte)

*Kelleshowroom – chaque vendredi après-midi, place des Quatre Saisons à Val-de-Reuil. Page facebook : kelleshowroom (https://www.facebook.com/kelleshowroom/).

Vous êtes sans connexion