Étiquette : transition écologique

Devenez explorateur de votre quartier !

La Ville lance une grande opération participative à la découverte de la faune sauvage qui foisonne à Val-de-Reuil. Jusqu’au 16 mai prochain, devenez explorateur de votre quartier ! Explications. 

Vous n’y avez peut-être jamais prêté attention ! Et pourtant, dans nos rues, dans nos jardins, sur nos balcons… des centaines de petites bêtes vivent paisiblement sous nos yeux. Comme nous autres citadins, la ville est leur lieu de vie quotidien. Oiseaux en tout genre, papillons, petits rongeurs ou insectes… « Leur présence est un excellent indicateur de la qualité du cadre de vie », indique Anne Lehelloco, responsable du développement durable à la mairie de Val-de-Reuil.

Et si, en ces temps confinés, vous profitiez de l’occasion pour vous transformer en « explorateurs de votre quartier » ? Seuls ou en famille, partez à la découverte de toute cette faune sauvage, parfois invisible, qui nous accompagne tout au long du printemps.

Le principe est simple : téléchargez ou imprimez le formulaire sur lequel ont été identifiées – photos à l’appui – toutes ces espèces qui, peut-être, ont élu domicile à Val-de-Reuil (pour les Rolivalois dépourvus d’imprimante, le formulaire est disponible à l’accueil de la mairie, aux horaires d’ouverture).

Le formulaire

Une cartographie par quartier…

Vous reconnaissez une « Belle Dame » ou une « Ecaille chinée », ces papillons multicolores qui agitent leurs ailes avec grâce et légèreté… vous apercevez un « pinson des arbres » ou une « mésange bleue » posés élégamment sur une branche… A moins que ce ne soit un hérisson ou un écureuil roux qui vous surprenne dans votre quête : cochez leur présence sur la feuille d’inventaire. « Cette opération participative nous permettra d’avoir une idée plus précise de la faune présente sur la ville. Grâce à ses résultats, nous pourrons établir une cartographie par quartier ». Avant de lancer un plan d’action pour la protection, la sauvegarde et la mise en valeur de cette faune sauvage.

L’expérience débute dès aujourd’hui pour s’achever le dimanche 16 mai. Une fois votre inventaire réalisé, vous pourrez transmettre le formulaire (accompagné de photos si vous le souhaitez) à l’adresse suivante : environnement@valdereuil.fr ou le déposer à l’accueil de la mairie le lundi 17 mai au plus tard.

… Avant une exposition début juin

Dès lors, une analyse des résultats sera réalisée pour aboutir à une exposition présentée début juin à Val-de-Reuil (plus de détails dans les prochains jours). Envie de vous lancer dans l’aventure ? Ouvrez les yeux et tendez l’oreille… Le jeu en vaut la chandelle !

Partagez :

Quand moutons et abeilles s’installent en ville !

18 moutons d’Ouessant et six ruches ont pris leurs quartiers au coeur de la ville. L’objectif : protéger la biodiversité à Val-de-Reuil.  

Ils sont encore un peu farouches et se glissent dans les herbes hautes quand s’approchent les premiers curieux… Mais les nouveaux pensionnaires rolivalois semblent déjà apprécier leur tout nouveau nid douillet. Installés depuis peu sur le terrain de l’Ilôt 14 (à l’angle entre l’avenue des Falaises et la chaussée de la Voie Blanche), 18 moutons d’Ouessant paissent paisiblement sur les 3 hectares de végétation qu’ils se sont d’emblée appropriés. « Les moutons d’Ouessant sont les plus petits moutons du monde ; une race rustique très résistante qui s’adapte à toutes les températures et se contente de peu de nourriture », indique Luc Thomasset, salarié d’Eco-Mouton, entreprise avec laquelle la Ville a choisi de nouer un partenariat.

Un abri et un abreuvoir à disposition

Les moutons d'Ouessant, une race très rustique, sont les plus petits du monde
Les moutons d’Ouessant, une race très rustique, sont les plus petits du monde

Protégé par une clôture cossue et électrifiée, le jeune troupeau dispose de toutes les commodités pour s’ébattre en toute sérénité à Val-de-Reuil : il peut ainsi se blottir à loisir sous l’abri en bois mis à sa disposition et s’abreuver grâce au récupérateur d’eau de pluie installé sur le site. « Une bergère vient régulièrement s’assurer que tout va bien pour eux », précise le professionnel de l’éco-pâturage. Nathalie Peudevin, responsable du chenil municipal, garde également un œil très protecteur sur nos petits ruminants, tout en misant sur la bienveillance et le civisme des Rolivalois. « Des allées ont été créées sur le bord du terrain pour permettre aux habitants de les observer, les admirer au travers du grillage. Mais il ne faut surtout pas leur donner à manger, ni jeter le moindre déchet par-dessus la clôture ». 

L’intérêt de l’éco-pâturage

Des allées ont été créées pour permettre aux Rolivalois de mieux observer les nouveaux pensionnaires.
Des allées ont été créées pour permettre aux Rolivalois de mieux observer les nouveaux pensionnaires.

Mis en place à l’initiative de la municipalité, l’éco-pâturage présente de nombreux atouts : en plus d’être ludique et pédagogique pour les petits comme pour les plus grands (un panneau pédagogique sera d’ailleurs très prochainement installé sur le site), il est écologiquement pertinent car 100 % naturel. Il remplace en effet la tonte manuelle des espaces concernés tout en permettant de préserver la biodiversité (oiseaux et insectes ne sont plus chassés par les machines) et diminuer l’impact environnemental lié à l’entretien des lieux.

Les abeilles en renfort

Six ruches viennent d'être installées parmi les moutons sur l'Ilot 14
Six ruches viennent d’être installées parmi les moutons sur l’Ilot 14

Protéger la biodiversité, c’est aussi ouvrir les bras aux abeilles ! Depuis une dizaine de jours, six ruches – soit plus de 300 000  abeilles – ont ainsi été installées au beau milieu de l’îlot 14 où elles cohabitent en parfaite harmonie avec les moutons. Pour prendre soin de ces insectes si précieux à la biodiversité, la Ville a fait appel à François Ditta, un apiculteur voisin, ravi de poser ses protégées au coeur de la ville.

« Il nous a assurés qu’ici, toutes les conditions sont réunies pour qu’elles produisent du bon miel », précise Nathalie Peudevin. Car contrairement aux idées reçues, la ville offre un environnement particulièrement favorable aux abeilles. Tout simplement parce que pesticides et produits phytosanitaires y sont strictement interdits. La diversité de fleurs, dont la floraison est étalée toute l’année en zone urbaine, est donc sans danger pour elles et le miel produit en est encore meilleur.

«Plus il y a de fleurs et d’arbres fruitiers différents, plus le miel sera riche », insiste Nathalie Peudevin. Nul doute que les 150 cerisiers plantés autour de la Voie de l’Orée et les 150 pommiers plantés à l’écoquartier ces derniers mois feront très vite leur bonheur.

Bientôt, les Rolivalois pourront donc goûter le miel 100 % rolivalois…

L’actualité de l’environnement à Val-de-Reuil

Un film pour faire émerger des idées et sensibiliser au réchauffement climatique

Lundi après-midi, une dizaine de jeunes se sont rassemblés à la Mission Locale rolivaloise pour assister à la projection du ...
Lire La Suite…

Mois du développement durable : Les moutons de l’Îlot 14 (vidéo)

Jusqu’au 17 octobre, Val-de-Reuil fait son mois du développement durable ! Un jour, un défi, un portrait, une initiative rolivaloise ...
Lire La Suite…

Mois du développement durable : Tuto lessive maison (Vidéo)

Jusqu’au 17 octobre, Val-de-Reuil fait son mois du développement durable ! Un jour, un défi, un portrait, une initiative rolivaloise ...
Lire La Suite…

Mois du développement durable : Déplante ton slip ! (vidéo)

Jusqu’au 17 octobre, Val-de-Reuil fait son mois du développement durable ! Un jour, un défi, un portrait, une initiative rolivaloise ...
Lire La Suite…

Mois du développement durable : Le ploggeur rolivalois, Jérémy Barber (vidéo)

Jusqu'au 17 octobre, Val-de-Reuil fait son mois du développement durable ! Un jour, un défi, un portrait, une initiative rolivaloise en ...
Lire La Suite…

Val-de-Reuil fait son mois du développement durable : Programme de la semaine (vidéo)

Du 20 septembre au 17 octobre, Val-de-Reuil fait son mois du développement durable ! Un jour, un défi, un portrait, une ...
Lire La Suite…

L’environnement à Val-de-Reuil

L’écoquartier des Noés vient de remporter un nouveau prix national : le « Grand Prix Ville Durable » du concours Green Solutions Awards 2017. La distinction la plus élevée pour la France

L’environnement

Val-de-Reuil est une ville construite à la campagne. On n’y plante pas que des entreprises et des logements. Des parcs ...
Lire La Suite…
Grand prix des villes durables 2017

Le logement

L’écoquartier des Noés n’en finit pas de séduire ! A tel point que le premier écoquartier labellisé en Normandie est ...
Lire La Suite…
urbanisme

Le Plan local d’urbanisme

Vous voulez construire à Val-de-Reuil ? Vous trouverez dans cette rubrique les informations et documents nécessaires à vos démarches. LE ...
Lire La Suite…

La halle voit le jour au coeur de l’écoquartier

Les travaux de construction de la halle, au cœur de l’écoquartier, seront achevés courant octobre. Ce nouvel espace public de convivialité renforce un peu plus encore l’esprit de village qui règne dans le quartier.

Il n’y manquait plus que la halle : elle sera opérationnelle ces prochaines semaines. A l’écovillage des Nous, le premier écoquartier labellisé en Normandie, les ouvriers s’affairent sans relâche autour de la place centrale, « l’espace public le plus important de l’écovillage », comme le souligne Thibault Havard, ingénieur travaux à la Siloge (bailleur qui a porté le projet de l’écoquartier). Ici donc se dessine jour après jour un nouvel équipement public, touche finale d’un programme cité en exemple aux quatre coins de France (il a remporté de nombreux prix environnementaux).

Un équipement tout de bois et de zinc

Une halle à l'architecture épurée, dans la continuité de l'esthétique de l'écoquartier des Noés
Une halle à l’architecture épurée, dans la continuité de l’esthétique de l’écoquartier des Noés

Sous cette halle de 300 m2, construite tout de bois et de zinc, ouverte sur chacun de ses côtés, seront bientôt organisées des animations en tout genre. « Il s’agit là d’un élément majeur de développement d’activités entre l’écovillage et les autres quartiers », précise l’ingénieur. Marchés, brocantes, événements festifs… y trouveront place, dans une parfaite harmonie architecturale avec l’ensemble des 98 logements bioclimatiques qui entourent les lieux.

Dans son prolongement, une grande place arborée où cohabiteront aménagements minéral et végétal est également en cours d’aménagement.

L’esprit écoquartier

Ce dernier chantier vient renforcer un peu plus encore l’esprit de l’écoquartier, celui d’un véritable village au cœur de la ville où les 98 logements individuels et collectifs ont été répartis en trois petits hameaux, bordés d’immenses espaces verts où les vergers, où les potagers et les animaux ont droit de cité… Désormais donc, chacun de ces hameaux dispose d’un équipement spécifique : l’écocrèche à une extrémité, la chaufferie bois à l’autre et au centre cette halle publique moderne et épurée.

A découvrir dans les prochaines semaines.

L'écoquartier des Noés, c'est 98 logements bioclimatiques, une écocrèche, une chaufferie bois, des vergers et potagers, des animaux... et bientôt une halle
L’écoquartier des Noés, c’est 98 logements bioclimatiques, une écocrèche, une chaufferie bois, des vergers et potagers, des animaux… et bientôt une halle

L’actualité de l’environnement à Val-de-Reuil

Un film pour faire émerger des idées et sensibiliser au réchauffement climatique

Lundi après-midi, une dizaine de jeunes se sont rassemblés à la Mission Locale rolivaloise pour assister à la projection du ...
Lire La Suite…

Mois du développement durable : Les moutons de l’Îlot 14 (vidéo)

Jusqu’au 17 octobre, Val-de-Reuil fait son mois du développement durable ! Un jour, un défi, un portrait, une initiative rolivaloise ...
Lire La Suite…

Mois du développement durable : Tuto lessive maison (Vidéo)

Jusqu’au 17 octobre, Val-de-Reuil fait son mois du développement durable ! Un jour, un défi, un portrait, une initiative rolivaloise ...
Lire La Suite…

Mois du développement durable : Déplante ton slip ! (vidéo)

Jusqu’au 17 octobre, Val-de-Reuil fait son mois du développement durable ! Un jour, un défi, un portrait, une initiative rolivaloise ...
Lire La Suite…

Mois du développement durable : Le ploggeur rolivalois, Jérémy Barber (vidéo)

Jusqu'au 17 octobre, Val-de-Reuil fait son mois du développement durable ! Un jour, un défi, un portrait, une initiative rolivaloise en ...
Lire La Suite…

Val-de-Reuil fait son mois du développement durable : Programme de la semaine (vidéo)

Du 20 septembre au 17 octobre, Val-de-Reuil fait son mois du développement durable ! Un jour, un défi, un portrait, une ...
Lire La Suite…

L’environnement à Val-de-Reuil

L’écoquartier des Noés vient de remporter un nouveau prix national : le « Grand Prix Ville Durable » du concours Green Solutions Awards 2017. La distinction la plus élevée pour la France

L’environnement

Val-de-Reuil est une ville construite à la campagne. On n’y plante pas que des entreprises et des logements. Des parcs ...
Lire La Suite…
Grand prix des villes durables 2017

Le logement

L’écoquartier des Noés n’en finit pas de séduire ! A tel point que le premier écoquartier labellisé en Normandie est ...
Lire La Suite…
urbanisme

Le Plan local d’urbanisme

Vous voulez construire à Val-de-Reuil ? Vous trouverez dans cette rubrique les informations et documents nécessaires à vos démarches. LE ...
Lire La Suite…

Grand débat national

Dans le cadre du Grand Débat national voulu par le Président de la République, la ville ouvrira à tous la Maison de la Jeunesse et des Associations mardi 5 février à 18h30 pour une réunion d’échanges et de propositions sur les 4 thèmes fixés par l’Etat :

-La transition écologique
-La fiscalité et les dépenses publiques
-La démocratie et la citoyenneté
-L’organisation de l’Etat et des services publics

 

Vous êtes sans connexion