Étiquette : services

GESTIONNAIRE DE PAIE ET DE CARRIERES (H/F) – CDD D’UN AN

GESTIONNAIRE DE PAIE ET DE CARRIERES (H/F)

CDD D’UN AN – à pourvoir à compter du 15 août 2020

Sous l’autorité de la Directrice des Ressources Humaines, vous réalisez la paie de la saisie des éléments variables jusqu’au mandatement des salaires et des charges.

Qualités et compétences requises

Vous mettez en œuvre les procédures individuelles liées à la carrière et rédigez les actes administratifs afférents. Ces missions sont évolutives dans le cadre du projet de service.
Vous disposez :

  • d’une expérience vous permettant de justifier de vos connaissances du statut de la Fonction Publique Territoriale en matière de gestion de la paie et des carrières ;
  • Au-delà de vos connaissances, votre adaptabilité, vos capacités d’apprentissage et d’analyse, votre aptitude au travail en équipe et en autonomie sont indispensables.
  • La maîtrise des outils informatiques est attendue. La connaissance du logiciel CIRIL serait un atout.

Conditions d’exercice

Rémunération statutaire et régime indemnitaire.

Consulter l’offre

 

Merci d’adresser votre candidature d’ici le 20/06/2020

(lettre de motivation + curriculum vitae (+ photo)) par courrier à l’attention de :
M. le Maire
Mairie de Val-de-Reuil
70, rue Grande
BP 604
27106 – VAL-DE-REUIL CEDEX
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Madame Elodie BARBEY, Directrice des RH, ebarbey@valdereuil.fr par téléphone : 02.32.09.51.63 ou par courriel : ebarbey@valdereuil.fr.

Pour postuler par courriel

  • Non obligatoire
  • Types de fichiers acceptés : pdf.
    3 fichiers maximum - taille maxi 15mb chacun. Format pdf
Partagez :

Le Pimms désormais opérationnel place des 4 Saisons

Changement d’adresse pour le Pimms  qui vient tout juste de s’installer place des 4 Saisons (ex Agence Siloge). Ici, les médiateurs poursuivent leur mission : régler les tracas du quotidien de très nombreux Rolivalois.

Difficile parfois de s’y retrouver dans les rouages administratifs : que ce soit dans les démarches pour les demandes de logement ou les formalités en cas de déménagement ; que ce soit la marche à suivre pour obtenir un extrait d’acte de naissance, faire un changement de carte grise ou rassembler l’ensemble des pièces demandées pour faire valoir ses droits sociaux… Pas évident non plus pour certains de rédiger un courrier administratif.

De l’humain dans les démarches

Le Pimms occupe désormais des locaux plus grands, plus fonctionnels
Le Pimms occupe désormais des locaux plus grands, plus fonctionnels

Depuis 2009 à Val-de-Reuil, le PIMMS (point information médiation multiservices) vole au secours des habitants confrontés à ces tracas du quotidien. « Notre mission consiste à faciliter l’accès aux services publics et au droit, à tous les habitants qui en ont besoin », indique Delphine Boivin, directrice du Pimms Seine-Eure. Comment ? « En apportant de l’humain dans les démarches administratives. Avec le développement du numérique, c’est parfois compliqué. Certaines personnes sont perdues, ont besoin qu’on les aiguille ».

Chaque jour, des dizaines d’habitants – aux profils très variés – poussent la porte de la structure, installée depuis le 22 juillet place des Quatre Saisons, dans les anciens locaux de la Siloge (qui a déménagé chaussée de la Voie Blanche). Pour les accueillir et les accompagner, les médiateurs ne ménagent pas leurs efforts. « Nous proposons un accueil individualisé, en toute bienveillance et en toute confidentialité ».

Aider à payer ses factures

Des rendez-vous individualisés, en toute confidentialité : c'est ça aussi l'intérêt du Pimms
Des rendez-vous individualisés, en toute confidentialité : c’est ça aussi l’intérêt du Pimms

En plus de sa mission d’informations et d’accompagnement tous azimuts, le PIMMS joue un rôle majeur en termes de médiation économique et financière « Parfois, les gens ne peuvent plus payer leurs factures d’eau ou d’électricité. Ils viennent nous voir ; on cherche une solution avec eux et après, on négocie auprès des fournisseurs ».

Pour éviter d’en arriver là, les médiateurs donnent aussi des conseils pratiques autour des éco-gestes, pour faire baisser la note énergétique; en profitent, le cas échéant, pour expliquer la manière dont fonctionnent les chèques énergie.

Un tremplin pour les médiateurs

L’autre fonction du Pimms, et non des moindres, est l’aide au retour à l’emploi. “Notre vocation est d’être un tremplin professionnel pour nos salariés “, précise Delphine Boivin. Recrutés en contrat aidé, pour 1 à 3 ans, les agents sont dans un premier temps formés à la médiation sociale. Tout au long de leur contrat, la structure leur laisse le temps nécessaire pour bâtir leur projet professionnel. “Cette expérience leur permet de développer leur domaine de compétence”.

Nouvelle adresse

5 postes informatiques à la disposition du public
5 postes informatiques à la disposition du public

Très à l’étroit dans ses locaux du 118 rue Grande, le PIMMS a déménagé pour s’installer dans l’ancienne agence Siloge, place des Quatre Saisons (à côté de la Caisse d’Epargne). « Nous avons ainsi pu doubler la surface de la structure et accueillir le public dans de meilleures conditions », se réjouit Delphine Boivin, sa directrice.

Financé par l’Agglomération Seine-Eure, par l’Etat mais aussi par des partenaires privés (EDF, Enedis, Veolia, Transdev, la Poste, Eure-Habitat…), le PIMMS est ouvert au public du lundi au vendredi de 8h45 à 12h15 et de 14h00 à 17h00, sans rendez-vous.

Cinq postes informatiques y sont par ailleurs à disposition de tous, en libre accès, mais aussi pour des ateliers collectifs.

*PIMMS – place des 4 Saisons – 02 32 25 12 25Le PIMMS sur Facebook

Médiation sortante

Le Pimms sort également de ses murs ! Tout au long de la semaine, un de ses médiateurs assure une présence au bureau de poste de Val-de-Reuil afin d’aider les usagers en difficulté dans leurs démarches. «On les aide sur l’automate mais aussi parfois, on peut faire le lien avec le conseiller pour être certain qu’ils se soient bien compris.» 

 

 

Partagez :

Toujours plus proches, dans leur nouveau poste !

Ils sont au contact permanent des Rolivalois : de jour comme de nuit, les neuf policiers municipaux veillent à la sécurité et la tranquillité des habitants. Installés depuis le début de l’été dans leur nouveau poste, place aux Jeunes, ils peuvent désormais exercer leurs missions avec plus encore d’efficacité et de réactivité. Sans compter qu’autour d’eux, les initiatives se multiplient pour que chacun vive mieux à Val-de-Reuil.

Dossier spécial Police Municipale – Septembre 2018 Val de Reuil_Infos n°9

 

Nos articles concernant la sécurité

&nbps;

Conseil municipal - gestes barrières

Conseil municipal du 5 Octobre 2020

Retrouvez la retransmission en différé du Conseil municipal du 5 Ocotbre dernier L’organisation de la séance a pris en compte ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

AGENT DE POLICE MUNICIPALE (H/F)

Cadre d'emploi : Fonctionnaire de catégorie C (Gardien de police ou Brigadier) Enjeux et Missions Placé(e) sous l’autorité du Maire ...
Lire La Suite…
Toute la journée, les agents multiplient les patrouilles à pied ou en voiture

La police municipale sur tous les fronts

Ils sont toute l’année en première ligne, de jour comme de nuit, du lundi au dimanche. En dépit du confinement, ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…

Vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité le 16 Janvier 2020 à 18h30

Le 16 Janvier à 18h30 au Théâtre de l'Arsenal, Marc Antoine Jamet, Maire, et le Conseil municipal vous présenteront leurs ...
Lire La Suite…

Un nouveau commandant chez les pompiers

À l’occasion de la Sainte-Barbe, le capitaine John Drieu a confié le commandement du centre d’incendie et de secours Val-de-Reuil/Louviers ...
Lire La Suite…
 

Les agents municipaux à l’honneur !

Plus de 200 agents municipaux étaient réunis ce 29 janvier pour la traditionnelle cérémonie des vœux. L’occasion de mettre à l’honneur plusieurs d’entre eux.

4 médaillés, 2 retraités mis à l'honneur pendant la cérémonie
4 médaillés, 2 retraités mis à l’honneur pendant la cérémonie

« Nous avons la chance d’avoir un maire et une équipe municipale à l’écoute de leurs agents ». Arrivée à la tête de la mairie de Val-de-Reuil il y a un peu plus d’un an, Nadia Basso a tenu à rendre hommage à la municipalité ce lundi soir à l’Ile du Roi, à l’occasion des vœux au personnel.

La directrice générale des services soulignait ainsi la volonté de Marc-Antoine Jamet et son équipe de toujours répondre favorablement à ses propositions d’évolution du fonctionnement des services. Ce qu’elle estime être un gage d’intérêt et de reconnaissance à l’égard des 442 femmes et hommes qui oeuvrent au quotidien au service des Rolivalois.

Quant à Marc-Antoine Jamet, c’est la voix pleine d’émotion qu’il s’est adressé aux 200 agents réunis hier soir. « Ces vœux sont teintés d’une dimension particulière », glissait-il d’emblée.

De fait, ces derniers mois, ces dernières semaines, ces derniers jours… ont été marqués par plusieurs disparitions qui ont laissé un immense vide dans la grande famille de la mairie. A commencer par Claude Sagitte, agent des services techniques décédé en février 2017, des suites d’une longue maladie. Il y eut ensuite Ilona Bastiaan, dont le décès accidentel brutal, a traumatisé la ville en novembre ; et ces derniers jours, c’est Noëlle Boudart – élue depuis 2001 – qui nous a quittés, des suites d’une douloureuse maladie. Pour ces trois personnes, si chères à la ville, une minute de silence était respectée hier soir.

Ces vœux 2018 furent aussi l’occasion pour le maire de saluer l’arrivée de plusieurs nouveaux agents ces derniers mois mais aussi de reconnaître « l’exemplarité » et « l’excellence des agents » avant de mettre à l’honneur retraités et médaillés.

Plus de 200 agents réunis à l'Ile du Roi
Plus de 200 agents réunis à l’Ile du Roi

Qui sont-ils ?

Danielle CHOUEIRY : ATSEM – Groupe scolaire Coluche / Médaille d’argent

Salariée de la ville de 1992 à 1995, Danielle Choueiry revient en 1997 pour œuvrer au sein de la mini-crèche Choubijou avant d’être affectée au groupe scolaire le Pivollet pour exercer les fonctions d’ATSEM. Un an plus tard, Danielle Choueiry rejoint le groupe Coluche qu’elle n’a pas quitté depuis.  « Votre calme et votre douceur apaisent les plus petits. Vous connaissez tous les recoins de l’école, toutes les familles et les enfants ».

 

 

Gilles Lefèvre : animateur centre de loisirs l’Eléphant / Médaille d’argent

Gilles Lefèvre, médaille d'argent C’est en 1988 que Gilles Lefèvre intègre l’office municipal de la jeunesse de Val de Reuil en qualité d’animateur avant de rejoindre, quelques années plus tard, le centre de loisirs de la Trésorerie. « Animateur complet, très engagé, vous avez travaillé dans tous les centres de loisirs de la ville, auprès de nombreux enfants et de jeunes adolescents avec lesquels vous avez partagé de nombreux camps ». Gilles Lefèvre est aujourd’hui animateur au centre de loisirs l’Elephant.

 

 

Gabriel Rojzman : responsable service jeunesse / Médaille d’argent.

Gabriel Rojzman, médaille d'argentGabriel Rojzman est une véritable figure de la vie rolivaloise. S’il vient de quitter la mairie pour découvrir de nouveaux horizons, il lui aura consacré 20 ans de sa vie.

1997 : Gabriel rejoint les effectifs de la ville où il devient, à 22 ans, directeur du centre de loisirs l’Eléphant. Pendant 15 ans, il exerce les fonctions de directeur des Centres de loisirs « L’Eléphant » et « La Voie Blanche ». C’est en 2015 que ce passionné de musique et de culture urbaine prend la responsabilité du service Jeunesse : 9 centres de loisirs, 70 animateurs, 1000 enfants…

Depuis le 1er janvier, Gabriel Rojzman a intégré l’Institut de Thérapie Sociale Charles Rojzman.

Belaïd Bekkouche : service action sociale / Médaille d’or

Belaïd Bekkouche, médaille d'orC’est en 1981 que Belaïd Bekkouche débute sa carrière comme animateur à la maison des enfants (Office Municipal de la Jeunesse) : 3 ans plus tard, il devient directeur de centre de loisirs secteur ados puis également directeur de la Châtellenie (ancien nom de la Ferme des Jeunes). En plus de séjours au ski pour les jeunes, Belaïd Bekkouche met en place, en 1997, un projet humanitaire au Sénégal. Jusqu’en 2008, il emmène des ados à Danthiady sur divers projets puis en 1989, c’est en Roumanie qu’il lance un projet de solidarité.

Aujourd’hui chef du pôle socioéducatif du CCAS et Coordinateur de la Veille Educative, Belaïd développe les vacances en famille, bourse sport, accès aux loisirs, CLAS, Médiation école-famille, exclusion externée et mesure de responsabilisation…

Monique LE QUERRÉ – retraitée

Monique Le Querré, retraitée1983 : à tout juste 29 ans, Monique Le Querré intègre l’équipe éducative du Groupe Scolaire du Pivollet, en qualité d’ASEM. Cinq ans plus tard, changement de cap. Monique participe alors au fonctionnement d’un service, mouvant et évolutif qui comprend en fonction des années, la jeunesse, la prévention, le scolaire, le sportif… devient l’assistante de Patrice Caumont puis de Patrick Huon avant d’assurer jusqu’en 2005 le suivi du conseil municipal.

Monique Le Querré assura ensuite l’accueil et l’accompagnement administratif des sociétés diverses qui s’installaient dans les locaux de l’hôtel d’entreprises des 4 Soleils qu’ils dynamisent.

Dominique PASQUIÉ – retraitée

Dominique Pasquié, retraitéeC’est en 1979 que Dominique Pasquié s’installe à Val-de-Reuil. Après s’être consacrée à l’éducation de ses enfants, elle reprend une activité de bénévole auprès des instituteurs de Val-de-Reuil avant d’intégrer en 1993 le groupe scolaire Léon Blum où elle assure la surveillance de la cantine.

Vous aimiez préparer des ateliers théâtres ou encore des activités d’arts plastiques ; vous avez partagé votre douceur et votre esprit chaleureux avec tous les enfants de tous les centres primaires”. Dominique Pasquié a également travaillé  au centre de loisirs Les Dominos et passé son diplôme de directeur de structure.

Déchèterie : à chacun sa carte d’accès !

 

La communauté d'agglomération Seine-Eure gère et coordonne ce service. Plus d'infos ici

Pour les ordures ménagères : Pour la zone verte les lundi et jeudi Pour la zone orange, le mardi, Pour la zone bleue le mercredi

Pour le tri sélectif (sacs jaunes) : Le mercredi dans les zones vertes et bleues Le mardi en zone orange

Les sacs jaunes en mairie En panne de sacs jaunes pour la collecte du tri sélectif ? Rendez-vous à l’accueil de la mairie pour récupérer (gratuitement) un rouleau. Pour rappel, ces sacs doivent exclusivement contenir les emballages carton, les bouteilles et bidons plastique, aérosols, canettes, boîtes de conserve… tous vidées de leur contenu. Attention ! Seuls les emballages en plastique avec bouchons sont recyclables.

Pour les déchets végétaux : Le Vendredi sur toute la ville de la semaine 11 à la semaine 48

Plan de collecte des ordures ménagères et du tri sélectif à Val-de-Reuil
Plan de collecte des ordures ménagères et du tri sélectif à Val-de-Reuil

L’accès à la déchèterie de Val-de-Reuil se fait désormais au moyen d’une carte d’accès électronique.

Adresse : Voie des coutures
La page d'informations sur les déchèteries de l'Agglomération

Les horaires : Ouverte les mardi, jeudi et vendredi de 14h00 à 18h00 ; les mercredi et samedi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 ; fermée le lundi.

Les déchets acceptés : batteries et piles, bois, cartons, papiers, cartouches d'encre, déchets ménagers spéciaux, déchets verts, encombrants, ferraille, gravats, huiles de vidange, verre, textiles, appareils électriques et électroménagers…

Une carte gratuite

L’accès à la déchèterie reste totalement gratuit pour les particuliers et payant pour les professionnels (tarifs inchangés) ; la nouvelle carte – une seule par foyer - est elle-même 100 % gratuite et donne accès à l’ensemble des déchèteries de l’agglomération (Val-de-Reuil mais aussi Pont de l’Arche, Vironvay, la Haye-Malherbe et Alizay).

« Beaucoup de gens pensent qu’habitant Val-de-Reuil, ils ne peuvent se rendre que dans cette déchèterie », confirme Emmanuel Murcia, l’un des gardiens de le structure rolivaloise.

Comment l'obtenir ?

La carte d'accès électronique pour les particuliers
La carte d'accès électronique pour les particuliers

Pour l’obtenir, il faut se procurer le formulaire de « demande d’attribution » disponible à la déchèterie, à l’accueil de la mairie, à l’accueil de l’Agglomération Seine-Eure (place Thorel à Louviers) ou encore téléchargeable ci-dessous. Il devra être remis - avec un justificatif de domicile – au siège de l’Agglomération, au gardien de la déchèterie ou par mail : proprete.urbaine@seine-eure.com.

*Renseignements : 02 32 50 85 64

Le formulaire de demande d'attribution

Demander votre carte en ligne
Les routes dégagées par les services municipaux

Les routes dégagées par les services municipaux

Dimanche, dès 6h00 du matin, alors que les rolivalois découvraient la ville recouverte de 10 centimètres de neige, les services techniques étaient à pied d’œuvre ! Les grands axes ont ainsi pu être rapidement dégagés (route des Falaises, route des Sablons,  route de Louviers, route des Lacs, chaussée de Léry, chaussée du Parc, voie blanche, chaussée de Ritterhude, route de Seine)  Les chemins d’accès aux groupes scolaires et la dalle ont été traités dès lundi. Aujourd’hui encore les agents s’évertuent à faire disparaitre les conséquences du froid polaire qui a envahi la Normandie en passant dans les quartiers moins accessibles. L’accès et la circulation sur la voie publique ont été prioritaires, mais des portions de la double trame (voitures et dalle piéton) de la Ville sont encore en cours de salage et de déblaiement.

Nous sommes à votre service et à votre écoute. Vous pouvez contacter les services techniques  au 02 32 09 51 33 ou par mail : clebourg@valdereuil.fr

Le “grand froid” de niveau 2 ayant été activé sur toute la région, si vous avez connaissance d’une personne rencontrant des difficultés à cause du froid, soyez solidaire et appelez le 115 (24h/24h-appel gratuit)

Le futur Centre Technique Municipal va voir le jour

Le futur Centre Technique Municipal va voir le jour

Le chantier des “ateliers de Val-de-Reuil”, nouveau centre technique municipal de la commune, est lancé à côté de la gare.

A Val-de-Reuil, ville nouvelle créée en 1975, plus jeune commune de France, où tout était à construire, où par définition la dépendance au service public est forte, des ateliers ont rapidement été construits. Dans l’urgence, ils le furent sur la commune de Léry.

35 ans plus tard la ville a grandi, ses équipes se sont étoffées, les tâches se sont multipliées et diversifiées. Il fallait donc :
• rendre le terrain à Léry, conformément à la demande légitime de son maire Robert Ozeel ;
• offrir aux techniciens de la ville de nouvelles et meilleures conditions de travail, plus adaptées, plus confortables, plus rationnelles ;
• densifier l’aménagement de l’Avenue des Falaises entre le centre-ville rénové, la gare SNCF reconstruite et securisée, un nouveau théâtre de 550 places et des programmes immobiliers (La Chesnaie 3, 60 logements le long de la chaussée des Berges, 30 logements de la SCI La Ferté ou à proximité du collège Pierre Mendès France le futur « éco-quartier ») ;
• poursuivre la démarche locale de préservation de l’environnement en édifiant des bâtiments aux normes HQE équipés de panneaux photovoltaïques.

Tout contribuait à faire de la construction du Centre Technique Municipal une priorité du mandat de l’actuelle municipalité. Cette ambition a amené la Municipalité à retenir le projet de l’architecte américain James Cowey, architecte de renommée internationale du cabinet Studios Architecture. La livraison des travaux est prévue en mai 2012.

Vous êtes sans connexion