Bienvenue à la nouvelle halle de l’écoquartier !

La halle a été inaugurée le 18 octobre en présence Marc-Antoine Jamet, de Jean-Hugues Bonamy (président de la Siloge), de Philippe Madec (architecte de l'équipement)

Touche finale à l’éco-village des Noés, sa nouvelle halle publique se dresse désormais au cœur du quartier. Place bientôt aux animations et marchés de producteurs bio !

Éco-quartier des Noés : mission accomplie ! Trois ans après l’arrivée des premiers habitants sur le tout nouvel éco-village rolivalois (le premier labellisé en Normandie), la place centrale est désormais aménagée. Au beau milieu des 98 logements bioclimatiques, la halle couverte de 300m2 – tout de bois et de zinc construite – s’y impose fièrement dans le prolongement d’une vaste esplanade arborée.

La halle construite tout de bois et de zinc accueillera bientôt des marchés de producteurs bio
La halle construite tout de bois et de zinc accueillera bientôt des marchés de producteurs bio

« Cette halle fait le lien entre les berges de l’Eure et la partie urbaine de la ville », indiquait Philippe Madec, son architecte, lors de l’inauguration le 18 octobre. Sous cet équipement public, à la fois épuré et moderne, se succèderont bientôt événements et animations en tout genre. « Nous avons l’ambition d’y installer notamment un marché de producteurs et maraîchers bio », précisait ce soir-là Marc-Antoine Jamet. Une belle opportunité pour la ferme des 2 Rives (lire par ailleurs), pour les producteurs bio des du pôle des Hauts Prés ou encore la nouvelle boutique Val2Bio.

« Une sentinelle publique »

Cette halle est, pour Marc-Antoine Jamet, une "sentinelle publique au milieu des logements"
Cette halle est, pour Marc-Antoine Jamet, une « sentinelle publique au milieu des logements »

Construite par le bailleur Siloge, cette halle – « véritable sentinelle publique au cœur des logements » – vient donc achever l’éco-village des Noés, un programme expérimental tout aussi écologique que solidaire où se côtoient les habitations (alimentées par une chaufferie collective au bois), une éco-crèche municipale, des jardins familiaux, un verger conservatoire, un pré où paissent les ânes de l’association Le Chemin de Halage ; où les habitants eux-mêmes ont créé leur association autour de l’éco-citoyenneté et du vivre-ensemble.

Bientôt, cette nouvelle place fera également office de trait d’union entre l’écoquartier des Noés et le Hameau de l’Andelle voisin, dont les travaux de réhabilitation (dans l’esprit de l’éco-quartier) démarrent ces prochaines semaines grâce au nouveau programme de rénovation urbaine.

 

L’actu de l’environnement à Val-de-Reuil

Erreur : la vue 3aea3eetds n’existe pas

L’environnement à Val-de-Reuil
Erreur : la vue a395aa70yg n’existe pas

Partagez :

Vous êtes sans connexion