Étiquette : évènements

Piscine de Val-de-Reuil : tous à la soirée nordique le 7 décembre !

La piscine  adopte la « nordique attitude » le vendredi 7 décembre. Le principe de l’événement est simple : nager en plein air et au rythme des animations,  dans une eau à 30 °C.  Organisé le jour du téléthon, il sera solidaire en plus d’être festif : chaque entrée sera reversée au Téléthon !

Le toit de la piscine sera ouvert et l'eau chauffée à 30°C
Le toit de la piscine sera ouvert et l’eau chauffée à 30°C

Il se passe toujours quelque chose à la piscine de Val-de-Reuil. En plus de la déferlante d’activités aquatiques proposées chaque semaine à tous les publics, outre les nombreuses compétitions qui s’y succèdent, sans compter le précieux programme d’apprentissage gratuit « j’apprends à nager »… les soirées spéciales se multiplient dans l’équipement municipal au fil de l’année. Le vendredi 7 décembre, l’équipe de la piscine lance ainsi la 4emeédition de sa grande soirée nordique, de 17h30 à 20h30.

Toit ouvert

Au cours de cette soirée, le toit du grand bassin sera grand ouvert afin d’offrir au public le plaisir de nager en plein air, sous les étoiles, comme le font les Suédois, Finlandais, Danois, Islandais et Norvégiens.

Qu’on se rassure : impossible de prendre froid même les témpératures hivernales s’abattaient sur Val-de-Reuil ! L’eau sera chauffée à plus de 30°C et de nombreuses animations proposées sous des jeux de lumières exceptionnels.

 Les animations proposées

Organisée par la Ville de Val-de-Reuil en partenariat avec plusieurs associations sportives (clubs de natation, de plongée et de kayak), la soirée est ouverte à tous les publics, les enfants comme les adultes.

Au programme : parcours pour les plus jeunes (3/8 ans), initiation au kayak de 19h à 20h30 ; baptêmes de plongée de 19h30 à 20h15 ; accès au sauna et au SPA de 17h à 20h30 ; aquapalmes de 18h30 à 19h30… Et pour ceux qui souhaiteraient profiter de ce moment exceptionnel pour ne faire que nager, un couloir leur sera exclusivement dédié.

Sur le plancher des vaches, les animations se poursuivront grâce notamment à des séances de renforcement musculaire à 18h30 et 19h30 (prévoir une tenue : t-shirt et short/legging pour l’activité).

Le VRN porte ce Téléthon 2018

Cette soirée nordique, qui avait connu un immense succès lors de ses précédentes éditions, sera placée sous le signe de la solidarité. Alors que s’ouvrira le vendredi 7 décembre, le 32emeTéléthon, la Ville de Val-de-Reuil et les clubs partenaires ont souhaité associer l’événement qu’ils organisaient à l’opération nationale : la totalité des entrées (tarif piscine) sera donc reversée au Téléthon.

Porté chaque année par une association, le Téléthon sera piloté, pour cette édition 2018, par le Val-de-Reuil Natation (VRN). Le club proposera ainsi, durant toute la soirée nordique, une vente de gâteaux au profit du Téléthon.

Le lendemain, samedi 8 décembre, le club renouvelle sa vente de gâteaux de 9hà 11h30tandis qu’une activité Eveil aquatique (1 € par famille) sera proposée aux familles.

Le badminton mobilisé

A noter par ailleurs la participation du BVRL à ce Téléthon 2018. Vendredi 7 décembre, de 18h00 à 23h00, le club de Badminton organise un « Badmin’thon », rencontre en double composé d’un licencié et d’un non licencié (2 € par joueur), de 18h00 à 23h00.

 

 

 

 

 

 

 

Partagez :

Brevet et Baccalauréat : félicitations à la promotion 2018 !

Avec le mois de novembre est venu le temps de la traditionnelle remise des diplômes, fruit de longues années de travail pour les collégiens et les lycéens. Petit tour d’horizon des résultats de la promotion 2018 à Val-de-Reuil.

Collège Alphonse Allais : 95,95 % de réussite !

Grande satisfaction pour tous, anciens collégiens, parents et toute l’équipe administrative et enseignante du collège Alphonse Allais vendredi 17 novembre. La promotion 2018  du Diplôme National du Brevet (DNB)  a en effet été exceptionnelle ! D’un point de vue comportemental, comme le soulignait la principale Estelle Morin, mais aussi des résultats avec 95,95% d’admis, alors que le taux de réussite dans le département de l’Eure a été de 86,36 % !

Une cérémonie où se succédaient nominations et applaudissements de parents très fiers venus en nombre récupérer le premier diplôme de leurs enfants. A noter que 81,69% des admis ont décroché une mention dont 35% de très bien, 22,54% de bien et 23,94% d’assez bien.

Lycée Marc Bloch : 19,91 de moyenne pour le major de la promotion !

La semaine suivante c’est la joie des retrouvailles qui imprimait l’ambiance au lycée Marc Bloch. Six mois sans se voir… L’occasion de cette remise du diplôme du Baccalauréat, et du dossier scolaire de l’élève depuis le Cours préparatoire, a permis à chacun de prendre des nouvelles de ses anciens camarades, permis de faire des comparaisons entre les différentes facs, les différents cursus, de revoir ses photos portraits de primaire. Elle a surtout permis d’applaudir à tout rompre les 28 lauréats de la mention très bien pendant la cérémonie organisée à cet effet par le proviseur Joël Garnier et toute  l’équipe pédagogique.

La série Générale a en effet obtenu 93,25 % de réussite (91,10% en moyenne au niveau national) et la série technologique 82,25%. Sur 201 admis, 84 bacheliers ont été reçus avec mention :  28 assez bien, 28 bien et 28 très bien. Félicitations particulières au 3 premiers qui ont obtenu leur diplôme avec plus de 19 de moyenne dont le major de la promotion Adrien Sarg (photo ci-dessus), en série ES, avec 19,91 !

Marc-Antoine Jamet à la dernière promotion du collège Pierre Mendès France : Que chacun d’entre-vous réussisse !

Ambiance solennelle et empreinte d’émotion  un peu plus tard au collège Alphonse Allais qui a accueilli la remise du DNB de la dernière promotion du collège Pierre Mendès France (fermé en juin sur décision du Conseil départemental) devant une assistance très nombreuse. Sur 67 inscrits à l’épreuve, 47 ont été reçus dont 30 avec mention (12 assez bien, 10 bien et 8 très bien).

Marc-Antoine Jamet, maire de la ville, a félicité enseignants, parents  et élèves, prodiguant à ces derniers quelques conseils : « J’espère que vous continuerez ce travail…Vous avez franchi un grand pas. Ce Brevet est une petite feuille mais un grand pas pour vos familles et j’en suis fier pour vous et pour Val-de-Reuil ».  Et d’ajouter « Je suis triste aussi car ce Brevet ne vous est pas remis dans votre collège de proximité…c’était plus d’intérêt général et d’éducation dans le quartier… On a fermé PMF, c’est dommage !  Mais je vais vous dire, je suis surtout heureux et je laisse ma tristesse de côté car ce qui compte pour moi et c’est le plus important : que chacun de vous réussisse ! »

L’enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil

Erreur : la vue 796cf85onx n’existe pas

Nos actualités jeunesse

Erreur : la vue 36c1cd3z5h n’existe pas
Partagez :

Un Centenaire baigné de surprises et d’émotion !

C’était il y a 100 ans : le 11 novembre 1918, les canons de la Grande Guerre se taisaient enfin. Ce matin, un siècle plus tard, des centaines de Rolivalois étaient rassemblés pour une commémoration tellement différente des autres.

La cérémonie débute par un retour au 1er aout 1914, jour où l’ordre de la mobilisation générale était donné

1er août 1914 : le tocsin alerte les populations ! Le Président de la République vient d’ordonner la mobilisation générale partout en France !

Ce dimanche matin 11 novembre 2018, avant même de pénétrer dans le monument Mémoire et Paix pour assister à la cérémonie marquant le Centenaire de la Grande Guerre, difficile pour l’assemblée de cacher sa surprise et son émotion.

D’emblée, l’ordre de mobilisation générale reprenait vie sous la voix des comédiens de la Maison de la Poésie. Les centaines de Rolivalois et de citoyens venus d’ailleurs étaient immédiatement replongés dans cette terrible journée de 1914 où tout a basculé.

Les discours de grands hommes de la Guerre rejaillissent pendant la cérémonie

Un cheminement à travers la Grande Guerre … c’est ce qu’a parcouru l’assemblée, au fil de la cérémonie, se laissant porter par le message du président Poincaré, au lendemain de la mobilisation ; par le discours du Premier Ministre britannique David Lloyd Georges prononcé à Glasgow en 1915 ou celui de Georges Clemenceau devant la Chambre des Députés en mars 1918 ; en passant par les propos de Philippe Scheidemann (chef du gouvernement allemand) au Reichtag le 9 novembre 1918, de Ferdinand Foch, le 11 novembre 1918 mais aussi la diatribe de Jean Jaurès contre la guerre…

Et pour donner plus de poids et de puissance à l’émotion du moment, poilus et cavaliers en tenue d’époque avaient pris place de part et d’autre du monument Mémoire et Paix.

Hommage aux Poilus au Monument Mémoire et Paix
Les cavaliers du centre équestre de la Voie Blanche s’associent au Centenaire

Ce Centenaire était aussi et surtout l’occasion, pour Marc-Antoine Jamet et son équipe, de faire rayonner l’amitié entre les peuples. Aux côtés de la municipalité rolivaloise ce matin, Suzanne Geils, maire allemande de Ritterhude (ville avec laquelle la commune est jumelée), Joan Wright, adjointe au maire de Workington, ville anglaise jumelle de Val-de-Reuil. Retenu en Pologne, le maire de Stzum avait adressé un texte lu ce matin au cours de la cérémonie.

Une cérémonie placée sous le signe de l’amitié entre les peuples, avec Suzanne Geils (maire de Ritterhude) et Joan Wright (adjointe au maire de Workington)

Marc-Antoine Jamet ne s’en cachait pas: « Cette cérémonie n’est pas banale. On y parle de guerre et pourtant, elle fait l’apologie de la paix… Elle fête la victoire de la France et de l’Angleterre mais elle réunit fraternellement les délégations de trois grands pays européens qui furent soit vainqueurs, soit vaincus… ».

Pas question pour le maire de Val-de-Reuil de ne pas non plus associer ce matin ces « tirailleurs sénégalais, goumiers marocains, spahis algériens, auxiliaires indochinois ou malgaches » souvent oubliés malgré leur rôle déterminant dans les combats.

Au final, comme Marc-Antoine Jamet l’avait souhaité, ce Centenaire de la Grande Guerre restera sans nul doute gravé dans les mémoires de ces centaines de personnes, de toutes générations, de tous horizons, présentes ce matin à Val-de-Reuil.

Chacun  aura bien-sûr été sensible à ce message empreint d’une grande humanité : «Cette cérémonie n’est pas anodine. Si, dans une vie, il fallait n’en suivre qu’une, c’est à celle-ci qu’il aurait fallu assister, le 11 novembre 2018, car elle marque un siècle d’histoire. Elle est le regard du XXIème siècle, ses craintes et ses découvertes, sur le XXème, ses progrès et ses folies. Elle fait ressurgir l’image de nos grands-parents, pour les plus âgés d’entre nous, de nos arrière-grands-parents, pour les plus jeunes.» 

Partagez :

13 nouveaux heureux propriétaires rue du Triangle !

Les 13 pavillons individuels construits par Amex ont tous trouvé preneur. Ils ont été inaugurés vendredi en présence des nouveaux propriétaires venus de tous horizons. Rencontre. 

Ils sont de plus en plus nombreux à franchir le cap et réaliser leur rêve : devenir propriétaire ! Certains étaient déjà Rolivalois (depuis toujours ou depuis peu), d’autres viennent d’ailleurs et ont délibérément choisi de poser leurs valises à Val-de-Reuil.

Dans les rues de l’Abscisse et de l’Ordonnée, le nouveau programme immobilier construit par Amex en est une belle démonstration. Les 13 pavillons, inaugurés vendredi soir, abritent six familles rolivaloises et 7 autres venues des alentours et de la région rouennaise. Tous ou presque ont acheté là leur premier logement, tout confort.

Maisons avec jardin

« Les maisons disposent de 3 ou 4 chambres pour une surface de 92 à 102m2 ; possèdent toutes un garage et un jardin, à deux pas des écoles et des commerces ». Philippe Chiappe, le gérant du promoteur Amex, reconnaît n’avoir eu aucune difficulté à trouver acquéreur pour ces maisons aux tarifs plutôt abordables (entre 178 000 et 192 000 €). Preuve en est : 18 mois auront suffi entre le lancement de la commercialisation et la livraison des pavillons !

Pour Marc-Antoine Jamet, des programmes comme celui-ci multiplient les atouts. Et parmi eux, « celui de permettre aux Rolivalois d’avoir un parcours complet vers la propriété : beaucoup ont grandi à Val-de-Reuil, ont été locataires à Val-de-Reuil et peuvent désormais y devenir propriétaires ».

Une ville en pleine mutation

Dans le même temps, la ville ne cache pas son plaisir à accueillir de plus en plus d’habitants qui ne viennent pas de Val-de-Reuil. « Cela signifie que l’image de notre ville a évolué : c’est bien là la preuve de son attractivité ». Des propos confirmés par Julien Dugnol, directeur du développement chez Amex. « La Ville est en pleine mutation, c’est un territoire très dynamique dans lequel nous prenons plaisir à travailler ».

Et Amex ne s’y est pas trompé : depuis 4 ans maintenant, le promoteur normand multiplie les programmes immobiliers à Val-de-Reuil, pour tous les budgets. Après une première opération de 4 maisons de ville inaugurée rue des Troubadours en 2016, après ce programme de 13 maisons en 2018,

Amex achève la construction d’une opération immobilière dans le quartier des Noés (7 maisons de ville), et sur la route des Lacs (3 maisons de ville et 11 lots à bâtir), a lancé la commercialisation de 15 maisons voie Bachelière et d’une résidence de standing chaussée du parc (22 pavillons haut de gamme)…

Un développement qui n’a rien d’étonnant pour le président de l’Agglomération Seine-Eure, Bernard Leroy : « Ici, les habitants ont tout pour être heureux ; avec en plus des équipements exceptionnels ».

« Un coup de cœur »

Impossible pour Amandine Leclerc et Mathieu Dugard de cacher leur impatience. Le jeune couple, heureux parents d’une petite fille de 15 mois, poseront leurs valises dans leur maison en janvier 2019. En attendant, ces habitants de Notre-Dame de Bondeville (76) préparent déjà leur future nouvelle vie. « Nous avons eu le coup de cœur pour la maison et son jardin. C’est un quartier calme, pas loin des commerces. Et puis, nous avons bien compris que Val-de-Reuil était une ville en plein développement ».

Surtout, la petite famille a été attentive aux équipements : « il y a plein de choses à faire ici et côté crèche, il y a du choix. C’était important pour nous ».

« Pas question de quitter Val-de-Reuil »

 « Je suis presque née à Val-de-Reuil, j’ai grandi à Val-de-Reuil ; pas question pour moi de quitter Val-de-Reuil pour acheter ma maison ». Autant dire qu’E.Denli a saisi la balle au bond lorsqu’elle a découvert ce futur programme immobilier : c’est ici qu’elle voulait vivre avec sa famille. Maman de deux jeunes garçons, elle découvre depuis fin août les plaisirs de la vie en pavillon tandis que les enfants savourent les joies de se défouler dans le jardin. Au final, E.Denli l’affirme : « je suis heureuse ! »

Que faire à Val-de-Reuil ?

Erreur : la vue 590ffd65g4 n’existe pas
Partagez :

Val-de-Reuil, capitale de la moto le dimanche 21 octobre

Les 54e puces motos prennent leurs quartiers à Val-de-Reuil ce dimanche 21 octobre. Plus de 40 000 visiteurs sont attendus à la rencontre des 600 exposants. Animations, stationnement, circulation… Retrouvez ici tout ce qu’il faut savoir sur cet événement incontournable. 

Les 54e puces motos s'installent dimanche à Val-de-Reuil
Les 54e puces motos s’installent dimanche à Val-de-Reuil

Les amoureux de la moto sont attendus par dizaine de milliers dimanche à Val-de-Reuil. Tout au long de la journée, la ville se transformera en immense royaume des motards pour les plus grandes puces motos gratuites de France : 600 exposants au total (venus de tout l’hexagone) répartis sur 4 km de voirie.

Une journée d’animations

La 54e édition des Puces Motos se tiendra ce dimanche 21 octobre toute la journée da,s les rues de la ville (partie sud). Pièces détachées neuves et d’occasion, équipements, motos… on trouve de tout à Val-de-Reuil, pourvu que cela ait un lien avec la moto. Des animations seront par ailleurs organisées au fil de la journée (bancs de puissance, simulateur de Wheeling…). Pour l’occasion, tout a été organisé pour que les visiteurs soient accueillis dans les meilleures conditions à Val-de-Reuil mais aussi pour limiter la gêne des riverains. Ces derniers recevront dès aujourd’hui lundi 15 octobre dans leur boîte aux lettres un courrier de Marc-Antoine Jamet, accompagné du plan de circulation et des contacts utiles.

Parking, circulation…

La ville a ainsi mis à disposition plusieurs parkings, évitant aux véhicules de stationner de manière anarchique dans les rues de la ville : un parking de 800 places sera ouvert face à la gare et complètera le parking de la gare (moins utilisé le week-end) qui peut accueillir jusqu’à 400 places.

Le parking du collège Pierre Mendès France (voie Dagobert) sera également mis à disposition des motards pour le stationnement. De même, les contre-allées de la chaussée de Léry, près de l’école Louise Michel, pourront être utilisées pour le stationnement des motos.

Les consignes de sécurité

« Nous avons essayé de concilier un maximum les consignes de sécurité imposées par la Préfecture dans le cadre du plan vigipirate et le bien-être des riverains », insiste Dominique Lego, adjoint au maire en charge de la sécurité.

Chaque accès au périmètre des puces sera bien évidemment bloqué par des blocs béton ou des barrages mobiles (véhicules). Toutefois, la ville prendra soin de ne bloquer ces rues que le samedi matin 20 octobre « pour permettre aux exposants professionnels de s’installer en toute sécurité », précise Dominique Lego.

Les exposants, professionnels et particuliers, s’étendront sur 4 km dans la partie sud de la ville : chaussée du Parc entre l’avenue des falaises et la route de Seine ; route de Seine entre la Chaussée de Léry et la voie de Bas ; route des Sablons entre la chaussée de Léry et la voie de la Nation, chaussée de Léry entre la rue de la Solidarité et la route des Falaises.

Quelles incidences pour les riverains ?

Où qu’ils habitent dans le périmètre des puces motos, les Rolivalois pourront entrer et sortir de chez eux avec leur véhicule. « Nous avons pris soin à ce que personne ne soit bloqué pendant les puces motos », ajoute l’adjoint au maire, tout en remerciant par avance les riverains de leur compréhension face aux nuisances sonores qu’ils pourraient subir.

L’entrée et la sortie des riverains par la voie de la Solidarité sera donc possible dès que tous les exposants seront entrés dans le périmètre ; de la même manière, l’entrée et la sortie seront possibles par la voie Fantastique.

Pour télécharger le plan de circulation.

Plus d’infos sur :  http://www.mclesvikings.fr/les-puces-moto/plan-d-acces.html

Partagez :

Karlen B : sa pop urbaine embrase la toile

Quand une artiste rolivaloise met YouTube en ébullition, c’est toute la ville qui vibre au rythme de son talent. A 21 ans, Karlen B, chanteuse de pop urbaine, entame sa carrière sur les chapeaux de roue.

Vous connaissez Karlen Bischoff ? Karlen B ? Peut-être même les deux d’ailleurs ? Dans ce cas, vous le savez aussi :  il s’agit bien d’une seule et même jeune femme… pourtant si différente ! « : Dans la vie, moi Karlen Bischoff, je suis très timide, très réservée. Mais dès que je me mets à chanter, mon deuxième moi surgit : Karlen B ose les choses, dépasse ses limites, se libère ».

10 000 vues en une journée

Difficile en visionnant le clip A Jamais, le premier single de Karlen B, d’imaginer cette jeune femme « introvertie » que tant de gens ont croisée, côtoyée, vue grandir ici, à Val-de-Reuil. Posté fin avril sur la plateforme vidéo You Tube, A Jamais fait immédiatement un carton : le nombre de vues explose ! « Au bout d’une journée, j’avais déjà 10 000 vues ». Sept mois plus tard, elle en compte 300 000 !

Une incroyable percée qui prouve au label indépendant M&B à quel point il avait raison de croire, l’an passé, en notre jeune Rolivaloise de 21 ans aujourd’hui. « Ils se sont intéressés à moi après un concours auquel j’ai répondu sur le réseau social Instagram. Il fallait reprendre une musique de Dadju, le frère de Maître Gims ».

Karlen ne remporte pas le concours mais atteint les 30 000 vues. Il n’en faut pas plus au label pour voir en elle une véritable perle et lui donner sa chance. « J’avais aussi été contactée par la production de The Voice, par la Nouvelle Star… mais j’ai refusé ».

C’est alors le début d’une grande aventure pour l’étudiante rolivaloise, partie à Nîmes poursuivre ses études d’assistante de manager.

Sa passion pour la danse

« J’ai écrit À Jamais en une seule journée, sur un coup de tête… J’ai aussi composé les mélodies ; les premiers retours ont été très positifs. On a décidé de le sortir ». Le 28 avril dernier, la chanteuse faisait donc une entrée tonitruante sur You Tube, faisant partager au passage ses talents de danseuse, sa seconde passion.

Désormais, Karlen B a une feuille de route bien tracée pour atteindre son rêve : vivre de sa musique. « Il n’y a que cela que j’aime ». Autant dire que la jeune artiste travaille dur pour cela, entre les compositions de nouvelles chansons, les répétitions de danse, les séances en studio et les rendez-vous dans les grandes maisons de disque… « Visiblement, je les intéresse. Ils veulent juste que je fasse un peu plus mes preuves avant d’envisager quoi que ce soit avec moi ».

Son rêve : partir en tournée

Karlen B l'annonce sur son compte Instragram : son 2e single sortira le 13 octobre
Karlen B l’annonce sur son compte Instragram : son 2e single sortira le 13 octobre

Aujourd’hui, Karlen B ne cache pas ses ambitions : « Signer avec une maison de disque, sortir un album et partir en tournée et surtout offrir un vrai show à la Karlen B ». Ce qui ne l’empêche pas de garder les pieds sur terre et prendre déjà beaucoup de recul. « C’est un monde de requins, très difficile. Il faut être solide et ne pas avoir peur de l’échec ».

En attendant, l’artiste rolivaloise donne les dernières touches à son deuxième single sortira le 13 octobre : Je m’en vais  aura-t-il le même succès qu’A Jamais ? Verdict dans quelques semaines.

À Jamais, de Karlen B

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Suivre Karlen B sur Instragram : kaarlenb

Partagez :

Découvrez ici tout le programme de la fête de la Ville

Une seule date à retenir : samedi 15 septembre !  Forum des associations, fête foraine, village d’artisanat marocain, spectacle, concert… On vous attend nombreux, à Val-de-Reuil, pour la fête de la Ville

C’est la rentrée à Val-de-Reuil comme partout en France ! Mais, ici, elle prend une dimension festive toute particulière puisque se rassembleront, le temps d’une journée toutes les forces vives de la ville !

Bienvenue au forum des associations

Clubs sportifs, associations culturelles et artistiques, sociales, de santé, de solidarité, d’anciens combattants, comités de jumelage, étrangers…, plus de 70 associations en tout genre sont réunies de 11h00 à 17h00 pour faire rayonner la cité contemporaine.

Une édition 2018 largement placée sous le signe de la nouveauté. A commencer par le lieu de la fête : soucieuse de la « décloisonner », de l’ouvrir à l’ensemble de la ville, la municipalité a choisi de quitter, cette année, la plaine Saint-Jean pour se déployer autour de la mairie, symbole citoyen et civique s’il en est. Les stands s’installeront donc à la fois sur l’esplanade de Workington (pelouse de la mairie) et le long la voie de la ferme qui la longe.

Autour, des milliers de visiteurs de tous âges et de tous horizons sont attendus pour découvrir la très large palette des activités de loisirs ou d’engagement proposées à Val-de-Reuil, pour s’initier aux nombreuses disciplines présentées et profiter de démonstrations tous azimuts !

À cette occasion, l’esplanade de Workington se transformera en un immense terrain de jeux où se côtoieront les multiples espaces de démonstrations et le podium … Dès 13h30 et jusqu’à 16h00, se succèderont sans répit initiations et animations de sports collectifs, sports de raquettes, de combat, d’expression, athlétisme, base-ball…, tandis qu’une cascade -c’est le mot adapté et aquatique – d’activités nautiques investira la piscine (nage avec palmes, plongée, natation, kayak…).

 

Un village d’artisanat marocain

Parce que, à Val-de-Reuil, on est sensible à ce que l’ensemble des acteurs rolivalois occupent une place de choix dans cette grande fête, la municipalité mobilise des moyens importants pour permettre à l’ACRI (association de coopération et relations internationales) – dont la vocation est de faire vivre ensemble et en harmonie les différentes communautés – de mener à bien une initiative originale : la venue d’un village d’artisanat marocain.

Ville cosmopolite, ville solidaire, ville multiculturelle, Val-de-Reuil s’ouvrira ses bras à la culture chérifienne qu’elle fera découvrir au plus grand nombre grâce à de nombreux artisans venus de Tanger, Marrakech, Fès ou Casablanca. Ce village unique en son genre prendra ses quartiers devant la mairie et permettra à tous de s’attarder sur ces trésors de calligraphie, ces bijoux, babouches, lanternes, rafia, poteries, maroquinerie et autres objets en bois.

Résultat coloré d’un partenariat entre la Ville de Val-de-Reuil et le ministère du tourisme et de l’artisanat marocain, cette initiative attirera à coup sûr de très nombreux visiteurs, dès son ouverture le vendredi 14 septembre et jusqu’à sa clôture le samedi 22 septembre.

Chaque jour, le village sera ouvert à tous et gratuitement de 10h00 à 20h00. Parmi les temps forts de cette immersion au cœur de la culture marocaine, un exceptionnel défilé de mode aux couleurs du Maroc, proposé à tous les visiteurs le samedi 15 septembre à 16h00.

Spectacles et concerts en fin de journée

Cette grande fête populaire est aussi l’occasion de rassembler tous les Rolivalois, de toutes générations, de toutes cultures, de tous horizons, d’inviter tous les habitants des communes alentour et de plus loin encore à partager un moment festif et convivial, un moment d’évasion.

La fin de journée sera, en effet, consacrée à un concert qui, autour des variétés françaises des années 70 à aujourd’hui, mettra en scène plusieurs chorales renommées de Normandie. La Maîtrise de Seine-Maritime, la chorale de Gasny, Les Copains d’Abord et les chœurs de l’école de musique d’Elbeuf / Pont de l’Arche se produiront ainsi successivement à partir de 17h15 sur la scène installée sur l’esplanade de Workington

Et parce qu’à Val-de-Reuil, on aime plus que tout le partage et la mixité, les 110 choristes seront rejoints vers 18h30 par 250 enfants des centres de loisirs rolivalois pour entonner dans un extraordinaire communion le chant « Nation », du jeune chanteur français Tibz, lequel nous invite à dépasser les frontières pour vivre ensemble, malgré les différences d’origine et d’horizon. C’est un magnifique message de paix tel que Val-de-Reuil sait en produire.

Enfin, pour clore la journée sur une tonalité joyeuse, la compagnie Les P’tits Bras présentera un spectacle de cirque mêlant prouesses de voltige et humour clownesque aux environs de 19h00.

Fête foraine: la cerise sur le gâteau !

Parce que petits et grands affectionnent les fêtes foraines, une dizaine de manèges s’installeront aussi sur l’esplanade de la piscine, dès le vendredi 14 septembre en fin d’après-midi jusqu’à 21h ; feront le bonheur des visiteurs samedi 15 et dimanche 16 septembre de 10h à 21h.

Avec cette Fête de Ville 2018, Val-de-Reuil veut faire plaisir à tous !

L’album photos de la Fête de la Ville

Partagez :

Fête de la Grosse Borne : retour en images

Instaurée il y a quelques années par le regretté Bernard Cancalon, la Fête de la Grosse Borne a battu un record d’affluence cette année. Retour en images sur ce moment de partage et de convivialité qui a rassemblé presque 200 personnes,  enfants des accueils de loisirs et  familles du quartier.

Fête de la Grosse Borne 2018
Fête de la Grosse Borne 2018

Les  services municipaux,  jeunesse, sports et techniques, avaient mis les petit plats dans les grands mardi 14 août pour la traditionnelle fête du quartier de la Grosse Borne.

Tir à l'arc
Tir à l’arc

Olympiades, spectacles des centres de loisirs, goûter partagé ont ainsi ravi les Rolivalois, petits et grands, qui s’en sont donnés à coeur-joie tout  l’après midi…

Fête de la Grosse Borne
Les élus ont aussi apprécié les activités de cette jolie fête

… jusque dans la soirée où une centaine ont joué les prolongations et  apprécié un spectacle humoristique et le barbecue préparé avec attention par les Jardins Familiaux.

Barbecue et spectacle humoristique
Barbecue et spectacle humoristique ont clôturé la fête

 

Nos photos

Partagez :

Du 14 juillet au 15 août, Cin’Eté vous fait découvrir 33 films à la belle étoile

La 17e édition du festival Cin’Eté entre en scène ce samedi 14 juillet. Organisée par l’association Sous le soleil exactement, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, Cin’Eté propose 33 projections de films en plein air à la tombée de la nuit, mais aussi des ateliers cinéma ouverts aux jeunes, en journée, pendant un mois.

Jean-Claude Bourbault, cheville ouvrière de Cin'été
Jean-Claude Bourbault, cheville ouvrière de Cin’été

« Se faire une toile à la belle étoile », c’est désormais une tradition estivale solidement ancrée à Val-de-Reuil. Depuis 17 ans, des centaines de Rolivalois (et leurs amis des communes avoisinantes) se rassemblent chaque soir entre le 14 juillet et le 15 août, à la tombée de la nuit, sur l’esplanade de la piscine (au pied de la rue Grande), pour découvrir l’un des 33 films proposés dans le cadre du festival de cinéma Cin’été.

Mis sur pied en 2002 pour permettre aux habitants de la plus jeune commune de France, quels que soient leur génération, leur connaissance du septième art, leurs moyens financiers, de se rassembler autour d’un événement fédérateur, mais aussi comme un élément de sérénité au bénéfice du centre-ville qu’il anime, Cin’Eté n’a cessé de monter en puissance au fil des années.

33 films en plein air à la nuit tombée
33 films en plein air à la nuit tombée

Aujourd’hui, les spectateurs viennent parfois de loin pour profiter des plaisirs d’une séance de cinéma en plein air qui reste une lanterne magique allumée dans l’obscurité estivale.

« Quand l’écran s’animera, mon chien sifflera trois fois »

Le thème du festival et sa dénomination annuelle sont, comme chaque année, sortis de l’imagination fertile de l’adjoint rolivalois à la culture, Jean-Claude Bourbault et, si vous trouvez un certain hermétisme dans son titre, ne vous étonnez pas : c’est la règle absolue !

Côté programmation, les 33 films à l’affiche ont été minutieusement choisis. Certains d’entre eux sont issus d’une sélection proposée par un groupe de jeunes rolivalois qui, lors d’ateliers organisés tout au long de l’année (Cin’Etudes), sélectionnent les films qu’ils aimeraient voir projetés.

Pour cette édition 2018, l’hôte de ces lieux a choisi pour thème « quand l’écran s’animera, mon chien sifflera trois fois ». Jean-Claude Bourbault en est convaincu :  lorsqu’une œuvre artistique raconte la naissance de cette grande famille à laquelle appartiennent à la fois l’homme et l’animal, tous se retrouvent et se comprennent.

Dans le sillage de ce thème, l’association diffusera notamment trois versions du Livre de la Jungle : un film et deux dessins animés de plusieurs époques, dont l’un de 1942 (le vendredi 20 juillet) ! Sans oublier ces 30 autres films qui marqueront l’été…

Au travers de films d’animations, de comédies, de films d’aventures, de drames, de films d’action…, Cin’Eté nous transportera pendant un mois dans un voyage à travers l’histoire du cinéma en parcourant le monde à la rencontre d’animaux extraordinaires.

De Croc Blanc (film d’animation de 1998) au Dernier Loup (film d’aventures de Jean-Jacques Annaud – 2015) en passant par La Jument Verte (comédie dramatique de Claude Autant-Lara – 1959), l’école des Lapins, Normandie Nue de Philippe Le Guay – 2018) ou encore les 101 Dalmatiens (comédie de Stephen Herek – 1997).

Une chose est sûre : Cin’Eté aura tout des grands festivals : un écran géant de 12 mètres x 10 mètres installé sur la pelouse de la piscine sur lequel seront projetées, pendant 33 jours, ces pépites du 7e art, un projecteur numérique de dernière génération (utilisé dans les cinémas), un village de toile pour limiter les désagréments éventuels de l’humidité nocturne, une sonorisation professionnelle mais aussi un tapis rouge déployé à l’entrée de l’esplanade…

Un festival gratuit pour le public

Parce que la ville de Val-de-Reuil et l’association Sous le Soleil Exactement sont particulièrement attachées à défendre le principe de l’égal accès à la culture de tous, les deux partenaires ont mis un point d’honneur à proposer aux spectateurs une programmation de qualité, certes, mais aussi gratuite. Mieux encore, pour davantage encore favoriser la convivialité, café et thé seront offerts au public à leur arrivée !

Des ateliers en journée
Des ateliers en journée

Pas question pour autant de faire de Cin’Eté un festival à « consommer » ! L’événement estival se doit, rolivalois oblige, de faire largement participer les habitants. Chaque jour, pendant toute la durée de Cin’Eté, des ateliers d’initiation aux métiers du cinéma seront proposés aux jeunes dès 8 ans.

Pilotés par des réalisateurs et cinéastes chevronnés tels que Jérémie Sassin, un Rolivalois diplômé de l’école nationale supérieure de l’image et du son (FEMIS) et aujourd’hui salarié du cinéma Les Arcades, ces ateliers permettent aux participants de découvrir et d’apprivoiser toutes les phases de conception d’un film (de l’écriture de l’histoire à la réalisation du film en passant par la transformation en scenario).

Les inscriptions ont lieu le lundi au kiosque, rue Grande à 14h00 (renseignements au 02 32 50 67 26 ou 06 03 90 73 66). Ces ateliers ne sont pas étrangers à la vague de projets d’écoles et de collèges qui, depuis une décennie à Val-de-Reuil, font appel au cinéma.

Dans leur prolongement, l’association Sous le soleil exactement organisera également un grand jeu qui aboutira à la réalisation de plusieurs films. Ces derniers seront en compétition le dimanche 12 août, date à laquelle ils seront projetés lors de la séance nocturne de Cin’Eté. Le lauréat décrochera « la licorne d’or » !

Ce qu’en pense Marc-Antoine Jamet

Marc-Antoine JAMET, Maire de Val-de-Reuil, a souligné que « Cin’été, sans la moindre gêne pour les riverains, apporte calme et sécurité aux nuits rolivaloises, en créant un point de rassemblement où chacun peut se retrouver, mais aussi en produisant pour tous du divertissement, de la culture, de la fantaisie, de la convivialité et de la légèreté, autant d’ingrédients devenus rares. Jean-Claude Bourbault, mon ami, est le magicien dévoué et enthousiaste qui, à la nuit tombée, fait s’allumer le projecteur et s’inscrire sur l’écran ces images qui, au gré de ses choix à la fois très personnel et très partagés nous captivent, nous intriguent, nous enchantent. »

Tout le programme Cin’Eté 2018 en cliquant ici. 
[embeddoc url= »https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2018/07/programmation-Cinété-2018.pdf » width= »100% » download= »all » viewer= »google »]  

Partagez :

Cin’été 2018 : « Quand l’écran s’animera … mon chien sifflera 3 fois »

La 17e édition du festival Cin’Eté entre en scène samedi 14 juillet. Organisée par l’association Sous le soleil exactement, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, Cin’Eté propose 33 projections de films en plein air à la tombée de la nuit ; mais aussi des ateliers cinéma ouverts aux jeunes, en journée, pendant un mois.

Cin'été 33 films gratuits projetés à la tombée de la nuit
Cin’été 33 films gratuits projetés à la tombée de la nuit

« Se faire une toile à la belle étoile », c’est désormais une tradition estivale bien ancrée à Val-de-Reuil. Depuis 17 ans maintenant, des centaines de Rolivalois se rassemblent chaque soir entre le 14 juillet et le 15 août, dès la tombée de la nuit, sur l’esplanade de la piscine (au pied de la rue Grande), pour découvrir l’un des 33 films proposés dans le cadre du festival de cinéma Cin’été.

Mis sur pied en 2002 pour permettre aux habitants de la plus jeune commune de France, quelle que soit leur génération, leur connaissance du septième art, leurs moyens financiers, de se rassembler autour d’un événement fédérateur, mais aussi comme un élément de tranquillité publique en centre-ville qu’il anime, Cin’Eté n’a cessé de monter en puissance au fil des années.

Aujourd’hui, les spectateurs viennent parfois de loin pour profiter des plaisirs d’une séance de cinéma en plein air qui reste une lanterne magique allumée dans l’obscurité urbaine.

« Quand l’écran s’animera … mon chien sifflera 3 fois »

Le thème du festival et sa dénomination annuelle sont, comme d’habitude, sortis de l’imagination fertile de l’adjoint rolivalois à la culture, Jean-Claude Bourbault et, si vous trouvez un certain hermétisme dans son titre, ne vous étonnez pas : c’est la règle !

Côté programmation, les 33 films à l’affiche ont été minutieusement choisis. Certains d’entre eux sont issus d’une sélection proposée par un groupe de jeunes rolivalois qui, lors d’ateliers organisés tout au long de l’année (Cin’Etudes), sélectionnent les films qu’ils aimeraient voir projetés.

Une chose est sûre : Cin’Eté aura tout des grands festivals : un écran géant de 12 mètres x 10 mètres installé sur la pelouse de la piscine sur lequel seront projetées, pendant 33 jours, ces pépites du 7e art, un projecteur numérique de dernière génération (utilisé dans les cinémas), un village de toile pour limiter les désagréments de l’humidité nocturne, une sonorisation professionnelle mais aussi un tapis rouge déployé à l’entrée de l’esplanade…

Un festival gratuit pour le public

Parce que la ville de Val-de-Reuil et l’association Sous le Soleil Exactement sont particulièrement attachées à défendre le principe de l’égal accès à la culture de tous, les deux partenaires ont mis un point d’honneur à proposer aux spectateurs une programmation de qualité, certes, mais aussi gratuite. Mieux encore, pour favoriser davantage encore la convivialité, café et thé seront offerts au public à leur arrivée !

Ateliers d’initiation

Pas question pour autant de faire de Cin’Eté un festival à « consommer » ! L’événement estival se doit, rolivalois oblige, de faire largement participer les habitants. Chaque jour, pendant toute la durée de Cin’Eté, des ateliers d’initiation aux métiers du cinéma seront proposés aux jeunes dès 8 ans.

Pilotés par des réalisateurs et cinéastes chevronnés ces ateliers permettent aux participants de découvrir et d’apprivoiser toutes les phases de conception d’un film (de l’écriture de l’histoire à la réalisation du film en passant par la transformation en scenario). Renseignements au 02 32 50 67 26 ou 06 03 90 73 66.

TOUT LE PROGRAMME DE CINETE

Télécharger le programme de Cin’été
[embeddoc url= »https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2018/07/flyerprogrammation2018-vfin.pdf » width= »100% » download= »all » viewer= »google »]

Partagez :

Le repas partage 2018 : Un succès !

Vous étiez 994 pour ce repas partage 2018 ! En photos l’ambiance de ce moment de rassemblement rolivalois !

L’album photos

Partagez :

Visite exceptionnelle de Nedim Remili, international de hand !

International de handball, membre de l’équipe de France, Nedim Rempli est venu rencontrer samedi les handballeuses et handballeurs du EVDRLH. Un événement exceptionnel !

L’entente Val-de-Reuil / Louviers Handball a offert un magnifique cadeau de fin d’année à ses licenciés samedi. Alors que petits et grands étaient réunis au gymnase Alphonse Allais pour leur « mega tournoi » interne, c’est une visite exceptionnelle qu’ils ont reçue en milieu d’après-midi. L’international Nedim Remili, membre de l’équipe de France de Handball, avait fait en personne le déplacement jusqu’à Val-de-Reuil pour rencontrer les 270 participants à cet événement organisé pour les 25 ans du club.

Des handballeurs heureux

« Je suis tellement fière qu’on l’accueille ici, chez nous ; c’est extraordinaire », confiait Lilou, 15 ans, qui a bien évidemment immortalisé l’instant en posant aux côtés du champion. Comme avec Lilou, Nedim Remili s’est volontiers prêté au jeu des photos et des autographes pendant un très long moment.

Séance d'autographes avec les jeunes
Séance d’autographes avec les jeunes

« Quand je vois les yeux des enfants cet après-midi, je suis vraiment heureux ». Christophe Van Hulle, membre du bureau du club et cheville ouvrière de l’événement, ne cachait pas sa joie samedi. « Ils se souviendront longtemps de cette journée du 23 juin ».

«J’aime partager mon expérience»

Nedim Remili, malheureusement blessé, n’a pu partager quelques balles avec les joueurs mais il a malgré tout suivi avec le plus grand intérêt les mini-matchs de l’après-midi. « Je suis heureux que nous nous retrouvions aujourd’hui entre fans de hand à vivre ces moments aussi uniques », confiait-il à l’assemblée. « Nous avons la chance de faire un sport avec des valeurs, dont la première est la solidarité. J’aime partager mon expérience, c’est la raison de ma venue ici aujourd’hui ».

Quant à Jean-Jacques Coquelet qui représentait la municipalité de Val-de-Reuil avec Rachida Dordain (adjointe aux sports), et quelques autres élus, il n’a pas manqué de saluer « l’esprit de fraternité et le climat remarquable » de cet événement hors du commun.

Toutes les photos de l’évènement

 

L’actualité du sport à Val-de-Reuil

Erreur : la vue e22e0e1s69 n’existe pas

Le sport à Val-de-Reuil

Erreur : la vue d7fea89sfg n’existe pas
Partagez :

Le Mondial de Foot sur écran géant dès le 26 juin

Val-de-Reuil va vibrer au rythme de la Coupe du Monde de football ces prochaines semaines ! Du 26 juin au 15 juillet, tous les Rolivalois qui souhaitent partager l’événement sont invités à la maison de la jeunesse et des associations (MJA) pour suivre gratuitement, sur écran géant, la compétition la plus attendue de ces dernières années.

C’est parti pour le Mondial de football 2018 ! Le coup d’envoi tant attendu par des centaines de millions d’aficionados aux quatre coins du monde est donné ce jeudi 14 juin en Russie. Pendant un mois, la terre entière va vivre et vibrer au rythme du ballon rond.

Parce qu’à Val-de-Reuil, on aime partager les grands moments de la vie, la plus jeune commune de France a choisi de faire de cette Coupe du Monde de football une immense fête à vivre tous ensemble ! Alors que le Ministère de l’Intérieur a interdit, pour des questions de sécurité, la retransmission des matches sur la voie publique, la Ville de Val-de-Reuil ne pouvait imaginer passer à côté d’un si bel événement.

C’est donc à la maison de la jeunesse et des associations (MJA) – la maison de tous les Rolivalois – que la commune a décidé d’installer son incontournable écran géant pour permettre à tous de suivre en direct, dans la liesse, l’euphorie et la passion communes, de nombreuses rencontres de cette coupe du monde russe.

France / Danemark pour ouvrir les festivités

Encore quelques petits jours de patience avant de savourer cet événement exceptionnel à la MJA. Les spectacles associatifs et scolaires étant particulièrement nombreux à cette période de l’année dans l’équipement municipal, les retransmissions des matches y sont programmées à compter du mardi 26 juin, jour du dernier match de poule de l’équipe de France qui affrontera le Danemark.

France - Danemark, le 1er match retransmis
France – Danemark, le 1er match retransmis

Soyons nombreux ce jour-là à 16h00 à porter haut les couleurs de la France, à soutenir les Bleus dans leur ascension vers leur rêve, vers le rêve de tout un pays. Et s’ils renouvelaient l’extraordinaire, l’incroyable exploit de 1998 lorsqu’ils nous ont offert le titre suprême de champions de monde ?

Et pour se plonger un peu plus encore dans la magie des Bleus, un atelier maquillage aux couleurs de la France sera proposé au début du match tandis que des drapeaux tricolores seront distribués. Ce rituel sera d’ailleurs réitéré à chacun des matchs des Bleus si nos footballeurs nous font le bonheur de se hisser le plus haut possible dans la compétition.

Séance maquillage aux couleurs de la France
Séance maquillage aux couleurs de la France

Si l’équipe de France est qualifiée à l’issue de ses matches de poule, notez-le d’ores et déjà : l’écran géant de la MJA s’allumera pour suivre son 8e de finale (date à confirmer). Et à compter du vendredi 6 juillet, date à laquelle débuteront les quarts de finale, l’intégralité des matches du mondial de football seront retransmis ; jusqu’à la finale du 15 juillet.

En attendant, encourageons, unis, rassemblés, l’équipe de France de football. Val-de-Reuil, la plus jeune commune, ludique, sportive, est sa première supportrice.

Les matches retransmis à la MJA à Val-de-Reuil

  • Mardi 26 juin à 16h00 : France – Danemark (dernier match de poule).
  • 8e de finale des Bleus si l’équipe de France est qualifiée (date à confirmer)
  • Vendredi 6 juillet à 16h00 et 20h00 : quarts de finale
  • Samedi 7 juillet à 16h00 et 20h00 : quarts de finale
  • Mardi 10 juillet à 20h00 : demie finale
  • Mercredi 11 juillet à 20h00 : demie finale
  • Samedi 14 juillet à 16h00 : petite finale
  • Dimanche 15 juillet à 17h00 : finale

L’actualité du sport à Val-de-Reuil

Erreur : la vue e22e0e1s69 n’existe pas

Le sport à Val-de-Reuil

Erreur : la vue d7fea89sfg n’existe pas
Partagez :

La Coupe du Monde 2018 à la MJA !

7 matches seront diffusés à la Maison des Jeunes et des Associations de Val-de-Reuil du 26 Juin (France-Danemark) jusqu’à la Finale ! Les matchs diffusés peuvent suivre le parcours de l’équipe de France à partir des quarts de finale.

Les entrées sont libres et gratuites ! Attention le nombre de places est limité pour des raisons de sécurité, prenez vos précautions en arrivant en avance pour permettre votre entrée !

Les diffusions prévues

[ecs-list-events cat=’Coupe du Monde 2018′ limit=’7′ order=’ASC’]

Infos pratiques

Maison des Jeunes et des Associations (anciennement Théâtre des Chalands)
Place des Chalands
27100 Val de Reuil

Partagez :

Electro Deluxe et Jean-François Zygel illuminent le Caméléon

Coup de projecteur sur les Soirées du Caméléon qui préparent un final en beauté au théâtre de l’Arsenal avec Electro Deluxe et 3 chœurs le 9 juin et Jean-François Zygel le 10 juin ! Il n’est pas trop tard pour réserver…

Electro Deluxe en concert aux soirées du Caméléon
Electro Deluxe en concert aux soirées du Caméléon

Pas une soirée où il ne change de couleur… c’est ça la magie du festival rolivalois de musiques actuelles : les « soirées du caméléon ».

2018 : changement de cap pour ce 17e rendez-vous des amoureux de la musique ! « On sort des sentiers battus en nous ouvrant notamment à d’autres styles que les musiques actuelles », confiait récemment Vincent Grandserre, directeur du conservatoire de musique et de danse.  

Après avoir pris quelques longueurs d’avance en avril avec musique baroque et chorale chorégraphie, coup de projecteur final le samedi 9 et dimanche 10 juin  autour d’une programmation exceptionnelle.

Electro Deluxe (mélange de jazz, de soul et de funk), qui a décroché cette année la Victoire du meilleur groupe jazz de l’année, sera à donc à Val-de-Reuil le samedi 9 juin.Pour l’occasion, c’est en version XL que le groupe montera sur la scène de l’Arsenal avec leurs choristes. Sous les costards, ils n’ont pas peur de mouiller la chemise pour enflammer la scène.

Et découvrez en première partie, Hi Levelz et leur mélange de soul, hip hop et jazz.

Sans oublier bien-sûr, en ouverture et en clôture de cette journée, les groupes de musiques actuelles du conservatoire qui se produiront en extérieur, avec en Guest ORB et Agrum’s Bridge.

Zygel revisite le classique

Jean-François Zygel revisite le classique
Jean-François Zygel revisite le classique

Le lendemain, 10 juin, c’est Jean-François Zygel, virtuose de la musique classique qui donnera un concert inédit, ouvrant le classique à l’improvisation, au jazz et aux musiques du monde. Il viendra nous faire partager ses improvisations sur Bach. Blue Clouds, quartet de jazz manouche (violon, accordéon, contrebasse, guitare…) parvient à allier tradition et modernité.

Comment réserver ?

Tarif Electro Deluxe – plein : 10 € / réduit : 6 €

Tarif Jean-François Ziegel – plein : 15 € / réduit: 6 €

Réservations au conservatoire, 5 voie de la palestre à Val-de-Reuil : 02 32 59 45 93 / sur le réseau Fnac ou sur place le soir du concert. 

Partagez :

La Grande Guerre racontée en images et en objets !

Une exposition exceptionnelle de photos originales prises sur le front et d’objets en tout genre appartenant à des poilus, est présentée demain, samedi 2 juin à la médiathèque. À ne manquer sous aucun prétexte.

Jack Chanussot est un passionné de la Grande Guerre. Et cette passion, c’est à son père qu’il la doit. « En avril 1918, alors qu’il n’avait que 17 ans et demi, mon père, engagé volontaire, est parti au front ». Il en est revenu quelques mois plus tard avec une centaine de vues sur verre prises sur le front : des images de soldats, des images de vie dans les tranchées, de champs d’obus, de guerre…

Ces images, Jack Chanussot les a précieusement conservées à la mort de son père. Jusqu’en 1996 où il décide de partager ces précieux souvenirs, ces précieux moments d’histoire. « J’ai décidé de faire mon devoir de mémoire ». Première exposition… et l’envie d’aller plus loin. Jack Chanussot se lance alors dans une aventure passionnante : celle d’étoffer sa collection.

Jack Chanussot a récupéré beaucoup d'objets appartenant aux poilus
Jack Chanussot a récupéré beaucoup d’objets appartenant aux poilus

« J’ai récupéré partout où je le pouvais des objets de la guerre, des armes, des casques… et je continue encore aujourd’hui ». On trouve aussi des originaux de la revue « J’ai vu » publié pendant la guerre tout comme des livres et des albums datant de cette époque.

Cette exposition est absolument à découvrir demain de 10h à 12h et de 14h à 18h à la médiathèque de Val-de-Reuil (place aux jeunes). Jack Chanussot et son épouse Anne, professeur histoire / géographie, vous feront partager leur expérience, leurs anecdotes, vous transporteront dans la Grande Guerre au fil de l’exposition.

D’autres expositions à découvrir : Deux autres expositions agrémenteront ce salon des illustrateurs, 10e édition, consacré à la Grande Guerre. Une première, « Les Enfants et la patrie » qui retrace le quotidien des enfants pendant la Grande Guerre. Cette exposition provient du musée national de l’éducation à Rouen.

les enfants de la patrie
les enfants de la patrie

L’équipe de la médiathèque présentera pas ailleurs les prémices de son exposition créée à partir de la grande collecte locale organisée ces derniers mois. La population avait été invitée à transmettre à la médiathèque des documents issus de leurs archives familiales pour réaliser une exposition. Celle-ci sera intégralement présentée lors des journées du patrimoine en septembre. En attendant, quelques bribes de cette exposition sont présentés à la médiathèque aujourd’hui 1er juin aux scolaires et demain, samedi 2 juin au grand public. Venez nombreux !

Renseignements au 02 32 59 31 36

Partagez :

Ce week-end le salon des illustrateurs à l’heure du centenaire

La médiathèque Le Corbusier a choisi de transformer cette année son 10ème salon des illustrateurs en « Festival Commémoration ». Alors qu’un millier d’écoliers profiteront de l’événement le vendredi 1er  juin, place au grand public le samedi 2 juin. Au programme : festival 100 % familial avec expositions et ateliers inédits pour petits et grands, animations menées par des illustrateurs, surprises en tout genre.

Salon des illustrateurs
Salon des illustrateurs

18 ans maintenant que la plus jeune commune de France se mobilise autour du Prix des Incorruptibles, prix national dédié à la littérature jeunesse dont l’ambition est de donner aux enfants le goût de la lecture.

A Val-de-Reuil, 63 classes – de la maternelle au collège – ont donc participé cette année à cette belle initiative qui leur a permis de rencontrer plusieurs auteurs de livres sélectionnés avant de voter pour déterminer quel était leur préféré.

Dans le prolongement de cette action – organisée localement avec l’Education Nationale, l’association AVEC (association de Val-de-Reuil pour l’éducation et la culture), l’Agglomération et la Drac -, la Ville de Val-de-Reuil a souhaité aller plus loin. Depuis 10 ans, elle organise, parallèlement, un « salon des illustrateurs jeunesse et de la bande dessinée ».

Un millier d’écoliers

Rendez-vous incontournable dans le calendrier rolivalois, ce salon est chaque année pris d’assaut par un millier d’écoliers venus se plonger dans le monde magique de l’image, du dessin, de la bande dessinée. Ils seront toujours aussi nombreux le vendredi 1er juin à pousser la porte de la médiathèque mais pour y découvrir cette fois un événement unique en son genre.

Label centenaire 

Bienvenue au « Festival Commémoration », essentiellement consacré à la Première Guerre Mondiale, dont on célèbre cette année le centenaire de la fin du conflit. La manifestation s’inscrit dans le vaste programme d’actions mis en place tout au long de l’année par la Ville de Val-de-Reuil. Cette belle mobilisation a valu à la médiathèque de décrocher le label « Centenaire », décerné par la Mission du Centenaire. Le festival Commémoration se concentre donc cette année sur la Grande Guerre dans tous ses états. Pour l’occasion, 12 illustrateurs investiront la médiathèque le 1er juin et proposeront de multiples animations autour des poilus. 10 classes profiteront également d’une séance de cinéma autour du film « Adama » tandis que les plus jeunes seront transportés dans l’univers musical de Laurent Touceul à la MJA. Au final, plus de 1000 enfants – de la maternelle au collège – se plongeront, au fil de la journée, dans l’univers de la Première Guerre Mondiale.

Samedi 2 juin : une journée entière grand public

Le lendemain, samedi 2 juin, changement complet de formule pour la journée consacrée au grand public ! Finie la cascade d’illustrateurs disséminés aux quatre coins de la médiathèque, dédicaçant et proposant leurs ouvrages à la vente. Place cette année à un festival d’animations familiales où chacun devrait trouver son bonheur.

Les visiteurs pourront notamment découvrir plusieurs expositions inédites autour de la Grande Guerre : « les enfants de la Patrie », prêtée par le musée national de l’Education de Rouen, qui retrace la vie des enfants entre 1914 et 1918 ; une exposition de documents et d’objets de la Guerre, rassemblés notamment par un particulier ; une partie des documents issus de la grande collecte organisée par la médiathèque ces dernières semaines (l’exposition sera présentée dans son ensemble en septembre).

Cinq illustrateurs

Cinq illustrateurs seront de la fête ce jour-là et se mettront au diapason de la Grande Guerre : deux d’entre eux (Pascal Debacque et Fred Coconut) caricatureront le public en poilus ; Hugues Barthe et Ceka réaliseront une fresque géante avec les visiteurs tandis que Nicolas Desrues invitera le public à dessiner avec lui le poilu « Leopold Dutheil ».

Pour cette grande journée souvenir, de nombreux ateliers seront proposés aux petits comme aux grands par les bibliothécaires : création d’affiches anciennes, d’un livret sur les animaux de la guerre, de personnages en laine ; photo-portrait en tenue de poilu (photos envoyées aux visiteurs ensuite) ; calligraphie, jeux, ateliers musique d’époque…

Et parce que la ville de Val-de-Reuil est particulièrement attachée à associer de nombreux partenaires aux événements qu’elle organise, l’épicerie sociale Epireuil fera déguster du pain d’épices (recette de la grande Guerre) ; l’association Lire et Faire Lire proposera des contes ; le fablab des créations de figurines de poilus tandis que les résidents de l’Espages offriront des cocardes fabriquées par leurs soins.

Festival Commémoration – médiathèque le Corbusier, place aux Jeunes. Samedi 2 juin de 10h à 12h et de 14h à 17h. Entrée libre et gratuite. 02 32 59 31 36.

Partagez :

Poesia en (R)évolutions

Le festival Poesia prend ses quartiers rolivalois dès demain 23 mai jusqu’à dimanche. Cinq jours consacrés à la poésie dans tous ses états et un formidable clin d’oeil à mai 68.

Quand actualité et poésie se rencontrent, l’alliance des saveurs produit un mélange à la fois étonnant et détonant ! A la Maison de la Poésie (sur l’île du Roi), on aime les défis…

Pour la 2e édition de Poesia, festival de poésie qui pose ses valises à Val-de-Reuil du 23 au 27 mai, Patrick Verschueren et ses équipes ont donc opté pour un clin d’œil à Mai 68, dont on fête le 50e anniversaire ce mois-ci.

« Voilà pourquoi nous avons décidé de décliner le thème (R)évolutions qui peut prendre de multiples déclinaisons poétiques », indique Patrick Verschueren, tout en levant sur le voile sur une programmation éclectique. « Nous allons proposer des rendez-vous très différents, dans des lieux très différents pour des publics très différents ». Un concept qui avait séduit plus de 1500 spectateurs en 2017.

LE PROGRAMME

Mercredi 23 mai :

Conférence sur Mai 68 par Alain Badiou à 19h00 à la MJA : 

Conférence d'Alain Badiou mercredi 23 mai à 19h00
Conférence d’Alain Badiou mercredi 23 mai à 19h00

Mai 68 a d’abord été un soulèvement, une révolte, de la jeunesse étudiante et lycéenne. C’est l’aspect le plus spectaculaire, le plus connu, c’est celui qui a laissé des images fortes, que nous revisitons ces derniers temps.

Un deuxième Mai 68, tout différent, est la plus grande grève générale de toute l’histoire française.

Un troisième Mai 68 concerne la question de la transformation des mœurs, des nouveaux rapports amoureux, de la liberté individuelle.

Trois composantes, trois lieux, trois types de symbolique et donc de discours, donc, cinquante ans après, trois bilans différents. Quand on parle aujourd’hui de Mai 68, de quoi parle-t-on ? De l’ensemble, ou d’une des trois composantes qu’on isole ? Au fil de sa conférence, Alain Badiou convoquera quatre textes historiques qui seront lus par Nicolas Pignon.

– Cabaret hippie à 20h30 avec la classe théâtre du conservatoire de région – MJA (5 €)

Ils ont 20 ans. Ils sont 14. Garçons et filles. 14 pour réveiller les mots d’une révolution qui réunit la jeunesse du monde entier. 14 pour prôner la désobéissance. La fin d’un monde sans imagination. Dénoncer la société du spectacle. La marchandisation de tous les échanges. Sans scène. Sans séparation avec le public.  Une soirée où s’exprime pèle mêle imaginaire poétique, pensées éparses et utopies d’une génération qui cherche à remettre l’humain au centre.

Avec les élèves de la COP du conservatoire de Région de Rouen, sur des textes de Raoul Vaneigem, Guy Debord, Emmanuelle K, Charles Bukowski, Allen Ginsberg, des chansons de Bob Dylan, Cat Stevens, Donovan, Joan Baez …

Jeudi 24 mai

  • Apéro-poésie avec Tom Buron (jeune poète édité aux éditions MaelstrÖm) à 19h à la Factorie. Le poète propose des lectures de son dernier recueil « Nostaljukebox ». ce dernier fonctionne comme un morceau de jazz, résonne comme un appel au sacré. Il rassemble une vingtaine de poèmes de la taille d’un feuillet chacun qui s’articule autour d’un chant central, oscillant entre la bourlingue des bas-fonds urbains et la quête spirituelle, tout en jouant sur les rythmes et les sonorités comme un saxophoniste en pleine fulgurance.
  • Spectacle (théâtre et musique) créole « Vavangaz Ti Katorz » à 20h30 à la Factorie (10 €). « Ti Katorz », c’est comme ça qu’on appelait cette femme très populaire de La Réunion qui vécut dans les rues de la capitale. Marginale ? Elle déambulait, injuriait, trimbalait d’étranges sacs… Au rythme d’une contrebasse, de percussions traditionnelles et autres objets sonores, à travers des paroles et des chants créoles, nous vous dévoilons la douce et furieuse folie d’une vie égarée.  Une divagation poétique, musicale et théâtrale sur le thème de l’errance, du « vavangaz ».
  • Je n’ai aucun remords, quand j’en aurai je vous préviendrai à 22h à la Factorie. Nous voilà à la poursuite d’Albertine Sarrazin dans son incroyable échappée de prison. C’est un récit haletant révolté, entrecoupé de fulgurances poétiques que nous livre avec force Adeline Maisonneuve accompagnée par la guitare électrique de Patrick Verschueren.

Vendredi 25 mai

  • 5e Nuit de la poésie urbaine à 21h00 – MJA – Entrée au chapeau. Cette grande scène ouverte slam et poésie réunit le temps d’une soirée illimitée (jusqu’à ce que la parole s’épuise !) des slameuses de toute la région ainsi que des poètes des éditions MaelstrÖm comme Joy et une spoken wordeuse de notre future compagnie associée, Louise Emö.

    En plus de cela, il faut compter sur la présence d’un groupe de lycéens qui a travaillé avec cette dernière ainsi que sur la projection d’images conçues par Michel Grazda.

    Des rappeurs du VDR se joignent à l’aventure.

    Si le démon des mots vous démange, rejoignez-nous ! Venez lire, dire, déclamer, rapper, poésiquer, improviser, crier, susurrer, bref, venez vous exprimer. La règle est simple : un texte dit = un verre offert.

Samedi 26 mai (10 € la soirée)

 – Apéro-Poésie à 19h à la Factorie. Laurence Vielle est comédienne, poétesse, diseuse, glaneuse de mots, les siens, ceux des autres, tambours du monde qui font battre son cœur et danser sa langue. Vincent Granger et Laurence Vielle mêlent musiques et voix depuis quinze ans. La poésie avec eux est une transe joyeuse, un débordement de langage, un tour- noiement verbal à danser avec vous.

  • Spectacle Babiole à 20h30. Voilà les 6 joyeux lurons hauts-normands qui débarquent. Ils posent leurs valises et déballent leurs marchandises de mots et d’images. Piquez une tête dans l’univers bric-à- brac de BABIOLE ! De la véritable histoire du Capitaine Haddock aux Drôles d’oiseaux en passant par les OGM, vous trouverez forcément un truc à troquer.

  • La Nébuleuse d’Hima à 22h. Véritable collectif musical et visuel, La Nébuleuse d’Hima mélange les genres et les arts d’une vingtaine d’artistes, collaborant pour donner vie à des œuvres musicales, visuelles et graphiques, toutes inspirées de poèmes écrits au sein du collectif. L’interprétation des mots…
  • DJ set de la Nébuleuse d’Hima à partir de 23h30 puis Happening Night. Après la nébuleuse, pas question de se quitter encore. Une foule de propositions vous attendent encore, depuis l’exposition de tapisseries érotiques jusqu’aux images projetées en pleine nature et autres magiques apparitions. Et puis, pour ne pas finir encore, le DJ de la Nébuleuse d’Hima vous fera danser jusqu’au bout de la nuit. Avec Olga Mathey, performeuse plasticienne, Michel Grazda, vidéaste et Adeline Maisonneuve comédienne et performeuse. Sans oublier la fabuleuse exposition photographique d’Olivier Bonnet sur les murs de la Factorie.

Dimanche 27 mai     

  • 13h – Brunch poétique avec les éditions MaelstrÖm à la Factorie. Superbe occasion pour découvrir cette maison d’édition belge, ce brunch poétique sera aussi l’occasion de partager un passionnant moment avec des poètes. En présence de Tom Buron, Gioia Kayaga, Dominique Massot, Laurence Vielle et, bien sûr, David Giannoni, avec l’aide de Wallonie-Bruxelles International.

    14h30 – Music Hall – Spectacle jeune public. Pendant une heure, David Dumortier emmène les enfants dans la magie de ses mots.

    15h30 – Angie’s Duo. Angie et Romuald Boutelier du groupe The Angies, forment un duo musical sensuel et raffiné. Leur répertoire est large, variant des compositions soul/reggae/hip hop du groupe The Angies, aux standards jazz ou encore musiques actuelles qui émoustillent ou vous font danser. Cette fois-ci, ils reprendront certains morceaux aux tonalités Peace and Love des années 60/70.

Angie's Duo
Angie’s Duo
  • 14h30 – 17h – Sieste poétique, factrice de poèmes, expression révolutionnaire et autres réjouissances. Que vous optiez pour une sieste, que vous vous décidiez à écrire un poème (que la factrice ira immédiatement porter ou dire à la personne de votre choix) ou que vous vous mettiez à la peinture de quelques slogans sur de grands panneaux disposés en plein air (avec des pinceaux, ou même avec les mains et les pieds…), l’après-midi sera une réjouissante occasion pour vous abreuver de poésie avec énergie ou en tout abandon.

    16h – 17h – Parcours poétique sur l’Île du Roi. Autre occasion de découvrir les poètes par les éditions MaelstrÖm : un  parcours poétique qui trace une ligne droite sur toute l’île du Roi et emprunte des voies détournées pour le retour. Quelques surpises viendront s’ajouter à la praoles des poètes : Duo de chanteuses, slogans révolutionnaires sortant peu à peu du sol, poèmes a iches de l’école Estienne … En partenariat acec les éditions MaelstrÖm et le Conservatoire Intercommunal de musique de Val-de-Reuil-Léry-Poses

    *Contact : 02 32 59 41 85 / détail du programme sur www.lafactorie.fr

Partagez :

Ville Fleurie, ville propre… tous ensemble !

À Val-de-Reuil, embellir la ville, c’est l’affaire de tous. C’est pourquoi, chaque année, est organisée l’opération Ville Fleurie / Ville Propre. Du mercredi 16 au vendredi 18 mai 2018, bulbes et plants seront distribués aux habitants tandis que les plus jeunes seront sensibilisés à la propreté de la commune.  Point d’orgue de l’événement : la soirée festive et ouverte à tous les Rolivalois, au cours de laquelle seront remis les prix du concours Ville Fleurie 2017.

Les plantes distribuées aux habitants pendant trois jours
Les plantes distribuées aux habitants pendant trois jours

La nature, c’est l’ADN de Val-de-Reuil ! Avec 70 hectares d’espaces verts disséminés sur l’ensemble de son territoire, riche des 3 fleurs au concours des Villes et Villages fleuris, obtenus avec une extraordinaire rapidité de promotion, la plus jeune commune de France a mis en place une politique particulièrement soucieuse du respect de l’environnement et du cadre de vie. Si la municipalité est, depuis plus de 15 ans, fortement engagée dans une démarche continue d’amélioration des espaces publics, les Rolivalois ont pris une part essentielle dans ce processus collectif d’embellissement. Faire participer les habitants à l’embellissement de la ville est, en effet, un objectif de Marc-Antoine Jamet et de son équipe !

Trois jours de fête place des Chalands

C’est dans ce contexte que l’incontournable et très attendue opération « Ville Fleurie / Ville Propre » prend tout son sens. Elle aura lieu, cette année, du mercredi 16 mai au vendredi 18 mai.

Pendant trois jours, les habitants sont invités à rejoindre la place des Chalands pour une grande distribution de plants. A Val-de-Reuil, chaque foyer reçoit en effet deux cageots de 10 plants pour fleurir son jardin ou son balcon. L’an passé, ce sont près de 2200 familles qui ont profité de ces fleurs offertes par la Ville.

La distribution a lieu de 14h à 18h le mercredi 16 mai ; de 9h à 12h et de 14h à 18h les jeudi 17 et vendredi 18 mai.

Rendez-vous place des Chalands
Rendez-vous place des Chalands

Pour en bénéficier, il faut simplement présenter un justificatif de domicile de moins de trois mois. Les permanents des espaces verts et des volontaires toujours partants des autres services seront épaulés par quelques retraités des services techniques qui ne voudraient manquer cette occasion d’échanger recettes botaniques et conseils paysagers pour rien au monde.

Pendant ces trois jours de fête, 100 tonnes de compost fournis par l’agglomération seront également mis à disposition des habitants, gratuitement, en libre-service. Dans le même temps, les jardins familiaux proposeront aux Rolivalois des bulbes de tulipes issus de la plantation hivernale, tout juste déplantés par les agents municipaux des espaces verts.

Différentes animations viendront densifier l’opération : une dizaine d’ateliers artistiques autour des plantes proposés aux enfants des écoles et des centres de loisirs par le service municipal de la jeunesse, expositions et démonstrations des différents partenaires de la ville (ID Verde, Pinson Paysage et Valois), pédagogie du recyclage…

Soirée de fête & remise des prix

Chaque années, des prix sont décernés aux Rolivalois '(photo 2017)
Chaque années, des prix sont décernés aux Rolivalois ‘(photo 2017)

La fête ne serait pas complète sans l’incontournable remise des prix du concours Ville Fleurie 2017 qui, cette année, s’ouvre à tous les habitants de la ville. Cette soirée, présidée par le maire, aura lieu le mercredi 16 mai à 18h00 à la maison de la jeunesse et des associations.

Emmanuel Besnard, responsable du jardin du musée des impressionnistes de Giverny, nous fera l’honneur de sa présence tout au long de la soirée ; tout comme Martine Lesage, directrice du conseil national des villes et des villages fleuris de France (CNVVF), qui profitera de l’occasion pour remettre à Marc-Antoine Jamet le prix national de « l’esthétisme architectural et floral » décerné par le jury CNVFF.

Nouveauté 2018 : la soirée sera agrémentée d’un bouquet de surprises et d’animations florales, toutes plus insolites et détonantes. Toutes les Rolivaloises et tous les Rolivalois sont invités à cette soirée haute en couleurs et en senteurs, au cours de laquelle le palmarès 2017 sera bien-sûr dévoilé dans les catégories « jardins » et « balcons ».

Le gagnant de la première catégorie se verra remettre un bon d’achat « jardinier » de 240 € et celui de la seconde, un bon d’achat de 120 €. A noter que tous les participants seront récompensés !

Les écoliers à l’assaut de Ville Propre

700 enfants dans les rues de la ville vendredi matin
700 enfants dans les rues de la ville vendredi matin

Comme chaque année, l’opération Ville Fleurie s’accompagne d’une autre action, placée sous le signe de l’exemplarité : Ville Propre aura lieu le vendredi matin 18 mai.

Plus de 700 écoliers de la ville participent à cette grande manifestation dédiée au respect de l’environnement. Equipés de gants, vêtus de leurs incontournables tee-shirts « Ville Propre », les enfants se lanceront dans une chasse aux papiers, canettes et autres petits déchets jetés sur la voie publique.

La leçon est généralement bien comprise et on dit que c’est pour cela que l’idéal de propreté à Val-de-Reuil s’est répandu. Ils seront aussi accompagnés, pour l’occasion, des ânes de l’association Le Chemin de Halage, mais aussi des véhicules électriques Goupil des services techniques.

Le rassemblement est fixé à 9h00 sur la place des Chalands le vendredi 18 mai. Tous les adultes sont les bienvenus.

Fière de son fleurissement

Cette opération originale à laquelle la ville est particulièrement attachée est par ailleurs une formidable reconnaissance pour le travail des 14 femmes et hommes dévoués, compétents, en charge des espaces verts qui, accompagnés de leurs apprentis, oeuvrent au fleurissement de la ville, mais aussi à l’entretien de ses prairies, des ses squares et des 3200 arbres de la commune régulièrement élagués.

Chaque année, les jardiniers municipaux procèdent à la plantation de 50 000 plantes annuelles et bisannuelles pour le fleurissement saisonnier : 300 variétés différentes, 25000 bulbes pour le fleurissement printanier, 300 arbustes, 50 arbres, 500 vivaces.

Qui n’a pas remarqué le magnifique serpent de tulipes qui chemine sur l’avenue des falaises ? Qui ne s’est pas attardé sur les massifs majestueux de la chaussée de la voie blanche ou encore sur celui au carrefour de l’avenue des Falaises et de la chaussée des Berges ? Val-de-Reuil est fière de son fleurissement qu’elle a bien l’intention de développer encore au fil des années !

 

Partagez :

Rendez-vous ce week-end au concours hippique des mottes

L’association des mottes organise son grand concours hippique ce vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 mai à la ferme de la Motte. L’occasion pour les visiteurs de découvrir un spectacle exceptionnel.

La ferme de la Motte, magnifique bâtisse du XVIIe siècle blottie au cœur d’un site champêtre, le long des Rives de l’Eure, a de tous temps eu une vocation équestre. Celle-ci se perpétue aujourd’hui encore grâce aux bénévoles de l’association des mottes donc l’ambition est de valoriser « le site des Mottes » par l’organisation de manifestations sportives et culturelles. Parmi elles, différents concours hippiques qui prennent une dimension toute particulière dans le charme des lieux.

Des cavaliers de tout le grand Ouest

Pour la troisième année consécutive, l’association des mottes organise ainsi « le grand concours hippique des mottes », les vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 mai prochains. De nombreux compétiteurs, amateurs et professionnels, viendront de tout le grand Ouest tout au long du week-end.

Côté spectateurs, l’association attend nombre de passionnés de chevaux mais aussi des novices séduits par la qualité du spectacle.

Car au-delà des épreuves sportives, ce concours se veut un véritable régal pour les yeux : outre le traditionnel concours de saut d’obstacles (CSO), il fait la part belle au « hunter », une discipline où cavalier et cheval sont jugés sur leur style, leur élégance et non uniquement sur leur performance. Événement inédit dans le monde équestre, cette épreuve est peu développée en France.

Promenade champêtre familiale

Sans compter qu’à la beauté du spectacle s’ajoute un véritable intérêt pédagogique. Les novices pourront ainsi comprendre le déroulement de l’épreuve grâce aux explications données en simultané sur les gestes et la posture du cheval comme de son cavalier.

Et pour les visiteurs amateurs de balades champêtres, ce concours sera également le prétexte à une sympathique promenade familiale dans un cadre idyllique.

Au final, chacun a forcément une bonne raison de rejoindre la ferme de la Motte, située rue de l’ancien château à Val-de-Reuil les vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 mai prochains.

CONCOURS HIPPIQUE DES MOTTES – Rue de l’ancien château à Val-de-Reuil : Vendredi 11 mai après-midi; Samedi 12 et dimanche 13 mai toute la journée. Gratuit pour les visiteurs. Restauration sur place le midi.

 

Partagez :

Banquet des Seniors: Les 400 convives ravis !

Le banquet des Seniors a réuni 400 Rolivalois ce mardi. Belle ambiance de fête au rythme des danses russes et des années 80.

400… C’est le nombre de Rolivaloises et Rolivalois de plus de 60 ans invités ce mardi 8 mai à l’incontournable banquet des Seniors organisé par la Ville de Val-de-Reuil. Le stade Jesse Owens avait troqué, pour l’occasion, sa casquette sportive pour enfiler sa plus belle tenue de fête.

Énorme ambiance tout au long de la journée, entre les danseurs de cabaret russes et les rythmes fous de Laure Forestier , son orchestre et ses danseuses qui ont fait voyager les convives au cœur des années 80.

Notre doyenne à l’honneur

Jacqueline Josse, 93 ans, nouvelle doyenne !
Jacqueline Josse, 93 ans, nouvelle doyenne !

Coup de projecteur particulier ce mardi sur Jacqueline Josse qui soufflera ses 94 bougies en août prochain. La doyenne de la fête a été mise à l’honneur par Marc-Antoine Jamet et son équipe, tout comme André Lepetit, qui fêtera ses 85 ans en septembre.

Et grande nouveauté de cette édition 2018 : en guise de bienvenue, tous les nouveaux venus ont été applaudis un à un, sous l’impulsion de monsieur le maire.

Les danseurs de cabaret russe ont fait le spectacle
Les danseurs de cabaret russe ont fait le spectacle

Les grands projets rolivalois

Au final, cette grande journée festive – qui fut un immense succès – aura permis à l’assemblée d’être informés de tous les projets à venir dans leur ville : ouverture imminente du nouveau poste de police, développement des commerces (centre commercial des Falaises et Ilot 14 dont la première pierre sera posée en janvier prochain), aménagement de la voie de l’Orée (qui désengorgera l’avenue des Falaises et permettra l’accès au cimetière), nombreux de proximité, nouvelle étape de la rénovation urbaine…

Nos photos de la journée

Partagez :

la foule réunie pour rendre hommage à Noëlle Boudart

Ils étaient près de 300, de toutes générations, ce mardi à rejoindre le monument Mémoire & Paix pour rendre hommage à Noëlle Boudart, maire-adjointe disparue en janvier dernier. Un rosier a été planté à sa mémoire.

« Pas une seule fois Noëlle n’avait manqué de cérémonie patriotique au monument Mémoire & Paix », rappelait le maire en préambule de son éloge. Lui rendre hommage en telle circonstance est donc apparu pour lui et pour l’équipe municipale comme une évidence. « Dans ces cérémonies, elle venait dire son amour pour la république dans laquelle elle retrouvait ses valeurs de gauche, de justice, de partage de solidarité mais aussi sa passion pour sa ville ».

Tous autour de ses enfants

Une gerbe en hommage à Noëlle a été déposée avec ses deux enfants
Une gerbe en hommage à Noëlle a été déposée avec ses deux enfants

Que ce soit ses collègues de la Sécurité Sociale, les agents de la ville de Val-de-Reuil, ses amis politiques, toutes celles et ceux qu’elle a aidés au fil de sa carrière professionnelle ou de sa vie d’élue rolivaloise… ils étaient très nombreux à vouloir être là ce matin aux côtés de ses deux enfants, venus tout spécialement des environs d’Avignon et de Beyrouth (Liban).

Au milieu de cette foule et devant le portrait riant de Noëlle, Marc-Antoine Jamet le reconnaissait très sincèrement : « Noëlle est une femme qui a compté dans la saga rolivaloise de ces 30 dernières années, une femme tout simplement importante ». Une femme dont l’engagement était si profond que, jusqu’à son dernier souffle, elle a œuvré pour que les autres vivent mieux : « La ville entière porte aujourd’hui le deuil ».

Le portrait riant de Noëlle accompagnait la cérémonie
Le portrait riant de Noëlle accompagnait la cérémonie

Depuis sa disparition, les souvenirs de tous ceux qui l’ont côtoyée, de tous ceux qui l’ont aimée, émergent jour après jour. Impossible pour Nabil Ghoul, également conseiller municipal, d’oublier son humanité alors qu’elle travaillait à la sécurité sociale : « dans ce service public, elle était une femme intègre, droite, souriante, traitant chacun quels que soient sa couleur de peau, sa religion, son origine, sur un même pied d’égalité ».

Chaleureux témoignages

Impossible pour Fadilla Benamara d’oublier ce jour de décembre 2010 où dans un froid glacial, « Noëlle est venue soutenir les salariés de M-Real qui allaient bientôt perdre leur emploi ; elle a eu pour chacun d’eux un mot consolant, rassurant ; empêchant comme elle pouvait que la panique de la perte de l’emploi n’envahisse chacun ».

Ce matin, Benoît Balut, Christophe Coplo, Bernard Beaufrère, Catherine Duvallet et bien d’autres encore souhaitaient également partager quelques souvenirs du temps passé avec leur amie. C’est par la voix de Marc-Antoine Jamet que ces moments inoubliables ont résonné dans le monument Mémoire et Paix.

Près de 300 personnes assistaient à la cérémonie
Près de 300 personnes assistaient à la cérémonie

L’enthousiasme, la curiosité, l’ouverture aux autres, la morale… resteront irrémédiablement gravés dans les mémoires de chacun, comme a tenu à le soulignait Janick Léger, conseillère départementale.

« L’injustice et la cruauté de la maladie l’ont emportée trop jeune », concluait finalement Marc-Antoine Jamet avant de planter un rosier qui fleurira chaque au monument Mémoire & paix et nous rappellera que Noëlle restera longtemps, très longtemps, parmi nous, parmi les Rolivaloises et les Rolivalois.

Souvenons nous de ce 8 mai 1945

On a également célébré le 73e anniversaire de la fin de la guerre
On a également célébré le 73e anniversaire de la fin de la guerre

La cérémonie de ce matin, en présence de nombreuses personnalités et forces de l’ordre, était également l’occasion de fêter dignement le 73e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Une cérémonie à laquelle assistait également le conseiller du chef du service économique de l’ambassade de Russie en France, Dimitry Plakhotnyuk.

Plusieurs gerbes ont été déposées au fil de la cérémonie haute en couleurs et forte en émotions.

Dimitri Plakhotnyuk (au centre) assistait à la cérémonie
Dimitri Plakhotnyuk (au centre) assistait à la cérémonie
Partagez :

Le Carnaval 2018 en images

La magie du Carnaval 2018 a enchanté les 1.500 personnes présentes ! Retrouvez en images ce Carnaval des 4 éléments !

L’album photos

 

Partagez :

Tous au carnaval samedi !

La ville entière s’habillera aux couleurs du carnaval le samedi 14 avril. Près de 2000 participants sont attendus sur le parcours de la grande déambulation. Les 4 éléments, thème de cette édition 2018, s’inviteront dans le cortège qui rejoindra la plaine Saint-Jean pour le grand sacrifice du bonhomme carnaval.

2000 personnes, petits et grands, attendues dans les rues de Val-de-Reuil samedi
2000 personnes, petits et grands, attendues dans les rues de Val-de-Reuil samedi

Val-de-Reuil a le sens de la fête ! Que ce soit dans les centres de loisirs, à la résidence Espages, dans de multiples associations, aux jardins familiaux ou du côté des habitants eux-mêmes… toute la ville, toutes les générations sont consciencieusement affairées aux derniers préparatifs du carnaval.

Événement phare de la vie rolivaloise, cette grande fête populaire organisée à l’initiative du service municipal de la jeunesse rassemble tous les ans près de 2000 personnes autour de chars tous plus fous les uns que les autres, de compagnies et de fanfares plus excentriques. Elle aura lieu cette année le samedi 14 avril et fera la part belle aux quatre éléments.

L’eau, la terre, le feu et l’air envahissent la ville

Affiche Carnaval 2018
Affiche Carnaval 2018

Que vous habitiez Val-de-Reuil, Poses, Léry, le Vaudreuil, Andé, Saint-Pierre ou tout autre commune… préparez vos plus beaux costumes, vos plus beaux maquillages ou bien venez comme vous êtes dès 13h sur la place des 4 Saisons où seront distribués ballons, confetti et masques en tout genre…

Venez rejoindre le cortège et sa multitude de créatures tout droit sorties, pour la plupart de l’imagination des petits et des grands : aux cracheurs de feu et géants loufoques qui animeront le parcours, viendront se mêler de curieux globes terrestres, d’insolites papillons, d’incroyables petits « bonshommes forêt » et fleurs multicolores… tous réunis autour de la dizaine de chars conçus par les enfants et les ados des centres de loisirs mais aussi des jeunes de l’Epide.

Ces engins insolites – qui représenteront chacun la terre, l’air, l’eau ou le feu – se disputeront le très convoité palmarès du grand concours de chars, deuxième du nom.

Un festival de surprises !

Dès 14h00, ce joyeux cortège éclectique s’échappera donc de la place des Quatre Saisons pour s’engouffrer rue Grande jusqu’à la piscine, puis rejoindra la voie de la Ferme pour atteindre sa destination finale : la Plaine Saint-Jean. Musiciens et artistes de rue se produiront sur le passage de cette foule déjantée, ponctuant le cortège d’un festival de surprises en tout genre.

Monsieur Carnaval brûlé sur la plaine Saint-Jean
Monsieur Carnaval brûlé sur la plaine Saint-Jean

Clou du spectacle, nos créatures se réuniront autour du grand bûcher où bonhomme Carnaval (fabriqué par les pré-ados et ados des centres de loisirs) partira en fumée.

Le régicide accompli, la fête se poursuivra autour des démonstrations des compagnies burlesques, concerts, manèges carrousel, chamboule-tout, jeux traditionnels… avant de se clore par un grand goûter partagé.

Au final, ce carnaval, très attendu chaque année par les enfants, est bien plus que la fête des petits. Elle rassemble en effet toutes les Rolivaloises et tous les Rolivalois de toutes les générations mais aussi nos voisins de nombreuses autres communes.

Et c’est bien cela la magie de l’événement, celle qui fait que ce grand moment festif prend une telle dimension dans la vie de la plus jeune commune de France.

Les petits Rolivalois préparent Carnaval depuis plusieurs semaines
Les petits Rolivalois préparent Carnaval depuis plusieurs semaines

Au programme

13H place des 4 saisons

  • Distribution de ballons, confettis, masques
  • Maquillage
  • Danse des centres de loisirs des  Œillets Rouges et TRÉSORERIE
  • Spectacle de cirque avec les enfants de l’école COLUCHE et ÉQUILIBRO

14h Départ pour un  défilé enflammé et enjoué avec :

  • Fanfare Alizay- La banda Jojo
  • Groupe en scène : Cracheur  et jongleuse de feu
  • Le dresseur de bulles
  • Les grandes personnes
  • Devant la Ferme des jeunes : prestation musicale animée par le Conservatoire de Musique Intercommunal (SIEM) Avec les enfants de la Voie blanche et des Cerfs-volants

15h00 Arrivée plaine Saint-Jean avec la fanfare Alizay

  • Défilé des chars et costumes pour le concours

15h30 Allumage du grand feu et du bonhomme carnaval

15H45 : Lancement des ateliers pour petits et grands

  • Manège carrousel
  • bulles géantes
  • confection de cerfs-volants, de moulin à vent, de masques
  • sculpture sur ballons
  • ateliers «fleurs enchantées », Slake-Line, bal des z’enfants, fabrique ta bulle

16h30 Résultat du concours  et distribution du goûter

Partagez :

Le succès des Puces Motos du 8 Avril 2018 en images !

Nouveau succès des Puces Motos rolivaloises, organisées ce dimanche par le MC les Vikings en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil !
C’est sous un soleil éclatant et des températures printanières que les 40 000 visiteurs ont déambulé entre les 600 stands disséminés dans les rues de la ville.

Les amoureux de la moto ont pu dénicher perles rares et trésors en tout genre au fil de la journée.
Prochain rendez-vous le dimanche 21 octobre !

Toutes les photos de l’évènement

 

Partagez :

53e Puces motos : mode d’emploi !

Les 53e puces motos prennent leurs quartiers à Val-de-Reuil dimanche. Plus de 40 000 personnes sont attendues tout au long de la journée. Petit guide pratique pour les visiteurs et les riverains.

40 000 visiteurs se massent à Val-de-reuil à chaque édition des puces motos
40 000 visiteurs se massent à Val-de-Reuil à chaque édition des puces motos

Où qu’ils vivent, les amoureux de la moto connaissent Val-de-Reuil. Et pour cause, la ville accueille, deux fois par an, les plus grandes puces motos gratuites de France : 600 exposants au total (venus de tout l’hexagone) répartis sur 4 km de voirie. « Il est difficile d’évaluer précisément mais nous accueillons sur une journée entre 40 000 et 50 000 visiteurs », indique le moto club Les Vikings, organisateur de l’événement.

Une journée d’animations

La 53e édition des Puces Motos, et la première de cette année 2018, se tiendra le dimanche 8 avril toute la journée dans les rues de la ville. Pièces détachées neuves et d’occasion, équipements, motos… on trouve de tout à Val-de-Reuil, pourvu que cela ait un lien avec la moto. Des animations seront par ailleurs organisées au fil de la journée (bancs de puissance, simulateur de Wheeling…)

Pour l’occasion, tout a été organisé pour que les visiteurs soient accueillis dans les meilleures conditions à Val-de-Reuil mais aussi pour limiter la gêne des riverains.

Quels parkings ?

Toutes les informations pratiques sur ce plan
Toutes les informations pratiques sur ce plan

La ville a ainsi mis à disposition plusieurs parkings, évitant aux véhicules de stationner de manière anarchique dans les rues de la ville : un parking de 800 places sera ouvert face à la gare et complètera le parking de la gare (moins utilisé le week-end) qui peut accueillir jusqu’à 400 places.

Le parking du collège Pierre Mendès France (voie Dagobert) sera également mis à disposition des motards pour le stationnement. De même, les contre-allées de la chaussée de Léry, près de l’école Louise Michel, pourront être utilisées pour le stationnement des motos.

Attention : le parking de la mairie et celui de la piscine seront réservés au public du spectacle d’Alex Vizorek qui aura lieu dimanche 8 avril, après-midi au théâtre de l’Arsenal.

« Nous avons essayé de concilier un maximum les consignes de sécurité imposées par la Préfecture dans le cadre du plan vigipirate et le bien-être des riverains », insiste Dominique Lego, adjoint au maire en charge de la sécurité.

Chaque accès au périmètre des puces sera bien évidemment bloqué par des blocs béton ou des barrages mobiles (véhicules). Toutefois, la ville prendra soin de ne bloquer ces rues que le samedi matin 7 avril « pour permettre aux exposants professionnels de s’installer en toute sécurité », précise Dominique Lego.

Dans quelles rues se trouvent les exposants ?

Les exposants, professionnels et particuliers, s’étendront sur 4 km dans la partie sud de la ville : chaussée du Parc entre l’avenue des falaises et la route de Seine ; route de Seine entre la Chaussée de Léry et la voie de Bas ; route des Sablons entre la chaussée de Léry et la voie de la Nation, chaussée de Léry entre la rue de la Solidarité et la route des Falaises.

Quelles incidences pour les riverains ?

Malgré tous ses efforts pour proposer un emplacement alternatif pour les puces motos, la ville n’a pu que constater que cette zone est la seule à ne pas enclaver les riverains. De fait, où qu’ils habitent dans le périmètre des puces motos, les Rolivalois pourront entrer et sortir de chez eux avec leur véhicule. « Nous avons pris soin à ce que personne ne soit bloqué pendant les puces motos », ajoute l’adjoint au maire, tout en remerciant par avance les riverains de leur compréhension face aux nuisances sonores qu’ils pourraient subir.

L’entrée et la sortie des riverains par la voie de la Solidarité sera donc possible dès que tous les exposants seront entrés dans le périmètre ; de la même manière, l’entrée et la sortie seront possibles par la voie Fantastique.

Partagez :

« Les soirées du Caméléon » : le programme dévoilé

Les habitués du festival rolivalois « Les Soirées du Caméléon » attendent tous les ans  avec impatience la programmation de ce festival printanier de musique. Pour cette 17ème édition, quatre soirées éclectiques, plus égrenées dans le temps,  avec à l’esprit, les origines pédagogiques du « Caméléon ».

Electro Deluxe
Electro Deluxe en concert le samedi 9 juin

Vincent Grandserre, directeur du conservatoire intercommunal de musique et de danse, organisateur du festival, fixe la ligne conductrice de ce rendez-vous musical  très apprécié chaque année- plus de 1000 spectateurs sur deux jours l’année dernière, 1600 sur 4 jours il y a deux ans. Une ligne qui retrouve cette année la volonté de rapprocher d’une part les master-class, les élèves et les concerts des groupes amateurs et d’autre part les professionnels de la musique, têtes d’affiche. Deux soirées à vocation pédagogique, les samedis 14 et 21 avril, sont donc programmées avec pour mire de développer l’esprit critique et esthétique des jeunes musiciens en les confrontant à d’autres, plus confirmés ou professionnels, et au public.

Au mois de juin, les samedi 9 et dimanche 10, un programme plus traditionnel de concerts de formations régionales en première partie et de professionnels en seconde, invite au jazz et à l’improvisation classique.

Une programmation diversifiée, éclectique qui devrait ravir curieux ou amateurs aux oreilles les plus fines.

Samedi 14 avril, 18h30, auditorium du conservatoire : « Danceries en Fables », variations autour des fables de Jean de La Fontaine

Quintessence et Fantaisies Baroques
Quintessence et Fantaisies Baroques

En 1ère partie : Restitution de travail de la Master-class de l’après-midi avec les CM2 de l’école Louise Michel, les élèves de l’ensemble de musique ancienne du conservatoire, la Compagnie Fantaisies Baroques et le Consort Quintessence (formation de cinq musiciens professionnels armés d’une vingtaine de flûtes de toutes tailles)

2nde partie : La Compagnie Fantaisies Baroques  revisite d’une façon ludique et poétique les fables de La Fontaine. A partir d’une mise en scène adaptée à un jeune public, fluide et dynamique, les artistes égrainent des fables de Jean de La Fontaine en danse et musique baroque, en y ajoutant des jeux burlesques et accessoires multiples. Chaque fable est prétexte à un jeu, chacune avec sa propre scénographie, son univers personnel. La musique sert de lien, de fil rouge, en initiant pour chaque fable le rythme et l’atmosphère.

Samedi 21 avril, 20h au Théâtre de l’Arsenal : « Répète un peu pour voir »

Répète un peu pour voir
« Répète un peu pour voir »

La Cie Répète un peu pour voir, issue de la rencontre entre Jeanne Dambreville, chef de chœur, et Florence Lebailly, danseuse contemporaine, explore les liens artistiques entre la voix chantée et le mouvement dansé. Le spectacle « D’accords » est lauréat du Tremplin chef de chœur 2017 de la Philharmonie de Paris.

En 1ère partie, les élèves des classes spécifiques voix des écoles du Pivollet et de Léon Blum et du département Voix du conservatoire chantent en chœur.

Samedi 9 juin, 20h30 au théâtre de l’Arsenal : Electro Deluxe

Hi Levelz
Hi Levelz

Le groupe Electro Deluxe, vainqueur des Victoires de la musique jazz en 2017, qui a déjà enflammé la scène en 2014 à Val-de-Reuil avec sa funk et sa soul, viendra en version XL avec ses choristes. Les rappeurs de Hi Levelz assureront la première partie. Ils ne manqueront pas de surprendre tant pas leurs tracks mêlant subtilement hip hop, jazz et une touche de soul que par leurs nouvelles collaborations aux sonorités plus électro !

Dimanche 10 juin, 19h au théâtre de l’Arsenal : Jean-François Zygel

Jean-François Zygel
Jean-François Zygel

Jean François Zygel (homme de télé et de radio : La Boîte à musique sur France 2, La preuve par Z sur France Inter), est aussi un compositeur et pianiste improvisateur. Victoire de la musique 2006, il renouvelle le concert classique en l’ouvrant à l’improvisation, au jazz, et aux musiques du monde. Il viendra improviser sur Bach.

En 1ère partie, le groupe normand  de jazz manouche Blue Clouds, parvenant à allier tradition et modernité dans un répertoire de standards et de compositions originales chauffera la salle.

https://lessoireesducameleon.wordpress.com/programme-2016/

Contact et réservation

Conservatoire de musique et de danse, 02 32 59 45 94 conservatoire27@yahoo.fr

Possibilité de prendre des tickets sur place (Conservatoire ou Arsenal suivant les soirs)

Tarifs des 14 et 21 avril et 9 juin : tarif plein 10€, tarif réduit 6€ ;
le 10 juin TP 15€ TR 6€
Gratuit pour les moins de 10 ans

Affiche Les soirées du Caméléon
Affiche Les soirées du Caméléon
Partagez :

Le forum des métiers attire les foules

Affluence record hier au 4e forum des métiers, de l’emploi et de la formation : 4000 visiteurs sont venus à la rencontre des 160 exposants. 350 offres d’emploi étaient proposées.

Ils sont chaque année de plus en plus nombreux à répondre présents ! D’une cinquantaine d’exposants il y a quatre ans maintenant, ils étaient près de 160 ce jeudi au stade Jesse Owens pour le grand rendez-vous rolivalois de l’emploi.

Ce 4e forum des métiers, de l’emploi, de la formation mais aussi de l’orientation a tenu toutes ses promesses. Dès l’ouverture, le stade était littéralement pris d’assaut par des centaines de visiteurs, de tous âges, de tous profils, de tous horizons.

Nombreux postes à pourvoir

De nombreuses entreprises étaient venues avec des offres d'emploi
De nombreuses entreprises étaient venues avec des offres d’emploi

« C’est une aubaine d’avoir autant d’entreprises dans un même lieu », confie Valérie, une habitante de Saint-Pierre-du-Vauvray en recherche d’emploi, venue avec quelques CV. « Après tout, peut-être que ce sera ma chance aujourd’hui ». Et c’est bien là tout l’intérêt de ce rendez-vous.

En plus de permettre à chacun de découvrir les métiers du territoire, en plus de découvrir les formations pour y prétendre, la grande majorité des entreprises présentes hier disposaient de postes à pourvoir. « Au total, pas moins de 350 offres d’emploi étaient proposées sur ce forum », indique Géraldine Deliencourt, élue rolivaloise en charge de l’emploi, ravie du succès de ce rendez-vous.

Tous les secteurs d’activités

Bâtiment, sécurité, services à la personne, social, pharmacie, logistique, automobile, chimie, métiers du luxe, des espaces verts ou de la propreté, mais aussi agences d’interim… c’est une vaste palette d’activités et de métiers qui étaient proposées aux visiteurs au fil de la journée.

speed coaching avec NQT
speed coaching avec NQT

Et pour donner davantage de chance encore aux demandeurs d’emploi, l’association NQT (nos quartiers ont du talent), dont la mission est d’aider les jeunes diplômés à trouver un emploi, proposaient des speed coaching permettant à chacun de travailler leur entretien d’embauche avec des professionnels des entreprises.

Forum de l’orientation

2000 collégiens présents à Jesse Owens
2000 collégiens présents à Jesse Owens

Pour la première fois également cette année, le forum accueillait près de 2000 collégiens de 3e du territoire venus participer au forum de l’orientation. Un espace spécifique était dédié aux lycées, aux CFA et aux différentes formations qui pourraient intéresser les jeunes. Des ados qui ont également pu rencontrer de nombreuses entreprises et découvrir de nouveaux métiers.

Marc-Antoine Jamet n’a pas caché sa satisfaction devant le succès de ce rendez-vous. « Vous êtes de plus en plus nombreux, de plus en plus fidèles, de plus en plus actifs : merci ! Ce que vous faites n’est pas inutiles : le chômage recule sur notre territoire. Il a même baissé de 12 % chez les moins de 25 ans ». Et le maire de rappeler toutefois qu’à Val-de-Reuil, le chemin est encore long et que la ville – dont le service municipal de l’emploi mène une tâche colossale et multiplie les projets – a besoin de l’aide de tous.

Marc-Antoine Jamet, ravi du succès de ce forum
Marc-Antoine Jamet, ravi du succès de ce forum

« Nous sommes le premier pôle économique du département. Plus de 1000 emplois ont été créés en 2017 », insistait pour sa part Bernard Leroy, le président de l’Agglo seine-Eure, ravi de voir autant de monde à Val-de-Reuil ce jeudi.

Quant à la sous-préfète Anne Frackowiak-Jacobs, elle s’est laissée porter par le vent d’optimisme qui soufflait au stade Jesse Owens hier avant de rappeler le rôle fondamental des partenaires de l’emploi. « A nous de répondre à ce besoin qu’on forme les demandeurs d’emploi et les jeunes en priorité ».

démonstrations en tout genre ce jeudi 29 mars
démonstrations en tout genre ce jeudi 29 mars
Partagez :

Tous au forum des Métiers et de la Formation le 29 mars !

Plus de 160 entreprises et partenaires de l’emploi seront rassemblés le jeudi 29 mars au stade Jesse Owens pour le 4ème Forum des métiers, de l’emploi et de la formation. Nouveauté 2018 : il est rejoint par le Forum de l’Orientation, destiné aux plus jeunes. Près de 4000 visiteurs sont attendus tout au long de cette journée riche en rencontres.  

Près de 4000 visiteurs sont attendus au fil de la journée
Près de 4000 visiteurs sont attendus au fil de la journée

Val-de-Reuil a fait de la lutte contre le chômage une priorité ! C’est dans cette perspective que le service municipal de l’emploi se mobilise depuis plusieurs mois pour mettre sur pied, avec l’étroite collaboration de l’Agglomération Seine-Eure, son grand rendez-vous annuel consacré à l’emploi.

Pour sa quatrième édition, jeudi 29 mars au stade Jesse Owens, plus de 150 entreprises et partenaires de l’emploi issus de secteurs d’activités très diversifiés ont d’ores et déjà confirmé leur participation. Ce record prouve à quel point le forum des métiers, de l’emploi et de la formation de Val-de-Reuil – cofinancé par la Ville, l’Agglomération, la Région et l’Etat – est devenu un événement incontournable pour les professionnels comme pour les personnes à la recherche d’un emploi.

Concilier l’offre et la demande

Cette rencontre exceptionnelle – qui allie solidarité, efficacité et proximité – permet chaque année de familiariser les visiteurs avec la très vaste palette des métiers présents sur la ville, sur le territoire de l’Agglomération et ses alentours.

2018 ne dérogera pas à la règle : de la logistique à la cosmétique, de la pharmacie aux métiers du luxe, des transports au BTP en passant par les espaces verts, la métallurgie, l’automobile, le numérique, l’intérim ou encore les services à la personne…, de très nombreuses entreprises se sont spontanément mobilisées pour donner davantage d’envergure à ce 4e rendez-vous de l’emploi Seine-Eure. Un rendez-vous plus que jamais essentiel pour la population.

160 exposants attendus au stade Jesse Owens
160 exposants attendus au stade Jesse Owens

Dans une très grande diversité d’entreprises, cette formidable dynamique économique ne profite malheureusement pas suffisamment aux habitants du territoire. La cause ? L’inadéquation entre les postes proposés et les compétences des demandeurs d’emploi locaux.

Quels métiers sur le territoire ?

Quels sont les métiers du territoire ? Comment peuvent-ils s’intégrer dans un projet professionnel ? Comment bien se former pour accéder à ces métiers ? C’est à ces questions et bien d’autres que le forum, qui accueillera également de nombreux organismes de formation, pourra répondre.

De manière très concrète, plusieurs sociétés proposeront, au fil de cette journée, des offres d’emploi, de stages, de contrats en alternance… L’an passé, plusieurs dizaines de visiteurs avaient ainsi pu trouver un travail simplement en visitant le forum des métiers et de la formation.

démonstration de savoir-faire d'un artisan-verrier
démonstration de savoir-faire d’un artisan-verrier

Certaines entreprises et structures présenteront également des démonstrations de leur savoir-faire : Hermès, l’Alchimie du verre (artisan verrier de Pont-de-l’Arche) ; CFA de Val-de-Reuil (fleuriste, cuisine, service, coiffure…) ou des conseils personnalisés comme ceux de l’association NQT (« nos quartiers ont du talent ») dont la mission est d’accompagner les jeunes diplômés (Bac + 3 et plus) et qui proposera tout au long de la journée des « speed coaching » afin de perfectionner les techniques d’entretien des jeunes.

Et parce que le handicap ne doit pas être un frein à l’emploi, un espace spécifique sera consacré, cette année encore, à l’accompagnement des personnes en situation de handicap. Des entreprises adaptées, centres de formations et associations spécialisées y seront rassemblés.

Nouveauté 2018

Grande nouveauté de cette année 2018 : le forum des métiers de Val-de-Reuil ne fera plus qu’un avec le forum de l’orientation de la vallée de l’Andelle, rendez-vous organisé depuis 14 ans maintenant par la Mission Locale, en partenariat avec l’Education Nationale, à Romilly sur Andelle. Pour cette édition, les organisateurs ont choisi de s’associer pour diversifier les exposants et accueillir un public plus large. Près de 1500 élèves de 3e des collèges de Val-de-Reuil, Louviers, Pont de l’Arche et la Vallée de l’Andelle (Romilly et Fleury sur Andelle) pousseront ainsi la porte du forum au fil de la journée. L’occasion pour eux d’affiner leur projet, de découvrir les différentes filières et formations proposées dans la région, de rencontrer un grand nombre de professionnels.

Un service municipal de l’emploi dynamique

Le service municipal de l'emploi, un guichet de proximité efficace
Le service municipal de l’emploi, un guichet de proximité efficace

Ce 4eme forum des métiers et de la formation est – pour la ville de Val-de-Reuil – un des points forts de sa politique de l’emploi. Même si elle est l’une des rares communes à disposer d’un service municipal de l’emploi, guichet de proximité particulièrement efficace auquel elle est très attachée, elle ne songe évidemment à ne lutter contre le chômage qu’en synergie avec les différents partenaires et les entreprises qui se mobilisent.

Aujourd’hui, les efforts collectifs effectués pour améliorer la situation des Rolivalois portent leurs fruits. Sans oublier une seconde les 1100 Rolivalois qui sont à la recherche d’un emploi,  le taux de chômage a baissé de 7 % en un an.

Le Forum des métiers et de la formation – jeudi 29 mars 2018 de 09h00 à 18h00 au stade Jesse Owens à Val-de-Reuil. Il est gratuit et ouvert à tous.

Infos pratiques

Pour tous renseignements vous pouvez appeler Madame Christine Potin au 02 32 09 51 73 vous pouvez également adresser un courriel (sélectionner le service emploi dans le formulaire de contact)

Le flyer du Forum

Télécharger le document
[embeddoc url= »https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2018/03/flyerforum2018vecto4.pdf » width= »100% » download= »all » viewer= »google »]

Partagez :

Rolivaloise : une cascade d’animations !

La Rolivaloise, c’est aussi un programme d’animations tous azimuts : à la piscine municipale mais aussi sur le village dimanche matin. Petit aperçu de tout ce qui vous attend ce week-end.

La Rolivaloise s'adresse à toutes les femmes
La Rolivaloise s’adresse à toutes les femmes

VENDREDI 16 MARS

Simply Market (Place des 4 Saisons) de 14h00 à 18h00 : pas encore inscrite ? Rendez-vous sur le stand Rolivaloise  installé devant Simply Market. Elus et agents municipaux du pôle Sports/Culture/Evènementiel vous accueillent.

SAMEDI 17 MARS

Village de la Rolivaloise (Esplanade de la Mairie) de 14h00 à 18h00 : Ici aussi, il est encore possible de s’inscrire. Venez également retirer vos dossards et tee-shirts de la course !

Piscine Municipale à 15h00 – 16h00 – 17h00 : animation gratuite de longe côte (déplacement dans l’eau en variant les intensités, la profondeur d’eau, avec ou sans matériel). Séances d’une durée de 20 minutes à 15h00, 16h00 puis 17h00.

DIMANCHE 18 MARS (village de la Rolivaloise)

Dès 8h00, retrait des dossiers et inscriptions (jusqu’à 10h00)

9h00 à 9h45:

  • animation musicale (par trois élèves du conservatoire de musique et danse de Val-de-Reuil et le groupe Broken Arms)
  • Animation sur l’espace Ludothèque
  • Animation Maquillage
  • Stands bien-être et stands d’information (DECD’E, CIDFF, Ligue contre le cancer, l’A.S Soutien Optimiste aux Femmes à l’Identité Affirmée, les Anges de SOFIA, …)

10h00 à 10h20 : 

  • Animation Sophrologie (sous l’espace tente) : Mouvements dynamiques de préparation à la course.
  • Animation zumba par Z’Addict (sur le podium)

10h30 – avenue des Falaises

Départ de la 12e édition de la Rolivaloise avec Latifa Ibn Ziaten et Marc-Antoine Jamet. Ils seront entourés par les jeunes athlètes du pôle espoir Kenza AMBRAISSE, Margot TEMINES et Greta ZEZE.

10h35 à 11h25 – village de la Rolivaloise

  • Animation musicale : trois élèves du conservatoire de musique et danse de Val-de-Reuil et le groupe Broken Arms
  • Sophrologie Etirements en petit groupe (12 personnes max), sous l’espace tente

11h30

Étirements en musique par Z’ADDICT (sur le podium)

 

11h50

  • Remise du chèque à la Ligue contre le cancer (1 000€) et au CIDFF (1 000€) et l’association S.O.F.I.A (300€)
  • Remise des récompenses 5km, 10km course et marche nordique, équipe la plus nombreuse (Trophée, bon d’achat « les Foulées » et bouquet de fleur)

RESTAURATION SUR PLACE

Partagez :

Vous êtes sans connexion