la foule réunie pour rendre hommage à Noëlle Boudart

Un rosier a été planté ce matin en mémoire de Noëlle Boudart

Un rosier a été planté ce matin en mémoire de Noëlle Boudart

Ils étaient près de 300, de toutes générations, ce mardi à rejoindre le monument Mémoire & Paix pour rendre hommage à Noëlle Boudart, maire-adjointe disparue en janvier dernier. Un rosier a été planté à sa mémoire.

 

Un rosier a été planté ce matin en mémoire de Noëlle Boudart
Un rosier a été planté ce matin en mémoire de Noëlle Boudart

« Pas une seule fois Noëlle n’avait manqué de cérémonie patriotique au monument Mémoire & Paix », rappelait le maire en préambule de son éloge. Lui rendre hommage en telle circonstance est donc apparu pour lui et pour l’équipe municipale comme une évidence. « Dans ces cérémonies, elle venait dire son amour pour la république dans laquelle elle retrouvait ses valeurs de gauche, de justice, de partage de solidarité mais aussi sa passion pour sa ville ».

Tous autour de ses enfants

Une gerbe en hommage à Noëlle a été déposée avec ses deux enfants
Une gerbe en hommage à Noëlle a été déposée avec ses deux enfants

Que ce soit ses collègues de la Sécurité Sociale, les agents de la ville de Val-de-Reuil, ses amis politiques, toutes celles et ceux qu’elle a aidés au fil de sa carrière professionnelle ou de sa vie d’élue rolivaloise… ils étaient très nombreux à vouloir être là ce matin aux côtés de ses deux enfants, venus tout spécialement des environs d’Avignon et de Beyrouth (Liban).

Au milieu de cette foule et devant le portrait riant de Noëlle, Marc-Antoine Jamet le reconnaissait très sincèrement : « Noëlle est une femme qui a compté dans la saga rolivaloise de ces 30 dernières années, une femme tout simplement importante ». Une femme dont l’engagement était si profond que, jusqu’à son dernier souffle, elle a œuvré pour que les autres vivent mieux : « La ville entière porte aujourd’hui le deuil ».

Le portrait riant de Noëlle accompagnait la cérémonie
Le portrait riant de Noëlle accompagnait la cérémonie

Depuis sa disparition, les souvenirs de tous ceux qui l’ont côtoyée, de tous ceux qui l’ont aimée, émergent jour après jour. Impossible pour Nabil Ghoul, également conseiller municipal, d’oublier son humanité alors qu’elle travaillait à la sécurité sociale : « dans ce service public, elle était une femme intègre, droite, souriante, traitant chacun quels que soient sa couleur de peau, sa religion, son origine, sur un même pied d’égalité ».

Chaleureux témoignages

Impossible pour Fadilla Benamara d’oublier ce jour de décembre 2010 où dans un froid glacial, « Noëlle est venue soutenir les salariés de M-Real qui allaient bientôt perdre leur emploi ; elle a eu pour chacun d’eux un mot consolant, rassurant ; empêchant comme elle pouvait que la panique de la perte de l’emploi n’envahisse chacun ».

Ce matin, Benoît Balut, Christophe Coplo, Bernard Beaufrère, Catherine Duvallet et bien d’autres encore souhaitaient également partager quelques souvenirs du temps passé avec leur amie. C’est par la voix de Marc-Antoine Jamet que ces moments inoubliables ont résonné dans le monument Mémoire et Paix.

Près de 300 personnes assistaient à la cérémonie
Près de 300 personnes assistaient à la cérémonie

L’enthousiasme, la curiosité, l’ouverture aux autres, la morale… resteront irrémédiablement gravés dans les mémoires de chacun, comme a tenu à le soulignait Janick Léger, conseillère départementale.

« L’injustice et la cruauté de la maladie l’ont emportée trop jeune », concluait finalement Marc-Antoine Jamet avant de planter un rosier qui fleurira chaque au monument Mémoire & paix et nous rappellera que Noëlle restera longtemps, très longtemps, parmi nous, parmi les Rolivaloises et les Rolivalois.

Souvenons nous de ce 8 mai 1945

On a également célébré le 73e anniversaire de la fin de la guerre
On a également célébré le 73e anniversaire de la fin de la guerre

La cérémonie de ce matin, en présence de nombreuses personnalités et forces de l’ordre, était également l’occasion de fêter dignement le 73e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Une cérémonie à laquelle assistait également le conseiller du chef du service économique de l’ambassade de Russie en France, Dimitry Plakhotnyuk.

Plusieurs gerbes ont été déposées au fil de la cérémonie haute en couleurs et forte en émotions.

Dimitri Plakhotnyuk (au centre) assistait à la cérémonie
Dimitri Plakhotnyuk (au centre) assistait à la cérémonie