Étiquette : élections

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens – 100 mesures pour protéger, accompagner, déconfiner en toute sécurité

à lire également

* Page 6 50 000 masques distribués à tous les Rolivalois
* Page 9 Sous les masques, la solidarité
* Page 9 Coup de pouce aux familles
* Page 11 A la crèche, les bébés cocoonés et protégés
* Page 12 Aux écoles, les grands moyens !
* Page 15 Sécurité maximale à l’Espages
* Page 19 Facebook Live : le plébiscite !
* Page 20 Accès à la mairie : mode d’emploi
* Page 23 Garder la ville propre
* Page 24 Commerce : l’union fait la force
* Page 25 Grand retour du marché
* Page 28 Attention, travaux !
* Page 30 Marc-Antoine Jamet réélu avec 90 % des voix
* Page 31 Les visages du nouveau conseil municipal

Votre magazine

 

Votre magazine Val de Reuil_Infos

Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°14 Septembre - Octobre - Novembre 2019

Val de Reuil_Infos N°14 Septembre – Octobre – Novembre 2019

En une de ce numéro : Aux écoles, les grands moyens ! Zoom sur les travaux, les équipements et nouveautés ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°13 Juillet - Août - Septembre 2019

Val de Reuil_Infos N°13 Juillet – Août – Septembre 2019

En une de ce numéro : Plongez dans le tourbillon de l’été ! Pleins feux sur les rendez-vous et animations ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°12 Avril - Mai - Juin 2019

Val de Reuil_Infos N°12 Avril – Mai – Juin 2019

En une de ce numéro : Le Conseil des Sages ouvre une nouvelle page - Les Seniors rolivalois appelés aux ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°11 Février - Mars 2019

Val de Reuil_Infos N°11 Février – Mars 2019

En une de ce numéro : À la rencontre de Rolivaloises d’exception : Interviewées par des jeunes Rolivalois, cinq femmes ...
Lire La Suite…
Chargement…

Dimanche 15 mars : Val-de-Reuil mettra tout en œuvre pour un bon déroulement du scrutin municipal

A quelques jours d’un rendez-vous important pour la vie politique locale, la Ville de Val-de-Reuil souhaite rappeler les mesures exceptionnelles qu’elle mettra en œuvre pour garantir à la fois un déroulement, fluide et serein, du scrutin municipal et la santé des 8000 électeurs et de la centaine d’agents qui fréquenteront les 6 bureaux de vote ouverts de 8h00 à 18h00 (écoles Louise Michel, Léon Blum, Coluche, Pivollet, Dominos et Jean Moulin).

1 – Mesures de précaution

 Les dispositions suivantes seront prises :

  • Des flacons de solutions hydro-alcooliques seront mis à la disposition de l’ensemble des électeurs et des agents de la Ville à l’entrée et à la sortie des bureaux.
  • Un nettoyage renforcé et minutieux de chaque bureau de vote sera réalisé par des équipes spécialisées avant et après le scrutin. Toutes les zones de passage seront désinfectées ainsi que l’ensemble des blocs sanitaires.
  • La désinfection des isoloirs et des tables de votesera effectuée régulièrement tout au long de la journée de dimanche.
  • L’émargement des listes électorales par chacun des votants s’effectuera au moyen d’un stylo à usage unique fourni par la Ville de Val-de-Reuil. 8000 stylos ont été commandées à cette occasion.
  • Ainsi que le préconise le ministère de l’intérieur, un marquage au sol permettra aux électeurs de maintenir une distance suffisante entre eux lorsqu’ils se verront proposer une enveloppes et les bulletins, au passage dans les isoloirs et au moment de voter.
  • L’entrée de chaque isoloir sera placée face à un mur et non face à la salle afin que les électeurs ne soient pas obligés de tirer un rideau pour garder la confidentialité de leur choix.
  • Le Président et les assesseurs de chaque bureau privilégieront un contrôle visuel des documents d’identité des électeurs.
  • Les opérations de dépouillement seront organisées dans des conditions de sécurité sanitaire renforcées (gants jetables disponibles).

2 – Informations aux électeurs

  • Un rappel des « gestes barrières » contre la propagation du virus sera affiché de manière très visible à l’entrée et à l’intérieur de chaque bureau de vote : se laver régulièrement les mains, tousser ou éternuer dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, éviter de serrer la main…
  • La Ville de Val-de-Reuil suivra ce dimanche l’ensemble des recommandations émises par le gouvernement pour le bon déroulement de ce scrutin. Elles seront précisées, par voie d’affichage, dans l’ensemble des bureaux de vote.
  • Des agents municipaux plus nombreux qu’à l’habitude seront à la disposition des électeurs au fil de la journée pour les accompagner et répondre à leurs questions, s’ajoutant à ceux que le plan Vigie Pirate place à l’entrée des bureaux. 

3 – vote par procuration

Il est rappelé que chacun peut voter par procuration ce dimanche 15 mars. Il n’est pas encore trop tard pour le faire. Les personnes fragiles ou celles qui ne peuvent se rendre aux urnes sont invitées à se rendre au commissariat de police de Val-de-Reuil munies d’une pièce d’identité et des éléments concernant la personne qui votera en leur nom.

Rappel important

La Mairie de Val-de-Reuil tient à souligner que, à sa connaissance, aucun cas de contamination au coronavirus n’a été constaté sur son territoire, parmi sa population ou à ses alentours.

Elections européennes : communiqué de Marc-Antoine Jamet

 Marc-Antoine Jamet analyse le résultat des élections européennes à Val-de-Reuil ce dimanche 26 mai. Elections notamment marquée par un regain de participation 

Communiqué de Marc-Antoine Jamet, Maire de Val-de-Reuil, Président de la commission des finances de la Région Normandie

Les forces de Gauche et de progrès, Première force politique à Val-de-Reuil, recul du FN 

Comme sur tout le territoire national, le résultat des élections européennes à Val-de-Reuil, amène avec lui, son lot de bonnes et de mauvaises nouvelles.

Parmi les premières, on notera en priorité la très forte augmentation de la participation, passée de 26% à 36,5%, soit plus de dix points et une progression supérieure à la progression nationale. Elle fait apparaître la plus faible abstention des électeurs rolivalois à une élection européenne constatée depuis 1979alors que de nombreux jeunes participaient ce dimanche à leur première élection.

On observe également un très bon résultat pour la Gauche qui, si elle avait su s’unir, totaliserait 44% des suffrages. (PS : 15%, Générations : 5,5%, PC : 2% + LFI 10,5% et Europe écologie les verts 11%). Avec les verts, la Gauche forme aujourd’hui une majorité de progrès et de justice sociale qui en fait très nettement la première force politique de la commune.

Dans ce chiffre, il faut se réjouir de l’excellent score obtenu par Raphaël Glucksman et l’alliance qu’il avait formée, conséquence concrète de la très belle belle campagne du parti socialiste dans la Ville, campagne conclue par un meeting particulièrement réussi de Boris Vallaud.

Parmi les secondes, il est clair que la première place du Front National qui, cependant, avec 26% fait moins qu’en 2014 où il avait obtenu 28% reste inquiétante. Elle témoigne aussi bien de l’exaspération de nos concitoyens face aux difficultés de toute sorte qu’ils ressentent, notamment face au chômage, que de leur crainte de l’avenir, le peu de confiance qu’inspire l’Europe et cette perte de repères que les « gilets jaunes » ont su traduire .

Ni Jean-Luc Mélenchon, ni le chef de l’État, tous les deux autour de 11%, ne réussissent leur pari dans la plus jeune commune de France. L’un ne réalise pas la percée qu’il espérait, l’autre n’a pas devancé l’extrême droite. Il en est même très loin.

Les petites listes obtiennent  parfois des scores inattendus comme celle du Parti animaliste (3%), alors que la droite classique demeure inexistante puisqu’elle réalise le même score.

Cette situation exige une mobilisation contre l’extrême droite, mais doit également entraîner une réaction adaptée des partenaires de la commune, agglomération, département, région, Etat, afin de lutter ensemble contre les maux qui la frappent. Le score de la Gauche est une base solide et prometteuse pour conserver à Val-de-Reuil son ancrage aux prochaines élections municipales. C’est cet objectif que, dans l’union la plus large, Marc-Antoine Jamet et son équipe proposent comme contrat aux Rolivalois pour un nouveau mandat.

Tous les résultats ci dessous :

cliquez ici 

La République nous appelle

Comme au refrain du « Chant du départ », la République, dans quelques jours, nous appellera. Il ne s’agira pas, que chacun se rassure, de « savoir vaincre ou savoir mourir »

[embeddoc url=”https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2017/09/VDR-INFOS-2_edito.pdf” width=”100%” download=”all” viewer=”google”]
A Val-de-Reuil, un résultat qui fait la part entre détermination locale et volonté nationale

A Val-de-Reuil, un résultat qui fait la part entre détermination locale et volonté nationale

Le premier tour des élections législatives à Val-de-Reuil a placé en tête Bruno Questel, candidat En marche avec 27,5 %. Richard Jacquet finit en deuxième position avec 22,1 % des voix. Quant au Front National, qui se qualifie au second tour dans la 4e circonscription, il réalise à Val-de-Reuil un score de 17,8 %. Dimanche prochain, c’est donc un duel En Marche (Bruno Questel) / Front National (Doris Perraux) qui attend les électeurs de Val-de-Reuil et de la 4e circonscription. 

Résultats du 1er tour des élections législatives - 11 Juin 2017
Résultats du 1er tour des élections législatives – 11 Juin 2017

Communiqué de Marc-Antoine Jamet, maire de Val-de-Reuil, à l’issue du résultat de ce premier tour. 

Dans un contexte de participation historiquement faible, les résultats du premier tour des élections législatives, à Val-de-Reuil, sont la conséquence d’une double dynamique faite, d’une part, d’un attachement particulier au parti socialiste et d’une défiance à l’encontre du candidat d’En Marche, dont ni la personnalité ni le parcours n’ont totalement convaincu, d’autre part, des répercutions d’un climat national qui renforce les extrêmes et exige de donner au président élu la majorité qu’il attend.

Sous l’effet de ce double mouvement, apparaissent dans notre commune quatre mouvements d’importance à peu près égale : le maintien d’une Gauche des socialistes forte, le renforcement de celle des Insoumis, l’émergence d’En Marche, et le recul du Front National qui demeure cependant à un niveau trop élevé.

  • Les élections législatives ne sont devenues, depuis 2002, qu’un scrutin de confirmation de l’élection présidentielle. Val-de-Reuil ne déroge pas à cette tendance de fond. Les électeurs dont le vote ne s’était pas porté vers Emmanuel Macron ont, au moment de désigner leur député, préféré l’abstention à une sanction qui, six semaines seulement après l’élection du nouveau Président de la République, leur apparaissait excessive. Cela explique le net recul de participation. Moins de 40% des électeurs rolivalois, niveau proche de celui du premier tour des législatives 2012, se sont déplacés.
  • La Gauche qui avait été majoritaire au soir du premier tour de l’élection présidentielle l’est également ce soir dans tous les bureaux de vote de la commune. La somme des voix de ses candidats est en progression par rapport au 23 avril dernier rassemblant près de 45% des suffrages sur l’ensemble de la commune. Richard Jacquet, avec 22,2% des suffrages exprimés, réalise ici son meilleur score à l’échelle de la circonscription. La France Insoumise, avec 16,5%, bénéficie de la notoriété et de la dynamique de campagne de Jean-Luc Mélenchon, loin cependant des 31% recueillis au soir du premier tour de l’élection présidentielle. La Gauche, socialiste, écologiste et insoumise, avec près de 50% des voix, maintient ses anciennes positions mais paie le prix de sa division.
  • Le résultat de la droite confirme sa quasi inexistence politique dans notre commune. Avec 4,5% des voix, c’est une nouvelle lourde défaite qu’elle subit, probablement handicapée par le candidat qu’elle s’est choisie. Déjà prétendant à la députation en 2012, son candidat absent des débats qui structurent et animent la vie municipale, a perdu, en cinq ans, près la moitié de ses électeurs.
  • Le candidat de la majorité présidentielle, s’il obtient un résultat qui confirme l’émergence d’une nouvelle formation dans le paysage politique, ne s’impose pas autant à Val-de-Reuil que dans le reste de la circonscription. Son score de 27,5% est de dix à vingt points inférieur à celui qu’il réalise à Gaillon, Louviers, Bourgtheroulde. Ses positions sont fortes dans les bureaux les plus aisés ou ceux où la communauté turque est la plus forte.
  • Le Front National régresse par rapport aux élections présidentielles et passe, pour la première fois depuis le scrutin européen de 2014 sous le seuil des 20%., avec 17,8% des voix. C’est le fait politique majeur de cette élection à Val-de-Reuil. Son déclin, amorcé lors du second tour de l’élection présidentielle, s’est confirmé aujourd’hui. Cette tendance doit se prolonger et s’amplifier dimanche prochain. Les chantiers décidés par la municipalité dans le cadre du troisième volet de son projet de renouvellement urbain, notamment autour des deux bureaux de vote où le Front National réalise ses meilleurs résultats, devront démarrer rapidement afin de répondre efficacement aux difficultés rencontrées par les habitants de ces quartiers.

Dans ce contexte, deux messages doivent être adressés aux électeurs de Val-de-Reuil. Il faut une plus grande mobilisation citoyenne et une meilleure participation électorale au second tour, dimanche prochain. Il faut continuer à faire reculer le Front National dans notre commune. Toutes les voix des progressistes, des républicains et des démocrates doivent se rassembler pour s’opposer à l’extrême droite

Législatives : soirée électorale à l’école Louise Michel

Les 8000 électeurs rolivalois sont appelés aux urnes dimanche pour le 1er tour des élections législatives. Grande nouveauté de ce scrutin : le bureau centralisateur est désormais installé à l’école Louise Michel où une soirée électorale est organisée dimanche.

Jour d'élections
Jour d’élections

Qui sera notre prochain député ? Réponse très probablement le dimanche 18 juin dans la soirée, à l’issue du second tour des élections législatives.

Dans notre circonscription, la 4e de l’Eure, douze candidats sont en lice pour le premier tour qui se tient dimanche. Et contrairement à l’élection présidentielle, les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 18h (et non 19h comme les 23 avril et 7 mai).

Une soirée conviviale et citoyenne

Grande nouveauté rolivaloise de ce scrutin : le bureau où seront centralisés tous les résultats des six bureaux de vote de Val-de-Reuil (Dominos, Pivollet, Jean Moulin, Louise Michel, Léon Blum, Coluche) ainsi que du canton ne sera plus l’école des Dominos, comme à l’accoutumée mais l’école Louise Michel, située Voie Marmaille.

Le Maire Marc-Antoine Jamet préside un bureau de vote
Le Maire Marc-Antoine Jamet préside un bureau de vote

Tous les Rolivalois sont invités à se rendre dimanche dans cette école où seront proclamés l’ensemble des résultats de la ville, à l’issue du dépouillement. Venez dès 19h00 suivre cette soirée électorale qui sera placée sous le signe de la convivialité.

Pour l’occasion, un écran avec les résultats rolivalois et une retransmission TV des tendances et résultats à l’échelle régionale et nationale seront proposées dans le restaurant scolaire de l’école Louise Michel.

Venez suivre avec nous dimanche soir la soirée électorale à l’école Louise Michel !  

Val-de-Reuil donne une large majorité à Emmanuel Macron

D’une certaine façon, l’heure est au soulagement à Val-de-Reuil ! Alors qu’on pouvait y craindre, pour ce deuxième tour de l’élection présidentielle, une progression du Front National et une hausse importante de l’abstention, il n’en a rien été. Emmanuel Macron réalise un score de 62,74 %, comparable à celui qu’il obtient nationalement tandis que l’abstention n’a progressé que de 2 points.

Le Maire Marc-Antoine Jamet préside un bureau de vote
Le Maire Marc-Antoine Jamet préside un bureau de vote

4713 Rolivalois se sont déplacés jusqu’aux urnes pour ce 2e tour de la présidentielle. Soit 62,14 % des inscrits (contre 64,84 % au premier tour). Dans les six bureaux de vote de la ville, le même constat s’est vérifié : un grand nombre de nouveaux électeurs, qui ne s’étaient pas déplacés le 23 avril, sont venus voter.

« Ces nouveaux votants ont remplacé ceux qui n’ont pas voulu participer à ce deuxième tour », soulignait Marc-Antoine Jamet lors de la proclamation des résultats devant la population depuis le bureau centralisateur du canton à l’école des dominos.

Parmi les meilleurs résultats dans l’Agglomération

Au final, Emmanuel Macron se place largement en tête du scrutin rolivalois avec 62,74 % des voix. Si le résultat s’avère très proche de la moyenne nationale, Val-de-Reuil affiche un des meilleurs résultats de l’agglomération Seine-Eure où la moyenne obtenue par le nouveau Président de la République n’avoisine que les 57 %.

Jour d'élections
Jour d’élections

Dans la plus jeune commune de France, la ville aux 60 nationalités, Marine Le Pen n’obtient donc que 37,2 % des voix ce dimanche.

Autre constat, particulièrement marquant de cette élection : la proportion de votes blancs et nuls qui a fait un très important bond en avant entre les deux tours. Ils passent ainsi de 132 à 497 (371 votes blancs et 125 votes nuls).

Inquiétudes ou satisfactions selon les quartiers

À l’intérieur même de la ville, on constate malgré tout, selon les quartiers, une hétérogénéité du vote. Le bureau de vote « Coluche » se rapproche – tant en termes de participation que de résultat – de ce qu’a voté la France.

En revanche, les bureaux de vote Louise Michel et Léon Blum affichent pour leur part un score important pour Marine Le Pen (42,52 % pour le premier et 41,47 % pour le second). « Ces quartiers, qui n’ont pas bénéficié de l’Anru, souffrent : nous devons, pour le quartier Louise Michel, très vite faire aboutir le nouveau programme de renouvellement urbain. Pour Léon Blum, les travaux de voirie et d’agrément seront une priorité », précise le maire.

Du côté de Jean Moulin, Marc-Antoine Jamet et son équipe se réjouissent du score  exceptionnellement bas que réalise le Front National : seulement 31,11 % des voix danbs un quartier connu autrefois pour son vote extrême. Même tendance pour le Pivollet où le parti d’extrême droite n’atteint que 34,69 % des suffrages.

La balle dans le camp du Président

L'heure des résultats
L’heure des résultats

Aujourd’hui, Marc-Antoine Jamet en est convaincu : « Certaines décisions de notre nouveau Président de la République vont être fondamentales : quel Premier Ministre ? Quel gouvernement ? Quel programme… Ces décisions vont impacter et structurer les élections législatives à venir en juin ». Premières réponses ces prochaines heures, ces prochains jours.

Les résultats du 1er tour conduisent à voter Macron dans la Ville Nouvelle

La gauche largement en tête, la droite républicaine qui s’effondre et le Front National très loin du score qu’il escomptait…, c’est ce qu’il faut notamment retenir de ce premier tour de la présidentielle à Val-de-Reuil.

Journée d'élections
Journée d’élections

Près de 5000 Rolivalois ont pris le chemin des urnes ce dimanche pour le premier tour de la Présidentielle, soit un taux de participation de l’ordre de 65 %.

Les électeurs se sont largement prononcés en faveur de la Gauche, à la fois en votant massivement pour Jean-Luc Mélenchon qui réalise un score de 31,76 % et en votant pour Benoît Hamon qui double quasiment à Val-de-Reuil son score national obtenant 10,53 % des suffrages dans la plus jeune commune de France. Tous deux obtiennent un total de 41% des voix.

« L’électorat de François Hollande s’est divisé en trois se répartissant entre Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Emmanuel Macron, qui obtient 18,4% des voix, si bien que la les idées de Gauche sont très largement majoritaires à Val-de-Reuil », s’est réjoui le maire, Marc-Antoine Jamet.

Le FN en retrait

65% de participation
65% de participation

Marine Le Pen (FN) se place quant à elle en seconde position avec 24,66 % des suffrages ; loin de sa progression observée lors des élections européennes qui l’avaient placée en tête à Val-de-Reuil, faisant à peine plus qu’en 2012 et se plaçant juste au dessus de son score national ce qui n’est pas ce qu’elle espérait dans la Ville Nouvelle. Pour cette présidentielle, le parti de Marine Le Pen n’obtient donc pas les résultats espérés à Val-de-Reuil.

L’effondrement de François Fillon, qui obtient seulement 6,54% des voix, est manifeste puisqu’il fait deux fois moins bien que Nicolas Sarkozy en 2012.

Les autres candidats réalisent les scores suivants Nicolas Dupont-Aignan : 3,68 %, Nathalie Artaud : 0,69 %, Philippe Poutou : 1,46 % ; Jacques Cheminade : 0,13 % ; Jean Lassalle : 0,46 % ; François Asselineau : 1,71 %.

Faire barrage à Marine Le Pen

à l'heure des résultats
à l’heure des résultats

À 15 jours du second tour du scrutin, Marc-Antoine Jamet lance d’ores et déjà un appel « à tous les Républicains pour qu’il y ait bien plus de votants encore le 7 mai, car à Val-de-Reuil c’est l’abstention qui donne une place démesurée à l’extrémisme ».

Et le maire de Val-de-Reuil d’appeler fermement « à se déterminer pour le seul candidat encore en lice qui défend le camp de la République, de la démocratie et du progrès. Un seul mot d’ordre : faire barrage à Marine Le Pen et pour cela utiliser le bulletin Macron. Voter Le Pen, c’est se tirer une balle dans le pied ou dans le pied de son voisin. Les socialistes et les rolivalois ne peuvent jouer la politique du pire. ».

Les résultats

Télécharger le document

[embeddoc url=”https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2017/04/presidence2017-1er-tour-OK.pdf” width=”100%” download=”all” viewer=”google”]

Elections : mode d’emploi

Les Rolivalois sont appelés ce dimanche 23 avril pour le 1er tour de l’élection présidentielle. Petit rappel sur l’organisation du vote.

Jour de vote
Jour de vote

QUI VA VOTER ?

Tous les Rolivalois de plus de 18 ans inscrits sur les listes électorales avant le 31 décembre pourront voter. Un doute sur le fait que vous soyez inscrit sur les listes ? Contactez le service à la population de la mairie de Val-de-Reuil qui vous donnera l’information. Renseignements : 02 32 09 51 51.

DANS QUEL BUREAU ?

Pas besoin de traverser la ville pour mettre son bulletin dans l’urne. Les bureaux de vote ont été disséminés dans différentes écoles. Ainsi, en fonction de leur lieu d’habitation, les électeurs devront se rendre dans l’un des six bureaux de vote rolivalois (cliquez sur le nom de l’école pour connaître sa localisation)

  1. bureau 1 à l’école des Dominos
  2. bureau 2 à l’école du Pivollet
  3. bureau 3 à l’école Jean Moulin
  4. bureau 4 à l’école Louise Michel
  5. bureau 5 à l’école Léon Blum
  6. bureau 6 à l’école Coluche.

Votre numéro de bureau est inscrit sur votre carte d’électeur ; vous pouvez aussi vous renseigner en mairie (02 32 09 51 51)

QUELS HORAIRES ?

Pour la première fois, les bureaux de vote de Val-de-Reuil seront ouverts de 8h à 19h pour l’élection présidentielle et les élections législatives à suivre.

AVEC OU SANS MA CARTE

Avec ou sans ma carte ?
Avec ou sans ma carte ?

Toutes les personnes inscrites sur les listes électorales viennent de recevoir leur nouvelle carte d’électeur. Si vous ne l’avez pas reçue à l’approche du scrutin, contacter la mairie (il peut y avoir plusieurs raisons). Cette carte pourra aussi vous être remise dans votre bureau de vote le jour du scrutin.

Si vous avez égaré ou oublié votre carte, pas de panique : vous pourrez voter. En revanche, une pièce d’identité est obligatoire pour voter, que vous ayez ou non votre carte d’électeur.

Pièces d’identité acceptées : carte d’identité, passeport, carte d’élu local avec photo, carte vitale avec photo, carte du combattant (chamois ou tricolore), carte familles nombreuses avec photo, permis de conduire, permis de chasser avec photo…

SOS PROCURATION

Impossible d’être là le jour du scrutin ? Votre voix peut tout de même être prise en compte grâce au vote par procuration. Vous devez vous rendre au commissariat de police, avec votre pièce d’identité, pour remplir l’attestation sur l’honneur indiquant votre impossibilité à voter, avec les coordonnées de la personne à qui vous confiez votre procuration.

Pour aller plus vite, vous pouvez aussi télécharger le formulaire sur internet (www.service-public.fr) et le déposer au commissariat munis de votre pièce d’identité (jusqu’à la veille du scrutin). Le jour J, votre mandataire se rendra dans votre bureau de vote pour voter à votre place (attention, une seule procuration par personne).

2016 : l’élan citoyen à Val-de-Reuil !

Avec plus de 900 nouvelles inscriptions sur les listes électorales en 2016, la ville de Val-de-Reuil vient de connaître un extraordinaire élan citoyen. Et un quasi-record !

Une campagne citoyenne qui porte ses fruits
Une campagne citoyenne qui porte ses fruits

Jamais – excepté en 2006 (année où la France se préparait au scrutin présidentiel qui suivait le choc du 21 avril 2002) – la ville de Val-de-Reuil ne s’était trouvée face à pareil afflux de ses habitants pour remplir leur devoir électoral. En 2015 par exemple, seuls 290 nouveaux électeurs avaient été inscrits.

400 en moins d’une semaine

Si la moitié des nouvelles inscriptions 2016 ont été enregistrées en flux constant au fil des mois, le service municipal à la population a enregistré un pic exceptionnel les tout derniers jours de l’année avec près de 400 nouvelles inscriptions en moins d’une semaine.

Ce constat particulièrement encourageant est une belle preuve que la citoyenneté est de plus en plus active dans la plus jeune commune de France, que les Rolivalois sont de plus en plus nombreux à avoir pris conscience que s’ils ne participaient pas aux choix importants de notre société, d’autres le feraient à leur place.

Qui sont-ils ? 

Alors que la France entière s’apprête à élire son président puis ses députés, de nombreux Rolivalois –  de tous âges – s’inscrivaient pour la première fois sur les listes électorales, dont certains venant tout juste d’acquérir la nationalité française. L’autre forte proportion de nouveaux électeurs concernait des Rolivalois récemment installés dans la commune.

Si ce pic d’inscriptions se justifie en grande partie par les échéances électorales imminentes et l’enjeu qu’elles représentent, la ville de Val-de-Reuil a également joué un rôle majeur dans ces inscriptions en masse.

Pour susciter cet enthousiasme citoyen, elle a ainsi mené en fin d’année une vaste campagne d’affichage et de sensibilisation pour l’inscription sur les listes électorales, sous forme de clin d’œil, mettant en scène des Rolivalois. Ces immenses affiches ont été déployées un peu partout en ville.

Un courrier à tous les foyers

Dans le même temps, un courrier de Marc-Antoine Jamet, rappelant l’importance du vote, a été diffusé à l’ensemble des foyers rolivalois. « Plus nous serons nombreux à voter, plus nous serons respectés dans notre agglomération, notre département, notre région. C’est aussi une manière de mieux s’intégrer, de davantage participer, d’être acteur au sein de la population rolivaloise », écrivait le maire à ses administrés.

8000 électeurs

Au total, 8000 Rolivalois environ (un chiffre approximatif du fait de la refonte de la liste électorale actuellement en cours) sont inscrits sur les listes électorales. Un nombre d’électeurs qui pourrait être plus important encore si de nombreux habitants n’étaient pas confrontés à des difficultés sociales, des déménagements fréquents avant d’arriver à Val-de-Reuil… Sans compter qu’un certain nombre de Rolivalois ne disposent pas la nationalité française (la ville abrite 60 nationalités). Reste que ce nombre d’électeurs devrait sensiblement s’accroître ces prochaines années puisque près de 35 % de la population a aujourd’hui moins de 18 ans.

Le service élections pris d’assaut

C’est l’effervescence à la mairie de Val-de-Reuil. Depuis près d’une semaine, des dizaines et des dizaines de Rolivalois affluent chaque jour pour s’inscrire sur les listes électorales.

Marie-Edith Langlet, responsable du service, en est convaincue : le pic n’a pas encore été atteint. La montée en puissance devrait être plus significative encore dans les prochaines heures. « Nous nous attendons d’ailleurs à une ruée samedi matin, dernier jour pour s’inscrire sur les listes ».

Une campagne citoyenne qui porte ses fruits
Une campagne citoyenne qui porte ses fruits

Arrivée récente à Val-de-Reuil, changement d’adresse à l’intérieur de la commune, première inscription… on rencontre ici à toutes les situations. « Même si nous avons davantage cette année d’inscriptions dues à des déménagements ».

Scrutin présidentiel en avril

Côté nouvelles inscriptions, le service municipal reçoit chaque jour des citoyens de tous âges. Jeunes ou moins jeunes, il n’est jamais trop tard pour s’inscrire et participer au vote. « Parmi ces premières inscriptions, certains viennent aussi d’être naturalisés français récemment ».

Tous ces nouveaux inscrits voteront donc pour la première fois en avril prochain pour l’élection présidentielle. Un scrutin qui chaque fois fait exploser les inscriptions de dernière minute sur les listes électorales.

Solution de secours 

Vous n’êtes pas encore inscrit ? Vous avez déménagé et n’avez pas encore effectué votre changement d’adresse ? Il n’est pas trop tard : vous avez trois jours encore pour y remédier.
Rendez-vous à la mairie de Val-de-Reuil avec une pièce d’identité et un justificatif de domicile de moins de trois mois jusqu’à samedi 31 décembre – 12 h 00.
Et si vous manquez l’heure limite, pas de panique ! Il vous reste encore une solution jusqu’à minuit ce soir là : l’inscription par internet.
Mairie de Val-de-Reuil : ouverte le jeudi 29 et le vendredi 30 décembre de 9h à 12h et de 13h30 à 18h / le samedi 31 décembre de 9h à 12h.

Listes électorales : inscrivez-vous avant le 31 décembre !

Pour pouvoir voter à Val-de-Reuil en 2017, il faut être inscrit sur les listes électorales de la ville. Si ce n’est pas le cas, vous avez jusqu’au 31 décembre pour le faire. Alors, rendez-vous à la mairie dès maintenant.

En 2017, les Rolivalois comme tous les Français seront appelés quatre fois aux urnes : les dimanches 23 avril et 7 mai pour l’élection présidentielle, les dimanches 11 et 18 juin pour les élections législatives.

Mais pour avoir le droit de voter à Val-de-Reuil lors de ces scrutins, encore faut-il être inscrit sur les listes électorales rolivaloises. Si ce n’est pas le cas, vous avez jusqu’au 31 décembre pour le faire.  Et si vous avez un doute, contactez la mairie, on vous dira !

Qui peut voter ?

Tous les citoyens de nationalité française âgés de 18 ans à la veille du scrutin ont le droit de voter s’ils jouissent de leurs droits civils et civiques.

 Suis-je inscrit sur les listes électorales ?

Pour voter ici, il faut donc obligatoirement être inscrit sur les listes électorales de Val-de-Reuil. L’inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans. En dehors de cette situation, l’inscription sur les listes doit faire l’objet d’une démarche volontaire.

Si vous avez déménagé dans le courant de l’année, pensez à bien venir vous inscrire sur les listes de Val-de-Reuil. Et si vous ne l’avez jamais fait encore, il n’est pas trop tard… On peut s’inscrire à tout âge !

Comment s’inscrire?

Il faut fournir trois pièces pour la prise en charge de votre dossier:
– Le formulaire de demande d’inscription complété. Celui-ci est disponible à la mairie ou téléchargeable sur le site service-public.fr
– La photocopie d’une pièce d’identité récente ou périmée depuis moins d’un an.
– Un justificatif de domicile de moins de trois mois (facture de gaz, de téléphone fixe ou d’électricité) à votre nom. Ou des pièces qui justifient que vous payez depuis au moins cinq ans des impôts locaux dans cette ville.

Quelques exceptions…

Comme dans toute règle, il existe des exceptions qui vous permettent de vous inscrire après le 31 décembre si vous voulez voter en 2017:
– Les jeunes atteignant l’âge de 18 ans entre le 1er mars et la veille de l’élection
– Les personnes qui déménagent pour des motifs professionnels, les fonctionnaires admis à la retraite après le 1er janvier
– Les militaires retournant à la vie civile après le 1er janvier
– Les personnes ayant acquis de la nationalité française après le 1er janvier
– Les personnes recouvrant l’exercice du droit de vote après le 1er janvier.

Concrètement

Venez jusqu’à la mairie avant le 31 décembre 2016.
Elle est ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00 et le samedi de 9h à 12h.
Tel. 02 32 09 51 51.
etat-civil@valdereuil.fr

Elections régionales : les résultats à Val-de-Reuil

Un dimanche électoral de Régionales à Val-de-Reuil

Jour de vote
Jour de vote
Résultats du second tour

Télécharger le document
[embeddoc url=”https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2015/12/20151213Regionales2ndT1.pdf” width=”100%” download=”all” viewer=”google”]

Résultats du premier tour

Télécharger le document
[embeddoc url=”https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2015/12/2015VDRRegionales1T.pdf” width=”100%” download=”all” viewer=”google”]

Le 25 mai : choisissez qui gouvernera l’Europe !

élections européennes 2014
élections européennes 2014
Le 25 mai auront lieu les élections européennes. Ne laissez pas les autres choisir à votre place ! Les bureaux de vote seront ouverts de 8h00 à 18h00.
Le 25 mai votez !

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Séance d’installation : Marc-Antoine Jamet, réélu maire, s’adresse à ses concitoyens

«Au début de cette première séance de notre Conseil Municipal, séance d’installation, séance sans débats, il revient au Maire élu ou réélu de s’adresser à ses concitoyens. C’est un honneur, une joie pour moi, et ce sont des remerciements que je veux d’abord adresser.

Le Maire s'adresse à ses concitoyens
Le Maire s’adresse à ses concitoyens

Les premiers vont naturellement aux Rolivalois, dans leur ensemble, dans leur communauté, qui ont décidé de me faire à nouveau confiance prolongeant de six ans et portant à presque deux décennies le contrat par lequel ils m’ont choisi pour faire entendre et respecter leurs espoirs, leurs intérêts, leurs valeurs, leurs idées. Je serai évidemment, comme je l’ai été, le maire de tous les habitants quelles que soient leur opinion, leur génération, leur profession, leur confession sans la moindre distinction.

Je veux aussi remercier les fonctionnaires et les agents qui, dans notre commune, avec moi depuis 13 ans, parfois depuis plus longtemps, font du mieux qu’ils le peuvent pour la réparer, la rénover et la relancer. Je connais leur loyauté et leur neutralité. Je sais leur professionnalisme et leur volonté de progrès, de modernisation, d’amélioration pour notre collectivité. Il importe qu’ils soient salués et considérés par tous les élus. Les textes font de moi leur employeur et leur supérieur. Il n’empêche. Leur compétence est administrative. Leur responsabilité n’est pas politique. C’est une distinction qu’il faut prendre garde de ne pas oublier et que j’invite chacun à méditer.

Je veux dire ma reconnaissance, mais aussi mon amitié pour tous ceux qui nous ont accompagné et aidé dans cette belle campagne. Ceux qui tenaient le local. Ceux qui multipliaient les arguments sur Internet. Ceux qui distribuaient des tracts et collaient des affiches. Ceux qui organisaient des réunions et des meetings. L’ambiance était légère, sympathique, dynamique. Comme s’il n’y avait pas d’enjeu. Comme si chacun avait la conviction que c’était gagné et que la seule variable était de savoir si l’écart serait de dix, vingt, trente ou quarante pour cent comme il l’a été. A plus d’une centaine, nous avons vécu quatre mois ensemble qui n’ont pas connu une altercation, une dispute, une ombre. Je n’oublierai ni ce très beau moment, ni ceux qui l’ont rendu possible et qui, avec un millier de signatures, se sont regroupés derrière Mokhtar Benhari dans notre comité de soutien.

Je veux partager enfin avec les 16 femmes et les 16 hommes qui ont constitué la liste que j’ai menée la joie d’une réussite, d’un succès, d’une belle aventure collective. Avec 27 d’entre eux, nous allons travailler, nous avons commencé à le faire, dans un remarquable état d’esprit et je sens chez chacun d’entre eux un dévouement, une énergie, une ardeur dont nous aurons besoin pour aborder les années difficiles qui sont devant nous. Mais je veux rendre hommage aussi à Sereyleakhena Phay et Aurélie Lefèbvre, à Mohamed Fliou, Bruno Huré et Maamar Birrou dont une situation locale, qui n’est pas inédite à Val-de-Reuil, mais que l’on croyait appartenir au passé, prive, à mes yeux injustement, de siéger à nos côtés.

Si une période s’ouvre, une autre se clôt. J’ai reçu les messages courtois et républicains de Catherine Cascajarès et Eliane Dimov-Ivanov. Nous travaillerons s’il le désire avec Pascal Gébert qui leur succède, mais je voudrais les assurer que, sans ignorer tout ce qui nous a séparés de la droite et de l’UMP, que nous nous souviendrons du chemin, parfois parcouru en commun, pour le bien de Val-de-Reuil. On comprendra que je n’oublie pas les miens, ma famille de cœur qui m’a soutenu par son unité et sa compétence. Nos amis des verts, François Merle, adjoint aux finances précieux et sérieux, et Judith Raoul-Duval qui nous manque. Notre allié du Parti Communiste Jean-Pierre Perrault qui va continuer de veiller sur le conseil des sages avec ce sourire bienveillant que nous lui connaissons. Notre doyen dont j’espère pouvoir conserver le conseil avisé et toujours empreint de franchise, Bernard Beaufrère. Isabelle Malard avec qui une même émotion nous a saisis au Sénégal quand Danthiady acclamait Val-de-Reuil, Nathalie Covacho-Bove qui va continuer à agir dans un domaine culturel égal à celui du sport pour le développement social de la Ville, le docteur Sylvain Lecornet qui, avec sa lucidité et sa fidélité habituelles, nous a apporté son engagement total et fait part, encore hier, des graves dangers, des graves dérives qu’il voyait poindre dans plusieurs évolutions récentes de la situation politique locale. Je ne veux pas oublier Peggy Banguid et Aminata Ba dont la proximité, la disponibilité, l’amitié ont été des atouts tout au long du dernier mandat. Je veux citer avec force Laila Naassila qui est si active, si efficace, si mobilisatrice que j’ai l’impression qu’elle est encore assise à cette table, parfois avec son mari et Théodore leur bébé. Nos souvenirs vont vers Micheline Fromentin que notre Ville n’oublie pas. On comprendra enfin que j’ai un mot tout à fait particulier à cette heure pour Janick Léger à laquelle je pense.

Un mot sur la victoire. C’est une belle victoire pour plusieurs raisons. D’abord parce que la force d’une élection c’est son résultat : 28, 4, 1. Il n’y a pas grand chose à rajouter. Belle victoire parce qu’elle s’est faite avec plus d’électeurs que les fois précédentes, constat que nous faisons à chaque élection et avec une participation en hausse alors qu’elle baisse partout en France et cela en dépit de tous ceux qui me disaient que je n’avais pas besoin de leur bulletin tant le scrutin serait facile à gagner. Belle victoire parce qu’elle s’est faite pour la 3ème fois au premier tour et pour la 3eme fois dans tous les bureaux à trois ou quatre points près. Belle victoire parce que l’on connaît le contexte général, montée du chômage, hausse des impôts, inquiétude générale dans laquelle elle s’est opérée et qui fait, néanmoins, de notre score, en dépit de cet environnement, un des tout premiers du pays pour la majorité. Belle victoire parce qu’elle a regroupé, malgré trois listes en présence, deux électeurs sur trois dans une commune où des majorités très relatives n’apparaissaient autrefois qu’au second tour. Belle victoire parce que c’est une victoire de l’Union de la Gauche et que nous n’avons pas joué au bonneteau avec nos logos, à l’ardoise magique avec nos étiquettes. La conjoncture nationale n’était pas favorable à ceux qui se revendiquent du PS. Nous n’avons pas mis notre drapeau dans notre poche. On sait que les Verts par leur intransigeance énergétique, intransigeance désormais indispensable, parfois font peur. Nous leur avons demandé de superviser notre programme en la matière. On sait que l’alliance avec le Parti communiste est clivante et qu’elle rejette les électeurs de droite ou centristes vers d’autres listes. Nous l’avons revendiquée. Belle victoire parce que notre score est proche de ceux obtenus voici deux ans par le Président de la République François Hollande qui, par l’intermédiaire de Laurent Fabius, nous a félicités, et par notre député, François Loncle, qui a choisi la tribune du meeting de Louviers jeudi dernier pour souligner publiquement, de la manière la plus élogieuse qui soit, que dans sa circonscription Pont de l’Arche et Val-de-Reuil avaient fait presque aussi bien alors qu’il y avait une liste de plus à Val-de-Reuil. Belle victoire enfin parce que dans un contexte de montée de l’extrême droite nous avons su faire barrage au Front National ce qui dans une ville comme la nôtre est sans doute une exception nationale. L’idée même d’une dissidence était, dans un tel contexte, à ce point inopportune qu’elle en était en réalité, au regard de ce qui aurait pu se passer, irresponsable.

Je ne peux cependant pas uniquement être optimiste et heureux. Certaines choses m’inquiètent.

    1/La participation qui est inférieure à ce que je souhaiterais qu’elle soit. On connaît les raisons propres à Val-de-Reuil de cette abstention, mais rien ne serait pire que de la prendre comme une fatalité.
    2/Les années à venir qui seront financièrement très dures à passer pour une équipe comme la nôtre qui a fait depuis deux mandats du désendettement et la non augmentation des impôts des objectifs politiques et moraux.
    3/L’affaiblissement de la droite républicaine qui n’est pas sain tant il est vrai, comme nous l’avons appris de Mitterrand, que la démocratie en France est un moteur à deux pistons, l’un progressiste, l’autre conservateur, l’un pour l’ordre, l’autre pour le mouvement, et que cette répartition offre des repères simples et clairs, des repères vrais à notre société.
   4/La dispersion et la division qui, même si les déplacements de vote qui m’ont paru bien obscurs n’ont impacté notre score que d’une quinzaine de points, même si, lorsque je suis allé soutenir, à leur demande, comme l’ont fait -je l’imagine- les autres têtes de liste rolivaloises, les candidats d’Evreux, de Vernon, de Louviers, des Andelys, de Gisors, de Brionne, de Bernay, personne ne m’en a parlé autrement que comme une péripétie, peut nous affaiblir à l’agglomération si certains oubliaient que les conseillers communautaires, qui n’ont pas été élus au suffrage universel direct, ne sont que les délégués d’un conseil municipal et d’une commune.
    5/Inquiétude enfin sur des mots employés, sur les rumeurs qui circulent, sur les arguments utilisés parfois contre la vérité, sur cette idée curieuse que les élections se rejoueraient dès le lendemain de leur proclamation, parce que ces notions que le populisme a rendu familières sont dangereuses pour la République et la démocratie. Une campagne dure six mois. Un mandat dure six ans.

Pour le reste, je n’ai pas besoin de faire de promesses. Vous connaissez notre programme, nous l’appliquerons.»

Publié dans ActualitésÉtiqueté

Législatives : résultats du second tour

Législatives : résultats du second tour

NATURELLEMENT VAL-DE-REUIL DONNE LA PLUS LARGE DES VICTOIRES A SON DEPUTE FRANCOIS LONCLE

Pour sa septième candidature dans la quatrième circonscription, depuis 1978, Val-de-Reuil a fidèlement et loyalement renouvelé son espoir, sa confiance et son soutien à François Loncle en lui accordant en voix et en pourcentage la plus large victoire qu’il lui ait été donné d’avoir dans la ville nouvelle (70% en 2002, 71% en 2007, 76% en 2012). Si on peut regretter un taux encore trop élevé d’abstention (plus de 60% avec un fort décrochage par rapport à l’élection présidentielle qu’il faudrait analyser), François Loncle l’emporte très largement dans les six bureaux de vote de la commune atteignait même 82,5% des voix dans l’un d’entre eux et rassemble sur son nom plus de voix que n’en avaient recueillies, additionnées, le 10 juin, les candidatures du Parti socialiste, du Front de Gauche, des verts et de l’extrême Gauche (74% et 2111 suffrages contre 76% et 2162 suffrages pour François Loncle). Enfin il fait mieux que François Hollande le 6 mai dernier…

Lire dans son intégralité le communiqué de Marc-Antoine Jamet

Résultats du 2nd tour :

Nombre d’inscrits :             7343
Votants :             39.94 %    2933
Nuls :                     3.10 %         91
Exprimés :         96.90 %    2842

PRIOLLAUD François-Xavier :          23.93 %        680 voix
LONCLE François :                        76.07 %     2162 voix

Voir les résultats des six bureaux de vote ICI

Elections législatives : les résultats du 1er tour

Elections législatives : les résultats du 1er tour

A VAL-DE-REUIL, L’UN APRES L’AUTRE, LES « FRANCOIS » TRIOMPHENT.

Le premier tour des législatives fait apparaître à Val-de-Reuil deux motifs de très grande satisfaction et deux interrogations véritables.

L’élément essentiel est évidemment la très large victoire, dans ce premier tour, du candidat des socialistes et des radicaux, François Loncle, qui rassemble sur son nom un nombre de voix jamais atteint dans notre commune depuis qu’il y est le candidat de la majorité municipale aux législatives. Avec 52% des voix, l’ancien Ministre de la Ville réalise non seulement un score très supérieur à celui qui était le sien en 2002 et en 2007, mais accomplit la performance de dépasser le vote qui, le 22 avril, s’était porté sur François Hollande (43%). C’est un plébiscite sans conteste. J’appelle toutes les forces de Gauche et l’ensemble des électeurs à prolonger cette dynamique et à donner au second tour la plus large victoire qui soit à François Loncle…

Lire dans son intégralité le communiqué de Marc-Antoine Jamet

 

Résultats du 1er tour :

Nombre d’inscrits :             7343
Votants :             41.93 %    3079
Nuls :                    1.62 %         50
Exprimés :         98.38 %    3029

TERLEZ Anne :                                1.95  %          59 voix
LEVITRE Arnaud :                          9.87 %        299 voix
SOLAL Christophe :                        0.79  %         24 voix
PRIOLLAUD François-Xavier :   12.71 %        385 voix
DANELLI Marie-Josée :                 0.56 %           17 voix
SANCHEZ Laeticia :                         5.81 %        176 voix
LONCLE François :                        52.59 %      1593 voix
OZANNE Sophie :                             1.25 %          38 voix
BARBIER Julie :                              14.46 %       438 voix

Voir les résultats des six bureaux de vote ICI

Elections présidentielles : les résultats

Elections présidentielles : les résultats

Elections présidentielles :

Résultats du 2nd tour :

Nombre d’inscrits :             7329
Votants :            67.58 %    4953
Nuls :                   5.63 %       279
Exprimés :        94.37 %    4674

François Hollande :          70.56  %    3298 voix
Nicolas Sarkozy :                29.44 %     1376 voix

Voir les résultats des six bureaux de vote ICI

Résultats du 1er tour :

Nombre d’inscrits :             7329
Votants :             68.40 %    5013
Nuls :                    1.99 %      100
Exprimés :         98.01 %    4913

François Hollande :          42.91  %    2108 voix
Jean-Luc Mélenchon :      14.04 %      690 voix
Eva Joly :                               1.99  %        98 voix
Philippe Poutou :                  1.93 %        95 voix
Nathalie Arthaud :                0.85 %        42 voix
Nicolas Sarkozy :                12.52 %      615 voix
Marine Le Pen :                   18.16 %      892 voix
François Bayrou :                 5.66 %      278 voix
Nicolas Dupont-Aignan :    1.61 %        79 voix
Jacques Cheminade :       0,33 %        16 voix

Voir les résultats des six bureaux de vote ICI

LETTRE DE MARC-ANTOINE JAMET AUX FUTURS ELECTEURS ROLIVALOIS

LETTRE DE MARC-ANTOINE JAMET AUX FUTURS ELECTEURS ROLIVALOIS

DERNIERE SEMAINE POUR S’INSCRIRE SUR LES LISTES ELECTORALES – LETTRE DE MARC-ANTOINE JAMET AUX FUTURS ELECTEURS ROLIVALOIS

Mademoiselle, Monsieur,

Vous avez ou allez avoir 18 ans. Votre majorité vous offre un nouveau droit, un droit qui est essentiel : celui de voter. Elle vous donne également, par là-même, une nouvelle responsabilité : celle d’exprimer à chaque scrutin vos choix, de défendre vos idées, de promouvoir la vision que vous avez de la politique, de la démocratie, de votre vie. Cette possibilité donnée à chaque citoyen, quels que soient son sexe, sa religion, ses origines, de se prononcer pour ou contre des candidats et des programmes, est le fondement de notre démocratie, le prolongement et la concrétisation de la devise républicaine « Liberté, Egalité, Fraternité ». Vous avez votre mot à dire. Ce choix fera votre fierté. Ce choix fera notre fierté. A contrario, celui qui ne vote pas ne peut se plaindre. Il reste en dehors de la société.

Les 22 avril et 6 mai 2012 se déroulera l’élection présidentielle, celle qui est dans notre pays la clé de voûte du système politique et qui permettra en cette période de crise de désigner la personnalité qui veillera aux destinées de la France pour les cinq années à venir. La jeunesse doit, par nature, se saisir de cette élection. Outre qu’elle nous concerne tous, elle vous concerne vous parce qu’elle sera déterminante pour les étapes qui marqueront demain votre parcours : parmi d’autres préoccupations, les conditions de poursuite de vos études, votre entrée dans la vie active, la recherche votre premier logement.

Les élections législatives des 10 et 17 juin permettront d’aller au bout de cette démarche et de choisir une majorité parlementaire dont sera issu le gouvernement. Les deux scrutins vont de pair : il faut répondre présent, à quelques semaines d’intervalle, à l’un et à l’autre.

La loi du 10 novembre 1997 prévoit, grâce aux données fournies par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE), que votre inscription sur les listes électorales de la commune, obligatoire pour pouvoir voter, est désormais automatique. Mais pour que la commission administrative municipale chargée de la révision de ces listes valide effectivement votre inscription, le service de l’Etat Civil doit vérifier avec vous les informations (identité et domiciliation) qui vous concernent. C’est pourquoi je serais heureux que vous puissiez trouver le temps soit de venir en mairie muni d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile, soit dans le cas où vous seriez dans l’impossibilité de vous déplacer, de faire parvenir la copie de ces pièces à Mme Marie-Edith Langlet, responsable du service « élections » (02.32.09.51.48, melanglet@valdereuil.fr). Celle-ci est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous aider.

D’ores et déjà, avec confiance dans votre civisme, je vous remercie de votre mobilisation. J’espère que votre motivation vous conduira vers les bureaux de vote aux prochaines élections.

Je vous prie de croire, Mademoiselle, Monsieur, à l’assurance de ma considération distinguée.

Marc-Antoine Jamet

Vous êtes sans connexion