Étiquette : handicap

Deux rolivalois aux championnats du monde de Para-Rafting !

Début juillet, deux Rolivalois ont fait des exploits aux championnats du monde de para-rafting. Un événement international inédit ! 

Ils ont ramé pour atteindre des sommets. Du 26 juin au 4 juillet, deux adhérents du club de kayak “Pagaie passion”, ont participé aux championnats du monde de para-rafting. Une semaine de navigation intensive qui a permis à Thomas Caviole et Steven Batellier de décrocher la troisième place du podium !

Médailles de bronze 

Pour la première fois, la Fédération Française de Canoë-Kayak (FFCK) a organisé un championnat d’handisport. Pendant 7 jours, des sportifs licenciés des clubs du monde entier se sont défiés en plusieurs épreuves. Au milieu des équipes adaptées, un duo de Rolivalois s’est démarqué.Thomas, 37 ans et Steven, 28 ans, ont porté les couleurs de leur club dans la Durance de l’Argentière en Besse, dans les Hautes-Alpes. “On a passé beaucoup de tests pcr mais c’était super sympa ! Je suis vraiment content”, sourit Thomas qui est licencié au club depuis plus de 20 ans. Tout au long de la compétition, les deux kayakistes ont enchainé les épreuves : Sprint contre la montre, cross, slalom, raft extrême… À la force de leur bras, les deux navigateurs ont réussi à décrocher la troisième place, devancé par des Italiens.

“Ça m’a permis de dépasser mes limites et de diminuer mon appréhension, je me suis surpassé” s’exclame Steven qui travaille juste à côté de son club, à l’ESAT de Val-de-Reuil. Face à leurs médailles au cou, Serge Marcen leur formateur depuis toujours, et Jérôme Bourlet, le président du club, ne cachent pas leur fierté : “Ils sont connus de la fédération, ça ne m’a pas étonné quand ils ont été sélectionné. Je suis très fier de leur parcours, ils représentent les valeurs de Pagaie Passion qui oeuvre pour ouvrir à un public varié !” 

Le 24 septembre prochain, les championnats de France de kayak se dérouleront à Val-de-Reuil. D’ailleurs, sur l’affiche, on retrouve Thomas en pleine descente !  Bientôt, il deviendra formateur pour aider les jeunes dans les écoles et les lycées. Un bel avenir dans l’eau mais aussi sur la Terre ferme pour ces deux graines de talent !

 

Partagez :

Opération Terre de Jeux : l’inclusion par le sport

Ce mardi 13 juillet, le CCAS a organisé une rencontre entre les enfants des établissements spécialisés du département. Plus de 15 jeunes dont 9 Rolivalois ont participé à plusieurs activités sportives adaptées. Une journée de sensibilisation au handicap qui sera renouvelée jusqu’aux JO de 2024 !  

Vivre ensemble, cela passe aussi par le sport !  Depuis toujours, la ville de Val de Reuil se mobilise pour l’inclusion des personnes en situation de handicap. Dans le cadre du label de Terre de Jeux 2024, certaines infrastructures sportives vont accueillir des athlètes internationaux pour les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. Une occasion de mener des actions inclusives qui fédèrent la jeunesse rolivaloise au sport adapté et handisport. Tout au long de la journée du 13 juillet, le parc des sports a accueilli une quinzaine d’enfants des IME(Instituts Médicos Pédagogiques)du Moulin Vert, de Louviers, et du Château des Andelys ainsi que le SESSAD (Service d’éducation spéciale et de soins à domicile).

« Promouvoir le handicap dans la ville, avec à terme, les JO paralympiques 2024 » 

Dès 10h, les jeunes enfants ont débuté par des jeux de grimpes. Encadrés par Stéphane Chemin de la fédération départementale de Handisport, ils ont appris à escalader un mur de 2 mètres 50. « On a fait venir des enfants en situation de handicap mental, le but de cette journée est de montrer que le sport permet à tous de vivre ensemble. Qu’il est possible d’adapter chaque discipline en fonction du handicap. Ça permet de montrer une autre façon de voir les choses », souligne Mireille Fresne responsable du pôle handicap au CCAS, porteuse du projet. Tous assis en rang d’oignons, les jeunes Olympiens en herbe ont appris à faire du bowling comme s’ils étaient en fauteuil roulant. « Stéphane leur a fait une initiation au handisport, et là ils vont faire du Cécifoot. On va leur bander les yeux afin qu’ils se mettent dans la peau d’une personne mal voyante. Dans chaque sport, quel que soit le handicap on peut s’adapter, on n’est pas obligé d’être sédentaire. On souhaite vraiment promouvoir le handicap dans la ville, avec à terme les JO Paralympiques de 2024 », explique Quentin Baugue entraineur au VRAC, qui envisage même d’obtenir des places aux Jeux Olympiques et paralympiques de 2024 pour émerveiller les jeunes et peut-être susciter des vocations…

D’autres activités seront proposées à partir de septembre, pour les petits mais aussi pour les plus grands afin de véhiculer le message au plus grand nombre.

 

Partagez :

Embellir la ville à travers le regard des habitants

Tous les trimestres, des Rolivaloises déambulent au cœur du germe de ville pour apporter leurs points de vue sur divers sujets. Pour la première fois, une marche exploratoire a été organisée autour de l’accessibilité et du handicap. Reportage.

Donner la parole aux citoyennes pour embellir la commune nouvelle. C’est le projet porté par la Ville de Val-de-Reuil depuis 2018 avec les“marches exploratoires ».

Ces balades ont pour vocation de recueillir un avis sur le cadre de vie des femmes qui habitent à Val-de-Reuil, tout en prenant en compte leurs réflexions sur les aménagements, les problématiques de sécurité ou les divers besoins de chacune. Ce mardi, onze Rolivaloises ont arpenté la Dalle piétonne ainsi qu’une partie du trajet du BHNS pour échanger avec élus, agents et policiers municipaux autour de l’accessibilité.

Lunettes sur les yeux, écran solaire et casquette sur la tête, la dizaine de Rolivaloises ont débuté sa balade exploratoire devant la Maison des projets. Malgré les 35 degrés, les idées ne manquaient pas ! “Cette marche autour du handicap est une première. On a voulu mettre en avant tous les types de handicap en conviant des femmes avec des profils variés », précise Irène Fina coordinatrice du dispositif. Une diversité qui est au cœur des valeurs rolivaloises. Depuis 42 ans, la ville accueille un grand nombre de personnes en situation de handicap. Et pour cause, tout a été pensé : rampes, logements, places de parking… Afin de renforcer cette démarche, la parole des habitants était essentielle pour construire la ville de demain. C’est d’ailleurs ce que Jacqueline Lamelle est venue faire en participant à la marche. Accompagnée par Laetitia Guilbert, coordinatrice à l’ESAT (Établissement de service d’aide par le travail), cette habitante n’hésite pas à lever sa voix : “C’est une belle initiative. J’ai proposé des éléments pour s’appuyer au niveau des arrêts de bus par exemple.”

Une idée innovante pour permettre à tous de renforcer le vivre ensemble. “Il faut se mettre à la place des habitants et surtout des témoins clés. Ils savent mieux que nous les aménagements dont ils ont besoin « , tient à souligner Fadilla Benamara, adjointe au maire chargée de la rénovation urbaine.

“Ce n’est pas des paroles en l’air. Tout est résolu !”

Mais le bus n’est pas l’unique source de besoin. La Ville débute depuis plusieurs années un véritable travail autour des 11 kilomètres d’axes routiers. Pour faire cohabiter les piétons et les cyclistes, trottoirs et pistes cyclables fleurissent petit à petit. Des axes qui seront également adaptés pour permettre aux personnes à mobilité réduite de circuler dans les conditions les plus optimales.

C’est d’ailleurs ce que Dominique avait en tête avant de venir se balader. “Je promène régulièrement des enfants dans des poussettes. Je n’ai pas vraiment de choses à dire, car tout est bien adapté. Juste peut-être au niveau des signalisations ou des trottoirs qui manquent. Mais j’ai vu qu’ils sont en train d’en refaire”, se réjouit cette habitante qui réside depuis 28 ans à Val-de-Reuil. Séduite, elle trouve que les “choses avancent” et se sent écoutée : “On peut discuter des problèmes qui nous viennent à l’esprit, et ce n’est pas des paroles en l’air. Tout est résolu !”

Des idées innovantes

Devant la piscine, quelques marches posent des interrogations. “Je suis malvoyante depuis trois ans. En fonction du handicap, on ne voit pas les choses de la même façon, c’est bien qu’on se concerte tous. Avec ces marches, je ne vois pas quand je dois descendre. ”, indique Annette qui parcourt la commune à pied depuis une trentaine d’années.

Certaines sont aussi venues avec leur mari, comme Gérard, en fauteuil roulant depuis 2003. Ce Rolivalois a eu une idée ingénieuse au moment où il devait monter la côte qui mène à la mairie : « quand on doit monter les dénivelés, c’est très difficile et fatiguant. J’ai donné l’idée de mettre en place des rampes pour pouvoir tenir d’une main tout en avançant sans trop s’épuiser.”

Une remarque qui séduit Inci Altuntas, adjointe au maire chargée du handicap et de la santé :  » Ça montre l’utilité du concept, les citoyens sont bien conscients des difficultés, ils apportent leur regard. Dans le cadre du projet de renouvellement urbain, c’est ce qu’il faut faire, discuter et faire remonter en prenant en considération les doléances de tous les habitants.”

La balade s’est terminée par une dose de rafraîchissement et de sourires qui en disent long sur la satisfaction des participantes. Avec l’ensemble des éléments récoltés et relevés, un rapport sera rédigé afin de mettre en place au plus vite chaque doléance. Une nouvelle marque d’inclusion, qui vient s’ajouter aux autres projets qui sortiront de terre dans les prochains mois tels que la classe inclusive dans la nouvelle école Victor Hugo ou encore la résidence sur la chaussée de la Voie blanche.

 

Pour participer aux marches exploratoires ou donner ses idées de thèmes :

Envoyez un mail à ifina@valdereuil.fr ou contactez la maison des projets au 02 32 09 50 11
Maison des Projets, 121 Rue Grande 27100 à Val-de-Reuil

Partagez :

Le sport, ma santé au quotidien : La ville organise une conférence digitale avec des invités d’exception !

Jeudi 4 février, à 19h00, engagée dans la semaine olympique et paralympique, la Ville organise une conférence digitale sur le sport-santé avec les participations exceptionnelles du Professeur Gérard Saillant, de Valérie Fourneyron et d’Emilie Gomis. 

À l’occasion de la semaine olympique et paralympique (SOP) qui se déroulera du 1er au 6 février et dont les animations et réflexions porteront sur la santé, la Ville de Val-de-Reuil a souhaité poursuivre, malgré le contexte sanitaire, son engagement, son ambition, son action en faveur de la promotion du sport, facteur d’émancipation et d’intégration, garant du bien grandir et du bien vieillir, par l’organisation d’une conférence 100% digitale autour du sport-santé.

Jeudi 4 février, à 19h00, une web-conférence, gratuite et ouverte à tous, retransmise en direct sur le site internet (www.valdereuil.fr ) et la page Facebook de la plus jeune commune de France ( @valdereuilinfos ), sera donnée, autour d’un même écran partagé, par trois personnalités du milieu médical et sportif : le Professeur Gérard Saillant, Président de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière, chirurgien orthopédiste, spécialiste de la médecine du sport, à qui le footballeur brésilien Ronaldo, le septuple champion du monde de Formule 1 Mickael Schumacher ou le rugbyman « all black » Dan Carter doivent le rétablissement de leur genou meurtri ; l’ancienne Ministre des Sports, députée et Maire de Rouen, Valérie Fourneyron, amie de la Ville, ancienne Ministre des Sports et Présidente de l’Autorité de Contrôle Indépendante de l’Agence Mondiale Antidopage et qui, dimanche dernier, restée fidèle à ses premiers engagements, aux côtés de 30 autres de ses confrères, rappelait, dans les colonnes du Journal du Dimanche, qu’une activité physique pratiquée 30 minutes par jour non seulement ne faisait pas courir le moindre risque de contamination au Covid-19 mais, au contraire, qu’elle était la meilleure alliée pour préserver la santé physique, psychique et sociale des Français ; Emilie Gomis, ébroïcienne de naissance, ancienne basketteuse professionnelle, formidable meneuse de jeu, championne d’Europe et vice-championne olympique à Londres, en 2012, sous le maillot de l’équipe de France, et qui, dès sa carrière sportive terminée, a décidé de se mobiliser pour faire reculer les effets dévastateurs de la sédentarité sur la santé.

Trois grands témoins, trois parcours exceptionnels, trois figures reconnues pour leur investissement au plan national et international ont donc accepté, à l’invitation de Marc-Antoine Jamet, de se prêter aux questions de la journaliste sportive et animatrice télévisée, Gaelle Millon, passée par le groupe L’ÉQUIPE, EUROSPORT, et INFOSPORT, pour exprimer l’absolue nécessité, pour le bien-être et le bien vivre de chacun, de maintenir une activité physique régulière.

Masqués, confinés, contraints de limiter nos déplacements et de restreindre nos mouvements, privés de l’accès aux stades ou au gymnases, alternant visio-conférence et travail en distanciel, la pratique du sport n’en demeure pas moins essentielle à notre équilibre social, sanitaire et psychologique. La crise sanitaire, comme sur bien d’autres sujets, a agi comme un accélérateur des maux dont souffraient notre société. Pour faire face aux dommages collatéraux que provoque l’épidémie sur nos habitudes et nos modes de vie, l’activité physique est à la fois un remède et un rempart. C’est un message, trop peu diffusé, insuffisamment relayé, que nos trois invités viendront réaffirmer. Il est une priorité d’aujourd’hui et sera l’une des urgences de demain. Cette conférence, pour alerter, sensibiliser, faire œuvre de pédagogie et attirer l’attention du public, sportif, bénévoles des clubs, enseignants ou professionnels de santé, est d’une grande actualité et ne manquera donc pas d’intérêt. Elle offrira également l’opportunité de penser le monde d’après. À Val-de-Reuil, des solutions existent. En effet, la municipalité n’a pas attendu pour expérimenter et innover. Dès 2017, plaçant la collectivité parmi les territoires pionniers dans notre Région, le Sport sur Ordonnance, qui permet aux médecins généralistes, de prescrire une activité physique gratuite et encadrée aux patients atteints de pathologie chronique, a montré qu’il était une alternative sérieuse, efficace, naturelle aux traitements médicamenteux parfois lourds et difficiles à supporter. Preuve de son utilité, près de 200 personnes en ont directement bénéficié. La Ville est ainsi devenue un territoire pilote reconnu pour son engagement et le partenariat vertueux crée entre les autorités de santé, les médecins et la municipalité. C’est un exemple initié au niveau local qui pourrait être plus largement développé. Le Docteur Thomas Bourez, installé à Val-de-Reuil et coordinateur médical du dispositif, interviendra pour en présenter les vertus et les bienfaits et tenter de convaincre élus, collectivités et professionnels de santé, de s’en emparer.

Courir à plusieurs pendant sa pause-déjeuner, créer une équipe de sport collectif, la pratique du sport en entreprise est un besoin exprimé par une majorité de salariés. Le bien-être au travail est de plus en plus recherché. Anne-Marie Fontvieille, directrice nationale du projet « Take care & Bwel ! » chez SANOFI, apportera, au profit des collectivités et des sociétés, les solutions qu’elle a déployées auprès des collaborateurs du groupe à travers une offre adaptée au besoin physique de chacun/p>.

À travers cette conférence, la Ville entend prolonger son inscription dans les projets développés par le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques afin de faire vivre l’esprit olympique et s’insérer, au niveau local et au bénéfice des Rolivalois, dans la dynamique nationale autour de Paris 2024. Labellisée « Terre de Jeux » et prête, à travers trois de ses équipements (Stade Jesse Owens, piste extérieure du Parc des Sports et bassin d’avion de sa base de loisirs) à accueillir, dès 2023, des délégations étrangères lors de leur préparation, la Ville, en dépit de l’épidémie, avait à cœur d’être acteur de cette date importante dans le grand agenda des prochaines olympiades. Lundi 1er février, en ouverture de cette semaine olympique, dans un partenariat construit par la Ville avec le Comité Départemental Olympique et Sportif de l’Eure, Emilie Gomis s’adressera, en viso-conférence, aux élèves de l’école du Pivollet, établissement labellisé « Générations 2024 » : « J’ai découvert la pratique d’une activité physique régulière sur les bancs de l’école primaire. Quoi de mieux que l’école pour transmettre à cette future génération, celle de Paris 2024, le goût de la pratique sportive, l’envie de se dépasser, l’esprit d’équipe… Et qui sait, avec ce programme, nous éveillerons peut-être quelques vocations !” précise Emilie Gomis.

Le sport à Val-de-Reuil

Les actualités sportives

Tony Parker à Val-de-Reuil - 20 Mai 2022

Tony Parker à Val-de-Reuil – 20 Mai 2022 – L’album photos

Un immense merci à TONY PARKER qui a offert vendredi 20 mai 2022 un moment magique aux jeunes basketteurs et ...
Lire La Suite…

Conseil municipal du 17 Mai 2022

Retransmission en différé du Conseil Municipal Le conseil municipal a été retransmis en direct le 17 Mai à 20h00 sur ...
Lire La Suite…

Un concours hippique aux allures de spectacle équestre à la ferme de la Motte

Devenu incontournable dans le paysage rolivalois, le grand concours hippique des mottes, 5edu nom, prend ses quartiers champêtres les vendredi ...
Lire La Suite…

Spectacle de cirque : rendez-vous avec David Aubé et « Pourquoi Pas » vendredi !

Vous aimez le cirque ? Ne manquez pas le rendez-vous avec David Aubé et le collectif Pourquoi Pas le vendredi ...
Lire La Suite…

Joris Jagu devient champion de France de Lutte adaptée !

À tout juste 25 ans, Joris Jagu, apprenti initiateur sportif au VROL vient de remporter les championnats de France de ...
Lire La Suite…
Valdereuil_infos n°26 AVRIL – MAI – JUIN 2022

Valdereuil_infos n°26 AVRIL – MAI – JUIN 2022

En une de ce numéro : Le nouveau complexe Léo Lagrange est ouvert : bienvenue ! - Petite visite guidée ...
Lire La Suite…
La vie municipale

Conseil municipal du 23 Mars 2022

Retransmission en différé du Conseil Municipal Le conseil municipal a été retransmis en direct le 23 Mars à 20h00 sur ...
Lire La Suite…
Val-de-Reuil recrute

Agent d’entretien F / H –

Cadre d'emploi : Adjoint technique Nous recrutons 2 agents d'entretien pour la Direction des sports, et la piscine municipale. Sous ...
Lire La Suite…

Le service des sports

Les sports

Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs prestigieux ou dynamiques (le VRAC pour l’athlétisme, l’ASVVP pour le ...
Lire La Suite…

La piscine Alice Milliat

La piscine Alice Milliat de Val-de-Reuil est couverte, et située à proximité de la mairie. Elle est équipée de deux bassins de natation de 25 mètres. Et est accessible aux ...
Lire La Suite…

Stade couvert Jesse Owens

Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des Métiers (chaque année), Festivart (depuis 2017) organisé par la Chambre ...
Lire La Suite…

Les aides à domicile participent au projet de vie des Rolivalois

Elles sont une quarantaine à intervenir sur la ville pour aider les séniors et les personnes en situation de handicap dans leur quotidien. Les aides à domicile de l’ASI veillent sur la santé des bénéficiaires en lien avec le corps médical. Rencontre.

Prévenir, préserver, créer du lien… Les aides à domicile de l’ASI (Association de services intercommunale) ont plusieurs casquettes pour mener à bien leurs missions. 7 jours sur 7 une centaine de Rolivalois en perte d’autonomie font appel à leurs services pour poursuivre leur vie au sein de la société.

Le bras d’appui qui complète les services de santé 

« Sans aide à domicile, les personnes âgées et en situation de handicap seraient marginalisées, elles construisent un projet de vie avec eux », affirme la directrice de l’ASI, Louisa Belaggoune. Pas moins de trois cents personnes bénéficient des services de l’association, qui gère quarante-trois employés dans les cantons de Val-de-Reuil, Pont-de-l’Arche, Louviers Nord et Louviers Sud, soit trente cinq communes. Depuis 1984, cette structure est un appui social qui ne cesse de croître avec trois nouvelles recrues. Entre portage de repas, toilette, nursing, prise de médicaments, lien social ou encore ambassadrices des campagnes de sensibilisation telles que la grippe, les aides à domiciles sont de véritables mines d’or pour les familles et les personnes aidées. Même en pleine crise sanitaire, l’adaptation s’est vite mise en place: « On est au coeur de la crise, depuis le début, on a mis en place toutes les précautions bien avant le premier confinement. On est en lien avec tous les acteurs locaux, médecins, assistants sociaux, mairies… »  Pour éviter les brassages, les auxiliaires de vie disposent de leur planning en ligne et privilégient au maximum le nettoyage des zones de contact sur le terrain. « Elles s’érigent en ambassadrice pour le public vulnérable » souligne Louisa fière de porter la voix de ses actions sociales au coeur de la ville depuis maintenant 18 ans.

« Quand je vois les gens heureux, je suis heureuse ! Comme ça, quand je rentre chez moi, j’ai l’esprit tranquille »

Karine Richard vient d’arriver devant les locaux de l’ASI. Cette aide à domicile exerce son métier depuis 32 ans. En vélo ou à pied, elle sillonne les rues rolivaloises avec son manteau fluo et son bonnet de père Noël. « Quand je vois les gens heureux je suis heureuse ! Comme ça quand je rentre chez moi, j’ai l’esprit tranquille », clame-t-elle sur la route pour passer 45 minutes avec Michel Letellier, 90 ans. Arrivée à l’Impasse Yrel, son bénéficiaire lui lance un grand bonjour pour la deuxième fois de la journée. « Ça fait du bien de la voir, quand elle est là, tout va bien ! Elle s’occupe très bien de moi et elle est toujours en train de chanter « , souligne le retraité qui regarde ses anciennes cassettes de vacances sur son téléviseur. Après un brin de vaisselle, Karine s’installe à table pour faire une partie de Domino au milieu des photos de voyages : « Quand je viens chez lui je voyage, c’est pour ça que j’aime bien ce travail là, j’en apprends beaucoup. » Une bonne humeur qu’elle transmet tous les jours depuis cinq ans à ce Rolivalois installé dans la ville nouvelle depuis 1989. En général, Karine se relaie avec ses collègues pour trois visites par jour multipliant les tâches : portage du repas du midi, courses, toilette…. Une vocation qui est loin de s’estomper devenant un véritable pilier pour la société.

Association de Services Intercommunale A.S.I 80 Rue Grande, 27100 Val-de-Reuil

Plus de renseignements au 02 32 59 68 93

 

L’ESAT ouvre ses portes aux acteurs de l’emploi

Crise sanitaire oblige, les 57 travailleurs de l’ESAT rolivalois ont échangé leur rôle ce mardi 17 novembre. Pour la première fois depuis 3 ans, des DuoDay inversés ont été organisés. Le but ? faire découvrir aux acteurs de l’emploi le métier de chaque ouvrier. Une journée de rencontre qui a mêlé des liens uniques !  

Se connaître pour mieux se reconnaître. C’est le crédo de Sabine Caillet, la directrice adjointe de l’ESAT de Val-de-Reuil. Depuis 2017, tous les ESAT (Etablissement et service d’aide par le travail) de France organisent une journée spéciale, le « DuoDay »  qui permet la formation de duos d’un jour entre des personnes en situation de handicap et des salariés volontaires d’une entreprise, collectivité ou association. Mais cette année, la crise sanitaire a fait réinventer les codes du dispositif en inversant les rôles. Mardi, de 14h à 16h30, cinq acteurs de l’emploi ont fait le déplacement à l’ESAT rolivalois pour découvrir les métiers qui s’y trouvent. Un après-midi de partage pour lier des partenariats intenses.

Changement de rôle

La mission locale, lip intérim, cap emploi ou encore Humando se sont tous donné rendez-vous Chaussée de Léry pour quitter leur poste de directeur, conseiller ou responsable le temps de quelques heures. « L’idée c’est de trouver ensemble une fluidité et de mettre en avant l’inclusivité. Le fait que ça soit inversé cette année permet de faire venir nos acteurs locaux afin qu’ils deviennent une passerelle. De rendre plus poreux le milieu ordinaire. On va s’appuyer sur eux. » se ravit Sabine Caillet qui croit dur comme fer en son projet.

Au pied de la porte, une dizaine de travailleurs attendent le feu vert pour montrer aux agents leur quotidien. Espace vert,préparateurs de commandes ou encore conditionneurs, la palette de métiers est large pour se faire une idée. Clémence Légal, Responsable de recrutement et d’accompagnement chez Humando décide de suivre Elom Nyavor, un magasinier passionné qui est à l’ESAT depuis 13 ans.  L’agente s’équipe de chaussures de sécurité et engage le pas du travailleur au gilet jaune en direction de l’hangar de réception. » Une fois qu’on reçoit la commande, on regarde si elle est bonne et on monte sur la chargeuse pour les ranger. » explique le manutentionnaire en montrant les numéros de référence sur les paquets. « Vous avez toujours fait ça où vous avez bougé? «  s’interroge la professionnelle de l’emploi. Elom rebondit sur son atout : « Oh que non, j’ai tout fait ici, les ateliers, le conditionnements… Je suis polyvalent ! » 

Colis de Noël, Savon et Parfum

Un peu plus loin, Remy Hiard fait une démonstration d’étiquetage de liquide vaisselle à Sonia Rossignol, responsable du service sociale du CCAS. « Quand les flacons arrivent, on les pèse et on regarde avec une dosette si c’est le bon. Ensuite on passe aux étiquettes et on pèse une nouvelle fois. » explique le jeune conditionneur qui est arrivé en 2007 dans l’établissement. À côté, Mickael Calle se charge de mettre en boîte des échantillons de parfums  pendant que Audrey Sadan fabrique des coffrets de Noël pour l’entreprise Saveurs et traditions. « On met la paille dans les cartons pour caler les bouteilles et les produits qu’ils nous ont fournis. Ça fait déjà une semaine qu’on fait ça » explique Dylan Messe qui est nouveau au sein de l’équipe.

Apporter des solutions pour l’inclusion

À l’issue de la présentation, les travailleurs et les agents se sont réunis autour d’une table pour discuter des opportunités à prendre. « L’objectif c’est que nos travailleurs aillent exercer à l’extérieur, que la société s’ouvre à eux. En plus ils ont un niveau de formation élevé. Pour preuve, parfois je me mets sur les lignes pour voir si je sais gérer. Eh bien, ils me virent au bout de quelques minutes car je sabote leur travail » illustre Sabine Caillet en faisant rire l’assemblée. Fabien Lequertier, directeur adjoint à l’ADAPEI en charge de l’emploi ordinaire, est à l’origine de l’évènement. Pour lui, cette journée est un véritable moteur : « Certes, on préfère en extérieur, mais avec la crise actuelle une centaine d’entreprises se sont désistées ce qui est normal. Mais, 39 d’entre elles ont quand même décidé de prendre des ouvriers dont Elom qui fait son DuoDay jeudi à Pont Audemer. Il faut savoir aussi que nos actions autour de l’inclusivité, c’est toute l’année ! » 

Certains agents de l’emploi ont déjà pris rendez-vous avec les jeunes présents pour leur proposer un stage dans une de leurs entreprises partenaire. Des rêves sont sur le point d’être réalisé, une preuve que tout est possible et que le handicap est bien loin d’être un frein !

ESAT les Ateliers de l’Eure : ZAC des Noës – Chaussée de Léry, 27100 à Val-de-Reuil

Plus de renseignements au 02.32.09.51.10

Le cinéma pour tous !

Tous les deuxièmes dimanches de chaque mois, le cinéma Les Arcades propose Cinéma différent, une démarche permettant la mise en place de séances adaptées aux personnes en situation de handicap.

Aller au cinéma, cela peut paraître banal pour un grand nombre de personne, mais l’histoire se complique lorsque l’on souffre d’un handicap et notamment lorsque celui-ci est d’ordre mental. Les conditions d’accueil, la peur, la gêne peuvent souvent prendre le dessus et dissuader toute envie de franchir la porte d’une maison du 7e art. C’est en ce sens que le cinéma Les Arcades de Val-de-Reuil proposera à partir du mois de février 2020 Cinéma Différent, une démarche permettant des projections adaptées aux personnes en situation de handicap tous les deuxièmes dimanches de chaque mois, à 10h30.

« Le concept existe déjà, mais l’idée est de permettre l’accueil de personnes en situation de handicap notamment mental comme l’autisme et les troubles du comportement », explique Nadia Benamara, la présidente de l’association Pour Faire Briller les Étoiles, en charge de la gestion du cinéma rolivalois. Elle souligne également le caractère inclusif de l’opération. « Ces séances sont bien sûr ouvertes à tous car l’objectif, comme depuis toujours ici, est de mettre des actions en place pour favoriser le vivre ensemble et l’acceptation de tous au-delà de nos différences ».

Projection sur-mesure

Ainsi, les futurs spectateurs pourront découvrir, prochainement, une salle entièrement adaptée aux contraintes de chacun avec comme par exemple la présence d’une lumière tamisée pour faciliter la circulation dans la salle, des sous-titres, un son modéré, etc. « Les parents ainsi que des bénévoles seront là pour accueillir, rassurer, encadrer les publics accueillis », ajoute la présidente du cinéma rolivalois faisant part également de la mise en place d’un tarif unique fixée à 3€50 pour les adultes et 2€50 pour les enfants. À noter également que les personnes assistants à ces séances pourront également participer à la programmation de ces temps cinématographique ouverts à tous.

Cinéma Les Arcades :

5 Place des Chalands, 27100 Val-de-Reuil

Tel : 02 32 59 60 02

Cinéma différent : Tous les deuxièmes dimanches de chaque mois à 10h30.

1ère séance, dimanche 9 février à 10h30 avec le film :  » L’extraordinaire voyage de Marona », Damian Anca

Synopsis :

Victime d’un accident, Marona, une petite chienne, se remémore les différents maîtres qu’elle a connus et aimés tout au long de sa vie. Par son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d’amour.

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Les actus culture à Val-de-Reuil

Conseil municipal du 17 Mai 2022

Retransmission en différé du Conseil Municipal Le conseil municipal a été retransmis en direct le 17 Mai à 20h00 sur ...
Lire La Suite…

Shannon Bennett : en lice pour le concours miss Intercontinental

À 26 ans, cette Rolivaloise s’apprête à participer à l’un des concours de beauté les plus prisés dans le monde ...
Lire La Suite…

Arbres et Québec à l’honneur du Festival Poésia 2022

Après deux ans d’absence pour cause de Covid, le Festival Poésia, le plus grand évènement poétique de Normandie, revient du ...
Lire La Suite…

Le carnaval à l’heure indienne pour célébrer Holi ce samedi 23 avril

Rendez-vous tout de blanc vêtu sur la place des Quatre Saisons à 13h00 samedi pour le retour du carnaval et ...
Lire La Suite…

Spectacle de cirque : rendez-vous avec David Aubé et « Pourquoi Pas » vendredi !

Vous aimez le cirque ? Ne manquez pas le rendez-vous avec David Aubé et le collectif Pourquoi Pas le vendredi ...
Lire La Suite…

Des comédiens en herbe montent une pièce de théâtre ambulante !

Pendant 4 semaines, 8 jeunes âgés de 11 à 16 ans se sont immergés dans la mémoire de Val-de-Reuil. Avec ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

La culture

Pour une commune de 16 000 habitants, la vie culturelle de Val-de-Reuil est riche. La ville compte des équipements de qualité : un conservatoire musique & danse à rayonnement intercommunal ...
Lire La Suite…

La Médiathèque Le Corbusier

La culture à Val de Reuil ...
Lire La Suite…

Le conservatoire à rayonnement intercommunal musique & danse

Présentation du Conservatoire à rayonnement Intercommunal Musique & Danse L’école de musique et de danse de Val de Reuil – Léry – Poses a été créée en 1989 grâce à ...
Lire La Suite…

Pour une école de tous les enfants

Le Réseau Ecole Inclusive 27 (REI27) propose avec le soutien du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Val-de-Reuil, une réunion publique sur le thème de l’école inclusive dans l’Eure, jeudi 14 novembre, à 18h00 à la Maison de la Jeunesse et des Associations.

Alors qu’une nouvelle circulaire (Loi Blanquer) vient d’entrer en vigueur depuis la rentrée venant renforcer la loi de 2005 concernant l’intégration des enfants en situation d’handicap, l’acceptation de la différence ou encore les moyens d’accueil (humains et matériels) restent, encore aujourd’hui, des sujets complexes à aborder et concernent l’ensemble de la société.

C’est en ce sens que le Réseau École Inclusive 27 regroupant 13 associations issus de tout le département propose une réunion publique sur le thème de l’école inclusive dans l’Eure, jeudi 14 novembre, à 18h00, à la Maison de la Jeunesse et des Associations (MJA). Une réunion qui s’adresse à toutes les familles des enfants scolarisés ou qui devraient l’être, en situation de handicap ou non, aux personnels de l’Éducation Nationale et des établissements médico-sociaux, aux professionnels qui accompagnent les enfants, aux responsables des institutions, des collectivités et des différentes organisations.

« L’inclusion, une question qui dépasse le seul champ de l’Education Nationale »

« Cette réunion est ouverte à tous, il s’agit d’un temps de débat citoyen pour faire avancer les réflexions sur la place du handicap au sein des écoles et de ses pistes d’amélioration », explique Georgio Loiseau, le président de l’association Oiseau Bleu, l’une des 13 associations et membre du collectif REI27.

« Bien qu’il existe aujourd’hui un cadre légal favorisant l’intégration d’enfants en situation d’handicap, il reste encore beaucoup de travail à faire sur le terrain ». En effet, la scolarisation d’un enfant en situation d’handicap reste parfois, encore aujourd’hui, un long parcours semé d’embûches ; l’acception de la différence reste encore un combat de tous les jours. « L’inclusion ça ne se décrète pas, ça se travaille. C’est une question qui dépasse le seul champ de l’éducation nationale et concerne l’ensemble de la société ».

Débats et pistes de réflexions

Ainsi, après une brève présentation par les différentes associations et institutions présentes, le public sera amené à débattre et à amener des pistes de réflexions pour améliorer les conditions d’accueil et d’intégration de demain. « A l’issue du débat, les différentes propositions seront rapportées aux différents acteurs concernés », indique Georgio Loiseau. « Nous siégons dans beaucoup de commissions. En ce sens, nous pourrons faire remonter et assigner les résultats de ce rendez-vous aux personnes concernées ». L’occasion pour tous d’amener son grain de sable, sa première pierre pour faire de demain, une école de tous les enfants de la République.

 

Rens* Mme Fresne: 02.32.09.51.41 ou par E-mail : mifresne@valdereuil.fr

Les actus jeunesse à Val-de-Reuil

Tony Parker à Val-de-Reuil - 20 Mai 2022

Tony Parker à Val-de-Reuil – 20 Mai 2022 – L’album photos

Un immense merci à TONY PARKER qui a offert vendredi 20 mai 2022 un moment magique aux jeunes basketteurs et ...
Lire La Suite…
Val-de-Reuil recrute

Auxiliaire de puériculture – CDD de remplacement de 8 mois (H/F)

Cadre emploi : auxiliaire de puériculture Rattaché(e) à la directrice de structure, vous êtes chargé(e) d’assurer l’accueil, l’encadrement et la sécurité ...
Lire La Suite…

Repar’café : apprendre à détecter la panne de ses appareils

Diagnostiquer la panne de son ordinateur en toute convivialité : c’est l’objectif du “Repar Café” un nouveau service de la ...
Lire La Suite…

EPIDE : les clés de la réussite (Vidéo)

Toutes les clés pour s’accomplir et réussir. C’est ce qu’offre l’établissement pour l'insertion dans l'emploi (EPIDE) de Val-de-Reuil aux jeunes ...
Lire La Suite…

Le carnaval à l’heure indienne pour célébrer Holi ce samedi 23 avril

Rendez-vous tout de blanc vêtu sur la place des Quatre Saisons à 13h00 samedi pour le retour du carnaval et ...
Lire La Suite…

Spectacle de cirque : rendez-vous avec David Aubé et « Pourquoi Pas » vendredi !

Vous aimez le cirque ? Ne manquez pas le rendez-vous avec David Aubé et le collectif Pourquoi Pas le vendredi ...
Lire La Suite…

Chantiers jeunes : premier job, premier salaire !

Comme à chaque vacance scolaire, les chantiers jeunes prennent leurs quartiers ! Pour les vacances de printemps, 12 adolescents se ...
Lire La Suite…

Des comédiens en herbe montent une pièce de théâtre ambulante !

Pendant 4 semaines, 8 jeunes âgés de 11 à 16 ans se sont immergés dans la mémoire de Val-de-Reuil. Avec ...
Lire La Suite…

40 PC de la Réussite remis à des collégiens et lycéens « méritants »

La Ville vient de remettre un ordinateur portable à 40 jeunes Rolivalois de milieu modeste qui se sont notamment distingués ...
Lire La Suite…

L’enfance et la Jeunesse à Val-de-Reuil

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, et la Cyberbase Isaac Asimov L'enfance et la jeunesse à ...
Lire La Suite…

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Mais aussi Infos pratiques ...
Lire La Suite…

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires et périscolaires peuvent vous demander À l’occasion de la rentrée, ...
Lire La Suite…

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans le cadre d’ateliers en groupe ou individuel : découverte de ...
Lire La Suite…

Maison de la Jeunesse et des Association – Réunion public « L’école inclusive dans l’Eure »

a l’initiative du Réseau Ecole Inclusive 27 avec le soutien du CCAS de Val-de-Reuil.

Débat citoyen ouvert à tous autour de la place du handicap à l’école et de ses axes d’amélioration. Attention places limitées.

Cette événement s’adresse à toutes les familles des enfants scolarisés ou qui devraient l’être, en situation de handicap ou non, aux personnels de l’Education Nationale et des établissements médicosociaux, aux professionnels qui accompagnent les enfants, aux responsable des institutions, des collectivités et des différentes organisations.

Vous êtes invités à participer à ce débat citoyen qui pourra contribuer à dégager des propositions pour améliorer la situation existante et pour construire une école qui réponde aux besoins de tous les enfants.

*Rens et réservation :

Mme Fresne, CCAS de Val de reuil : 02.32.09.51.41 ou par E-mail : mifresne@valdereuil.fr

Cap sur le sport, cap sur le handicap !

Préambule d’une semaine entière autour du handicap, 90 enfants des centres de loisirs de Val-de-Reuil et les élèves de l’EPIDE ont accueilli récemment les cyclistes de Cap sur le Mondial

L’ambiance était à la fête le 8 avril au stade Jesse Owens avec l’arrivée des cyclistes de Cap sur le Mondial. Près de 90 enfants issus des différents centres de loisirs de la ville accompagnés des jeunes de l’EPIDE ont accueilli les sportifs de cette opération qui vise à sensibiliser les personnes aux sports et aux handicaps.

Dix jeunes de l’EPIDE mobilisés

Dix jeunes de l'EPIDE en tandem avec des sportifs en situation d'handicap ont parcouru 100 km pour rejoindre Val-de-Reuil
Dix jeunes de l’EPIDE en tandem avec des sportifs en situation d’handicap ont parcouru 100 km pour rejoindre Val-de-Reuil

« Dix jeunes de l’EPIDE accompagnés de sportifs en situation d’handicap ont parcouru près de 100 km aujourd’hui et viennent de boucler la première étape de ce tour qui est parti de Damville et qui doit les emmener jusqu’au Havre », énonce Isabelle Bachelet, la chargé de mission de la commission départementale « sport et handicap » du Comité Départemental Olympique et Sportif de l’Eure (CDOS27).

Elle rappelle l’origine de ce projet placé sous le signe de l’égalité et du vivre ensemble. « Dans le cadre de la coupe du monde féminine de football, qui aura lieu au Havre en juin prochain, nous souhaitions développer une action permettant de sensibiliser les publics et promouvoir la pratique sportive des personnes en situation de handicap ».

Une journée chargée en émotions
Une journée chargée en émotions

Une idée qui n’a pas manqué de susciter l’engouement des jeunes de l’EPIDE dans cette aventure humaine. « J’aime les causes qui visent à promouvoir plus d’égalité », confie Mathieu, un jeune de l’EPIDE et qui, à l’image de ses camarades et malgré la fatigue cumulée de la journée, n’a pas manqué de féliciter les organisateurs de ce tour. « C’est fatiguant mais on fait le plein d’émotions ! »

Des ateliers de sensibilisation pour les enfants

Les enfants ont participé à des activités de sensibilisation autour du handicap, du footbal féminin et comment rouler en toute sécurité
Les enfants ont participé à des activités de  sensibilisation autour du handicap, du football féminin et comment rouler en toute sécurité

Outre le défi sportif, Cap sur le mondial c’est aussi des activités mises en place à l’attention des enfants. « Durant toute l’après-midi, les enfants ont pu participer à des ateliers de sensibilisation autour de trois axes à savoir le handicap, le football féminin et les déplacements en toute sécurité à vélo », précise Isabelle Bachelet. « L’idée étant de sensibiliser le plus de jeunes possibles à chaque ville étape ».

Ainsi, les enfants rolivalois ont pu participer à un grand nombre d’activités en attendant l’arrivée des tandems allant du basket fauteuil en passant par des ateliers foot, encadré par les filles de l’ASVVP ou encore à des parcours vélos.

Le handicap et le sport adapté déclinés toute la semaine

Les enfants de l'IME des Andelys ont pu découvrir la lutte adapté avec le VROL
Les enfants de l’IME des Andelys ont pu découvrir la lutte adapté avec le VROL

Suite à ce temps fort de début de semaine, le service des sports a proposé tout au long de la semaine, différentes actions pour promouvoir le sport adapté et le handicap. « Mardi, nous avons accueilli les enfants de l’IME des Andelys, ainsi que des enfants rolivalois en situation de handicap, non scolarisés. Et jeudi, nous avons proposé des activités permettant à des enfants valides de pratiquer du sport en situation de handicap », explique Marie Fischer, éducatrice sportive de la ville à l’initiative de ces temps ludiques et conviviaux.

Une trentaine d'enfants ont participé aux activités du jeudi
Une trentaine d’enfants ont participé aux activités du jeudi

« Le but est de permettre d’une part aux enfants en situation de handicap de se rattacher à leur ville mais aussi de présenter les sports adaptés proposés sur la commune. Mais également pour les enfants ne présentant aucun handicap de comprendre les difficultés liées au handicap », poursuit-elle soulignant l’opportunité que représentait Cap sur le mondial. « Cela faisait un moment que je souhaitais mettre en place des actions autour du sport adapté et du handicap. En ce sens, nous avons profité de Cap sur le mondial pour mettre en avant ces projets ».

Une initiative qui n’a pas manqué d’être félicitée par les parents et leurs enfants participant aux ateliers proposés et encadrés par le Val-de-Reuil Olympique Lutte (VROL) et le Val-de-Reuil Athletic Club (VRAC).

L’actualité du sport à Val-de-Reuil

Tony Parker à Val-de-Reuil - 20 Mai 2022

Tony Parker à Val-de-Reuil – 20 Mai 2022 – L’album photos

Un immense merci à TONY PARKER qui a offert vendredi 20 mai 2022 un moment magique aux jeunes basketteurs et ...
Lire La Suite…

Conseil municipal du 17 Mai 2022

Retransmission en différé du Conseil Municipal Le conseil municipal a été retransmis en direct le 17 Mai à 20h00 sur ...
Lire La Suite…

Un concours hippique aux allures de spectacle équestre à la ferme de la Motte

Devenu incontournable dans le paysage rolivalois, le grand concours hippique des mottes, 5edu nom, prend ses quartiers champêtres les vendredi ...
Lire La Suite…

Spectacle de cirque : rendez-vous avec David Aubé et « Pourquoi Pas » vendredi !

Vous aimez le cirque ? Ne manquez pas le rendez-vous avec David Aubé et le collectif Pourquoi Pas le vendredi ...
Lire La Suite…

Joris Jagu devient champion de France de Lutte adaptée !

À tout juste 25 ans, Joris Jagu, apprenti initiateur sportif au VROL vient de remporter les championnats de France de ...
Lire La Suite…
Valdereuil_infos n°26 AVRIL – MAI – JUIN 2022

Valdereuil_infos n°26 AVRIL – MAI – JUIN 2022

En une de ce numéro : Le nouveau complexe Léo Lagrange est ouvert : bienvenue ! - Petite visite guidée ...
Lire La Suite…
La vie municipale

Conseil municipal du 23 Mars 2022

Retransmission en différé du Conseil Municipal Le conseil municipal a été retransmis en direct le 23 Mars à 20h00 sur ...
Lire La Suite…
Val-de-Reuil recrute

Agent d’entretien F / H –

Cadre d'emploi : Adjoint technique Nous recrutons 2 agents d'entretien pour la Direction des sports, et la piscine municipale. Sous ...
Lire La Suite…

Le sport à Val-de-Reuil

Les sports

Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs prestigieux ou dynamiques (le VRAC pour l’athlétisme, l’ASVVP pour le ...
Lire La Suite…

La piscine Alice Milliat

La piscine Alice Milliat de Val-de-Reuil est couverte, et située à proximité de la mairie. Elle est équipée de deux bassins de natation de 25 mètres. Et est accessible aux ...
Lire La Suite…

Stade couvert Jesse Owens

Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des Métiers (chaque année), Festivart (depuis 2017) organisé par la Chambre ...
Lire La Suite…

Sport adapté : les kayakistes rolivalois en haut de l’affiche !

Quelle fierté pour le club de kayak de Val-de-Reuil qui organisait ce week-end les championnats de France de sport adapté ! Les kayakistes rolivalois ont plus que brillé avec 16 médailles dont 8 en or !

16 médailles pour les kayakistes rolivalois au championnat de France sport adapté de kayak
16 médailles pour les kayakistes rolivalois au championnat de France sport adapté de kayak

8 titres de champions de France, 5 médailles d’argent et 3 médailles de bronze… la moisson a été exceptionnelle ce week-end pour les kayakistes rolivalois qui participaient aux championnats de France de sport adapté.

Une compétition organisée à domicile puisque c’est sur le lac de Poses et sur la rivière Eure, devant la base de kayak rolivaloise que nos 8 co-équipiers sélectionnés ont affronté les 250 kayakistes venus de toute la France.

« Nous sommes tellement heureux et tellement fiers », confiait Jérome Bourlet de la Vallée, président du club rolivalois Pagaie Passion, à l’issue de ce week-end haut en couleurs et riche en émotions. « Nos compétiteurs ont montré à quel point ils étaient bourrés de talents ». Des sportifs qui ont offert une magnifique récompense à leur club, très fortement mobilisé autour du sport adapté. « Nous accueillons 10 kayakistes dans cette section ».

« Le Neymar du kayak »

Huit d’entre eux avaient été sélectionnés au niveau régional pour participer aux championnats de France ce week-end. Parmi eux, celui que le monde de la pagaie surnomme « le Neymar du kayak », tant son talent et sa notoriété ont dépassé les frontières : Thomas Caviole.

A 35 ans, cet habitant du Vaudreuil licencié à Pagaie Passion depuis 7 ans, est une star dans le monde du sport adapté. « Il gagne tous les titres depuis 3 ans ». Ces championnats de France 2018 n’ont pas échappé à la règle : Thomas Caviole a décroché le titre de champion de France de course en ligne – sprint – en solo mais aussi en équipage avec son binôme rolivalois, Steven Batellier, 25 ans. Il remporte également l’or dans la catégorie course en ligne de fond (2000 m) en solo comme en équipage, avec Steven toujours ; et l’or encore en slalom (solo).

Champion de France en équipage en fond comme en sprint, Steven Batellier, décroche également la médaille d’argent du sprint en solo, le bronze en slalom.

Jennifer Feugray, seule féminine de l’équipe, a tenu toutes ses promesses ce week-end. La Rolivaloise de 21 ans devient championne de France de sprint, de fond et de slalom. Elle monte donc trois fois sur la plus haute marche du podium.

Thibault Courtin, Gaillonnais de 24 ans, décroche le bronze en fond tandis que son frère Clément Courtin, 28 ans, décroche la médaille d’or en slalom et l’argent en sprint.

Quant à Valentin Mazurek, un habitant de Guitry âgé de 25 ans, il décroche l’argent au sprint et au fond.

Un grand bravo donc à tous ces compétiteurs qui se sont surpassé tout au long du week-end, bravant l’appréhension, la pression et la concurrence !

Les exploits de Saby !

Porte drapeau, médaille de bronze au 4 x 400 m, deux records personnels pulvérisés… le bilan des championnats du monde est exceptionnel pour notre champion, Saby Chevalme.

Saby Chevalme a l’étoffe d’un grand champion ! A ceux qui en doutaient encore, il suffisait de s’installer dans les tribunes de Jesse Owens ce week-end. L’athlète rolivalois a littéralement enflammé le stade trois jours durant au rythme de ses incroyables exploits sportifs.

Porte drapeau de l'équipe de France
Porte drapeau de l’équipe de France

Autant dire que Saby se souviendra longtemps de ce championnat du monde de sport adapté. D’abord parce qu’à sa grande surprise autant qu’à sa grande fierté, il fut l’heureux élu pour porter haut le drapeau français lors du défilé des délégations. C’est dire l’intense émotion qui saisissait d’emblée le jeune Rolivalois, sa famille comme ses supporters… Et ce n’était que le début !

Record sur 800 m et 1500 m

Car dès sa première course vendredi (1500 m), Saby pulvérisait son record personnel en salle, avalant l’épreuve en 4.19s. Pas de médaille à l’arrivée (6e au classement général) mais une immense joie devant l’exploit.

Le lendemain, place au 800 m et cette fois encore, le bonheur l’attendait sur la ligne d’arrivée ! Saby pulvérisait son record personnel en 2.04 (4e au classement général).

Saby, dossard 12
Saby, dossard 12

Il faudra attendre dimanche, dernier jour de la compétition, pour que Saby et ses coéquipiers montent enfin sur le podium. Médaille de bronze pour le relais français 4x400m qui a maîtrisé sa course à la perfection !

Et cerise sur le gâteau, les 13 athlètes masculins de l’équipe de France réalisent l’incroyable exploit au classement général par équipe, décrochant le titre de vice-champions du monde !

Fierté de Mokhtar Benhari, son futur entraîneur
Fierté de Mokhtar Benhari, son futur entraîneur

Toutes les photos de l’évènement

L’actualité du sport à Val-de-Reuil

Tony Parker à Val-de-Reuil - 20 Mai 2022

Tony Parker à Val-de-Reuil – 20 Mai 2022 – L’album photos

Un immense merci à TONY PARKER qui a offert vendredi 20 mai 2022 un moment magique aux jeunes basketteurs et ...
Lire La Suite…

Conseil municipal du 17 Mai 2022

Retransmission en différé du Conseil Municipal Le conseil municipal a été retransmis en direct le 17 Mai à 20h00 sur ...
Lire La Suite…

Un concours hippique aux allures de spectacle équestre à la ferme de la Motte

Devenu incontournable dans le paysage rolivalois, le grand concours hippique des mottes, 5edu nom, prend ses quartiers champêtres les vendredi ...
Lire La Suite…

Spectacle de cirque : rendez-vous avec David Aubé et « Pourquoi Pas » vendredi !

Vous aimez le cirque ? Ne manquez pas le rendez-vous avec David Aubé et le collectif Pourquoi Pas le vendredi ...
Lire La Suite…

Joris Jagu devient champion de France de Lutte adaptée !

À tout juste 25 ans, Joris Jagu, apprenti initiateur sportif au VROL vient de remporter les championnats de France de ...
Lire La Suite…
Valdereuil_infos n°26 AVRIL – MAI – JUIN 2022

Valdereuil_infos n°26 AVRIL – MAI – JUIN 2022

En une de ce numéro : Le nouveau complexe Léo Lagrange est ouvert : bienvenue ! - Petite visite guidée ...
Lire La Suite…
La vie municipale

Conseil municipal du 23 Mars 2022

Retransmission en différé du Conseil Municipal Le conseil municipal a été retransmis en direct le 23 Mars à 20h00 sur ...
Lire La Suite…
Val-de-Reuil recrute

Agent d’entretien F / H –

Cadre d'emploi : Adjoint technique Nous recrutons 2 agents d'entretien pour la Direction des sports, et la piscine municipale. Sous ...
Lire La Suite…

Le sport à Val-de-Reuil

Les sports

Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs prestigieux ou dynamiques (le VRAC pour l’athlétisme, l’ASVVP pour le ...
Lire La Suite…

La piscine Alice Milliat

La piscine Alice Milliat de Val-de-Reuil est couverte, et située à proximité de la mairie. Elle est équipée de deux bassins de natation de 25 mètres. Et est accessible aux ...
Lire La Suite…

Stade couvert Jesse Owens

Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des Métiers (chaque année), Festivart (depuis 2017) organisé par la Chambre ...
Lire La Suite…

Championnats du monde : c’est parti !

Les 70 athlètes sélectionnés pour les championnats du monde de sport adapté ont foulé la piste de Jesse Owens ce matin pour la cérémonie d’ouverture. Instant d’émotion avant la compétition.

Énorme émotion dans les rangs rolivalois ce matin au stade Jesse Owens où se sont ouverts les championnats du monde athlétisme de sport adapté : Saby Chevalme, notre champion local sélectionné pour cette compétition internationale, avait été choisi pour porter haut les couleurs de notre pays.

« Porter le drapeau me rend très fier »

Drapeau français à la main, entouré des 18 autres athlètes de l’hexagone sélectionnés… Saby se souviendra longtemps de ce tour de stade du 2 mars 2018 : « C’était fantastique, plein d’émotion, confiait-il quelques minutes après la cérémonie d’ouverture. Porter le drapeau me rend très fier et plus encore parce que c’est chez moi, à Val-de-Reuil ».

Comme Saby et ses coéquipiers français, les 70 athlètes venus des quatre coins du monde, ont foulé la piste de Jesse Owens derrière leur porte-drapeau avant de se réunir autour du podium pour la cérémonie protocolaire.

le protocole avant la compétition
le protocole avant la compétition

Un message de paix et d’amitié

« Pour un maire d’une petite ville normande, c’est un honneur d’accueillir cette belle et difficile compétition », confiait d’emblée Marc-Antoine Jamet en français d’abord, en anglais ensuite : « For the mayor of a small French town, it’s a real  honour and a pleasure to meet so many young men and young women coming to France to spend 72 hours in a difficult and beautiful competition at Val-de-Reuil ». 

Puis le maire de Val-de-Reuil (dans les deux langues toujours) s’est adressé aux athlètes eux-mêmes : « C’est un fabuleux message que vous nous donnez à tous aujourd’hui,  en nous permettant de voir vos exploits athlétiques ; celui de l’amitié et de la paix ».

Jusqu’à dimanche après midi, les athlètes donneront le meilleur d’eux même pour tenter de décrocher le titre suprême… dans un stade dont la qualité n’a pas échappé aux organisateurs. « C’est toujours très important pour nous de permettre à nos athlètes de sport adapté d’évoluer dans des équipements de grande qualité, comme celui-ci« , indiquait Marc Truffaut, président de la fédération internationale de sport adapté (INAS).

Une dizaine de pays représentés
Une dizaine de pays représentés

Le protocole terminé, place aux exploits sportifs ! Nul doute que tous les regards rolivalois seront braqués pendant trois jours sur Saby Chevalme qui courra le 800 m et le 1500 m (et peut-être le relais 4x400m). « Je me sens bien même si je suis un peu stressé « , confie-t-il ce matin. « Je veux forcément le meilleur pour ce week-end, d’autant plus que je suis à Val-de-Reuil. Je suis sûr que les encouragements du public vont m’aider à me surpasser ». 

Venez encourager Saby et tous les autres athlètes ce vendredi 2 mars jusqu’à 17h30; demain, samedi 3 mars de 10h à 16h30 et dimanche 4 mars de 10 à 14h15. Entrée libre et gratuite. 

 

Des mondiaux d’athlétisme à Val-de-Reuil ce week-end !

Ne manquez pas l’événement mondial ce week-end au stade Jesse Owens : Val-de-Reuil accueille dès vendredi matin les championnats du monde d’athlétisme indoor de sport adapté ! Venez nombreux.

Un événement mondial à Val-de-Reuil
Un événement mondial à Val-de-Reuil

Après les championnats de France cadets / juniors le week-end dernier, le stade Jesse Owens vibrera à nouveau ce week-end au rythme d’une nouvelle compétition exceptionnelle : les championnats du monde d’athlétisme indoor de sport adapté !

Dès vendredi matin, 200 athlètes venus de Croatie, Espagne, Estonie, France, Hong-Kong, Italie, Norvège, Pologne, Portugal, République Tchèque, Russie, Turquie, tous atteints d’un handicap cognitif, entreront dans le stade pour trois jours de compétitions, dans 14 disciplines.

Allez Saby !

Tous les regards rolivalois seront alors braqués sur Saby Chevalme, coureur rolivalois, licencié du Vrac, membre de l’équipe de France de sport adapté et aujourd’hui champion du monde par équipe de cross. Il courra le 800 m et le 1500 m lors de ces championnats du monde.

Organisés par la Fédération Française du Sport Adapté (FFSA),  avec le soutien de la Ligue Normande du Sport Adapté, du Comité Départemental Sport Adapté de l’Eure et du VRAC, ces championnats du monde s’ouvriront vendredi 2 mars à 10h00 par une cérémonie d’ouverture digne des grands événements.

Venez nombreux encourager les athlètes au fil du week-end. L’entrée est libre et gratuite.

Programme du week-end :

 

  • Vendredi 2 mars, au stade couvert

10 h 00 – Cérémonie d’ouverture.

11 h 00 – Début de la compétition par le 60m haies pentathlon Hommes

17h30 – fin de la première journée.

 

  • Samedi 3 mars, au stade couvert

10 h 00 – Début de la compétition par le saut à la perche finale Hommes.

 

16 h 15 – fin de la deuxième journée.

  • Dimanche 4 mars, au stade couvert

10 h 00 – Début de la compétition par le saut en hauteur finale Femmes.

 

13 h 50 –  fin de la dernière journée.

14 h 15 – Cérémonie de clôture

 

Une exposition « L’arbre de printemps » pour la journée internationale de l’autisme

Pour la journée internationale de l’autisme, le jeudi 2 avril, Val-de-Reuil s’est habillée de bleu, couleur symbole de l’autisme

…et propose une exposition des plus beaux arbres en matériel de récupération confectionnés par les enfants et adultes d’établissements et associations spécialisés « Les papillons Blancs« , « Marie Hélène » et « L’Escale ».

Pour changer le regard de chacun, pour mettre en avant les capacités et valoriser la personne, venez nombreux découvrir cette exposition jusqu’au 11 avril à la médiathèque Le Corbusier !

Renseignements : 02 32 59 31 36

Samedi 15 février : journée sport adapté, journée « Tous azimuts » !

Le Comité Départemental de Sport Adapté de l’Eure et la Ligue de Sport Adapté, en partenariat avec le Val-de-Reuil Athlétique Club (VRAC) et le service des sports, organisent le samedi 15 février, au Parc des sports, la journée « Tous Azimuts », journée des personnes en situation de handicap mental ou physique qui pratiquent l’athlétisme

Journée Sport Adapté
Journée Sport Adapté

Au programme

A 9h00 : Accueil d’une centaine de concurrent(e)s par deux personnalités du VRAC, Saby Chevalme, le parrain, classé deux fois dans le Top 8 des derniers Championnats d’Europe de Sport Adapté cross court et cross long seniors et  Jérôme Lesueur, l’invité d’honneur, en pleine préparation du HandBike Tour 2014.
De 10h00 à 13h00, les concurrent(e)s participeront à un triathlon : une course, un saut, un lancer selon les règles du Sport Adapté.
À 13h30, Marc-Antoine Jamet, le parrain et l’invité d’honneur remettront les médailles aux vainqueurs.
De 14h00 à 16h00, place au plaisir de la découverte. Une animation surprise sera proposée à l’ensemble des participants et participantes.

Infos pratiques

L’entrée est gratuite.
Renseignements:
Val-de-Reuil Athlétique Club
Tél. : 02.32.61.13.74
vracathle@gmail.com

Handicap : une politique rolivaloise solidaire et fraternelle

Val de Reuil et son Conseil municipal réaffirment leur engagement et leur détermination pour améliorer la vie quotidienne des personnes handicapées sur la ville et sensibiliser l’ensemble des habitants

Handicap une politique solidaire et fraternelle
Les jeunes autistes de retour de leur voyage à Rome avec la Ferme des Jeunes

À l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées proclamée le 3 décembre depuis 1992 par les Nations Unies, et alors que, sur  le territoire de l’agglomération Seine-Eure, 50% des allocataires de l’allocation adulte handicapé résident dans la Ville nouvelle, Val de Reuil et son Conseil municipal réaffirment leur engagement et leur détermination pour améliorer la vie quotidienne des personnes handicapées sur la ville et sensibiliser l’ensemble des habitants.

De façon prioritaire pour l’année à venir, une Commission « accessibilité et handicap », sous la présidence de Mme Maryline Niaux, Conseillère municipale en charge du handicap, a été constituée au début de l’année 2012. Après dix mois d’un travail régulier et concerté, sera présenté, le 19 décembre à 20h00, lors du Conseil municipal de la Saint-Urbain, un rapport élaboré en son sein et établissant un diagnostic précis des points à améliorer pour l’accessibilité dans la ville, travail salué par le Préfet et ses services qui ont souligné que Val-de-Reuil, dans l’Eure, était en avance sur cette démarche.

Parallèlement, des actions concrètes, en priorité de lien social, sont mises en œuvre tout au long de l’année par l’intermédiaire de la Mairie, du CCAS et de la présence, grâce aux crédits de la politique de la Ville, d’un adulte relais en charge du handicap. Accompagnement des personnes et des familles dans leurs démarches administratives, modifications d’accès menées en concertation sur différents lieux, organisation d’activités communes avec les jeunes des centres de loisirs et de séjours partagés avec les enfants et les animateurs de La Ferme des jeunes comptent parmi les réalisations de l’année, qui seront reproduites l’an prochain.

Par ailleurs, Val-de-Reuil a répondu présent pour la grande cause nationale que fut l’autisme en 2012 avec les départs de jeunes autistes en vacances cet été,  avec des soirées cinémas sur cette question en lien avec Jean-Claude Bourbault et le cinéma, avec, le 20 décembre, un concert en faveur de cette cause au théâtre des Chalands.

La politique de la Ville pour les personnes en situation de handicap est une politique de solidarité, d’égalité et de fraternité. Nous le leur devons. C’est, répétons-le, une exigence républicaine.

Un arbre pour les 50 ans des Papillons Blancs

Un arbre pour les 50 ans des Papillons Blancs


Vendredi 1er juin 2012, « Les Papillons Blancs » de l’Eure, première association de Haute-Normandie spécialisée dans l’accompagnement de personnes en situation de handicap mental et /ou physique, fêtaient leur 50 ans. En présence de Marc-Antoine Jamet, maire, de M. Forget, directeur de l’Esat de Val-de-Reuil et de M. Cléret, Président de l’association, un arbre a été planté, témoin du rôle incontournable et durable de l’association.

Vous êtes sans connexion