Elections européennes : communiqué de Marc-Antoine Jamet

 Marc-Antoine Jamet analyse le résultat des élections européennes à Val-de-Reuil ce dimanche 26 mai. Elections notamment marquée par un regain de participation 

Communiqué de Marc-Antoine Jamet, Maire de Val-de-Reuil, Président de la commission des finances de la Région Normandie

Les forces de Gauche et de progrès, Première force politique à Val-de-Reuil, recul du FN 

Comme sur tout le territoire national, le résultat des élections européennes à Val-de-Reuil, amène avec lui, son lot de bonnes et de mauvaises nouvelles.

Parmi les premières, on notera en priorité la très forte augmentation de la participation, passée de 26% à 36,5%, soit plus de dix points et une progression supérieure à la progression nationale. Elle fait apparaître la plus faible abstention des électeurs rolivalois à une élection européenne constatée depuis 1979alors que de nombreux jeunes participaient ce dimanche à leur première élection.

On observe également un très bon résultat pour la Gauche qui, si elle avait su s’unir, totaliserait 44% des suffrages. (PS : 15%, Générations : 5,5%, PC : 2% + LFI 10,5% et Europe écologie les verts 11%). Avec les verts, la Gauche forme aujourd’hui une majorité de progrès et de justice sociale qui en fait très nettement la première force politique de la commune.

Dans ce chiffre, il faut se réjouir de l’excellent score obtenu par Raphaël Glucksman et l’alliance qu’il avait formée, conséquence concrète de la très belle belle campagne du parti socialiste dans la Ville, campagne conclue par un meeting particulièrement réussi de Boris Vallaud.

Parmi les secondes, il est clair que la première place du Front National qui, cependant, avec 26% fait moins qu’en 2014 où il avait obtenu 28% reste inquiétante. Elle témoigne aussi bien de l’exaspération de nos concitoyens face aux difficultés de toute sorte qu’ils ressentent, notamment face au chômage, que de leur crainte de l’avenir, le peu de confiance qu’inspire l’Europe et cette perte de repères que les « gilets jaunes » ont su traduire .

Ni Jean-Luc Mélenchon, ni le chef de l’État, tous les deux autour de 11%, ne réussissent leur pari dans la plus jeune commune de France. L’un ne réalise pas la percée qu’il espérait, l’autre n’a pas devancé l’extrême droite. Il en est même très loin.

Les petites listes obtiennent  parfois des scores inattendus comme celle du Parti animaliste (3%), alors que la droite classique demeure inexistante puisqu’elle réalise le même score.

Cette situation exige une mobilisation contre l’extrême droite, mais doit également entraîner une réaction adaptée des partenaires de la commune, agglomération, département, région, Etat, afin de lutter ensemble contre les maux qui la frappent. Le score de la Gauche est une base solide et prometteuse pour conserver à Val-de-Reuil son ancrage aux prochaines élections municipales. C’est cet objectif que, dans l’union la plus large, Marc-Antoine Jamet et son équipe proposent comme contrat aux Rolivalois pour un nouveau mandat.

Tous les résultats ci dessous :

cliquez ici