Étiquette : musique

Conservatoire de musique et de danse : Concert et Jam Session à la brasserie des deux Amants

Le conservatoire de musique et de danse de Val-de-Reuil vous invite à une soirée autour du jazz avec la venue des ateliers jazz du conservatoire et de Akinroots suivi d’une jam session (scène ouverte – n’hésitez pas à ramener vos instruments), jeudi 9 juin à partir de 19h00 à la Brasserie des deux Amants.

Ouvert à tous.

Renseignements au 02 32 59 45 93 ou par mail : conservatoire27@yahoo.com

Partagez :

VOTONS POUR KIDROMI ! (Vidéo)

 🎤Samedi, Kidromi , le premier artiste Rolivalois à participer au tremplin du festival du Printemps de Bourges,partira dans le département du Cher pour commencer une formation artistique et se produire sur scène le 22 avril ! Aidons Romi et son groupe à remporter le prix du public !

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Dès aujourd’hui, le public est invité à voter pour son artiste favori parmi les artistes issus de la sélection Les iNOUïS du Printemps de Bourges 2022, sur la plateforme musicale RIFFX.fr . Le lauréat se verra remettre une session d’enregistrement en studio ou une bourse de 2000 euros ainsi que 4 participations à des festivals nationaux ! Ensemble, nous pouvons attribuer 15 000 votes et propulser la carrière de KIDROMI !!! Pour cela, rien de plus simple : votez par ici : https://riffx.fr/artiste/kidromi/?vote=added ou en scannant le QR code disponible en fin de vidéo.
Rédaction & montage Coline Lefevre Pro
Partagez :

Kidromi : un artiste Rolivalois sur la scène du Printemps de Bourges !

Le 16 avril prochain, Romi Chen et ses 3 acolytes partiront se produire sur la scène du festival du Printemps de Bourges ! Une « Success story » à la Rolivaloise ! Rencontre. 

Ils en rêvaient, ils l’ont fait. Du 17 au 24 avril prochains, Romi Chen, Gaëtan Martin, Gauthier Levy et Chahine Bahloul auront la chance de participer au festival du Printemps de Bourges en tant que “Inouïs” aux côtés de Kungs, Gaëtan Roussel, Dutronc ou encore Vendredi Sur mer. Le fruit d’un travail mené en trois ans. 

“On a eu 10 jours pour monter un dossier “

Tout a commencé dans une chambre, en 2019. Romi, le chanteur, et Chahine, le compositeur, écrivaient des textes ensemble, sans objectif en particulier au départ. “On était ensemble au lycée Marc Bloch. Je faisais déjà de la musique avec des amis avant. J’avais déjà fait de la scène, mais jamais en solo”, explique l’artiste de 23 ans, un enfant de la Balle baigné dans les traces de sa mère circassienne. À l’arrivée du premier confinement en mars 2020, les deux amis ont saisi l’opportunité pour commencer à produire avec les moyens du bord. “On avait énormément de temps libre. Au début, c’était loin de ressembler à ce que nous produisons aujourd’hui” , se souviennent les deux jeunes avant de compléter le groupe. “Ma soeur était au lycée Marc Bloch, elle nous a mis en contact avec eux. Ils nous ont envoyé un morceau et on a tout de suite accroché. On venait tout juste de terminer un projet avec un autre artiste”, explique Gauthier, 26 ans, l’un des deux producteurs du duo Disguise. Et la magie a opéré. Confinés ensemble au deuxième confinement d’octobre à Val-de-Reuil, les 4 artistes ont enregistré 6 morceaux  pour créer leur premier EP “Wake Up Young Kid”, un disque hyperpop où se rencontrent pop urbaine, rock et trap. Des paroles sur l’amour, un shot émotionnel aux vagues psychés, imagées et métaphoriques.  “Ma mère m’avait dit de passer nos musiques dans le jardin. Quelques personnes se sont penchées aux fenêtres”, raconte Romi. 

Ils décident alors de contacter la salle de spectacle Rouennaise le 106 pour être parrainés, leur offrant l’accès à la salle de répétition gratuitement. “C’est eux qui nous ont proposé de participer au concours des iNOUïS , le plus important dispositif national de repérage, sélection et accompagnement de jeunes artistes. On n’avait jamais fait de concert auparavant. On a eu 10 jours pour monter un dossier avec le peu d’éléments qu’on avait. Il nous manquait le Live, on a dû l’envoyer un jour avant la dead-line !”, se rappelle Gaëtan, le deuxième producteur de 27 ans, enfant de Val-de-Reuil, étonné d’avoir passé la première étape de sélection fin décembre 2021.

Sur les traces de Rilès, Christine And the Queen et Eddy De Pretto

Pour avoir leur place sur la scène du festival, les 4 jeunes ont dû affronter 9 autres groupes de Normands présélectionnés sur scène en direct devant des professionnels de la musique. Le 22 janvier 2022, Kidromi signait son premier Live au Havre sur la scène du Tetris devant 150 personnes. “Je me suis amusé ! C’était une superbe expérience d’être seul sur scène”,  souligne Romi avec une performance bien précise. Sans interaction avec le public, son univers se traduit par un show scénographié par une Voix off qui fait la bascule entre les différentes chansons. Une originalité qui a séduit les directeurs artistiques, chanteurs, directeurs de salle et tourneurs présents dans le jury. Filmé, leur concert a ensuite été envoyé à un autre jury de professionnels du monde de la musique : “Après ce concert, on a tout de suite capté plusieurs contacts et été approchés par des pros !” 

Un mois plus tard, un mail tombe : Kidromi est sélectionné avec 4 autres Normands pour partir au festival. Une joie extrême pour les 4 amateurs qui marchent sur les traces du chanteur Rouennais Riles, du groupe Hyphen Hyphen, de la célèbre Christine And the Queen, du groupe de Rock Last Train, d’Eddy De Pretto ou encore Petit Biscuit. Une chance incroyable qu’ils n’auraient jamais imaginé. “Par rapport aux autres participants, on n’avait aucun technicien du son, pas de matériel, pas de lumière, on n’avait jamais fait de concert… Ils nous ont jugés sur la musique et ça, c’est dingue !”, s’exclame Gaëtan qui compte bien tirer profit de ce tremplin. 

Formation, Speed-Meeting et concert 

Samedi 16 avril au matin, ils partiront à Bourges, dans le Cher, à 260 kilomètres de la commune nouvelle, pour commencer leur formation artistique : “Tous les jours de 9h à 17h, on assistera à divers cours. De la gestion de contrat, de la communication, de la création artistique, des séances de sophrologie pour Romi… C’est très complet.” En complément, ils auront accès à des “Speed-meeting” avec des professionnels tels que des représentants de maisons de disques et de labels leur permettant d’étoffer leur réseau et pourquoi pas signer un contrat ! Cette semaine intense se terminera avec le fameux concert attendu par tous, le vendredi 22 avril à 14h30 ! Si le festival a plusieurs scènes, deux sont consacrées aux inouïs sur le village “pro” également accessible au public. Des exemples pour tous les jeunes qui rêvent eux aussi de vivre de la musique !

7 jours d’aventure à suivre sur les réseaux sociaux de Romi (@kidromi) et ceux de Val-de-Reuil ! 

Tous derrière eux !

Chaque année, une grande partie du budget de la Ville est consacré à la culture. Première collectivité à avoir répondu à l’appel de Kidromi, la Ville de Val-de-Reuil, très proche de ses artistes, s’engage à soutenir les 4 jeunes en leur finançant leur matériel professionnel musical pour performer au mieux sur la scène du festival et s’épanouir dans leur carrière à la suite du tremplin. Ensemble, aidons Kidromi à gagner le prix du Public ! Plusieurs prix seront décernés par un jury de professionnels de la musique dont la présidence est assurée par un artiste. Le prix du public sera, quant à lui, décerné par le public, en partenariat avec le Crédit Mutuel. 

Le public sera invité à voter pour son artiste favori parmi les artistes issus de la sélection iNOUïS 2022, sur la plateforme musicale RIFFX. Les 3 lauréats se verront remettre leurs prix à la conférence de presse bilan du Printemps de Bourges Crédit Mutuel. Envie d’aider des jeunes artistes Rolivalois ? Ensemble, nous pouvons attribuer 15 000 votes en faveur de Kidromi !!! Pour cela, rien de plus simple : votez par ici : https://riffx.fr/artiste/kidromi/?vote=added 

L’info en + :

Les Inouïs, depuis 1985

Crée en 1977, le festival du Printemps de Bourges organisait des scènes ouvertes permettant aux artistes indépendants de se mettre en lumière devant le grand public. Un succès.  L’équipe du festival ouvre alors un réseau d’antennes sur tout le pays, en s’appuyant sur des professionnels associés qui ont commencé dans leur région un travail d’exploration, de repérage local, et déjà établi un début de circuit parallèle, underground. En 1985, le Printemps de Bourges lance les Découvertes du Printemps de Bourges. L’association ne compte alors que trois Antennes territoriales ; elles seront huit l’année suivante, puis vingt-deux dès 1988. En 1989 leur maillage couvrira tout le territoire, et au-delà, jusqu’aux pays francophones, Québec, Suisse, Belgique. En 2012, le dispositif prend le nom d’Inouïs du Printemps de Bourges Crédit Mutuel. Sous la tutelle artistique de l’équipe de programmation du festival, le dispositif des iNOUïS explique en partie la forte fréquentation des professionnels et journalistes.
Il a acquis la reconnaissance et l’aide de l’ensemble du milieu professionnel (CNV, SACEM, FCM et SPPF), ainsi que du Ministère de la Culture (DGCA) et de la Ville de Bourges.

Écouter Kidromi :

Sur Spotify

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

File name : 1185x1750_kidromi-4HD.pdf

Partagez :

Conservatoire de Musique et de Danse : « Audition en Herbe »

Le conservatoire vous convie pour une soirée inoubliable avec Audition en herbe, le samedi 25 juin à 14h00 au conservatoire de musique et de danse. Les plus jeunes artistes du conservatoire se produiront sur scène pour leur premier spectacle. Un après-midi qui promet d’être inoubliable !

Entrée gratuite

Renseignements et Réservations au 02 32 59 45 93

Partagez :

Sacha Précipité au théâtre de l’Arsenal

Le Collectif Sacha Précipité vous propose une soirée inoubliable mardi 15 mars 2022 au théâtre de l’Arsenal. Rendez-vous à 18h30 pour vibrer, chanter, taper des mains, vous émerveiller avec ces 13 enfants  « extra-ordinaires » accompagnés de 6 musiciens dans un spectacle exceptionel entre ballades, jazz, slam, reggae, folklores et comptines..

Renseignements et réservation au 02 32 40 70 40 (du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h) ou sur le lien suivant : https://indiv.themisweb.fr

Partagez :

Concert « Mon beau Quartet »

Concert de Sylvain Dauriac (contrebasse), Cédric Vincent (batterie), Luc Gosselin (saxophone) et Olivier Hilbrunner (piano) avec les élèves du conservatoire.

A l’auditorium du conservatoire –  Gratuit sur réservation – Pass en vigueur au moment de l’évènement

*Réservation au 02.32.59.45.94 ou conservatoire27@yahoo.com

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal : « Adélys »

Une voix comme une éclaircie. Un minois qui ressemble à celui d’Amélie. Des marches quotidiennes à regarder le monde. Attirée par le Grand Nord, entre la Normandie dont elle est originaire, Bruxelles, et Montréal, elle écrit, compose et produit des chansons, de véritables tableaux symboliques qui prônent le respect du vivant. Sa musique entêtante faite de ritournelles, de rythmes qui pulsent, de climats influencés par Camille ou Klo Pelgag, illumine la puissance du féminin dans un monde à la dérive.

Présentation du Pass Sanitaire obligatoire.

*Rens 02.32.40.70.40 ou sur www.theatredelarsenal.fr

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal : « Les sept péchés capitaux », Bertold Brecht & Kurt Weill Jacques Osinski – Cie Aurore Boréales Benjamin Lévy – Orchestre Régional de Normandie

Sur l’éternelle trame de la jeune fille innocente que la société va corrompre, Brecht et Kurt Weill proposaient en 1933 une variation aussi neuve que grinçante qui allait devenir un classique. L’histoire de deux soeurs au même prénom, Anna 1 et Anna 2, l’une chanteuse, l’autre danseuse, avec leurs parents et leurs deux frangins, tous incarnés par des chanteurs hommes. Fable faussement morale sur les dérives d’une Eglise coercitive, le livret raconte le voyage des soeurs en partant de Louisiane vers la Californie à la recherche du succès et de l’argent. Très ironique sur le capitalisme et l’appât du gain qui rend les « petits bourgeois » dépendants d’une nouvelle morale matérialiste. Kurt Weill, l’alter ego musical de Brecht, en compose la musique si particulière, surfant sur les tonalités et les rythmes, mêlant jazz et tango, tradition et modernité des gammes qui se fichent des harmonies.

Présentation du Pass Sanitaire obligatoire.
*Rens 02.32.40.70.40 ou sur www.theatredelarsenal.fr

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal : « Ciné-Concert Charlie Chaplin »

Un ciné concert rare, à ne pas manquer !

Voici une occasion exceptionnelle de savourer « The Kid », considéré comme un des plus grands films du cinéma.
La musique, composée par M.Chaplin lui-même, sera interprétée et dirigée en direct par une vingtaine d’artistes-enseignants.
Il s’agit du premier projet piloté par l’agglomération Seine-Eure et le conservatoire de Gaillon réunissant les établissements d’enseignements artistiques du territoire (Val de Reuil-Léry-Poses, Pont de l’Arche, Louviers). De quoi régaler les yeux et les oreilles du génie Chaplin.

Présentation du Pass Sanitaire obligatoire.
Gratuit sur réservation
*Rens 02.32.40.70.40 ou sur www.theatredelarsenal.fr

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal : « Murmures Machines », Les Vibrants Défricheurs

Concert pour deux musiciens dompteurs de machines et voix enregistrées. Ce grand chahut poétique de machines ne ressemble à aucun autre. Plus d’une cinquantaine d’instruments de musique automates s’animent un à un comme par magie ! Les deux musiciens complices, l’un au basson, l’autre à l’orgue, partagent mélodies et rythmiques avec les mini-pianos, violons, cloches, coucous-suisses, casseroles et jouets mécanisés. Des voix enregistrées fredonnantes, vocalistes et chantantes se glissent dans ces sonorités des plus inouïes. Ensemble, machines, musiciens et voix enregistrées, sonnent, crissent, croassent, tintinnabulent, murmurent, retentissent, s’esclaffent et résonnent, chacun à leur manière. Un hymne à la musique telle une symphonie de jouets soulignant ici qu’il n’y a pas de hiérarchie entre notes et sons, entre mélodies et bruits.

Un moment d’échange et d’écoute, en famille, autour du spectacle auquel vous venez d’assister ! À l’issue du spectacle, un goûter sera offert.

Présentation du Pass Sanitaire obligatoire.

Tarif jeune public – à partir de 4 ans

*Rens 02.32.40.70.40 ou sur www.theatredelarsenal.fr

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal : « Je vous aime », Compagnie Répète un peu pour voir

A partir de 5 ans

Les six interprètes vous invitent au coeur du son, dans un dispositif circulaire partagé par les artistes et le public, où les voix dansent et se mêlent toujours différemment. Je vous aime, c’est une déclaration d’amour au public !

Entraîné dans un voyage musical mêlant allègrement Paris Combo, Jean-Sébastien Bach, Steve Reich, Jacques Rebotier, ou encore les Jackson Five, chacun sera bienvenu et accompagné pour participer à la fête, laisser émerger un son, un geste… Je vous aime, c’est avant tout l’envie de saisir chaque opportunité de se relier à l’autre. De chanter ensemble, pour amortir nos coups durs comme pour célébrer nos joies… Profitons de cette inépuisable réserve d’énergie pour trouver la force de continuer à chercher et à défendre l’essentiel.

*Rens 02.32.40.70.40 ou sur www.theatredelarsenal.fr

Présentation du Pass Sanitaire obligatoire.

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal : « Falaise », Compagnie Baro d’evel

à partir de 8 ans

Pièce en blanc et noir pour huit humains, un cheval et des pigeons

 « Là », le premier volet de ce dyptique, crée il y deux ans, était déjà un spectacle époustouflant, de ceux qu’on voit peut-être une fois tous les 5 ans. Une rareté artistique à l’état pur. Falaise en est l’envers, et l’enfer émerveillant.

Dans l’obscurité des cavernes, le son était pour les hommes une boussole, la lumière qui les guidait dans l’aveugle, le chant qui éclairait contre les parois. Il fallait crier pour se repérer. Il fallait chanter pour éclairer le noir. Ici aussi, ça crie, ça cherche, ça tâtonne. Ça avance du mieux que ça peut dans le tunnel de l’époque. Difficile de savoir si c’est le pied du mur ou le sommet du monde, si la vie y meurt ou si elle renait. Mais ça chute et ça se relève avec la même évidence, avec la même innocence, avec la même insistance. Ça veut s’en sortir. Coûte que coûte. C’est nombreux. C’est un troupeau. C’est une foule. Presque une famille. Et dans les interstices d’un monde en ruine, ça invente du nouveau. Une autre fin du monde est possible – elle a même commencé. Voilà ce que disent ces corps. Ceux de la vie qui luit, ceux de la vie qui cogne.

Deuxième volet du diptyque, après , Falaise n’en est pas vraiment la suite. Mais plutôt l’envers. Son véritable endroit. Le gant s’est retourné. Nous sommes passés de l’autre côté du mur, de l’autre côté du monde. Cette vie grouillante qui débordait des parois. La voilà devant nous. Inquiète. Fragile. Obstinée. Têtue. Plurielle. Elle n’en a pas fini. Elle n’a pas dit son dernier mot. Elle vient de très très loin. Ou parle pour plus tard. Elle ne sait pas si elle a survécu à la catastrophe ou si elle la précède. Elle ne sait pas. Une chose est sûre : elle tremble – de joie, de tendresse, de peur, de l’envie d’y aller, de ne pas céder, de ne pas reculer, de trouver comment, de se ronger les sangs, de s’en vouloir, d’être coupable, horriblement coupable, d’être ce hoquet du monde, qui hésite, qui hésite et s’en fout, qui cherche à se rassembler, qui se prête aux rôles, qui trouble ce qu’on attendait d’elle. Qu’importe. Elle tremble. Comme quelque chose de vivant. Puisque c’est la vie même. Celle qui insiste.

*Rens 02.32.40.70.40 ou sur www.theatredelarsenal.fr

Présentation du Pass Sanitaire obligatoire.

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal : « Bande de Tattoos », Lucien et les Arpettes

Une cabane construite dans le canapé, l’anniversaire d’une mémé centenaire, une fourchette pour jouer de la batterie, un vaisseau spatial bricolé sous le bureau, une manifestation de doigts de pied …

Lucien et les Arpettes traque un quotidien réinventé, imaginaire et drôle vu avec des yeux d’enfant. A l’école ou avec leurs parents, les enfants de 6 à 10 ans auxquels s’adresse le spectacle Bande de Tattoos sont plongés dans la problématique du « vivre ensemble ». Les chansons illustrent avec malice les différents aspects de cet apprentissage au quotidien : la mauvaise foi entre frères et soeurs «  Qui est ce qui m’l’a prise ? », les sentiments ambivalents vis à vis de la famille « l’anniversaire de mémé », le plaisir de jeux imaginés en solo «  capitaine Hugo », en duo « on dirait qu’on serait », en groupe « Bande de Tattoos ».

L’envie du trio est de montrer qu’ensemble on est plus forts.
Pour cela rien de mieux que la scène pour faire monter le plaisir du partage d’un spectacle vivant. « Si tu crois que t’as tout, quand t’es tout seul t’as pas tout, viens avec nous chez les Tattoos! ».Guitares en main, Gégé, Lucien et Rico déroulent la mise en scène des chansons avec l’énergie d’un concert de rock. Les Arpettes sont d’abord un groupe, une bande qui aime jouer avec le public. Ils vont lui apprendre qu’1+1 ça peut faire plus que 2, car quand on est vraiment ensemble… on est beaucoup plus forts… on est une Bande de Tattoos!

*Rens 02.32.40.70.40 ou sur www.theatredelarsenal.fr

Présentation du Pass Sanitaire obligatoire.

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal : « Oh la belle vie ! », Malandain Ballet Biarritz

A partir de 6 ans

Cinq de Coeur, un quintette vocal a cappella, aussi déjanté que virtuose !

On se souvient de leur présence lumineuse lors de l’inauguration du théâtre de l’Arsenal. Cette nouvelle création, née entre deux confinements, fait un bien fou !

A redécouvrir certaines de ces chansons là, on sort avec une étrange sensation à la fois de gravité et de légèreté : ah oui ? cette époque a donc existée ! Il y a eu un temps ou avant toutes les catastrophes de ces dernières années, on chantait avec Sacha Distel, puis tant d’autres, simplement et sincèrement : Oh La Belle Vie !

Certains prétendent qu’on peut vivre d’amour et d’eau fraîche… Les chanteurs de CINQ DE COEUR décident de vivre uniquement d’humour et de musique ! Ils ne quitteront plus la scène, du soir au matin et du matin au soir : le plateau sera leur terrain de jeu, leur terrain de vie. Chaque instant du quotidien apporte sa nouvelle aventure : ils croisent Vivaldi qui philosophe avec Maitre Gim’s, Aretha Franklin séduisant Schubert, Purcell en pâmoison devant Pharrell Williams… Que de surprises ! Que d’émotions ! Nos acrobates de la voix nous régalent plus que jamais de leur humour ravageur et continuent de nous éblouir…

*Rens 02.32.40.70.40 ou sur www.theatredelarsenal.fr

Présentation du Pass Sanitaire obligatoire.

Partagez :

Venez finir l’été en musique à Val-de-Reuil !

Les festivités de l’été ne sont pas encore terminées à Val-de-Reuil ! Après le succès de Val-de-Reuil Côté Plage, la Ville invite habitants, voisins et amis à prolonger l’été en musique avec deux concerts gratuits donnés en plein-air. Pendant deux jours de suite, le 26 et 27 août, en fin d’après-midi, venez assister à deux concerts devant la Mairie pour venir applaudir des musiciens de talent.  

Après le succès de Val-de-Reuil Côté Plage qui, avec plus de 10000 personnes accueillies depuis son ouverture, a rythmé la vie des Rolivalois pendant près de deux mois et permis aux jeunes et moins jeunes de profiter des beaux jours et des animations sportives et culturelles proposées au Jardin Sportif, la Ville invite habitants, voisins et amis à prolonger l’été en musique avec deux concerts gratuits donnés en plein-air.

Malgré les difficultés liées à la situation sanitaire, il est essentiel que la culture, ses artistes et son public se retrouvent et puissent communier de nouveau. La Ville de Val-de-Reuil vous invite donc deux jours de suite, jeudi 26 et vendredi 27 août, en fin d’après-midi, à deux concerts devant la Mairie pour venir applaudir des musiciens de talent.

 

Jeudi 26 août à 17h00, le festival des Etoiles symphoniques fait étape à Val-de-Reuil pour un concert qui viendra clore une tournée estivale de 60 dates à travers la Normandie ! Créé en 2005, l’Orchestre des Petites Mains Symphoniques rassemble de jeunes musiciens âgés de 6 à 17 ans. À l’origine du projet et à la baguette de l’orchestre, Éric du Faÿ a collaboré avec plusieurs grands ensembles nationaux (Orchestre National de France, Orchestre Philharmonique de Radio France, Ensemble Fa, Ensemble Ars Nova) et travaillé avec de nombreux artistes dans tous les registres, de la musique de chambre, à la comédie musicale ou bien au jazz ce qui l’a notamment amené, en septembre 2020, à prendre la direction artistique du « Calvi Jazz Festival ».

Parce que l’art est essentiel à l’épanouissement des enfants, l’ambition de l’association Petites Mains Symphoniques est de mettre à la portée de tous la pratique chorale et orchestrale et d’apprendre à à vivre en harmonie, à dialoguer et à se surpasser par la joie du travail en commun. La 23ème Académie qui se déroule cette année du 15 au 28 août en Normandie n’accueillera pas moins de 280 musiciens de 6 à 24 ans, encadrés par 20 professeurs sous le parrainage exceptionnel du grand pianiste François-René Duchâble. Au cours de ces deux semaines, les jeunes talents ont participé à plus de 60 rencontres, source d’échanges entre les artistes, les bénévoles, les choristes et l’ensemble des habitants du territoire.

La Ville de Val-de-Reuil est fière d’en faire partie et d’accueillir un orchestre invité chaque année à se produire dans le monde entier. Ne manquez sous aucun prétexte 30 jeunes virtuoses, âgés de 14 à 17 ans, réunis, devant la Mairie, sous un ciel que l’on annonce ensoleillé, pour vous faire voyager pendant une heure à travers la musique classique.

Vendredi 27 août à 18h00, musique à plein poumons avec les cuivres de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie ! Cor, tuba, trompette, trombone… la famille des cuivres – synonyme de puissance mais aussi de finesse – traverse tous les répertoires, qu’il s’agisse de musique baroque, d’opéra, de jazz ou de musique de film. L’Opéra de Rouen Normandie présente à Val-de-Reuil une configuration inédite née à l’initiative des musiciens de l’orchestre de Rouen. « Cuivres en fête », une formation inédite de 11 cuivres qui promet assurément de bousculer les codes lors d’un concert qui revisitera trois siècles de musique !

Vivez pendant 1h15 un programme ouvert à toutes les sensibilités musicales du baroque avec L’Arrivée de la Reine Saba de Haendel ou le Canon de Pachelbel aux partitions de Jim Parker, compositeur britannique de musique de films, et Chris Hazell. Retrouvez aussi Pavane de Gabriel Fauré et les rythmes latins de Suspiros de Espana d’Antonio Alvarez et le tango d’Astor Piazzola.

Ne perdez pas une minute. En accès libre et gratuit, sur simple présentation d’un passeport sanitaire, venez prendre place jeudi 26 août à 17h00 et vendredi 27 août à 18h00 devant la Mairie de Val-de-Reuil pour finir l’été en musique avec les Orchestres des Petites Mains Symphoniques et de l’Opéra de Rouen Normandie !

Partagez :

Guinguettes de l’été

L’été en musique, c’est à Val-de-Reuil Côté Plage !Pour terminer la période estivale en beauté, quoi de mieux que les soirées guinguettes pour rythmer vos soirées…  Découvrez le programme de cette dernière semaine !

Et si vous profitiez de vos fins de journée pour savourer les plaisirs des soirées guinguettes sur la plage rolivaloise ?
C’est à partir de 17h00 au jardin sportif ! Pour cette dernière semaine, trois groupes vous feront vibrer au rythme de jazz, musique gipsy, salsa !
Tout le programme ici :
Partagez :
Val-de-Reuil Côté Plage

Val-de-Reuil Côté Plage

Au jardin sportif, à la piscine, dans la cour de l’ancien collège Pierre Mendès France ou sur l’esplanade de la mairie… ce sera l’embarras du choix pour les petits comme pour les grands.

Voir le programme complet

Partagez :

Vous êtes sans connexion