Étiquette : théâtre

MJA – “Pierre et Mohamed”

Le  Collectif Vivre Ensemble propose une soirée théâtre débat autour du dialogue inter-religieux avec la pièce “Pierre et Mohamed”, de Francesco Agnello. A l’issue de la représentation, un débat sera animé par Jean-François Berjonneau, l’ancien prêtre de la ville de Val-de-Reuil et le fondateur du collectif Vivre Ensemble.

Entrée libre, tout public.

Plus d’infos : 06 77 68 22 25

Partagez :

MJA – “Vagues à Larmes”, Cie Six pied sur terre

Créée en 2006,La compagnie de théâtre “Six Pieds sur Terre” propose de découvrir son spectacle “Vagues à Larmes”, une pièce ayant pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre et de lutter contre la radicalisation. A l’issue de la pièce, un débat axé sur l’estime et la connaissance de soi, la manipulation et les dérives sectaires sera mis en place.

Réservation au 06 75 26 12 51

Synopsis:

Leïla, 17 ans, apprend que son petit ami s’apprêtait à commettre une action terroriste lorsqu’il a été arrêté. Elle n’avait rien soupçonné, pas plus que sa sœur Sarah (19 ans) avec qui elle vit. Leïla affirme que jamais elle-même ne pourrait être manipulée. Sarah relève le défi dans l’anonymat d’internet. Leïla plonge sans questionnement dans la cause imaginée par sa soeur (une association armée pour la défense des animaux).

En parallèle et incarnées par les comédiens, on suit les émotions primaires de Leïla : la colère, la tristesse, la peur et la joie ; 4 personnages drôles et hauts en couleur qui travailleront pendant tout le spectacle à leur réconciliation afin d’augmenter l’estime de soi de Leïla et lui permettre de reculer face à la violence dans laquelle elle s’engageait.

 

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – “La petite casserole d’Anatole”, Cie MARIZIBILL

Spectacle jeune public à partir de 3 ans.

Anatole traîne toujours derrière lui sa petite casserole, qui se coince partout et l’empêche d’avancer. Un jour, il en a assez. Il décide de se cacher. Mais heureusement, les choses ne sont pas si simples… Anatole et sa casserole, c’est surtout une autre façon d’être au monde, de le voir et de le regarder, une autre façon, drôle, bizarre et poétique, de le traverser.

Il est à la traîne, souvent à côté de la plaque, mais il est aussi en avance, là où les autres ont oublié d’être. Mais Anatole et sa casserole, c’est aussi chacun de nous, traînant ce qui nous encombre et nous embarrasse et qu’ilfaut bien apprendre à apprivoiser. Et ainsi, la sienne est peut-être juste un peu plus encombrante, mais son parcours est bien semblable au nôtre : réaliser qu’un défaut est souvent une qualité mal aimée.

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – “Inconsolable(s)”, Nadège Cathelineau et Julien Frégé / Groupe Chiendent

Si tu me quittes, est-ce que je peux venir aussi ? Il et Elle. Un couple, un duo, une équipe. Ensemble dans la vie, ensemble au théâtre. Sur scène, ils jouent la séparation, mettent en danger publiquement ce qu’ils ont de plus précieux : l’amour de l’autre.

Le jeu s’accélère, les règles leur échappent, fiction et réel se confondent. Dans un décor qui lui aussi se disloque, leur équilibre psychique est mis à mal. Lui et Elle, errants, angoissés, stupéfaits, amusés, font l’expérience du danger. Inspirés par Stig Dagerman, l’un des écrivains suédois les plus importants des années 1940, Nadège Cathelineau et Julien Frégé passent par la rupture amoureuse pour raconter la solitude de deux individus, engloutis dans le jeu de l’individualisme et de la représentation. Le jeu de leur séparation nous amuse et nous terrifie : jusqu’où iront-ils ensemble ?

L’accueil de ce spectacle bénéficie du dispositif de soutien à la diffusion “Tournée territoriale de création” de l’ODIA Normandie

A partir de 15 ans.

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – “Murmures Machines”, Les Vibrants Défricheurs

Concert pour deux musiciens dompteurs de machines et voix enregistrées. Ce grand chahut poétique de machines ne ressemble à aucun autre. Plus d’une cinquantaine d’instruments de musique automates s’animent un à un comme par magie ! Les deux musiciens complices, l’un au basson, l’autre à l’orgue, partagent mélodies et rythmiques avec les mini-pianos, violons, cloches, coucous-suisses, casseroles et jouets mécanisés.

Des voix enregistrées fredonnantes, vocalistes et chantantes se glissent dans ces sonorités des plus inouïes. Ensemble, machines, musiciens et voix enregistrées, sonnent, crissent, croassent, tintinnabulent, murmurent, retentissent, s’esclaffent et résonnent, chacun à leur manière. Un hymne à la musique telle une symphonie de jouets soulignant ici qu’il n’y a pas de hiérarchie entre notes et sons, entre mélodies et bruits.

A partir de 5 ans.

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – “Ce que nous dansons personne ne peut nous le prendre”, Charlotte Rousseau / La Presque Compagnie

Danser malgré tout, sa danse, une danse personnelle, intuitive, entre rage et douceur, individuellement ou collectivement. Se relever après le chaos, résister coûte que coûte, seul ou en groupe, en dépit de l’effroi des catastrophes passées et futures et de l’absurdité du monde…

Malgré les menaces qui planent au-dessus de nos têtes nous sommes là et nous le revendiquons. Être là, pleinement, entier, le corps sincère et particulier, seul avec les autres. Et nous opposerons finalement à la noirceur d’un monde chaotique, le simple goût de vivre l’élan, la joie du mouvement, l’énergie, l’envie de la survie et en dépit de tout, l’envie de continuer, de témoigner à notre manière et d’imposer notre présence au monde coûte que coûte. Résister est l’enjeu, faire est l’argument, avoir un corps manifeste est le postulat.

Perfomance chorégraphique participative in situ avec les élèves de 3ème du Collège le Hamelet de Louviers

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – “Espaece”, une pièce d’Aurélien Bory

Nourri d’influences plastiques, littéraires, circassiennes et cinématographiques, Aurélien Bory ne cesse de créer des objets de scène riches en surprises. Avec cette nouvelle création inspirée du livre Espèces d’espaces de Georges Perec, Aurélien Bory nous offre une nouvelle fois un théâtre physique et composite fortement porté par un espace scénique monumental. Au centre du plateau, un gigantesque mur en ardoise articulé.

Comme les pages d’un livre, il se plie, se déplie, il enferme ou libère les cinq comédiens qui, peu à peu, vont s’approprier ce « vide scénique ». Ils vont occuper littéralement l’espace, horizontalement, verticalement, dans une approche constante du défi des lois physiques. Leur performance tend bientôt à l’euphorie collective. C’est virtuose, c’est drôle et tellement surprenant !

Et si, finalement, tout se résumait en une phrase, à l’explicit du livre de Georges Perec : « Vivre, c’est passer d’un espace à un autre, en essayant le plus possible de ne pas se cogner ».

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – “100 millions qui tombent…”, d’après Georges Feydeau / Collectif Les Bâtards dorés

100 millions qui tombent… est une pièce en trois actes, inachevée de Georges Feydeau. Dans le salon de Paulette, cocotte entretenue, se succèdent valets, maquereaux, amants, maris et princes déchus. Au sein de cette intrigue de boulevard survoltée, les petits personnages vont, viennent et s’agitent. Soudainement, les relations sociales se trouvent bouleversées quand Isidore, le domestique de Paulette apprend qu’il vient d’hériter de cent millions…

Dans cette nouvelle création, le collectif des Bâtards dorés, lauréat du Festival Impatience 2017 avec Méduse (prix du jury et prix du public) fait un nouveau pas de côté. Il empoigne à bras le corps la mécanique implacable de Feydeau pour imaginer le dernier acte que l’auteur n’a jamais pu écrire. Il se saisit de cette opportunité avec un malin plaisir, pour dérégler peu à peu l’intrigue en amenant le public vers une mise à nue progressive de la machine théâtrale !

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – “La face cachée du plateau”, Compagnie des Dramaticules

Comment un metteur en scène utilise-t-il les possibilités techniques et scéniques du plateau ? Jérémie Le Louët dévoile aux spectateurs tout ce qui contribue à donner du sens à une création, en dehors du texte lui-même : la lumière, le son et la direction d’acteurs. Il ne s’agit pas d’assister au montage d’un décor ni au réglage des projecteurs mais d’explorer concrètement la palette des possibilités techniques et scéniques qui s’offrent à un metteur en scène lors de la création d’un spectacle. Accompagné de Simon Denis à la régie et de Jonathan Frajenberg, comédien, Jérémie Le Louët fait varier sur le plateau les paramètres de lumière, de son et les contraintes de jeu, pour amener les spectateurs à comprendre les choix effectués et leurs enjeux dans l’adaptation d’une oeuvre à la scène. Il nous livre une conférence-spectacle passionnante qui est aussi une véritable initiation aux métiers techniques du spectacle vivant.

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – “Cabaret acrobatique”, Etienne Rochefort / Jann Gallois / Karim Messaoud

Vestiges #2 Maxime Cozic matérialise sous nos yeux, à l’état pur, ce que peuvent être la liquidité, la fluidité ou toutes ces énergies reptiliennes qui subsistent en nous. Ces mouvements coulent comme de l’eau. Et si certaines prouesses acrobatiques peuvent impressionner dans cette forme, nous le sommes tout autant par de simple mouvement de bras tant l’état de corps est maitrisé. C’est en cela que réside toute sa virtuosité.

Compact Véritable performance technique et poétique, Jann Gallois axe ici son travail autour d’une seule et unique contrainte : le contact extrême et permanent. Avec une écriture millimétrée voir presque architecturale, elle imbrique deux corps se retrouvant emmêlés l’un dans l’autre et pousse à l’extême la notion de contact pour questionner sur le fondement des relations entre deux êtres.

Acte II – “K” L’envie première est de travailler autour d’un sol rebondissant et d’étudier des gestes de gens qui tentent de reprendre possession d’eux même, de retrouver une emprise sur le réel. Entre désir et peur, une ode délicate à la curiosité pour les petits comme pour les grands.

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – « Le Petit Chaperon rouge », Joël Pommerat/ Cie Louis Brouillard

Joël Pommerat traverse le conte de Charles Perrault avec la plus grande simplicité et vérité. Entre désir et peur, une ode délicate à la curiosité pour les petits comme pour les grands. Auteur de spectacles, connu dans le monde entier, Joël Pommerat a transformé le célèbre récit populaire en un conte moderne et délicieusement effrayant. Une petite fille s’ennuie face à sa maman surbookée : la voici partie dans la forêt, à la rencontre de ses peurs mais aussi d’elle-même… Dans un univers d’ombres et de lumières où le moindre son suffit à nous faire sursauter, Joël Pommerat compose une vraie merveille de spectacle ; deux comédiennes y tiennent tous les rôles, sous la houlette d’un narrateur tirant avec délice les ficelles de l’histoire. Un spectacle à savourer… et même à dévorer de toutes ses dents !

Molière du meilleur spectacle jeune public

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – « Une des dernières soirées de carnaval », de Goldoni Cie Les Petits Champs

N’attendez, ici, aucune intrigue spectaculaire, mais plutôt la matière joyeuse et clairvoyante de ce qui fait la vie en société. La comédie de Carlo Goldoni nous conduit chez un tisserand de Venise, le dernier jour du Carnaval, qui marque aussi la fin de la saison théâtrale. Zamaria a convié chez lui quelques amis. On joue aux cartes. On dîne. On rit. On danse. On parle d’amour. Et on pose la question de l’exil… Sociétaire de la Comédie-Française, Clément Hervieu-Léger signe un élégant spectacle en costumes d’époque, qui creuse les rapports complexes régissant toute société.
« Le théâtre de Goldoni est un théâtre de troupe, déclare le metteur en scène. Il n’y a pas ici de premiers ou de seconds rôles. Il n’y a que des individus qui tâchent de vivre ensemble. » Faisant preuve d’une étonnante acuité sociologique, Une des dernières soirées de Carnaval est l’une des pièces les plus audacieuses de Goldoni.

Spectacle en co-accueil avec le Tangram – Scène Nationale

*Rens. 02.32.40.70.40 ou sur www.theatredelarsenal.fr

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – “GUS”,Sébastien Barrier

Sébastien Barrier est un des plus incroyables conteurs du moment, de ceux que l’on pourrait écouter des heures sans jamais se lasser. Une invitation pour tous à une méditation joyeuse, musicale et ludique sur le rapport aux autres la tendresse et l’écoute… Brillant et inattendu ! Pourquoi faut-il toujours expliquer le truc ? Dévoiler, bousiller la surprise, risquer de tuer l’amour ? Après tout, les gosses, vous n’êtes pas stupides, et si vos parents, eux, ne comprennent pas, vous leur ferez un dessin. S’il faut vous donner envie de venir disons que Gus c’est le portrait d’un chat boiteux, pas hypercool, un rien zinzin, bancal, limite dangereux, un peu con sur les bords même, parfois. Mais à le côtoyer de plus près, à faire un peu mieux connaissance, vous verrez que, sans lui trouver trop d’excuses, on finit par comprendre comment il a viré chelou, voire même par croire qu’il pourrait bien changer. Si Gus, un jour, arrivait à s’aimer, peut-être qu’on parviendrait à l’aimer nous aussi. On verra…

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – “Figure de Femmes”, conservatoire intercommunal de musique et de danse

À travers les grandes figures emblématiques féminines de la danse, porter un regard sur les femmes, leur rôle, leur place dans le patrimoine dansant… Quels personnages incarner ? Quels chorégraphes observer ? Se jouer des stéréotypes et de la fantaisie féminine. Sublimer, Uniformiser, s’autoriser, s’interdire, s’émanciper… et les hommes dans tout cela ? Quels artistes s’emparent du genre féminin ?
Se questionner en s’inspirant des oeuvres de Doris Humphrey, Katherine Dunhan, Carloyn Carlson, George Balanchine, Hermann Diephuis et bien d’autres…
L’équipe du Conservatoire de danse à rayonnement intercommunal de Val de Reuil-Léry-Poses s’empare de ce sujet pour présenter un spectacle qui réunit les grands élèves danseurs.

Entrée gratuite sur réservation au 02 32 40 70 40.

Partagez :

Une nouvelle étape pour le théâtre de l’Arsenal

Vendredi 6 décembre, le théâtre de l’Arsenal a signé une convention d’intérêt national « Art et création pour la danse » avec la Ville, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), la Région et le Département.

Ils étaient nombreux à s’être rendus au théâtre de l’Arsenal, vendredi 06 décembre, pour assister à la cérémonie de signature de la convention d’intérêt national « Art et création pour la danse » entre le théâtre de l’Arsenal, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) de Normandie, la Région Normandie, le Département de l’Eure et la Ville de Val-de-Reuil. Une heureuse nouvelle pour ce théâtre situé au cœur de la Ville, inauguré, il y a tout juste 4 ans et qui voit aujourd’hui l’ensemble de ses partenaires mutualiser leurs moyens et se fédérer autour de leurs projets pour une durée de 4 ans et pour un financement à hauteur de 1,5 millions d’euros.

Succès fulgurant

« L’importance et le succès de ce théâtre en si peu de temps est quelque chose de profondément réjouissant. C’est une réussite que nous devons à l’Etat, à la Région, au Département, à la Ville, et à tous ceux qui se sont fédérés autour de cette belle aventure et qui donnent les moyens d’une action, qui est une belle action à des gens talentueux », a déclaré Marc-Antoine Jamet, le Maire de Val-de-Reuil profitant de l’occasion pour revenir sur le succès fulgurant de ce jeune théâtre, qui a également acquis en octobre dernier le label « Droits Culturels ».

« Le théâtre de l’Arsenal a accueilli 50 000 spectateurs depuis son ouverture en 2015. A chaque représentation, le théâtre est plein à 80 %, 85% », poursuit-il rappelant l’importance d’un tel équipement implanté au cœur de ville, juste à côté des Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV). « La mixité des activités, des publics est une chose essentielle ». Un sentiment partagé par l’ensemble de partenaires, réunis ce soir-là, qui n’ont pas manqué de féliciter le travail et les ambitions de Dominique Boivin et Jean-Yves Lazennec, les deux directeurs de ce temple de la culture rolivalois.

Les actus culture à Val-de-Reuil

Conseil municipal - gestes barrières

Conseil municipal du 2 Juillet 2020

Retransmission en direct à partir de 19h du Conseil municipal. L'organisation de la séance prend en compte le respect des ...
Lire La Suite…

L’album photos de la Fête de la Musique 2020

Retrouvez ici toutes les images de la fête de la musique 2020 qui restera dans toutes les mémoires à Val-de-Reuil ...
Lire La Suite…

Dimanche 21 juin : la musique s’invite sur les toits

À Val-de-Reuil, pour garder nos distances, la musique prend de la hauteur. Les concerts spontanés et les rassemblements de plus ...
Lire La Suite…

Réouverture de la médiathèque en mode “drive” le 19 mai

La médiathèque de Val-de-Reuil reprend progressivement ses activités. S’il est encore trop tôt pour les lecteurs de déambuler entre les ...
Lire La Suite…

Derrière le prof, l’artiste !

Vendredi 13 mars prochain, Anaïs Beaudoin et Lucas Ravet, deux professeurs du conservatoire de musique et de danse de Val-de-Reuil présenteront ...
Lire La Suite…
plusieurs équipements publics illuminés en rose du 6 au 9 mars

 Journée internationale des droits des femmes : la Ville célèbre toutes les Rolivaloises !

Les équipements publics illuminés en rose, l'accès gratuit à la piscine et au cinéma pour toutes les femmes, des roses ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

Le théâtre de l'Arsenal

La culture

Pour une commune de 16 000 habitants, la vie culturelle de Val-de-Reuil est riche. La ville compte des équipements de ...
Lire La Suite…
Le cinéma Les Arcades à Val de Reuil

Programmes du cinéma

Le 22 Juin c'est la réouverture ! Retrouvez le programme de votre cinéma à compter du 22 Juin. Le cinéma ...
Lire La Suite…
Médiathèque Le Corbusier - Val de Reuil

La Médiathèque Le Corbusier

L'agenda de la Médiathèque Attention jusqu'à nouvel ordre, les animations annoncées ici sont annulées. Actualités de la Médiathèque La culture ...
Lire La Suite…
Théâtre de l'Arsenal saison 2019-2020

Le Théâtre de l’Arsenal

L’Arsenal, est un théâtre. Un vrai. Un beau. Un tatoué. Il l’est en rouge et en noir. En verre, en ...
Lire La Suite…
L'école intercommunale de musique et de danse de Val de Reuil

Le conservatoire à rayonnement intercommunal musique & danse

Le Conservatoire ouvre ses portes pour les inscriptions de la saison 2020-2021 du 15 au 26 Juin et du 31 ...
Lire La Suite…
Promenade dans l'art contemporain à Val-de-Reuil

Val-de-Reuil, promenade dans l’art contemporain

Val-de-Reuil est aujourd’hui la quatrième ville de l’Eure et le premier pôle de développement économique du département. Chef-lieu de canton, ...
Lire La Suite…
Cin'été 33 films gratuits projetés à la tombée de la nuit

Cin’été : un festival à la belle étoile

Organisée par l’association Sous le soleil exactement, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, Cin’Eté propose à Val de Reuil ...
Lire La Suite…

Maison de la jeunesse et des associations

Infos pratiques Adresse : Place des Chalands - 27100 Val-de-Reuil Horaires : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 ...
Lire La Suite…
Partagez :

théâtre de l’Arsenal – “Cendrillon”, Malandain Ballet Biarritz

Tout en restant fidèle à la dramaturgie de Cendrillon et à la partition de Prokofiev, Thierry Malandain développe une approche toute personnelle, explorant certains thèmes qui lui sont chers. Cendrillon, c’est le parcours d’une étoile, une étoile qui danse. Malandain nous emmène sur le chemin de l’Accomplissement. Celui qui passe par le doute, le rejet, la souffrance, l’espoir, pour atteindre enfin la lumière. Par cette vision, faite de cendres et de merveilleux, tantôt tragique, tantôt comique, s’écrit quelque chose d’universel. Avec une chorégraphie qui ne cesse de passer du froid au chaud, du grotesque au sensuel, Malandain offre à ses danseurs, joueurs et facétieux, une danse créative d’où se dégage un plaisir évident !

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – Concert Symphonique par le Conservatoire Intercommunal de Musique et de Danse

Dans la lignée du programme de l’an passé avec la symphonie du Nouveau Monde de Dvorak, l’orchestre symphonique abordera cette fois-ci la 8ème symphonie de Brahms. Le 2ème concerto pour piano de Saint Saëns complètera ce programme ainsi que des extraits du Te Deum de Bizet en collaboration avec la chorale du conservatoire.

Quelques surprises sont à prévoir…

Entrée sur réservation au 02 32 40 70 40

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – Concert Joëlle Léandre + Mat Maneri, Gerald Cleaver, Serge Teyssot-Gay

Joëlle Léandre est une contrebassiste française de musique contemporaine, de musique improvisée et de jazz. Elle a travaillé notamment avec Merce Cunningham, John Cage,
Josef Nadj, Carlos Zingaro, et Anthony Braxton. Son rayonnement est international ; ses activités de créatrice et d’interprète, tant en solo qu’en ensemble, l’ont conduite sur les plus prestigieuses scènes européennes, américaines et asiatiques. Elle viendra poser ses valises au théâtre de l’Arsenal le temps d’une soirée accompagnée par des invités de renom tel que Serge Tessot-Gay, guitariste de Noir Désir et les américains Mat Maneri (violon) et Gerald Cleaver (batterie).

‹‹J’ai provoqué, j’ai dérangé, j’ai déplacé l’image et l’histoire même de cet instrument ! Et puis toutes ces rencontres avec la danse, la poésie, les gens de théâtre, les peintres..J’aimais ça, j’aime ça… on apprend tellement des autres ! Au fond, c’est savoir ne pas savoir. Je vous parlerai de tout cela, la soirée du 24, avec mes amis d’ici et de loin. Apprendre, se surprendre et continuer. Vivre est une vibration ! Chaque instant, chaque seconde, regardez dehors, entendre le monde. Rebelle je suis, rebelle je mourrai ainsi ! ››
Joëlle Léandre

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – “Affordable solution for better living”, Théo Mercier & Steven Michel

Dans Affordable Solution for Better Living, l’artiste plasticien Théo Mercier et le chorégraphe Steven Michel brisent les tabous d’une société corsetée par le bien-être en dressant au centre d’un espace immaculé un totem tout à fait singulier: une Kallax! Étagère phare du géant Ikea, moins star que la Billy, mais plus imposante et élégante, la Kallax est le symbole du «beau pour tous». Par cette transposition d’un système commercial en objet chorégraphique, Affordable Solution for Better Living souhaite interroger la question du corps standardisé, du parcours imposé et d’une certaine illusion de liberté proposée par les grandes puissances industrielles. Un centaure, mi-homme mi-meuble, construisant sur mesure et en toute absurdité son intérieur à lui, unique et pourtant si semblable à tous les autres. En toute beauté, crescendo, l’homme et l’espace faisant corps, l’univers lisse, harmonieux et glaçant se fissure et se tord, révélant sa part sombre en même temps que son humanité. Et si à trop vouloir bien s’occuper de son chez-soi on se détruisait de l’intérieur ?

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – “Tchatche”, Compagnie étantdonné

Tchatche interroge la capacité volubile du hip-hop pour faire revivre la prise de parole des parties du corps. Car oui le corps discute, avec douceur ou véhémence, subtilité et engagement, frivolité ou passion. Tchatche c’est voir les mots agir et s’amuser de la personnalité de nos corps. Convoquant des inspirations musicales très variées, Tchatche nous révèle une anatomie bien plus loquace qu’on ne voudrait le croire. Les pieds bavardent, heureux de nous mener les uns vers les autres, les mains ont la parlotte, pensant même parfois remplacer les mots, et le bras droit nous sert son boniment, si fier d’être celui qui salue en notre nom. Quand tout ce petit monde s’anime ensemble, il devient danse. Mais il faut être deux pour discuter, alors c’est par la danse que ce duo se découvre, joue, teste et embrasse l’autre.

A partir de 6 ans.

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – “Grammaire étrangère, Leçon 6 : Révisions”, Grand Magasin

En 2016, ils ont entrepris d’explorer leur langue maternelle (le français) comme s’il s’agissait d’une langue étrangère, de vérifier un à un, dans le désordre et sans méthode, tous les mots de notre vocabulaire. Soupesant les articles, regardant scintiller les prépositions, interrogeant les pronoms, explorant le temps des verbes, ils s’étonnent de rencontrer tout ce que nous savons déjà. La tâche reste à ce jour inachevée mais a donné lieu à 5 épisodes appelés Leçons 1, 2, 3, 4 et 5. La Leçon 6, dite « Révisions », propose une vue d’ensemble du chantier. Elle aborde certains points laissés de côté, pose de nouvelles questions ou les mêmes autrement, au risque d’enfoncer quelques portes ouvertes.

Spectacle suivi du concert :
Ô DÉSOLÉE MIO
Avec Pascale Murtin et Marie-Pierre Brébant
Il y a 10 ans, je suis tombée sur la tête : accident de vélo. À mon réveil je n’avais plus beaucoup de vocabulaire : réapprenant à parler et à lire, j’ai écrit plus de 700 poèmes. J’y perds mon latin, j’y terre mon lapin. Plus tard j’ai entrepris d’en faire des chansons. Jouant de la guitare depuis peu et approximativement, j’ai fait appel à Marie-Pierre Brébant et son clavecin pour m’accompagner.

Partagez :

Théâtre de l’Arsenal – “Orphelins”, Dennis Kelly / Collectif la Cohue

« Un soir, Liam, couvert de sang, interrompt un dîner chez sa soeur et son beau-frère. Le couple veut comprendre ce qu’il s’est passé, mais le récit du garçon est confus. Les certitudes de chacun vont alors voler en éclat et l’intimité familiale se gangréner devant le poids de la responsabilité. » Dennis Kelly, dramaturge britannique contemporain, n’a pas son pareil pour précipiter le quotidien dans une réalité où explosent les mensonges et les non-dits – un thriller social, aussi inquiétant que perturbant. La tension monte au fur et à mesure que les personnages s’enlisent dans le marasme des petites lâchetés, des arrangements avec la vérité et du poids d’un passé pas toujours avouable. Martin Legros et le collectif La Cohue n’en sont pas à leur première rencontre avec Dennis Kelly, auteur à la plume tranchante. Ils travaillent autour de ses mots un rapport au public sans dissimulation, où l’invisible devient criant et où la fiction fait voler en éclats les certitudes du réel.
Un théâtre coup de poing…

A partir de 13 ans.

Partagez :

Le Barbier de Séville, opéra gratuit le 5 octobre à l’Arsenal

Tous au théâtre de l’Arsenal le samedi 5 octobre à 18h00 : projection gratuite en direct du théâtre des Arts à Rouen du Barbier de Séville, célèbre opéra de Rossini. En partenariat avec l’opéra de Rouen Normandie !

Vous étiez plus de 3000 le vendredi 7 juin au stade Jesse Owens à vous plonger dans la magie de l’opéra… 3000 à découvrir l’exceptionnelle concert symphonique (gratuit) de l’orchestre de l’orchestre de l’opéra de Rouen Normandie et l’orchestre régional de Normandie, accompagnés de 110 choristes venus de toute la région.

N'oubliez pas de réserver vos places au 02 32 40 70 40
N’oubliez pas de réserver vos places au 02 32 40 70 40

Le samedi 5 octobre, Val-de-Reuil vous offre une nouvelle soirée opéra, avec la complicité toujours de l’Opéra de Rouen Normandie. Cette fois, c’est au théâtre de l’Arsenal que l’on vous donne rendez-vous pour trois heures d’un spectacle hors du commun : le Barbier de Séville… sur grand écran en direct du théâtre des Arts à Rouen.

Mise en scène par Pierre-Emmanuel Rousseau, interprétée par l’orchestre de l’Opéra et le chœur accentus, rehaussée par des talents internationaux, l’œuvre de Rossini (d’après la pièce de Beaumarchais) sera interprétée à 18h00 sur la scène rouennaise et projetée en direct à Val-de-Reuil.

Ouvrir l’opéra au grand public

Moment de convivialité, de partage et de découverte pour tous, cet événement sera l’occasion d’ouvrir davantage l’opéra au grand public ; l’occasion de faire vibrer le public rolivalois autour de ce sémillant et jovial barbier qui, en plus d’être un expert du rasoir à main et de savoir à peu près tout faire pour aider son prochain, est un entremetteur hors pair…

L’opéra qui durera 2h45, sera entrecoupé d’un entracte pour permettre à chacun de se restaurer. Le spectacle est gratuit (pas la restauration).

Réservations conseillées au théâtre de l’Arsenal au 02 32 40 70 40.

Les actus culture à Val-de-Reuil

Conseil municipal - gestes barrières

Conseil municipal du 2 Juillet 2020

Retransmission en direct à partir de 19h du Conseil municipal. L'organisation de la séance prend en compte le respect des ...
Lire La Suite…

L’album photos de la Fête de la Musique 2020

Retrouvez ici toutes les images de la fête de la musique 2020 qui restera dans toutes les mémoires à Val-de-Reuil ...
Lire La Suite…

Dimanche 21 juin : la musique s’invite sur les toits

À Val-de-Reuil, pour garder nos distances, la musique prend de la hauteur. Les concerts spontanés et les rassemblements de plus ...
Lire La Suite…

Réouverture de la médiathèque en mode “drive” le 19 mai

La médiathèque de Val-de-Reuil reprend progressivement ses activités. S’il est encore trop tôt pour les lecteurs de déambuler entre les ...
Lire La Suite…

Derrière le prof, l’artiste !

Vendredi 13 mars prochain, Anaïs Beaudoin et Lucas Ravet, deux professeurs du conservatoire de musique et de danse de Val-de-Reuil présenteront ...
Lire La Suite…
plusieurs équipements publics illuminés en rose du 6 au 9 mars

 Journée internationale des droits des femmes : la Ville célèbre toutes les Rolivaloises !

Les équipements publics illuminés en rose, l'accès gratuit à la piscine et au cinéma pour toutes les femmes, des roses ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

Le théâtre de l'Arsenal

La culture

Pour une commune de 16 000 habitants, la vie culturelle de Val-de-Reuil est riche. La ville compte des équipements de ...
Lire La Suite…
Le cinéma Les Arcades à Val de Reuil

Programmes du cinéma

Le 22 Juin c'est la réouverture ! Retrouvez le programme de votre cinéma à compter du 22 Juin. Le cinéma ...
Lire La Suite…
Médiathèque Le Corbusier - Val de Reuil

La Médiathèque Le Corbusier

L'agenda de la Médiathèque Attention jusqu'à nouvel ordre, les animations annoncées ici sont annulées. Actualités de la Médiathèque La culture ...
Lire La Suite…
Théâtre de l'Arsenal saison 2019-2020

Le Théâtre de l’Arsenal

L’Arsenal, est un théâtre. Un vrai. Un beau. Un tatoué. Il l’est en rouge et en noir. En verre, en ...
Lire La Suite…
L'école intercommunale de musique et de danse de Val de Reuil

Le conservatoire à rayonnement intercommunal musique & danse

Le Conservatoire ouvre ses portes pour les inscriptions de la saison 2020-2021 du 15 au 26 Juin et du 31 ...
Lire La Suite…
Promenade dans l'art contemporain à Val-de-Reuil

Val-de-Reuil, promenade dans l’art contemporain

Val-de-Reuil est aujourd’hui la quatrième ville de l’Eure et le premier pôle de développement économique du département. Chef-lieu de canton, ...
Lire La Suite…
Cin'été 33 films gratuits projetés à la tombée de la nuit

Cin’été : un festival à la belle étoile

Organisée par l’association Sous le soleil exactement, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, Cin’Eté propose à Val de Reuil ...
Lire La Suite…

Maison de la jeunesse et des associations

Infos pratiques Adresse : Place des Chalands - 27100 Val-de-Reuil Horaires : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 ...
Lire La Suite…
Partagez :

À la découverte de la Factorie, maison de Poésie

Dimanche 22 septembre, la Factorie, maison de poésie dévoilera sa programmation pour l’année à venir et proposera dans le cadre des journées du patrimoine, une visité guidée de ce lieu chargé d’histoire.

L’ambiance s’annonce festive dimanche 22 septembre sur l’île du Roi à l’occasion de la présentation et du lancement de la saison 2019 – 2020 de la Factorie, Maison de poésie. En effet, Patrick Verschueren et son équipe proposent à quiconque souhaitant franchir le pont de l’île une journée placée sous le signe de la découverte, de la poésie et de la danse.

Grand bal poétique avec le groupe Swing 276

Crédit photo : Olivier Bonnet

Au programme de 15h00 à 18h30, la présentation des temps forts, des poètes et des artistes en résidence pour la saison 2019-2020, des lectures de poèmes par les comédiens de la Factorie ainsi que l’organisation d’un grand bal poétique emmené par le groupe Swing 276 et animé par des intervenants spécialisés en danse. « Ils proposeront aux visiteurs une initiation au swing, au tango ou encore à la salsa », précise Louise Pinton, la chargée de communication de la Factorie soulignant également la possibilité pour les curieux de découvrir les différents ateliers que propose la Factorie tout au long de l’année comme les ateliers clown pour enfants et/ou adultes, l’éveil théâtrale pour les tout-petits, ainsi que les ateliers théâtre pour enfants, adolescents et adultes sans oublier les ateliers d’écriture.

L’histoire de la Factorie

La Factorie au début du XXème siècle.

En plus du lancement de saison, la Factorie ouvrira ses portes pour une virée dans le temps. « Notre lancement de saison tombe en même temps que les journées du patrimoine. En ce sens, nous avons souhaité ouvrir ce lieu chargé d’histoire au plus grand nombre », indique la chargée de communication de la première maison de poésie de Normandie. « A cet effet, des visites guidées seront proposées tout au long de la journée de 10h à 19h ». L’occasion idéale pour découvrir l’histoire de cette bâtisse née en 1902 et qui au fil du temps s’est transformée en fabrique de pâte à papier, fabrique de pierres à briquet, entrepôt de céramiques, fabrique électrique, Fabrique d’arts scéniques avant de devenir un établissement culturel où la poésie et le théâtre en sont aujourd’hui les gardiennes.

Les actus culture à Val-de-Reuil

Conseil municipal - gestes barrières

Conseil municipal du 2 Juillet 2020

Retransmission en direct à partir de 19h du Conseil municipal. L'organisation de la séance prend en compte le respect des ...
Lire La Suite…

L’album photos de la Fête de la Musique 2020

Retrouvez ici toutes les images de la fête de la musique 2020 qui restera dans toutes les mémoires à Val-de-Reuil ...
Lire La Suite…

Dimanche 21 juin : la musique s’invite sur les toits

À Val-de-Reuil, pour garder nos distances, la musique prend de la hauteur. Les concerts spontanés et les rassemblements de plus ...
Lire La Suite…

Réouverture de la médiathèque en mode “drive” le 19 mai

La médiathèque de Val-de-Reuil reprend progressivement ses activités. S’il est encore trop tôt pour les lecteurs de déambuler entre les ...
Lire La Suite…

Derrière le prof, l’artiste !

Vendredi 13 mars prochain, Anaïs Beaudoin et Lucas Ravet, deux professeurs du conservatoire de musique et de danse de Val-de-Reuil présenteront ...
Lire La Suite…
plusieurs équipements publics illuminés en rose du 6 au 9 mars

 Journée internationale des droits des femmes : la Ville célèbre toutes les Rolivaloises !

Les équipements publics illuminés en rose, l'accès gratuit à la piscine et au cinéma pour toutes les femmes, des roses ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

Le théâtre de l'Arsenal

La culture

Pour une commune de 16 000 habitants, la vie culturelle de Val-de-Reuil est riche. La ville compte des équipements de ...
Lire La Suite…
Le cinéma Les Arcades à Val de Reuil

Programmes du cinéma

Le 22 Juin c'est la réouverture ! Retrouvez le programme de votre cinéma à compter du 22 Juin. Le cinéma ...
Lire La Suite…
Médiathèque Le Corbusier - Val de Reuil

La Médiathèque Le Corbusier

L'agenda de la Médiathèque Attention jusqu'à nouvel ordre, les animations annoncées ici sont annulées. Actualités de la Médiathèque La culture ...
Lire La Suite…
Théâtre de l'Arsenal saison 2019-2020

Le Théâtre de l’Arsenal

L’Arsenal, est un théâtre. Un vrai. Un beau. Un tatoué. Il l’est en rouge et en noir. En verre, en ...
Lire La Suite…
L'école intercommunale de musique et de danse de Val de Reuil

Le conservatoire à rayonnement intercommunal musique & danse

Le Conservatoire ouvre ses portes pour les inscriptions de la saison 2020-2021 du 15 au 26 Juin et du 31 ...
Lire La Suite…
Promenade dans l'art contemporain à Val-de-Reuil

Val-de-Reuil, promenade dans l’art contemporain

Val-de-Reuil est aujourd’hui la quatrième ville de l’Eure et le premier pôle de développement économique du département. Chef-lieu de canton, ...
Lire La Suite…
Cin'été 33 films gratuits projetés à la tombée de la nuit

Cin’été : un festival à la belle étoile

Organisée par l’association Sous le soleil exactement, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, Cin’Eté propose à Val de Reuil ...
Lire La Suite…

Maison de la jeunesse et des associations

Infos pratiques Adresse : Place des Chalands - 27100 Val-de-Reuil Horaires : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 ...
Lire La Suite…
Partagez :

“L’Idéal Club “, Le music-hall idéal des 26000 au théâtre de l’Arsenal

Représentation adaptée avec audiodescription.

Chorégraphies bancales, trapézistes sans trapèze, cartons d’emballage formant une chorale désopilante… Les 26000 créent un music-hall à rire aux larmes dans une ambiance oscillant entre musique rock, satire, burlesque poétique et dévastateur. L’objectif ? Rire de tout et de rien. Un cabaret idéal de loufoquerie ! L’Ideal Club, c’est juste pour se faire du bien.
On oublierait de se plaindre et de pleurer le monde. On se tromperait de paradis. On jouerait de la batterie et de la tronçonneuse, et de la flûte à bec en santiags. On dompterait une tente deux secondes. On battrait un Sioux au badminton. On ferait du Sketch-Metal et du karaté musical, au son des barbecues. On se prendrait des bûches, mais qui font pas mal.
On pillerait Tom Waits, Bernstein ou les Muppets. On inventerait l’Air-Magie et la pause clope…
Tout s’écroule ? Rions !

Partagez :

“L’Idéal Club “, Le music-hall idéal des 26000 au théâtre de l’Arsenal

Chorégraphies bancales, trapézistes sans trapèze, cartons d’emballage formant une chorale désopilante… Les 26000 créent un music-hall à rire aux larmes dans une ambiance oscillant entre musique rock, satire, burlesque poétique et dévastateur. L’objectif ? Rire de tout et de rien. Un cabaret idéal de loufoquerie ! L’Ideal Club, c’est juste pour se faire du bien.
On oublierait de se plaindre et de pleurer le monde. On se tromperait de paradis. On jouerait de la batterie et de la tronçonneuse, et de la flûte à bec en santiags. On dompterait une tente deux secondes. On battrait un Sioux au badminton. On ferait du Sketch-Metal et du karaté musical, au son des barbecues. On se prendrait des bûches, mais qui font pas mal.
On pillerait Tom Waits, Bernstein ou les Muppets. On inventerait l’Air-Magie et la pause clope…
Tout s’écroule ? Rions !

Représentation adaptée avec audiodescription le 20 décembre 2019.

Partagez :

“BIPED ” Merce Cunningham / Robert Swinston / CNDC Angers, au théâtre de l’Arsenal

Monument de la danse contemporaine, Merce Cunningham aurait fêté ses cent ans cette année. Et qui mieux que Robert Swinston, l’un de ses disciples aujourd’hui à la tête du CNDC d’Angers, pour lui rendre un hommage aussi fidèle que vivant ? BIPED est l’une des pièces les plus emblématiques de la post-modern dance, dont on mesure aujourd’hui encore l’influence.
Elle fait entrer en résonance les corps des danseurs avec une création numérique qui répond à leur gestuelle. Cette exploration technologique et organique, est ponctuée par la partition électroacoustique de Gavin Bryars.

Partagez :

“Chute ! ” Matthieu Gary et Sidney Pin – Compagnie La Volte au théâtre de l’Arsenal

Dans une tentative de conférence spectaculaire, deux acrobates, même taille, même poids, même âge s’interrogent : Que nous dit l’acrobate ? Qu’a t-il à nous apprendre ? Que nous raconte l’acrobate qui chute ? Comment s’organise t-il pour résister à la gravité ? Quand il saute, l’acrobate rêve t-il d’envol ou de chute ? Quel rapport entretient-il avec la mort ? Avec la vie ? Avec le risque ? Avec le vertige ? à (maj) travers cette conférence performée, Matthieu Gary et Sydney Pin interrogent leur art de la chute et invitent le spectateur à en faire de même. Par ce biais, ils offrent une mise en pratique virtuose du risque et de la performance. maintient debout, et donc comment résister à la gravité ? Mais aussi, quel rapport l’artiste entretient avec le risque et le danger ?

À partir de 8 ans.

Partagez :

“Noire ” de Lucie Nicolas – Collectif 71 au théâtre de l’Arsenal

Claudette Colvin est une lycéenne, noire, à Montgomery, Alabama, en 1955. Elle vit sous le joug des lois Jim Crow. Dans les états ségrégationnistes de la Cotton Belt, noirs et blancs vivent égaux. Égaux… mais séparés. Seulement, le 2 mars, dans le bus de 14h30, Claudette refuse de céder son siège à une passagère blanche. Malgré les menaces, elle reste assise. Avec l’audace de ses 15 ans, Claudette fait front, en appelle à ses droits et décide d’attaquer la Ville en justice. Autour d’elle gravitent des militants encore inconnus, Jo Ann Gibson Robinson, Rosa Parks, Martin Luther King… Sur scène, une comédienne et une dessinatrice. Elles nous proposent une expérience empathique : devenir noire pendant la ségrégation, entrer dans la peau de Claudette Colvin. La première s’adresse au public et incarne les multiples protagonistes de l’affaire. Installée à une table, la seconde compose des images projetées en direct. Ensemble, elles enquêtent et reconstituent les faits, exhumant des archives de la vie de la jeune fille, aujourd’hui oubliée, en un roman graphique théâtral.

Partagez :

Vous êtes sans connexion