Étiquette : Factorie

Ouverture du Printemps des poètes à la Factorie

Vernissage de l’exposition du peintre Christophe Ronel qui se tiendra à la Factorie pendant toute la durée du Printemps des Poètes (du 7 au 23 mars). Rencontre-lecture avec le poète Yoland Simon à l’occasion de la sortie de son recueil Le Bestiaire. Spectacle Contre les bêtes, d’après un poème de Jacques Rebotier, interprété par Arno Feffer.

*Rens et réservation au 02 32 59 41 85 ou par E-mail : contact@factorie.fr
https://factorie.fr/le-printemps-des-poetes-2020/

Partagez :

Soirée poétique – Cie Remote Kontrol / Cie Belles Absentes + Rencontre-lecture Florence Jou & Marlène Tissot @ La Factorie – Maison de Poésie de Normandie

Soirée dans le cadre de l’opération Les Poètes n’hibernent pas 

19h – SORTIE DE FABRIQUE – Compagnie Remote Kontrol / Compagnie Belles Absentes

Projet de théâtre immersif interactif jeune public (et tout public) à dominante plastique et physique sur le thème de la mer(-ère) et de la naissance.

Les compagnies Remote Kontrol et Belles absentes seront en résidence du 6 au 17 janvier 2020. 

 

 

20h – SCENE OUVERTE POETIQUE 

La scène est à vous pendant une demie-heure !

Venez lire ou dire vos mots, vos vers, votre prose ! Qu’il s’agisse de vos propres écrits ou de ceux d’un auteur que vous aimez, venez les partager !

 

20h30 – RENCONTRE – LECTURE AVEC FLORENCE JOU & MARLENE TISSOT

Florence Jou est poète-performeuse. Chacun de ses textes est une prise qui concentre des usages, des lieux de co-créations (avec plasticiens, musiciens, artiste sonore), et des surfaces d’inscriptions (performances, livres, expositions). Elle publie des textes en revue (Irreverent, remue.net, Pli, Peah…), Kalces aux éditions Publie.net, C’est à trois jours aux éditions Derrière la salle de bains.

Florence Jou sera en résidence à la Factorie du 6 au 17 janvier 2020. 

marlène tissot

 

Née dans les seventies du côté de Reims, vit aujourd’hui à Valence, écoute beaucoup de musique, dort très mal, écrit souvent la nuit, de préférence au stylo bille. Pose des histoires et de la poésie dans des cahiers depuis qu’elle a dix-ans-et-demi (précisément).

Partagez :

Soirée poétique – Compagnie Les Barbots Soldés + Adeline Maisonneuve pour Hotdog + Rencontre-lecture NatYot

19h – SORTIE DE FABRIQUE – Alice neVERmind – Compagnie Les Barbots Soldés

Alice NeVERmind est ne adaptation très adaptée des deux romans de Lewis Caroll autour du personnage d’Alice. Nous souhaitons raconter cette histoire avec notre vision du assage à l’âge adulte. Alice cherche son identité dans un nouveau monde qu’elle tente de comprendre.

Cette comédie grinçante pour 5 comédiens au rythme sans virgule est rock, trash, sale et transversale.

La compagnie Les Barbots Soldés sera en résidence à la Factorie du 3 au 14 Février. 

 

 

19h45 – SORTIE DE FABRIQUE – Ma famille nombreuse de David Dumortier – par Jérôme Revel

“Maman a été enceinte 6 fois. Chaque fois, elle a eu des jumeaux ou des jumelles. Vous avez bien compté, il y a douze enfants dans notre maison. Plus papa et maman … Quatorze personnes sous un même toit, presqu’un village de montagne, non ? Et, grâce à nous, l’école n’a pas fermé !” 

Agrandir le catalogue des spectacles de la Factorie d’un autre spectacle jeune public. Voilà l’objectif de ce projet. Pour cela, le comédien Jérôme Revel et le metteur en scène Patrick Verschueren se sont penchés sur le livre Ma Famille Nombreuse du poète David Dumortier, illustré par la talentueuse Lucile Placin.

Crédit photo : Olivier Bonnet

 

20h30 – RENCONTRE – LECTURE AVEC PIERRE SOLETTI ET NATYOT

A quatre ans, Pierre Soletti dessine des poèmes à la machine à écrire. Plus tard, c’est sur les murs des villes qu’on le surprendra à peindre des signes.

Descendant la rivière d’une lignée de conteurs jusqu’en Andalousie, il fait une entrée fracassante dans le microcosme de la poésie contemporaine en passant par la petite porte, comme tout le monde, et en ne retrouvant jamais la sortie ni la grande porte… Depuis lors, il donne des lectures publiques, sculpte des copeaux de mots pour la scène, parfois pour la jeunesse dans des albums subtilement engagés.

Il écrit des récits, des nouvelles, des romans, des essais, du théâtre et des chansons pour Facteur Zèbre, l’Electric Pop Art Ensemble, BLaNc Charlie Brown is not dead et quelques autres privilégiés, sans jamais quitter la poésie pour autant. Découvert par hasard alors qu’il harcelait une maison d’édition, c’est finalement sa grand-mère qui le fera publier et ne cessera de le soutenir. Alcoolique espiègle, fumeur essayiste, drogué à l’eau de vie, dépressif jubilatoire, c’est en un seul souffle qu’il fait résonner une vie d’humain dans tous ses livres et chacun de ses actes.

Pierre Soletti sera en résidence à la Factorie du 6 au 10 janvier, du 10 au 14 février et du 2 au 13 mars. 

Natyot écrit des textes au présent, vit à Montpellier au présent, fait des lectures pour se présenter, être présente.

Dans le passé, Natyot a fait de l’architecture, de la musique, des livres et tout est encore présent dans son présent qui est la poésie. Dans ce présent, qui est la poésie, elle anime des ateliers d’écriture, monte des projets théâtraux, un duo d’électro poésie, une chaîne Youtube, parfois dessine.

Elle vient de sortir un premier roman Le Nord du Monde aux éditions de La Contre Allée, mais c’est une autre histoire. Elle pense aussi à l’avenir, pas souvent.

NatYot sera en résidence à la Factorie du 3 au 14 février 2020. 

 

Partagez :

Cérémonie de signature de la convention triennale de la Factorie, Maison de poésie

« Hâte-toi de transmettre ta part de merveilleux de rébellion de bienfaisance. » René char

La FACTORIE / Maison de Poésie de Normandie
vous convie avec fierté à la cérémonie de signature de sa convention triennale avec
La DRAC de Normandie
La Région Normandie
Le Département de l’Eure
La Ville de Val de Reuil

La cérémonie sera suivie d’un verre amical en présence de nombreux partenaires de la Factorie (Communauté d’Agglomération Seine-Eure, Rectorat de Rouen, Inspection Académique, Ville de Criel sur Mer, Association Lire et Faire Lire, Médiathèque Val-de-Reuil, Entreprise Duhamel …)

Merci de réserver par courriel à : communication@factorie.fr
Ou par téléphone au 02 32 59 41 85

Partagez :

À la découverte de la Factorie, maison de Poésie

Dimanche 22 septembre, la Factorie, maison de poésie dévoilera sa programmation pour l’année à venir et proposera dans le cadre des journées du patrimoine, une visité guidée de ce lieu chargé d’histoire.

L’ambiance s’annonce festive dimanche 22 septembre sur l’île du Roi à l’occasion de la présentation et du lancement de la saison 2019 – 2020 de la Factorie, Maison de poésie. En effet, Patrick Verschueren et son équipe proposent à quiconque souhaitant franchir le pont de l’île une journée placée sous le signe de la découverte, de la poésie et de la danse.

Grand bal poétique avec le groupe Swing 276

Crédit photo : Olivier Bonnet

Au programme de 15h00 à 18h30, la présentation des temps forts, des poètes et des artistes en résidence pour la saison 2019-2020, des lectures de poèmes par les comédiens de la Factorie ainsi que l’organisation d’un grand bal poétique emmené par le groupe Swing 276 et animé par des intervenants spécialisés en danse. « Ils proposeront aux visiteurs une initiation au swing, au tango ou encore à la salsa », précise Louise Pinton, la chargée de communication de la Factorie soulignant également la possibilité pour les curieux de découvrir les différents ateliers que propose la Factorie tout au long de l’année comme les ateliers clown pour enfants et/ou adultes, l’éveil théâtrale pour les tout-petits, ainsi que les ateliers théâtre pour enfants, adolescents et adultes sans oublier les ateliers d’écriture.

L’histoire de la Factorie

La Factorie au début du XXème siècle.

En plus du lancement de saison, la Factorie ouvrira ses portes pour une virée dans le temps. « Notre lancement de saison tombe en même temps que les journées du patrimoine. En ce sens, nous avons souhaité ouvrir ce lieu chargé d’histoire au plus grand nombre », indique la chargée de communication de la première maison de poésie de Normandie. « A cet effet, des visites guidées seront proposées tout au long de la journée de 10h à 19h ». L’occasion idéale pour découvrir l’histoire de cette bâtisse née en 1902 et qui au fil du temps s’est transformée en fabrique de pâte à papier, fabrique de pierres à briquet, entrepôt de céramiques, fabrique électrique, Fabrique d’arts scéniques avant de devenir un établissement culturel où la poésie et le théâtre en sont aujourd’hui les gardiennes.

Les actus culture à Val-de-Reuil

Pour que vive la poésie !

Face à la crise sanitaire, la Factorie maison de poésie de Normandie a décidé de se réinventer pour continuer à ...
Lire La Suite…

La Médiathèque relance son drive !

Contrainte de fermer ses portes au public, la Médiathèque du Corbusier a remis en place son système de Drive. Tous ...
Lire La Suite…

Halloween s’invite à la médiathèque !

La médiathèque Le Corbusier propose à tous les enfants de plonger dans l’univers d’Halloween, mercredi 28 octobre 2020, à partir ...
Lire La Suite…

Les Clowns rolivalois font découvrir le Népal aux écoliers

L'équipe des Petites mains a démarré son tour des écoles ! Après avoir fait le tour du Népal l'an dernier, ...
Lire La Suite…

La musique au cœur des écoles !

Près de 300 enfants des écoles rolivaloises ont assisté à la représentation musicale « Où tu vas comme ça ? ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

Le théâtre de l'Arsenal

La culture

Pour une commune de 16 000 habitants, la vie culturelle de Val-de-Reuil est riche. La ville compte des équipements de ...
Lire La Suite…
Le cinéma Les Arcades à Val de Reuil

Programmes du cinéma

Le 22 Juin c'est la réouverture ! Retrouvez le programme de votre cinéma à compter du 22 Juin. Le cinéma ...
Lire La Suite…
Médiathèque Le Corbusier - Val de Reuil

La Médiathèque Le Corbusier

Les services publics sont maintenus. les écoles et centre de loisirs restent ouverts ; les services d’accueil aux administrés maintiennent ...
Lire La Suite…
Théâtre de l'Arsenal saison 2019-2020

Le Théâtre de l’Arsenal

L’Arsenal, est un théâtre. Un vrai. Un beau. Un tatoué. Il l’est en rouge et en noir. En verre, en ...
Lire La Suite…
L'école intercommunale de musique et de danse de Val de Reuil

Le conservatoire à rayonnement intercommunal musique & danse

Le Conservatoire ouvre ses portes pour les inscriptions de la saison 2020-2021 du 15 au 26 Juin et du 31 ...
Lire La Suite…
Promenade dans l'art contemporain à Val-de-Reuil

Val-de-Reuil, promenade dans l’art contemporain

Val-de-Reuil est aujourd’hui la quatrième ville de l’Eure et le premier pôle de développement économique du département. Chef-lieu de canton, ...
Lire La Suite…
Cin'été 33 films gratuits projetés à la tombée de la nuit

Cin’été : un festival à la belle étoile

Organisée par l’association Sous le soleil exactement, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, Cin’Eté propose à Val de Reuil ...
Lire La Suite…

Maison de la jeunesse et des associations

Infos pratiques Adresse : Place des Chalands - 27100 Val-de-Reuil Horaires : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 ...
Lire La Suite…

Soirée poétique – La Youle Compagnie + Rencontre/lecture avec Marie Huot et Albane Gellé à La Factorie – Maison de Poésie de Normandie

19h – SORTIE DE FABRIQUE – CONTREPOINTS, La Youle Compagnie

Tallisker est un projet musical piloté par la violoncelliste, chanteuse et productrice de musique électronique Eleonore Mélisande, originaire de la banlieue de Rouen et vivant entre Glasgow et Paris.

Elle pratique ses gammes classiques le jour et devient DJ/bedroom-producer la nuit, une double vie qu’elle défend et symbolise par le port du masque, alter ego glamour et provocateur. On retrouve dans ses compositions ce double monde permanent, chargé à la fois d’élégance baroque et de culture club très actuelle.

Inclassable, hyperactive, nomade, Tallisker intrigue et déconcerte par ses choix artistiques tenaces et visionnaires. En témoigne son remix de Gole Yakh, un tube iranien des années 70 – qui devient viral en Iran.

Avec Blind, qui atteint 500k streams en quelques semaines, Tallisker fait une première percée pop qui crée beaucoup d’attente autour de son 1er album, Contrepoints (automne 2019), un projet fou élaboré et enregistré entre Paris, Téhéran et New York.

La Youle Compagnie sera en résidence à la Factorie du 7 au 18 octobre. 

20h – SCENE OUVERTE POETIQUE 

La scène est à vous pendant une demie-heure !

Venez lire ou dire vos mots, vos vers, votre prose ! Qu’il s’agisse de vos propres écrits ou de ceux d’un auteur que vous aimez, venez les partager !

marie huot

20h30 – RENCONTRE – LECTURE AVEC MARIE HUOT & ALBANE GELLE

Marie Huot est née au bord de la mer en 1965. Elle envisage l’écriture comme une mémoire. Elle pense que ses livres sont des boîtes pour les voix perdues, des refuges contre l’oubli.

Elle a édité une vingtaine de livres aux éditions du Temps qu’il fait,  du Bruits des autres, Encre & lumière, Cadran Ligné, Al Manar, Circa 1924 ainsi que dans de nombreuses revues et

anthologies. Elle lit ses poèmes lors de rencontres ici ou là. Elle a également travaillé avec des peintres pour des livres d’artistes.

Parmi ses publications : Récit librement inspirés de ma vie d’oiseau (éditions Le temps qu’il fait, 2009), Gît le coeur (éditions le Bruit des autres, 2012), Une histoire avec la bouche (éditions Al Manar, 2012), Mon enfant de sept lieues éditions (Circa 1924, 2012), Mots et osselets sur la table (éditions Jacques Brémond, 2014), Ma maison de Geronimo (éditions Al Manar, 2017), La Renouée (éditions courtes et longues, 2018).

Marie Huot sera en résidence à la Factorie du 7 au 18 octobre 2019. 

Albane Gellé

Albane Gellé est née en 1971, à Guérande (44). Elle habite aujourd’hui à Chênehutte. Elle vit de ses deux passions, l’écriture et le cheval. Côté écriture, elle se déplace un peu partout en France, pour des lectures, des rencontres, des formations, des festivals… Autant de manières d’accompagner ses livres et de partager la poésie des autres.

Elle a publié environ vingt-cinq livres, notamment aux éditions Le Dé Bleu, Jacques Brémond, Cheyne, La Dragonne, Le Seuil, Esperluète, l’Atelier contemporain, Les carnets du dessert de lune, La Rumeur Libre… Côté cheval, elle accueille des enfants pour des moments avec ses petits chevaux et organise des balades poétiques à cheval en forêt pour les plus grands.

Albane Gellé sera en résidence à la Factorie du 14 au 18 octobre 2019. 

Portes ouvertes et ouverture de saison de la Factorie, maison de poésie

À l’occasion de la rentrée et des Journées du Patrimoine, la Factorie, maison de poésie vous ouvre ses portes et vous propose une visite de ce lieu chargé d’histoire avant de présenter le lancement de la saison 2019 – 2020 avec un grand bal poétique accompagné de douceurs artistiques.

Programme

10h – 19h 

Portes ouvertes de la Factorie à l’occasion des Journées du Patrimoine

15h – 18h30 

Lancement de saison avec un Grand Bal poétique

Présentation de la saison 2019/2020

Concert Swing 276

Lectures de poèmes

Bal Tango / Salsa / Swing

Jérome Revel : le plus beau des sourires

Jérôme Revel, le responsable des actions artistiques de la Factorie Maison de poésie s’apprête à partir cet été à la rencontre d’enfants Népalais.

Depuis sa plus tendre enfance, Jérôme Revel, le responsable des actions artistiques de la Factorie Maison de poésie, rêve d’une vie différente de celles des autres. Il aspire à la liberté, une vie d’artiste, de bohême et à une profonde envie de donner du sens à sa vie. « J’ai toujours été fasciné par le cirque, les fêtes foraines, la vie de bohème, la vie d’artiste », explique l’enfant de la Dalle qui rêvait de pouvoir faire un jour comme ses idoles : semer du bonheur à ses contemporains.

Malheureusement, la vie le pousse très tôt à devoir endosser son costume d’adulte et de mettre de côté ses rêves de gosse. « J’ai dû très vite trouver un travail conventionnel. C’est en ce sens que j’ai postulé chez Pasteur ».

De l’amateur au professionnel

Malgré tout, l’envie de fouler les planches ne le quitte pas, bien au contraire. Il écume à l’époque les différents lieux culturels de la ville tels que le conservatoire, le théâtre des Chalands aujourd’hui devenu la Maison de la Jeunesse et des Associations et fait ses premières armes dans le monde du spectacle.

Les années passent et les représentations s’enchaînent et petit à petit Jérôme Revel se retrouve rappeler par ses rêves d’enfants. « Je jouais de plus en plus, si bien que je me suis retrouver à refuser certaines dates en raison de mon travail. » Une situation qui pousse Jérôme à devoir faire un choix de vie : celle de continuer son travail chez Pasteur ou de sauter dans le vide pour embrasser sa passion et ses rêves d’enfants.

Malgré l’incompréhension de ses proches, l’enfant de la ville quittera son poste chez Pasteur pour intégrer le Théâtre-École Le Samovar de Bagnolet (Paris) où il suit une formation professionnelle sur deux ans.

Combler un manque

crédit photo: Ludovic Ismael

En 2012, Jérôme Revel rejoint Patrick Verschueren à la Factorie Maison de poésie de Normandie, bien décidé à développer l’art clownesque, que ce soit dans les hôpitaux, les écoles ou par le biais d’ateliers, actions artistiques. En 2013, il devient responsable des actions artistiques à la Factorie. Il anime alors des ateliers de clown pour petits et grands et  mène de nombreuses actions artistiques auprès de publics fragilisés.

Une façon pour lui de répondre au croche-pied que la vie lui avait faite quelques années auparavant. « Jouer pour les enfants me permet de combler le manque d’enfance que je n’ai pas eu ».

Voyage au Népal

Suite au séisme qui se produisit au Népal en 2015, ce passionné de relations humaines décide de faire ses valises et d’emmener son Clown avec lui pour faire sourire les enfants népalais. « J’avais besoin de voyager, de me perdre pour mieux me retrouver », explique-t-il faisant part des grandes lignes de son périple. « J’ai joué dans des écoles, des orphelinats, des hôpitaux, des centres d’accueil et très vite la rumeur de la présence d’un clown à Katmandou s’est répandu aux oreilles des habitants. Je jouais tous les matins et après-midis ».

Jérôme Revel et Julie Piednoir partiront distribuer des sourires au Népal

Un voyage, un projet dont les souvenirs le poursuivent sans relâche depuis son retour. Aujourd’hui, Jérôme s’apprête à prendre une nouvelle fois la direction de Katmandou. Cette fois, il n’ira pas seul, il sera accompagné de son acolyte clown Julie Piednoir, d’une chargée de production ainsi que d’un caméraman.

« Cette fois, j’ai envie de ramener les sourires d’enfants népalais pour les enfants français à travers la réalisation d’un documentaire », conclu Jérôme qui ne regrette pas une seule seconde d’avoir abandonné la blouse industriel pour les chemises colorés. « Je m’éclate, je suis le plus heureux des hommes. Distribuer des sourires et en recevoir, c’est la plus belle des monnaies ! »

A noter qu’une collecte de fonds a été mis en place au lien suivant :

https://www.helloasso.com/associations/la-factorie/collectes/les-petites-mains?fbclid=IwAR0eGJrtSfljg-VbjJIK2-rVxcVlC8hnF4961WRgh2HwvcVtzoYy1w3cxUA

Les actus culture à Val-de-Reuil

Pour que vive la poésie !

Face à la crise sanitaire, la Factorie maison de poésie de Normandie a décidé de se réinventer pour continuer à ...
Lire La Suite…

La Médiathèque relance son drive !

Contrainte de fermer ses portes au public, la Médiathèque du Corbusier a remis en place son système de Drive. Tous ...
Lire La Suite…

Halloween s’invite à la médiathèque !

La médiathèque Le Corbusier propose à tous les enfants de plonger dans l’univers d’Halloween, mercredi 28 octobre 2020, à partir ...
Lire La Suite…

Les Clowns rolivalois font découvrir le Népal aux écoliers

L'équipe des Petites mains a démarré son tour des écoles ! Après avoir fait le tour du Népal l'an dernier, ...
Lire La Suite…

La musique au cœur des écoles !

Près de 300 enfants des écoles rolivaloises ont assisté à la représentation musicale « Où tu vas comme ça ? ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

Le théâtre de l'Arsenal

La culture

Pour une commune de 16 000 habitants, la vie culturelle de Val-de-Reuil est riche. La ville compte des équipements de ...
Lire La Suite…
Le cinéma Les Arcades à Val de Reuil

Programmes du cinéma

Le 22 Juin c'est la réouverture ! Retrouvez le programme de votre cinéma à compter du 22 Juin. Le cinéma ...
Lire La Suite…
Médiathèque Le Corbusier - Val de Reuil

La Médiathèque Le Corbusier

Les services publics sont maintenus. les écoles et centre de loisirs restent ouverts ; les services d’accueil aux administrés maintiennent ...
Lire La Suite…
Théâtre de l'Arsenal saison 2019-2020

Le Théâtre de l’Arsenal

L’Arsenal, est un théâtre. Un vrai. Un beau. Un tatoué. Il l’est en rouge et en noir. En verre, en ...
Lire La Suite…
L'école intercommunale de musique et de danse de Val de Reuil

Le conservatoire à rayonnement intercommunal musique & danse

Le Conservatoire ouvre ses portes pour les inscriptions de la saison 2020-2021 du 15 au 26 Juin et du 31 ...
Lire La Suite…
Promenade dans l'art contemporain à Val-de-Reuil

Val-de-Reuil, promenade dans l’art contemporain

Val-de-Reuil est aujourd’hui la quatrième ville de l’Eure et le premier pôle de développement économique du département. Chef-lieu de canton, ...
Lire La Suite…
Cin'été 33 films gratuits projetés à la tombée de la nuit

Cin’été : un festival à la belle étoile

Organisée par l’association Sous le soleil exactement, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, Cin’Eté propose à Val de Reuil ...
Lire La Suite…

Maison de la jeunesse et des associations

Infos pratiques Adresse : Place des Chalands - 27100 Val-de-Reuil Horaires : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 ...
Lire La Suite…

Spectacle – Les ateliers de la Factorie

La Factorie, maison de poésie célèbre sa fin de saison avec trois jours de spectacles dans lesquels l’ensemble des élèves se produiront tour à tour sur la scène de la Maison de la Jeunesse et des Associations (MJA).

 Le Programme

Vendredi 14 juin 2019

19h00 – Spectacle atelier théâtre amateurs

Samedi 15 juin 2019

16h00 – atelier éveil

16h30 – atelier clown enfant

17h30 – Alice et autres merveilles de Fabrice Melquiot (théâtre ados)

18h30 – L’Effrayante forêt juste devant nous de Cendre Chassane et Jérémie Fabre (théâtre ados)

20h00 – Souffle de Tiago Rodrigues (théâtre adulte)

21h00 – La réunification des deux Corées de Joel Pommerat (théâtre adulte)

Dimanche 16 juin 2019

20h00 – Souffle de Tiago Rodrigues (théâtre adulte)

21h00 – La réunification des deux Corées de Joel Pommerat (théâtre adulte)

Poesia : l’envolée poétique du 23 au 26 mai

La 3ème édition du festival Poésia revient sur le devant de la scène du 23 au 26 mai 2019.

« Il n’y a pas de grande et de petite poésie. C’est toujours la poésie qui gagne », énonce Patrick Verschueren, le directeur de la Factorie maison de poésie qui s’apprête, avec son équipe, à ouvrir les portes de la 3e édition de leur festival Poésia. Un évènement dont l’objectif est de décloisonner et de remettre au goût du jour cet art qui joue avec les mots de la langue de Molière. « Ce festival permet de rendre la poésie accessible à travers d’autres vecteurs tels que le cirque, la musique, la danse, le théâtre… »

Un début inopiné

Le directeur revient sur les origines fortuites de ce festival qui décline la poésie sous toutes ses coutures. « Au départ, nous avions organisé une soirée pour célébrer le 20ème anniversaire d’une maison d’édition Les carnets du dessert de lune », relate cet amoureux des mots et des vers. « Suite à cet évènement, l’envie nous est venue d’organiser un festival qui mettrait à la fois en lumière des éditeurs, des auteurs contemporains et la poésie dans toute sa diversité. C’est ainsi qu’est né Poésia. »

Commun, commune

Après « Demain » et « Révolutions », les deux premiers chapitres de cette aventure poétique, les organisateurs ont décidé de mettre l’accent, cette fois, sur la notion de rassemblement. « L’idée pour ce troisième volet est de trouver ce qui, dans une société individualiste, nous rassemble », poursuit Patrick Verschueren tout en soulignant la continuité avec les éditions précédentes. « Qu’est-ce-que la Révolution a inventé ? La commune ». C’est en ce sens que les spectacles, animations et expositions proposés valorisent la notion de partage et les points communs qui relient les uns avec les autres. Ainsi, les curieuses et les curieux, les néophytes ou non pourront profiter de ces temps poétiques qui, comme les éditions précédentes, seront parsemés dans différents lieux de la ville.

PROGRAMME 

Jeudi 23 mai :

° La Maison des Jeunes et des Associations (MJA), rue Grande

Les horaires :

 10h et 14h

EDANTÉPOÈMTAMIKOI

Petite forme poétique pour jeune public – A partir de 7 ans – Durée : 45 minutes – Tarif : 3 euros

°La Factorie – Ile du Roi

Tarif : Entrée libre pour l’ensemble de la soirée

 Les horaires :

18h30

Lancement du festival POESIA avec le vernissage de l’exposition « Carte Blanche », de Thomas Bertrand, Charlotte Quéré et Manuel Herreno.

19h30

Apéro-Poésie pour la sortie du recueil de poésie du collectif CHUT, créé durant l’atelier d’écriture mené par Anouk Journo-Durey à la Factorie.

20h30

QUEEN KA – Slam & Poésie

Artiste québécoise, Elkahna Talbi utilise le pseudonyme de Queen Ka sur les scènes de slam poésie et de spoken word.

Vendredi 24 mai :

° La Maison des Jeunes et des Associations (MJA), rue Grande

Les horaires :

14h

Sortie du livre « Langues »

« Voyage en Francophonie »

Tarif : entrée libre

20h30

6ème Nuit de la Poésie Urbaine – Slam

Avec les slameurs de Rouen, Caen et le Havre, les lycéens de l’atelier d’éloquence du lycée marc Bloch de Val de Reuil…

Tarif : entrée libre

Samedi 25 mai :

° La Factorie – Ile du Roi

Les horaires :

10h30 – 12h30

Ateliers participatifs – Jeux d’écritures collectifs

En petits groupes, vous participez aux expérimentations du collectif d’auteur Les Générales.

Tenue confortable conseillée.

15 personnes maximum. Réservation au 02 32 59 41 85 – Tarif : Entrée libre

15h à 18h

Expériences in situ

Seul ou à plusieurs, vous parcourez l’île du Roi à la rencontre du collectif Les Générales et de leurs propositions poétiques.

BATEAU-HAïKU : Promenade aquatique en tête à tête improvisée.

ROMAN-PHOTO : Ensemble, appareil photo en main, nous réinventons nos légendes communes pour en créer le roman-photo.

DE LA BOUCHE A L’OREILLE : Phrase après phrase, un texte passe… quel texte se crée finalement ?

ATELIER ENFANTS : A la rencontre de l’autre. A partir de 4 ans.

Tarif : Entrée Libre

À partir de 18h (Tarif : 10 euros)

19h

Apéro – Poésie

Remise des prix CoPo en présence des poètes lauréats, des bibliothécaires et des membres du CoPo.

20h

BARAKA, Cirque contemporain sous chapiteau

22h

GREEN BOX, chanson française

Poèmes de Victor Hugo chantés par Florent Vintringer (La Rue Kétanou)

23h

DJs Agnès Aokky et Phormazero

Poésie électronique

Dimanche 26 mai :

° La Factorie – Ile du Roi

Tarifs : Entrée libre sur l’ensemble des activités

Les horaires :

10h30 – 12H30

Atelier d’écriture avec le collectif Les Générales

12h30 – 14h30

Brunch poétique avec les éditions Christophe Chomant

Poètes de la région, édités chez Christophe Chomant

14h30

Ca va la vie ? De Caroline Loze

Spectacle tout public à partir de 7 ans

Attention : ce n’est pas un spectacle « jeune public ». Les enfants doivent être accompagnés de leurs parents.

Contact : 06 08 48 50 53 ou revedemoi.revedetoi@gmail.com

 16h

Balade poétique des Générales sur l’ensemble de l’île du Roi

Mustafa Azzouri : écriture de textes en arabe

18h

Scène ouverte organisé par le Collectif Éphéméride

Pendant tout l’après-midi

Un espace détente sera mis à disposition pour des « siestes poétiques »

Plus d’informations sur le site de la Factorie – Maison de la Poésie

Les actus culture à Val-de-Reuil

Pour que vive la poésie !

Face à la crise sanitaire, la Factorie maison de poésie de Normandie a décidé de se réinventer pour continuer à ...
Lire La Suite…

La Médiathèque relance son drive !

Contrainte de fermer ses portes au public, la Médiathèque du Corbusier a remis en place son système de Drive. Tous ...
Lire La Suite…

Halloween s’invite à la médiathèque !

La médiathèque Le Corbusier propose à tous les enfants de plonger dans l’univers d’Halloween, mercredi 28 octobre 2020, à partir ...
Lire La Suite…

Les Clowns rolivalois font découvrir le Népal aux écoliers

L'équipe des Petites mains a démarré son tour des écoles ! Après avoir fait le tour du Népal l'an dernier, ...
Lire La Suite…

La musique au cœur des écoles !

Près de 300 enfants des écoles rolivaloises ont assisté à la représentation musicale « Où tu vas comme ça ? ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

Le théâtre de l'Arsenal

La culture

Pour une commune de 16 000 habitants, la vie culturelle de Val-de-Reuil est riche. La ville compte des équipements de ...
Lire La Suite…
Le cinéma Les Arcades à Val de Reuil

Programmes du cinéma

Le 22 Juin c'est la réouverture ! Retrouvez le programme de votre cinéma à compter du 22 Juin. Le cinéma ...
Lire La Suite…
Médiathèque Le Corbusier - Val de Reuil

La Médiathèque Le Corbusier

Les services publics sont maintenus. les écoles et centre de loisirs restent ouverts ; les services d’accueil aux administrés maintiennent ...
Lire La Suite…
Théâtre de l'Arsenal saison 2019-2020

Le Théâtre de l’Arsenal

L’Arsenal, est un théâtre. Un vrai. Un beau. Un tatoué. Il l’est en rouge et en noir. En verre, en ...
Lire La Suite…
L'école intercommunale de musique et de danse de Val de Reuil

Le conservatoire à rayonnement intercommunal musique & danse

Le Conservatoire ouvre ses portes pour les inscriptions de la saison 2020-2021 du 15 au 26 Juin et du 31 ...
Lire La Suite…
Promenade dans l'art contemporain à Val-de-Reuil

Val-de-Reuil, promenade dans l’art contemporain

Val-de-Reuil est aujourd’hui la quatrième ville de l’Eure et le premier pôle de développement économique du département. Chef-lieu de canton, ...
Lire La Suite…
Cin'été 33 films gratuits projetés à la tombée de la nuit

Cin’été : un festival à la belle étoile

Organisée par l’association Sous le soleil exactement, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, Cin’Eté propose à Val de Reuil ...
Lire La Suite…

Maison de la jeunesse et des associations

Infos pratiques Adresse : Place des Chalands - 27100 Val-de-Reuil Horaires : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 ...
Lire La Suite…

Détente – Soirée Afterwork

Une envie de se changer les idées, dès la fin de journée de travail, entre collègues, seul ou en duo ? La Factorie, maison de Poésie vous ouvre ses portes à l’occasion des soirées Afterwork.

Malheureusement pas d’Afterschool ce soir là !!!

Pour cette dernière occasion de se voir avant la fin de notre saison, et avant l’arrivée de l’été, une scène musicale à tendance électro, techno, vous sera proposée. Le collectif Rétropolis et un Dj Guest du célèbre label Crépite Collectif “Lucid” vous feront profiter de storytelling musicales !

Plus d’informations au 02 32 59 41 85 ou par E-mail : contact@factorie.fr

 

 

The place to be !

Les beaux jours sont là, les soirées Afterwork de la Factorie reprennent du service accompagnées cette année par son petit frère : L’Afterschool !

Les Rolivalois le connaissent bien. L’an dernier, l’Afterwork du jeudi soir de la Factorie a remporté un vif succès. Il reprend du service cette année à partir du jeudi 18 avril prochain et ce jusqu’au début de l’été. 5 jeudis printaniers pour profiter de la belle saison sur l’Ile du Roi, entre amis ou en famille.

Détente, culture, convivialité

De nombreux artistes à découvrir« Tout comme l’année passée, les Afterwork ont été imaginé pour permettre à toutes et à chacun de profiter d’un temps de partage, de convivialité et de détente », explique Jérôme Revel, le responsable des actions artistique de la Factorie et à l’initiative de ces temps bucoliques. Il évoque l’implication du Collectif Éphéméride dans l’organisation de ces soirées. « Cette année, le collectif Éphéméride nous a rejoint dans l’organisation de ces temps de détente. Chaque jeudi, le Collectif Ephéméride invite de nouveaux artistes à animer la soirée ».

Des soirées surprenantes

Des soirées surprenantesEn ce sens, les visiteurs pourront assister à des sorties de résidence théâtrale, des concerts aux teintes musicales variés ou encore d’autres surprises comme la venue de l’école de clown professionnel Le Samovar ou encore la mise en place de scènes ouvertes. En somme, des soirées différentes, surprenantes, qui seront toutes animées par la même envie de partage et de bonne humeur ! De quoi nous faire vivre de beaux moments printaniers.

Le petit nouveau : l’Afterschool cool

Les soirées afterwork

Si les Afterworks artistiques ont déjà su se forger une réputation l’année dernière, la Factorie et le Collectif Ephéméride proposent aujourd’hui le même concept adapté aux enfants : L’Afterschool. « Dès la sortie de l’école, les enfants, accompagnés d’un ou de leurs parents, peuvent venir pour partager un moment de détente et de loisirs », explique Jérôme Revel.

Des ateliers créatifs

Ainsi, les enfants pourront également à l’image de leurs ainés se retrouver entre amis et se détendre après une dure journée d’école. « Chaque jeudi, des ateliers de création seront animés par Sonia Beury, accompagnatrice parentale et scolaire », précise l’instigateur de ces soirées bucoliques. « Elle leur proposera des découvertes et des créations d’activités autour des éléments. Un bar à sirop sera à disposition des enfants », conclut-il promettant également d’autres surprises à venir.

Infos pratiques :

  • L’AFTERSCHOOL, de 16h30 à 18h

A partir de 5 ans. Les enfants doivent venir accompagnés.

Gratuit. Places à l’atelier limitées à 15 personnes. Réservations au 02 32 59 41 85

  • L’AFTERWORK, de 18h à 22h

Prochain rendez-vous :

Jeudi 18 Avril, Jeudi 2 Mai, Jeudi 16 Mai, Jeudi 6 Juin, Jeudi 20 Juin de 16h30 à 22h

La Factorie – Ile du Roi, Léry / Val de Reuil

Les actus culture à Val-de-Reuil

Pour que vive la poésie !

Face à la crise sanitaire, la Factorie maison de poésie de Normandie a décidé de se réinventer pour continuer à ...
Lire La Suite…

La Médiathèque relance son drive !

Contrainte de fermer ses portes au public, la Médiathèque du Corbusier a remis en place son système de Drive. Tous ...
Lire La Suite…

Halloween s’invite à la médiathèque !

La médiathèque Le Corbusier propose à tous les enfants de plonger dans l’univers d’Halloween, mercredi 28 octobre 2020, à partir ...
Lire La Suite…

Les Clowns rolivalois font découvrir le Népal aux écoliers

L'équipe des Petites mains a démarré son tour des écoles ! Après avoir fait le tour du Népal l'an dernier, ...
Lire La Suite…

La musique au cœur des écoles !

Près de 300 enfants des écoles rolivaloises ont assisté à la représentation musicale « Où tu vas comme ça ? ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

Le théâtre de l'Arsenal

La culture

Pour une commune de 16 000 habitants, la vie culturelle de Val-de-Reuil est riche. La ville compte des équipements de ...
Lire La Suite…
Le cinéma Les Arcades à Val de Reuil

Programmes du cinéma

Le 22 Juin c'est la réouverture ! Retrouvez le programme de votre cinéma à compter du 22 Juin. Le cinéma ...
Lire La Suite…
Médiathèque Le Corbusier - Val de Reuil

La Médiathèque Le Corbusier

Les services publics sont maintenus. les écoles et centre de loisirs restent ouverts ; les services d’accueil aux administrés maintiennent ...
Lire La Suite…
Théâtre de l'Arsenal saison 2019-2020

Le Théâtre de l’Arsenal

L’Arsenal, est un théâtre. Un vrai. Un beau. Un tatoué. Il l’est en rouge et en noir. En verre, en ...
Lire La Suite…
L'école intercommunale de musique et de danse de Val de Reuil

Le conservatoire à rayonnement intercommunal musique & danse

Le Conservatoire ouvre ses portes pour les inscriptions de la saison 2020-2021 du 15 au 26 Juin et du 31 ...
Lire La Suite…
Promenade dans l'art contemporain à Val-de-Reuil

Val-de-Reuil, promenade dans l’art contemporain

Val-de-Reuil est aujourd’hui la quatrième ville de l’Eure et le premier pôle de développement économique du département. Chef-lieu de canton, ...
Lire La Suite…
Cin'été 33 films gratuits projetés à la tombée de la nuit

Cin’été : un festival à la belle étoile

Organisée par l’association Sous le soleil exactement, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, Cin’Eté propose à Val de Reuil ...
Lire La Suite…

Maison de la jeunesse et des associations

Infos pratiques Adresse : Place des Chalands - 27100 Val-de-Reuil Horaires : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 ...
Lire La Suite…

3ème édition Festival Poésia

Le festival Poésia revient sur le devant de la scène du 23 au 26 mai 2019.

PROGRAMME 

Jeudi 23 mai :

La Maison des Jeunes et des Associations (MJA), rue Grande

Les horaires :

10h et 14h

EDANTÉPOÈMTAMIKOI

Tarif : 3 euros

Petite forme poétique pour jeune public – A partir de 7 ans

Durée : 45 minutes

 

La Factorie – Ile du Roi

Tarif : Entrée libre pour l’ensemble de la soirée

 Les horaires :

18h30

Lancement du festival POESIA avec le vernissage de l’exposition « Carte Blanche », de Thomas Bertrand, Charlotte Quéré et Manuel Herreno.

19h30

Apéro-Poésie pour la sortie du recueil de poésie du collectif CHUT, créé durant l’atelier d’écriture mené par Anouk Journo-Durey à la Factorie.

20h30

QUEEN KA – Slam & Poésie

Artiste québécoise, Elkahna Talbi utilise le pseudonyme de Queen Ka sur les scènes de slam poésie et de spoken word.

 

Vendredi 24 mai :

La Maison des Jeunes et des Associations (MJA), rue Grande

Les horaires :

14h

Tarif : entrée libre

Sortie du livre « Langues »

« Voyage en Francophonie »

20h30

Tarif : entrée libre

6ème Nuit de la Poésie Urbaine – Slam

Avec les slameurs de Rouen, Caen et le Havre, les lycéens de l’atelier d’éloquence du lycée marc Bloch de Val de Reuil…

 

Samedi 25 mai :

La Factorie – Ile du Roi

Les horaires :

10h30 – 12h30

Ateliers participatifs – Jeux d’écritures collectifs

Tarif : Entrée libre

En petits groupes, vous participez aux expérimentations du collectif d’auteur Les Générales.

Tenue confortable conseillée.

15 personnes maximum. Réservation au 02 32 59 41 85

 15h à 18h

Expériences in situ

Tarif : Entrée Libre

Seul ou à plusieurs, vous parcourez l’île du Roi à la rencontre du collectif Les Générales et de leurs propositions poétiques.

BATEAU-HAïKU : Promenade aquatique en tête à tête improvisée.

ROMAN-PHOTO : Ensemble, appareil photo en main, nous réinventons nos légendes communes pour en créer le roman-photo.

DE LA BOUCHE A L’OREILLE : Phrase après phrase, un texte passe… quel texte se crée finalement ?

ATELIER ENFANTS : A la rencontre de l’autre. A partir de 4 ans.

À partir de 18h

Tarif : 10 euros

 19h

Apéro – Poésie

Remise des prix CoPo en présence des poètes lauréats, des bibliothécaires et des membres du CoPo.

20h

BARAKA, Cirque contemporain sous chapiteau

 22h

GREEN BOX, chanson française

Poèmes de Victor Hugo chantés par Florent Vintringer (La Rue Kétanou)

23h

DJs Agnès Aokky et Phormazero

Poésie électronique

 

Dimanche 26 mai :

La Factorie – Ile du Roi

Tarifs : Entrée libre sur l’ensemble des activités

Les horaires :

10h30 – 12H30

Atelier d’écriture avec le collectif Les Générales

12h30 – 14h30

Brunch poétique avec les éditions Christophe Chomant

Poètes de la région, édités chez Christophe Chomant

14h30

Ca va la vie ? De Caroline Loze

Spectacle tout public à partir de 7 ans

Attention : ce n’est pas un spectacle « jeune public ». Les enfants doivent être accompagnés de leurs parents.

Contact : 06 08 48 50 53 ou revedemoi.revedetoi@gmail.com

 16h

Balade poétique des Générales sur l’ensemble de l’île du Roi

Mustafa Azzouri : écriture de textes en arabe

 18h

Scène ouverte organisé par le Collectif Éphéméride

 

Pendant tout l’après-midi

Un espace détente sera mis à disposition pour des « siestes poétiques »

Le Ptit bal Éphémère

L’association Artdanse invite les amoureux de la danse à les rejoindre pour Le p’tit bal éphémère. Leçons de danse suivies d’un bal.

Factorie – Soirée Carte Blanche aux collectifs La Parole Au Centre (PAC) et du K

La Factorie met ses lieux à disposition pour une soirée Carte Blanche.

Si on sait exactement ce que l’on va faire, à quoi bon le faire ? Non bon je crois qu’on a aucune idée de ce que l’on va faire.

Si ce n’est tenter de déployer ce désir de dialogue entre deux metteur.e.s en scène et auteur.e.s d’à peine trente ans, de deux compagnies émergées sur le terrain normand, qui ne font pas du tout la même chose mais dont les lignes de tension et les ébranlement se rejoignent.

Détente – Les soirées Afterwork et Afterschool de la Factorie

Une envie de se changer les idées, dès la fin de journée de travail, entre collègues, seul ou en duo ? La Factorie, maison de Poésie vous ouvre ses portes à l’occasion des soirées Afterwork Afterschool.

– de 16h30 à 18h. Afterschool cool.

Réservé aux enfants accompagnés d’un ou des parents. Ateliers de création avec Sonia Beury, accompagnatrice parentale et scolaire, qui proposera des découvertes, création d’activités autour des éléments (à partir de 5 ans, atelier gratuit sur réservation au 0232594185, nbr de places limitées à 15 max) Un bar à sirop sera à disposition pour les enfants. Et d’autres surprises mais chut…

– de 18h à 22h. Afterwork.

Au programme, une sortie de résidence de la Cie Lalit Production d’Olga Mathey, avec “La Cabane murmure” et “The Others” groupe de musique normand aux sonorités blues rock. Sans oublier le bar à bruschettas, la célèbre bière bio normande des Deux Amants. Et une grande dose de bonne humeur !

Plus d’informations au 02 32 59 41 85 ou par E-mail : contact@factorie.fr

Conseil du 27 Février 2019

Ordre du jour

Télécharger l’ordre du jour du Conseil

Retransmission en différé du Conseil Municipal

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

“Les Effusions” 3ème édition : c’est ce week-end !

Samedi 1er et dimanche 2 septembre plus de 20 évènements artistiques vous attendent sur l’Ile du Roi !
Depuis 3 ans de jeunes artistes , «Les Bourlingueurs», se retrouvent sur la bucolique Ile du Roi pour y créer un des plus attendus rendez-vous créatifs de la rentrée !

Hébergés par la compagnie Beau-Geste et La Factorie, depuis le début du mois d’août, 80 jeunes professionnels (architectes, comédiens, chercheurs, cuisiniers, danseurs, plasticiens, dramaturges, musiciens, scénographes, techniciens, cinéastes) travaillent en effet à construire un lieu onirique, de partage et d’échange, dans lequel le public est invité à déambuler pendant deux jours à l’issue de ces trois semaines de résidence.

«Les Bourlingueurs», comme ils se définissent eux-mêmes, «ce n’est pas un collectif homogène dominé par une seule esthétique mais au contraire une profusion d’équipes et de recherches singulières, un îlot ouvert à la jeune création qui accueille la naissance des aventures les plus variées»… les plus variées qui soient puisque ce ne sont pas moins de 9 pièces de théâtre, 2 spectacles de danse, 3 concerts, 2 expositions de peinture, 3 projections cinématographiques  et UN banquet extraordinaire, le samedi soir avec le public et les artistes, le tout dans une scénographie dé-coiffante qui sont programmées !

Un timing surprise

Volontairement tenu secret, le timing des spectacles ne sera dévoilé  qu’à l’ouverture de la billetterie, sur place,  le samedi 1er à 13h00.
Ce que l’on sait : le premier spectacle commencera samedi à 14h15, le service pour le banquet, artistes et public confondus, se fera  de 19h à 21h ; le dernier spectacle aura lieu vers 23h/minuit pour se poursuivre dans la nuit avec les concerts.
Le dimanche les spectacles auront lieu de 11h à 20h

Les Effusions 2018, le programme
Les Effusions 2018, le programme

Pour participer à cet évènement hors du temps

Réserver sur Internet (30€) :

https://www.helloasso.com/associations/collectif-les-bourlingueurs/evenements/les-effusions-3e-edition

Tarif préférentiel pour les habitants de l’Eure 10 €

Si vous habitez l’Eure (et uniquement) le tarif sera de 10€ en vous présentant à la billetterie sur place le samedi 1er à partir de 13h00 avec un justificatif de domicile.

Le clip du Festival

 

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Festival Poesia : Alain Badiou ou les « 4 Mai 68 »

Quelle belle entrée en matière pour la deuxième édition du Festival Poésia ! Sur le thème des R (évolutions) La Factorie a démarré son Festival sur les chapeaux de roue mercredi 23 mai avec un clin d’œil à Mai 68. La conférence d’Alain Badiou, sur « Les 4  Mai 68 », émaillée de lectures de documents de l’époque, devant une nombreuse assemblée à la Maison de la Jeunesse et des Associations (MJA) s’est en effet terminée en standing ovation !
En seconde partie de soirée, le public est entré dans l’univers libertaire des hippies avec les élèves du conservatoire de Rouen et a partagé la poésie de cette révolutionnaire maison d’édition  MaelstrÖm, fil rouge du Festival. Immersion.

Conférence Alain Badiou
Patrick Verschueren, responsable artistique de La Factorie, présente le philosophe Alain Badiou

Pour Alain Badiou, philosophe, romancier et dramaturge français d’inspiration marxiste, Mai 68 n’est pas une révolte homogène qui a secoué le pays un mois durant, laissant ses empreintes sur la société. Il distingue  en effet « 3 Mai 68 » hétérogènes qui génèrent un « 4ème Mai 68 » qui couvrira une dizaine d’années :

Révolte de la jeunesse étudiante

La révolte  de la jeunesse étudiante tout d’abord, la plus spectaculaire, la plus connue, celle dont il reste le plus d’images. Elle est en fait un soulèvement mondial des étudiants en Chine, au Mexique, aux USA… Paradoxalement en France elle concerne peu de jeunes, les étudiants dans les années 60 n’étaient que 10 à 15 % à passer leur Bac et étaient séparés de la masse populaire. Cette révolte estudiantine a pour elle la force de l’idéologie, l’acceptation de la violence comme moyen et donne la couleur de Mai 68.

Alain Badiou se souvient « d’une vision massive, que je ne peux oublier… étonnante. »

La grève Générale

Le 2ème Mai 68 est la plus grande grève générale à ce jour de l’histoire de France. Elle se structure autour des grandes usines d’Ile de France et de Normandie et est gérée plus classiquement par les syndicats. Déclenchée par des éléments extérieurs des organisations syndicales, ces dernières s’y sont ralliées. Les jeunes ouvriers,   adeptes des « grèves sauvages » dès 1967, ont anticipé les mouvements de la jeunesse instruite en pratiquant la radicalité, la séquestration de la hiérarchie, l’usage systématique de l’occupation des usines  couvertes de drapeaux rouges. Alain Badiou se souvient « d’une vision massive, que je ne peux oublier… étonnante. »
Si les ouvriers acceptent aussi la violence, la longue durée (plus de 6 mois) et l’inquiétude de « l’après mouvement », le questionnement « qu’est-ce qu’on va devenir », le pessimisme dans le devenir mouvement même « après la grève quelle suite va-t-on donner à l’action ?» diffèrent totalement de la spontanéité étudiante.

Le Mai libertaire

Le 3ème Mai 68 est ce qu’Alain Badiou nomme le « Mai Libertaire », qui porte sur la question de la transformation des mœurs, de la liberté des droits et de la parole publique, sur l’émancipation et le droit des femmes et des homosexuels. Elle est esthétique et idéologique, quelque fois anarchiste, snob et festive. C’est elle qui a laissé le plus de traces dans la société car ses revendications étaient générales et non pour un groupe donné (étudiants, ouvriers…). Elle a influé sur l’état général des mœurs, dans les rapports entre hommes et femmes et a abouti à des réformes effectives contrairement aux deux autres, même s’il faut attendre le milieu des années 70 pour cela (loi sur l’avortement notamment).

Alain Badiou
Alain Badiou

Le registre historique et symbolique de ces 3 Mai 68 diffèrent, comme 3 fils différents, avec quelque fois des affrontements internes,  qui se croisent à un moment donné de l’histoire, dans un besoin de renouveau, dans le NON au gouvernement : pour les étudiants la temporalité est courte, concerne la consommation,l’éducation et le lieu symbolique en est la Sorbonne ; pour les ouvriers la temporalité est longue, la perspective incertaine du mouvement même inquiète et le symbole en est l’usine Renault de Boulogne Billancourt ; la 3ème est intellectuelle, anarchiste et libertaire, sur une temporalité encore plus longue et sur des thématique générales, son symbole en est le théâtre de l’Odéon qui fut la principale tribune du “tout est possible”, l’espace  expérimental de la prise de la parole.

Ces différences font que l’on parle de « Mai 68 », cette intersection temporelle des luttes et questionnements sans lieu unique symbolique. Mai 68 est une date et non un contenu symbolique comme peut l’être par exemple la prise de la Bastille qui symbolise toute la Révolution Française dans l’inconscient collectif.

Alain Badiou
Alain Badiou

« Il y a un mystère Mai 68 »

Si nombre d’historiens et philosophes s’accordent sur ces 3 Mai 68, Alain Badiou parle d’un 4ème Mai 68. Moins lisible, moins clair, qui s’est développé dans le temps. Ce mystérieux 4ème Mai 68 qu’il faudrait nommer « la décennie 68 » est une suite à la révolte qui entérine la fin de la vieille conception de faire de la politique et qui propose la recherche, le foisonnement d’expériences sur cette thématique.

La conscience que l’émancipation peut devenir une réalité sociale

Ce 4ème Mai 68 diffère des 3 autres dans son questionnement « Qu’est-ce que la politique ? », et    la possibilité que l’émancipation d’un agent (peuple, prolétaires…) devienne réalité sociale ; c’est la rupture avec les partis, les syndicats… et de leur nécessité. En mai 68 les drapeaux rouges couvraient les usines, étaient aux fenêtres, et même fin mai de celles des bourgeois. Ce drapeau était un langage commun mais en était aussi paradoxalement aussi la fin,  comme quelque chose  en train de mourir (mise en cause massive des organisations de la gauche, de la hiérarchie du travail et, même s’il en reste peu de traces, de la démocratie représentative). Le mot d’ordre final en a été : « Elections, piège à cons ». Un mois plus tard, des élections est sortie la chambre la plus réactionnaire du parlement.

Une décennie de recherches sur la politique

Pendant une décennie, qu’Alain Badiou nomme « les 10 années rouges », la  recherche intellectuelle d’une autre pratique de la politique a été intense, relayant l’idée que la vraie nouveauté de Mai 68 a été de dire que « l’impossible bouleversement des places est possible », avec la conviction que ce mouvement a été une grande chose mais un échec et qu’à partir de là une nouvelle conception de la politique devait être créée. Avec l’élection de François Mitterrand s’achève cette période. La gauche revient à sa place mais est toujours sur la brèche. Les catégories ont changé, les partis, les organisations syndicales sont en difficultés mais c’est le même schéma : le maintien et la persistance d’un monde soumis au profit et à l’intérêt privé.

Pour Alain Badiou 50 ans après mai 68 “il est temps de faire le bilan de la gauche du XXème siècle, son propre bilan, pas seulement de celui de l’adversaire capitaliste et de citer St Just qui, en 1793-1794 pose la question capitale : “Que veulent ceux qui ne veulent ni la vertu ni la terreur : ils veulent la gauche !”  et Alain Badiou de conclure “la vertu actuelle est d’avoir le courage de dire que la victoire de l’adversaire n’est pas définitive !”

Retrouvez les photos de la conférence et du Cabaret Hippie dans notre galerie photos

Concert hippie
Cabaret Hippie par les élèves du conservatoire de Rouen, sous la direction de Patrick Verschueren.

Poesia en (R)évolutions

Le festival Poesia prend ses quartiers rolivalois dès demain 23 mai jusqu’à dimanche. Cinq jours consacrés à la poésie dans tous ses états et un formidable clin d’oeil à mai 68.

Quand actualité et poésie se rencontrent, l’alliance des saveurs produit un mélange à la fois étonnant et détonant ! A la Maison de la Poésie (sur l’île du Roi), on aime les défis…

Pour la 2e édition de Poesia, festival de poésie qui pose ses valises à Val-de-Reuil du 23 au 27 mai, Patrick Verschueren et ses équipes ont donc opté pour un clin d’œil à Mai 68, dont on fête le 50e anniversaire ce mois-ci.

« Voilà pourquoi nous avons décidé de décliner le thème (R)évolutions qui peut prendre de multiples déclinaisons poétiques », indique Patrick Verschueren, tout en levant sur le voile sur une programmation éclectique. « Nous allons proposer des rendez-vous très différents, dans des lieux très différents pour des publics très différents ». Un concept qui avait séduit plus de 1500 spectateurs en 2017.

LE PROGRAMME

Mercredi 23 mai :

Conférence sur Mai 68 par Alain Badiou à 19h00 à la MJA : 

Conférence d'Alain Badiou mercredi 23 mai à 19h00
Conférence d’Alain Badiou mercredi 23 mai à 19h00

Mai 68 a d’abord été un soulèvement, une révolte, de la jeunesse étudiante et lycéenne. C’est l’aspect le plus spectaculaire, le plus connu, c’est celui qui a laissé des images fortes, que nous revisitons ces derniers temps.

Un deuxième Mai 68, tout différent, est la plus grande grève générale de toute l’histoire française.

Un troisième Mai 68 concerne la question de la transformation des mœurs, des nouveaux rapports amoureux, de la liberté individuelle.

Trois composantes, trois lieux, trois types de symbolique et donc de discours, donc, cinquante ans après, trois bilans différents. Quand on parle aujourd’hui de Mai 68, de quoi parle-t-on ? De l’ensemble, ou d’une des trois composantes qu’on isole ? Au fil de sa conférence, Alain Badiou convoquera quatre textes historiques qui seront lus par Nicolas Pignon.

– Cabaret hippie à 20h30 avec la classe théâtre du conservatoire de région – MJA (5 €)

Ils ont 20 ans. Ils sont 14. Garçons et filles. 14 pour réveiller les mots d’une révolution qui réunit la jeunesse du monde entier. 14 pour prôner la désobéissance. La fin d’un monde sans imagination. Dénoncer la société du spectacle. La marchandisation de tous les échanges. Sans scène. Sans séparation avec le public.  Une soirée où s’exprime pèle mêle imaginaire poétique, pensées éparses et utopies d’une génération qui cherche à remettre l’humain au centre.

Avec les élèves de la COP du conservatoire de Région de Rouen, sur des textes de Raoul Vaneigem, Guy Debord, Emmanuelle K, Charles Bukowski, Allen Ginsberg, des chansons de Bob Dylan, Cat Stevens, Donovan, Joan Baez …

Jeudi 24 mai

  • Apéro-poésie avec Tom Buron (jeune poète édité aux éditions MaelstrÖm) à 19h à la Factorie. Le poète propose des lectures de son dernier recueil « Nostaljukebox ». ce dernier fonctionne comme un morceau de jazz, résonne comme un appel au sacré. Il rassemble une vingtaine de poèmes de la taille d’un feuillet chacun qui s’articule autour d’un chant central, oscillant entre la bourlingue des bas-fonds urbains et la quête spirituelle, tout en jouant sur les rythmes et les sonorités comme un saxophoniste en pleine fulgurance.
  • Spectacle (théâtre et musique) créole « Vavangaz Ti Katorz » à 20h30 à la Factorie (10 €). « Ti Katorz », c’est comme ça qu’on appelait cette femme très populaire de La Réunion qui vécut dans les rues de la capitale. Marginale ? Elle déambulait, injuriait, trimbalait d’étranges sacs… Au rythme d’une contrebasse, de percussions traditionnelles et autres objets sonores, à travers des paroles et des chants créoles, nous vous dévoilons la douce et furieuse folie d’une vie égarée.  Une divagation poétique, musicale et théâtrale sur le thème de l’errance, du « vavangaz ».
  • Je n’ai aucun remords, quand j’en aurai je vous préviendrai à 22h à la Factorie. Nous voilà à la poursuite d’Albertine Sarrazin dans son incroyable échappée de prison. C’est un récit haletant révolté, entrecoupé de fulgurances poétiques que nous livre avec force Adeline Maisonneuve accompagnée par la guitare électrique de Patrick Verschueren.

Vendredi 25 mai

  • 5e Nuit de la poésie urbaine à 21h00 – MJA – Entrée au chapeau. Cette grande scène ouverte slam et poésie réunit le temps d’une soirée illimitée (jusqu’à ce que la parole s’épuise !) des slameuses de toute la région ainsi que des poètes des éditions MaelstrÖm comme Joy et une spoken wordeuse de notre future compagnie associée, Louise Emö.

    En plus de cela, il faut compter sur la présence d’un groupe de lycéens qui a travaillé avec cette dernière ainsi que sur la projection d’images conçues par Michel Grazda.

    Des rappeurs du VDR se joignent à l’aventure.

    Si le démon des mots vous démange, rejoignez-nous ! Venez lire, dire, déclamer, rapper, poésiquer, improviser, crier, susurrer, bref, venez vous exprimer. La règle est simple : un texte dit = un verre offert.

Samedi 26 mai (10 € la soirée)

 – Apéro-Poésie à 19h à la Factorie. Laurence Vielle est comédienne, poétesse, diseuse, glaneuse de mots, les siens, ceux des autres, tambours du monde qui font battre son cœur et danser sa langue. Vincent Granger et Laurence Vielle mêlent musiques et voix depuis quinze ans. La poésie avec eux est une transe joyeuse, un débordement de langage, un tour- noiement verbal à danser avec vous.

  • Spectacle Babiole à 20h30. Voilà les 6 joyeux lurons hauts-normands qui débarquent. Ils posent leurs valises et déballent leurs marchandises de mots et d’images. Piquez une tête dans l’univers bric-à- brac de BABIOLE ! De la véritable histoire du Capitaine Haddock aux Drôles d’oiseaux en passant par les OGM, vous trouverez forcément un truc à troquer.

  • La Nébuleuse d’Hima à 22h. Véritable collectif musical et visuel, La Nébuleuse d’Hima mélange les genres et les arts d’une vingtaine d’artistes, collaborant pour donner vie à des œuvres musicales, visuelles et graphiques, toutes inspirées de poèmes écrits au sein du collectif. L’interprétation des mots…
  • DJ set de la Nébuleuse d’Hima à partir de 23h30 puis Happening Night. Après la nébuleuse, pas question de se quitter encore. Une foule de propositions vous attendent encore, depuis l’exposition de tapisseries érotiques jusqu’aux images projetées en pleine nature et autres magiques apparitions. Et puis, pour ne pas finir encore, le DJ de la Nébuleuse d’Hima vous fera danser jusqu’au bout de la nuit. Avec Olga Mathey, performeuse plasticienne, Michel Grazda, vidéaste et Adeline Maisonneuve comédienne et performeuse. Sans oublier la fabuleuse exposition photographique d’Olivier Bonnet sur les murs de la Factorie.

Dimanche 27 mai     

  • 13h – Brunch poétique avec les éditions MaelstrÖm à la Factorie. Superbe occasion pour découvrir cette maison d’édition belge, ce brunch poétique sera aussi l’occasion de partager un passionnant moment avec des poètes. En présence de Tom Buron, Gioia Kayaga, Dominique Massot, Laurence Vielle et, bien sûr, David Giannoni, avec l’aide de Wallonie-Bruxelles International.

    14h30 – Music Hall – Spectacle jeune public. Pendant une heure, David Dumortier emmène les enfants dans la magie de ses mots.

    15h30 – Angie’s Duo. Angie et Romuald Boutelier du groupe The Angies, forment un duo musical sensuel et raffiné. Leur répertoire est large, variant des compositions soul/reggae/hip hop du groupe The Angies, aux standards jazz ou encore musiques actuelles qui émoustillent ou vous font danser. Cette fois-ci, ils reprendront certains morceaux aux tonalités Peace and Love des années 60/70.

Angie's Duo
Angie’s Duo
  • 14h30 – 17h – Sieste poétique, factrice de poèmes, expression révolutionnaire et autres réjouissances. Que vous optiez pour une sieste, que vous vous décidiez à écrire un poème (que la factrice ira immédiatement porter ou dire à la personne de votre choix) ou que vous vous mettiez à la peinture de quelques slogans sur de grands panneaux disposés en plein air (avec des pinceaux, ou même avec les mains et les pieds…), l’après-midi sera une réjouissante occasion pour vous abreuver de poésie avec énergie ou en tout abandon.

    16h – 17h – Parcours poétique sur l’Île du Roi. Autre occasion de découvrir les poètes par les éditions MaelstrÖm : un  parcours poétique qui trace une ligne droite sur toute l’île du Roi et emprunte des voies détournées pour le retour. Quelques surpises viendront s’ajouter à la praoles des poètes : Duo de chanteuses, slogans révolutionnaires sortant peu à peu du sol, poèmes a iches de l’école Estienne … En partenariat acec les éditions MaelstrÖm et le Conservatoire Intercommunal de musique de Val-de-Reuil-Léry-Poses

    *Contact : 02 32 59 41 85 / détail du programme sur www.lafactorie.fr

Les Afterworks de La Factorie ou l’Art du partage et de la décompression

Jeudi 19 avril La Factorie, Maison de Poésie Normandie, lançait ses Afterworks Artistiques, une initiative bienvenue pour se changer les idées dès la fin de la journée, entre collègues, seul ou en duo. Une nouveauté à Val-de-Reuil. Immersion.

Afterwork artistique à La Factorie
Afterwork artistique à La Factorie

17H – Il fait chaud. Le soleil exhume les essences florales de printemps. Des touches de couleurs agrémentent le cadre bucolique de l’Ile du Roy : parasols, canapés adossés aux murs blancs à la chaux de l’ancienne usine de pâte à papier désormais lieu de culture ;   tables et chaises auréolées en terrasse d’oliviers et de palmiers investies par les premiers convives…différentes générations, différents  quartiers, différentes couleurs. Musiques de fond : Mathieu l’expert-nouvelle recrue, le cuisinier-torréfacteur-pâtissier, martèle sur sa planche une salsa de légumes pour ses  bruschettas et tapas,   instrumentalise sa batterie de cuisine  de délices en desserts tandis qu’un saxo puissant joue l’heure de la diversion.

Afterwork

17h30  –  La terrasse est pleine.  Pour quelques dizaines de minutes ou plusieurs heures, les curieux ou habitués de l’Ile du Roi  vont et viennent, s’installent, discutent, partagent.  Toute l’équipe de la Factorie est là et fait la promotion du prochain Festival Poésia.  Accueil, chaleur humaine, ambiance conviviale.

Afterwork

19h30- Mathieu a fait des miracles à des prix plus qu’abordables et la bière Bio de la brasserie des 2 Amants  fait bonne réputation  au développement durable. Décompression. Un jazz langoureux invite à la paresse. Le soleil décroit et l’ombre des charmilles câline les tissus légers et invite aux murmures égrenés d’éclats de rires.

Bruschettas
Bruschettas

22h- Calme et satisfaction. Au lointain bruit de chaises que l’on déplace dans l’espoir d’un afterwork artistique aussi réussi la prochaine fois.  Dans l’espoir d’avoir encore plus de monde, plus de Rolivalois qui découvrent ce lieu et cette belle initiative qui perdurera au moins jusqu’au mois de juin…et en cas de pluie, La Factorie a fait le nécessaire : tout est prévu en intérieur avec musique, et si envie, jeux de société et livres à disposition.

Infos pratiques :

Prochains Afterworks : jeudis 26 avril, 10 et 17 mai ; 07 et 14 juin

La Factorie, Maison de Poésie
Ile du Roi
02 32 59 41 85
https://factorie.fr/

Festival “Moulin à Paroles” : du jeudi 26 au dimanche 29 mai, une édition “So British”!

Venez à la rencontre des artistes du festival et des associations locales qui vous feront découvrir les écritures théâtrales contemporaine d’Angleterre, d’Irlande et d’Ecosse dans des endroits insolites ! De nombreux évènements vous attendent !

Festival Moulin à Paroles
Festival Moulin à Paroles

Jeudi 26 : « Women’s day ! »

13h00 Maison de la Jeunesse et des Associations
– Lecture de textes écrits par des habitantes de la Ville puis lecture de « Enfermées » de Rona Munro suivie d’une rencontre avec la traductrice Blandine Pelissier
15h15 Lecture spectacle jeune public « Simon la Gadouille » de Rob Evans en présence des centres de loisirs

Vendredi 27 : Slam&Monsters&Vidéos

13h00 sur le marché
– « Brigades d’interventions poétiques » ; bâtons de souffleurs ; lecture accompagnée par la classe chantante du conservatoire (CM1 et CM2)
14h00 à la Médiathèque
– Lecture « Le monstre du couloir » de David Greig
18h00 à la MJA
– Remise des prix pour le concours de dessins et inauguration de l’exposition de London Calling (Photos et vidéos)
20h00 à la la MJA :
– soirée slam

Samedi 28 : Rock&Roll à la Factorie

17h00 : Lecture-spectacle
– « Love, love, love » de Mike Bartlett, accompagnement musical par les Broken Arms . Rencontre avec les traductrices Blandine Pelissier et Kelly Rivière
20h00  Soirée concert avec les talents de Val-de-Reuil
Emma Broughton (folk) , Toonz (Rap), Not Made (Rock and Groove), Nouvelle Nocturne (Rock)

Dimanche 29 « Kids&Familly » à la Factorie

13h00 Brunch pour tous
14h30 Lecture spectacle
– jeune public « Simon la Gadouille » de Rob Evans
16h00 Lecture spectacle
– « ADN » de Denis Kelly par les lycéens de Marc Bloch/Talent de Val-de-Reuil

Le programme en détails
[embeddoc url=”https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2016/05/Programme.pdf” width=”100%” download=”all” viewer=”google”]
Infos pratiques

Plus d’infos sur http://festivalmap.fr/Réservation : contact@lafactorie.fr
Information : 02 32 59 41 85

Inauguration de la Maison de la Poésie à Val-de-Reuil

Sur l’île du Roy, un lieu préservé, propice aux découvertes et aux inventions artistiques…

Le message de Marc-Antoine Jamet pour l’inauguration de la Maison de la Poésie

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

La Factorie – Maison de la Poésie : présentation par Patrick Verschueren

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Théâtre Ephéméride : la poésie s’invite à Val-de-Reuil

Pendant une semaine la poésie s’invite à Val-de-Reuil et ses environs. Elle sera tantôt lue, tantôt chantée, tantôt murmurée mais toujours présente pour égayer des ses vers poétiques les beaux jours du Printemps

La Compagnie Ephéméride et la maison d’édition Les Carnets du Dessert de Lune, qui fête ses 20 ans de création, partagent toutes deux un goût aiguisé pour la poésie. « On n’a pas tous les jours 20 ans » est le résultat poétique de ce partenariat solide et amical.

« On n’a pas tous les jours 20 ans »  le programme

« J’IRAI LIRE CHEZ TOI ! »
Deux comédiens-lecteurs s’invitent chez vous pour une lecture intime et unique. Une manière de découvrir l’univers poétique des Carnets du Dessert de Lune dans une ambiance conviviale, un moment à partager avec voisins et amis.
Mardi 26 mai, mercredi 27 mai, jeudi 28 mai et vendredi 29 mai.
Comédiens lecteurs : Patrick Verschueren et Claude Bourbault
LE « MARCHE AUX CLIQUES »
Trois personnages « à la Magritte » déambuleront de façon singulière dans le marché de Val-de-Reuil, créant la surprise poétique. Les passants seront invités, entre deux commandes, à tendre l’oreille aux nombreux vers belges, riches et mystérieux de sens.
Vendredi 29 mai, après midi sur le marché de Val-de-Reuil.
« L’INSTANT BELGE : RENCONTRE POETIQUE »
La médiathèque de Val-de-Reuil accueillera en ses murs, Daniel Fano, Francesco Pittau et l’éditeur Jean Louis Massot, venus spécialement de Belgique. Début de rencontre, par une mise en voix des comédiens de l’Ephéméride sur des extraits de son oeuvre, puis c’est autour d’une conversation émaillée de textes poétique que l’on poursuivra cet instant. L’échange se terminera autour d’un verre de l’amitié. Une rencontre unique qui promet une réelle découverte culturelle.
 Samedi 30 mai, de 15h à 17h à la médiathèque de Val-de-Reuil
« SOIREE D’OUTRE-TERRE AU THEATRE EPHEMERIDE »
Une première partie autour d’un apéritif dînatoire Franco-belge avec à l’honneur Perrine Le Querrec, Daniel Fano, Francesco Pittau et Jean Louis Massot, suivi de la lecture musicale de Said Mohamed, le lauréat du Prix CoPo 2014, qui contera sa poésie fine accompagné du duo DOUNIA et de ses chants berbères, aux rythmes d’un orgue de cristal. La soirée se finira sous les mélodies d’un bal poétique après avoir célébré, comme il se doit, les 20 ans des Carnets du Dessert de Lune.
Samedi 30 mai, 19h Apéro dînatoire au Théâtre Ephéméride – 20h30 Said & Douma – 21h30 Gâteau et bal poétique.

Infos pratiques

Tarif et contacts
« On n’a pas tous les jours 20 ans » est un événement gratuit et ouvert à tous.
Pour plus de renseignements vous pouvez contacter le Théâtre Ephéméride au 02 32 59 41 85  ou par mail au theatreephemeride@gmail.com
Théâtre Ephéméride – Villa Sally Mara
Ile du Roi, 27100 Val-de-Reuil
02 32 59 41 85

Vous êtes sans connexion