Étiquette : récompenses

L’écoquartier des Noés décroche la très convoitée Equerre d’Argent – « aménagement urbain et paysager »

Depuis sa construction, l’écoquartier des Noés est salué tous azimuts ! Il vient à nouveau de remporter un prix national cette semaine: l’Équerre d’argent «catégorie aménagement urbain et paysager».

Un plébiscite ! L’écoquartier des Noés, construit en 2016 à Val-de-Reuil sur les Rives de l’Eure, n’en finit pas de séduire et de fasciner. Premier écoquartier à avoir été labellisé en Normandie, ce programme de 98 logements bioclimatiques, chauffés au bois, à budget maîtrisé; complété d’une écocrèche, de parcelles de culture bio… a toujours fait figure de pionnier et de modèle du genre. A tel point qu’Emmanuelle Cosse, la Ministre du Logement, était venue l’inaugurer en personne début 2017.

Soucieux d’inventer aujourd’hui l’habitat de demain, Marc-Antoine Jamet et son équipe – associés au bailleur Siloge – ont eu l’immense fierté, pour ce projet, de travailler main dans la main avec Philippe Madec, architecte connu et reconnu, pionnier de l’habitat éco-responsable.

Un prix prestigieux

Dans les milieux avertis comme auprès du grand public, cet éco-village unique en son genre ne passe pas inaperçu. Preuve en est le nouveau prix, prestigieux, remporté le 26 novembre  : l’Equerre d’Argent, dans la catégorie « aménagement urbain et paysager ».

Considéré comme le Goncourt de l’Architecture, ce trophée d’exception a été remis à Philippe Madec, son architecte qui a œuvré pour le compte de la Siloge, et Marc-Antoine Jamet, lors d’une cérémonie organisée dans les locaux du conseil économique, social et environnemental (Cese) à Paris.  Vingt-cinq projets – réalisés pour certains par les plus grands architectes du moment – avaient été sélectionnés à travers la France entière (cinq dans la catégorie « aménagement urbain et paysager ») et étaient en lice pour ces Equerres d’Argent 2018.

Une kyrielle de prix

Après le grand prix de la ville durable, le « green solutions awards », après le grand prix de l’aménagement / construction en zones inondables, cette Equerre d’Argent est donc une nouvelle consécration pour l’écoquartier.

Organisé par les publications professionnelles le Moniteur et AMC, ce trophée national est une démonstration supplémentaire de la place de choix qu’occupe désormais Val-de-Reuil dans le paysage architectural et urbanistique français. Quelle fierté de remporter ce trophée exceptionnel où concourrait parmi d’autres Jean Nouvel, l’un des plus architectes les plus influents, à la fois bâtisseur du Louvre d’Abu Dabi, du musée du Quai Branly ou encore du Dentsu Building à Tokyo… !

La compétition s’annonçait particulièrement rude mais Val-de-Reuil, qui a su, au fil des années, faire preuve d’audace et d’inventivité pour se transformer, qui a su s’appuyer sur de nombreux architectes de renom, croyait en ses chances. Le Petit Poucet des Villes de France avait raison d’y croire : le jury, composé notamment d’éminents architectes, présidé par Bernard Plattner (architecte vainqueur de l’Equerre d’Argent 2017 avec le Palais de Justice de Paris), a couronné notre ville.

Et quel plus bel éloge que l’hommage rendu par ce jury à l’Ecoquartier des Noés qui, selon eux, « apporte une réponse à l’urgence écologique et à la nécessité sociale ».

En attendant les Victoires !

 L’écoquartier aura-t-il le même succès aux Victoires du Paysage, équivalent des Victoires de la Musique, où il est nominé parmi 67 projets à travers la France ? Le palmarès sera dévoilé le 6 décembre.

Nos articles concernant le Quartier des Noés

La halle, construite au coeur de l'écoquartier, pourra accueillir divers événements, animations..

La halle voit le jour au coeur de l’écoquartier

Les travaux de construction de la halle, au cœur de l’écoquartier, seront achevés courant octobre. Ce nouvel espace public de ...
Lire La Suite…
L'écoquartier a remporté l'Equerre d'argent "catégorie aménagement urbain et paysager"

L’écoquartier des Noés décroche la très convoitée Equerre d’Argent – « aménagement urbain et paysager »

Depuis sa construction, l'écoquartier des Noés est salué tous azimuts ! Il vient à nouveau de remporter un prix national ...
Lire La Suite…

Les Victoires du Paysage pour l’écoquartier des Noés ?

Vous connaissez les Victoires de la Musique ? Et bien voici, dans un autre domaine, les Victoires du Paysage ! Cerise sur ...
Lire La Suite…
L'asinobus à Val-de-Reuil

Vous connaissez l’asinobus ?

Qu’est-ce que l’asinobus ? L’asinobus est un dispositif d’éco-mobilité identifiable à un ramassage scolaire. Les enfants sont récupérés par un ...
Lire La Suite…
L'écocrèche des Noés

Bienvenue à la crèche des Noés

Première rentrée à l’écocrèche des Noés ! La toute nouvelle crèche municipale, installée dans l’écoquartier, accueille ses premiers occupants depuis lundi ...
Lire La Suite…

La Ministre du Logement à Val-de-Reuil ce vendredi

Val-de-Reuil accueillera Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, ce vendredi 20 janvier toute la matinée. Plusieurs temps ...
Lire La Suite…

Portes ouvertes à l’éco-quartier des Noés

Ce vendredi et ce samedi, Habitat Coopératif de Normandie, en partenariat avec la Ville de Val-de-Reuil, vous propose deux journées ...
Lire La Suite…
projet d'écoquartier Les Noés

Lancement du chantier de l’Eco-quartier

La Ville de Val-de-Reuil et la SILOGE, bailleur social, se sont associées pour proposer aussi bien à des Rolivalois qu’à ...
Lire La Suite…
Partagez :

27ème Open de squash

Tableau de 40 hommes max et 24 femmes
Nombreux lots
Inscription avant le mercredi 17/10/2018

Partagez :

Ville Fleurie : une mémorable remise des prix !

Ambiance de fête hier soir à la maison de la jeunesse et des associations. Plus de 200 personnes s’étaient parées de leur collier de fleurs pour la grande remise des prix Ville Fleurie. Une soirée pleine de surprises et de chaleur !

Ils se souviendront longtemps de cette soirée ! À peine les Rolivalois avaient-ils franchi les portes de la MJA ce mercredi 16 mai que le ton était donné : collier de fleurs multicolores autour du cou, chemin de pétales pour rejoindre la salle, posters floraux sur chaque pan de mur, senteurs florales et cocktails à base de fleurs… La soirée de remise des prix Ville Fleurie s’annonçait haute en couleurs !

Les 200 Rolivalois ne s’y sont pas trompés. Dans une ambiance de feu, ils ont suivi le palmarès tant attendu, applaudi avec enthousiasme les lauréats « balcons fleuris » et « jardins fleuris » appelés un à un sur scène aux côtés de Marc-Antoine Jamet et son équipe ; aux côtés aussi de Martine Lesage, directrice du jury national des Villes et des Villages Fleuris, d’Emmanuel Besnard, responsable des jardins du musée des impressionnistes de Giverny et du directeur du CFA de Val-de-Reuil qui abrite une section fleuristes.

Les lauréats du concours

Les gagnants ont reçu des bons d'achat et des entrées pour Giverny
Les gagnants ont reçu des bons d’achat et des entrées pour Giverny

Jardins Fleuris

1 – Jacques Cordonnier (voie de la Découverte)

2- Marie-Christine Grolaud (voie de la Pommeraie)

3- Pascal Vigor (rue de la Bucaille

4 – Houng Chap (rue de la Torquette)

5 – Agnès Vatinel (rue du Tertre)

6 – Christine Lebrun (rue Traversière)

7-  Mme De Chiara (voie de la découverte)

8 – Jean-Luc Tampez (voie du Verger)

9 – Michèle Jambu (rue de la Marelle

10 – Bernard Beaufrère (clos des jardins)

Balcons Fleuris

1 – Denise Lechevalier-Mariette (rue du Lierre)

2 – Anita Lavallée (voie de la Découverte)

3 – Fabienne Vanegfflen (rue Traversière)

4 – Henriette Vassault-Houlière (rue Traversière)

5 – Nelly Hul (rue Traversière)

6 – Jessica Mourad (rue Traversière)

7 – Louise Barthélémy (allée des sages)

8 – Joëlle Police (allée des sages)

9 – Monique Tassily (allée des sages)

10 – Jacqueline Lachenée (square du Creuset)

Prix architectural et floral

Le service des espaces verts à l'honneur
Le service des espaces verts à l’honneur

Cette soirée haute en couleurs, en senteurs et en saveurs… a également été l’occasion pour Martine Lesage, directrice du jury national des villes et des villages fleuris de saluer le travail réalisé par l’équipe municipal en matière de fleurissement.

« Lorsqu’avec le jury national, nous avons sillonné la ville en août, nous avons pu admirer des massifs élégants, modernes, réalisés avec plus de 300 variétés différentes », indiquait la directrice. « Nous avons aussi été littéralement séduits par l’architecture originale de la cité ». C’est la raison pour laquelle le jury a décerné à la ville le prix national architectural et floral. « Une marche supplémentaire vers l’obtention de la 4e fleur que vous aurez bientôt, j’en suis sûre », confiait-elle avant de remettre au maire le diplôme accompagnant le prix spécial.

La directrice du jury, rappelant l’importance de la participation des habitants, dans l’obtention du label, a par ailleurs profité de ce moment pour mettre à l’honneur la démarche municipale tant dans la distribution de plants pour permettre à tous ceux qui le souhaitent de fleurir leur chez soi que dans ce concours qui prend à Val de Reuil une dimension particulière.

Et pour marquer sa joie d’être hier soir à Val-de-Reuil, Martine Lesage a tenu à remettre à Marc-Antoine Jamet la médaille d’amitié du conseil national des villes et des villages fleuris.

Partagez :

Grand Prix Ville durable pour l’écoquartier des Noés

L’écoquartier des Noés vient de remporter un nouveau prix national : le « Grand Prix Ville Durable » du concours Green Solutions Awards 2017. La distinction la plus élevée pour la France. 

L’écoquartier des Noés vient de remporter un nouveau prix national : le « Grand Prix Ville Durable » du concours Green Solutions Awards 2017. La distinction la plus élevée pour la France
L’écoquartier des Noés vient de remporter un nouveau prix national : le « Grand Prix Ville Durable » du concours Green Solutions Awards 2017. La distinction la plus élevée pour la France

Construction21 vient de dévoiler lors d’une cérémonie à l’Hôtel de Ville de PARIS les lauréats français des Green Solutions Awards 2017. Parmi eux, l’éco-village du Hameau des Noés, 1er éco-quartier labellisé en Normandie, construit par SILOGE, a reçu le « Grand Prix Ville Durable », distinction la plus élevée pour la France. Ce prix récompense l’ambitieuse volonté de la Ville de VAL-DE-REUIL et de SILOGE de proposer un nouveau mode d’habiter, et les 7 années de conception nécessaires à la réalisation de ce quartier unique.

Finale internationale le 15 novembre

Le résultat: un village exemplaire composé de 98 logements passifs chauffés au bois d’approvisionnement local, dont 14 logements en location-accession réalisés avec son partenaire HABITAT COOPERATIF DE NORMANDIE, d’une éco-crèche et d’une cuisine municipale, au sein d’un parc écologique de 4,5 hectares, le tout animé par des activités de jardinage et maraîchage biologique par l’insertion.

Ce titre lui permettra de se confronter, lors d’une finale internationale, aux vainqueurs des autres pays sur cette même catégorie
Ce titre lui permettra de se confronter, lors d’une finale internationale, aux vainqueurs des autres pays sur cette même catégorie

Cette distinction valorise la démarche volontaire de SILOGE en faveur de la réduction de son empreinte écologique, engagée depuis près de 15 ans et formalisée par une stratégie de Responsabilité Sociétale d’Entreprise, impactant aussi bien son activité de construction que sa gestion.

Ce titre lui permettra de se confronter, lors d’une finale internationale, aux vainqueurs des autres pays sur cette même catégorie. La remise des prix aura lieu le 15 novembre 2017 à BONN (Allemagne) lors de la Conférence mondiale sur le climat COP23.

Que sont les Les Green Solutions Awards ?

Concours international organisé par le réseau Construction21, les Green Solutions Awards mettent en avant des bâtiments, des infrastructures et des quartiers exemplaires, contribuant à lutter contre le changement climatique. Répartis en 7 jurys, 36 experts du bâtiment et de la ville durable ont évalué les 79 candidatures françaises dans le but d’en désigner les plus inspirantes. Leurs critères de choix : le caractère innovant et la performance des projets bien sûr, mais aussi la reproductibilité et le coût.
Les jurés ont ainsi été très attentifs au message adressé au marché, les lauréats du concours devant permettre de démontrer aux professionnels qu’il est possible de construire ou rénover autrement.

Respectueux, économe et solidaire

Avec l’éco-village des Noés, SILOGE a en effet souhaité proposer un nouveau mode d’habiter à ses clients : respectueux, économe et solidaire ; mais aussi une nouvelle façon de construire, en impliquant des partenaires innovants et des équipes pluridisciplinaires
Avec l’éco-village des Noés, SILOGE a en effet souhaité proposer un nouveau mode d’habiter à ses clients : respectueux, économe et solidaire ; mais aussi une nouvelle façon de construire, en impliquant des partenaires innovants et des équipes pluridisciplinaires

Avec l’éco-village des Noés, SILOGE a en effet souhaité proposer un nouveau mode d’habiter à ses clients : respectueux, économe et solidaire ; mais aussi une nouvelle façon de construire, en impliquant des partenaires innovants et des équipes pluridisciplinaires de l’Architecture, du Bâtiment et de l’Environnement. Ils ont tous souhaité relever ce défi pour l’avenir, particulièrement l’Atelier d’Architecture Philippe MADEC et l’entreprise mandataire BOUYGUES BATIMENT GRAND OUEST qui a accepté de faire évoluer ses pratiques.
Cette opération, pensée par SILOGE et ses partenaires comme un laboratoire de ce que pourrait être l’habiter de demain, a d’ores et déjà été déclinée sur le département de l’Eure, à travers plusieurs projets d’éco-quartiers, en construction et en réhabilitation.

Acteur du développement territorial et 1er constructeur du département de l’Eure, SILOGE s’attache à apporter des réponses concrètes et locales aux enjeux planétaires liés au réchauffement climatique, dans le but de contribuer au bien-vivre de ses habitants.

Partagez :

Champions de France !

Rien ne les arrête ! Les athlètes du VRAC ont remporté une pluie de médailles ce week-end aux championnats de France masters.

Les champions du VRAC
Les champions du VRAC

Ils étaient 15… 15 athlètes du club d’athlétisme rolivalois (VRAC) à être qualifiés pour les championnats de France masters (+ de 35 ans). La compétition avait lieu ce week-end  sur la piste du stade Jesse Owens. Autant dire que cette compétition “à la maison” aura donné des ailes à nos sportifs. Bilan du week-end : trois titres de champions de France et deux médailles de bronze !

Les féminines ont pulvérisé la course du relais 4 x 200m en franchissant les premières la ligne d’arrivée. Sabine Binninger, Magali Liénard, Agnès Panéro-Muscat, Sandrine Bruhl sont désormais championnes de France.Avec une Médaille de bronze pour Agnès Panéro-Muscat sur le 3000m marche. Enfin, coup de chapeau à Danielle Rety qui s’est imposée sur le 800 m et le 3000m. Elle rentre donc avec deux titres de championne de France !

Leurs homologues masculins sont quant à eux montés sur la 3e marche du podium aux 4 x 200 m également : Christophe Fleich, Thierry Gay, Nicolas Maire et Sébastien Barranger décrochent le bronze.

 

 

Partagez :

En l’honneur de Marwa

Tout le club de Taekwendo rolivalois était réuni mercredi autour de Marwa Ikrahzzen. Ce soir-là, la jeune fille de 13 ans recevait officiellement le trophée du comité régional olympique et sportif.

Récompensée !
Récompensée !

Une grande fête de famille… C’est en quelque sorte ce qui était organisé mercredi dernier à la maison de la jeunesse et des associations. Dans les gradins, des dizaines et des dizaines de spectateurs, toutes générations confondues : tous venus assister à la cérémonie en l’honneur de Marwa Ikhrazzen.

Ce n’est pas tous les jours en effet qu’on reçoit les honneurs du comité régional olympique et sportif français (CROS). C’est pourtant bien ce qui vient d’arriver à Marwa. Du haut de ses 13 ans, elle vient de décrocher le titre d’acteur sportif normand du 4e trimestre 2016, décerné par le CROS, pour ses performances sportives époustouflantes.

Performances nationales

Championne de Normandie et vice-championne de France en 2016, Marwa concourra dans quelques semaines pour monter sur la plus haute marche du podium des championnats de France. A la clé, une qualification pour les championnats du monde en fin d’année. « Marwa est un exemple pour les autres, insistait ce soir-là Rachida Dordain, adjointe au maire en charge des sports. Elle fait d’énormes concessions pour arriver au niveau où elle est. Elle est récompensée de son travail ».

Un message partagé par les dirigeants du club, conscients « du sacrifice que fait Marwa. Elle s’entraîne beaucoup, loin parfois, le soir en plus du collège, des devoirs… ».

Première jeune féminine récompensée

Pas question pour Marie-Thérèse Pouchet, présidente du Cros, de manquer l’événement. Ce mercredi, elle a ainsi tenu à faire le déplacement jusqu’à Val-de-Reuil pour remettre son trophée à Marwa. « Notre but est de récompenser les acteurs sportifs normands qui ont marqué leur discipline. Marwa est de ceux-là. Elle est d’ailleurs notre première jeune et féminine à se voir remettre cette distinction ».

Un club dynamique

5 ans à peine et déjà en grande forme ! Le club de taekwendo de val-de-Reuil a été créé en 2011. Aujourd’hui, plus de 80 adhérents de tous âges pratiquent cette discipline originaire de Corée. Un club où de nombreuses nationalités se côtoient. Ce mercredi soir, en plus de Marwa, le club avait choisi de récompenser plusieurs jeunes qui se sont particulièrement distingués cette année. Tous se sont ainsi vus remettre une médaille.
Val-de-Reuil Taekwondo
Téléphone : 02 32 54 38 42 / 06 10 56 42 75
Email : taekwondovaldereuil@hotmail.fr
Site Web : http://taekwondovaldereuil.free.fr

Partagez :

Marwa, 13 ans, championne de taekwendo !

Dans la famille Ikhrazzen, le Taekwendo est dans les gènes. Après Hassan le père, après Soulaiman le fils, c’est Marwa, la fille qui met le feu sur les tatamis. Rencontre.

Graine de championne
Graine de championne

A peine 14 ans et déjà un palmarès exceptionnel ! Licenciée du club de Taekwendo de Val-de-Reuil, Marwa Ikhrazzen ne compte plus les titres : en plus des nombreux opens remportés un peu partout en France en 2015 et 2016, elle a décroché la 2e place au championnat de France cadette à Lyon avant de s’imposer au championnat et à la coupe de Normandie en décembre dernier.

Acteur sportif normand

Des performances époustouflantes qui lui ont valu tous les honneurs du comité régional olympique et sportif français (CROS), lequel vient de lui décerner le titre d’acteur sportif normand du 4e trimestre 2016 !

Une belle récompense pour cette jeune athlète que plus rien ne semble aujourd’hui pouvoir arrêter. « Mon objectif : c’est la première place au championnat de France, en avril à Lyon ». Ce titre en poche, c’est le billet pour les championnats du Monde en octobre prochain en Australie que Marwa décrocherait. Autant dire que la collégienne, qui soufflera ses 14 bougies en mars, a décidé de mettre les bouchées doubles pour y parvenir. « Je m’entraîne encore plus que d’habitude : l’enjeu est énorme ».

Sur les pas de son père

Hassan Ikhrazzen, à la fois son père et son coach, est tout aussi déterminé à emmener Marwa au zénith… Comme pour son fils Soulaiman il y a quelques années (champion de France à 12 ans), il est particulièrement fier que sa fille marche sur ses propres pas, lui qui a mené une brillante carrière internationale (champion du monde arabe, champion d’Afrique, 4e au championnat du Monde en 2009, 6e aux jeux olympiques de Sidney…).

« Marwa a envie : elle s’entraîne tous les jours, pendant au moins deux heures et demi après les cours, à Val-de-Reuil mais aussi à Clichy et à Champigny ». En fonction de ses performances en avril, elle pourrait d’ailleurs même être sélectionnée pour rejoindre l’INSEP (centre d’excellence du sport de haut niveau en France) l’an prochain.

Un club qui monte

En attendant, c’est déjà une véritable championne que Val-de-Reuil compte parmi ses sportifs. Un parcours d’exception qui motive aussi les autres licenciés du plus jeune club normand. « J’ai créé ce club il y a 3 ans maintenant et nous avons déjà plus de 80 licenciés », se réjouit Hassan Ikhrazzen également président du TKD VDR. Des enfants dès l’âge de 4 ans mais aussi des adultes (le doyen a 73 ans), des hommes mais aussi des femmes (une équipe féminine de self défense a été créée l’an passé) font vivre ce club, un des meilleurs de Normandie en termes de résultats. « En 2016, nous avons décroché 17 médailles sur l’open international de Normandie : ce qui fait de nous le meilleur club de la région ». Et le club n’a pas dit son dernier mot !

Partagez :

Le VRAC fait un carton

Les championnats régionaux Elite à Val-de-Reuil auront tapé fort pour le Val-de-Reuil Athlétique Club le week-end dernier. Retour sur de belles performances

Ce samedi, lors des championnats régionaux élite qui se tenaient au stade Jesse Owens,  on a pu retrouver Gwladys Boucher sur la perche avec un saut à 2m77 ; Bano Ba sur la longueur avec un saut à 4m20.

Sur le triple, on retrouve deux cadets : Nathan Sury (saut à 11m61) et Julien Prunier (12m63) qui bat son record, et empoche la médaille de bronze sur ces régionaux dans sa catégorie.

Du coté du 1500m samedi soir, Ingrid Exilie arrive 5ème de sa série et se place 4ème dans le top 10 des vraciennes au 1500m. Quant à Romain Chaudun, il arrive 10e de sa série pour son premier 1500m en salle ! Saby Chevalme qui était dans la même série arrive 11ème. Quentin Jalier arrive 4ème de son 1500m avec un record personnel en poche. Alexis Abraham décroche pour sa part une 6ème place de sa série.

Le dimanche matin, c’est Max Pi qui a ouvert le bal, avec un 5000m marche. Il devient champion régional Junior. Sur le 200m, Malaika Kalonji obtient une 1ère place de sa finale tandis qu’Alexis Abraham arrive 2ème sur le 3000 m.

Partagez :

Un prestigieux prix d’urbanisme pour Val-de-Reuil !

Quinze années pour transformer Val-de-Reuil en profondeur, pour faire de La Ville Nouvelle une ville où il fait bon vivre, pour la rendre attractive : c’est sans aucun doute ce qui a séduit le jury des trophées Logement et Territoires. Mercredi, Val-de-Reuil s’est en effet vue décerner ce prix prestigieux; le 3e en trois mois.

Trophée logement et territoires 2016
Trophée logement et territoires 2016

Communiqué de Marc-Antoine Jamet, Maire de Val-de-Reuil, Président de la commission des finances de la Région Normandie

Lauréate des 7èmes Trophées « Logements et Territoires », Val-de-Reuil remporte un 3eme prix d’urbanisme en trois mois

Nul n’étant prophète en son pays, la réussite urbaine de Val-de-Reuil n’a pas toujours été mise en valeur ou reconnue dans son immédiate proximité. Pourtant la plus jeune commune de France vient, en moins d’un mois, de remporter trois prix particulièrement significatifs dans le monde de l’urbanisme.

En octobre dernier, elle obtenait le « trophée du cadre de vie » désignée par le jury très professionnel de l’association Fimbacte, revue de référence dans le domaine de l’innovation immobilière. Dans deux semaines, elle recevra le label « écoquartier » des mains d’Emmanuelle Cosse, Ministre du logement, pour la réalisation des 90 logements que l’architecte Philippe Madec et la SILOGE ont construits aux Noés.

Mais, mercredi 23 novembre, la Ville nouvelle, en devenant lauréate des 7èmes trophées « Logements et Territoires » a remporté un défi que très peu, dans sa catégorie, ont été capables de relever.

D’abord, parce que cette récompense de haut niveau est attribuée chaque année sous l’égide d’Immoweek, première publication spécialisée du monde de l’immobilier et que, par son retentissement, elle touche l’ensemble des promoteurs, des financeurs, des constructeurs et des acteurs de la filière. Elle est donc particulièrement disputée.

Ensuite parce que la présélection des dossiers avait été effectuée pour cette édition avec une rigueur particulière par un jury composé de Philippe Pelletier, « Monsieur bâtiment/développement durable » du Grenelle de l’environnement, l’architecte bien connu Jean-Michel Wilmotte, Corinne Bertone de l’ANRU, ainsi que les représentants du Groupe 3F premier bailleur social de France, du promoteur Emerige, de la fédération des ESH et de BNP Paribas Immobilier. Tous, avaient fait de la modernité, de la qualité, de la beauté des projets les premiers critères de leur choix.

Enfin, parce que la compétition s’annonçait particulièrement rude face à des candidats plus influents, plus puissants, plus connus, qu’il s’agisse de métropoles régionales comme Saint-Etienne ou Rennes, ou d’une immense agglomération comme Plaine Commune, parmi les nominés de la catégorie destinée à promouvoir l’action des collectivités locales les plus actives et les plus innovante de l’hexagone.

Après Lyon en 2015, c’est donc Val-de-Reuil que les professionnels de l’immobilier français ont choisi de consacrer saluant le travail mené depuis 15 ans par la municipalité, ses élus et ses agents, pour transformer la commune et améliorer son cadre de vie au bénéfice de ses habitants, mais surtout pour réhabiliter 3500 logements, en construire plus de 1000. Et en projeter mille autres. Dans ses remerciements, Marc-Antoine JAMET a estimé que ce prix était à la fois un encouragement pour son équipe et une reconnaissance du travail acharné qu’elle a accompli collectivement pour « réparer, rassurer, relancer » la Ville Nouvelle.

La vidéo

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Partagez :

Athlétisme : 2 médailles pour 4 participants du VRAC à Aix Les Bains !

Ils n’étaient que 4, Corinne Fund, Danielle Réty, Marc Doucet & Mokhtar Benhari, tous vétérans du VRAC, à prétendre à un podium pour cette finale des Championnats de France de 10km qui se déroulait à Aix Les Bains dans le fief de Christophe Lemaitre le 19 avril dernier

Danielle Réty, au centre, championne de France de sa catégorie V4F
Danielle Réty, au centre, championne de France de sa catégorie V4F

C’est donc sous le regard médusé de cet athlète connu du sprint français que nos quatre athlètes ont couru et franchi la ligne d’arrivée après 10km d’effort. Si Mokhtar Benhari était un des outsiders de la course des vétérans, Danielle Rety avait à coeur de bien figurer chez les V4F. Après quelques derniers mètres de sprint avec quatre autres athlètes pour la deuxième place, Mokhtar revient  avec sa deuxième médaille d’argent de la saison après une lutte acharnée derrière Thierry Guibault (Oise Athlétisme).

Quand à Danielle, depuis 2014, elle ne souhaite collectionner que l’Or pour ses participations à des finales de Championnats de France. Une première pour Mokhtar et une confirmation pour Danielle sous les couleurs du VRAC !

La Ville et l’ensemble de l’équipe dirigeante du VRAC peuvent être fières de ces résultats qui sont pour le moins encourageant avant les prochaines joutes nationales.

Partagez :

Art Urbain : votez pour Val-de-Reuil !

Val-de-Reuil aura peut être la chance d’obtenir un nouveau prix d’urbanisme ce jeudi grâce au remarquable travail réalisé par Lydie Chamblas sur le jardin de la grosse borne et la rue du pas des heures

Art urbain
Art urbain

Nous sommes encore en concurrence avec 4 autres villes françaises, alors si vous avez 30 secondes cliquez sur le lien ci-dessous : https://docs.google.com/spreadsheet/embeddedform?formkey=dHdkdHFsX0VmckVrZ01vVlM3LVByc1E6MA

Partagez :

Asinobus : après le reportage de LCP, un trophée “Halte au CO²”

Ainsi l’Association “Le Chemin du Halage”, conventionnée avec la mairie pour l’asinobus, a reçu son prix, une dotation de 500 €, en présence de Jean-Jacques Coquelet, adjoint au Maire

L'association d'éleveurs indépendants "L’Œuf de nos Villages" a remis ses Trophées de l’Environnement « Halte au CO2 »
L’association d’éleveurs indépendants “L’Œuf de nos Villages” a remis ses Trophées de l’Environnement « Halte au CO2 »

L’association d’éleveurs indépendants “L’Œuf de nos Villages” a remis ses Trophées de l’Environnement « Halte au CO2 » jeudi après-midi  récompensant les actions en faveur de la réduction des émissions de carbone. Un jury composé de professionnels, dont l’ADEME Bretagne, s’était réuni fin juillet pour sélectionner les 3 projets « anti-CO2 » jugés les plus innovants, et surtout les plus efficaces.

L’Asinobus fonctionne sur le principe du pédibus : enfants, parents, retraités et bénévoles se retrouvent pour marcher ensemble jusqu’à l’école Louise Michel, les ânes portant les cartables. Convivialité et sécurité sont les maîtres mots de cette action durable qui a déjà fait l’objet d’un reportage télévisé diffusé dans le cadre de l’émission « Enfants à bord, les transports et les enfants »  le vendredi 3 octobre prochain à 21h30 sur LCP, la Chaîne Parlementaire.

Partagez :

Nouveau label, nouvelle récompense : Val-de-Reuil reçoit le prix de la « Ville ludique et sportive »

Le jury, réuni par la Gazette des communes et de le Courrier des Maires, deux titres, parmi les plus sérieux, de la presse spécialisée dans la vie des collectivités locales, en association avec le Ministère de la Jeunesse, des sports, de l’éducation populaire et de la vie associative, vient de décerner à Val-de-Reuil, mercredi 20 novembre, dans le cadre du Salon des Maires, le prix de la “ville ludique et sportive” 2013

Le prix de la ville ludique et sportive
Le prix de la ville ludique et sportive

Après moult félicitations pour son renouvellement urbain, après trois fleurs gagnées coup sur coup, c’est une belle récompense supplémentaire pour notre Ville, ses élus Rachida Dordain, conseillère municipale auprès du Maire en charge de la Jeunesse et de Jacques Lecerf, adjoint au Maire en charge des sports, les agents compétents et professionnels qui les entourent.

Trois éléments marquants de l’année 2013 ont probablement permis de faire la différence. L’édition 2013 de la Fête du sport fut, cette année encore, une réussite exceptionnelle par sa fréquentation, par ses animations, un moment de rassemblement et de joie partagé par les Rolivalois de toutes générations, de 7 à 77 ans, toutes origines confondues, toutes cultures mêlées, venus découvrir activités et disciplines. Le soleil étant au rendez-vous, tout a été mis en œuvre pour que la participation active des clubs et des associations de la Ville, mobilisant cadres et bénévoles, conduise à ce succès. Nous travaillons déjà, pour faire encore mieux, avec tous, à l’édition 2014.

Au-delà de ses rendez-vous annuels et habituels, de ses compétitions (la Rolivaloise, Val-de-Run, le Carnaval…), la Ville a décidé cet été de proposer, en coordonnant son service jeunesse, son service des sports et son service culture, de nombreuses activités pour les enfants de nos quartiers qui ne pouvaient partir en vacances. Ce fut le cas notamment au quartier de la Grosse Borne qui a connu un beau mois d’août festif et sportif.

Enfin, on doit à Jean-Claude Bourbault, conseiller municipal délégué à la culture, qui représentait la Ville à la remise du prix, l’organisation à Val-de-Reuil, dans le cadre de Cin’été, des premiers “Jeux intellolympiks” de Haute-Normandie, manifestation ludique et sportive s’il en est, qui proposait dans la journée aux enfants rolivalois des jeux sportifs en rapport avec les films projetés le soir.

Mais c’est aussi un travail de fond qui a été salué. Les années qui viennent de s’écouler auront permis de moderniser entièrement la piscine et ses deux bassins, d’absorber le coût initialement non prévu du fonctionnement du stade couvert Jesse Owens, de restaurer le toit de la salle de gymnastique, d’éclairer le parking du Parc des Sports, de refaire le Gymnase Alphonse Allais et deux terrains de tennis extérieurs, de créer un club de squash et un jardin sportif, de préserver la salle de la détente et le gymnase Leo Lagrange.

Marc-Antoine Jamet tient, pour tout ce travail, travail qui est une nouvelle fois mis en lumière, à exprimer, au nom du Conseil municipal, ses félicitations et sa reconnaissance à tous les agents municipaux et à toutes les associations rolivaloises. Avec déjà prévus, la réalisation d’un stade en stabilisé et la réfection de la grande piste d’athlétisme, il  reste, maintenant, à faire encore mieux pour l’avenir.

Partagez :

Grand prix de l’architecture : Val-de-Reuil deux fois primée

Samedi 25 janvier, en présence de Frédéric Sanchez le président de la CREA, de Marc-Antoine Jamet et de Fabrice Barbe, Directeur général des services, Val-de-Reuil a été récompensée deux fois lors de la cérémonie des grands prix de l’architecture de Haute-Normandie

Val-de-Reuil a d'abord reçu le prix du lieu de travail pour ses Ateliers
Val-de-Reuil a d’abord reçu le prix du lieu de travail pour ses Ateliers

Val-de-Reuil a d’abord reçu le prix du lieu de travail pour ses Ateliers de Val-de-Reuil conçus par James Cowey de l’agence “Studios Architecture”.

Deuxième récompense pour Val-de-Reuil, une “mention spéciale du jury” (non décernée habituellement et non prévue cette année encore), attribuée pour le travail d’aménagement du quartier du Pas des heures, à la Grosse Borne, réalisé par Lydie Chamblas. C’est  ce travail d’aménagement qui avait été présenté par elle et par Marc-Antoine Jamet au Président de la République lors de sa venue.

Mention spéciale du Jury à
Mention spéciale du Jury à

Palmarès complet

  • Grand prix d’architecture et d’urbanisme de Haute-Normandie 2014 : l’Atelier, espace culturel, à Gournay-en-Bray – par l’agence AAVP, Vincent Parreira
  • Prix de l’aménagement : aménagement des bords de Seine, presqu’île Rollet à Rouen – par Jacqueline Osty et atelier associé Attica
  • Prix de l’équipement public : palais des sports Kindarena à Rouen – par Dominique Perrault
  • Prix de la reconversion : reconversion d’un bâtiment industriel en groupe scolaire à la Chapelle-Reanville – par Etienne Lemoine
  • Prix du lieu de travail : ateliers municipaux à Val-de-Reuil – par Studios Architecture, James Cowey
  • Prix du public : reconstruction de l’école Jean-Moulin à Bernay – par François Prinvault
  • Prix du jeune public 276 : maison individuelle à Mont-Saint-Aignan – par Boa, Julien Campus
  • Mention spéciale : église Notre-Dame-de-Bonsecours au Havre – par Philippe Mariette mandataire, Agape, Antoine Pelissier associé
  • Mention spéciale : projet de rénovation urbaine à Val-de-Reuil – par MAP (Métropole architecture paysage), Lydie et Philippe Chamblas
Partagez :

Vous êtes sans connexion