La passion de Guillaume Godart : créer des jeux de société

Le 6 Juillet venez accueillir la flamme

Elle sera à Val-de-Reuil dans :

Partagez :

C’est à son domicile, entouré de ses 450 jeux de société que Guillaume Godart crée les jeux de demain. De son imagination et de son expertise naissent des prototypes dont un a été primé au niveau international.

Guillaume Godart, Rolivalois depuis 8 ans, a exercé plusieurs métiers. Après des études de STAPS à Rouen, il fut, entre autres, technicien d’escalade et professeur des écoles. Grand joueur d’échecs, pratiquant les jeux de société, en dilettante au départ, puis par passion, il s’est mis à développer ses propres jeux, passant de cinq à huit heures par jour (ou nuit) sur ses créations. Recherches et études sur les thèmes qui l’inspirent, tests et arrangements pour toutes sortes de possibilités mécaniques avec des matériaux divers sont devenus son quotidien.  Toujours en recherche d’idées originales et conscient que le marché du jeu est saturé avec « plus de mille nouveautés par an », il part à la quête du Graal : « un jeu de qualité avec un super intérêt ludique, un beau jeu à effet Whaou !  L’important c’est d’avoir une identité propre, car, comme les plus grands auteurs de jeux tels Uwe Rosenberg, Bruno Cathala, Roberto Fraga, dont on reconnaît d’emblée l’identité par leurs jeux, la création est mixte et trouver sa pâte personnelle, c’est trouver son identité de créateur. »

Un Rolivalois au Festival de Cannes 

« Mercure », son premier jeu de société, a reçu en 2020 le 1er prix au Concours International des créateurs de jeux de société, catégorie « Expert » à Boulogne Billancourt, l’équivalent du Goncourt littéraire pour le secteur du jeu. « Tour de force pour un jeu de gestion…dimension de surprise rafraîchissante, véritable effet Whaou ! » :  le jury a été conquis… Mais il s’est heurté à la dure réalité des coûts de production. « Mercure » ne sera pas édité.

Depuis, la Covid et le confinement sont passés par là, « des années blanches », qui ont empêché de nombreuses manifestations et rencontres.  Pas découragé pour autant, Guillaume en a profité pour concevoir une quinzaine de prototypes. 2022 et c’est le grand retour du Festival des Jeux de Cannes « enfin, le vrai décollage de mon activité ». Grâce à son 1er Prix Guillaume y a été invité : « cela m’a permis de rencontrer enfin pendant quatre jours les grands éditeurs de jeux qui étudient testent et sélectionnent ; ce sera huit jeux pour moi, reste à savoir combien seront édités au final ».

Un partage de créateur pour un média de partage

En attendant la réponse pour une éventuelle édition qui lui permettrait de vivre de sa passion, ce papa poule ne perd pas son temps et aime à partager. Souvent, il emprunte le chemin de la ludothèque rolivaloise, son second quartier général où, bénévole de l’association qui la gère (La Semaine des 4 Jeudis), il donne à tester ses prototypes pour le plus grand plaisir des amateurs ! Par ailleurs, cet ancien professeur des écoles aime à retourner en classe pour donner à découvrir aux enfants « le processus de création dans sa diversité, le monde des jeux, leur mécanique et leur complexité… » Enfin, avec d’autres auteurs de jeux Normands, dont Grégory Grard l’auteur de « Mot Malin » qui connaît un succès international, il participe au BAR (le Bureau des Auteurs Rouennais) « cela permet d’avancer, de se créer un réseau, c’est essentiel car en tant que presque inconnu on a accès à rien… Le jeu de société est un média de partage et collectivement on avance plus vite ».

Guillaume Godart ne connaît pas la « page blanche », phobie de tous les créateurs : « c’est un métier énergivore… l’inspiration peut venir de tout, d’un vol de moineaux par exemple… C’est génial, toutes les situations de la vie sont propices à faire un jeu ! »

Retrouvez Guillaume et le Bureau des Auteurs Rouennais sur leur page Facebook

Envie d’une animation découverte autour du jeu ?
Guillaume Godart : 06 76 48 53 16

Derniers articles parus

Partagez :
Partagez :

Les inscriptions scolaires auront lieu du 1er Février au 21 Juin 2024