Étiquette : médiation

La maison des projets a rouvert ses portes !

Depuis quelques jours, la maison des projets peut à nouveau accueillir du public. Pour limiter les brassages, de nouveaux horaires et un système de prise de rendez-vous ont été mis en place. Explications.

Les rolivalois peuvent à nouveau rendre visite à l’équipe de la maison des projets !  Créée en 2016, la maison des projets permet aux Rolivalois de venir poser toutes leurs questions en lien avec le nouveau projet de renouvellement urbain, l’implantation commerciale ou encore  l’urbanisme. Fermée depuis le reconfinement, la maison ouvre ses portes au public tous les lundis, mardis et vendredis. Avec ou sans rendez-vous, chacun pourra poser ses questions en toute sécurité !

Prise de rendez-vous privilégiée 

Afin de répondre au mieux aux demandes des rolivalois, l’équipe de la maison des projets se relaie trois jours par semaine. Ainsi, l’ouverture au public est désormais effective le lundi, mardi et vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30. Le reste de la semaine, les agents continuent de répondre aux demandes par téléphone ou par mail. « Les personnes qui passent sur la Dalle peuvent passer nous voir les jours où nous sommes ouverts. Nous privilégions néanmoins les rendez-vous pour limiter les allers et venues », précise Irène Fina chargée d’accueil.

Les manifestations et les visites de chantier seront communiquées individuellement aux habitants des quartiers concernés par mail complété par des flyers dans leurs boîtes aux lettres.

La salle de réunion reste accessible à 6 personnes maximum à la fois.

Irène Fina en charge de la démocratie locale et du Conseil Citoyen assure un accueil permanent, avec, le Manager de centre-ville, Dieynaba N’Game. Pour des questions de renouvellement urbain, d’implantation commerciale, de proximité ou encore d’urbanisme, veuillez adresser votre demande au 02 32 09 50 11 ou à l’adresse maisondesprojets@valdereuil.fr 

Maison des Projets, 121 Rue Grande 27100 à Val-de-Reuil 

 

Partagez :

Les médiateurs sont à l’écoute des rolivalois

Insertion,problèmes de voisinage, incivilités, envie de discuter…. Toutes les doléances des Rolivalois réunies à deux endroits  !

Nouveau local pour les médiateurs de nuit

Briser les codes grâce au dialogue dans le nouveau local des médiateurs de nuit. C’est le défi que s’est fixé Veasna Pich, responsable de l’équipe. Avec deux autres médiateurs, il assure chaque matin des permanences à leur nouveau local rue Grande. « On a vu que les gens, et en particulier les jeunes de 17 à 25 ans, avaient du mal à passer la porte des institutions de la ville. Souvent, ils ont une vision erronée des agents et des conseillers. Tandis que nous, ils nous connaissent ! » En effet, tous les soirs c’est le même rituel pour les médiateurs : vers 23h, ils sillonnent les quartiers pour discuter avec les jeunes rolivalois qui ne sont pas chez eux. « On se déplace pour parler avec ces jeunes gens et éviter les conflits » explique-t-il, heureux d’ouvrir ce lieu de partage qui renforce son travail de terrain. « La porte est ouverte à tous. Ils peuvent venir prendre un café et parler de leurs problèmes. On les écoute en sortant du contexte formel. L’objectif est de comprendre leur rythme de vie. Mais nous souhaitons également leur expliquer ce que la ville peut faire pour les aider, les diriger vers les bons dispositifs ». Les trois agents souhaitent, que passer la porte de la mission locale ou du CCAS devienne un réflexe pour les jeunes.  Sans rendez-vous, la porte du local est ouverte du lundi au vendredi (hors mercredi) de 9h30 à 12h30. « On n’est pas un bureau des plaintes, juste un lieu de discussion. Les sujets sont très variés, on peut traiter de l’insertion professionnelle, des problèmes familiaux ou encore de la parentalité » souligne Veasna, qui projette d’organiser des ateliers. Plus d’infos l’adresse : mediateurs@valdereuil.fr ou au numéro 06 68 24 46 99.

Permanence tous les jeudis à la maison des projets

Pour les sujets qui touchent à l’urbanisme, les bailleurs ou encore les problèmes de voisinage, rendez-vous au nouveau point relai médiation. Depuis 2019, cinq points étaient ouverts aux habitants pour recueillir leurs doléances. Cette année, c’est la maison des projets centralise l’ensemble des demandes.« On a lancé 5 points dans toute la ville en avril 2019. Il y en avait un du côté du quartier du Mail, au Cavé ou encore au niveau de la Prétentaine. » explique Mohamed Atif le responsable médiation du CCAS. Au fil des semaines, les Rolivalois ont commencé à se faire rare grâce à l’efficacité des agents : « l’affluence s’est peu à peu réduite car les problèmes se réglaient au fur et à mesure. Finalement, très peu d’infos ont été remontées sur certains quartiers. Par exemple, du côté de la Prétentaine, beaucoup se plaignaient de la vitesse des véhicules la nuit. On a donc installé un ralentisseur. » 

Tout en continuant à répondre aux Rolivalois, la mairie a donc décidé de choisir un seul et unique point stratégique : « La rue Grande est un lieu de passage qui permet de tout centraliser. Si les habitants ont un problème, ils viennent directement sur la dalle pour le régler à la maison des projets » explique Mohamed Atif le responsable médiation du CCAS. Tous les jeudis de 9h30 à 12h30, deux agents se chargent de recueillir les problèmes des administrés pour faire remonter au plus vite les informations afin de les régler le plus rapidement possible : « L’info est directement reportée aux services concernés, certains problèmes peuvent même être réglés dans la journée ! » Ainsi, en allant chercher sa baguette, se faire une nouvelle couleur ou en se baladant, il est désormais possible de régler son problème de quartier en même temps !

Partagez :

AGENT DE MÉDIATION SOCIALE RÉFÉRENT (H/F)

Cadre d’emploi : Animateur

Enjeux et Missions

Sous l’autorité du responsable de service médiation, vous supervisez l’équipe de médiation de nuit. Vous mettez en oeuvre des missions de médiation sociale dont l’objectif est de renforcer la politique du « Vivre ensemble » de la Ville. Vos missions principales sont de :

  • Assurer une présence active de proximité par des déambulations quotidiennes au sein des différents quartiers ;
  • Réaliser une veille technique de proximité concernant les éventuels désordres urbains en les signalant aux services concernés tout en suivant leurs réparations réelles ;
  • Prévenir et gérer les situations de conflits ;
  • Favoriser l’accès au droit des usagers par la mise en relation avec le Point d’Accès au Droit Municipal ;
  • Mener des actions de concertation avec les habitants ;
  • Assurer une veille sociale territoriale afin de comprendre et d’analyser les interactions au sein du site.
  • Superviser la réalisation des comptes rendus des médiateurs et autres indicateurs quantitatif et qualitatif

Profil

Mobile, autonome et dynamique vous disposez de :

  • Capacité à travailler en équipe ;
  • Connaissances de la Ville et de ses institutions ;
  • Capacités de recueil des informations, d’analyse, d’observation et d’évaluation afin de proposer des interventions et des solutions ;
  • Aisance relationnelle et sens du service public ;
  • Maîtrise des outils informatiques
  • Permis B exigé

Conditions de recrutement

Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
• Poste à pourvoir à compter du 6 juillet 2020

Consulter l’offre

Merci d’adresser votre candidature avant le 14/07/2020

(curriculum vitae + photo et lettre de motivation) par courrier à l’attention de la Direction des Ressources Humaines
Mairie de Val-de-Reuil
70 Rue Grande
BP 604
27106 Val-de-Reuil Cedex
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter M. Allal EL OUERDIGHI, Directeur du CCAS, ( Courriel : aelouerd@valdereuil.fr).

Pour postuler par courriel

Recrutement AGENT DE MÉDIATION SOCIALE RÉFÉRENT Juillet 2020

  • Hidden
  • Non obligatoire
  • Types de fichiers acceptés : pdf, Taille max. des fichiers : 15 MB.
    3 fichiers maximum - taille maxi 15mb chacun. Format pdf

Partagez :

Premier job, premier salaire pour 12 lycéens

Pendant toutes ces vacances de printemps, 12 lycéens ont troqué leur sac de cours pour s’initier aux travaux de peinture dans le cadre des chantiers jeunes. A la clé, leur premier salaire.

Ils sont 12… 12 lycéens de Marc Bloch à avoir choisi de faire une croix sur leurs vacances de printemps. A la place, ces jeunes Rolivalois, âgés de 16 et 17 ans, ont préféré goûter leur première expérience professionnelle : deux semaines de chantiers jeunes au service de la ville.

« Pendant 15 jours, ils sont affectés à différents travaux de peinture sur les espaces publics mais aussi dans les équipements, les cages d’escalier… », indique Mohamed Atif, responsable du service médiation, en charge des chantiers jeunes.

« On apprend plein de choses »

Véritable action citoyenne: les jeunes sont mobilisés sur leur cadre de vie
Véritable action citoyenne: les jeunes sont mobilisés sur leur cadre de vie

Pas de répit donc pendant ces deux semaines de labeur à l’issue desquelles les jeunes décrocheront leur premier salaire. « C’est chouette ce chantier, glisse Norine, 17 ans, en affichant un large sourire. On apprend plein de choses, on travaille dans une bonne ambiance et on gagne un peu d’argent. Je ne regrette pas du tout d’avoir postulé ».

Comme elle, Galaad, Valentin, Myriam et les autres enfilent chaque matin leur tee-shirt et leur casquette estampillés « chantiers jeunes » et se retrouvent dès 8h30 pour découvrir leur mission du jour.

Des missions tous azimuts

Coup de neuf au théâtre de l'Arsenal grâce aux 12 lycéens mobilisés
Coup de neuf au théâtre de l’Arsenal grâce aux 12 lycéens mobilisés

Une chose est sûre, le petit groupe n’a pas chômé au fil des heures, au fil des jours : travaux de peinture au théâtre de l’Arsenal, dans une cage d’escalier de Jeune Rue, dans un appartement de l’Espages, sur la voûte de la mairie, la façade de l’Araca… avant de clore le chantier par des opérations de traçage de places de stationnement sur plusieurs parkings rolivalois.

Demain, vendredi, ces 12 jeunes pourront donc quitter la mairie, fiers du travail accompli pendant ces vacances peu ordinaires ! Après un week-end prolongé de repos bien mérité, ils reprendront dès mardi le chemin du lycée.

Comment postuler

Dès le début de l’été, une trentaine d’autres jeunes prendront le relais sur les « chantiers jeunes » pour trois semaines chacun de découverte professionnelle.

Organisés à chaque période de vacances, ces chantiers sont exclusivement destinés aux Rolivalois de 16 à 18 ans. Pour postuler, une seule démarche : adressez une lettre de motivation à Monsieur le Maire.

Infos complémentaires

Pour tout renseignement, contacter le 02 32 09 51 41.

Erreur : la vue 44dbfe4stq n’existe pas
Partagez :

Vous êtes sans connexion