Premier job, premier salaire pour 12 lycéens

Tout en poursuivant consciencieusement leurs travaux de peinture, Norine et Galaad confirment qu'ils sont ravis de cette première expérience.

image_pdfTélécharger en PDF

Pendant toutes ces vacances de printemps, 12 lycéens ont troqué leur sac de cours pour s’initier aux travaux de peinture dans le cadre des chantiers jeunes. A la clé, leur premier salaire.

Ils sont 12… 12 lycéens de Marc Bloch à avoir choisi de faire une croix sur leurs vacances de printemps. A la place, ces jeunes Rolivalois, âgés de 16 et 17 ans, ont préféré goûter leur première expérience professionnelle : deux semaines de chantiers jeunes au service de la ville.

« Pendant 15 jours, ils sont affectés à différents travaux de peinture sur les espaces publics mais aussi dans les équipements, les cages d’escalier… », indique Mohamed Atif, responsable du service médiation, en charge des chantiers jeunes.

« On apprend plein de choses »

Véritable action citoyenne: les jeunes sont mobilisés sur leur cadre de vie
Véritable action citoyenne: les jeunes sont mobilisés sur leur cadre de vie

Pas de répit donc pendant ces deux semaines de labeur à l’issue desquelles les jeunes décrocheront leur premier salaire. « C’est chouette ce chantier, glisse Norine, 17 ans, en affichant un large sourire. On apprend plein de choses, on travaille dans une bonne ambiance et on gagne un peu d’argent. Je ne regrette pas du tout d’avoir postulé ».

Comme elle, Galaad, Valentin, Myriam et les autres enfilent chaque matin leur tee-shirt et leur casquette estampillés « chantiers jeunes » et se retrouvent dès 8h30 pour découvrir leur mission du jour.

Des missions tous azimuts

Coup de neuf au théâtre de l'Arsenal grâce aux 12 lycéens mobilisés
Coup de neuf au théâtre de l’Arsenal grâce aux 12 lycéens mobilisés

Une chose est sûre, le petit groupe n’a pas chômé au fil des heures, au fil des jours : travaux de peinture au théâtre de l’Arsenal, dans une cage d’escalier de Jeune Rue, dans un appartement de l’Espages, sur la voûte de la mairie, la façade de l’Araca… avant de clore le chantier par des opérations de traçage de places de stationnement sur plusieurs parkings rolivalois.

Demain, vendredi, ces 12 jeunes pourront donc quitter la mairie, fiers du travail accompli pendant ces vacances peu ordinaires ! Après un week-end prolongé de repos bien mérité, ils reprendront dès mardi le chemin du lycée.

Comment postuler

Dès le début de l’été, une trentaine d’autres jeunes prendront le relais sur les « chantiers jeunes » pour trois semaines chacun de découverte professionnelle.

Organisés à chaque période de vacances, ces chantiers sont exclusivement destinés aux Rolivalois de 16 à 18 ans. Pour postuler, une seule démarche : adressez une lettre de motivation à Monsieur le Maire.

Infos complémentaires

Pour tout renseignement, contacter le 02 32 09 51 41.

Diagnostic en marchant

Le Pôle Médiation-Gestion Urbaine Sociale de Proximité (GUSP)

Télécharger en PDFLa médiation est un lien essentiel entre le service public et les habitants. A Val-de-Reuil où 50% de la population a moins de 25 ans, où plus de 60 nationalités se côtoient, où les travaux ont rénové la ville depuis plus de 15 ans, la cohésion sociale est renforcée par cet effort de médiation, qu’elle soit intergénérationnelle, intercommunautaire ou urbaine dans le cadre des chantiers du renouvellement urbain. Elle favorise le lien social et le vivre ensemble dans les différents quartiers de la ville. Diagnostic en marchant Le Pôle Médiation-GUSP intervient par : -La médiation sociale de proximité : médiation et diagnostic de pré-état des lieux -La gestion urbaine sociale de proximité : diagnostic en marchant et chantiers ...
Lire La Suite…