La halle voit le jour au coeur de l’écoquartier

La halle, construite au coeur de l'écoquartier, pourra accueillir divers événements, animations..

Les travaux de construction de la halle, au cœur de l’écoquartier, seront achevés courant octobre. Ce nouvel espace public de convivialité renforce un peu plus encore l’esprit de village qui règne dans le quartier.

Il n’y manquait plus que la halle : elle sera opérationnelle ces prochaines semaines. A l’écovillage des Nous, le premier écoquartier labellisé en Normandie, les ouvriers s’affairent sans relâche autour de la place centrale, « l’espace public le plus important de l’écovillage », comme le souligne Thibault Havard, ingénieur travaux à la Siloge (bailleur qui a porté le projet de l’écoquartier). Ici donc se dessine jour après jour un nouvel équipement public, touche finale d’un programme cité en exemple aux quatre coins de France (il a remporté de nombreux prix environnementaux).

Un équipement tout de bois et de zinc

Une halle à l'architecture épurée, dans la continuité de l'esthétique de l'écoquartier des Noés
Une halle à l’architecture épurée, dans la continuité de l’esthétique de l’écoquartier des Noés

Sous cette halle de 300 m2, construite tout de bois et de zinc, ouverte sur chacun de ses côtés, seront bientôt organisées des animations en tout genre. « Il s’agit là d’un élément majeur de développement d’activités entre l’écovillage et les autres quartiers », précise l’ingénieur. Marchés, brocantes, événements festifs… y trouveront place, dans une parfaite harmonie architecturale avec l’ensemble des 98 logements bioclimatiques qui entourent les lieux.

Dans son prolongement, une grande place arborée où cohabiteront aménagements minéral et végétal est également en cours d’aménagement.

L’esprit écoquartier

Ce dernier chantier vient renforcer un peu plus encore l’esprit de l’écoquartier, celui d’un véritable village au cœur de la ville où les 98 logements individuels et collectifs ont été répartis en trois petits hameaux, bordés d’immenses espaces verts où les vergers, où les potagers et les animaux ont droit de cité… Désormais donc, chacun de ces hameaux dispose d’un équipement spécifique : l’écocrèche à une extrémité, la chaufferie bois à l’autre et au centre cette halle publique moderne et épurée.

A découvrir dans les prochaines semaines.

L'écoquartier des Noés, c'est 98 logements bioclimatiques, une écocrèche, une chaufferie bois, des vergers et potagers, des animaux... et bientôt une halle
L’écoquartier des Noés, c’est 98 logements bioclimatiques, une écocrèche, une chaufferie bois, des vergers et potagers, des animaux… et bientôt une halle

L’actualité de l’environnement à Val-de-Reuil

Erreur : la vue 0dd5fd1y5h n’existe pas

L’environnement à Val-de-Reuil

Erreur : la vue a395aa70yg n’existe pas
Partagez :

Vous êtes sans connexion