Méba-Mickaël Zeze : un Rolivalois qui rentre dans l’histoire


Partagez :

Dimanche dernier, cet enfant de Val-de-Reuil est devenu le 4ème Français à courir en moins de 10 secondes sur 100m et le 2ème en moins de 20 secondes sur 200m. Un exploit qu’il est venu partager dans sa Ville de cœur. Rencontre. 

Il a le sourire aux lèvres. Et pour cause, Méba-Mickaël Zeze a pulvérisé son record et celui de la France ! Dimanche 3 juillet, le jeune athlète de 28 ans, s’inscrit dans l’histoire en devenant le quatrième Français à courir en moins de 20 secondes sur 100m (9.99) puis le deuxième en moins de 20 secondes sur 200m (19.97) à La Chaux-de-Fonds en Suisse. Un exploit qu’il dédie à sa Ville, là où tout a commencé. 

“Je suis hyper redevable de toutes les personnes ici !”

« C’est une satisfaction, quelque chose que je voulais depuis très longtemps. C’est un objectif que j’atteins et j’en suis fier », s’exclame Mickaël devant l’esplanade de la mairie.  Un retour aux sources pour l’athlète qui se souvient encore de ses premiers pas dans l’athlétisme. Après une scolarité aux Cerfs-Volants, à 10 ans, le jeune homme rentre au collège et commence le football. Pierre Grondin, alors entraîneur au VRAC (Val-de-Reuil athlétisme club)  lui fait découvrir l’athlétisme lors d’une rencontre inter-scolaire : “J’étais le plus rapide de tous les élèves de ma classe, j’avais fait un sprint et terminé deuxième ! C’était mon premier sur la piste du stade, je me dis que c’est dingue, là où tout a commencé !”

À 11 ans, il signe au VRAC et tombe amoureux de la vitesse, cette adrénaline qui le fait vibrer à chaque foulée. “C’est symbolique de revenir ici, sur mes terres, le fait de revoir des têtes, des visages… J’ai percé à 21 ans, ce qui fait la différence, c’est l’abnégation, je n’ai pas lâché et je suis hyper redevable de toutes les personnes ici”, souligne l’athlète qui, en 2015, lâche ses études pour se consacrer au sport de haut niveau. Soutenu par la municipalité, il s’envole pour participer aux Jeux Olympiques de RIO en 2016. Le début d’une belle histoire qui le mène jusqu’à aujourd’hui. “J’ai deux médailles de bronze aux championnats du monde cadets, je suis champion d’Europe espoirs, vice-champion d’Europe et maintenant dans l’histoire du sport Français !” 

Et la suite ? Mickaël est déjà plus que motivé, son prochain objectif : “faire des médailles internationales ! On retient autant la performance que les médailles. Mentalement, je suis un autre homme donc tout est possible !” 

Une chose est certaine, il n’oublie pas Val-de-Reuil où ses parents habitent encore actuellement !

Source : https://twitter.com/FFAthletisme/



Derniers articles parus

Partagez :
Partagez :

Les inscriptions scolaires auront lieu du 1er Février au 21 Juin 2024