700 personnes main dans la main pour sauver PMF

Symboliquement, la marche citoyenne s'est achevée devant le collège de Pont de l'Arche

Symboliquement, la marche citoyenne s'est achevée devant le collège de Pont de l'Arche

Retour sur la grande marche citoyenne organisée à Pont de l’Arche samedi matin contre la fermeture de PMF. Plus de 700 personnes avaient répondu présent.

Symboliquement, la marche citoyenne s'est achevée devant le collège de Pont de l'Arche
Symboliquement, la marche citoyenne s’est achevée devant le collège de Pont de l’Arche

La mobilisation enfle au fil des semaines pour défendre le collège PMF. Samedi, ils étaient plus de 700 à se retrouver – non pas à Val-de-Reuil mais à Pont de l’Arche – pour s’opposer à la fermeture du collège rolivalois. Des habitants, des parents, des enseignants, des élus… venus de Val-de-Reuil bien-sûr mais aussi de Pont-de-l’Arche, Poses, les Damps, Alizay, Criquebeuf, Léry et des communes alentours.

Un chassé-croisé inacceptable

Bonnet de père noël sur la tête pour certains (espérant que le CD27 leur ferait ce cadeau de Noël de laisser ouvert le collège PMF), banderoles déployées… ils ont marché à travers la commune, remontant sur une partie de la D6015 avant d’achever leur périple, et de manière symbolique, devant le collège Hyacinthe Langlois de Pont de l’Arche.

De nombreux élus de l'agglomération ont ouvert la marche
De nombreux élus de l’agglomération ont ouvert la marche

« Ce collège a une capacité d’accueil de 550 places ; à la rentrée, le CD27 prévoit d’y affecter 780 élèves… c’est tout bonnement inadmissible », martelait d’emblée le maire de Pont de l’Arche avant de dénoncer le redéploiement annoncé.

« Aujourd’hui, les enfants des Damps viennent à pied ou à vélo au collège de Pont de l’Arche ; demain, on les envoie à Val-de-Reuil. Les enfants de Criquebeuf passeront devant le collège de Pont de l’Arche pour aller jusqu’à Val-de-Reuil alors que les enfants de Val-de-Reuil viendront à Pont de l’Arche ». Aux arguments de mixité sociale invoqués par le CD27, Richard Jaquet revendique pour sa part la réussite éducative.

Même levée de bouclier de la part des maires des Damps et de Criquebeuf, très en colère contre une décision qu’ils jugent « irresponsable », « inique » et « absurde ».

Les Rolivalois étaient nombreux à Pont de l'Arche
Les Rolivalois étaient nombreux à Pont de l’Arche

Quant à Fadila Benamara, élue rolivaloise, elle rappelait aux manifestants que l’Agglo et la Ville de Val-de-Reuil sont prêtes à mettre 10 millions euros sur la table sur leur budget pour financer la reconstruction du collège PMF.  « Mais ces 10 millions €, le CD27 n’en veut pas ! Il veut fermer le collège PMF, mettre les enfants sur les routes et les familles dans la panique » 

La vidéo dans laquelle Fadila Benamara dénonce la décision du CD27

[evp_embed_video url=”https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2017/11/fadila-benamara.mp4″]

Au final, les manifestants, très remontés, se sont promis de poursuivre plus que jamais leur mobilisation d’ici le 11 décembre, jour où le CD27 a prévu d’entériner sa décision de fermer PMF et sa nouvelle carte scolaire.