L’inclusion par le sport : journée spéciale au collège Alphonse Allais !


Partagez :

À l’aube des Jeux Olympiques de Paris 2024, le collège Alphonse Allais s’est emparé des JO pour sensibiliser au handicap ! Tout au long de la journée, divers ateliers étaient organisés en partenariat avec l’UNSS de l’Eure autour de l’établissement avec comme parrain l’athlète Aladji Bâ, double médaillé de Bronze aux jeux paralympiques de Sydney et d’Athènes en 400 m !

“C’est trop bien, je trouve que c’est un bon exercice pour nous montrer comment font les personnes en situation de handicap moteur” , explique une jeune fille de 4ème SEGPA. Fauteuil basket, course à l’aveugle ou encore débat autour du handicap… cette journée du lundi 22 mai était chargée au collège Alphonse Allais. Pour la première fois, l’établissement rolivalois a organisé une journée Olympique et Paralympique !

“Nous sommes dans une Ville inclusive” 

Parmi les 400 élèves de l’établissement, une vingtaine de jeunes adolescents sont en situation de handicap psychique ou sensoriel allant des troubles autistiques à la surdité. Des handicaps parfois invisibles qui peuvent être compliqués à comprendre pour certains jeunes. C’est pour cette raison que le collège, la Ville et tous les établissements de Val-de-Reuil mettent en place diverses actions pédagogiques et éducatives pour permettre à tous de vivre leur scolarité en toute sérénité, sans discriminations ou distinction quelles qu’elles soient. « On veut vraiment être considéré comme un établissement inclusif, nous voulions montrer aux élèves que rien n’est un frein dans la vie, que l’on peut se dépasser et qu’ils aillent au bout de leurs parcours s’ils s’en donnent la volonté”, explique Estelle Morin, la principale du collège entourée de son handi-chien qu’elle emmène partout avec elle pour sensibiliser davantage ses élèves : “Nous ne pourrions pas mettre en place ce que nous faisons sans l’aide de la municipalité, qui nous épaule au quotidien. Nous sommes dans une ville inclusive où les discriminations n’existent pas !”

Au jardin sportif, des jeunes sont en plein fauteuil basket, une belle manière de montrer qu’il est possible de devenir champion olympique tout en étant en fauteuil roulant. “Le vivre comme aujourd’hui à travers la mise en situation physique permet de faire mieux ressentir, de mieux comprendre, cette action est une continuité de ce que la Ville fait déjà. Nos jeunes sont habitués et ne voient pas la différence. Car c’est au quotidien qu’il faut faire accepter cette différence, quel que soit l’âge et de manière constante afin de ne pas perdre les valeurs transmises”, souligne Catherine Duvallet, 1ʳᵉ adjointe au maire chargée de l’éducation.

Ayez un RÊVE

De l’autre côté de la rue, au gymnase, une classe s’essaye à la course à l’aveugle. En binôme, les élèves doivent se guider pour ne pas faire tomber son partenaire. « C’est difficile de faire confiance, ils n’ont pas l’habitude, il faut bien adapter la vitesse », conseille Agathe Spiet, enseignante d’EPS de l’établissement.  Si quelques chutes sont à dénombrer, dans l’ensemble, les jeunes collégiens se débrouillent plutôt bien avant d’assister à une conférence avec le grand Aladji Bâ, double médaillé de Bronze aux jeux paralympiques de Sydney et d’Athènes en 400 m. Non-voyant depuis ses 5 ans, Aladji fait des interventions dans les écoles, prisons, collèges, lycées ou encore entreprises pour sensibiliser au handicap et véhiculer sa passion pour le sport en vue des JO de 2024. Une initiative saluée par le Rectorat de Normandie ; le délégué régional, Adrien Moncomble, est venu voir les ateliers pour l’occasion : “Les JO c’est bientôt, on essaye d’installer un esprit des valeurs de l’olympisme : le respect, la liberté et les valeurs républicaines. Quand un cadre inclusif est porté, l’inclusion permet d’atteindre l’excellence !”

À la suite de la diffusion du film : La couleur de la victoire retraçant le succès de Jesse Owens, l’athlète parrain de la journée a mené un débat animé avec les élèves curieux. Un espoir pour toutes les jeunes générations : « Le mot important pour tous les sportifs de haut niveau, c’est le mot rêve : rigueur, entraînement, volonté et émotion quand on monte sur le podium ! » Une belle leçon de vie qui peut être adaptée à tous les rêves !

 

Derniers articles parus

Partagez :
Partagez :

Les inscriptions scolaires auront lieu du 1er Février au 21 Juin 2024