Une lycéenne Syrienne remporte un concours national d’écriture en anglais

À tout juste 17 ans, Lobna El Kaisi vient de remporter un concours national d’écriture en langue britannique. Portrait d’une jeune fille brillante qui s’est parfaitement intégrée à sa ville d’adoption.

L’émotion était intense ce mardi au lycée Marc Bloch. Accueillie avec sa famille par la Ville de Val-de-Reuil en 2016, Lobna El Kaisi, une jeune Syrienne de 17 ans, vient de décrocher la première place d’un concours d’écriture en anglais. Une fierté pour ses parents émus de voir leur fille s’épanouir. 

Publiée dans un journal pour adolescents

Une fierté pour ses parents.

Le 24 novembre dernier, Tatiana Gebuhrer, la professeure de spécialité anglais de Lobna emmène ses élèves voir une exposition mettant en avant des femmes artistes , au musée du Luxembourg à Paris. “L’exposition mettait en avant les photos de Vivian Maier et Georgia O’Keefe. Les élèves de 1ère et terminale devaient choisir une photo de l’expo et écrire un texte de 200 mots sur celle-ci”, explique l’enseignante qui avait déjà reçu un premier texte de la jeune fille : “Beaucoup de leurs textes étaient trop longs. Alors j’ai demandé à ce qu’ils me rendent une autre version, Lobna a été dans les premiers à me rendre le sien. Ils pouvaient écrire en adoptant le point de vue d’un des personnages de la photo ou de la photographe.” Séduite, Tatiana envoie le texte au jury de Speak Easy, un journal pour adolescents qui organise chaque année un concours national. Le texte de Lobna fait alors sensation ; il est sélectionné pour être publié dans les pages web de la revue. “Mon texte parle d’amour, j’écris beaucoup sur le sujet et j’adore l’anglais ! J’ai choisi cette photo, car je trouve ça fort de voir des personnes âgées amoureuses”, explique la jeune fille qui a fait sa scolarité aux collèges Pierre Mendes France et Montaigne avant d’arriver au lycée Marc Bloch. 

“ Je suis contente d’avoir représenté le lycée ! »

Fière de gagner un prix étudiant, les larmes de joie coulent sur ses joues. Mes parents sont fiers de moi, je suis contente d’avoir représenté le lycée » , souligne la jeune fille qui atteint 18/20 de moyenne dans sa spécialité qu’elle compte bien garder l’année prochaine. Pour la récompenser de ses efforts, l’équipe enseignante lui a offert un livre sur la photographe Vivian Maier, Catherine Duvallet, première adjointe au maire, lui a également remis quelques cadeaux. Parmi eux :  des places pour le théâtre de l’Arsenal, pour le cinéma les Arcades ainsi que des tickets de piscine  : “Elle était mon élève en 6ème à PMF, se souvient Catherine Duvallet.  C’était une très bonne élève attentionnée. Elle a deux points communs avec la photographe. Elle est très discrète comme était Vivian dans ses prises de vues et elle a des compétences uniques ”. 

L’exemple d’une intégration réussie pour cette jeune réfugiée qui attendra, on est sûr, des sommets ! 

Le texte de Lobna disponible ici :

https://www.speakeasy-news.com/vivian-maier-winners-premiere/


 

SOULMATE

True love? I thought it was a lie that generations have circulated over the years until I met him, the man who made a perfect adjustment to my life, not only did he make me believe in love, he made me believe in soul mates, sacrifice for the people we love. He made us perfect together, he always made sure to do things that make me happy and comfortable. I looked at him and at the wrinkles that tell the story of our love, our misery and our sacrifice, listing all the obstacles and happy moments we spent together. I smiled when he looked at me and said: « I love you », I answered him, « I love you, too », he said, « You look tired, sleep on my shoulder if you want to ». I didn’t hesitate and rested my head on his shoulder, and I’m thankful he’s been in my life all these years. He wasn’t just my husband, he was my friend, my lover, my family. A woman who was sitting in front of us on the bus told us: “Hello, my name is Vivian Maier, and I’m a photographer, I took a great picture of you both”, we saw the picture, and it was really great and we’ve agreed with her to publish it, of course. Under the title: SOULMATE

 

Traduction : 

Véritable amour ? Je pensais que c’était une blague entre générations qui circulait au fil des années avant que je le rencontre, l’homme qui a fait le parfait ajustement à ma vie, pas seulement fait croire en l’amour. Il m’a fait croire aux âmes-sœurs, aux sacrifices pour les gens que l’on aime. Il nous a rendu parfait ensemble, il s’est toujours assuré de faire les choses qui me rendent heureuse. Je l’ai regardé et les rides qui racontent l’histoire de notre amour, nos misères et nos sacrifices, en écoutant tous les obstacles et moment heureux que nous avons passés ensemble. J’ai souris quand il m’a regardé et dit : “Je t’aime”, je lui ai répondu : “Je t’aime aussi” et il m’a répondu : “Tu as l’air fatiguée, dors sur mon épaule si tu veux.” Je n’ai pas hésité et j’ai baissé ma tête sur son épaule. Je suis reconnaissante de l’avoir dans ma vie depuis toutes ces années. Il n’était pas seulement mon mari, il était mon ami, mon amant, ma famille. Une femme qui était assise en face de nous dans le bus nous a dit : “Bonjour, je m’appelle Vivian Maier et je suis photographe, j’ai pris une très belle photo de vous deux !” Elle nous a montré la photo et elle était vraiment belle, nous étions d’accord pour qu’elle la publie. Sous le titre de : âme-soeur. 

 

Partagez :

Vous êtes sans connexion