Le salon des illustrateurs s’installe à la médiathèque

Salon des Illustrateurs 2017

Salon des Illustrateurs 2017

Le 9e salon des illustrateurs jeunesse et de la bande dessinée, consacré cette année à la Normandie, investit la médiathèque les vendredi 9 et samedi 10 juin 2017. Pendant deux jours, une trentaine d’auteurs viendront à la rencontre des écoliers de la Ville et des alentours, des amateurs du 9ème art et du grand public. De nombreuses animations se succèderont sur ce salon devenu tradition au cours duquel sera également dévoilé le nom des lauréats de la finale locale du « Prix des Incorruptibles ».

 Capture d’écran 2017-06-02 à 11.28.43

La Ville de Val-de-Reuil, qui consacre à l’éducation et à la culture des moyens importants, a fait de l’accompagnement à la lecture et la lutte contre l’illettrisme une de ses préoccupations majeures. Cette politique volontariste se traduit par des actions régulières menées en ce sens auprès des jeunes et des moins jeunes, que ce soit dans le cadre du programme de réussite éducative (PRE) ou bien autour d’initiatives à dimension sociale ou culturelle.

Ainsi, depuis 17 ans maintenant, la plus jeune commune de France se mobilise autour du Prix des Incorruptibles, prix national dédié à la littérature jeunesse dont l’ambition est de donner aux enfants le goût de la lecture.

A Val-de-Reuil, 63 classes – de la maternelle au collège – ont donc participé cette année à cette belle initiative qui leur a permis de rencontrer plusieurs auteurs de livres sélectionnés avant de voter pour déterminer quel était leur préféré. 

La Normandie au menu de cette 9e édition

p30 salon

Dans le prolongement de cette action – organisée localement avec l’Education Nationale, l’association AVEC (association de Val-de-Reuil pour l’éducation et la culture), l’Agglomération et la Drac -, la Ville de Val-de-Reuil a souhaité aller plus loin.

Depuis 9 ans, parallèlement, elle organise, en effet, un « salon des illustrateurs jeunesse et de la bande dessinée », manifestation prisée des écoliers, des amateurs de BD et du grand public, qu’ils soient rolivalois ou pas. Aussi la 9e édition de ce salon, qui aura lieu les vendredi 9 et samedi 10 juin, fera-t-elle  la part belle à la Normandie, clin d’œil à la mesure de la Ville Nouvelle vers cette année 2017 très normande puisque Rouen a été désignée capitale mondiale du tourisme, tandis que le Havre fête ses 500 ans. De nombreuses animations seront proposées pendant deux jours autour de ce thème.

 

Comme chaque année, la journée du vendredi sera exclusivement consacrée aux scolaires. Ce jour-là, pendant lequel les auteurs animeront des ateliers en tout genre, une douzaine d’illustrateurs investiront la médiathèque de la Place aux Jeunes, de 9h00 à 16h30, à la rencontre de 1800 écoliers venus de la commune et de l’ensemble de la circonscription de Val-de-Reuil.

 

Capture d’écran 2017-06-02 à 11.32.55Dans le même temps, un spectacle musical sera donné à la maison de la Jeunesse et des Associations (à 9h30 et 14h00) où Laurent Touceul présentera les chansons issues de son album jeune public « La Vache en maillot d’bain » ; tandis que douze classes s’installeront au cinéma les Arcades pour découvrir le film « Astérix chez les Bretons ».

Finale du prix des Incorruptibles

La journée du vendredi sera également l’occasion de proclamer le nom des vainqueurs de la finale locale du prix des Incorruptibles. Une cérémonie sera organisée à 11h00 dans l’enceinte de la médiathèque, avec la présence exceptionnelle de Sydney Habib, président national de l’association « Les Incorruptibles ». Sa venue à Val-de-Reuil témoigne de la formidable mobilisation de Val-de-Reuil parmi les communes les plus impliquées dans cette manifestation.

Le salon ouvert au grand public le samedi 10 juin

Le lendemain, samedi 10 juin, place au grand public ! Une trentaine d’illustrateurs et d’auteurs de bande dessinée s’installeront aux quatre coins de la médiathèque. Certains sont des figures de proue de la BD, primés au festival d’Angoulême (on retrouvera par exemple Hugue Barthe, Steeve Baker ou encore Serge Mogère…) Tous profiteront de leur visite rolivaloise pour échanger librement avec le public et dédicacer leurs ouvrages.

Une pluie d’animations « normandes » s’abattra également sur l’événement culturel rolivalois. A commencer par une exposition sur la vie de Guillaume le Conquérant, signée Serge Mogère et complétée par un prêt du château de Falaise.

Tout le programme

Capture d’écran 2017-06-02 à 11.38.17Outre deux caricaturistes qui croqueront sans répit les visiteurs, l’association « Le Bois d’Ennebourg » enchaînera les démonstrations de danse folklorique normande de 14h00 à 17h00 et deux concours de dessin seront proposés aux enfants de 14h00 à 16h00, le premier sur le thème « Dessine-moi la Normandie » ; le second autour des vaches, sujet qui ne nous est pas éloigné.

Au programme également : une initiation au graphisme sur tablette numérique (14h00/15h00), des impressions 3D avec le FabLab276 (10h00/12h00 et 14h00/17h00) ; des présentations de livres par deux librairies locales (A La Page et Quai des Mômes), une dégustation de pommes et de jus de pommes par l’épicerie solidaire Epireuil (14h00/17h00). Sans oublier l’association Lire et Faire lire qui racontera aux enfants des contes et légendes de Normandie (10h00/12h00 et 14h00/17h00).

Au total, ce sont plusieurs milliers de visiteurs de tous horizons et de toutes générations, qui sont attendus sur ce salon des illustrateurs jeunesse et de la BD, 9e du nom.

Ce qu’en pense le maire

Pour Marc-Antoine Jamet, Maire de Val-de-Reuil : « Associer enseignement et culture, réconcilier livre et jeunesse, mixer éducation et plaisir, s’ouvrir aux autres et aider les siens, la Ville de Val-de-Reuil, en organisant ces deux journées de lectures et de découvertes, suit la voie qu’elle s’est tracée : le savoir à la portée de tous. Innovation et tradition, modernité et solidité, qualité et grand public, deviennent, en effet, des objectifs compatibles en faisant passer l’écrit par la Bande Dessinée, en ayant une approche ludique du livre, en montrant que derrière ces milliers de pages, il y a des auteurs qui méritent leurs lecteurs. Edgar P ; Jacobs ou Hugo Pratt, Gibrat ou Bourgeons conduisent à Hugo ou Le Clézio. Les participants à ce salon, qu’ils soient exposants ou visiteurs, l’ont bien compris puisqu’ils sont, chaque année, plus nombreux. »