Benjamin Stora en conférence le 18 avril !

Le 6 Juillet venez accueillir la flamme

Elle sera à Val-de-Reuil dans :

Partagez :

Le célèbre historien sera de passage à la Maison de la jeunesse et des associations jeudi 18 avril, l’occasion de découvrir son dernier ouvrage  ! 

Organisé par la Ville, le lycée Marc Bloch et le pôle archives de l’agglomération Seine-Eure, cette conférence exceptionnelle est une continuité de la journée organisée le 19 mars dernier à l’occasion du 62ᵉ anniversaire des accords d’Évian mettant fin à la guerre d’Algérie ! 

17h : représentation de l’œuvre de Maurice Pons par les lycéens 

L’adaptation théâtrale, par Bernard Chambré, enseignant de lettres classiques au lycée Marc Bloch, du roman de Maurice Pons, intitulé « Le Passager de la nuit », sera interprétée par des lycéens fort impliqués dans ce projet mémoriel. Ce roman fut qualifié par Claude Roy en 1960 comme étant « le plus courageux, le plus casse-gueule des beaux livres de cette année » : Maurice Pons, signataire du Manifeste des 121, y décrit la prise de conscience d’un jeune journaliste idéaliste qui traverse la France en automobile avec, comme passager, un Algérien porteur de valises du FLN qui lui raconte « sa » guerre et son engagement.C’est à l’ombre du Moulin d’Andé, où il a vécu de 1957 à sa mort, que Maurice Pons écrit Le Passager de la nuit, publié au printemps 1960. L’occasion de revivre son oeuvre à travers notre jeunesse…

19h, table ronde avec Benjamin Stora

Né à Constantine en décembre 1950, Benjamin Stora arrive avec sa famille en France métropolitaine en juin 1962. Docteur en histoire et en sociologie, il axe ses recherches sur la guerre d’Algérie, entre autres sur le parti d’indépendance fondé par Messali Hadj et l’immigration algérienne. Auteur d’une trentaine d’ouvrages, dont une majorité sur la guerre d’Algérie, il a participé à la réalisation de documentaires sur ce sujet. 

Professeur des universités, il enseigne l’histoire du Maghreb contemporain (XIXe-XXe siècles), les guerres de décolonisation et l’histoire de l’immigration maghrébine en Europe, à l’Université Paris 13 et à l’Institut national des langues et des civilisations orientales (INALCO). En 2013, Benjamin Stora  a reçu le prix de la LICRA pour ses engagements antiracistes et l’ensemble de ses travaux sur l’histoire du Maghreb contemporain. 

En juillet 2020, il est missionné par le gouvernement pour assurer la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie, en vue de favoriser « la réconciliation entre les peuples français et algérien ». Un rapport sera remis en janvier 2021, qui préconise plusieurs initiatives scientifiques et mémorielles afin que ce mouvement vers la réconciliation ouvre sur la possibilité du passage d’une mémoire communautarisée à une mémoire commune, en France, et entre historiens algériens et historiens français.

Entouré de Ryan Benamara, Maxence Blot, Jade Herraiz et Sarah Mahé-Calmette, élèves au lycée Marc Bloch, Benjamin Stora rebondira sur ses textes lus par les lycéens et répondra aux questions du public avec un point d’honneur à son nouvel ouvrage « L’arrivée » où il raconte le départ de sa famille d’Algérie et son arrivée en France, en 1962.En une dizaine d’années, le jeune Benjamin Stora passe de l’enfance à l’âge adulte, de Constantine en guerre au Paris de mai 68. Il raconte sa propre histoire, celle d’un exil et de l’apprentissage d’un homme qui va embrasser une nouvelle vie. Avec émotion, il décrit les conditions de vie précaires des siens, entassés dans des logements insalubres, en quête éperdue d’un travail. 

La librairie du Quais des mots sera également présente dans le hall de la MJA pour proposer une palette d’ouvrages de l’historien ! Dédicaces possibles ! 

Conférence gratuite, inscription à comptoirdesassociations@valdereuil.fr

Derniers articles parus

Partagez :
Partagez :

Les inscriptions scolaires auront lieu du 1er Février au 21 Juin 2024