Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses. Deux jours par semaine, trois médiateurs du CCAS réapprovisionnent les plus vulnérables tout en leur apportant du soutien. Reportage.

En à peine une heure, le frigo et les placards des personnes à risques sont de nouveau ravitaillés. Afin de protéger les séniors et les plus fragiles de la COVID-19, la ville de Val-de-Reuil a mis en place un système de portage de courses. Ainsi, tous les mardis et jeudis, trois médiateurs sociaux du CCAS (centre communal d’action sociale) viennent livrer une dizaine de Rolivalois. Une première qui, depuis 4 semaines, a créé un lien unique entre les agents et les habitants.

Soulager les plus vulnérables

Il est 14h, Fidèle Ébéngo et Mohamadou N’diaye viennent récupérer la liste de course de Joëlle, une résidante de l’ESPAGES. « Les habitants nous appellent sur un numéro spécifique et on cale une heure pour venir. Ils nous donnent de l’argent dans une enveloppe avec leur liste. C’est une nouvelle mission qui est indispensable, on le fait avec le cœur. » expliquent les deux médiateurs sociaux en direction du supermarché. Pour cette fois, un arrêt devant l’eau gazeuse suffit. « On s’adapte aux demandes des habitants, s’ils ont besoin de médicaments, on va à la pharmacie, s’ils veulent un produit d’un magasin bien précis on y va également » souligne Mohamadou en déposant les packs d’eau en caisse. Ensuite, les deux agents filent en direction de la médiathèque : « Un habitant a commandé des livres, pour le soulager, on lui livre au pied de sa maison ! »

« Il y a moins de stress »

Cet habitant, c’est Edmont, qui habite le quartier des Cottages. « C’est très bien comme dispositif. Il y a moins de stress.La semaine dernière je me suis fait livrer des courses, c’est une belle initiative. » lance le Rolivalois en récupérant ses ouvrages à son portail.

Ce service, déjà opérationnel lors du premier confinement, est nécessaire selon Veasna Pich, responsable de l’équipe des médiateurs de nuit : « On a eu des retours très chaleureux. Outre les courses, on discute avec eux, ça égaye leur journée ! ».

Retours tout aussi positif des élus rolivalois qui, dès le début du confinement, ont chacun pris contact par téléphone avec l’ensemble des Seniors confinés afin de s’assurer que tout allait bien.

Renseignements au : 02.32.09.46.92

Partagez :

Vous êtes sans connexion