Au stade Jesse Owens, le plus moderne des skateparks de Normandie a ouvert ses portes !

Vous voulez voir la flamme ?

Venez l’accueillir à Val-de-Reuil:

  • jours
  • : 
  • heures
  • : 
  • Minutes
  • : 
  • Secondes

Elle est arrivée !!

Partagez :

Il était très attendu : le tout nouveau skatepark de Val-de-Reuil est ouvert ! L’équipement, de plus de 1000m2 fait déjà le bonheur des amoureux de la glisse. 

Qui n’a pas rêvé devant ces photos du skate-park de Venice Beach avec son béton californien parfait au bord du Pacifique ou envié les playgrounds de New-York City envahis de jeunes audacieux sortis ou presque de West Side Story ?

Val-de-Reuil n’est pas devenue un État des USA, mais depuis dix jours, un nouvel équipement y est ouvert au public à côté du stade d’athlétisme couvert Jesse Owens et de sa toute nouvelle piste extérieure, des terrains d’honneur et synthétique du FCVR, des salles d’entrainement et de compétition du Gymnix, des squashs et des tennis du VRTS, du Gymnase du Parc. Au cœur de ce complexe olympique sans équivalent dans l’Eure, on entend désormais également les grondements des roulettes et le claquement des planches des virtuoses du skate, les clameurs d’un public de connaisseurs, attirés par un parcours unique en Normandie par sa qualité et son tracé.

Le parc des sports rolivalois propose ce nouvel équipement aux adeptes des sports urbains, aux aventuriers de la glisse et aux amoureux des sensations fortes. De plus en plus nombreux à Val-de-Reuil, ils attendaient avec impatience ce skatepark dont le Covid avait différé le chantier.

Skate-board, BMX, trottinette, rollers

A peine ouvert, l’équipement de 1000m2, évidemment dédié au skate-board, mais aussi aux rollers, au BMX et à la trottinette, jouit déjà d’une réputation d’excellence. Considéré par les spécialistes comme l’un des deux parcours les plus techniques du département, l’un des plus remarquables de la région, il fait le bonheur des 250 membres de l’association ThéoStreet qui y ont aussitôt pris leurs quartiers. Ils sont d’autant plus heureux et fiers de ce nouvel équipement multisports qu’il a été entièrement pensé, imaginé et dessiné en collaboration étroite avec les responsables de leur association, tandis que la conception en était confiée à la société espagnole Io Skateparks, référence internationale absolue en de domaine.

Que ce soit ses « crubs », son « bowl » (baptisé bowl Théo Ridel, en hommage au jeune Rolivalois, fan de skate board et décédé tragiquement en 2019), ses « marches », « coppings » ou autres « ledges » et « barres de slide »…, tous ces modules de béton intégrés dans la structure offrent un extraordinaire terrain de jeu aux pratiquants qu’ils soient novices (grâce à un espace débutant, avec des courbes plus légères, adaptées à l’initiation), ou confirmés (courbes et plans inclinés, pyramides, barres…), aux jeunes comme aux moins jeunes qui peuvent cohabiter en parfaite harmonie. Déjà on y voit de futur(e)s champion(ne)s, adolescent(e)s et jeunes gens/filles courageux/ses, presque téméraires, mèche sur l’œil et casquette à l’envers, musclé(e)s, agiles, habiles, sans laisser apparaître un gramme de graisse, venu(e)s parfois de loin, se défier pacifiquement et s’entraîner aux figures les plus extraordinaires. Les skates volent. L’équilibre est précaire. Ce sont des funambules, des jongleurs, des acrobates. Un spectacle époustouflant avec pour décor la forêt de Bord !

Pratique libre et cours collectifs

C’était là un des objectifs que s’était fixé la Ville en lançant ce projet : l’ouvrir à tous, adhérents du club (en pratique libre ou lors de cours collectifs dispensés par ThéoStreet) ou grand public, de tous âges, de tous niveaux. Sans oublier bien-sûr les spectateurs pour qui un espace, autour de bancs béton, a été spécifiquement aménagé afin d’assurer la surveillance des plus jeunes et d’admirer les prouesses et acrobaties des artistes de la discipline. Il y a fort à parier que les spectateurs seront nombreux lorsque le paradis rolivalois de la glisse, homologué pour accueillir des compétitions régionales, verra s’affronter de grands noms face aux talents locaux et normands.

Au total, ce skatepark, pour lequel une attention particulière a également été accordée aux aménagements paysagers, à l’esthétique générale et aux chemins d’accès, aura représenté pour la Ville un investissement de 500 000 €.

Mode d’emploi

  • Le skatepark, situé dans l’enceinte du stade Jesse Owens, est accessible à tous, dès 8 ans (sous la surveillance d’un adulte jusqu’à 14 ans).
  • Ouvert du lundi au vendredi aux heures d’ouverture du stade durant l’été (réservé à ThéoStreet le samedi de 10h00 à 12h00) ; sept jours sur sept à partir de la rentrée.
  • Casque, genouillères et gants sont fortement recommandés pour la pratique dans l’équipement.
  •  Un règlement intérieur est affiché à l’entrée du skate-park.

Derniers articles parus

Partagez :
Partagez :

Les inscriptions scolaires auront lieu du 1er Février au 21 Juin 2024