Étiquette : jeunes

Les porte-clés du bonheur !

Mary Babojian et Émeric Feuillolay, deux jeunes résidents du Foyer de Jeunes Travailleurs (FJT) de l’ESPAGES ont offert des porte-clés personnalisés à l’ensemble des seniors de l’ESPAGES.

Bien que la crise sanitaire a bousculé les habitudes de Noël pour cette année 2020, la solidarité et la convivialité demeurent. À l’ESPAGES, Mary Babojian et Emeric Feuillolay, deux résidents du Foyer de Jeunes Travailleurs (FJT) de l’établissement rolivalois ont décidé, pour Noël, de confectionner des porte-clés personnalisés, accompagnés d’un petit mot à l’attention de chaque résident senior. « Un jour, nous étions en train de discuter avec Émeric sur cette année qui a été compliquée pour tout le monde et surtout pour les personnes âgées qui ont été confinées pratiquement toute l’année », explique cette jeune femme de 31 ans originaire du Vénézuela. « Du coup, on s’est dit : pourquoi ne pas leur faire un petit cadeau ? C’est comme ça que l’idée de faire des porte-clés personnalisés est née ». Les deux amis ont commandé une quarantaine de porte-clés ainsi que des marqueurs permanents afin de pouvoir customiser ces derniers. « Ça a dû nous prendre trois jours à peu près. Sur chaque porte-clé, nous avons écrit leur prénom, fait des petits dessins, avant de les mettre dans des petites pochettes cadeaux accompagnées d’un petit mot pour leur souhaiter de joyeuses fêtes », ajoute Émeric, âgé de 28 ans. « Puis le soir de Noël, nous nous sommes rendus chez chacun des résidents pour leur remettre notre petit cadeau ». 

Des seniors ravis

Cette attention n’a pas manqué de ravir les seniors de l’ESPAGES comme le témoigne Josette Daniel, 74 ans. « J’étais très heureuse de voir Émeric et Mary m’apporter leur porte-clés sur lequel est inscrit « Donne à chaque jour la chance de devenir le plus beau jour de ta vie ». J’ai trouvé ça très gentil, ça m’a fait chaud au cœur », explique Josette qui n’a pas pu voir sa fille, qui vit aux États-Unis. « C’est une forme de réconfort de voir que quelqu’un pense à nous. Je les remercie beaucoup, leur souhaite d’être heureux et que cette année qui arrive leur procure beaucoup de bonheur ». Tous ravis, les seniors de l’ESPAGES n’ont pas manqué de remercier chaleureusement les deux jeunes pour leur belle initiative et plus globalement l’ensemble des jeunes résidents de l’ESPAGES. « Tous les jeunes du FJT se sont montrés très attentionnés envers nos seniors », précise Christine Lebrun, la directrice de l’établissement. « Certains ont fait des crêpes, tandis que d’autres ont proposé leur aide. Chacun a fait comme il a pu, soit en disant bonjour soit en ayant des petites attentions au quotidien ».  

Des attentions qui ont permis à chacun des résidents de trouver un peu de joie et de réconfort en ce Noël si particulier.

 

Partagez :

Premiers pas dans la peinture

À chaque vacances scolaires, les chantiers jeunes reprennent du service ! Pendant deux semaines, huit lycéens de Marc Bloch ont usé de leur pinceau pour rafraichir les murs et les places de parking de la ville. Reportage.

Ça réchampit et ça rafraichit depuis deux semaines dans les recoins de la ville. En effet, depuis le début des vacances de la Toussaint, huit jeunes élèves du lycée Marc Bloch s’affairent à embellir les rues rolivaloises dans le cadre des chantiers jeunes. De 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, les jeunes peintres en herbe donnent de leur temps libre en échange d’un contrat de travail de 35h payé environ 600 euros les 1O jours. “C’est un dispositif qui est très pédagogique. C’est important d’avoir des encadrants qui connaissent le métier. À la fin, les jeunes peuvent refaire leur chambre ! “ souligne Mohamed Atif, le directeur du pôle médiation du CCAS (Centre communal d’action sociale) de la ville. Entre expérience professionnelle, lien social et argent de poche, la peinture ravit tout le monde!

Apprendre tout en se faisant de l’argent

Seau en main, peinture blanc cassé bien mélangée, le rouleau essoré… Et c’est parti pour un après-midi de chantier pour effacer les tags des murs du garage de l’immeuble des Cascades ! “On leur explique les différentes techniques de peinture, la préparation, la méthode pour les murs… Le but, c’est que plus tard, ils le fassent chez eux” explique Sébastien Muller qui encadre deux jeunes peintres de 17 ans. Pour les deux lycéens, c’est une première ligne qu’ils pourront ajouter dans leur CV. “C’est bien, ça permet de découvrir le monde du travail et de se faire de l’argent de poche pour le permis.” se réjouit Meryem qui avoue ne jamais avoir peint de sa vie. Denzel quant à lui, a déjà un bon coup de pinceau : “J’ai repeint la cuisine et les couloirs chez moi.”  

“S’il y a besoin, j’aiderai mes proches pour les travaux par la suite”

Du côté de la voie blanche, c’est l’heure de la pause de 15h pour la deuxième équipe composée de quatre bricoleurs. La fin du chantier approche : “Ils refont les couleurs de cet immeuble de la SILOGE. On a choisi du gris et du crème” indique leur encadrant Esmel Memel. Pour deux d’entre eux, ce n’est pas leur premier chantier. “J’avais déjà participé l’année dernière. C’est vraiment bien, s’il y a besoin, j’aiderai mes proches pour les travaux par la suite “ projette Ulryche tout comme sa collègue Dounia qui avait déjà manié le rouleau en 2018. Louka lui, à une expérience de famille : “Mon grand père était peintre donc j’ai quelques bases.  Je trouve ce dispositif super, ça apporte une expérience en plus.”  Siredia quant à elle est du même avis. La jeune femme de 16 ans n’a jamais peint et pourtant, le travail accompli l’a fait sourire derrière son masque. “Je trouve ça bien. On découvre le monde du travail et on peut mettre de côté pour nos études.” se ravit Florian du haut de ses 17 ans.

Grâce aux jeunes rolivalois, les places à mobilité réduite rayonnent d’un bleu flamboyant, les murs ont retrouvé leurs couleurs et les tags des garages sont effacés ! Un travail de qualité pour une expérience unique à renouveler !

Si la situation sanitaire le permet, les prochains chantiers jeunes auront lieu pendant les vacances d’hiver, du 22 février au 5 mars 2021. 32 élèves du lycée Marc Bloch sont déjà au planning pour la nouvelle année.

Partagez :

27 avril : portes ouvertes au CFA

Le CFA de Val-de-Reuil ouvre ses portes au public, pour la troisième journée de l’année, ce samedi 27 avril. Venez découvrir ses formations de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 !

Après une première journée portes ouvertes en février, une deuxième en mars, le CFA de Val-de-Reuil ouvre à nouveau ses portes aux visiteurs ce samedi 27 avril. L’occasion daccueillir les jeunes et/ou leurs parents, les informer sur les différentes formations possibles et répondre à toutes les questions sur l’apprentissage, l’orientation professionnelle et les métiers proposés au CFAie.

Le CFAie propose 28 formations par apprentissage dans des secteurs tous azimuts : fleurs, coiffure, mécanique, métiers de bouche, vente…

Au cours de cette journée, chacun pourra découvrir les locaux, les différents Pôles et leurs laboratoires / ateliers… mais aussi rencontrer les formateurs, échanger avec les apprentis et participer aux différentes animations des pôles métiers :

  • –  Pôle Coiffure : des démonstrations « Barber » et Chignons au salon d’application
  • –  Pôle Mécanique Automobile : la présentation d’un projecteur 3D
  • –  Pôle Boucherie-Charcuterie : des démonstrations de techniques et vitrines, en 
présence d’Armand CHERON, médaillé d’excellence aux Olympiades des métiers en décembre 2018
  • –  Pôle Cuisine et Restauration : une activité « Lunettes immersives » sur les métiers de 
la salle, un jeu des 7 épices, un atelier « Fais ta crêpe » et quizz
  • –  Pôle Fleurs : exposition du concours Clayrton’s, scénographie de l’atelier fleuriste
  • –  Pôle Boulangerie-Pâtisserie : démonstration en montage de choux, atelier sucre, 
entraînement MAF
Le CFA avait fait fureur au forum de l’emploi le 28 mars

Ce qu’en dit le directeur, Patrice Pierre :

« Les équipes du CFA poursuivent une mission qui consiste à faire grandir chaque jeune dans sa dimension professionnelle et humaine. Le CFA est l’un des plus importants CFA de France et il le prouve à travers ses 85% de réussite aux examens et son excellent taux d’insertion professionnel. Nous serons heureux d’accueillir les candidats et leurs familles pour faire aboutir leur projet de formation et pour les accompagner dans la recherche d’une entreprise. »

Le CFA : comment ça marche ?  

Le CFAie propose 28 formations par apprentissage dans les secteurs des métiers de la boucherie-charcuterie-traiteur, de la boulangerie-pâtisserie-chocolaterie, de la fleur, de la mécanique automobile, de la coiffure, de la vente et des métiers de la restauration.

La gouvernance du CFAie est assurée par la CCI Portes de Normandie, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Eure ainsi que par les organisations professionnelles.

Le CFAie se situe par sa taille parmi les plus importants CFA de France. Il forme chaque année plus de 1700 apprentis. 1250 apprentis fréquentent les transports mis à leur disposition par le CFAie.

Le CFAie dispose également d’un internat qui accueille 650 jeunes chaque année.

Pour plus d’informations sur le CFAIE voir leur site

Partagez :

Lutte

Le VROL avec des entraîneurs régionaux organisent un rassemblement de jeunes de U11 à U 17 et des féminines des différents clubs de la région Normandie. Ce rassemblement est dans un but de détection.

Partagez :

Football : plateaux jeunes

L’ASVVP accueille des plateaux rassemblant différents clubs du district pour les opposer au cours de plusieurs mini matchs.

Partagez :

ANIMATEUR EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F) – Ferme des Jeunes

ANIMATEUR EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F)

Les postes sont à pourvoir dans le cadre des recrutements saisonniers pour la période du 11 février 2019 au 22 février 2019 sur la structure de la ferme des jeunes, public ado/pré-ado.

Enjeux et Missions

Rattaché(e) au directeur (-trice) de structure, vous êtes chargé(e) d’assurer l’accueil, l’encadrement et la sécurité des publics (préadolescents et adolescents), en veillant à l’application des normes législatives et à l’adéquation des animations avec le rythme de l’enfant. Vous êtes également en capacité de proposer des activités inscrites dans le cadre du projet éducatif et pédagogique, lors de la conception des plannings d’activités et des temps de concertation. Vous maîtrisez les techniques d’animation, ainsi que les outils éducatifs mis à votre disposition par la direction, avec l’impératif d’être en capacité d’intervenir auprès de publics variés. Vous êtes conviés à participer activement à l’animation événementielle (organisation et déroulement) inscrite dans l’agenda municipal.

Qualités et compétences requises

– Savoirs : connaissance de la réglementation en vigueur, des publics et familles, des partenaires ; maîtrise des outils bureautiques standards (word, excel, messagerie), bonne expression écrite et orale, capacité d’analyse et d’appréhension des publics accueillis
– Savoir-faire : capacité à encadrer, animer et sécuriser les publics ; maîtrise des techniques d’animation ; aptitude à la conception des plannings d’activités en vertu des projets d’animation ; capacité à participer à l’organisation de séjours
– Savoir-être : bonnes qualités relationnelles (publics accueillis, hiérarchie, familles, partenaires divers,), capacité d’écoute et de communication, sens du travail en équipe (attitude et rigueur), dynamisme et autonomie, empathie et appréciation des enfants et jeunes, sens accru et indispensable du devoir de réserve professionnelle

Conditions d’exercice

– Travail à temps complet du lundi au vendredi (périodes extrascolaire), et éventuellement les autres jours selon les structures d’accueil ou dans le cadre d’événements et de séjours
– Présence attendue à certaines réunions pouvant se tenir en fin de journée.
– Déplacements quotidiens fréquents en local, dans le cadre du planning d’activités

Conditions de recrutement

– Titulaire des qualifications requises à la fonction d’agent d’animation : BAFA, BAFD, BAPAAT, BPJEPS, PSC1, SB.
– Permis B et vélo appréciés

Consulter l’offre

 

Merci d’adresser votre candidature d’ici le 24/01/2019

(curriculum vitae (+ photo) et lettre de motivation) par courrier à l’attention de la Direction des Ressources Humaines
Mairie de Val-de-Reuil
70 Rue Grande
BP 604
27106 Val-de-Reuil Cedex
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Mme Agnès DUPAIN, directrice adjointe Enfance Jeunesse Education, (tél. : 02.32.09.51.51 ou par courriel à agnes.dupain@valdereuil.fr).

Pour postuler par courriel

[contact-form-7 id=”41331″ title=”V4_Candidatures_ANIMATEUR_ACCUEIL_COLLECTIF_MINEURS_ELEPHANT”]
Partagez :
Football

Football

PLATEAUX ET TOURNOI DE NOËL

– Au gymnase du Parc, de 8 h 30 à 12 h 30 : L’ASVVP, U7 accueille des plateaux rassemblant différents clubs du district pour les opposer au cours de plusieurs mini matchs de dix minutes environ.

– Au gymnase A. Allais, de 9 h 00 à 17 h 30 : L’ASVVP organise un tournoi de Noël réunissant les U13

 

Partagez :

Football

L’ASVVP, U7 accueille des plateaux rassemblant différents clubs du district pour les opposer au cours de plusieurs mini matchs de dix minutes environ

 

Partagez :

Cyberbase : un cyber espace pour tous ouvert pendant les vacances de la Toussaint

Nombreux la fréquentent mais peu connaissent son fort potentiel interactif. Visite guidée de la cyberbase qui propose des vacances de la Toussaint… cyberactives !

La cyberbase, voie Palestre
La cyberbase, voie Palestre

Créée en mai 2008 par la municipalité afin de réduire la fracture numérique des Rolivalois (et alentours car elle est ouverte à tous), la cyberbase Issac Asimov, avec ses deux animateurs Mathieu et Steeve, initie les jeunes, et les moins jeunes, aux nouvelles technologies (traitement de texte, gestion de  fichiers,  navigation et démarches administratives sur Internet…) et prévient le public  des dangers des multimédias, des réseaux sociaux notamment.

La cyberbase accueille des publics de tous âges
La cyberbase accueille des publics de tous âges

Elle  sert par ailleurs de point d’accès Internet aux demandeurs d’emploi, de point d’appui pour des animations des Temps Péri scolaires et d’accès aux jeux vidéo ou aux ordinateurs pour les révisions le mercredi après-midi.

Lieu des nouvelles technologies par excellence, la cyberbase accueille les samedis de 10h à 18h l’association FABLAB 276 pour ceux qui souhaitent apprendre les bases de l’électronique et de la modélisation 3D en plein essor, pour un public toujours plus nombreux et curieux.

Du matériel en constante évolution

Disposant de douze postes informatiques en cours de renouvellement, la cyberbase évolue constamment. Bientôt seront disponibles appareils numériques et fond vert qui permettront montage et photo et vidéo avec des logiciels adaptés mais, dès cet présent, une activité « Light Painting », dont le principe est d’utiliser l’espace et des sources de lumière pour créer des graffitis éphémères, est initiée.

Exemple de Light Painting réalisé à la cyberbase lors des TAP avec les enfants de l’école des dominos ainsi que sur les créneaux atypiques du vendredi soir avec les adolescents rolivalois

Pour commémorer à sa façon le centenaire de la guerre 14-18, la cyberbase proposera aussi un jeu vidéo éducatif et d’énigmes sur la grande guerre « Le soldat inconnu ». Début 2019 enfin, en lien avec l’éducation nationale, un atelier de robots à programmer verra le jour.

Cyberbase: révisions ou jeux les mercredis après-midi

Retrogaming et Overcooked pour les vacances de la Toussaint

Avec les vacances,  un petit retour ludique aux origines des jeux vidéo s’imposait. Du 22 au 26 octobre,  de 14h00 à  16h00 et de 16h00 à 18h00,  l’espace multimédia sera dédié en effet aux vieilles consoles de salon avec le « Retrogaming ».

Les héros mythiques des années 90 rentrent en jeu la première semaine des vacances de la Toussaint

 

Durant la semaine les usagers pourront en effet redécouvrir les héros mythiques qui ont fait du jeu vidéo le bien culturel  le plus consommé après le livre. Chaque jour, un tournoi sera proposé sur les consoles les plus populaires des années 90 et 2000 Super Nitendo, Mega drive, Master system, borne d’arcade, Dreamcast…). Un jeu concours basé sur la culture générale du « gaming » sera également au rendez-vous. Un lot sera offert au vainqueur avec tirage au sort si plusieurs participants répondent correctement au questionnaire.

La semaine suivante, le mardi 30 octobre, de 14h à 18h (inscriptions sur place, à partir de 10 ans) aura lieu le « Overcooked 2 », un tournoi où chaque équipe de 2 joueurs doit réaliser le plus de plats possible dans des décors surréalistes. Un jeu enflammé où la coopération et la coordination mèneront les meilleurs chefs cuistots à la victoire.

Venez nombreux ! Attention toutefois, vu le succès des dernières éditions du Retrogaming, la réservation est  vivement conseillée.

Pratique

Cyberbase Isaac Asimov

voie de la Palestre, 27100 Val-de-Reuil
Téléphone : 02 32 59 83 94
Ouverture du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h (jusqu’à 21h les vendredis soirs)
Créneau réservé les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 15h30 à 16h30 aux temps périscolaires
Samedi animation par l’association FABLAB 276 de 10h à18h contact@fablab276.org

Contacter la cyberbase par courriel

[contact-form-7 id=”40231″ title=”Contacter la Cyberbase”]

L’enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil

enfance, jeunesse, petite enfance - infos utiles

Inscriptions, tarifs, prix, paiements des services enfance & jeunesse

Inscrire son enfant en crèche, à l'école, dans un centre de loisirs, à la restauration scolaire, connaître les tarifs, payer, ...
Lire La Suite…
La maison de l'enfance

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance La ...
Lire La Suite…
Pour tous les jeunes rolivalois(es)

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, ...
Lire La Suite…
La cyberbase Isaac Asimov à Val de Reuil

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans ...
Lire La Suite…
Les écoles à Val-de-Reuil

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires ...
Lire La Suite…
menu de la cantine

Le menu des cantines

L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Nos actualités sur l'enfance et la jeunesse ...
Lire La Suite…

 

Nos actualités sur l’enfance et la jeunesse

Ils chantent pour la République

Des centaines de Rolivalois chantent la République

Mercredi 13 janvier 2016 les élèves des chorales des collèges Alphonse Allais, Pierre Mendès France et Michel de Montaigne ont ...
Lire La Suite…

Voeux aux enseignants 2016 : la communauté éducative rassemblée au CFA

A l'invitation de Marc-Antoine Jamet, maire de Val-de-Reuil, et de la municipalité, la communauté éducative s'est rassemblée jeudi 14 janvier ...
Lire La Suite…
Kit emploi et d'autres mesures au programme de la visite

Val-de-Reuil accueille Myriam El Khomri, Ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Myriam El Khomri, Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, était à Val-de-Reuil jeudi ...
Lire La Suite…
8 ordinateurs offerts à des collégiens

Le Goupe Up offre pour Noël 20 ordinateurs aux écoliers Rolivalois

Un Noël bien mérité pour les élèves d'une Ville engagée depuis 2005 dans un Programme de Réussite Educative (PRE), visant ...
Lire La Suite…
Le cross de l'EPIDE 2015

Cross de l’Epide : tous courageux et exemplaires vers un objectif commun…franchir la ligne d’arrivée !

La 17ème édition du cross de l’EPIDE de Val de Reuil s’est vue exceptionnelle mardi 8 décembre 2015 tant par ...
Lire La Suite…

Le Père Noël a fait escale à Louise Michel

Le marché de la Fraternité a rassemblé enfants et parents à l'école Louise Michel samedi 12 décembre 2015 À l'invitation ...
Lire La Suite…

450 collégiens pour un cross solidaire

Jeudi 12 novembre 2015 avait lieu la 2ème édition du cross parrainé du collège Alphonse Allais, organisé par les professeurs ...
Lire La Suite…
La remise des ordinateurs aux collégiens avec Marc-Antoine Jamet et Catherine Duvallet

Egalité des chances : Val-de-Reuil offre 8 ordinateurs à de jeunes rolivalois méritants

L’opération « un ordinateur pour chaque collégien » permet, pour la deuxième année consécutive, de doter des élèves d’un ordinateur, ...
Lire La Suite…

Rentrée : des classes plus nombreuses et connectées

Pour les 1908 enfants scolarisés cette année en maternelle et primaire, dont 45 toute petite section (TPS), 761 maternelle et ...
Lire La Suite…

40 ans du CFA : deux jours d’animations à la rencontre du public !

Le saviez-vous ? Le CFA de Val-de-Reuil, le plus important de la région, souffle cette semaine ses 40 bougies. Pour fêter cela, ses 1700 apprentis donnent rendez-vous aux Rolivalois mercredi et jeudi.

Tous les métiers enseignés au CFA proposeront des animations le 3 octobre

La notoriété du CFA de Val-de-Reuil a largement dépassé les frontières de la ville, de l’Eure, voire de la Normandie ! Ses performances dans les concours régionaux et nationaux viennent d’ailleurs le confirmer.  Celui qui se présente aujourd’hui comme le plus gros CFA de la Région et l’un des plus importants de France, n’a pas à rougir de son succès.

« Nous sommes un véritable levier contre le chômage des jeunes », confie Patrice Pierre, son directeur. Pour preuve, le taux d’insertion de nos apprentis à 18 mois est de 80 % ». 

Patrice Pierre, le directeur du CFA

45 jeunes Rolivalois

Les métiers de bouche (boucherie, boulangerie, pâtisserie, traiteur), les fleurs, la mécanique automobile, la coiffure, l’hôtellerie / restauration, la vente… autant de secteurs d’activités auxquels l’établissement rolivalois forme ses 1700 jeunes actuellement en formation. Dont 45 de Val-de-Reuil. « Nous proposons 30 formations à 12 métiers, en alternance pour la grande majorité », précise le directeur.

Et les jeunes affluent de partout pour suivre les cours en alternance dans l’établissement rolivalois, qui fête cette année ses 40 ans. C’est en 1978 en effet, quasiment en même temps que la ville elle-même que le CFA a vu le jour, rue du Pas des Heures. De 700 jeunes accueillis à ses débuts, l’établissement a plus que doublé ses effectifs. « Notre internat fait aussi notre force : nous accueillons 650 internes », insiste Patrice Pierre.

Journée portes ouvertes

Les festivités, organisées mercredi 3 et jeudi 4 octobre pour fêter les 40 ans du CFA, inciteront peut-être de jeunes Rolivalois à choisir plus nombreux encore la voie de l’apprentissage.

Toujours est-il que l’établissement a mis les petits plats dans les grands pour cet anniversaire pas comme les autres. En ouvrant d’abord ses portes au grand public ce mercredi 3 octobre de 9h à 12h et de 14h à 17h. Pour l’occasion, chaque section propose pléthore d’animations pour les visiteurs :


– Parcours segway avec le pôle mécanique proposent un parcours de Segway
– Exposition de grands décors floraux avec les apprentis du pôle fleurs
– Course de garçons de café par les apprentis du pôle cuisine – restauration
– L’histoire de la coiffure à travers les époques avec le pôle coiffure
– Un atelier décor de pièces en pain avec les apprentis de boulangers, pâtissiers, chocolatiers
– Découverte de vitrines de concours avec le pôle boucherie – charcuterie traiteur.

Défilé en ville

Le lendemain, jeudi 4 octobre, rendez-vous à partir de 11h devant la mairie de Val-de-Reuil pour suivre le défilé exceptionnel des apprentis du CFA. Plusieurs centaines de jeunes, vêtus en tenue professionnelle, ustensile de circonstance à la main, défileront sur l’avenue des Falaises et la voie Blanche jusqu’au CFA à la manière de la parade des nations lors des jeux olympiques. Une manière de mettre à l’honneur chacune des sections proposées au CFA.

CFA de Val-de-Reuil – 41 rue du Pas des Heures à Val-de-Reuil. www.cfaie.fr

 

L’emploi sur notre site

 

Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? Merci de postuler en suivant ce lien : https://www.valdereuil.fr/vous-recherchez-un-stage Vous souhaitez déposer une candidature spontanée ...
Lire La Suite…
Carte de Val-de-Reuil

Vie économique : Les commerces, entreprises artisanales et industrielles

Créée en 1975 entre Seine et Eure, rebaptisée Val de Reuil en 1985, la cité rolivaloise, maintenant quatrième ville du ...
Lire La Suite…
En recherche d'emploi ?

L’emploi

La Ville de Val-de-Reuil a pour priorité la lutte pour l'emploi. De nombreuses actions sont mises en place, retrouvez ici ...
Lire La Suite…

 

L’actualité de l’emploi

Mardi 28 août, pas moins de deux préfets avant que Val-de-Reuil ne change de visage

A la veille de l'été, alors qu'il inspectait le centre de la deuxième chance (EPIDE) implanté dans la ville nouvelle, ...
Lire La Suite…

Un nouveau commerce de fleurs à Val de Reuil

Dites-le avec des fleurs ! Une nouvelle enseigne, Val Flowers, a ouvert ses portes au 104 rue Grande (en face ...
Lire La Suite…

Développement de l’activité cosmétique à Val de Reuil

La défense et la création d’emplois à l’honneur Le 19/20 de France 3 Haute-Normandie a ouvert, ce vendredi, avec deux ...
Lire La Suite…
Le datacenter de Val-de-Reuil dans le réseau mondial

Le futur datacenter de Val de Reuil

Le futur datacenter de Val de Reuil prévu pour juin 2012 viendra compléter la liste des 6 datacenters existants interconnectés ...
Lire La Suite…

Les Clouets une réussite économique

Les Clouets attirent les dragons ! Le rond-point des Clouets avait mauvaise figure. Talus herbeux informe, bas-côtés douteux, environnement glauque ...
Lire La Suite…

Le Conservatoire de musique et de danse toujours sur la brèche !

Après le succès du festival Les Soirées du Caméléon, le Conservatoire est toujours sur la brèche ! Les instruments n’auront pas le temps de se désaccorder ni les élèves de se refroidir !

Fête de fin d'année au conservatoire (image d'archives)
Fête du Conservatoire (image d’archives)

Sur tous les fronts, le Conservatoire propose dès ce soir, vendredi 15 juin à 18 h dans l’auditorium du conservatoire, l’audition, ouverte au public, des classes instruments à cordes. Demain samedi à 20h au théâtre de l’Arsenal, les élèves des classes de danses classique, contemporaine et jazz  proposeront leur spectacle “Voix…voie” avec une seconde représentation dimanche à 15h.

Barcelone@Joan-Cuni-48-854x578
Siestes musicales (Image Festival Les Embarqués-Barcelone@Joan-Cuni)

Toujours samedi 16 juin, sur la plage de la Capoulade de la base de loisirs, des instrumentistes participeront à des “siestes musicales” dans le cadre du festival “Les Embarqués” avec la cie Ilutopie sous la direction du compositeur et musicien Mathieu Werchowski. Une première édition d’un festival appelé à se répéter qui regroupera onze spectacles de 15 heures à une heure du matin, un peu partout autour du lac, enchaînant concerts et spectacles gratuits (parking 4€), tout public, humoristiques et décalés autour de la thématique des arts et du paysage.

Enfin le conservatoire organisera sa grande fête de fin d’année samedi 30 juin dont les détails sont à venir.

Renseignements :

Conservatoire, 5 voie Palestre 27100 Val-de-Reuil
02 32 59 45 93 conservatoire27@yahoo.com
https://www.conservatoire-vdrlp.com/danse

 

spectacle danse 2018
spectacle danse 2018

à voir également

Aucune publication trouvée.

Pour bien commencer les vacances les centres se rassemblent autour du ballon rond

C’est les vacances ! Pour bien les démarrer le centre de loisirs les Œillets Rouges a organisé un tournoi de foot et invité les centres de la Voie Blanche et de l’Éléphant à les rejoindre sur le stade Léo Lagrange mercredi après-midi.

Tournoi de foot des centres
Tournoi de foot des centres

Par un temps idéal,  une soixantaine d’enfants se sont alors constitués en équipe de 8 joueuses et joueurs  regroupés suivant leur équipe internationale préférée, les autres supportant leurs camarades dans de joyeuses acclamations. Une façon ludique pour les animateurs  de rappeler aussi aux plus jeunes les règles du fairplay quelques fois malmenées par leurs idoles sur les écrans de télévision. Après la proclamation des résultats, ce fut le temps du goûter partagé…Gage que tout le monde s’est couché de bonne heure après tant d’énergie dépensée !

Résultats :

1 Real : 21 points
2èmes  ex-aequo :   Barça et Liverpool :19 points
4èmes  ex-aequo :  Eléphant ; PSG et Marseille : 9 points
7ème :  Les Parisiennes : 6 points

Mission Locale : vers la transition numérique

L’accompagnement des parcours des jeunes vers les métiers de demain a été au cœur de l’édition 2018 de la Semaine Nationale des Missions Locales, du 15 au 23 mars. Retour sur cette semaine d’animations en partenariat avec la Fondation Orange.

La Mission Locale et ses partenaires
La Mission Locale et ses partenaires réunis autour du thème “Vers les métiers de demain”

« On s’est lancé à fond, toujours bien accompagnés. Nous avons créé des supports multimédia et depuis nous sommes le relais auprès des jeunes ».  Ainsi parle Adrien, 20 ans, un des trois jeunes en service civique à la mission locale de Val-de-Reuil, titulaire de deux licences, Arts et spectacles et Arts plastiques, en formation pour devenir lui-même formateur numérique. Il est vrai que la thématique « Vers les métiers de demain » s’inscrit dans la réflexion générale autour des compétences à développer, à adapter et à faire évoluer auprès des jeunes et des animateurs des missions locales. Depuis 2016 des chantiers de réflexion ont été menés sur ce sujet avec les « Clics and Job », les changements d’interfaces web, la mise en place de tutoriaux sur les réseaux sociaux grâce aux services civiques, tout ceci pour anticiper au mieux les nouveaux besoins en cette période de transition numérique.

Adrien, service civil à la Mission Locale
Adrien, service civil à la Mission Locale, explique son parcours

Un projet novateur

Pour accompagner cette transition, La Mission Locale de Val-de-Reuil-Louviers-Andelle, a répondu à un appel à projet porté par la Fondation Orange dans le cadre de leur programme « Ensemble pour l’insertion des jeunes ». Le projet, qui avait pour but de promouvoir auprès des jeunes les nouveaux usages du numérique dans les métiers, a été sélectionné et a perçu un soutien de 10 000 €.

Une maison construite en 3D
Dans “La boîte à outils” : l’avenir des métiers du bâtiment ou une maison construite en 3D

Cette aide a contribué à réaliser le projet « Créativ’Numérique » en finançant les prestataires qui avait vocation à former et transmettre. Chose faite avec la venue  de « La boîte à outils », un container pédagogique aménagé et mobile diffusant des démonstrations de réalité virtuelle et augmentée, proposant outils de robotique, d’applications big data, d’objets connectés, d’impressions 3D. Une animation qui a été très prisée par les jeunes de la Mission Locale mais aussi de l’Epide, d’Epireuil, du CCAS, de professionnels de la formation ou bien d’entreprises locales.

Réalité virtuelle et augmentée
Dans “La boîte à outils” : découverte et immersion totale dans la réalité virtuelle et augmentée

Un dynamisme salué

Orientation, projet professionnel, formation, accès à la qualification, développement des compétences acquises dans un cadre non formel… : les sujets sont nombreux pour les Missions Locales, premier service public de référence pour l’accompagnement des jeunes de 16 à 25 ans au quotidien dans leurs projets personnels et professionnels… Le dynamisme de celle de Val-de-Reuil lors de cette semaine a été salué par l’ensemble des acteurs : élus, ville, sous-préfecture, Fondation Orange qui voient aussi dans l’émergence du numérique, outil transversal  dans toutes les branches professionnelles, l’opportunité d’une meilleure intégration des personnes en situation de handicap, la possibilité pour les entreprises d’un recrutement différent et plus solidaire.

Rachel Féral : son rêve de top model se réalise !

Collégienne à Alphonse Allais, Rachel Féral s’est envolée en Inde pendant trois mois pour réaliser son rêve : devenir mannequin. Tout juste rentrée à Val-de-Reuil, elle confie avoir vécu une expérience magique.

Rachel Féral a pu réaliser son rêve : devenir top model !
Rachel Féral a pu réaliser son rêve : devenir top model !

Difficile de retrouver son quotidien d’ado, sa vie de collégienne quand on vient de vivre pareille aventure ! Depuis jeudi soir dernier, qu’elle a posé le pied sur le tarmac de l’aéroport de Paris, Rachel Féral essaie de réapprendre à vivre, un peu comme avant ;  comme avant de s’envoler à l’autre bout du monde où elle vient de passer les 3 mois les plus palpitants de sa vie… loin de sa famille, loin de ses amis, loin de sa vie occidentale.

Un contrat dans une agence indienne

Être mannequin, c’est la passion de cette jeune Rolivaloise de 15 ans ! Autant dire que ce contrat de 3 mois décroché dans une agence en Inde s’est avéré pour elle une chance extraordinaire : 3 mois pour apprivoiser le métier de top model… Le rêve de tant de jeunes filles.

« En juin dernier, j’ai participé au concours de mannequin normand Top New Face Mode. La lauréate remportait un contrat de 3 mois en Inde », se souvient Rachel. Ce soir-là, la jeune Rolivaloise ne remporte pas le concours. Et pourtant, cette soirée marquera le début d’une incroyable aventure. « Début novembre, j’ai reçu un appel de New Face Mode. La gagnante s’était désistée et le jury s’est à nouveau réuni pour décerner le titre à une autre candidate : c’était moi ! ». A la clé pour Rachel, ce séjour inédit en Inde, dans une toute jeune agence dont elle sera le premier mannequin.

Trois mois inoubliables en Inde pour Rachel
Trois mois inoubliables en Inde pour Rachel

« Je partais vers l’inconnu »

Avec le soutien de sa famille (un peu abasourdie sur le moment par cette annonce impromptue), avec l’assentiment du collège, Rachel s’envolera 15 jours plus tard à plus de 6500 km de Val-de-Reuil… « J’étais très excitée et angoissée aussi. Je partais vers l’inconnu ». Même si ses parents – Carole et Fabrice Féral – avaient tout organisé pour que le séjour de leur fille, qui n’avait pas encore soufflé ses 15 bougies, se déroule en toute sécurité. « Elle était sous la responsabilité de la directrice de l’agence, chez qui elle était logée », confie Carole Féral, sa maman, qui est restée en contact quotidien avec sa fille pendant 3 mois. Nous avons aussi pris nos dispositions pour nous envoler immédiatement vers l’Inde en cas de besoin ».

Dès lors, s’enchaînent pour la jeune Rachel quelques semaines inoubliables à un rythme incroyablement effréné. « Des shootings étaient organisés quasiment tous les jours, notamment pour des collections de prêt à porter pour le e-commerce : il m’arrivait régulièrement de mettre 100 tenues différentes par jour ».  

Défilé avec Miss India

Défilé avec Miss India
Défilé avec Miss India

Entre castings, shootings et défilés… peu de répit pour notre jeune collégienne dont le quotidien est aussi rythmé par ces longues heures passées sur les routes ou parfois dans les avions pour de nouveaux shootings, par la fatigue des journées très denses mais aussi par ces instants de bonheur unique, tel que ce défilé en compagnie de Miss India avec laquelle elle eut même la chance de partager l’affiche de l’événement.

« À l’extérieur, les gens pensent que c’est un monde de paillettes où tout est facile. Ils ne se rendent pas compte que c’est difficile, fatigant. Il faut apprendre à rester professionnelle dans tous les castings même quand on n’a pas le moral, quand ça ne va pas ». Rachel a ainsi appris à prendre sur elle pendant ces premières semaines, difficiles, à l’autre bout du monde, loin de sa famille, de ses repères…

« J’ai vraiment aimé ces 3 mois »

Rachel est rentrée plus motivée que jamais
Rachel est rentrée plus motivée que jamais

La jeune Rolivaloise a aussi découvert un monde du « chacun pour soi ». Les mannequins entre elles sont parfois méchantes, cruelles… « On comprend vite qu’il n’y a pas d’amitié qui compte ».

Et pourtant, malgré ces difficultés, Rachel est rentrée plus motivée que jamais. « J’ai vraiment aimé ces trois mois ; j’ai aimé ce milieu où j’ai appris des tas de choses. Je vais me donner à fond pour essayer de continuer dans cette voie (NDLR: Rachel sera désormais notamment ambassadrice de New face Mode)… Même si je compte bien privilégier mes études ».  

La jeune fille a aussi pris conscience, pendant ces quelques semaines, de sa chance de vivre dans le confort occidental. « J’ai vu la misère telle que je ne l’avais jamais vue, la pauvreté dans les rues, devant moi. C’est assez traumatisant ». Sans compter les conditions de vie parfois spartiates. « Nous sommes partis une semaine, loin de New Delhi. Là où je logeais, il n’y avait pas d’eau chaude et des cafards dans la salle de bains… »

« Nous sommes très fiers d’elle »

Ambassadrice de New Face Mode
Ambassadrice de New Face Mode

Aujourd’hui, quelques jours après avoir retrouvé sa famille et son quotidien, Rachel a donc repris sa vie de collégienne. Non sans quelques difficultés. « Mes journées me semblent tellement calmes ; j’étais habituée à être en permanence en activité, à bosser tout le temps ». En attendant, la jeune fille est rentrée avec un atout substantiel : après trois mois à pratiquer l’anglais au quotidien, elle le parle aujourd’hui couramment !

Quant à ses parents, ils ne cachent pas leur fierté. « Nous l’avons laissée partir car elle est bien dans sa tête; elle est très respectueuse, nous lui faisons confiance », confie son papa, Fabrice. « Nous sommes très fiers d’elle : elle nous impressionne par sa capacité à s’adapter, à gérer des situations pas toujours faciles ». 

Itinéraire d’une jeune top model

Il y a quelques toutes petites années encore, personne dans la famille Féral n’imaginait le chemin que prendrait leur dernière fille Rachel. Mais il est des rencontres dans la vie qui peuvent tout simplement bouleverser le cours des choses !

« C’est vrai que depuis toute petite, j’aimais les déguisements. Assez jeune, j’aimais regarder les défilés de mode ». Jusqu’à cette intervention de Nadia Benamara, enthousiasmée par la beauté de Rachel, qui a permis la rencontre avec Artistes et Modèles en scène. Nous sommes en 2015 : Rachel fait ses premiers pas avec cette association normande.

« J’ai participé au salon gourmand de Rouen fin 2016 ; les gens de New Face Model m’ont repérée et m’ont demandé de participer au concours ». Après trois mois de répétitions hebdomadaires, vient la soirée tant attendue… Rachel ne remporte pas le concours mais attire l’oeil du jury qui revient finalement vers elle un peu plus de 4 mois plus tard. Direction l’Inde…

Contre le chômage l’union fait la force

Lutter contre le chômage, c’est sa priorité ! Pour permettre à un maximum de Rolivalois de retrouver le chemin de l’emploi, la ville de Val-de-Reuil multiplie jour après jour les initiatives, par le biais notamment de son service municipal de l’emploi. Outil de proximité indispensable, il œuvre en partenariat avec tous les acteurs de l’emploi qui, eux-mêmes déploient un arsenal d’actions. Petit tour d’horizon.

Forum des métiers
Forum des métiers

9h – un mardi de janvier, comme il y en a tant d’autres au CCAS de Val-de-Reuil. Les portes sont à peine ouvertes que c’est déjà l’ébullition au rez de jardin. Pas de répit pour Christine Caron et Christine Potin, chevilles ouvrières du service municipal de l’emploi. C’est ici, en effet, dans les locaux du CCAS, qu’est installé ce service de proximité vers lequel se tournent plusieurs milliers de Rolivalois chaque année.

Créé au début des années 80, cet outil municipal affichait d’emblée son ambition : jouer la carte de la proximité. « Au départ, il permettait aux Rolivalois d’avoir accès, en temps réel, aux offres d’emploi dont disposait l’ANPE, sans avoir à faire des kilomètres », se souvient Patrice Caumont, directeur général adjoint de la mairie, parti en retraite ces dernières semaines.

Preuve de son efficacité, trois décennies plus tard, le service fonctionne toujours à plein régime, et ce malgré le maillage de plus en plus étroit entre les différents acteurs de l’emploi sur l’Agglomération. Reste qu’au fil du temps, cet outil de proximité – qui a permis à bien des Rolivalois de retrouver le chemin de l’emploi – a très largement évolué. Aujourd’hui, Christine Caron et Christine Potin ne se cantonnent plus à la mise en relation entre un emploi et une demande : « Nous suivons beaucoup de gens, soit les plus éloignés de l’emploi, soit empêchés par des freins importants ». Un accompagnement individualisé que les partenaires soutiennent avec conviction.

Si certains ont juste besoin d’un petit coup de pouce pour préparer leur CV ou leur lettre de motivation, d’autres au contraire ont besoin d’un accompagnement plus régulier, plus étroit. Sur l’agenda des deux agents, c’est chaque après-midi le même rituel : les rendez-vous individuels se succèdent, sans répit.

Pour d’autres demandeurs, ce service de proximité permet simplement de consulter les offres d’emploi via les trois ordinateurs mis à disposition en libre accès. Ils sont en moyenne une trentaine le matin à s’installer derrière l’écran à la recherche du sésame qui leur ouvrira les portes d’une nouvelle vie !

Au final, 3400 personnes environ poussent chaque année la porte du service emploi qui multiplie également les initiatives collectives. « Nos actions successives, qui touchent chaque fois des petits groupes, nous prouvent qu’on arrive à faire avancer les choses », soulignent Géraldine Deliencourt et Mohamed Flihou, élus en charge de l’emploi. «Petit à petit, on constate une baisse du chômage ; ce qui nous conforte dans cette politique de l’emploi de proximité ».

L’an passé, le dispositif « Professionn’elles en action » mené avec le CIDFF* pour aider les femmes chargées de famille à trouver un emploi, a rencontré un vif succès. « À l’issue de cette action proposée à 20 Rolivaloises, plus de la moitié ont trouvé un emploi ou une formation ». Christine Caron le confirme : elle sera donc renouvelée cette année.

Auparavant, le service avait aussi participé à Kit’Emploi, 100 chances / 100 emplois, aux États Généraux de l’Emploi qui avaient abouti au lancement du forum des Métiers (lire notre article sur le forum des Métiers 2017 et le rendez-vous prévu en 2018 le 29 Mars prochain). Et les projets fleurissent encore pour ces prochains mois, ces prochaines années.

Service municipal de l’emploi

Au CCAS, place aux Jeunes.
– Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h en accès libre ; sur rendez-vous de 14h à 17h.
Tel. 02 32 09 51 41

En savoir plus

Lire la page consacrée à l’emploi sur notre site
Lire les articles consacrés à l’emploi sur notre site

Le dossier spécial

Télécharger le document
[embeddoc url=”https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2018/02/vdrmag006-dossieremploi.pdf” width=”100%” download=”all” viewer=”google”]

Vous êtes sans connexion