Étiquette : création

Une Rolivaloise lauréate du concours Talent des Cités

Virginie Lesage, éducatrice canine rolivaloise vient d’être promue lauréate du concours Talent des cités dans la catégorie création. Une distinction qu’elle a réussie à obtenir grâce au dispositif “crée ta boite ». Retour sur son parcours.

Son anticipation, sa spontanéité et sa créativité… autant de valeurs dont Virginie Lesage peut être fière. À 44 ans, cette Rolivaloise vient d’apprendre qu’elle est lauréate du concours Talents des cités dans la catégorie création. Tombée amoureuse de l’univers canin à ses 20 ans, cette passionnée en a fait son métier au début de l’année 2019.

“Tout a commencé par crée ta boite” 

Habitant la Ville depuis son plus jeune âge, Virginie connaît bien les allées de la commune nouvelle. Après plus de 20 ans dans une entreprise, elle décide de tout lâcher pour changer de domaine d’activité. “Je voulais m’épanouir et vivre de ce que j’aimais, l’éducation canine. J’ai d’abord co-créé le club caniéduc’eure pour parfaire mes connaissances”, explique-t-elle entourée de ses deux bulldogs anglais. Séduite, autodidacte, elle ose se lancer dans cette nouvelle aventure qui la fait vibrer : “tout a commencé avec crée ta boite, j’avais lu un article dans le journal municipal sur ce dispositif. Je me suis dit que c’était l’occasion de me lancer dans l’entrepreneuriat.” La Ville l’appuie en l’aidant à lancer son entreprise et la met en contact avec l’association BGE  :“il m’ont aidée à lancer Bio-Canin, ma boutique en ligne puis Cani-malin, mon activité de comportementaliste.”  Pour compléter son activité, elle se forme en ligne et obtient divers diplômes : secourisme, éducatrice et comportementaliste ainsi qu’une formation de chien de catégorie.

Création de réseau et projet futur

Poussée par l’association et la Ville, Virginie se présente une première fois au concours. À deux doigts d’être finaliste, elle retente sa chance. Le jury se met d’accord, elle devient lauréate régionale : “je n’y crois toujours pas, je suis très fière, je n’aurais jamais pu accomplir cette étape sans l’aide que j’ai reçue.”

Demain, jeudi 7 octobre, elle se rendra à Paris pour représenter la Normandie dans sa catégorie.”Je pourrai parler de mon projet et prendre des contacts. C’est important pour la suite, car j’ai un très gros projet que je suis en train de préparer”, projette la Rolivaloise qui a déjà déposé le nom de cette mystérieuse nouveauté.

Un exemple pour tous les Rolivalois qui veulent entreprendre et vivre de leur passion.

Une méthode basée sur le respect du chien

Les deux activités de Virginie sont complémentaires. De l’accompagnement à l’éducation, en passant par la vente de friandises, la professionnelle met à profit toutes ses compétences : « ma méthode est basée sur le positif, le renforcement, le respect du chien, mais aussi sur sa réflexion. Je fais aussi comprendre au maître. Comme je le dis régulièrement, je ne suis pas là pour éduquer le chien, mais apprendre à l’éduquer et le comprendre. »

Vous aussi vous voulez entreprendre ?

Un projet ? Faites comme Virginie ! Prenez contact avec Dieynaba N’Game ou rendez-vous à la Maison des Projets. Les services de la Ville vous mettront en relation avec les organismes qui feront émerger vos projets. N’attendez plus, appelez au 02 32 09 51 34. 

L’info en + :

Vous souhaitez éduquer vos compagnons à 4 pattes ?
L’éducatrice et comportementaliste propose une journée de stage avec Cani-Malin , pour les propriétaires de chien de catégorie, le 1 novembre prochain à la Prétentaine. À la fin de la journée, il sera possible de récupérer une attestation d’aptitude.
Réservation obligatoire à l’adresse canimalin27@gmail.com.
Partagez :

De fil en aiguille

Les ateliers de Grazie propose des séances de couture créative aux enfants de 6 à 12 ans, tous les mercredis après-midi.

Un air de liberté et de créativité plane sur la voie Frédégonde avec l’arrivée, depuis janvier dernier, des Ateliers de Grazie. Une microentreprise consacrée au monde du fil et de la création. « Je propose des ateliers de couture créative à des enfants âgés de 6 à 12 ans », explique Graziella Pimont, cette jeune cheffe d’entreprise, qui a récemment décidé de tenter l’aventure pour partager sa passion.

Autodidacte depuis 10 ans

« J’ai toujours voulu fonder un atelier créatif. Depuis toute petite, je suis passionnée par les activités manuelles », se souvient cette technicienne de laboratoire analyste de métier. Elle évoque part de ses premiers amours pour la couture, il y a 10 ans maintenant. « J’ai acheté ma première machine et mes premiers livres à la suite d’une discussion avec une jeune stagiaire de mon travail. » Depuis, Graziella Pimont n’a cessé de parfaire ses connaissances et son savoir-faire. « Je suis autodidacte. J’ai appris à travers internet, les livres ou encore à travers des temps d’échanges et de rencontres avec d’autres passionnés et ou professionnels de la couture ».

La créativité au bout des doigts

Ainsi, les jeunes pousses pourront confectionner, sous le regard expert de Graziella Pimont, un ensemble de pièces allant des trousses, aux coussins en forme de cœur, en passant par des bandeaux, des colliers de fleurs et bien d’autres créations encore. « Les enfants peuvent aussi venir avec leurs envies et leurs idées », souligne-t-elle. « Le but est de permettre à chacun de laisser libre court à son imagination. »

Passerelle avec le sport

Outre les ateliers pour les enfants, Graziella Pimont développe aussi des partenariats avec le milieu sportif comme avec le Val-de-Reuil Olympique Lutte (VROL). « J’ai mis en place des ateliers pour aider les sportifs à créer leurs costumes de Catch pour leur prochaine représentation », explique-t-elle faisant part de son envie de briser les codes d’un monde contemporain qu’elle juge souvent trop figé. «J’aime montrer que tout est possible », conclue celle qui envisage de proposer pourquoi dans un futur prochain ses ateliers aux adultes.

Réservation au 06.71.04.90.41 ou par E-mail : lesateliersdegrazie@gmail.com
Les ateliers de Grazie,
36 voie Frédégonde
27100 Val-de-Reuil

Les actus emploi à Val-de-Reuil

Vacances productives pour les chantiers jeunes

À Val-de-Reuil, comme à chaque vacance scolaire, sans attendre 18 ans, on peut décrocher son premier job !  Pendant deux ...
Lire La Suite…

Une convention pour faciliter l’accès aux métiers de l’automobile

Mardi 2 novembre, au CFAIE de Val-de-Reuil, a été signée une convention pour faciliter l’insertion des apprentis dans la branche ...
Lire La Suite…
La vie municipale

Conseil Municipal du 18 Octobre 2021

L’organisation de la séance prend en compte le respect des gestes barrières et les recommandations émises par le gouvernement dans ...
Lire La Suite…

AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DIPLOME(E) D’ETAT (H/F)

Cadre d'emploi : Auxiliaire de puériculture diplômé d'état Rattaché(e) à la directrice de structure, vous êtes chargé(e) d’assurer l’accueil, l’encadrement ...
Lire La Suite…

Semaine nationale des Missions Locales : le programme de l’antenne rolivaloise

À l’occasion de la semaine nationale des missions locales, l’antenne rolivaloise organise un ciné-débat et un job dating !  Jusqu’au ...
Lire La Suite…

ASSISTANT MATERNELLE (H/F) CRECHE FAMILIALE

Cadre d'emploi : Assistant Maternelle (H/F) Crèche Familiale Vous accueillez les enfants à votre domicile, du lundi au vendredi de ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

En recherche d'emploi ?

L’emploi

La Ville de Val-de-Reuil a pour priorité la lutte pour l'emploi. De nombreuses actions sont mises en place, retrouvez ici ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? Merci de postuler en suivant ce lien : https://www.valdereuil.fr/vous-recherchez-un-stage Vous souhaitez déposer une candidature spontanée ...
Lire La Suite…
Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…

Fantômes et monstres prennent vie à l’école du Pivollet

Le projet de l’école du Pivollet avait pour thème cette année « Fantômes et monstres ». Avant que d’exposer en fin d’année scolaire leurs créations, les élèves CE1 et CE2 mettaient mercredi 16 mai les dernières touches aux bas-reliefs sortis de leur imagination avec l’aide du plasticien Aurélien Boiffier. Une action soutenue par la mairie.

Maître plasticien et élèves colorient un bas-relief
Maître plasticien et élèves colorient un monstre bas-relief sorti de leur imagination

Durant l’année scolaire, les écoliers du Pivollet, de la grande section au CE2, sous la férule de la directrice-professeure des écoles Alexandra Mary, ont écouté ou lu des histoires, dessiné, dansé, avec des compagnies partenaires du théâtre de l’Arsenal, sur le thème des « Fantômes et monstres ».

Projet Monstres et Fantômes
Toute l’année, les écoliers de l’école du Pivollet, de la grande section au CE2, ont dansé, lu et dessiné sur le thème des Monstres et Fantômes

Pour finir l’année en beauté,  les CE1 et CE2 ont réalisé des monstres en bas-reliefs. Une animation de plus de 10 heures pour chaque classe avec  Aurélien Boiffier a été nécessaire pour les réaliser. Une action pédagogique et ludique, enrichissante et créative, soutenue financièrement par la mairie.

Un travail de création minutieux

Chaque élève a d’abord dessiné à l’encre de chine son monstre, puis collectivement, par groupe de cinq, les élèves ont choisi la partie la plus « intéressante » du monstre de chacun et l’ont reproduite sur une grande feuille de papier puis sur une planche de contreplaqué sur laquelle a été minutieusement mise en forme l’argile qui servira de moule.

Travail des élèves à l'encre de chine
Travail des élèves à l’encre de chine
Après reproduction du dessin
Après reproduction du dessin sur du contreplaqué, mise en forme du moule en argile

L’étape suivante a été l’incrustation dans l’argile de divers objets pour faire des empreintes et donner ainsi du relief aux monstres. Puis le  plâtre a été coulé et mis à sécher toute une nuit.

Incrustation d'objets
Divers objets ont servi à donner du relief à la sculpture

Enfin, le grand jour est arrivé avec le démoulage et la mise en couleur. Les parents, qui ont suivi chaque étape, sont fiers du travail de leurs enfants.

Démoulage
Démoulage
Le choix des couleurs se fait en concertation
Le choix des couleurs se fait en concertation

Un travail minutieux commence : tapoter la couleur pour qu’il n’y ait plus du tout de plâtre visible tout en faisant attention à ne pas casser les reliefs délicats ni peindre sur les yeux de calots de verre des montres.Un travail de patience : trois couches de peinture sont nécessaires !

Patience et minutie
Patience et minutie

Les montres bas-reliefs sont prêts et seront bientôt exposés à l’école ! Bravo les artistes !

Le monstre-bas-relief est terminé !
Sorti de l’imagination des enfants le monstre-bas-relief est terminé !

Vous êtes sans connexion