Fantômes et monstres prennent vie à l’école du Pivollet

Maître plasticien et élèves colorient un bas-relief

Maître plasticien et élèves colorient un monstre bas-relief sorti de leur imagination

Le projet de l’école du Pivollet avait pour thème cette année “Fantômes et monstres”. Avant que d’exposer en fin d’année scolaire leurs créations, les élèves CE1 et CE2 mettaient mercredi 16 mai les dernières touches aux bas-reliefs sortis de leur imagination avec l’aide du plasticien Aurélien Boiffier. Une action soutenue par la mairie.

Maître plasticien et élèves colorient un bas-relief
Maître plasticien et élèves colorient un monstre bas-relief sorti de leur imagination

Durant l’année scolaire, les écoliers du Pivollet, de la grande section au CE2, sous la férule de la directrice-professeure des écoles Alexandra Mary, ont écouté ou lu des histoires, dessiné, dansé, avec des compagnies partenaires du théâtre de l’Arsenal, sur le thème des “Fantômes et monstres”.

Projet Monstres et Fantômes
Toute l’année, les écoliers de l’école du Pivollet, de la grande section au CE2, ont dansé, lu et dessiné sur le thème des Monstres et Fantômes

Pour finir l’année en beauté,  les CE1 et CE2 ont réalisé des monstres en bas-reliefs. Une animation de plus de 10 heures pour chaque classe avec  Aurélien Boiffier a été nécessaire pour les réaliser. Une action pédagogique et ludique, enrichissante et créative, soutenue financièrement par la mairie.

Un travail de création minutieux

Chaque élève a d’abord dessiné à l’encre de chine son monstre, puis collectivement, par groupe de cinq, les élèves ont choisi la partie la plus “intéressante” du monstre de chacun et l’ont reproduite sur une grande feuille de papier puis sur une planche de contreplaqué sur laquelle a été minutieusement mise en forme l’argile qui servira de moule.

Travail des élèves à l'encre de chine
Travail des élèves à l’encre de chine
Après reproduction du dessin
Après reproduction du dessin sur du contreplaqué, mise en forme du moule en argile

L’étape suivante a été l’incrustation dans l’argile de divers objets pour faire des empreintes et donner ainsi du relief aux monstres. Puis le  plâtre a été coulé et mis à sécher toute une nuit.

Incrustation d'objets
Divers objets ont servi à donner du relief à la sculpture

Enfin, le grand jour est arrivé avec le démoulage et la mise en couleur. Les parents, qui ont suivi chaque étape, sont fiers du travail de leurs enfants.

Démoulage
Démoulage
Le choix des couleurs se fait en concertation
Le choix des couleurs se fait en concertation

Un travail minutieux commence : tapoter la couleur pour qu’il n’y ait plus du tout de plâtre visible tout en faisant attention à ne pas casser les reliefs délicats ni peindre sur les yeux de calots de verre des montres.Un travail de patience : trois couches de peinture sont nécessaires !

Patience et minutie
Patience et minutie

Les montres bas-reliefs sont prêts et seront bientôt exposés à l’école ! Bravo les artistes !

Le monstre-bas-relief est terminé !
Sorti de l’imagination des enfants le monstre-bas-relief est terminé !