Pour la 12ème année consécutive, Val-de-Reuil met en place un “Plan de prévention de la canicule”

Comme chaque année, durant toute la période estivale, afin de prévenir les effets des périodes de forte chaleur, la Ville de Val-de-Reuil, avec le soutien des services sanitaires et sociaux de l’Etat, du Département de l’Eure, a réactivé son Plan de prévention de la canicule

En mettant en place un registre nominatif des personnes vulnérables ainsi qu’une coordination spécifique des services de la mairie, du Centre Communal d’Action Sociale, de la résidence Espages dont Mme Christine Lebrun est la nouvelle directrice. Ce service de coordination est joignable 24 heures sur 24 au 02 32 59 58 00, ou par mail, à l’adresse clebrun@valdereuil.fr.

Outils complémentaires destinés à renforcer la solidarité de proximité, mais aussi à aider concrètement nos aînés, ces deux dispositifs, qui avaient été très appréciés par les habitants de Val-de-Reuil et des alentours lors de la grande canicule de 2003, permettront d’assurer une veille permanente et efficace auprès des habitants les plus âgés de la ville et des territoires voisins. Ils seront opérés avec l’Association de Services Intercommunale (ASI), qui, sur quatre cantons de l’agglomération Seine Eure prend en charge les personnes dépendantes.

La constitution d’un registre nominatif, réalisé grâce à l’inscription volontaire des individus et des familles, mais également en fonction d’un travail de repérage réalisé tant par le CCAS que par l’ASI auprès de ses bénéficiaires et par son personnel, avait permis, en 2014, d’apporter un service particulier à 95 personnes dont 43 résidents de l’Espages considérées comme très vulnérables. Ce dispositif, reconduit cette année, est le résultat positif d’un travail et d’un dialogue en amont. Ils ont permis de dresser une nouvelle liste des personnes à risques. En outre, comme à chaque été, le maire de Val-de-Reuil a adressé un courrier aux 1190 Séniors de la ville, âgés de 61 ans et plus, les invitant à se faire connaître, s’ils n’avaient pas été recensés, afin d’être intégrés, pour en bénéficier, à la liste « prévention canicule ». Cette inscription leur permettra de recevoir « appel de courtoisie » régulièrement pendant la période estivale, d’un suivi plus intense selon la demande de la personne ou de sa famille, ainsi que d’une assistance d’urgence en tant que de besoin ou en cas de déclenchement du Plan canicule par les autorités de santé.

Le « Plan prévention canicule » de la Ville de Val-de-Reuil permettra, en cas de difficultés ou de forte chaleur, comme c’est le cas actuellement, à toutes les personnes fragiles d’être entendues ou secourues. La résidence Espages a aussi mis en place un « Plan bleu » qui prévoit la désignation d’un référent responsable en cas de crise, la mobilisation des personnels, l’installation d’une pièce rafraichie, une veille quotidienne, des procédures spécifiques sur réquisition, etc. Dès le déclenchement de l’alerte niveau 2 par le Préfet dans le cadre du Plan National Canicule, l’ensemble des agents du CCAS, de l’Espages et de l’ASI ont été mobilisés pour assurer les contacts avec les personnes repérées et inscrites sur le registre, par des appels téléphoniques et des passages au domicile. Les services de la police municipale ont été associés à cette action et se tiennent également à la disposition des personnes en difficultés en cas d’urgence au 02 32 09 44 44.

Par ailleurs, les agents municipaux dans le cadre de leur fonction ont à disposition en mairie des fontaines à eau et ceux qui travaillent en extérieur, comme le service espaces verts, bénéficient d’un aménagement d’horaires spécial pour l’été. Comme tout au long de l’année, la municipalité et ses agents restent et sont à l’écoute de tous les Rolivalois, quel que soit leur âge dans ces moments climatiques extrêmes.

Marc-Antoine Jamet a déclaré : « C’est à la manière de prendre soin de ses aînés que se juge une société. Val-de-Reuil, pour eux, doit être vigilante et solidaire. »

 

Partagez :

Vous êtes sans connexion