Perrine Svinh, sophrologue : « Pour prendre soin des autres, il faut prendre soin de soi »

Perrine Svinh « a deux vies en une » : une de conseillère professionnelle dans une banque et une autre de sophrologue. Rencontre.

C’est en 2017, revenant d’un séjour de 3 ans en Guyane qu’une fibromyalgie lui a été diagnostiquée : un terrible handicap invisible et invalidant. Pour le gérer et soulager ses douleurs, Perrine a dû prendre force de médicaments, faire du sport, et de la sophrologie. La reprise de son travail à la banque a été difficile, un travail qu’elle adore mais qui est très stressant et un mi-temps s’est imposé. Mais Perrine est née positive et la sophrologie l’ayant beaucoup aidée, une formation à l’IFS (Institut de Formation à la Sophrologie) de Catherine Aliotta est devenue une évidence. Spécialisée dans la gestion de la douleur et la fibromyalgie, Perrine est alors Certifiée RNCP (Registre National des Certifications Professionnelles).

C’est à Val-de-Reuil, « notre ville d’accueil, où l’on se sent bien, où la nature est très présente », que vit Perrine depuis 1997 avec son mari Honda, réfugié cambodgien depuis 1985, boxeur thaï qui « apprécie particulièrement le nouveau complexe Léo Lagrange » et ses deux enfants Méline, 20 ans et Célian 16 ans.

« Le bien-être, un véritable entraînement »

Installée depuis peu dans son cabinet à domicile rue de Maigremont, dans une ambiance douce et chaleureuse, Perrine Svinh est très prolixe sur son activité. Depuis son origine la sophrologie, fondée par le docteur Alfonso Caycedo dans les années 60, est une thérapie brève où l’on va chercher le positif qui est en soi « un entraînement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être ».

La douleur pouvant être physique mais aussi mentale, Perrine explique les différentes méthodes utilisées par la sophrologie moderne pour obtenir de bons résultats. Elle s’appuie sur la respiration contrôlée et sur la sophronisation, « visualisation positive qui consiste à envoyer un message fort : une mise en situation. Je fais imaginer mentalement une situation passée, présente ou future, toujours positive et en rapport avec l’objectif de la séance. En la ressentant comme étant la réalité, vous leurrez votre cerveau qui va se reprogrammer… La sophrologie permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi et d’affronter les défis du quotidien avec sérénité. Elle vous donne une boite à outils qui vous permet de retrouver un état de bien-être et d’activer tout votre potentiel en toute autonomie…Ces dernières années, les neurosciences ont montré que notre cerveau était plastique ! Il peut donc être reprogrammé en fonction des messages que nous lui donnons. C’est un véritable entraînement : plus les messages sont forts et répétés, plus le cerveau se « circuite » dans leur sens … J’enregistre cette visualisation afin que les gens puissent l’écouter autant de fois que cela est nécessaire pour se « reprogrammer » car je veux que les gens partent avec cette boîte à outils pour gérer leur douleur grâce aux images insufflées, au travail que nous aurons fait. »

« Les gens savent que je comprends ce qu’ils ressentent »

Ainsi Perrine Svinh travaille avec des hommes et femmes de tous âges, sur tous sujets, tous domaines, et pratique même des séances de groupe en école primaire. C’est en effet un domaine très vaste : la sophrologie est bien sûr adaptée pour tout ce qui est du confort du quotidien et de la détente corporelle et si elle accompagne beaucoup de gens atteints de fibromyalgie car « les gens savent que je comprends ce qu’ils ressentent », la sophrologie aide aussi à la préparation mentale pour aider à passer un concours, un examen du permis de conduire ou pour mieux gérer ses angoisses lors d’un déménagement ou bien encore accompagner un deuil …

Elle peut être aussi un soin de support à un traitement contre le cancer ou une FIV (Fécondation In Vitro). On vient adoucir, aider par une image positive. On peut lutter enfin contre diverses phobies, pulsions ou lutter contre un surpoids (Perrine Svinh a perdu 8 kg grâce à elle en 3 mois). Désormais, Perrine grâce à sa force mentale générée par la sophrologie se passe de médicaments et à même pu reprendre le squash…à Val-de-Reuil bien sûr !

A venir : Perrine Svinh organise une sophro-marche le dimanche 24 avril de 9h30 à 11h30 – Départ sur le parking du cimetière, voie de l’Orée. (20€ les 2h)

Contact :
Perrine Svinh, sophrologue 13 rue de Maigremont 27100 Val-de-Reuil
07 68 77 02 06 ou sophrosvinh@gmail.com
Facebook : perrinesvinh.sophrologue
Instagram : @perrinesvinh.sophrologue

Partagez :

Vous êtes sans connexion