Faire les courses et récupérer les médicaments pour les plus fragiles

À Val-de-Reuil comme partout en France, la vie s’organise à l’heure du confinement. Rester chez soi pour ceux qui n’ont pas à se rendre sur leur lieu de travail reste la plus grande des priorités, des obligations pour limiter l’épidémie de CoVid 19. Des consignes strictes que la Ville de Val-de-Reuil rappelle jour après jour tout en assurant, autant que possible, ses missions de service public.

Les équipes du CCAS se relaient chaque jour

Depuis six jours, c’est l’effervescence autour des permanences téléphoniques de la mairie. Et particulièrement au CCAS de la Ville, plus que jamais mobilisé auprès des plus fragiles. Chaque jour, les agents se relaient par équipes pour accompagner les Rolivalois âgés, en situation de handicap, malades… dans l’organisation de leur vie quotidienne. « Depuis mardi dernier, nous proposons aux personnes qui ne peuvent pas sortir et n’ont aucune solution dans leur entourage de faire leurs courses », indique Allal El Ouerdighi, directeur du CCAS. Sans relâche, les équipes mobilisées se rendent ainsi au domicile de ces personnes fragiles, tentent de répondre au mieux à leurs besoins de première nécessité.

Un grand soulagement

Vous avez besoin du soutien du CCAS ? Contactez le 02 32 09 51 41.
Vous avez besoin du soutien du CCAS? Contactez le 02 32 09 51 41.

« Un grand merci pour ce que vous faites pour nous », glissait Thérèse ce lundi matin en ouvrant sa porte au directeur du CCAS. « Nous avons besoin d’aller chercher nos médicaments à la pharmacie mais nous savons que ce n’est pas prudent du tout de sortir de chez nous ». C’est donc avec un grand soulagement que la septuagénaire rolivaloise a remis son ordonnance et sa carte vitale au représentant de la mairie.

Une petite heure plus tard, retour chez Thérèse et Henri pour le directeur du CCAS. Masque sur le visage, sachets de médicaments dans les mains, il remet au couple du Cavé leur traitement indispensable. Tout en s’assurant que le couple a de quoi manger. « Il y a une grande solidarité entre voisins », reconnaît Thérèse. « Ma voisine qui fait ses courses sur le drive, m’a proposé de faire les miennes et de me les apporter. C’est une vraie chance ».

Auchan se mobilise

Pour ceux qui ne peuvent s’appuyer sur leurs proches et qui souhaitent continuer à faire leurs courses par eux-mêmes, le supermarché rolivalois Auchan a également décidé d’adapter son activité aux plus vulnérables. Désormais, chaque lundi et chaque jeudi de 8h00 à 9h00, le magasin est exclusivement ouvert aux personnes fragiles (femmes enceintes, handicapés, plus de 60 ans…) pour limiter le contact extérieur. « J’y suis allé dès ce matin ; c’est vraiment une bonne initiative ; on se sent plus en sécurité », confie Jean-Pierre, un septuagénaire rassuré.

 

Prendre contact avec le CCAS

Vous avez des difficultés particulières ? Vous souhaitez être aidé par le centre communal d’action sociale ? Contactez le 02 32 09 51 41. Les agents municipaux sont à votre écoute, à votre service pendant cette période exceptionnelle.

Actualités concernant le Coronavirus

Erreur : la vue 7335493g9q n’existe pas
Partagez :

Vous êtes sans connexion