Le service de garde pour les enfants des professionnels de santé et des forces de l’ordre s’organise à Val-de-Reuil. Reportage à l’école Léon Blum ce matin.

Ce jeudi comme les autres jours de la semaine, Alderick, Lidye, Sacha et Mathis ne resteront pas à la maison aujourd’hui. Les quatre petits Rolivalois, âgés de 4 à 10 ans, ont pris le chemin de l’école Léon Blum en tout début de matinée. Pas d’autre choix : leurs parents, professionnels de santé, sont plus que jamais mobilisés pendant cette période exceptionnelle.

Pour eux, la Ville en complémentarité et en coordination avec l’Education Nationale, assure un service minimum de garde de 7h30 à 18h30 pour permettre à leurs parents d’assurer leurs missions essentielles. Un service qui a été étendu ici aux pompiers, aux policiers et aux agents de l’administration pénitentiaire, eux mêmes très fortement sollicités.

Des animateurs volontaires

Dès 7h30 ce matin, les premiers enfants ont donc poussé la porte du centre de loisirs de la Trésorerie. Pour les accueillir, plusieurs animateurs volontaires qui se relaieront tout au long de la période de confinement. « Tout est organisé pour les accueillir en respectant les plus strictes précautions sanitaires. Les surfaces sont nettoyées en permanence par le personnel mobilisé et les gestes barrières sont appliqués à la lettre », assure Agnès Dupain, directrice-adjointe du service enfance / jeunesse / éducation de la Ville.

Un temps d’école pour tous

Les enfants sont pris en charge par des enseignants sur le temps scolaire
Les enfants sont pris en charge par des enseignants sur le temps scolaire

8h30 : direction l’école Léon Blum mitoyenne pour nos quatre petits Rolivalois, accueillis toute la matinée par deux enseignants volontaires. « Nous sommes là pour essayer d’assurer la continuité pédagogique », indique Benoît Bunel, un des enseignants présents ce matin. Une matinée qui commencera par des mathématiques pour Sacha et Mathis.

Déjeuner au centre de loisirs

A la cantine, chacun apporte son panier-repas
A la cantine, chacun apporte son panier-repas

Après trois heures de classe adaptée aux niveaux, aux besoins et aux envies de chacun, direction la cantine où les équipes municipales reprennent le relais. La restauration collective étant à l’arrêt, chacun apporte son repas, partagé dans la plus grande convivialité avec les animateurs présents… avant de reprendre le chemin de l’école en début d’après-midi. « A 15h20, nous assurons à nouveau l’accueil des enfants dans le centre jusqu’à ce que les familles quittent leur travail », précise Agnès Dupain.

Nettoyés de fond en comble après le départ des enfants, le centre de loisirs comme l’école Léon Blum seront à nouveau opérationnels dès demain matin pour recevoir leurs petits pensionnaires. Et ce sera ainsi chaque jour encore.

Service minimum : comment ça marche ?

La Ville, en liaison avec les services de l’Education Nationale, assure un service de garde pour les enfants des personnels de santé, mais aussi pour ceux des membres des forces de l’ordre (policiers, pompiers, agents de l’administration pénitentiaires) qui n’ont aucune autre solution de garde. Voici le détail des personnels de santé concernés:

Détails de l'ensemble des professions concernées
Détails de l’ensemble des professions concernées

L’accueil a lieu chaque jour, pour les enfants de plus de trois ans, au centre de loisirs de la Trésorerie / école Léon Blum), rue du Calcul (Tel : 02 32 59 27 78 / email : accueilmairie@valdereuil.fr).

Pour les moins de trois ans, un service de garde est assuré dans les crèches de la ville (Tel :02 32 59 46 16 Email : accueilmairie@valdereuil.fr).

Dans les deux cas, l’accueil est possible sur présentation d’une carte professionnelle ou d’un bulletin de salaire attestant de son activité professionnelle, après s’être réinscrit dans la mesure du possible. En cas d’urgence et d’impossibilité pour les personnels concernés d’anticiper, le service de garde est malgré tout ouvert.

Actualités concernant le Coronavirus

40 aides à domicile assurent chaque jour leur missions au domicile des personnes fragiles

Les aides à domicile en première ligne auprès des personnes fragiles

Elles travaillent dans l’ombre, 7 jours sur 7, au chevet des personnes âgées, fragiles, handicapées. Elles, ce sont les 40 aides à domicile employées par l’association de services intercommunale (ASI) qui oeuvre à Val-de-Reuil et les cantons alentours. « Nous venons en aide à 230 personnes sur le secteur », ...
Lire La Suite…

Le geste solidaire d’Holopharm : 1700 litres de solution hydro alcoolique fabriqués pour l’hôpital

Des entreprises fermées, des salariés confinés… Partout en France, depuis une semaine, l’activité économique avance au ralenti quand elle n’est pas au point mort. Holopharm, une jeune start up rolivaloise spécialisée dans le développement pharmaceutique et la fabrication de dispositifs médicaux, n’a pas échappé mardi dernier au séisme provoqué par ...
Lire La Suite…
Aller chercher les médicaments, faire les courses pour les plus fragiles... le quotidien pour le CCAS depuis quelques jours

Faire les courses et récupérer les médicaments pour les plus fragiles

À Val-de-Reuil comme partout en France, la vie s’organise à l’heure du confinement. Rester chez soi pour ceux qui n’ont pas à se rendre sur leur lieu de travail reste la plus grande des priorités, des obligations pour limiter l’épidémie de CoVid 19. Des consignes strictes que la Ville de Val-de-Reuil ...
Lire La Suite…
Dès 7h30 le matin, les enfants peuvent être accueillis au centre de loisirs de la Trésorerie

Accueillir les enfants des soignants, coûte que coûte !

Le service de garde pour les enfants des professionnels de santé et des forces de l'ordre s'organise à Val-de-Reuil. Reportage à l'école Léon Blum ce matin. Ce jeudi comme les autres jours de la semaine, Alderick, Lidye, Sacha et Mathis ne resteront pas à la maison aujourd’hui. Les quatre petits ...
Lire La Suite…

Mesures de confinement : la Ville de Val-de-Reuil reste mobilisée au service et à l’écoute des Rolivalois

Afin de respecter le dispositif de confinement décidé par le Président de la République à compter de midi, ce mardi 17 mars, le Maire de Val-de-Reuil, Marc-Antoine Jamet, appelle l’ensemble des Rolivalois à faire preuve de civisme et de responsabilité afin de limiter la propagation du virus COVID-19 qui s’avère être à l’origine ...
Lire La Suite…

Coronavirus – Fermeture de la Mairie

EN RAISON DES MESURES DE CONFINEMENT PRISES PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, LES SERVICES DE LA MAIRIE SONT FERMÉS AU PUBLIC JUSQU'À NOUVEL ORDRE. Un accueil téléphonique est maintenu. Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h Pour tout renseignement contactez : l'accueil Mairie ...
Lire La Suite…
Coronavirus - mesures de confinement

Coronavirus – Mesures de confinement

À TOUS LES HABITANTS DE VAL-DE-REUIL : Protégez-vous. Protégez les autres. Gardez vos enfants. Laissez travailler les soignants. RESTEZ CHEZ VOUS. La Mairie vous le demande. C'est une épreuve. Nous le savons. Mais nous n'avons pas le choix. TOUT AUTRE COMPORTEMENT SERAIT CRIMINEL En cas de déplacement indispensable À compter ...
Lire La Suite…
Partagez :