Le renouvellement urbain

Rénovation urbaine : 45projets à la loupe

C’est officiel ! Le nouveau programme de rénovation urbaine de Val-de-Reuil est lancé. Le 15 octobre dernier, tous les partenaires ont signé leur participation aux 45 projets à mener. Les premiers travaux démarrent pour s’achever à l’horizon 2028. Coup de projecteur sur chacune de ces opérations qui vont poursuivre la transformation de la ville, et permettre à certains Rolivalois de retrouver un emploi.

« Cela fait 42 ans que j’habite à Val-de-Reuil. Autant dire que pendant tout ce temps, je l’ai vue se transformer ma ville : en construction d’abord mais aussi quand elle n’allait pas très bien ; je l’ai vue ensuite se relever pour devenir cette ville où il fait bon vivre. Aujourd’hui, ce nouveau plan de rénovation urbaine, c’est une vraie chance pour nous ». Le 15 octobre dernier, Brigitte Roix ne boudait pas son plaisir. Comme la centaine d’habitants présents ce jour-là sur l’esplanade de la mairie pour la signature officielle de la déclaration d’engagement NPNRU (nouveau programme national de renouvellement urbain), la sexagénaire rolivaloise l’avait d’emblée compris. « C’est un jour important pour notre ville ». Ce mardi 15 octobre marquait en effet le lancement officiel et concret du troisième programme de transformation de Val-de-Reuil (lire ci-contre). À la clé, 100 millions d’euros mis sur la table par l’ensemble des partenaires pour mener à bien, d’ici 2025, les 45 projets inscrits dans ce plan qui couvre le périmètre du quartier « Politique de la Ville ».

Olivier Klein, fervent soutien

« Un projet ambitieux à la fois tourné
vers le logement, les équipements, le cadre de vie, l’emploi… comme l’Anru les aime ! » Olivier Klein, président de l’ANRU

Un chantier colossal qui a pu voir le jour grâce au soutien de l’ANRU (Agence Nationale de Renouvellement Urbain), instance chargée par l’Etat de piloter et financer les programmes de rénovation des quartiers. « C’est le rôle fondamental de l’ANRU, se réjouissait son président, Olivier Klein, fervent soutien de Val-de-Reuil tout au long des étapes du validation du projet. En plus d’investir ici 46 millions €, l’agence mobilise, autour du renouvellement urbain, tous les acteurs concernés. À Val-de-Reuil, le résultat est là avec ce programme ambitieux de plus de 100 millions d’€, dont les bénéficiaires sont avant tout les Rolivalois ». Un programme qu’il a pu découvrir sur le terrain le 15 octobre, au cours d’une déambulation à travers la ville, commentée par les différents architectes au cœur du projet. Autour de lui, chaque partenaire (bailleurs, collectivités, Etat…), en apposant sa signature, a acté son engagement, sa participation financière et le calendrier des travaux à venir. Plus rien donc ne peut désormais arrêter les premières grues et engins de chantier qui attendaient ce feu vert pour investir le hameau de l’Andelle, la rue du Lierre, le complexe sportif Léo Lagrange, ou encore la future école des Cerfs-Volants dans les prochaines semaines.

L’objectif ? Poursuivre et achever la transformation de la ville. Les chantiers vont donc fleurir aux quatre coins de Val-de-Reuil ces prochaines années. En attendant, les premières études viennent d’être lancées et les Rolivalois invités à s’associer au projet.

Une avancée écologique

À l’horizon 2025, lorsque la page de cette nouvelle opération urbaine se tournera, ce sont près de 1400 nouveaux logements qui auront été réhabilités, 1000 logements construits, 328 autres déconstruits, des kilomètres de voirie refaite à neuf, des quartiers transformés, deux nouveaux équipements créés (groupe scolaire et halle sportive).

« Ces opérations, pour 85 % d’entre elles, constitueront une véritable avancée écologique et environnementale », insistait Marc-Antoine Jamet, sans cacher sa joie d’avoir abouti à la concrétisation d’un tel programme : « Quelles que soient nos divergences, nous nous sommes mis tous ensemble pour travailler et faire en sorte que ce projet arrive. Il est là aujourd’hui. Je suis convaincu que, grâce à lui, Val-de-Reuil se trouve à l’aube d’une nouvelle ère ».

En savoir plus

Vous êtes intéressés pour travailler sur un des chantiers ? Contactez le CCAS de Val-de-Reuil au 02 32 09 51 41 qui vous expliquera la marche à suivre et les critères de sélection pour être éligible à cet emploi.

Casques sur la tête, tenues phosphorescentes et chaussures de sécurité aux pieds… les ouvriers sont bientôt prêts pour attaquer les premiers chantiers ! Très vite, ils seront rejoints par des travailleurs venus de Val-de-Reuil. C’est le principe même « des clauses d’insertion sociale » prévues par la loi dans le cadre des travaux de rénovation urbaine. « Les entreprises qui réaliseront les travaux devront attribuer 5 à 10 % du nombre d’heures travaillées à des Rolivalois résidant dans un des quartiers prioritaires de la politique de la ville », indique Pierre-Antoine Aurières, directeur des services techniques de la mairie de Val-de-Reuil. La déclaration d’engagement, signée le 15 octobre par les différents partenaires, stipule précisément le recours à cette clause d’insertion sociale. Une manière, comme le rappelait Olivier Klein, de « permettre aux habitants d’être acteurs de la rénovation de leur quartier ». Une opportunité surtout, pour un certain nombre de Rolivalois, de retrouver le chemin de l’emploi et de s’y inscrire durablement s’ils donnent satisfaction à l’entreprise qui les a recrutés le temps du chantier. Les précédentes opérations l’ont en tout cas confirmé.

Signature de la convention
Signature de la convention

1 programme, 11 partenaires, 45 projets, 100 millions €… le NPNRU fait la part belle au collectif ! Le 15 octobre dernier, tous les partenaires-financeurs se sont conjointement engagés à mener les opérations à leur terme : Anru ; Etat ; Région Normandie ; Ville de Val-de-Reuil ; Agglomération Seine-Eure ; Agence nationale d’amélioration de l’habitat ; Action Logement ; les bailleurs Siloge, IBS, Foyer Stéphanais et la Caisse des Dépôts et consignations.

C’est le grand chantier de Marc-Antoine Jamet qui est allé chercher cet argent : cette opération de rénovation urbaine est la troisième dont Val-de-Reuil bénéficie en 20 ans. Les premières, menées entre 2001 et 2003, puis, entre 2005 et 2014, ont permis de « rassurer les habitants, réparer la Ville et relancer sa croissance démographique et économique » tout en changeant son paysage et son image. Ce troisième projet a un objectif : offrir aux Rolivalois et aux nouveaux habitants de la ville des conditions de vie meilleures tout en permettant aux promoteurs, aux entrepreneurs et aux nouveaux habitants de prendre encore plus volontiers le chemin de Val-de-Reuil.

Rénovation urbaine : 45projets à la loupe
Rénovation urbaine : 10 projets à la loupe

Rénovation urbaine : 10 projets à la loupe

Le Hameau de l'Andelle
Le Hameau de l'Andelle

Propriété de la Siloge, ce quartier de 90 maisons sera entièrement réhabilité dans le même esprit que l’écoquartier des Noés, son voisin : nouveaux aménagements, circulations fluides, priorité aux déplacements doux, jardins installés en cœurs d’ilôts... Le bailleur a fait appel au même architecte, Philippe Madec. Les logements bénéficieront également de nombreuses améliorations (isolation thermique et de confort). Les travaux débutent fin 2019 et s’étendront sur 18 mois.

Le nouveau complexe Léo Lagrange
Le nouveau complexe Léo Lagrange

Le complexe sportif Léo Lagrange sera reconstruit à deux pas de son emplacement actuel. Dessiné par les architectes américain James Cowey et japonais Hidezaku Moritani, il abritera une salle dédiée au basket-ball, un dojo, une salle de combat, un parc sportif extérieur et des espaces arborés. Future rotule entre les quartiers du Mail et du Parc transformés, sa construction débutera en janvier 2020. Ouverture prévue au premier semestre 2021. L’ancien gymnase sera quant à lui déconstruit et transformé en espaces verts, dans la continuité du jardin des Animaux Fantastiques, lui aussi réaménagé.

Le projet d'école des Cerfs-volants
Le projet d'école des Cerfs-volants

L’école des Cerfs-Volants, dans le quartier de la Grosse Borne, n’est plus adaptée aux besoins éducatifs actuels ni aux enjeux d’urbanisme de la ville. Pour lui donner une respiration nouvelle, elle sera reconstruite sur une partie de la Plaine de Jeux (où une grande partie des espaces verts sera conservée et redessinée), dans un secteur où les constructions de logements se multiplient. Confiée à l’architecte Jean-François Bodin (qui a également réalisé le Théâtre de l’Arsenal), cet équipement abritera une école maternelle, une école élémentaire, un self-service et un centre de loisirs indépendant au milieu d’un parc. Sa construction débutera en février 2020 pour une ouverture prévue à la rentrée scolaire 2022.

Rue Bon Voisin
Rue Bon Voisin
Rue du Lierre
Rue du Lierre

Les espaces publics de la dalle au niveau des rues Payse et Bon Voisin, de la rue Traversière, de la rue Pierre Première (qui n’avaient pas pu être faits lors du dernier ANRU car habités par des propriétaires privés) et de la rue du Lierre seront refaits alors qu’IBS y lance des travaux de résidentialisation. Ils permettront de mieux insérer la médiathèque et valoriser les impasses. La première phase débute actuellement rue du Lierre autour d’importants travaux de rénovation dans les 106 logements d’IBS. Les rues Payse, Bon Voisin et Traversière seront concernées d’ici un an.

Le Quartier du Mail
Le Quartier du Mail

Les 186 logements (inoccupés à 70 %) du quartier du Mail seront déconstruits après avoir relogé les derniers locataires. L’objectif : changer les conditions de vie des habitants et redonner de l’oxygène au quartier enfermé sur lui-même. À terme, 40 maisons en accession sociale à la propriété y seront notamment construites et une trame verte reliera ce quartier aux bords de l’Eure.

Deux bâtiments rue Climuche (43 logements) seront déconstruits, tout comme l’immeuble situé aux n°73 et 74 de la place aux Jeunes (30 logements) pour permettre au quartier de s’ouvrir sur l’Esplanade de la Mairie et le Théâtre de l’Arsenal, en créant un balcon urbain. Déconstruction également d’un immeuble de 28 logements situés rue du Pas du Coq et réhabilitation de l’immeuble rue Coulis.

Le quartier du Parc et ses 128 logements (propriété du Foyer Stéphanais) seront restructurés afin d’améliorer la liaison avec le Jardin des Animaux Fantastiques, assurer la transition écologique du quartier, baisser de moitié les charges locatives. Les modes de déplacement doux seront introduits, les cœurs d’ilots paysagés, des pistes cyclables créées, les dimensions de la chaussée réduites…

Mieux relier la gare au centre histoire de la ville et au germe de ville… c’est l’objectif de cette passerelle sur l’Eure qui sera construite au niveau du lotissement des Noés. Un aménagement qui permettra de développer les mobilités douces, renforcer l’attractivité de la dalle, connecter la ville à la base de loisirs…

Des trottoirs aménagés
Des trottoirs aménagés

D’importants travaux de voirie sont programmés route des Lacs, route des sablons, Chaussée de Léry, Chaussée du Parc, Route de Louviers afin de faciliter et sécuriser les déplacements. Des trottoirs et pistes cyclables seront créés sur les axes qui en sont dépourvus.

La démolition « partielle » de 14 logements est programmée rue Grande pour réaliser une percée entre l’école du Pivollet et l’Avenue des Falaises. Une manière de désenclaver ce secteur, renforcer la sécurité et générer de nouveaux flux traversant la dalle. C’est la fin de l’abcès de la « Rotonde ».

À lire également

Rencontre avec le conseil citoyen pour la réalisation de l'étude urbaine

Le conseil citoyen

La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 24 février 2014 a prévu, dans le cadre ...
Lire La Suite…
La Maison des Projets

La Maison des projets

Informations pratiques La Maison des projets est ouverte du lundi au vendredi, de 08h30 à 12h00 et de 13h30 à ...
Lire La Suite…
Rénovation urbaine : 45projets à la loupe

Le renouvellement urbain

C’est officiel ! Le nouveau programme de rénovation urbaine de Val-de-Reuil est lancé. Le 15 octobre dernier, tous les partenaires ont ...
Lire La Suite…

Nos dossiers dans Val de Reuil_Infos

Nos articles concernant le nouveau plan de rénovation urbaine

Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

RESPONSABLE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE (H/F)

Cadre d'emploi : Ingénieur territorial / Attaché territorial Les candidatures seront closes le 15 Septembre 2020 Enjeux et Missions Sous ...
Lire La Suite…

Vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité le 16 Janvier 2020 à 18h30

Le 16 Janvier à 18h30 au Théâtre de l'Arsenal, Marc Antoine Jamet, Maire, et le Conseil municipal vous présenteront leurs ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°13 Juillet - Août - Septembre 2019

Val de Reuil_Infos N°13 Juillet – Août – Septembre 2019

En une de ce numéro : Plongez dans le tourbillon de l’été ! Pleins feux sur les rendez-vous et animations ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

RESPONSABLE DU PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN (H/F)

Après avoir réussi deux premières opérations ORU puis ANRU, pour un total de 130 millions d’euros, la ville a été ...
Lire La Suite…
Chargement…

Contact Direction du cadre de vie

Pour contacter les services techniques, urbanisme, la maison des projets, le projet NPNRU...
  • Types de fichiers acceptés : pdf.

Vous êtes sans connexion