Val-de-Reuil: “un modèle à suivre pour la pratique du vélo” !


Partagez :

Olivier Schneider, président national de la fédération des usagers de la bicyclette, est venu en personne découvrir Val-de-Reuil, classée début 2022, 1ere ville cyclable normande, et 2e nationale (villes de – 15 000 habitants). Son objectif : faire de notre ville un territoire pilote du vélo. 

Au baromètre des « petites » Villes cyclables de France, Val-de-Reuil a décroché cet hiver la seconde place… et la première en Normandie ! Une belle récompense pour tous les efforts déployés par la Ville en faveur du vélo depuis plusieurs années. Et une belle opportunité aussi pour la fédération des usagers de la bicyclette (FUB) – à l’initiative de ce palmarès – de tordre le cou à une idée reçue : non, il n’y a pas que dans les grandes métropoles que l’on peut privilégier les déplacements à vélo.

Un message qu’Olivier Schneider, président national de la FUB, ne cesse de marteler aux quatre coins de France. Et désormais, Val-de-Reuil est pour lui un modèle à suivre par les autres collectivités de sa taille. « Nous avons besoin de territoires comme Val-de-Reuil pour montrer que c’est possible », confiait-il lundi soir lors d’une visite qu’il tenait absolument à faire dans la plus jeune commune de France. « Ici, on constate très concrètement que tout ce qui est fait autour du vélo est bien mieux que dans beaucoup d’autres villes. C’est très inspirant ».

Coup de chapeau à la vélothèque

Olivier Schneider, président de la FUB, a été séduit par les initiatives de Val-de-Reuil en faveur du vélo : et parmi elles, la vélothèque.
Olivier Schneider, président de la FUB, a été séduit par les initiatives de Val-de-Reuil en faveur du vélo : et parmi elles, la vélothèque.

Très inspirant aussi cette « vélothèque » qu’il a pu découvrir au cours de sa visite. La Ville dispose en effet d’une centaine de vélos (de tailles différentes) mis à disposition des scolaires, des enfants des centres de loisirs et prêtés gratuitement aux Rolivalois lors de grands événements (comme ce fut le cas notamment lors de l’opération Ville Fleurie les 20 et 21 mai derniers).

L’occasion pour tous de se déplacer sur les pistes cyclables aménagées un peu partout en ville. « Aujourd’hui, nous comptons 13 km de voies dédiées aux vélos. Elles seront 25 en 2025 », précise Stéphanie Rousselin, adjointe au maire en charge de la transition écologique. Dans les semaines qui viennent, 1,8 kms supplémentaires seront ainsi opérationnels sur l’avenue des Falaises du monument Mémoire & Paix au giratoire du Fantôme.

Des usagers en sécurité

Pas étonnant donc que lors de la grande enquête citoyenne réalisée pour établir le palmarès des villes cyclables, les usagers affirmaient se sentir parfaitement en sécurité pour pédaler à Val-de-Reuil. Des usagers qui, s’ils le souhaitent peuvent utiliser les vélos électriques disponibles à la location sur les 6 stations disséminées en ville (gare, place des Chalands, place des 4 Saisons, centre commercial des falaises, place au temps libre, stade Jesse Owens) bientôt complétées par une 7e au nouveau complexe sportif Léo Lagrange.

La Ville travaille par ailleurs à l’installation d’abris et range-vélos supplémentaires pour permettre à chacun de stationner son deux-roues en toute sérénité. D’autres pistes sont également à l’étude : aide financière municipale pour l’achat d’un vélo électrique, signalétique spécifique pour les cyclistes, formation à la pratique du vélo…

Une chose est sûre : le vélo a de beaux jours devant lui à Val-de-Reuil et sa pratique se développera incontestablement ces prochains mois, ces prochaines années. « Au moment où le prix du carburant a fait un bond énorme, c’est une bonne raison de plus de privilégier le vélo », conclut Olivier Schneider. Alors à vos vélos !

Derniers articles parus

Partagez :
Partagez :

Les inscriptions scolaires auront lieu du 1er Février au 21 Juin 2024