Une cérémonie pour mettre à l’honneur la laïcité au lycée Marc Bloch


Partagez :

Ce vendredi 8 décembre, veille de la journée nationale de la laïcité, les élèves et professeurs ont mis à l’honneur la loi de 1905. 

MAJ LYCÉELiberté, égalité, fraternité, laïcité. Chaque année, la Ville de Val-de-Reuil célèbre la journée de la laïcité pour rendre hommage à la loi de 1905 qui sépare l’église de l’État. Pour mettre à l’honneur cette grande valeur de la République, les élèves du lycée Marc Bloch et leurs professeurs ont organisé une cérémonie exceptionnelle. 

Hommage à Samuel Paty, Dominique Bernard et Agnès Lassalle

Lycée laïcitéIls étaient des centaines à se rassembler ce vendredi midi dans le hall de l’établissement face au CDI. Cette cérémonie, ils la préparent depuis des semaines. Accompagnés par leurs enseignants, les lycéens de Marc Bloch se livrent, comme à leur habitude, avec dévouement, passion et engagement.

Il aurait pu être le seul à voir son portait accroché au mur, et pourtant, la photo de Marc Bloch réalisée par Ernest Pignon Ernest (reçue à l’occasion des 30 ans du lycée en mai dernier) n’est pas la seule à être accrochée. Celle de Samuel Paty, enseignant d’histoire assassiné en 2020 dans son établissement, y trône depuis bientôt 3 ans et maintenant celle de Dominique Bernard, également enseignant de Lettres, assassiné le 13 octobre dernier, lui aussi dans son établissement. Et au milieu, la Marianne, emblème des valeurs Républicaines. Anaïs, élue au conseil de la vie Lycéenne, a tenu à remercier ceux qui transmettent leurs savoirs au quotidien, ceux qui font évoluer ces adolescents en citoyens de la République, ceux qui façonnent l’avenir de plus d’un : « merci de continuer à travailler malgré les événements tragiques, merci de votre présence chaque matin, merci d’offrir un peu de vous tous les jours, merci de nous instruire, car sans vous, on n’avancerait pas beaucoup dans la vie. » Une belle manière de rendre hommage à ceux qui ont laissé leur vie pour faire leur métier en toute laïcité. « Nous n’oublions pas également Agnès Lassalle qui a été tuée, elle aussi, dans l’exercice de ses fonctions en février, 3 enseignants assassinés en 3 ans. Face à ces tragédies, nous ne devons pas céder face à la terreur, unissons-nous, peu importe la taille, la couleur de peau, la religion, cultivons la fraternité, l’égalité persiste et nous la préserverons éternellement » , a déclaré Mathys, un jeune de 1ʳᵉ, face à ses camarades.

Lycée laïcitéDéfendre la laïcité

Après avoir que le groupe de musiques actuelles de l’établissement a entonné la chanson favorite de Samuel Paty « The one » de U2,Yusuf, Enzo et Seyda, ont lu un poème écrit par leur proviseure, Madame Lefèvre intitulé « Liberté-Egalité-Fraternité » émue par le travail de ses élèves : « vous m’avez fait vibrer. Le lycée est aussi une commune qui vous porte ! Vivre Marc Bloch ! » une émotion grandissante dans le patio qui a atteint son paroxysme au rythme du chant des Partisans et l’Hymne de la Alegria tous en chœurs dans les escaliers.  « Nos règles sont celles de la République, celle qui nous rassemble et nous unit.  Liberté des cultes et des religions ou de ne pas en avoir, égalité de toutes les religions, la fraternité, solidarité et laïcité. Cette dernière nous protège, la laïcité est totale ! » a souligné Marc-Antoine Jamet devant les lycéens tous attentifs aux paroles écoulées lors de la cérémonie. « Nous célébrons la République, un grand acte de confiance et d’audace. Vous jeunes citoyens, vous avez ce devoir d’être audacieux. La laïcité n’est rien d’autre que la continuité du principe d’égalité. Cette neutralité religieuse, nous la défendons », a ajouté le députe de la 4ᵉ circonscription de l’Eure Philippe Brun. 

500 euros pour la Croix-Rouge 

Lycée laïcitéDepuis quelques semaines, la Maison des Lycéens a mené une grande collecte en faveur des sinistrés du séisme survenu au Maroc faisant plus de 2 900 morts et des inondations en Libye faisant près de 4 000 morts en septembre dernier. Divers produits de nécessité ont été récoltés ainsi que 500 euros que les lycéens ont décidé de reverser à la Croix-Rouge. « Les associations humanitaires auront besoin de plus en plus de bénévoles. Nous avons besoin de chacun pour continuer nos actions et si chaque jour, nous pouvons agir sur le terrain, c’est grâce aux dons, donc grâce à vous ! Nous avons privilégié les dons financiers par rapidité de mise en place », explique Gérard Tricheur, le président de l’antenne locale de la Croix Rouge. 

Ces actions citoyennes continuent de prendre place au sein des murs de l’établissement tout au long de l’année et en toute laïcité !

Derniers articles parus

Partagez :
Partagez :

Les inscriptions scolaires auront lieu du 1er Février au 21 Juin 2024