Un grand pas vers l’emploi pour deux Rolivalois

Grâce aux dispositifs du service emploi de la ville de Val-de-Reuil, la ferme des 2 Rives accueille deux Rolivalois en insertion depuis mars dernier.Rencontre. 

Leurs sourires en disent long. Depuis le mois de mars, deux habitants de Val-de-Reuil ont décroché un contrat grâce à l’accompagnement du service emploi du CCAS (centre communal d’action sociale) de la ville. Pendant quelques mois, ils vont concrétiser leur projet professionnel à la ferme des 2 rives.

Un travail collaboratif  

 « On a commencé à travailler ensemble lors de la présentation d’ouverture de notre chantier d’insertion. C’est une première qui fonctionne bien », lance Romain Carvalho, le directeur de filiales de l’Association Ysos filiale du Groupe SOS. La Ferme des 2 Rives a pour mission d’allier le maraîchage et l’insertion professionnelle des publics éloignés de l’emploi ou en reconversion professionnelle. Depuis mars, la ferme accompagne Béatrice Beauvoir et Yohann Delorme dans leur insertion professionnelle.

Une rencontre qui n’aurait jamais eu lieu sans les équipes du service emploi du CCAS de la ville. « On connaît très bien Béatrice et Yohann car nous sommes l’essence même de la candidature », expliquent Christine Caron, responsable du service emploi de la ville et Paula De Araujo coordinatrice de la cité de l’emploi. En effet, les profils des deux Rolivalois ont été transmis en février par le service. Dont celui de Yohann sur l’incubateur gouvernemental beta.gouv.fr qui permet aux organismes de consulter et d’analyser les demandes de chacun selon des critères sociaux et professionnels définis.

« Je suis très heureuse, je ne regrette rien ! »

Béatrice est arrivée à la ferme le 24 mars dernier. À 44 ans, cette nouvelle habitante de Val-de-Reuil souhaitait retrouver un travail et faire de nouvelles rencontres : « J’ai emménagé en janvier 2020, avant j’habitais dans les Yvelines. J’ai découvert le CCAS en me baladant après le premier déconfinement, en mai 2020. »

Une promenade qui l’a amenée à rencontrer Christine Caron, laquelle lui a conseillé de participer à Professionn’elles en action, un dispositif mené par la Ville et et ses partenaires, visant à aider les femmes chargées de famille à remettre un pied dans l’emploi. « Je voulais un nouveau départ, rencontrer du monde et sortir de chez moi.  Je suis seule avec des enfants à charge. En région Parisienne, j’ai vécu une période très compliquée il y a deux ans. J’ai suivi une formation en alternance dans le secteur médical. Mais, j’étais constamment mise sous pression », raconte la rolivaloise encore émue. Sa poigne et son courage lui ont permis de décrocher un contrat d’insertion de 10 mois dans l’administration et la vente au sein de l’association : « Je m’occupe de beaucoup de choses. Je gère la caisse, les bons de livraison, j’informe les clients par mail… Et, en ce moment, je suis en train de voir la comptabilité. C’est très formateur, j’apprends énormément. » 

Son travail est d’ailleurs très novateur pour ses supérieurs qui projettent de renouveler son contrat en fin d’année : « Au début, elle était très timide. Mais au fil du temps, elle a gagné en confiance en elle. Elle fait un très bon travail, c’est une personne très compétente ! »

En parallèle, Béatrice reste accompagnée par le service emploi rolivalois et continue de faire évoluer son projet professionnel. « Je ne regrette rien, je suis très heureuse », sourit-elle derrière son bureau.  Bientôt, elle partira en formation informatique afin de se former davantage aux outils du numérique. « Les formateurs qu’elle a eus pendant Professionn’elles en action continuent de prendre de ses nouvelles. On se charge de faire un suivi concret de chaque personne. D’ailleurs, elle s’est arrêtée avant la fin de la session pour venir à la ferme. Ce qui est plus que positif », ajoute Christine Caron

Une reconversion sur la bonne voie

Yohann Delorme quant à lui venait régulièrement voir les équipes du CCAS pour son suivi habituel et consulter les offres d’emploi. En mars dernier, il a été positionné sur la plateforme pour réaliser un chantier d’insertion de 6 mois à la ferme. « J’étais chauffeur livreur pendant 18 ans. Je n’en pouvais plus des horaires et de la pression constante que je subissais », explique le Rolivalois de 43 ans qui a perdu son permis. Ces mois à la ferme lui permettront de travailler son projet tout en étant rémunéré. « Ils travaillent par équipes et tournent sur diverses missions comme les semis, le paillage,, les plantations pour arriver à terme par le contact avec la clientèle lors de la vente directe », indique Arnaud Chappedelaine, le chef d’exploitation. Pour le moment, le contrat de Yohann est fixé à 6 mois. En fonction de ses objectifs, il pourra être renouvelé jusqu’à 24 mois. « Je souhaite déjà retrouver mon permis et trouver un travail stable. J’aime beaucoup ce que je fais ici, remettre un pied dans la vie sociale surtout. Et je suis très bien accompagné », souligne Yohann sous la serre.

L’avenir pour ces deux Rolivalois se profile. Un rayon de soleil qui permet d’accompagner plus de 1 300 personnes chaque année.

Vous avez un projet professionnel ? Vous avez envie de le concrétiser comme Béatrice et Yohann ? Il suffit de prendre un rendez-vous avec le service emploi du CCAS au 02 32 09 51 41

 

Pour participer aux prochaines sessions des dispositifs emploi de la Ville de Val-de-Reuil : 

 

–        100 chances 100 emplois s’adresse à tous les demandeurs d’emploi (toutes tranches d’âges) ayant un projet professionnel et souhaitant se constituer un réseau pour leur recherche d’emploi. La prochaine session aura lieu du 17 au 21 mai. (Aucune réunion d’information n’est prévue) En raison de la crise sanitaire, les inscriptions sont obligatoires auprès du service emploi du CCAS au 02 32 09 51 41

 

–       Pour les femmes chargées de famille, la Ville, en partenariat avec Ifer, le CCIDFF et adéquation et développement, met en place « Professionn’elles en action » un dispositif unique pour les aider à retrouver un emploi. La prochaine session débutera à partir du 1er juin. Pour s’inscrire, il suffit de contacter le service emploi du CCAS au 02 32 09 51 41 qui organisera des entretiens individuels. 

 

Partagez :

Vous êtes sans connexion