Nos apprentis ont un “immense” talent !

Marion et Armand ont tous deux décroché une médaille d'excellence aux olympiades des métiers

Marion et Armand ont tous deux décroché une médaille d'excellence aux olympiades des métiers

Marion Jouen et Armand Chéron, deux apprentis du CFA de Val-de-Reuil, ont décroché la médaille d’excellence aux olympiades nationales des métiers la semaine dernière. Rencontre avec nos deux jeunes talents. 

Marion et Armand ont tous deux décroché une médaille d'excellence aux olympiades des métiers
Marion et Armand ont tous deux décroché une médaille d’excellence aux olympiades des métiers (crédit photo : CFAIE)

Ils étaient quatre… Quatre jeunes, passionnés par la boucherie, l’art floral, la pâtisserie ou la mécanique… Quatre apprentis du CFA rolivalois qualifiés pour se confronter à 600 de leurs camarades venus de toute la France ! A Caen, pendant deux jours et demi (du 29 novembre au 1erdécembre), ils ont vécu au rythme fou des olympiades nationales des métiers. Une compétition nationale à l’issue de laquelle deux d’entre eux ont été récompensés : Armand Chéron (boucherie) et Marion Jouen (art floral) y ont tous deux décroché la médaille d’excellence.

Des mois de préparation

Marion Jouen ou le talent pour l'art floral
Marion Jouen ou le talent pour l’art floral

« Il y avait une très grosse pression », confie Marion (19 ans), heureuse de son résultat et satisfaite du travail qu’elle a réalisée au fil des neuf épreuves qui l’attendaient pendant les deux jours et demi de compétition. Quant à Armand (20 ans), c’est plutôt détendu qu’il s’est soumis à chacune des épreuves. « Même si 16h40 de compétition en deux jours et demi, c’est très fatigant ».

Comme leurs deux autres camarades rolivalois, nos deux médaillés avaient consacré énormément de temps à la préparation de ces olympiades. Marion, qui a obtenu son BP en juin et quitté le CFA depuis (elle travaille aujourd’hui chez un fleuriste à Isneauville), est revenue à plusieurs reprises à Val-de-Reuil pour préparer les épreuves où elle a pu bénéficier des précieux conseils de Charline Pritscaloff, meilleure ouvrier de France.

Armand estime également avoir été bien préparé à cette compétition très sélective. «Ça a été un énorme investissement : il m’a fallu deux mois de préparation en dehors de mon temps de travail pour être prêt aux Olympiades ».

La boucherie, une passion pour Armand Cheron
La boucherie, une passion pour Armand Cheron

Avant sa médaille d’excellence, Armand (titulaire d’un CAP et d’un BP boucherie) avait déjà brillé lors d’autres compétitions tout aussi prestigieuses : le jeune boucher, qui travaille actuellement avec son père à Elbeuf, avait décroché une 5eplace, exceptionnelle, au concours du Meilleur Apprenti de France ! Alors qu’il fait actuellement ses premiers pas en charcuterie (il vient de débuter un CAP), souhaitons-lui qu’il suive un chemin tout aussi couronné de succès et de talents !

Bravo à tous les deux mais aussi à Kathleen Molière (pâtisserie) et Jordan Durecu (technologie automobile) dont le talent leur a permis de se hisser jusqu’aux finales nationales des olympiades des métiers !