Noëlle Boudart nous a quittés

Noëlle Boudart incarnait la joie de vivre

Noëlle Boudart incarnait la joie de vivre

Noëlle Boudart, élue à Val-de-Reuil depuis 2001, est décédée mercredi. Agée de 69 ans, elle était une figure rolivaloise, très attachée à sa ville, toujours prête à rendre service.

Noëlle Boudart incarnait la joie de vivre
Noëlle Boudart incarnait la joie de vivre

Val-de-Reuil pleure Noëlle Boudart. L’élue rolivaloise, qui venait tout juste d’avoir 69 ans, est décédée dans la matinée du 24 janvier, des suites d’une douloureuse maladie qui l’a emportée trop rapidement.

C’est bel et bien une figure, un repère pour de nombreux habitants que vient de perdre la plus jeune commune de France. Ses collègues du conseil municipal évoquent une femme « disponible », « toujours tournée vers les autres », « qui aimait rendre service », « épurienne » aussi. « Noëlle était une bonne vivante, qui avait toujours le sourire ».

Très impliquée dans son mandat

Noëlle Boudart est décédée le 24 janvier; elle avait 69 ans
Noëlle Boudart est décédée le 24 janvier; elle avait 69 ans

Élue pour la première fois autour de Marc-Antoine Jamet en 2001, Noëlle était alors chargée de la vie scolaire tout au long de ce premier mandat. Depuis 2008, « elle avait en charge l’état-civil et, pour notre Ville, veillait à ce que soit tenu scrupuleusement, cette chronique des naissances, des unions et des disparitions, l’histoire de la vie des Rolivalois », se souvient le premier édile, très touché par sa disparition.

Référente scolaire pour l’école Léon Blum (où elle était très appréciée des enfants), elle siégeait également au conseil d’administration du CCAS et était de toutes les manifestations, de toutes les actions, dans sa ville de coeur.

«La dame de la Sécurité Sociale»

Native de Arles, « Noëlle aimait la terre de Provence qui était celle de ses parents, même si – disait-elle – la Normandie lui avait fait perdre son accent », se souvient Marc-Antoine Jamet. Installée depuis de très longues années à Val-de-Reuil et ses environs, Noëlle Boudart avait intégré la Sécurité Sociale en 1978, à Gaillon d’abord, puis à Evreux, à Louviers et enfin à Val-de-Reuil, avant de prendre une retraite bien méritée.

Maman de deux enfants, elle était grand-mère de cinq petits-enfants. La Ville de Val-de-Reuil leur adresse ses plus sincères condoléances.

Un office religieux sera prononcé le mardi 30 janvier à 15h30 à Saint-Pons-le-Calme (Vaucluse) dans l’intimité familiale.

Noëlle était de toutes les manifestations municipales
Noëlle était de toutes les manifestations municipales