Les premiers contrats “Engagement Jeune” signés !

Jeudi 3 mars, 5 jeunes rolivalois ont signé les tout premiers contrats « Engagement Jeune », un dispositif national qui remplace la garantie jeune. 

Mis en œuvre le mardi 1er mars, le contrat “Engagement Jeune” vient de commencer à l’antenne de la garantie jeune rolivaloise. Une première série de signatures s’est déroulée jeudi dernier avec 5 jeunes Rolivalois. 

Les grands changements

Ce nouveau dispositif vient à nouveau permettre de lutter contre le chômage des jeunes et de ramener vers l’emploi les « décrocheurs » du système scolaire ou du monde du travail. “Les changements sont légers, mais il y a quelques points à noter. Il y a l’accompagnement qui est très intensif, avec 15 à 20 heures par semaine minimum autour d’ateliers, stages ou encore préparation à une formation. En contrepartie, ils reçoivent une allocation mensuelle variable entre 100 et 500 euros”, explique Christine Ranou directrice de l’antenne de la garantie Jeune. Contrairement, à la garantie jeune, ils doivent avoir entre 16 et 25 ans, sans aucune formation, sauf les personnes handicapées qui auront accès au dispositif jusqu’à 30 ans. Le contrat est également plus court, comptez entre 6 à 12 mois renouvelables selon la situation de chacun. 

Des projets professionnels bien ciblés 

Deux fois par mois, sous forme de promotion, les jeunes pourront commencer leur contrat en groupe. Un accompagnement individualisé sera ensuite entrepris à la signature des documents. “Nos secteurs d’activité sont assez variés, l’objectif est de casser les clichés pour affiner en fonction de la réalité du marché du travail. En général, beaucoup de jeunes souhaitent se diriger vers le commerce, la grande distribution, la logistique, la restauration ou encore l’animation” , souligne la directrice qui est heureuse de lancer sa première salve de signatures avec 5 Rolivalois motivés, comme Alicia 23 ans, actuellement en CDD de 4h par semaine dans le ménage à domicile : “Je veux trouver un travail plus stable et pérenne pour réaliser d’autres objectifs, je serais très intéressée par l’animation avec les enfants.” 

“Je veux mettre de l’argent de côté pour financer mon projet” 

À côté d’elle, Corentin, 17 ans, a terminé son CAP boulangerie l’été dernier. Après avoir eu quelques commentaires de sa sœur sur la garantie jeune, il a décidé de se lancer. “Je veux mettre de l’argent de côté pour réaliser mon projet d’entrepreneuriat. Je souhaite ouvrir plusieurs entreprises de Boulangeries à l’étranger comme le Japon ou les États-Unis. Mon but est de faire des stages ou des petits contrats dans plusieurs boulangeries afin de voir ce qu’il se fait et d’arriver sur une base fondée”, déroule-t-il après avoir été conseillé par la Mission Locale. 

 Un projet professionnel tout aussi précis pour Sofiane qui souhaite travailler dans la restauration. D’autres ont des parcours différents comme celui de Chaïma qui est arrivée de Syrie il y a 5 ans. Après un passage à Alphonse Allais, cette jeune de 17 ans n’arrivait plus à suivre en cours. “L’objectif pour elle est de renforcer l’apprentissage de son français et découvrir le monde professionnel vers une formation qualifiante en pâtisserie.”

Une nouvelle étape dans la vie de ces Rolivalois qui ont signé leurs contrats sous les regards admiratifs de Janick Leger, présidente de la Mission Locale de Louviers-Val-de-Reuil-Andelle et de leurs conseillers qui les suivront tout au long de leur engagement. 

Comment faire une demande ? 

Les jeunes actuellement suivis par les Missions Locales et Pôle emploi pourront demander à bénéficier du programme d’accompagnement associé au Contrat d’Engagement Jeune. Leur intégration dans le programme sera évaluée par l’agence locale.

Les autres jeunes peuvent se présenter directement en structure d’accompagnement, ou consulter un module en ligne dédié sur la plateforme www.1jeune1solution.gouv.fr. Ainsi pour “candidater” il suffit de prendre contact avec la Mission Locale de Val-de-Reuil située au 4 rue Septentrion 27100 à Val-de-Reuil. Plus d’informations au  02 32 59 76 90.

Un entretien de diagnostic à 360° sera alors mené, permettant de confirmer leur entrée dans le parcours et le niveau du soutien financier au regard des ressources.

Partagez :

Vous êtes sans connexion